Page 1

Revue de presse 16 MAI 2018


AGENCES

SOMMAIRE

13 mai - AFP : Tour d'Italie - Fabio Aru: "je suis humain !" 13 mai - AFP : Tour d'Italie/9e étape - Pinot: "J'aurais bien voulu gagner" 14 mai - AFP : Tour d'Italie - Thibaut Pinot: "Je suis dans les temps"

TV 11 mai - La Chaine L'Equipe / Pinot : "Je suis tombé sur plus fort que moi" 12 mai - La Chaine L'Equipe / Marc Madiot : «Thibaut Pinot sera à 100% sur le Tour de France à partir de 2019» 12 mai - La Chaine L'Equipe / Roy «Protéger Thibaut Pinot et le placer» 13 mai - France 3 Bretagne / Victoire d'Olivier Le Gac 15 mai - Tout le Sport : Résumé de l'étape 10 du Giro

RADIO 13 mai - France Bleu Nord : Journal de 18h : Olivier Le Gac / 4 JDD 14 mai - France Info : Les Infos 6h/9h : Olivier Le Gac / 4 Jours de Dunkerque

PRESSE QUOTIDIENNE NATIONALE 13 mai - L'Equipe Dimanche / Pas de vagues sous la pluie 14 mai - L'Equipe / Pinot poursuit sa quête 14 mai - L'Equipe / La nouvelle donne 14 mai - L'Equipe / Le Gac sauve Cofidis 15 mai - L'Equipe / Les sept grognards de Thibaut Pinot 16 mai - L'Equipe / Thibaut Pinot : "Maintenant les choses sont plus claires"

SITE INTERNET 12 mai - Eurosport.fr / Thibaut Pinot sera uniquement sur le Tour en 2019 13 mai - Sports.fr / Giro : Thibaut Pinot dans l'ombre de Simon Yates 13 mai - Le10Sport.com / Pinot affiche sa déception sur sa prestation au Giro 13 mai - Le10Sport.com / ThibautPinot sur le Giro en 2019 ? La réponse du patron de la FDJ-Groupama !

PRESSE QUOTIDIENNE REGIONALE 14 mai - Le Parisien / Pinot dans le coup, Froome perd gros 14 mai - Midi Libre / Yates devance Pinot au sommet du Gran Sasso 15 mai - Midi Libre / Thibaut Pinot : "Je suis dans les temps" 15 mai - La Nouvelle République / Roy et la FDJ dans le coup 15 mai - Ouest France / Olivier Le Gac a attendu quatre ans 15 mai - Le Télégramme / Thibaut Pinot : "J'espère créer la surprise"


PAYS :France SURFACE :45 % PERIODICITE :Quotidien

13 mai 2018 - Edition Fil Gen

Tour d'Italie - Fabio Aru: "je suis humain !" Gran Sasso d'Italia (ITA), 13 mai 2018 (AFP) -

Fabio Aru (ITA/Emirats), 24e de l'étape: "C'est une mauvaise journée. Je me suis senti sans forces, je n'ai pas pu suivre le rythme dans la dernière ascension. Le résultat n'est pas celui que j'espérais. Je suis humain ! Je ne suis pas content de la façon dont les choses se passent mais ça peut arriver dans une course de 21 jours, ça fait partie de notre sport. Il reste deux semaines et des occasions." Simon Yates (GBR/Mitchelton), vainqueur de l'étape et maillot rose: "Chaque jour est meilleur, je ne peux qu'être heureux. J'aurais signé avant le départ pour une première semaine comme celle-ci. L'étape était très longue et difficile. Mes adversaires ? Pozzovivo va fort et Thibaut Pinot est très bien, toujours là. Je dirais aussi Tom Dumoulin. J'ai une trentaine de secondes d'avance sur lui au classement mais ce n'est pas suffisant avant le contre-la-montre. Je devrai encore lui reprendre du temps. Aujourd'hui, Aru a perdu du temps, Froome aussi, je suppose qu'il a payé sa chute d'hier (samedi). Mais tout peut encore arriver, la route est longue." Thibaut Pinot (FRA/Groupama-FDJ), 2e de l'étape: "Il y avait beaucoup de vent aujourd'hui et ça a un peu bloqué la course qui s'est jouée au sprint. J'aurais bien voulu gagner pour être tranquille avec ça et me concentrer sur le (classement) général. Cela fait trois fois que je suis sur le podium sans gagner. Je reste sur mon objectif du podium (final). On verra au fur et à mesure de la course pour essayer de faire mieux. Pour l'instant, c'est le podium. Froome ? je m'occupe de moi. Evidemment, c'est mieux d'avoir de l'avance sur Froome que du retard." jm/dep Afp le 13 mai 18 à 19 39.

TX-PAR-QSF59

Tous droits de reproduction réservés


PAYS :France SURFACE :37 % PERIODICITE :Quotidien

13 mai 2018 - Edition Fil Gen

Tour d'Italie/9e étape - Pinot: "J'aurais bien voulu gagner" Gran Sasso d'Italia (ITA), 13 mai 2018 (AFP) Sa deuxième place au sommet du Gran Sasso a laissé Thibaut Pinot surtout déçu d'être passé une nouvelle fois dimanche près de la victoire d'étape dans le Giro, son objectif déclaré. "J'aurais bien voulu gagner pour être tranquille avec ça et me concentrer sur le (classement) général", a déclaré le chef de file de l'équipe Groupama-FDJ, qui occupe la quatrième place du Giro, à 45 secondes du Britannique Simon Yates après neuf étapes. "Il y avait beaucoup de vent aujourd'hui et ça a un peu bloqué la course qui s'est jouée au sprint", a expliqué le Franc-Comtois, très en jambes dans le final de cette longue journée (225 km). Deuxième derrière Yates, le Français a ajouté une nouvelle place d'honneur à sa collection du Giro. L'an passé, il avait G attendre l'avant-dernière étape pour s'imposer pour la première fois. "Cela fait trois fois que je suis sur le podium sans gagner", a relevé Thibaut Pinot, troisième jeudi à l'Etna puis samedi à Montevergine. En ajoutant ce cri du coeur: "J'aime gagner des étapes !" "Yates était le plus fort aujourd'hui", a-t-il estimé en maintenant sa ligne de conduite annoncée avant le départ de Jérusalem: "Je reste sur mon objectif du podium (final). On verra au fur et à mesure de la course pour essayer de faire mieux. Pour l'instant, c'est le podium." jm/dep Afp le 13 mai 18 à 19 21.

TX-PAR-QSF40

Tous droits de reproduction réservés


PAYS :France SURFACE :100 % PERIODICITE :Quotidien

14 mai 2018 - Edition Fil Gen

Tour d'Italie - Thibaut Pinot: "Je suis dans les temps" Città Sant'Angelo (ITA), 14 mai 2018 (AFP) -

Quatrième du Giro après neuf étapes, Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) s'estime dans les temps pour atteindre son objectif de podium... et peut-être mieux, tant le Français prend du plaisir sur la course. QUESTION: Quel bilan dressez-vous à l'approche de la mi-course ? REPONSE: "Pour l'instant, il est très bon. J'aurais signé au départ pour me retrouver à quelques secondes du podium après neuf jours. Je suis vraiment dans les temps que je m'étais fixé." Q: Avez-vous eu des surprises ? R: "Oui et non. Je pensais que Yates pourrait être fort mais c'était un peu une énigme, on ne l'avait pas vu courir depuis la Catalogne (fin mars). Chaves est très fort aussi. Ils ont des équipiers solides, comme Kreuziger, Haig, Nieve. Ils peuvent être encore là même quand il ne reste plus que quinze coureurs. Ils vont peser sur la course." Q: Quels sont les points positifs ? R: "On court en leader, on est respecté maintenant. On sait que les premiers jours d'un grand tour sont compliqués. Avec Anthony Roux, William Bonnet et Matthieu Ladagnous, je suis vraiment serein. J'ai davantage confiance, je frotte un peu mieux, je suis aussi en meilleure forme, c'est un tout." Q: Vous aimez toujours autant le Giro... R: "Je me rends compte que même sur des parcours qui ne me conviennent pas spécialement, c'est la course R je me sens le mieux. J'ai vraiment l'impression que cette course est faite pour moi. Après neuf étapes, on a déjà eu trois arrivées au sommet et deux étapes pour puncheurs. Sur le Tour, on n'aura pas encore d'arrivée au sommet à ce stade de la compétition." Q: Malgré les problèmes d'organisation... R: "Quand on vient sur le Giro, on sait qu'on aura des transferts. Pour nous, ça s'est plutôt bien passé, on est dans le bus, on n'est pas trop mal non plus. Même si on est arrivé trois fois à l'hôtel à 20h30 ou 21 heures, on n'a pas trop galéré." Q: Quel est votre programme de la journée de repos ? R: "Je me suis levé à 8h30, j'ai fait une petite heure de home-trainer, j'ai bien transpiré. Après, les médias, une sieste et massage. Tranquille..." Q: Comment se présente la deuxième semaine ? R: "La prochaine étape sera peut-être la plus piégeuse. Je ne suis pas grand fan d'un col dès le départ au lendemain d'une journée de repos. Il faudra faire attention. On annonce la pluie aussi." Q: Vous risquez d'être pris en tenaille entre Chaves et Yates... R: "C'est le souci, on ne pourra pas aller chercher les deux. Yates est le plus costaud en chrono. Pour l'instant, c'est l'homme fort, le numéro un. Je suppose qu'ils vont se servir de Chaves pour fatiguer leurs adversaires et que Yates nous contre. Il faudra courir juste." Q: Pouvez-vous trouver des alliés objectifs, comme Pozzovivo ? R: "Sur des pentes comme le Zoncolan, il risque d'être le plus fort. Je pense qu'il voudrait monter sur le podium du Giro avant la fin de sa carrière. Il faudra qu'il reprenne du temps avant le chrono, il peut être un bon allié pour moi." Q: A quoi vous attendez-vous de la part d'Aru et de Froome ? R: "S'ils attaquent, ce sera de loin. C'est plus pour me convenir. Ce sera à moi d'en profiter. Pour la course, c'est peut-être une bonne chose qu'ils soient plus loin au général." Q: Comment trouvez-vous Dumoulin par rapport à l'an dernier ? R: "Pareil, pour l'instant. Il n'a pris qu'une dizaine de secondes au Gran Sasso. Tout dépendra de samedi (Zoncolan), R il va monter à son rythme. Je le mettrai à armes égales avec Yates, qui a l'air très fort en montagne. Lui gère très bien, il est très fort dans le chrono. C'est du 50/50 entre les deux." Q: Et vous ? R: "Je me mets derrière, avec Pozzovivo et Chaves. Mais j'espère créer la surprise." TX-PAR-QSZ57

Tous droits de reproduction réservés


PAYS :France SURFACE :100 % PERIODICITE :Quotidien

14 mai 2018 - Edition Fil Gen

jm/jcp Afp le 14 mai 18 à 16 03.

Tous droits de reproduction réservés


URL :http://www.lequipe.fr/ PAYS :France TYPE :Web Grand Public

11 mai 2018 - 12:33

> Version en ligne

Cyclisme - Giro : Pinot «Je suis tombé sur plus fort» Cyclisme Giro 10 MAI 2018 À 17:48 54992 vues

VIDEO CYCLISME - ThibautPinot termine troisième de la sixième étape du Giro sur les pentes de l'Etna. Le coureur de la FDJ est devancé Esteban Chaves (Mitchelton) et son coéquipier Simon Yates. Le Français a livré son analyse à l'issue de la course au micro de Claire Bricogne pour la chaîne L'Equipe. Cyclisme sur route Tour d'Italie Tour d'Italie 2018 Etape 6 / Catanisetta - Etna PINOT Thibaut Médias La chaîne L'Equipe Interview Réactions

Tous droits de reproduction réservés


URL :http://www.lequipe.fr/ PAYS :France TYPE :Web Grand Public

12 mai 2018 - 16:32

> Version en ligne

MarcMadiot : «ThibautPinot sera à 100% sur le Tour de France à partir de 2019» Cyclisme Giro Publié le samedi 12 mai 2018 à 18:32 | Mis à jour le 14/05/2018 à 12:30

Sur le plateau de la chaîne L'Equipe, le manager général de l'équipe Groupama-FDJ a annoncé que ThibautPinot, son leader, se consacrerait pleinement au Tour de France à partir de 2019.

En marge de la 8e étape du Giro, MarcMadiot a confié sur le plateau de la chaîne L'Equipe que ThibautPinot ne tenterait plus le doublé Giro-Tour à partir de la saison prochaine. «Thibaut Pinot va terminer le chapitre Giro cette année. Quel que soit le résultat de cette édition, il m'a fait part de son désir d'être à 100% sur le Tour de France l'année prochaine», a-t-il annoncé. Par ailleurs, le manager de l'équipe Groupama-FDJ estime que l'état de fraîcheur de son poulain ne sera pas entamé lors du prochain Tour de France. «C'est la dernière année où il était possible de faire l'enchaînement Giro-Tour parce qu'il y a dix jours de récupération en plus entre les deux épreuves. On a aussi diminué le nombre de jours de course», a-t-il expliqué. «Au départ du Tour de France, ThibautPinot aura quinze jours de course en moins par rapport à 2017.» Rédaction

infos Tour de France Parcours Class. Général Class. Etape Engagés Ts les vainqueurs Montagne Points Meilleur jeune Par équipes Palmarès Tous les commentaires Commenter cet article (Pour commenter, vous devez vous inscrire) Login (Email) Mot de passe (Oublié ?) Votre commentaire - 500 caractères restants Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après modération Choisissez votre sport Football Tennis Cyclisme Rugby Basket NBA Athlétisme Handball Formule 1 Natation Golf Auto-Moto Ski/Glace Volley-Ball Boxe Judo Sports US Voile Adrénaline Coaching Hippisme eSport Autres Sports JO 2018 • 06:09 T. de Californie Bernal aux commandes • 14/05 VTT Julien Absalon arrête sa carrière • 14/05 VTT Absalon : «J'aurai marqué l'histoire» • 14/05 Giro Froome en perdition • 14/05 Giro Pinot poursuit sa quête • 14/05 Médias Giro : 1,6 million de téléspectateurs • 14/05 VTT - EWS Ravanel et Rude gagnent dans l'Hérault • 14/05 Giro Froome en perdition • 14/05 T. de Californie Gaviria dompte la meute

Tous droits de reproduction réservés


URL :http://www.lequipe.fr/ PAYS :France TYPE :Web Grand Public

12 mai 2018 - 16:32

> Version en ligne

13/05 Giro Yates : «Chaque jour est meilleur» • 13/05 Giro Pour Sky «rien n'est fait» • 13/05 Giro Pinot : «J'aurais bien voulu gagner» • 13/05 Giro Le résumé de la 9e étape en vidéo • 13/05 Tour d'Aragon La victoire pour Roson • 13/05 Giro Le moment où Froome a lâché • 13/05 Giro Yates avec autorité devant Pinot • 13/05 4j. Dunkerque Claeys vainqueur final • 13/05 Giro Pinot : «Les favoris vont s'attaquer» • 13/05 Giro Le Giro de Jean-Paul Ollivier • 13/05 Giro Pas de vagues sous la pluie • 13/05 La Cipale, vélodrome de légende • 13/05 Giro Le profil de la 9e étape • 13/05 Giro Carapaz, premier à jamais • 12/05 Giro Yates : «J'attaquerai si je peux» tout le chrono 1/10

Tous droits de reproduction réservés


URL :http://www.lequipe.fr/ PAYS :France TYPE :Web Grand Public

12 mai 2018 - 10:35

> Version en ligne

Roy «Protéger ThibautPinot et le placer» Cyclisme Giro 12 MAI 2018 À 12:26 3337 vues

VIDEO CYCLISME - JérémyRoy fait partie de la garde rapprochée de ThibautPinot, quatrième du dernier Tour d'Italie, qui revient après avoir gagné le Tour des Alpes, en avril. Cyclisme sur route Tour d'Italie Tour d'Italie 2018 Etape 8 / Praia A Mare - Montevergine di Mercogliano ROY Jérémy Claire Florimond

Tous droits de reproduction réservés


PAYS :France EMISSION :19-20 BRETAGNE DUREE :00:00:18 PRESENTATEUR :Stephanie Labrousse

13 mai 2018 - 19:14:47

Ecouter / regarder cette alerte

FDJ sur FRANCE 3 BRETAGNE 19:14:47 Cyclisme. Olivier Le Gac, de l'équipe Groupama FDJ, a remporté la 6ème et dernière étape des 4 jours de Dunkerque. 19:15:05

Tous droits de reproduction réservés


PAYS :France EMISSION :TOUT LE SPORT DUREE :00:01:08 PRESENTATEUR :Celine Geraud

15 mai 2018 - 20:12:35

Ecouter / regarder cette alerte

FDJ sur FRANCE 3 20:12:35 Cyclisme : sur la 10ème étape du Giro, tour d'Italie, Thibaut Pinot, FDJ, est sur le podium. 20:12:47 Reportage de Quentin Carudel. Résumé de l'étape. 20:13:19 Citation Tom Dumoulin. 20:13:37 Thibaut Pinot est troisième au classement général. 20:13:43

Tous droits de reproduction réservés


PAYS :France EMISSION :JOURNAL DE 18H00 DUREE :00:01:43 PRESENTATEUR :Helene Fromenty

13 mai 2018 - 18:00:53

Ecouter / regarder cette alerte

FDJ sur FRANCE BLEU NORD 18:00:53 Le cycliste Dimitri Claeys remporte les Quatre jours de Dunkerque, un second titre pour Cofidis. 18:01:23 Commentaire Christian Paccard. 18:02:08 Groupama FDJ l'a emporté. 18:02:36

Tous droits de reproduction réservés


PAYS :France EMISSION :LE 6H-9H DUREE :00:00:18 PRESENTATEUR :Samuel Etienne

14 mai 2018 - 07:23:59

Ecouter / regarder cette alerte

FDJ sur FRANCEINFO : 07:23:59 Cyclisme. Olivier Le Gac, équipe Groupama FDJ, a remporté la dernière étape des Quatre Jours de Dunkerque. Le Belge Dimitri Claeys de l'équipe Cofidis remporte l'épreuve. 07:24:17

Tous droits de reproduction réservés


PAYS :France

DIFFUSION :243580

PAGE(S) :34-35

JOURNALISTE :Philippe Brunel

SURFACE :115 % PERIODICITE :Hebdomadaire

13 mai 2018 - N°23301

e

Statu quo sous des trombes d'eau, hierau Montevergine, R Pinot, 3 , a été Leseul des favorisa prendre du temps, par Lejeu des bonifications. Simon Yates, toujours en rose, promet d'attaquer aujourd'hui sur le Gran Sasso. DE NOTRE ENVOYE SPECIAL

d'une

PHILIPPE

çais, engagé

BRUNEL

bonification

que le Fran-

depuis

dans une politique MONTEVERGINE (ITA)- Il était là-haut,

sur

le sanctuaire

Montevergine, déluge, dans

le Tour d'Italie

se présenta noire

sillage

immédiat

Richard

l'herbe diction garde

le

La

de mètres Carapaz. rouge leur

par

Auteur d'un

dé-

O eT D RULH avait

coupé

rapprochée, priver

trop Thibaut

heureux

Danstoutcela,

son « autre Adam,

dispute auquel

d'Esteban » jumeau

par sa il voyage Chaves,

- le vrai,

le Tour de Califoril avait abandonné

victoire

sur l'Etna,

respect.

Depuis,

la

parcharitéou les favoris

se neutralisent,

hier, sur les dix-sept

s'ob-

comme kilomètres

deuxième

inexistant

depuis

comme

son hégémo-

dans les cols R

en compagnie

d'im-

victime

et plus fra-

Mais

Froome

n'est pas le seulàfairegrise moulin,

rien d'essentiel.

Yates continue

son autorité,

facilité

%FSUHLL

nouvelle

à susciterdesquestions.

Mais Simon

nie-,

pour Chris Froome, que jamais.

mine, Tom Du-

du général, trois jours,

est tout

Fabio Aru, qui n'a fait que

subir depuis lem

ner-

chaotique

d'une

chute

de

C'est

fut rapide,

épuisante,

aussi, gile

statu

quo.

nie, à ses rivaux, subjugués

précédés

à sa

journée

poser

sous le pied, avec la bénédu maillot rose et de sa»

de pouvoir

place.

sur un étrange

Bat-

foudroyant,

Movistar

troisième

de 29 k m / h

sous les averses.

veusement

secondes

eu égard

For-

la flamme

marrage

de quatre

de bonifications,

à plus

dire si la montée

bénéficiera

de Davide

centaine

l'inédit

néanmoins

avalés moyenne,

de grappillage,

Ce dernier

Pinot et Enrico

eux-mêmes

d'une

Yates

dans

convoitait.

s'achevait

sur l'as-

et luisante,

molo, Thibaut

de

Simon

sur la ligne,

phalte

sous

se fondait automnale

l'impeccable

taglin,

du

noyé sous un épais

une obscurité

quand

17 heures,

Jérusalem

le départ

de Jérusa-

mais

se dit paradoxalement

« impatient

de passer à l'attaque

».

Et Froome est encore tombé Dans ce contexte, maillot

rose

le porteur

détonne.

du

Hier, c'est

avec un large sourire que Yates s'est présenté après l'arrivée, sa-

Pinot

Tous droits de reproduction réservés


PAYS :France

DIFFUSION :243580

PAGE(S) :34-35

JOURNALISTE :Philippe Brunel

SURFACE :115 % PERIODICITE :Hebdomadaire

13 mai 2018 - N°23301

cette jou rnée. « La pluie a rendu final très nerveux. tout le monde

le

Dans la montée,

voulait

garder

place, ça nous obligeait

sa

à sprinter

dans les virages. » ses projets,

de la pluie, bouillonnait roulait

en raison

trop vite, alors, on s'est con-

rose.

c'était

la course.

de garderie

» Un journaliste

la n c é

:

l'avait

re-

demain

vous attaquerez

le Gran Sasso pas...

Limmaillot

«Mais

(aujourd'hui),

1 »«Oui,

sur

pourquoi

Ce sera plus dur, il faut s'at-

tendre

à une grande

«Etce

Giro,

aurait

sélection.

pu le décontenancer,

mais

se sent en pleine

«Gagner

le crois, reprit-il,

le Giro ? Oui, je

après tout, j'ai une

très forte équipe à ma disposition. De fait,

l'équipe

Scott avait régulé tée. MikelNieve ger, deux talent sible

Mitchelton-

et Roman

Chaves,

étaient

sous le regard

faire

auteurs

R

ils seront le boulot

au

montés impas-

Yates et Esteban d'un

force jeudi surl'Etna. midi,

séance

? Pour

coup

de

Etcetaprès-

encore

là pour

pourraient

attaquer

dans

Sasso

? s'interrogeait

ti-

en mon

entre

avait

c'est de rester

dérober relevé

en

sera

repris

pas sans

sandro

En dépit de la désignation du Néo-Zélandais George Bennett co mme leader des LottoNL-Jurnbo (10 e à 1'11 de Simon Yates), ses équipiers

de tête

ont encore quartier libre. Après Enrico Battaglin, vainqueur mercredi,

plus

route,

Hier,

il semblait

emprunté,

Ales-

comme

s'ils

damné

à jouer

l'avant tous les jours».

m 2299e/26 21 5 /e6 L'UCIa a réalisé 229 contrôles

Uls Vl/lUO

1111/ l'avant et après l'étape

dans le cadre de son programme de lutte contre la fraude

comme

technologique.

à la

inspiré

Et, comme

Chaves

l'avaient

compliqué. Mais, dans l'équipe, l'enthousiasme nous pousse à aller de

des Sky

ses rivaux directs,

moulin, n'ont même l'attaquer, le reléguer

passé, il a cru jusqu'au bout à l'exploit, «même si j e savais que ce serait

»,

collé peu

dans ses placements. sur l'Etna,

ne

la RAI. De

le leader

est en souffrance. l'Etna,

il gri-

tard

sur

Présent dans l'échappée du jour, il a résisté jusqu'au dernier kilomètre, repris par Carapaz. Vainqueur d'étape au Dauphiné l'an

sa place.

conséquence

toute évidence, sur

c'est le Néerlandais Koen Bouwman qui s'est retrouvé à l'attaque hier.

aussitôt

cet incident

Petacchi

avecbeaucoup derelances. J'ai tenté le coup, mais malheureusement je

sur le épingle,

sous lui. Il s'était

à l'arrivée,

levoisjuste

devant moi. J'ai saisi l'opportunité, car c'était unemontée très sinueuse

* %28:0 E 1TLADYNAMIQUE LOTTO-JUMBO

»

« Mais il a chuté lourdement, maçait

(Montagut!) était dam l'échappée dujour, quandj'attaque, je

tout

avait vu son vélo se

et avait

raconté le Normand d'AG2R LaMondiale. Déjàparce que Matteo

sont bonnes,jevais essayera nouveau dans les prochainsjours.» p. L. G.

le groupe

Froome

Mikaël Chérel a tenté sa chance hier dans le final de l'étape juste avant que Richard Carapaz le rejoigne. «C'a été une telle journée, a

me suis écrasé à 600 mètres, avecle vent de face. Je sens que les jambes

aujourd'hui,

un virage

m CHERELAOSE

loyal et sin-

cinq kilomètres

Montevergine,

» Le

« Et puis,

regardez

Giro

: « L'im-

est encore tombé...

Il restait

quand

nous.

ajouté

cère. » Un temps. Froome

Je

nom,

une équipe, il faudra

en discute

peut arriver,

Gran

Chaves.

ne peux pas parler nous sommes

que je

le

endirectdu

et

le rôle

« Est-ce

compte

portant,

prél'un

d'endosser

unique.

not, Yates, Lopez,

sur le Gran Sasso,

Yates et Chaves

refusent

Colombien

pour

de

l'heure,

commentera

Kreuzi-

bons montagnards

de Simon

»

la fin de la mon-

répertorié,

au créneau

un problème

qu'on

pour at-

à tour. Serait-ce

régler

abordait

? >>Cette question

le Britannique confiance.

»

vousvoussentezcapa-

ble de le gagner

de cet avantage tour

de leader

dense, froide qui sur la route, « f f ça

tentés de contrôler portant,

taquer

l'autre

Luiquiprojetaitd'attaqueravait vite ravalé

rer parti

Pi-

et Du-

pas daigné au général, déjà

les faire-valoir.

conT

Tous droits de reproduction réservés


PAYS :France

DIFFUSION :243580

PAGE(S) :34-35

JOURNALISTE :Philippe Brunel

SURFACE :115 % PERIODICITE :Hebdomadaire

13 mai 2018 - N°23301

m

8 e étape

209 k m

1.Carapaz (EQU,Movistar) moyenne: 4 0 M km/h 2. Formolo

à7

,7 Bora-Hansgrohe) 3. Pinot

m.t

(Groupa ma-FDJ) 5. S.Yates

m.t.

IGBR,Mitchelton-Scott)

i

o m

1. S.Yates 31 h 43 2 (GBR.Mitchelton-Scott) 2. T. Dumoulin

à

IHOL,Sunweb) 3. Chaves

à

(COL,Mitchelton-Scott) L Pinot (Groupa ma-FDJ) 9. Froome (GBR,Sky) Sous la pluie battante, rapporte

Thibaut

Pinot

au s p ri nt une troisième

quatre se c o nd e s de bonifications,

s'est montré d'une nouvelle

s er ei n dans son maillot

rose,

(ci-dessus),

protégé

place, qui l u i

par ses équipiers,

pour Chris Froome (c i - de ss ou s ), victime

à à VIO

11. Aru à (ITA,UAETeamEmirates) 20.M.A. Lopez (COL, V DQD

à

ch ut e, l i vi d e à l'arrivée,

Tous droits de reproduction réservés


PAYS :France

DIFFUSION :243580

PAGE(S) :17

JOURNALISTE :Philippe Le Gars

SURFACE :38 % PERIODICITE :Quotidien

14 mai 2018 - N°23302

Pinot poursuit sa quête

Après dixjours de course, Le Leader de Groupama-FDJ est bien positionné pourviser haut. Mais iL veut rester prudent. DE NOTRE ENVOYE SPECIAL

PHILIPPE

LE GARS

PSY CH OL OGIQU EMEN T C'est le profildes

GRAN SASSOD'ITALIA- Thibaut

Pinot a

FDJ a déjà en tête cette arrivée

neuf étapes pas-

sées qui le conforte

plus que cel-

sommet.

«Je

compte

sur cette étape.

la différence

de

le Giro peut se jouer

sur

rarement été aussi calme au soir d'une étape de montagne, et

les qui vont se présenter

aussi posé pourracontersa

Thibaut Pinot, à vingt-sept ans, a aussi changé de ce point de vue-là,

grâce aux contre-la-montre.

qu'il a appris

leZoncolan,

jour-

née, qui venait de se conclure une deuxième maillot

place

rose Simon

derrière

le4mai,

manche

la descente

que qui ramenait le parking

premier sur

à Rome,

Et aussi ce de lui d'ici

dans

deux se-

maines.

C'est important

Il admet

sur sa condition

tation

physique,

Malgré

du Giro,

d'éternel

insatisfait

traîne au sein de sa propre on le sent

convaincu

paration

pour

bonne.

« Je suis

hier (samedi,

ce Giro

était

rassuré

R

parfois

il

Thibaut qui vient

quand même

»

vée aux

core rien puisé dans ses réserves et c'est ce qui lui permet

d'annon-

cer la couleur plus clairement qu'ily a un an au même moment de l'épreuve,

même

s'il

pointait

e

alors à la 2 place du général rière Quintana néral).

(pourfinir4

e

derau gé-

«Je sais que je ne vais pas

baisser de rythme

dans les deux se-

maines qui viennent couru depuis (14 jours

car j'ai très peu

le début de la saison

de course

part). Et surtout

avant

le dé-

parce que j'ai bien

préparé mon Giro. »

souvent

de

présenté

l'un des grands croire

Aujourd'hui

favoris

souhaite

donc pas encore

noncer

sur ses chances

baroudeurs

et que,

ser les organismes. diot avait

souhaité

dernière plus

semaine,

dure

et donc

Franc-Comtois

Made

d'ici la

qui sera décisive,

ne s'imagine

bredouille.

Il répète

du

en début

Giro le voir rester au calme

se prode po-

quinze

le Giro sans

d'étape

Zoncolan, le chrono

la

soir-là,

le

avant. »

seulement

sans faille dans les jours

d'envisager

sue heureuse

de

»

prochains

mettra

rien.

m'éviterait

que c'est

une régularité

épui-

Si Marc

plus

» Il ne

une chute, un coup de froid,

Une victoire

réser-

coup, elle va énormément

dD n'a pas

fort, il avait plus de punch.

rentrer

davantage

(hier), je suis

tout le monde dans le

parce que Yates était

arriver,

en lui.

Pinot sait que la semaine sera

«J'ai

une victoire

avec cet objectif.

marché

lui

dium et encore moins de victoire finale. « On ne sait pas ce qui peut

R ESOL UM ENT

c'est n'a en-

dans le d'être

L'ATTENTE D U ZON COL A N

moins mais, sur l'ensemble, Pinot sait qu'il

artificielle

hié-

final

général.

envie d'assurer

et je peux quitter

a fini 3 ) car je me sentais vraiment très bien. Aujourd'hui (hier), un peu

Thibaut

s'il

d'une

Le fait aussi

e

très satisfaisant.

comme

à ne plus faire

peut enfin aiderà

depuis

à Montevergine,

d'abord

chez

une stratégie

dans la perspective

classement

allé chercher

comme

la

imaginer

à long terme, du

en 2017.

a pu surpren-

dre car on n'a rien senti

d'étape.

plus en plus

équipe,

que sa pré-

plus

hier dans les quatre

kilomètres

je me

peloton.

qu'il

derniers qui laisse

sa première

vis-à-vis

je me rap-

final. »

SE REI NE MEN T

y a un

de complexe

Si je dans

LE C L A SSE MEN T GE NER AL

vrai qu'aujourd'hui

avait aussi appris

et non pas

F HV V UT H du podium

plus V U de moi qu'il

rarchie

la répu-

comme

accumulé

expérience

procherai

Son attitude

moi. »

an », concède-t-il,

ne trouve rien à

bien au contraire.

moralement.

depuis

ascensions

suis dans une bonne journée

se-

aussi de voir qu'ily a

avoir

ces grandes

au

une

gros favoris

l'an passé,

du

d'arrivées

de confiance

sens

PH YSI QUE MEN T

redire

quatrième

Froome ouAru derrière

« C'est IR R EPR OC HA B L E

Le Franc-Comtois

que

ses ac-

en seulement

déjà quelques

1 500 m plus bas, il a livré ses pre-

l'arrivée

Ç UH

après autant

maine (4) me conforte

pullmans,

mières conclusions. qu'on peut attendre

général sommet

du téléphéri-

les coureurs

Preuve

à consolider

nir incertain.

fixé ce di-

de leurs

à Rome.

quis au (ieu de cogiter sur un ave-

de Jérusa-

il s'était

pourdresserun

bilan.

le

Yates. En dé-

but de Giro, au départ lem

par

rivée finale

d'ici l'ar-

au

beaucoup

qui lui per-

alors

à Rome.

une is-

« Après le

samedi prochain, le mardi

suivant.

ilyaura Ce

on en saura un peu plus. Pas

pas

se confiner dans un rôle d'observateur. «Je ne m'occupe pas de savoir

si c'est

deuxième

/a première,

ou la troisième

la plus importante.

la

semaine

Je ne veux rien

calculer. » Car, samedi fameux

prochain,

Zoncolan

c'est

qui pointera

le le

Tous droits de reproduction réservés


PAYS :France

DIFFUSION :243580

PAGE(S) :17

JOURNALISTE :Philippe Le Gars

SURFACE :38 % PERIODICITE :Quotidien

14 mai 2018 - N°23302

Thibaut Pinot en tête du peloton neigeuses

des favoris,

hier sur l e s pentes

du Gran Sasso.

Tous droits de reproduction réservés


PAYS :France

DIFFUSION :243580

PAGE(S) :18 SURFACE :32 % PERIODICITE :Quotidien

14 mai 2018 - N°23302

La nouvelle donne V

A Laveille de la deuxième journée de repos, la hiérarchie initiale du Giro a changé. Voici le nouveau tableau de notes de nos favoris.

Dans l'équipe ton-Scott,

Mitchel-

le Britanni-

que n'avait pas été présenté

au départ

Giro comme

du

un vérita-

Le Franc-Comtois

llest devenu,

avance pas à pas vers

force deschoses,

les sommets.

deuxièmecarte

Ils'affir-

parla

Levainqueursortantest la

maî-

clairement

moinstran-

chantqu'ilyaunan.On

m e c o m m e un leader

tresse de l'équipeaus-

le voit plus da ns la souf-

du peloton,

tralienneMitchelton-

franceet

avaitfaitplusou

avec une

S'il

confiancenouvelle.il

Scottdepuis

d'égalité avec Esteban Chaves. lia su prendre

ne lâche rien, répond sanspaniqueauxatta-

pouvoirdesoncoéquipierSimonYatesjeudià

bonne figurejusque-là en profitant deson léger

de force les rênes sur

quesqu'iljuge

l'Etna. Sa victoired'éta-

acquisde

les pentes de l'Etna et y

reuses et va chercher

pe n'a été qu'un acces-

étape contre la montre,

a pris JR

quelques

sit, ilestdésormais

leNéerlandaisn'apu

dépendant

suivre

depuis.

On le

dange-

secondes

sent de plus en plus V U

bonifications.

de lui, dans un rôle qu'il

trèsà

ne connaissait

de

Ilsemble

l'aise

pas

jusque-là.

la prise de

la difficulté.

ble leader, sur un pied

de l'évolu-

le maillot

PinotetYates.

rose. Le petit son

le petit

Maisil

reste un chrono,

Habitué

à débuteren

Comme

ment le matin de la pre-

trombe

lesgrandsTours

poir colombien

bien mieux placé qu'on

mière

puisàfaiblirentroisiè-

étaittombélorsdela

l'avait imaginé.

tout expliquerde

mesemaine.lecham-

reconnaissancedu

piond'ltalieestcarré-

contre-la-montre

mentà

la peine depuisle

les ruesde

Sa contre-per-

té parsa

Confor-

surprenante

performance

du pre-

miercontre-la-montre

étape ne peut pas

démonstration druple

la piètre du qua-

vainqueurduTour

pour

Miguel QJHO RSH

Sa chute à Réchauffe-

grimpeuritalienest

lui

la se-

maine prochaine, creuserlesécarts.

)DELR U

de

lia lâché

12secondes.

attendre

heure.

à

hierlessoubre-

sa uts des attaques

damnéà

Cinquième

la première

tionduBritanriiqueavec Colombienestcon-

Domenico Pozzovivo ChrisFroome

moins

Froome,

l'es-

d'Astana

dans

Jérusalem.

deFrancedepuisledé-

départ.

(10 àseulement27 secondesde Dumou-

part. Ses chutes, certes bénignes,sont lesigne

formancelorsduchrono delapremièreétape

lin), iln'apasfléchi

d'uneétrangemaladres-

(47

depuissurdesarrivées

seetd'unmanquede

accident,

elleannonçait

régulièrementsurses

à sa mesure,

en mon-

sérénité,

unemise

en route très

rivaux et chutantà

tées sèches.

Mais, s'il

n 'arrive pas à suivre en

compliquée

reste dans ce rôle de

montagne.

FR UH UG 8 ((PLUD

la4 étape. Le costume

suiveur, ses perspecti-

rien envisagerde

tes. lia craqué

deleadersembleencore

vesvontsetrouverde

SR UODV L H PRLQV

e

maissurtout,

il

Cela ne laisse bon

e

etaitpasun

pourle

le final, lâchant

hierdans VU .

Fragilisé moralement

et

meurtri physiquement, il nes'enestjamais remis, lâchant

dessecondes nou-

veau sans raison lorsde e

trop large pourlui.

P.L.G,

Tous droits de reproduction réservés


PAYS :France

DIFFUSION :243580

PAGE(S) :18 SURFACE :32 % PERIODICITE :Quotidien

14 mai 2018 - N°23302

Tous droits de reproduction réservés


PAYS :France

DIFFUSION :243580

PAGE(S) :19

JOURNALISTE :Manuel Martinez

SURFACE :46 % PERIODICITE :Quotidien

14 mai 2018 - N°23302

Le Gacsauve Cofidis

En remportant la première victoire de sa carrière, le jeune coureur de Groupama-FDJ a permis à Dimitri Claeys de gagner l'épreuve devant AndréGreipel. une seconde

DE NOTRE (192 e 63e ,

MANUEL

MARTINEZ

au général.

le directeur Cofidis, reconnaissait

DUNKERQUE (NORD)- Alors Coquard

avait décidé

que Bryan de ne pas

p r e n d r e le d é p a r t de

l 'u lt i m e

étape des Quatre Jours de Dunkerque en raison d ' u n e forte poussée

de fièvre,

vescence matinal

ily avait

au moment

effer-

du briefing

dans le bus de l'équipe

Cofidis. La mission

du jour était de

défendre

bout le maillot

jusqu'au

rose de leader Cassel

acquis

par Dimitri

la veille

à

Claeys en ten-

ans au cours étape R échappée

de

avoir prisdix

de cette

il avait puisse

Alain

sportif

dernière

espéré qu'une aller au bout, ce

qui s'est passé.

unéventuel sprint à dix, c'était risqué,etj'ai préféré attaquerdeloin quitte à ce queça nemarche pas

f

f OLIVIERLEGAC

tant de m u s e l e r le plus longtemps possible André Greipel, qui

Mais il a tremblé

n'était

qu'à quatre

du

raison de la présence

Belge

au général.

de

geard (AG2R La Mondiale), qui ne comptait que dix-neuf secondes de

l'équipe

Cofidis

justesse,

secondes Finalement,

s'en est sortie

enjouant

un jeu dange-

retard

jusqu'au

bout en

d'Alexis

Gou-

sur Claeys, dans un groupe

reux mais qui a fini par payer.

de dix à l'avant. « On avait prévu dix

Car Greipel, de retour à la compétition aprèsseptsemainesd'ar-

mille scénarios

rêt (fracture che), a tout

pée se dessine vite car on savait que

trois secondes sprint

de la clavicule d'abord repris lors d'un

de bonifications,

gauhier

revenant

l'équipe première

premier à

possibles,

soufflait

On espérait qu'une Lotto-Soudal bonification.

échap-

allait faire la Ensuite,

fallu gérer pour que l'échappée

il a aille

Tous droits de reproduction réservés


PAYS :France

DIFFUSION :243580

PAGE(S) :19

JOURNALISTE :Manuel Martinez

SURFACE :46 % PERIODICITE :Quotidien

14 mai 2018 - N°23302

au bout tout en ne laissant

pas trop

placer

une belle attaque

de temps parce qu'il y avait Gougeard devant. On a sué à grosses

mètre qu'au

de l'arrivée bout pour

gouttes mais le coup a fonctionné.

première

Pour

une

Claeys

s i m pl e

a offert

»

s ec on de ,

une nouvelle

vic-

toire à l'équipe Cofidis s u r ces Quatre J o u r s de D u n k e r q u e , après

le t r i o mphe

Venturini

l'an

Gougeard

était

de

passé.

Clément Alors

encore

dans

que un

victoire

« Lajournée lignait

à un kilo-

et résisterjusr e m p o r t e r sa professionnelle.

le c o u r e u r de

l'équipe

Quand j'ai

réduire.

pouvaient

Il n 'a pas ménagé

quoi faire.

Attendre

un

trop

éventuel

sprint à dix, c'était risqué, etj'ai prépu

prendre l'échappée, il y avait Gougeard qui était intéressé par le général et nos chances

bonne. Dans le final, je me

suis dit que ça pouvait être juste et que le peloton pouvait encore revenir. Du coup, je ne savais pas

a été un peu folle, sou -

Groupama-FDJ.

vraiment

se

sa peine

féré attaquer de loin quitte à ce que ça ne marche pas. dD faisait quatre ans que j'attendais

de remporter

première

de ma

victoire

la

carrière

chez les pros. Avec un succès

pour

grand jour, le coup de force est pourtantà mettreà l'actif dujeune

durant toute la journée et c'est peutêtre aussi pour ça que notre groupe

Marc Sarreau, plus le mien aujourd'hui, la semaine de l'équipe a

Olivier

a pu aller

été parfaitement

Le Gac (24 ans),

qui a su

au bout. Lentente

a été

réussie.

Lejeune Français OlivierLe Gacs'est imposéhierdevantle DanoisMadsPedersen et les deuxBelges, XandroMeurisse et ThomasDeGendt.

»'£

Tous droits de reproduction réservés


PAYS :France

DIFFUSION :243580

PAGE(S) :20-21

JOURNALISTE :Philippe Le Gars

SURFACE :156 % PERIODICITE :Quotidien

15 mai 2018 - N°23303

Les sept grognards de Pinot e

La garde rapprochée du Français (4 du général) sur ce Giro -dont c'était hier Ladeuxième journée de repos- a été savamment composée. Entre complicité, expérience et compétence, cet équilibre le rassure. dans les dix premiers

DE NOTRE (1 2 e 63e ,

PHILIPPE

LE GARS

le don de calmer MONTESILVANO (ITAl- Hier midi, Pinot avait donné journalistes

aux

une

tiers

du Giro R

prometteuse

trième

place au général.

grande

messe

il

quaLoin de la

des conférences

tout le monde.

est celui qui partage Reichenbach

va

ma

de

gne. Preidlersera

toujours

n 'importe quel terrain.

Trente-deux de moyenne

ans d'âge

Ce puzzle

pour lui une assurance

place à l'improvi-

le Français

FDJ est apparu

de Groupama-

décontracté,

aise dans cet environnement sens des relations humaines core un sens. ces liens aujourd'hui leader

Ce sont

étroits

sonnel

R le a en-

forgé autant auprès

justement autour

avec des hommes

plus que des équipiers,

de chacun

ders comme bito chez

qui sont «dessoli-

de Ladagnous l'Autrichien

quand

à n'importe

un. lia un mot pour décrire d'entre

eux, un qualificatif

chacun (voirci-

course.

dessousj qu' il a pris le temps de cogiter pourêtre bien précis sur leur

étaient

travail.

équipe

« C'est toujours difficile d'en

ressortir

un car je vois

plus

un

quel

passé, sure

et le

moment

confiance

D'ailleurs, déjà

celui

sera un atout

« Les compétences

cun me donnent me-t-il.

que les

Preidler

ter», résume-t-il

un à

que sui-

ou la montagne,

Suisse Reichenbach,

lui-même

lea-

du Nord comme

comp-

de les qualifier

de grands

aussi variés

des sur qui je peux toujours on lui demande

risper-

de ses équipiers

BMC et Astana

classiques pour

tous

celui de Steve Mora-

des terrains du

est aussi

que le bagage

à son

qui cimentent

ce groupe

homogène

ques car ilsait

là sur

»

presse de Sky, R tout est ordonné sation,

chambre.

m'accompagner

sans

la moindre

a

Roy

dans les dernières pentes en monta-

pour faire le point

sur ce premier occupe

Thibaut

rendez-vous

à son hôtel surplom-

bant l'Adriatique

quand il le faut

sur des étapes de plaine. Morabito

de la de cha», confir-

six d'entre

là autour

une constante

de lui

eux l'an

qu'aucune

sur ce Giro n'a été en mede présenter

au départ

Jérusalem.

mo t il. ils savent tous ce qu'ils ont à

ses équipiers

faire, on n 'a pas besoin de se parler

(32 ans), annonçait fièrement le patron Marc Madiot avant le lance-

en course.

dD vaut autant sur le plat

qu'en montagne. net-Ladagnous

Le trio Roux-Bonpeut

me

replacer

« La moyenne

de

groupe compact autour de moi, affir-

parle

d'âge de

d'elle-même

ment de l'épreuve.Cesont tous de vrais guerriers. »'t

Reichenbach

Tous droits de reproduction réservés


PAYS :France

DIFFUSION :243580

PAGE(S) :20-21

JOURNALISTE :Philippe Le Gars

SURFACE :156 % PERIODICITE :Quotidien

15 mai 2018 - N°23303

Bonnet PourPinot,«legouvernail» * 35ans Giro:5 (le2 eavecPînoî) AtravaillépourHushovd, Voeckler

Matthieu

Steve

Georg

Ladagnous

Morabito(SUD

Preidler(AUT)

PourPinot,« la sérénité» «33 ans Giro:2 e participation [le26 avecPinot! Travaille habituellement avec Démare

a

PourPinot,«latranquillité » PourPinot,« lepasse-partout » m 35ans mil ans Giro:6 e participation Giro:4e participation e (le2 avecPinot) (le1er avecPinot) AtravaillépourEvans, Contador, AtravaillépourT.Dumoulin, Degenkolb

f O

Sondévouement pourses leadersa toujoursfaitfigure d'exemple. LePicardestaussi biencapable d'assurer une placedansletraind'Arnaud Démare qued'ouvrirlavoiepour ungrimpeur commeThibaut Pinot.Duraumal(onl'avuse remettreaprèssaterriblechute surleTour2015),il saitimposer unrythmeinfernalentêtede pelotonsurdelongues distances pourlancerson leader.Il estfidèledansses relations,cequiplaîtaussià MarcMadiot.!lestlemaître dutravailenamont.

LeBéarnais afaitl'impasse sur lesclassiques flamandes R il devaitépaulerl'autreleaderde l'équipe, ArnaudDémare, lia optépourunprogramme axé surleGiropourpouvoirêtreau service dePinotdansdes conditions optimales. Cechoix personnel n'estpascourant aprèsplusdedixansàarpenter lespavésetlesmontsduNord. Il prouve aussil'investissement sansfaill faillee dee cceecoureur coureur,, capable deseremettreen question aprèstreizeansde carrière. Il inspirelaconfiance auprèsdesonleader.

LeRomand estleplus Ilestarrivécetteannée chez expérimenté dugroupeavec MarcMadiotdepuisl'équipe l'habitude dutravaildel'ombre Sunweb R il a passécinq poursonleadersurlescourses saisons commeéquipier àétapes, il aoeuvré irréprochable. L'Autrichien a notamment pourd'anciens participé l'anpasséàlavictoire vainqueurs duTourouduGiro, desonleaderdel'époque, Tom Evans et Contador. Il fut même Dumoulin surleGiroetson l'oreilledel'Australien durant départestunegrosse perte sesannées BMC.C'estun pourleNéerlandais qui métronome réputépourson s'appuyait beaucoup sursa professionnalisme etsa régularité enmontagne. minutie.. minutieI Illinstauree instaurun unee sérénitéé PreidlerPreidler sérénit a rejoinGroupama-FD rejointt Groupama-FDJJ danslegroupeetplusencore pourretrouver lesbasesd'un auprès de Pinot,qu'ilrassureet cyclismetraditionnel R les sécurise. C'estlevraicapitaine rôlessontétablisà l'avance et deroutedecetteéquipe. surtoutreconnus partous.

Dimanche commetouslesjours,ses équipiersont fait corpsautourdeleurleader,ici degaucheà droite: William Bonnet,Sébastien , ThibautPinot,AnthonyRoux,GeorgPreidler,SteveMorabitoetJérémyRoyentête.

Tous droits de reproduction réservés


PAYS :France

DIFFUSION :243580

PAGE(S) :20-21

JOURNALISTE :Philippe Le Gars

SURFACE :156 % PERIODICITE :Quotidien

15 mai 2018 - N°23303

Sébastien

Anthony

Reichenbach (SUI)

Roux

PourPinot,«ledernieracolyte» « 28 ans Giro:3e participation (le2®avec Pinot) AtravaillépourElmiger, Chavanel.

Jérémy

Roy

PourPinot,«la force» « 31 ans Giro:3e participation (leTavecPinot) AtravaillépourCasar, Fédrigo.

RiurPinot,«lecomplice» à 34ans Giro:3e participation (le2e avecPinot) AtravaillépourCasar, Fédrigo

»

Formé auseindel'équipeIAM, il a étéembauché parMarc Madiot pourassurerune présence depoidsenmontagne auprèsdeThibautPinot initialement pourleTourde France 2016.Maisc'est finalement surleGiroqueles deuxhommes sesontleplus trouvésdepuisl'andernier. Le Suisse faittrèspeuparlerdelui maissadiscrétion nel'empêche pasd'abattre unénorme travail auprèsdesonleaderdansles moments lesplusdursen altitudeR il raccompagne le plusloinpossible.

Poursaonzième saisonchezles professionnels, toujoursauprès deMarcMadiot, Anthony Roux s'estinstallédanscerôle polyvalent d'équipier deluxe lorsdesgrands Tours.Maisil peutaussigarder celuid'un électronlibredanslesautres épreuves. Cettelibertélui permetde s'investirà 100%pourThibaut PinotdanslesGrands Tours notamment grâceàsesgrandes qualitésderouleuretà unfort caractère quipeutaiderpour inspirerencoreplusderespect àsesrivaux.

»

Il a déjàannoncé qu'ilcouraitlà sadernière saison.Diplômé d'uneécoled'ingénieurs, le Tourangeau avaitmenédefront sondébutdecarrièreetses brillantesétudes. Solide rouleur,ils'estinstalléces dernières années dansunrôle depilier,auseindelacour rapprochée deThibautPinot aveclequelil fait chambre commune surceTourd'Italie. Ila toutconnusurlesgrandes épreuves à étapes et notamment surleTourde France. Riennelui échappe en course, c'estlatourdecontrôle.

0

Jim

3 I vendredi41 samedi5 Idimanche6l I mardi8 I mercredi 9

©

k ? jeudi 10

GualdoTadino MerAdriatique iJf

Annlfo

1

,J

12

vendredi11l samedi12 dimanche 131

O

I aujourd'hui

A

A

\

L O

C-J

13®

I f

jeudi 17 I vendredi181samedi19

jeudi 24

dimanche 27

©

îT

g ra

,7

.2

c o l£> ^ o

O» OO

c-«j ^ O

o L O

Bruzzolana L

1

Penne km

FonteM a Creta

20km

L O

!=£ ^

0

L O

L O

o o ' OJ

départ C

arrivée

i côteet col

OO

CNJ CNJ

OO CNJ

o

km 239 O

Italie

Penne(285m)

L O

GualdoTadino m

R ravitaillement

Tous droits de reproduction réservés


PAYS :France

DIFFUSION :243580

PAGE(S) :20-21

JOURNALISTE :Philippe Le Gars

SURFACE :156 % PERIODICITE :Quotidien

15 mai 2018 - N°23303

Retrouvezl'intégralitédesclassementsduGiro

L'EQUIPE

endirectdu... Giro FROOME N'ENVISAGE PASL'ABANDON ChrisFroomeajoué cartessurtablehier lorsdesatraditionnelle conférence depresse dujourderepos. Malgré unclassement augénéral enrupture avecseshabitudes sur lesgrandsTours(11e à deSimon Yates), le Britannique n'apasdérogéà larègle. dDnem'était jamais arrivédedébuter avecunechute justeavantledépart (lorsdelareconnaissance duchronoàJérusalem), a-t-ilrépété.dDaeuplusdeconséquences qu'on l'imagine, jesouffre ducôtédroitetj'ail'impression quejedoistoujours rééquilibrer del'autrecôté.La deuxième chute,toujours surlecôtédroit,n'arien arrangé.» Il aaffirmécependant n'avoirjamais «pensé à quitterleGiro»,rappelant aupassage commepourserassurer, leretour nementde situationquiavaitpermisdanslesdernieisjours à«Hibalidegagnerle n 2016)alorsqu'ilavaittrois minutes deretard.» ChrisFroome seraccroche à toutcequ'ilpeutpourfairebonne figuremême si onlesaitmeurtritantphysiquement que psychologiquement. «Jenesaispassiunevictoire estencore probable pourmoi,maisily aeudeschoses plusétranges parlepassé. LeGiron'estpascomme le TourdeFrance, il estplusimprévisible. C'estcomme si oncourait uneclassique touslesjours», p. L. e.

m YATES-DUMOULIN : 50-50POURPINOT

ARUA LAGUEULE DEBOIS

ThibautPinotneveutpasenterrer levainqueur sortantTomDumoulin (3eà deSimon Yates) malgrésesquelques secondes lâchéesdimanche, il jugemême levainqueur sortant«ffi/ss/tofu'/ïy aunan.Jelemetsaumême niveau queYatesdansla perspective delavictoire finale.Etmoiendessous avecPoziovivo. »

m DEUX BENNETT AU0Ç0( 7(/ Laréceptionniste del'hôtelAdriatico de Montesilvano ahésitédimanche soiravantde remettrelesclésauxresponsables deséquipes Bora-Hansgrohe etLottoNL-Jumbo. Elleavaiten effetsurseslistings,deuxBennett.Sam,le sprinteur irlandaisdel'équipeallemande e vainqueur dela7 étapevendredi, etGeorge, le Néo-Zélandais (photo)delaformation e néerlandaise, 7 duclassement général.Toutest viterentrédansl'ordre. Fabio Aruapasséunejournéederepostrès difficile.Lesimagesdesadéfaillance delaveille (1 deperdue surYates) danslesdernierslacets del'étapedelaveilleavaientdumalàs'estomper. «C'étaitunesimauvaisejournée, rienn'afonctionné, affirmait-ilencore vingt-quatre heures plustarden évoquant cettegrosse alertequineprésage riende bonpourlasuitealorsqu'ilaccuse déjàunretard de augénéral. Jen'aiaucune raisond'être heureux surceGirop ^ f M m t J'essaye de m'accrocher enmedisantqu'ilyaura desjours meilleurs.»

DEPART

Départfictif : 10h 55 Départréellancé: 11h05 ARRIVEE

/ eTXLSHGiro

Lesdernierskilomètres proposent delongues avenues jusqu'à1,5km delaligneR plusieurs virages à 90degrés peuventcompliquer latâche,notamment ledernierà 750mdel'arrivée.Heureestimée : 17h 15(à 39km/hdemoyenne)

u°c.

Aversesfréquentes. , , Ventfaible.

L ' E QU I P E

t

Long et tortueux

C'est l 'é t ap e la p l u s l o n g u e d e c e Giro a ve c 239 k i l o mè tr e s a u p r o g r a mm e . L e s v i l l e s d e d é p a r te t d ' a r r i v é e s o n t i n é d i te s. L e

e

10 étape,Penne-Gualdo Tadino(239km). Commentée parPatrick Chassé, CyrilleGuimard et Christophe Riblon. / eTXLSHGiro Lesréactionsdescoureurs enduplexdelaligne d'arrivéeavecClaire Bricogne etCédricPineau.

p a r co u r sq u i tr a v e r se la chaîne m o n ta g n e u s e d e s A p e n n i n s d u S u d a u N o r d n ' e st p a s tout p l at , a v ec d e s petites

r o ut e s

t o r t u e u s e s a g r é me n t é e s d e p l u si e u r s b o s se s d o n t d e u x c o m p t e r o n t p o u r le c l a s s e m e n t d e la mo n ta g n e . D a n s la partie fina le d e l eta pe, les r o u te s s o n t p l u s la rges a ve c u n r e v ê t e m e n t m o i n s c a h o t e u x q u e d u r a n t la ma j e u r e p a r ti e de la j o u r n é e .

Tous droits de reproduction réservés


PAYS :France

DIFFUSION :243580

PAGE(S) :20-21

JOURNALISTE :Philippe Le Gars

SURFACE :156 % PERIODICITE :Quotidien

15 mai 2018 - N°23303

CLASSEMENT GENERAL 1. S. Yates (GBR,MTS) 2. Chaves(COL,MTS]

en 37 h37'15' à 0'32'

49. King (USA,DDD]

à

50.Pantano (COL,TFS] 51.DeLa Parte (ESRMOV]

à à

3. T. Dumoulin (FOL, SUN) 4. Pinot (GFC) 5. Pozzovivo(11, TBM)

à 0'38' à 0'45' à m

52.Hirt (RTC,AST] 53.Capecchi(ITA,QST] 54.Ciccone(ITA,BRD]

à à à

6. Carapaz(EQU,MOV) 7. G.Bennett INZL. -

à 1'20' à 133'

55.Atapuma (COL,UAD] 56.GrossschartnerIAUT,B0H]

à 33'47'* à

8. Dennis(AUS,BMC] 9. Bilbao (ESP,AST]

à zm à 2*05*

57.Jaurégui [ALM) 58.Visconti (ITA,TBM]

à à

10.Woods (CAN,EFD] 11. Froome(GBR,SKY]

à 2*25* à m

59.Roche (IRL, BMC) 60.Boaro (ITA,TBM)

à i

12. Konrad (AUT.B0H) 13. Lopez[COL.AST)

à à

61.Tories (COL,ANS) 62.Brown (USA,EFD]

à à

U.O'Connor (AUS, 15. Aru (ITA,UAD]

m m m

à à 2'36'

63.Cattaneo (ITA,ANS) 64.Plaza (ESP,ICA]

à à

16. Betancur (COL,MOV] 17. Oomen(H0L, SUN]

à à

m m

65.Wellens [BEL.LTS] 66.Battaglin (ITA,TLJ)

à à

18. Henao(COL,SKY] 19.Schachmann(ALL,QST]

à 3'U' à 3'37'

67.Haga (USA,SUN) 68.Bidard (ALM)

à4ror

20.Geniez (ALMl 21. Gonçalves(P0R,TKA]

à 4'12' à 432'

69.Armee (BEL,LTS] 70. Berhane (ERY, DDD)

à 43 à

22. Nieve (ESRMTS] 23. Meintjes (AFS,DDD]

à 5W à 5'44

71. DeLa Cruz(ESR SKY] 72. Roux (GFC)

à à 44 40

24. Formolo(ITA,B0H] 25. Poels (H0L.SKY] 26.Valls (ESP,MOV]

à m à 5'56'

73. Zeits (K.AZ, AST) 74. Bouwman IHOL,TLJ] 75. Carthy (GBR,EFD)

à à à

à

27. Reichenbach(SUI.GFC) 28. Conti (ITA,UAD]

D77e à 10'33' à 10*50*

29. MasnadafITA.ANS] 30.Chérel (ALMl

à 1T34 à 13'30'

101.Roy (GFC) 102 Venturini (ALM]

à à

31.Sanchez(ESRAST] 32. Brambilla IJTATFS]

à 1446' à 15'14'

138.Bonnet (GFC) 145.Sénéchal (QST)

à à

33. Ulissi (ITA,UAD) 34. Hermans (BEL,ICA] 35. Kreuziger(RTC,MTS]

à 15*40* à i r a* à 17*48*

36. Kangert (EST,AST) 37. eOLVVRQGH (SKY]

à 18*53* à 19*33'

38. Haig (AUS,MTS] 3 ^ p > 39. Dupont (ALMl 40. Polanc (SLV,UAD) 41. Preidler (AUT,GFC]

à 20'34 à 21' 17'

42. Montaguîi (ITA,ALM] 43. Mohoric (SLV,TBM]

à 24'21' à 25'06'

44. TenDam (H0L,SUN] 45. Gesink(H0L.TLJ]

à 26'41' à 26'57'

46. M.Lammertink (H0L,TKi 47. Dornbrowski(USA.EFD] 48..Vervaek 48 Vervaekee(BEL (BEL,,SUN SUN]]

à 27'06' à 29'58' à 30'17 30'17''

à 23' à 23'29'

88. Ladagnous (GFC) 93. Cavagna (QST]

à à

1700classés 17 classés..

A

PARPOINTS

( U Viviani (ITA, QST)

178 pts

A |

MONTAGNE

U s . Yates (GBR,MTS)

Q

Y-

JEUNES

Carapazz(EQUMOV Carapa (EQU,, MOV))

0U S*

55 pts

37h

PAREQUIPES

iJMitchelton-Scott

Tous droits de reproduction réservés


PAYS :France

DIFFUSION :243580

PAGE(S) :24

JOURNALISTE :Philippe Le Gars

SURFACE :28 % PERIODICITE :Quotidien

16 mai 2018 - N°23304

« Maintenant, les choses sont plus cla ires » Thibaut

DE NOTRE

(

Pinot ne cachait passa surprise après cette étape mouvementée qui a piégé Esteban Chaves. Le voilà troisième au général. perspective

2 e 3e ,

PHILIPPE

LE GARS

venir.

dessix

Comment GUALDOTADINO- Lambiance dans le Pu limande

était

joyeuse

clichés

HQILQG DSUqV PLGL O LQ pULH U HQ D des marches, de sortir

Thibaut

équipiers chacun.

accueillait

Lajournéeavaitété

sérieux

client

qui

faire cogitertous redescendre

sur

dorénavant

3

e

surtout

venait

t-elle

Pinot,

Ce matin,

au départ,

des dégâts favoris

etqu'elle

du général.

soir, c'est plutôt

lâché, ferait

inattendu.

en moins

ce

Mais ça n'a

pouren

[Roy] m'a confié avant

quejamaisdanssacarrièreiln'avait

l'undes

arriver

là.

l'arrivée

vélo en

C'estdire...

on ne pensait

Chaves

pas été de tout repos Jérémy

course.

Quand vousavez

écarterait

une

Mais il ne faut si

demain.

changervotre

dangereuxen une telle journéesurun

?

certainementpasquecetteétape

de courir

situation

va-

façon de courir?

avec l'équipe

Mitchelton

c'étaitqu'ilsavaientdeuxcoureurs

le point. cette

Giro. passer,

pass'emballerpourautant,

Le problème

de

«Quelbilanpouvez-voustirerde particulière

l'impression tous lesjours.

En quoi cette nouvelle

de

à

le charmedu ce qu'il peutse

ily en a une autre

connu journée

des grands

on a passé cette étape sans em E F HV

à

Thibaut

général

Yates, faisaitdéjà

le

australienne

terre. du

classique

d'un

commençait

les stratèges,

faittout

on a parfois

pour

allégé

et l'équipe

Mitchelton-Scott,

et desstéréotypesdes

On nesaitjamais

mot de

parfaite,

générals'était

ce

qui va à l'encontre

C'est cequi

ses

et de remerciement

classement

Simon

qui venait

un à un avec un petit

félicitations

à

Tours?

Pinot,

de la douche,

de course

expliquez-vous

déroulement

Groupama-FDJhier

heures

dDD UDL p pSO VORJLT H

quelle

vu que Chaves

était

aété votre réaction imaginé

On n'en revient

étape.

tête du général,

jouer, et ilauraitfallusavoirlequel toujours

suivresurleursattaques, FRPSOLT pjJpUHU SDU LUGH

Ce n'est pas toujours lendemain remettre

ontmisdeuxgarspourroulerdevantle

avec ce premiercold'entrée.

lesjambes

maintenant,

facileau

d'unejournée

de repos de

en route.

Maison

claires,

dDD UDL

les chosessont

équipe.

de cou rse (244 en fait) , ça se serait

adapternotrestratégie,

je pense

calmé,

restervigilants.

surtout

avec la pluieet

la

plus iln'ya

plusqueluiàsurveillerdanscette

sedisaitaussiqu'avec250kilomètres

Jérémy

notamment pu devenirtrès

Yates estleseulleaderet

fait un super

et l'écai LOCOIV^I cusé.

Yates et

dD leuroffraitdeuxcartesà

compliqué

pourembrayer.leséquipes

l'étape,

C'étaitvraimentune

sacrée

Chaves.

ça s'estvite

organisé

boulotduranttoute

classements.

les

un tel

n'avait

Dans le peloton,

étaitdansungrandjour.ila

en voyant

en montagne.

scénario.

peloton

être content

pas.Onsavaitqueledépartallaitêtre

Personne

?

qu'ilva

dD vaêtre

plus simple

pour

mêmesiondoit

»

Tous droits de reproduction réservés


URL :http://www.eurosport.fr/ PAYS :France TYPE :Web Grand Public

12 mai 2018 - 17:22

> Version en ligne

ThibautPinot(Groupama-FDJ) sera uniquement sur le Tour en 2019 TOUR DE FRANCE 2019 - Invité de la Chaîne L'Equipe, le manager général de l'équipe Groupama-FDJMarcMadiot a assuré que son leader ThibautPinot se consacrerait uniquement au Tour de France la saison prochaine. Engagé sur le Giro en 2018 après avoir échappé de peu au podium la saison passée. "ThibautPinot va terminer le chapitre Giro cette année." MarcMadiot est formel, son leader va revenir tenter sa chance sur la route du Tour de France en 2019. Le manager général de la formation Groupama-FDJ l'a annoncé ce samedi sur le plateau de la Chaîne L'Equipe. Malgré ses récents succès de l'autre côté des Alpes, Pinot ne retentera pas sa chance la saison prochaine. Ce, peu importe son classement final dans deux semaines. " Quel que soit le résultat de cette édition, il m'a fait part de son désir d'être à 100% sur le Tour de France l'année prochaine. L'an prochain, Thibaut ne fera qu'un seul Grand Tour, ce sera le Tour" a déclaré Madiot. Cela n'empêchera pas Pinot de prendre part aux festivités de juillet dans l'Hexagone cette année. Mais ce scénario ne sera pas possible la saison prochaine selon le dirigeant, pour des raisons de calendrier. "2018 est la dernière année où il était possible de faire l'enchaînement Giro-Tour parce qu'il y a dix jours de récupération en plus entre les deux épreuves" assure-t-il. Il espèrera renouer avec son histoire sur le Tour de France, pour le moins contrariée ces dernières années. Entre déception et préparation ciblée sur le Giro, ThibautPinot a ainsi abandonné lors de deux dernières éditions. Loin de sa troisième place au général en 2014 qu'il peine depuis à confirmer. Plus expérimenté en Grand Tour avec ses escapades dans la Botte, Pinot et la Groupama-FDJ viseront donc une place de choix sur le Tour la saison prochaine. Madiot : "Un podium Giro-Tour pour Pinot, c'est possible" - Share Video Player is loading. Play Video Play Mute 0:00 / 2:15 Loaded : 0% Progress : 0% Stream Type LIVE -2:15 Playback Rate 1x Chapters Chapters Descriptions descriptions off, selected Captions captions settings, opens captions settings dialog captions off, selected Audio Track Fullscreen This is a modal window. Beginning of dialog window. Escape will cancel and close the window. Text Color White Black Red Green Blue Yellow Magenta Cyan Transparency Opaque Semi-Transparent Background Color Black White Red Green Blue Yellow Magenta Cyan Transparency Opaque Semi-Transparent Transparent Window Color Black White Red Green Blue Yellow Magenta Cyan Transparency Transparent Semi-Transparent Opaque Font Size 50% 75% 100% 125% 150% 175% 200% 300% 400% Text Edge Style None Raised Depressed Uniform Dropshadow Font Family Proportional Sans-Serif Monospace Sans-Serif Proportional Serif Monospace Serif Casual Script Small Caps Reset restore all settings to the default values Done Close Modal Dialog End of dialog window. Close Modal Dialog This is a modal window. This modal can be closed by pressing the Escape key or activating the close button. Close Modal Dialog This is a modal window. This modal can be closed by pressing the Escape key or activating the close button. Vidéo - Madiot : "Un podium Giro-Tour pour Pinot, c'est possible" 02:15

Tous droits de reproduction réservés


URL :http://www.sports.fr/ PAYS :France TYPE :Web Grand Public

13 mai 2018 - 15:47

> Version en ligne

Giro : ThibautPinot dans l'ombre de Simon Yates

Le final de la neuvième étape du Giro a encore été décevant, les favoris tardant à s'expliquer dans l'ascension du Gran Sasso. ThibautPinot a bien tenté sa chance, mais a laissé le soin au patron Simon Yates et à l'équipe Mitchelton-Scott de confirmer leur leadership. Après une étape de samedi très frustrante, une vraie bagarre était attendue ce dimanche à l'occasion de la neuvième étape du Giro, longue de 225 km entre Pesco Sannita et Gran Sasso, avec une arrivée programmée en altitude, sur des pourcentages bien plus exigeants. Mais encore une fois, il aura fallu attendre longtemps, très longtemps, pour assister à un semblant d'explication. Car à 3 km de l'arrivée, le dernier rescapé d'une échappée de 14 coureurs courageux était repris, ce qui n'allait malgré tout pas encore déclencher les hostilités. C'est le jeune et prometteur Giulio Ciccone (Bardiani-CSF) qui tente sa chance le premier, espérant fausser compagnie au groupe des favoris dans lequel tout le monde répond présent. Mais le Transalpin de 23 ans ne parvient pas à prendre ses distances, et c'est au train que Fabio Aru le premier, puis Chris Froome ensuite, perdent du terrain. Le vainqueur de la Vuelta en 2015 passera d'ailleurs la ligne d'arrivée avec 1'14" de retard sur le lauréat du jour, à quelque sept secondes du patron de la Sky. Les deux hommes ont encore passé une journée compliquée, le Britannique ayant notamment chuté samedi tout en parvenant à ne pas prendre de retard sur le leader de la course. Un leader qui a ce dimanche parfaitement joué le coup, puisque Simon Yates a levé les bras en vainqueur à l'issue de l'ascension finale. Le numéro 1 de la Mitchelton-Scott a devancé Thibaut Pinot de quelques mètres, le Français échouant encore de peu après avoir terminé troisième la veille. C'est encore lui qui a finalement lancé la seule et unique attaque au sein de favoris qui n'ont pas bougé malgré ce parcours accidenté. Le coureur de la Groupama-FDJ a tenté un démarrage à moins de 2 kilomètres de l'arrivée, limitant forcément la possibilité de creuser des écarts. Le Français reste quatrième du général, maintenant distancé de 45 secondes par un Simon Yates jamais inquiété et qui affiche une vraie sérénité, parfaitement accompagné par Esteban Chaves, troisième de l'étape et qui devance désormais Tom Dumoulin au deuxième rang du général. Le vainqueur sortant compte dorénavant 38 secondes de retard après avoir perdu 12 secondes sur les pentes du Gran Sasso.

Tous droits de reproduction réservés


URL :http://www.le10sport.com/ PAYS :France TYPE :Web Grand Public

13 mai 2018 - 18:35

> Version en ligne

Cyclisme : ThibautPinot affiche sa déception sur sa prestation au Giro ! Publié le 13 mai 2018 à 20h35 par Th.B. Alors qu’il fait du Giro une des grandes priorités de sa saison, ThibautPinot a terminé deuxième de la neuvième étape du Tour d’Italie. Le Français n’a pas caché sa déception à l’issue de la course. « Le Giro est long, il faut être régulier sur trois semaines donc si je peux rester avec les meilleurs tous les jours ça donnera un bon résultat à Rome ». Déclarait ThibautPinot au micro de L’Equipe suite à sa troisième place décrochée lors de la sixième étape du Tour d’Italie. Le coureur français ne l’a pas caché, une victoire finale sur les routes de Rome le 27 mai prochain n’est clairement pas à exclure. Cependant à la quasi-moitié du Giro, Pinot s’est incliné en finissant à la deuxième place dans les roues de Simon Yates en haut du Gran Sasso, à la ligne d’arrivée de la neuvième étape du Tour ce dimanche. Une position qui ne satisfait pas les ambitions du coureur qui n’a pas manqué d’exprimer sa frustration dans la foulée de la course. « J’aurais bien voulu gagner » « J'aurais bien voulu gagner pour être tranquille avec ça et me concentrer sur le général. Il y avait beaucoup de vent aujourd'hui et ça a un peu bloqué la course qui s'est jouée au sprint. Cela fait trois fois que je suis sur le podium sans gagner. J'aime gagner des étapes! (...) Yates était le plus fort aujourd'hui. (...) Je reste sur mon objectif du podium (final). On verra au fur et à mesure de la course pour essayer de faire mieux. Pour l'instant, c'est le podium », a déclaré ThibautPinot dans des propos rapportés par L’Equipe. Le Français accuse un retard de 45 secondes sur le Britannique Yates au classement général.

Tous droits de reproduction réservés


URL :http://www.le10sport.com/ PAYS :France TYPE :Web Grand Public

13 mai 2018 - 11:36

> Version en ligne

Cyclisme : ThibautPinot sur le Giro en 2019 ? La réponse du patron de la FDJ-Groupama !

MarcMadiot, manager général de la FDJ-Groupama, explique que ThibautPinot fera une croix sur le Giro en 2019. En décidant de participer l’année dernière au Giro, ThibautPinot avait accusé le coup en juillet lors du Tour de France. Le Tricolore a décidé de récidiver cette saison avec ce doublé, mais lors de son passage sur les antennes de La Chaîne Equipe, MarcMadiot, manager général de la FDJ-Groupama, assure que son protégé changera de planning dès 2019.

« ThibautPinot va terminer le chapitre Giro cette année » « ThibautPinot va terminer le chapitre Giro cette année. Quel que soit le résultat de cette édition, il m'a fait part de son désir d'être à 100% sur le Tour de France l'année prochaine. C'est la dernière année où il était possible de faire l'enchaînement Giro-Tour parce qu'il y a dix jours de récupération en plus entre les deux épreuves. On a aussi diminué le nombre de jours de course. Au départ du Tour de France, Thibaut aura quinze jours de course en moins par rapport à 2017. L'an prochain il ne fera qu'un seul Grand Tour et ce sera le Tour de France », avoue MarcMadiot .

Tous droits de reproduction réservés


PAYS :France

DIFFUSION :250095

PAGE(S) :22 SURFACE :12 % PERIODICITE :Quotidien

14 mai 2018 - N°22920

Pinot dans le coup, Froome perd gros es premières tendances se confirment sur le Giro ! Hier, à l'issue d'une grosse étape de montagne entre Pesco Sannita et Gran Sasso (224 km), le Maillot rose, Simon Yates, a décroché sa première victoire dans ce Tour d'Italie. Encore une fois, son coéquipier Esteban Châves était dans le coup, lui aussi. Finalement, le Français Thibaut Pinot, 2e, a été le seul àpouvoir suivre. Le coureur de Groupa ma FDJ s'est à nouveau montré le plus offensif parmi le groupe des favoris. Son attaque à 2 k m de l ' ar r i v ée a f ai t sau t er Chris Froome et Fabio Aru, entre autres. Les deux hom-

L

Hier, très offensif dans la montée J j finale, le Français Thibault Càdr.) s'est adjugé e

la 2 place de la 8

9 étape.

mes ont perdu une minute sur le trio de tête. « Cen'est pas ce que nous espérions », a reconnu Nicolas

Portai, le directeur sportif de Sky. « [Froome] avait l'air bien ces derniers jours, mais nous devons rester optimistes. »

Tous droits de reproduction réservés


PAYS :France

DIFFUSION :111249

PAGE(S) :37 SURFACE :13 % PERIODICITE :Quotidien

14 mai 2018 - N°26479 - Edition Montpellier

CYCLISME

e

Tour d'Italie / 9 étape

Yates devance Pinot au sommet du Gran Sasso

Pinot a animé le final et se rapproche du podium,

Simon Yates (Mitchelton), porteur du maillot rose, a remportéla 9eétapedu Giro, dimanche,à l'arrivée enaltitude au Gran Sasso.Le Britanniquea devancéle Français Thibaut Pinot et le ColombienEstebanChaves, les seulsà terminer dansle mêmetemps que le maillot rose. Le Britannique Chris Froome, grand perdant du jour avecle championd'Italie Fabio Aru, a été distancé dansles deux dernierskilomètres. Le quadruple vainqueur du Tour a perdu près d'uneminute. Entre leschampsde neige,à l'altitude de 2 135 m, Yates s'estoffert sa première victoire d'étape dans le Giro, trois jours aprèsavoir laissé le succèsàChavessur l'Etna Au général, Yates précède désormaisChavesde et TomDumoulin,qui a reculé d'uneplace,de

AFP

Dans la très longuemontée finale, Pinot a accéléré aux 1500mètresmais il a étésuivi par un petit groupe(Pozzovivo,Chaves,Yates,Carapaz) qui s'estdisputéla victoire d'étape dans les derniershectomètres. SimonYates,25ans,participe pourla premièrefois auGiro, n passeralajournéederepos, lundi, dansla région dePescara,avecle maillot rose. L'étape: 1.SimonYates(GBR/MIT) ; 2. Thibaut Pinot (FRAFDJ) m.t. ; 3. EstebanChaves(COL/MIT)m.t.; 4. DomenicoPozzovivo(ITA/BAH)à

;

5. RichardCarapaz(ECU/MOV)à 6. DavideFormolo(ITA/BOR) 10. 7. GeorgeBennett(NZL/LNL)12. 8. Tom Dumoulin(NED/SUN) 12... 19.AlexandreCeniez(ALM)à Légénéral: 1.Yates; 2. Chavesà

;

3. (NED/SUN)à 38 ; 4. Pinot à 4 5 ; 5. Pozzovivoà Bennettà 1 baoà

; 6.Carapazà 1 ; 8. Dennisà

; 10.Woodsà

; 7. ; 9. Bil-

; 11.Froo-

meà

Tous droits de reproduction réservés


PAYS :France

DIFFUSION :111249

PAGE(S) :30 SURFACE :34 % PERIODICITE :Quotidien

15 mai 2018 - N°26480 - Edition Montpellier

CYCLISME

Tour d'Italie/Le

Giro faisait

une pause

ce lundi

Pinot : «Je suis dans les temps » Quatrième après neuf étapes, Thibaut Pinot estime pouvoir atteindre le podium. uel bilan

Q

dressez-

vous à la micourse ?

Pour l'instant, il est très bon. J'aurais signé au départ pour meretrouver à quelquessecondesdu podiumaprèsneufjouis. Jesuis vraimentdanslestemps queje m'étais fixés. Avez-vous eu des surprises ?

Oui etnon JepensaisqueYates pourrait être fort mais c'était un peuune énigme,on ne l'avait pasvu courir depuisla Catalogne (fin mars). Chavesest très fort aussi.Hs ont des équipiers solides,commeKreuziger,Haig Nieve.Ils peuvent être encore là même quand il ne reste plus que quinze coureurs. Ils vont pesersur la course. Quels sont les points positifs ?

On court en leader, on est respecté maintenant. On sait que les premiers jours d'un grand tour sont compliqués. Avec Anthony Roux,William Bonnet et Matthieu Ladagnous,je suis vraiment serein.J'ai davantage confiance, je frotte un peu mieux, je suis aussi en meilleureforme, c'estun tout.

« J'ai vraiment

l'impression

que cette course est faite pour moi », estime

Pinot.

AFP

Jeme suislevé à 8 h 30,j'ai fait une petite heure de home-trairier,j'ai bien transpiré. Après, les médias,une sieste et massage.Tranquille...

fort, le numéro un. Je suppose qu'ils vont se servir de Chaves pour fatiguer leurs adversaires et queYatesnouscontre.H faudra courir juste.

sera à moi d'en profiter. Pour la course, c'est peut-être une bonne chosequ'ils soient plus loin au général.

Vous aimez toujours autant le Giro...

Comment

Pouvez-vous trouver des alliés objectifs, comme

Dumoulin par rapport à l'an dernier?

Jeme rends compteque même surdesparcoursqui ne meconviennentpasspécialement,c'est la course R je me sens le mieux. J'ai vraiment l'impression que cette course est faite pour moi.Aprèsneuf étapes,on a déjà eu trois arrivéesau sommet et deux étapes pour puncheurs.Sur le Tour, on n'aura pasencored'arrivéeausommet à cestade de la compétition.

La prochaine étape sera peutêtrela pluspiégeuse.Jene suis pas grand fan d'un col dès le départau lendemaind'unejournée de repos. Il faudra faire attention. On annoncela pluie aussi.

Pozzovivo

Pareil,pour l'instant. Il n'a pris qu'une dizainede secondesau Gran Sasso.Tout dépendrade samedi (Zoncolan), R il va monter à sonrythme. Jele mettrai à armeségalesavecYates, qui a l'air trèsfort en montagne. Lui gèretrès bien,il esttrès fort dansle chrono. C'estdu 50/50 entre les deux.

Comment

Quel

est le programme

se présente

la deuxième

Vous

risquez

en tenaille et Yates...

semaine

d'être entre

?

pris

?

Sur des pentes commele Zoncolan, il risque d'être le plus fort. Je pense qu'il voudrait monter sur le podium du Giro avantlafin de sacarrière.Il faudra qu'il reprenne du temps avant le chrono, il peut êtreun bon allié.

Chaves quoi

vous

trouvez-vous

attendez-vous

C'estle souci,on ne pourra pas de la part d'Aru et de Et VOUS ? aller chercher les deux. Yates Froome ? Jeme mets derrière,avec Pozest le plus costauden chrono. S'ilsattaquent, ce serade loin. zovivo etChaves.Maisj'espère Pour l'instant, c'est l'homme C'estplus pour me convenir.Ce créer la surprise.

Tous droits de reproduction réservés


vide vide h

La Nouvelle République Mardi 15 mai 2018

23

indre-et-loire

sports

cyclisme - tour d’italie

en bref

Roy et la FDJ dans le coup

CYCLISME Fernandes et Travaillard brillent à Avoine

Après neuf étapes, le Giro a fait relâche hier. L’occasion de dresser un (bon) bilan du temps de passage du Tourangeau Jérémy Roy et de sa formation FDJ.

C

’est peu dire que la deuxième journée de repos sur le Giro, hier, a été particulièrement appréciée par le Tourangeau de la FDJ Jérémy Roy. Au lendemain d’une 9e étape très exigeante dimanche, avec une arrivée au sommet (à 2.100 m d’altitude) à Gran Sasso, où le leader de la FDJ Thibaut Pinot a brillé avec une belle 2e place, il y avait en effet de quoi savourer la bonne entame au Tour d’Italie de la formation française. Pas de farniente cependant au programme du Tourangeau, mais une petite sortie sur le littor a l de s A b ru zz es a ve c quelques équipiers pour faire tourner les jambes. « On va en effet partir “ rouloter ” une trentaine de kilomètres, expliquait ainsi Jérémy Roy hier matin. Comme on n’est pas trop loin de la mer, on va profiter encore du soleil et se faire sans doute une pause-café. Car le temps va se dégrader dans les prochains jours… »

“ Une bonne dynamique ” Un intermède ensoleillé mérité pour le team FDJ, qui a bien travaillé jusqu’à présent, permettant à Thibaut Pinot de pointer à la 4e place provisoire au classement général, à 45 secondes du maillot rose Simon Yates… qui lui a soufflé la victoire dimanche à Gran Sasso. « Tout va bien en effet, souligne Jérémy Roy. La bonne dynamique de groupe se poursuit et Thibaut a rassuré tout le monde.

Rome le 27 mai s’annoncent forcément compliquées. Il faudra ainsi se montrer solide et vigilant pour contrôler la course et placer idéalement Thibaut Pinot avant les dernières ascensions décisives. Avec peut-être une autre occasion pour le Tourangeau de faire partie d’une belle échappée, comme jeudi dernier, sur les contreforts de l’Etna, lors de la 6e étape.

Échappé jeudi sur les contreforts de l’Etna

Jérémy Roy, qui montre ici l’Etna, s’est illustré jeudi sur les contreforts du volcan sicilien. Dans cette dernière étape d’altitude, il y a eu des défaillances mais Thibaut est, lui, resté avec les meilleurs. Il a également tenté sa chance. Il était même un peu frustré de ne pas avoir gagné l’étape. Mais comme ça, il a toujours le couteau entre les dents. » L e T ou r a n g ea u, qu i f a i t chambre commune avec Pinot sur ce Giro, se félicite d’ailleurs du niveau et de l’état d’esprit affichés par son leader. « L’objectif reste le même : mettre Thibaut sur le podium. Il répond présent, à nous les équipiers d’être à la hauteur aussi. Mais c’est vrai que cela nous transcende de le voir aussi costaud et ambitieux. » Sur un plan plus personnel, Jé-

rémy Roy, qui dispute à 34 ans son 15e et dernier grand Tour (et 3e Giro) sur le circuit professionnel, présente également une forme solide. Et peu importe son classement lointain (101e à 1 h 11’34), il entend avant tout remplir à fond son rôle d’équipier modèle. « Dimanche, j’ai fait mon boulot dans la vallée, avant de finir l’ascension derrière avec le gros du peloton. Je suis plutôt satisfait de mes jambes pour le moment ; après il faut tenir cette forme jusqu’au bout… » Très expérimenté, Roy connaît les (nombreux) pièges des grands Tours, et les deux semaines à venir avant de rallier

« La grande priorité, c’est Thibaut, rappelle tout de suite Jérémy Roy. Partir dans une échappée est possible si cela est pro fita b le ta ct i que m e nt à l’équipe. Mais cela ne sert à rien de partir à deux ou trois et de lâcher des forces. Jeudi dernier, le départ de l’étape fut musclé et j’ai répondu présent pour être dans l’échappée, où il y avait des coureurs des principales équipes. C’était plaisant d’ouvrir la route et personnellement, c’était une sorte de pied de nez à l’an passé, où j’avais lourdement chuté lors de cette étape de l’Etna. » Une chute impressionnante et des grosses brûlures dont il garde d’ailleurs encore des traces dans le dos… Avant de raccrocher bientôt le vélo chez les pros, le Tourangeau ne se montre aucunement nostalgique, mais surtout concentré sur la course. « Il reste encore deux semaines pour atteindre l’objectif ! » Aider Thibaut Pinot à monter sur la « boîte » du Giro, constituerait en effet son plus beau cadeau d’adieux au peloton. Jean-Marc Duret

Les jeunes Tourangeaux sont restés maîtres dans leur département dimanche à Avoine. Baptiste Fernandes et Antoine Travaillard remportent chacun une nouvelle victoire. Classements : 1. Fernandes (CS Chinon), 65 km, 1 h 50’ 30’’, 2. Tranchant (AC Châtellerault), 3. Drutinus (Cycle Poitevin), 4.Barroux (Naintré) à 45’’, 5. Guillon (Naintré), ...14. Anaïs Juigné (PL Paul-Bert), 1re fille. Minimes : 1. A. Travaillard (UC Joué), 32,5 km, 56’ 10’’, 2. Soulard (PC Saumur), 3. Vaussourd (VS Monnaie), 4. Charland (PC Saumur), 5. Delpy (UC Amboise-Nazelles), … 13. Amélie Cassaigne (AS Montlouis), 1re fille. PC 1 et 2 : 1. V. Poirier (VS Monnaie), 2. Robin (Naintré), 3. Cosnier (UC Joué), 4. Coton (CRAC Touraine), 5. Le Royer (Saint-Vincent-Lucé). PC 3 et 4 : 1. J. Cloet (VC Loudun), 2. Mailler (PC Saumur), 3. Moyse (CS Chinon), 4. Bossard (PC Saumur), 5. Moreau (VC Vihiers).

Betz-le-Château : les classements Une cinquantaine de pass’cyclisme ont pris part aux courses de Betz-le-Château, organisées dimanche par Sud Touraine Cycliste. PC 1 : 1. L. Doucet (PC Saumur), 2. Sénegas L (VC Vincennes), 3. Auger (CRAC Touraine). PC 2 : 1. S. Murillo (Montrichard VC), 2. Cartier (VS Chambray), 3. Pinto (Bois d’Arcy). PC 3 : 1. J. Courivault (SC Sainte-Maure), 2. Mazzerbo (VC Bléré), 3. Bachelier (VC Bléré). PC 4 : 1. C. Demange (Nainté), 2. PeletGassies (VC Bléré), 3. Brisard (Sud Touraine).

Baptiste Delhomme gagne à Lancé Baptiste Delhomme s’est montré le meilleur cadets à Lancé dans le Loir-et-Cher. Classement : 1. B. Delhomme (PL PaulBert Tours), 2. Ménager (VS Fertois), 3. Dijoux (UC Vendôme). PC : 1. Chéreau (UC Montoire), 2. Delaplace (AAJ Blois), 3. Poilpré (Team Renaudin).

run and bike - à montlouis

Une 5e édition réussie à la Bourdaisière La 5e édition du Run and Bike de la Bacchus a connu un beau succès, dimanche, au château de la Bourdaisière, à Montlouis. Benoit Neveux, cheville ouvrière de l’organisation, était plutôt satisfait : « Toute l’organisation est ravie car lorsque nous avons vu la pluie samedi, nous avons craint le pire. Finalement, nous comptabilisons une centaine de binômes sur les deux parcours techniques, longs de 10 km ou 20 km et tracés dans le parc du château. Nous aurions pu grossir un peu cette année, mais la météo de samedi

et la période de vacances ne nous ont pas aidés. »

Les binômes Goasdoué - Perrier et Loison - Pottier vainqueurs sur 10 et 20 km Sur le 10 km, c’est le duo Yosi Goasdoué - Romain Perrier, sous les couleurs de l’équipe du château de la Bourdaisière, qui devance de quelques secondes l’équipe Turn Up, composée de Fabien Didier et Morgan Decourt. Xavier David et Ludovic David complètent le podium.

Sur le 20 km, l’équipe Boris Running, avec Valentin Loison et Quentin Pottier, a dominé la course en devançant les représentants de Sport Nature Bourgueillois, Steven Prémartin et Arthur Gervais, avec près de deux minutes d’écart. Les Tireurs des litres (Jérémie Batailler et Thibault Lesiourd) prennent la troisième place à distance respectable. A noter la belle sixième place du duo féminin des coureuses de l’ASPTT Tours, avec Céline Robin et Malika Graal. Cor. NR : Éric Navarre

Sport et bonne humeur au château de la Bourdaisière.


Sports

Ouest-France Mardi 15 mai 2018

Basket-ball

Une série à plier, un rêve à entretenir Nationale 1 (playoffs, quart de finale). Cep Lorient - Rueil, ce soir (20 h). Vainqueur du match aller, le Cep a l’occasion de gagner sa place en demi-finale. tant l’impact de l’Américain Kyle Tresnak à l’intérieur. L’équipe morbihannaise peut-elle parvenir à conclure dès ce soir en continuant d’appliquer la même recette ? Son entraîneur n’en est pas persuadé : « Lorsqu’on affronte la même équipe à quatre jours d’intervalle, les scénarios des matches ne sont jamais identiques. On connaît les forces de Rueil, on sait comment les contenir, mais il y a des choses au cours de la rencontre qui risquent de nous échapper. » Une manière de dire que le RAC ne restera pas les deux pieds dans le même sabot, et que son entraîneur, Julien Hervy, tentera inévitablement certains ajustements en fonction de l’évolution du score. « Il faudra que je sois très attentif, il y aura forcément deux ou trois consignes importantes à faire passer durant la rencontre », poursuit Philippe Maucourant.

« Zéro pression » La rencontre ne se résumera toutefois pas à une guerre tactique entre les deux techniciens. Pour passer, le Cep devra continuer à s’appuyer sur ses forces : sa défense et sa capacité en attaque à alterner jeu intérieur (40 points dans la raquette vendredi contre 24 pour Rueil) et jeu extérieur.

Autre corde à son arc : sa longueur de banc puisque les neuf joueurs utilisés lors du premier match ont tous joué plus de onze minutes. Parmi eux, les deux jeunes meneurs de jeu (21 ans chacun), Eliott Maraux et Frédéric Loubaki, ont réussi leur premier match en playoffs. Le premier en inscrivant onze points à trois sur trois à trois points, le second en distillant huit passes décisives. Au moment de retrouver le palais des sports de Kervaric, le Cep s’avance avec ses certitudes, mais sans pour autant bomber le torse. « La victoire à Rueil a amené de la confiance, on est serein, avoue Philippe Maucourant. Mais les joueurs savent pertinemment que le travail n’est pas fini. Je sens un groupe concentré, mais pas endormi par son succès de vendredi. » Un groupe déterminé à plier la série dès ce soir. « On n’aborde pas la rencontre en se disant que même en cas de défaite, on aura une nouvelle chance samedi. Notre volonté est de tout donner sur ce match. On n’a pas à calculer. Comme je l’ai déjà dit, on a zéro pression. Juste du plaisir à prendre. » Et une promesse à tenir.

Stéphane BACRO.

Les équipes

Comme ils l’ont déjà fait à trois reprises cette saison, Fabien Bondron et le Cep Lorient espèrent, une nouvelle fois, renversé Karim Gourari et Rueil.

PLAYOFFS N1M 2018 Quarts de finale Demi-finales

CEP LORIENT. Meneurs de jeu : Loubaki (1,82 m), Maraux (1,84 m). Arrières-ailiers : Bigote (1,90 m), Bach (1,98 m), Bondron (1,97 m), Newson (États-Unis/1,96 m) . Intérieurs : Olugbeje (1,99 m), Milka (Lituanie/2,03 m), Rutkauskas (Lituanie/2,03 m), Pourchot (2,22 m). Entraîneur : Philippe Maucourant.

Sylvain Beauval

Avant même le premier match des playoffs vendredi à Rueil, les joueurs du Cep Lorient se sont fait une promesse : celle de prolonger leur saison le plus longtemps possible. En s’imposant dans les Hauts-de-Seine (82-70), Jason Bach et ses petits copains se sont déjà octroyés un minimum de quatre jours de « rab » puisqu’en cas de défaite, ce soir, ils retourneront en banlieue parisienne dès samedi. Dans le cas inverse, un succès leur permettrait de valider leur qualification pour les demi-finales et leur assurerait de prolonger l’aventure pour deux semaines supplémentaires, minimum. Sans jamais parler d’une possible accession en Pro B, les Lorientais veulent continuer à entretenir le rêve. Pour cela, ils devront donc battre, une nouvelle fois, Rueil, après l’avoir déjà fait à trois reprises cette saison. Une formalité ? « Certainement pas, répond Philippe Maucourant. Rueil a terminé la saison régulière à la troisième place, nous à la huitième. Ce n’est pas un hasard. En s’imposant là-bas, on a réalisé une performance. Mais il en faut encore une autre pour espérer se qualifier. » Jusqu’ici, le Cep a toujours trouvé la clé pour dominer la formation des Hauts-de-Seine, en stoppant notamment son jeu de transition et en limi-

RUEIL. Meneurs de jeu : Rathieuville (1,79 m), J. Bichard (1,85 m), Serreuille (1,86 m). Arrières-ailiers : Sambé (1,88 m), Sencanski (Serbie/1,98 m), Daurces (2 m). Intérieurs : Gourari (2,04 m), N’Doye (2,03 m), Douillet (2,04 m), Tresnak (États-Unis/2,08 m). Entraîneur : Julien Hervy.

St-Vallier (2e)

91

Boulogne (9e)

96

Chartres (5e)

87

Brissac (6e)

79

Demi-finales Quarts de finale

Finale

70

Rueil (3e)

82

Lorient (8e)

76 St-Quentin (4e) 60

Challans (7e)

Aller : 09/06. Retour : 12/06. Appui : 16/06 Retour : 15/05. Appui : 19/05

Aller : 26/05. Retour : 29/05. Appui : 02/06

20,7

La moyenne de points (à 48 % de réussite) de Jared Newson lors des trois matches que le Cep a disputés, cette saison, face à Rueil. L’Américain a terminé la saison régulière à 13,7 points de moyenne (à 43 %).

11,7

La moyenne de points (à 43 % de réussite) de Kyle Tresnak, l’intérieur de Rueil, lors des trois matches disputés cette saison face à Lorient. L’Américain a terminé la saison régulière à 16,8 points de moyenne (à 60 %).

Tennis de table

Cyclisme

Liam Pitchford et Hennebont veulent enchaîner

Olivier Le Gac a attendu quatre ans

Pro A. Angers - Hennebont, ce soir (19 h 30). Portée par le Britannique, la Garde du Vœu reste sur une victoire de prestige face au champion de France, La Romagne. ANGERS : Jens Lundqvist (Suède, n°223 mondial, 16 victoires-8 défaites cette saison en Pro A) ; Jon Persson (Suède, n°68 mondial, 15 victoires-9 défaites) ; Andréa Landrieu (France, n°112 mondial, 7 victoires-5 défaites) ; Thiago Monteiro (Brésil, n°128, 0 victoire-6 défaites).

Pascal Granger

Portée par une victoire de prestige contre La Romagne, le nouveau champion de France (3-2), la Garde du Vœu veut enchaîner. Alors qu’il reste deux matches à jouer, le déplacement chez le dauphin Angers apparaît comme une occasion idéale de poursuivre la bonne dynamique. « Nous avons à cœur de bien finir la saison, même si elle n’a pas été évidente. J’ai le sentiment que nous ne sommes pas à notre place, lance Boris Abraham, l’entraîneur hennebontais. Nous avions réalisé un bon match à l’aller face à Angers (victoire 3-1), à nous de mettre les mêmes ingrédients pour réitérer notre performance. Roanne, que nous recevrons début juin, jouera son maintien. Il faudra donc être présent. Les garçons savent à quoi s’attendre et tout le monde doit être concerné. » Quand on lui parle de Liam Pitchford, Boris Abraham ne tarit pas d’éloges sur son jeune joueur : « Liam a un gros potentiel. À chaque match, il démontre qu’il veut faire partie des meilleurs. Je le vois atteindre prochainement le top

HENNEBONT : Liam Pitchford (Grande-Bretagne, n°58 mondial, 13 victoires-8 défaites cette saison en Pro A) ; Cédric Nuytinck (Belgique, n°47 mondial, 7 victoires-9 défaites) ; Quentin Robinot (France, n°88 mondial, 10 victoires-10 défaites).

Liam Pitchford a remporté dix de ses onze derniers matches de Pro A. Pro A Messieurs

20 mondial. » Le Britannique (24 ans), qui porte Hennebont sur ses épaules depuis plusieurs matches, est en excellente forme. Après une prestation de haut rang, lors des récents championnats du monde par équipes (sept victoires dont quatre face à des joueurs du top 25 mondial et une défaite), le droitier de la Garde du Vœu souhaite bien finir le travail. « Nous avons bien joué

lors du dernier match, la victoire a fait du bien à l’équipe. Cette saison a été rythmée par des hauts et des bas mais je suis persuadé que nous avons le potentiel pour jouer encore mieux. Personnellement, mon début de saison a été moyen car je n’ai pas réussi à jouer comme je le voulais, mais la tendance est différente aujourd’hui. » Clément PÉDRON.

Angers - Hennebont ................................................................... Istres - Villeneuve/Lot ................................................................. La Romagne - Cergy-Pontoise.................................................. Roanne - Jura Morez................................................................... Rouen - Chartres.......................................................................... 1. La Romagne 2. Angers 3. Jura Morez 4. Chartres 5. Cergy-Pontoise 6. Rouen 7. Hennebont 8. Istres 9. Roanne 10. Villeneuve/Lot

Pts 45 38 36 36 36 31 30 28 19 19

J 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16

G N P 14 0 2 10 0 6 10 0 6 10 0 6 9 0 7 9 0 7 7 0 9 6 0 10 3 0 13 2 0 14

Il s’est retourné cent fois dans le dernier kilomètre. Surpris d’avoir décroché ses camarades d’échappée à la flamme rouge, surpris de résister jusqu’au bout, face au vent, au rush de Pedersen, Meurisse, De Gendt et consorts. « Quand on n’est pas habitué à gagner, on perd les bons automatismes, le petit truc qui fait la différence », confiait Olivier Le Gac à l’issue du Tro Bo Leon qu’il avait animé et fini en sixième position. Cette fois, le coureur de Groupama-FDJ (24 ans) a mis la balle au fond. Avec panache, « le peloton aux fesses » comme à Offida (Italie) quand il était devenu champion du Monde des juniors (2010). « Depuis un moment, je me savais en forme, expliquait-il dimanche soir au téléphone. Il me manquait un brin de réussite. Samedi, c’est un ennui mécanique qui m’a empêché de me mêler à la bagarre dans le final. » Olivier Le Gac, menacé jusqu’au bout, n’a levé les bras qu’une fois la ligne franchie. Ce geste, celui de la victoire, il ne l’avait plus effectué depuis le mois de juillet 2014 et son dernier succès chez les « amateurs », sur le Tour de la Creuse. Ses supporters, ceux de la première heure, ont

AFP

4 Jours de Dunkerque. Le Finistérien a ouvert son compteur chez les pros en remportant la dernière étape, dimanche.

Olivier Le Gac.

forcément apprécié. « Il lui est arrivé de lever les bras quand l’un de ses leaders s’imposait, soulignent toutefois ses parents. À la FDJ, Olivier travaille surtout pour Arnaud Démare et les sprinters en général. » Démare absent, c’est au service de Marc Sarreau (vainqueur mardi de la première étape) que le Finistérien a débuté les 4 Jours de Dunkerque. « Ce week-end, avec des parcours plus accidentés, Valentin Madouas (7e du général) et moi avions carte blanche. À ce niveau, lorsque l’on est équipier, les occasions de s’exprimer sont rares. Il ne faut pas se manquer. J’espère que ce premier succès en appellera d’autres. »

Texto Handball

Cyclisme

Les U18 de Plescop au « final four »

Marie Le Net troisième à Izernone

L’équipe garçons U18 de l’ES Plescop a réussi une grosse performance, ce week-end à Billière (Haute-Garonne), dans le cadre du championnat de France Élite. Samedi, en huitième de finale, les Plescopais ont d’abord sorti l’équipe locale 27-25, puis ils ont battu Saran (30-

Marie Le Net a pris, dimanche, la troisième place de la deuxième manche de la Coupe de France, le Grand Prix fémin’Ain d’Izernore. La Pontivyenne a remporté le sprint du peloton, et a terminé à six secondes des deux premières, les Russes Elizaveta Oskurkova et Maria Novolodskaya. Ses équi-

Judo

Les championnats de France juniors se sont déroulés ce week-end à Villebon-sur-Yvette (Essonne). Les quatre Morbihannais engagés, Clarisse Sainte-Luce (+78 kg, JC 56),

29) en quart de finale. Les Morbihannais joueront donc le « final four », les 26 et 27 mai, à Aramon (Gard), en compagnie de Dijon, Livry-Gargan et Nîmes. Toujours chez les U18, l’Entente Sud Morbihan s’est inclinée face à Lormont (33-36) en huitième de finale du challenge honneur. Sullian Bellego (-60 kg, JC Landévant), Baptiste Le Breton (-81 kg, JC 56) et Alan Riallot (+100 kg, FL Lanester), ne sont pas parvenus à atteindre les quarts de finale.

Athlétisme

La Finistérienne Agathe Guillemot a battu le record de Bretagne junior de l’heptathlon (5193 points), le week-end dernier à Montpellier. Le record appartenait depuis près de

Kayak-polo pières du Team Breizh Ladies, Maina Galand et Cédrine Kerboal, se classent respectivement neuvième et treizième. Chez les minimes-cadettes, la Finistérienne Maëva Squiban a terminé quatrième d’une course remportée par Ysoline Corbineau (Pays de la Loire). vingt ans à l’ex-internationale Éva Gérard (5177 points). La Bigoudène de 18 ans signe par la même occasion la meilleure performance française de la saison.

Championnat de Bretagne : le CKV Vannes a décroché trois victoires, lors de la deuxième journée, le week-end dernier à Brest, en dominant Pont-Réan (6-0), Acigné 5 (2-0) et Acigné 6 (5-0). Au classement, les Vannetais sont deuxièmes

Voile

National Jeunes catamaran à SaintPierre Quiberon. 15.5 : 1. Ducrocq Hembert (Wimereux). FKD : 1. Thieulent - Lescanne (CN Paul-Vatine). Nacra 15 : 1. Gouron Le Roch (SN La Trinité) - Coutard (Saint-Aubin Elbeuf). SL 16 : 1. Gruet - Lemos (La Grande-Motte).

(cinq victoires-un nul) derrière Brest Landerneau, mais avec un match de moins que les Finistériens. La prochaine journée se déroulera les 9 et 10 juin à Acigné. Les phases finales auront lieu à Vannes, sur l’étang de Loqueltas, le dimanche 24 juin. National Contender et Tour GrandOuest Finn, à Saint-Pierre Quiberon. Contender : 1. Paul Verhallen (Pays-Bas), 2. A. Lambertini (Italie), 3. L. Bonezzi (Italie). Finn : 1. David Huet (SNO Nantes), 2. P. Lobert (CN Arradon), 3. C. Jean (CVCEP Saclay).


40 SPORTS

Mardi 15 mai 2018

EXPRESS

Cyclisme. Tour d’Italie

Basket-ball. Pro A : dernière journée

VTT. Julien Absalon met un terme à sa carrière

Boulazac - Chalon/Saône Ce mardi, 20 h 45 Chalons Reims - Pau-Lacq-Orthez Cholet - Le Mans Gravelines-Dunkerque - Hyères-Toulon Le Portel - Lyon-Villeurbanne Levallois - Antibes Limoges - Nanterre Monaco - Bourg-en-Bresse Strasbourg - Dijon -

Julien Absalon, double champion olympique de cross-country en 2004 et 2008, a décidé à l’âge de 37 ans de mettre un terme à sa carrière, a-t-il annoncé au site internet de L’Equipe. Le Vosgien, qui avait lancé une équipe à son nom cette saison, a motivé son arrêt par des problèmes d’allergie.

73 70 64 61 58 58 58 55 52 48 45 45 42 42 39 36 33 21

57 56 54 53 52 52 52 51 50 49 48 48 47 47 46 45 44 40

J

G

P

33 33 33 33 33 33 33 33 33 33 33 33 33 33 33 33 33 33

24 23 21 20 19 19 19 18 17 16 15 15 14 14 13 12 11 7

9 10 12 13 14 14 14 15 16 17 18 18 19 19 20 21 22 26

Tennis de table. Pro AM : Hennebont à Angers Angers Vaillante - GV HENNEBONT Istres Tt - Villeneuve Ppc La Romagne - Pontoise-Cergy Roanne - Jura Morez Rouen - Chartres Astt. Classement 1. La Romagne 2. Angers Vaillante 3. Jura Morez 4. Chartres Astt. 5. Pontoise-Cergy 6. Rouen 7. GV HENNEBONT 8. Istres Tt 9. Roanne 10. Villeneuve Ppc

NBA. Boston ramène Cleveland sur terre Cleveland et sa superstar LeBron James, faciles vainqueurs de Toronto au tour précédent, sont tombés de haut lors du premier match de la finale de la conférence Est qu’ils ont perdu à Boston sur le score sans appel de 108 à 83. La nuit dernière, Houston affrontait Golden State, champion en titre, pour le premier match de la conférence Ouest.

Pts 45 38 36 34 33 31 30 28 19 19

J 16 16 16 15 15 16 16 16 16 16

Ce mardi -

G N P bp bc 14 0 2 45 17 10 0 6 38 28 10 0 6 36 30 10 0 5 34 24 8 0 7 33 25 9 0 7 31 28 7 0 9 31 36 6 0 10 28 38 3 0 13 19 43 2 0 14 19 45

Pro BF : Quimper à Schiltigheim

Thibaut Pinot est pleinement satisfait de sa première partie du Tour d’Italie.

Pro B dames Schiltigheim - QUIMPER Issy-les-Moulineaux - Nîmes Le Chesnay - St-Denis Classement 1. Issy-les-Moulineaux 2. Nîmes 3. QUIMPER 4. St-Denis 5. Schiltigheim 6. Le Chesnay

NM1. Cep Lorient - Rueil : un billet à composter Vainqueurs du premier match vendredi dernier sur le parquet de Rueil (70-82), les Lorientais ont l’occasion de se qualifier pour les demi-finales, ce mardi (20 h) au palais des sports de Kervaric, en venant à bout de son adversaire et ainsi éviter un troisième match dans les Hauts-deSeine.

Pts 22 21 17 17 15 15

Ce mardi J G N P bp bc 9 7 0 2 22 10 9 6 0 3 21 17 9 4 0 5 17 20 9 4 0 5 17 17 9 4 0 5 15 21 9 2 0 7 15 22

Tennis. Rome : Paire bat Gasquet Simple messieurs (1er tour) : N. Djokovic (SRB/N.11) bat A. Dolgopolov (UKR) 6-1, 6-3; B. Paire (FRA) bat R. Gasquet (FRA) 6-4, 6-4.

Serena Williams ira à Roland-Garros

Cyclisme. Californie : Gaviria mate les cadors

L’ancienne N.1 mondiale Serena Williams « jouera à l’Open de France » et « pour le gagner » a assuré, lundi, son entraîneur Patrick Mouratoglou sur le site de la WTA après les doutes suscités par ses forfaits aux tournois de Rome et Madrid.

Le Colombien Fernando Gaviria (Quick-Step) n’a fait aucun complexe face aux cadors du sprint pour s’adjuger la première étape du Tour de Californie, dimanche. 1re étape : 1. Fernando Gaviria (COL/QuickStep) les 134,5 km en 3 h 2’23’’; 2. C. Ewan (AUS/Mitchelton) m.t. ; 3. P. Sagan (SVK/Bora) m.t. ; 4. M. Kittel (GER/Katusha) m.t. ; 5. A. Kristoff (NOR/UAE Team Emirates) m.t.; 27. C. Gautier (AG2R - La Mondiale) m.t.

ATP : Federer récupère le trône Eliminé dès les quarts de finale au Masters 1000 de Madrid où il était tenant du titre, l’Espagnol Rafael Nadal a permis au Suisse de redevenir lundi N.1 mondial alors qu’il n’a plus joué depuis mars.

Juniors : Silliau en bleu Le Morlaisien Nicolas Silliau a été retenu en équipe de France juniors pour le le Tour du Canton des Vaud, du 24 au 27 mai.

AUTOCROSS 17e édition MX328380

ENTRÉE : 7 €

FRÈRES

LANDIVISIAU

> Avez-vous eu des surprises ? Oui et non. Je pensais que Yates pourrait être fort mais c’était un peu une énigme, on ne l’avait pas vu courir depuis la Catalogne (fin mars). Chaves est très fort aussi. Ils ont des équipiers solides, comme Kreuziger, Haig, Nieve. Ils peuvent être encore là même quand il ne reste plus que quinze coureurs. Ils vont peser sur la course.

> Comment se présente la deuxième semaine ? La prochaine étape sera peut-être la plus piégeuse. Je ne suis pas grand fan d’un col dès le départ au lendemain d’une journée de repos. Il faudra faire attention. On annonce la pluie aussi. > Vous risquez d’être pris en tenaille entre Chaves et Yates... C’est le souci, on ne pourra pas aller chercher les deux. Yates est le plus costaud en chrono. Pour l’instant, c’est l’homme fort, le numéro un. Je suppose qu’ils vont se servir de Chaves pour fatiguer leurs adversaires et que Yates nous contre. Il faudra courir juste.

> Quels sont les points positifs ? On court en leader, on est respecté maintenant. On sait que les premiers jours d’un grand tour sont compliqués. Avec Anthony Roux, William Bonnet et Matthieu Ladagnous, je suis vraiment serein. J’ai davantage confiance, je frotte un peu mieux, je suis aussi en meilleure forme, c’est un tout.

> Pouvez-vous trouver des alliés, comme Pozzovivo ? Sur des pentes comme le Zoncolan, il risque d’être le plus fort. Je pense qu’il voudrait monter sur le podium du Giro avant la fin de sa carrière. Il faudra qu’il reprenne du temps

> Vous aimez toujours autant le Giro... Je me rends compte que même sur des parcours qui ne me conviennent pas spécialement,

Jo-Wilfried Tsonga est contraint de déclarer forfait pour Roland-Garros (27 mai - 10 juin), insuffisamment remis de sa récente opération au genou gauche. « Malgré tous les efforts fournis pour revenir à temps, je suis malheureusement contraint de déclarer forfait pour Lyon (la semaine prochaine) et Roland-Garros », écrit Tsonga sur son compte Twitter.

RÉGIONAL

Kérivoal - 29400 LANDIVISIAU

c’est la course où je me sens le mieux. J’ai vraiment l’impression que cette course est faite pour moi. Après neuf étapes, on a déjà eu trois arrivées au sommet et deux étapes pour puncheurs. Sur le Tour, on n’aura pas encore d’arrivée au sommet à ce stade de la course.

avant le chrono, il peut être un bon allié pour moi. > A quoi vous attendez-vous de la part d’Aru et de Froome ? S’ils attaquent, ce sera de loin. C’est plus pour me convenir. Ce sera à moi d’en profiter. Pour la course, c’est peut-être une bonne chose qu’ils soient plus loin au général. > Comment trouvez-vous Dumoulin par rapport à l’an dernier ? Pareil, pour l’instant. Il n’a pris qu’une dizaine de secondes au Gran Sasso. Tout dépendra de samedi (Zoncolan), où il va monter à son rythme. Je le mettrai à armes égales avec Yates, qui a l’air très fort en montagne. Lui gère très bien, il est très fort dans le chrono. C’est du 50/50 entre les deux. > Et vous ? Je me mets derrière, avec Pozzovivo et Chaves. Mais j’espère créer la surprise. t Ce

mardi (10e étape)

Classement général : 1. Simon Yates (GBR/Mitchelton); 2. E. Chaves (COL/MIT) à 32’’; 3. T. Dumoulin (NED/SUN) 38’’; 4. T. Pinot (FRA/FDJ) 45’’; 5. D. Pozzovivo (ITA/BAH) 57’’. 11. C. Froome (GBR/SKY) 2’27’’; 15. F. Aru (ITA/EAU) 2’36’’.

Tsonga déclare forfait

GUICLAN

9 h - 19 h

> Quel bilan dressez-vous à l’approche de la mi-course ? Pour l’instant, il est très bon. J’aurais signé au départ pour me retrouver à quelques secondes du podium après neuf jours.

Tennis. Roland-Garros

Dimanche 3 juin 2018

L E S E RV I C E E N P L U S

Quatrième du Tour d’Italie à 45 secondes du Britannique Simon Yates après neuf étapes, Thibaut Pinot s’estime dans les temps pour atteindre son objectif de podium... et peut-être mieux, tant le coureur de Groupama-FDJ prend du plaisir sur la course.

Photo AFP

% G. Pts

Thibaut Pinot : « J’espère créer la surprise »

« Les délais de cicatrisation sont un peu longs » C’est une fissure du ménisque gauche qui a conduit l’ex-N.1 français, descendu au 37e rang au classement ATP, a être opéré début avril. « Les délais de cicatrisation sont un peu longs », explique dans une vidéo qui accompagne son tweet

Photo AFP

Classement 1. Monaco 2. Strasbourg 3. Le Mans 4. Dijon 5. Limoges 6. Lyon-Villeurbanne 7. Nanterre 8. Pau-Lacq-Orthez 9. Bourg-en-Bresse 10. Levallois 11. Chalon/Saône 12. Le Portel 13. Gravelines-Dunkerque 14. Chalons Reims 15. Cholet 16. Antibes 17. Boulazac 18. Hyères-Toulon

Le Télégramme

Non rétabli de son opération au genou, Jo-Wilfried Tsonga renonce au prochain Roland-Garros.

Tsonga, en faisant part de sa « déception » de devoir faire une croix sur « des tournois (qu’il)

adore ». « J’ai travaillé dur pour essayer de revenir assez vite, mais ce n’est pas suffisant. Il faut que je continue à bosser pour revenir à 100 %. J’espère que ça va se faire bientôt », poursuit-il, sans davantage de précision. Tsonga n’est plus apparu en compétition depuis son abandon en demifinale du tournoi de Montpellier début février, face à son compatriote Lucas Pouille. Quelques jours plus tôt, il avait déclaré forfait pour le premier tour de la Coupe Davis face aux Pays-Bas, à Albertville, déjà en raison de douleurs au genou gauche. L’an passé, Tsonga avait été surpris d’entrée sur la terre battue de la Porte d’Auteuil, par le modeste Argentin Renzo Olivo.

Revue de presse Groupama-FDJ / 16 mai  
Revue de presse Groupama-FDJ / 16 mai  
Advertisement