Page 1

REVUE DE PRESSE JEUDI 17 MAI


PAYS :France SURFACE :32 % PERIODICITE :Quotidien

16 mai 2018 - Edition Fil Gen

Tour d'Italie - Pinot: "C'était très violent" Osimo (ITA), 16 mai 2018 (AFP) -

Troisième du Giro, Thibaut Pinot a lâché quelques secondes mercredi dans le final de la 11e étape à Osimo, un "effort intense et très violent". "Ce n'était pas une arrivée pour moi", a déclaré le chef de file de l'équipe Groupama-FDJ. "Je suis quand même à une place (7e) qui n'est pas ridicule". Le Franc-Comtois a concédé ne pas avoir connu un très bon jour sur cette étape menée à une allure rapide (plus de 45 km/h) sur les vallonnements des Marches. "J'ai bouffé beaucoup d'énergie pour être bien placé", a-t-il souligné à propos du final mené grand train. "Je n'étais pas dans une grande journée, j'ai fait ce que j'ai pu". "(Simon) Yates ne m'a pas surpris, ce qu'il a fait les autres jours était impressionnant", a-t-il poursuivi à propos de la victoire du Britannique devant le Néerlandais Tom Dumoulin, qui n'a pas davantage étonné le Français: "Dumoulin, c'est un coureur de classiques, c'était une arrivée pour lui". Quant à ses autres adversaires, il a souligné leur densité en réponse à une question sur le Britannique Chris Froome, une nouvelle fois débordé: "Il y a tellement d'adversaires que je ne m'occupe plus de Chris Froome." jm/jcp Afp le 16 mai 18 à 18 37.

TX-PAR-QVP10

Tous droits de reproduction réservés


PAYS :France SURFACE :82 % PERIODICITE :Quotidien

16 mai 2018 - Edition Fil Gen

Tour d'Italie - 11e étape: Yates domine, Dumoulin pointe Osimo (ITA), 16 mai 2018 (AFP) Aérien sur les forts pourcentages, le Britannique Simon Yates a dominé la 11e étape du Giro, mercredi à Osimo, et a conforté sa position devant le Néerlandais Tom Dumoulin, son principal rival. Si l'écart sur la ligne s'est limité à deux secondes (sur Dumoulin), le Britannique a affiché une aisance insolente dans les rues pentues d'Osimo. Trop pentues pour son compatriote Chris Froome, qui a de nouveau concédé du terrain et lâché 40 secondes dans la bourgade perchée sur une colline des Marches. Le retard du quadruple vainqueur du Tour de France, débordé à chaque temps fort depuis le début du Giro, s'élève désormais à plus de trois minutes. A moins d'un miracle, Froome est condamné dans sa tentative de remporter trois grands tours à la suite (Tour, Vuelta, Giro), réduit à un rôle à la marge dans la lutte pour le maillot rose qui se concentre dans l'immédiat sur Yates et Dumoulin. Vainqueur sortant du Giro, Dumoulin est le seul à être resté à portée du Britannique parti en contre-attaque derrière le Belge Tim Wellens à moins de 2 kilomètres de l'arrivée. Malgré son handicap de poids, le champion du monde du contre-la-montre a tenu le rythme sans céder et a fait mieux que les autres grimpeurs. Pour Yates, la menace Dumoulin se précise. "Il était plus fort que dans les arrivées précédentes en montée", a confié le Britannique en coulisses, à propos de son dauphin désormais pointé à 47 secondes au classement général. - Un final à grande vitesse "Nous avions décidé avant le départ que nous ne mènerions pas de chasse derrière les échappés sur ce genre d'étape, a expliqué Yates. "Normalement, le final convient à des coureurs comme Wellens et Battaglin. Mais, d'autres équipes l'ont fait et j'ai eu l'opportunité de prendre du temps". "Sur un effort de ce type, je ne dépense pas plus d'énergie que ceux qui me suivent", a ajouté le porteur du maillot rose, qui a signé la 25e victoire d'étape pour un Britannique dans le Giro. L'opération a permis également à son équipe de devancer Sky au nombre de succès (11 contre 10). Elle a surtout valu à Yates de grignoter 6 secondes (bonification comprise) sur Dumoulin et de porter au-delà de la minute son avance sur Thibaut Pinot, troisième. "Je n'étais pas dans un grand jour, j'ai fait ce que j'ai pu", a réagi Pinot qui a franchi la ligne dans un petit groupe de poursuivants réglé par un autre Français, Alexandre Geniez, à 8 secondes du vainqueur. Dans un final abordé à grande vitesse, qui a nécessité de gros efforts pour rester placé à l'avant du peloton, Pinot a fait jeu égal avec le poids léger Domenico Pozzovivo, son suivant au classement. Tous deux ont réalisé une bonne opération comptable par rapport à leurs adversaires autres que Yates et Dumoulin, dans la perspective du classement final. Jeudi, la 12e étape, longue de 214 kilomètres entre Osimo et Imola, arrive sur l'autodrome longtemps site du GP de Saint-Marin de Formule 1. Cinquante ans après le championnat du monde 1968 gagné par le champion italien Vittorio Adorni, toujours présent sur la caravane rose. jm/jcp SKY | ACCORHOTELS Afp le 16 mai 18 à 18 17.

TX-PAR-QVO46

Tous droits de reproduction réservés


PAYS :France

DIFFUSION :243580

PAGE(S) :22-23

JOURNALISTE :Philippe Brunel

SURFACE :159 % PERIODICITE :Quotidien

17 mai 2018 - N°23305

YATES DOUBLE L'EMPRISE Le porteur du maillot rose a signé une deuxième victoire en incendiant la montée d'Osimo, R seulTom Dumoulin a réagi. Décidément intraitable, le Britannique conforte sa domination avant le Zoncolan samedi.

DE NOTRE ENVOYE SPECIAL

avance.

En

PHILIPPE

le Maillot

Rose

BRUNEL

cette OSIMO(ITAJ- eEUDQOp déroute

d'Esteban

coéquipier sur

la veille

les

Fonte

de

Chaves,

Creta,

d'Osimo

Simon

Yates pour

emprise

taque

R

sur le Giro,

sous

les ovations,

à l'at-

finale,

sur la ligne

l'air d'un poing moulin,

Municipio

le Br itannique,

dans la rampe

présenté

du

longtemps

dès hier, sur la Piazza

s'est

en solitaire, en brassant

rageur.

régénéré,

Tom

action

dernier.

le talonnait

par

renforcer

Mais

s'il

compte

a gagné

plafonner.

reste

sa « bête

scène, délicat,

dans Tom », qui

dans le jeu et lui reprendra rose,

si tout

l'état,

dans le chrono

mardi

prochain.

reste

le départ

qu'un

en

de Trente,

intérieurement.

Un Maillot

relève Roman

Kreuzigerson

samedi,

dre Geniez, Thibaut

Plus

loin,

Domenico

Pinot,

plus

encore,

à 21 secon-

des.

étroite,

1,6 km,

la

route,

pavée se raidissait

deux rangées

de maisons

entre basses

au

de la cité médiévale

Marches

quand

qu'alors

impassible,

porté

s'était Stybar

spécialistes

regard.

Simple

avait-il

seulement

haut,

il s'était fois,

pour

et

reI im

des classi-

qu'il avait dépassé

deux

des

Simon Yates, jus-

sur Zdenek

Wellens, ques,

terrain,

qu'il cède un peu de

avouera-t-il,

sans

formalité. vus

retourné jauger

un Les

? Plus une

ou

de son

après

creusé

démarrant

j'aurai

plus d'écart

moins

en

mais quand Jack Haig (son coéquipier

australien)

n'ai pas réfléchi, Ne s'était-il

s'est

écarté,

je

j'ai démarré...

»

pas montré

comme

ont G dépenser

Pinot,

eux aussi... » Ne serait-il confiant

pas trop

? Trop présomptueux

cette question,

il avait répondu,

?

aurait

en chemin

pu

en rival

ancien

lui, ou de Chris

« Oh non , coupe-t-il

chose

à faire...

avait

sur

: en 2016,

Paris-Nice,

avait

oublié

les détails.

les rouleurs

et SveinTuft

un ans] se bornent

(quarante à rentrer

se réservant

Et chaque

matin

de l'équipe,

MatthewWhite, vidéo de l'étape ses adjoints,

Sam dans

mois.

Ce genre

cament,

assorti

la

risation

à usage

dans

le

que Tim Wellens

le patron,

du jour qu'un Algeri

une de est

d'équipe

de déclarer

à l'UCI.

Il avait écopé d'une suspension quatre

à cri, ce même injection

d'Osimo...

de

de médi-

d'une AUT (autothérapeutique) dénonce Wellens,

à cor et

ahuri,

a vu Simon Yates le dépasser, en

il un

de la Terbuta-

pour

leur projette Vittorio

et

seule

du quadruple

organisée.

Onysoigne

?

j'ai une lon-

du Tour

utilisé

Froome

» Une

le rapproche

vainqueur

de

pistard

a ussi tôt, avan t

d'avoir son palmarès, gue route

se

le Giro en

en lui le successeur Wiggins,

que son médecin

Pullman

pas mal d'énergie,

po-

grimpeur

de gagner

line,

plaine.

Dumoulin

menace

ja-

Cette fois, il relève

bronchodilatateur,

les délais,

Derrière,

d'une

de la

sans

Y p a r v i e n d r a - t - il ?

» ?

vraiment

sixième

l'équipe est désormais à son entière dévotion etsupérieurement

limite, autres...

la gageure

Bradley

le recul de Cha-

en souriant,

Oui, mais

se livrer.

leader.

Chez Mitchelton-Scott,

Bewley

moi et les

mais

et relative

du Tour 2017

jeune),

2016.

Tient-on

En montagne,

trop pro-

Vuelta

R

qui

transformer

ira-

»

(il n'a que vingt-cinq

(et meilleur

«le

d'exception,

digue de ses efforts pour un profit dérisoire ? « Bah, on était tous à la bredouilla-t-il,

M VT R

d'un équipier,

potentiel.

loin de l'arrivée

en pédalant.

a fini septième

Davide Formolo,

Loin de l'affecter, tentielle,

coé-

(montée Je le dé-

Quant à sa supposée

dans le Zoncolan

ves l'a délivré «J'espérais

»,

se comportera-

Giro commencera

SIMONYATES

V UHPHQW

Il restait

Maintenant,

selon l'Italien

Pozzovivo, loin

Fabio Aru, repoussé

ve-

Alexan-

Rose

(son

m a dit que

à l'Angliru

qu'il

»}, jubile

que ça

Nieve

de la Vuelta).

ans), Yates rappelle

il récupérera

t-il,

Formolo,

mythique

? Yates

« Je l'ai vu à

Mikel

ça ressemble

leur

d'inutiles

sans

espagnol)

ments (« Froome paie ses chutes, il

? Comment

Davide

coéquipier

inexpérience

qui « ne connaît pas la pression

ne ferai jamais l'erreur de me surestimer ff

la télévision...

et

les encourage-

grimpé,

outre mesure.

couvrirai

la chronique,

«pour

». Le Zoncolan

a la classe,

t-il

secondes.

qui

les éloges (« Dumoulin

quipier.

naient

carnassier,

accapare

le corps

deux

en

intrigue,

rayé, à une cen-

risé par la violence de l'effort, s'appliquantà limiterson retard à

s'il n'y

distribue

taine

marty-

repérages l'effraie

Yates au visage

Pinot sont forts»],

en avril

éviter à tous les fatigues ne l'a jamais

coureur

au sourire

dans son maillot de mètres,

l'er-

de Jérusa-

seul

ce Simon

allé tourner

»

lem, tout se passe comme avait

sur

noire

diploma-

«Je me con-

reur de me surestimer...

Et tout

fait, il n'a pas réussi

formule

de souverain.

Depuis

dans ce Giro

uncombatfrontal-éteridusurun kilomètre - à décramponner Dumoulin,

tique,

l'Etna,

avec le Gran Sasso dimanche, la fin il semblait

en usant d'une

nais très bien, je ne ferai jamais

qu'il a

depuis

sa deuxième

le maillot

Du-

grâce,

psychologique

pris sur ses rivaux l'étape,

de

entendait,

d'éclat,

l'ascendant jeudi

anodines

n'a pas attendu renforcerson

son

Mitchelton-Scott,

rampes

délia

par la

état

dans

la

qui hier,

montée

'f

Tous droits de reproduction réservés


PAYS :France

DIFFUSION :243580

PAGE(S) :22-23

JOURNALISTE :Philippe Brunel

SURFACE :159 % PERIODICITE :Quotidien

17 mai 2018 - N°23305

Aériendanslesforts pourcentages, Simon Yatesa gagnéensolo, hieraprèsavoirporté fulgurante

E ME f 1 T é ta p e

156km

1. S.Yates (GBR,Mitchelton-Scott) moyenne: 45,46 km/h. 2. T. Dumoulin // * 5La Mondiale) 3. Formolo

à à

(ITA,Bora-Hansgrohe) 7. Pinot (Groupa ma-FDJ)

à

Hj jHBF 1. S.Yates

47 h

(GBR.Mitchelton-Scott! 2. T. Dumoulin (HOL,Sunweb) 3. Pinot (Groupa ma-FDJ)

à l'Jf*

13. P à (ITA,8 (TeamEmirates) 11.M.A. Lopez (COL,Astana) 12. Froome

à à

(GBR,Sky)

Tous droits de reproduction réservés


PAYS :France

DIFFUSION :243580

PAGE(S) :22-23

JOURNALISTE :Philippe Brunel

SURFACE :159 % PERIODICITE :Quotidien

17 mai 2018 - N°23305

Dumoulin refait surface pour que ça le soit de plus en plus dans

DE NOTRE ENVOYE SPECIAL

les prochains OSIMO juste.

- Tom

Depuis

beaucoup rusalem

Dumoulin

deux jours,

mieux

qu'au

et même

dit

il se sentait départ

qu'en

de Jé-

Sicile. Hier, il

d'avance

dans le Zoncolan

de ce Giro à ten-

même

Yates

sage marqué

rues

mesuré

d'Osimo.

tranchait

le dé-

pentes

de l'Etna

que je suis venu au Giro

vergine

R

pour le gagner

une deuxième

«Depuis

il hier sur la ligne

vaisle faire IAujourd'hui firmé -mên

que j'étais

pour

en

mieux,

du jour reste

Yates. Mais c'était

des écarts

Et je

( h\er], j'ai con-

de mieux

,e si le vainqueur

mon

fois, affir-

d'arrivée.

serré

la même grand

quiétude

super,

qu'en

avec

le visur les

du Monte2017.

«Un

et de bas,

encore.

On peut vivre deux

comme

moi actuellemen

et, à partir

de demain,

au niveau

de merde.

C'est comme

faire

ça devien-

pas senti chez lui

Tour est fait de hauts

expliquait-il jours

ou même

on n'avait

Si-

lui. Je vais tout

grand-

» Cet optimisme

du Néerlandais

part, je répète

pentues

ce n 'estpas

(samedi),

dra plus compliqué.

Simon

les

Il a seulement

chose, mais si je perds du temps sur lui

ter de suivre

dans

jours.

au général,

fut le seul des favoris

mait-

Beaudeuxièmed'unfinal impitoyable,TomDumoulinest le seul à avoirtenubon(à deYates),loin devantDavideFormolo.

avait

t

revivre deux jours ça, il faut juste y

être préparé.»

P. L.G

Pinot limite lacasse Le Français a résisté au punch de Yates et ne lui a cédé que 18secondes Avec les bonifications. Un moindre mal. à l'aise surcette

DE NOTRE (192 e SPECIAL

spécialiste OSIMO-Thibaut au lendemain

Pinotsavaitàquois'en de l'étape de mardi

tenir

R

pente particulière,

de classiques,

Yates, qui est un vrai puncheureten forme actuellement.

son

la peinedurant

la première

des Mitchelton-Scottavaientfait«sauter»

montéesèche,

comparableà

Esteban

le petit Colombien

Chaves, «Aujourd'hui

UGHQQHV

c'était notre

mais ilavaitsu

peu sansjamais

pleine

» Le Français

équipeetcellesdesprincipauxadversaires l'un de leurs leaders,

c'est un

et encore moins ava it été à

partie decette un murdes

se reprendre

paniquer.

«C'était

peu à

très

jour, mais attention à demain, on doit rester

violent, ça a demandé

pruden ts à chaque étape », ava i t- i l ma rte lé à

aussi beaucoup

ses troupes.

pied pour se placer, car c'était dangereux,

Il ne connaissait

personnellement puncheurs

pas

cette a rrivée pou r

d'étapesurle

Giro n'étaitautreque

Moreno

Argentinen

1994, trois fois vainqueur

auparavant

de la Flèche

de Liège-Bastogne-Liège. i éf léchir

analysait-ilencoreavec

à Osimo, R le derniervainqueur

hierThibaut

pas un hasard d'ailleurs

clairvoyance.

au Je

n 'étaispas non plus dans une grande journée maisj'aisu

garder le cap. »Surla

Simon Yatesauxquelless'ajoutaient de bonifications.

faire

en effet. «J'ai fait ce quej'ai pu sur ces

pavés, sejustifiait

mais

avantd'arriver

ligne, ilne

perdaitfinalementquehuitsecondessur

Wallonneetquatre Dequoi

un effort intense

d'énergie

Pinot, ce n'était

de voir Dumoulin

aussi

lesdix

«Tout ça n'est pas bien grave,

ajoutait-ilconscientd'avoiréchappéàla correction.

Limportant

était de ne pas perdre

de temps, c'est ce qu 'on a réussi à faire. » P.L. G.

ThibautPinot,exsanguemais soulagé, cherchaitsonsouffle aprèsla ligne.

Tous droits de reproduction réservés


PAYS :France

DIFFUSION :243580

PAGE(S) :22-23

JOURNALISTE :Philippe Brunel

SURFACE :159 % PERIODICITE :Quotidien

17 mai 2018 - N°23305

Froome

s'enfonce encore Le Britannique a de nouveau perdu du temps hier. Et rien ne semble annoncer des jours meilleurs. DE NOTRE ENVOYE SPECIAL

PHILIPPE

LE GARS

OSIMO- On ne sait Froome

blaguait,

pas si Chris lors de la jour-

née de repos lundi, quand

il prédi-

sait que « des choses étranges pouvaient encore se dérouler sur le Giro », se référant tion de Vincenzo veille

à la résurrecNibali

de l'arrivée.

forme

en 2016, la

Comme

de mysticisme

si une

s'était

tout à

coup emparée

de lui. Le quadru-

ple vainqueur

du Tour avait habi-

tué à plus de rationalité stratégie.

Depuis

Tour d'Italie, ment

dans

le départ

tout semble

désordonné

avec d'abord

autour

sa du

tellede lui,

cette chute, lors de la

reconnaissance

du chrono

inau-

g u ra l à J érusa le m, tellem e rit i m probable

à ce niveau

de profes-

R

moindres

sionnalisme détails

sont travaillés

des mois en amont. du manager ford,

les

lors

presse

et anticipés Lénervement

de la conférence

face aux questions sur l'affaire

guré. Sa souffrance

de Sky, Dave Brails-

deux jours

de

auparavant,

au salbutamoldeson

anormal leader

avait

donné une image surréaliste cette structure qui ressemble

de de

plus en plus à un blockhaus.

Puis,

sur la route, en onze étapes,

Chris

n'a jamais

pression

de pouvoir

au sens propre

donné relever

comme

tellement

visible

l'imla tête,

au sens fi-

sur le vélo est qu'on

au bord de la rupture difficulté

dérangeantes

du contrôle

Froome

ChrisFroome,tête bassehiercommetous lesjours de ceGiro,a perdu e sur SimonYatesau généralet pointedorénavantà la 12 place.

alors

de montagne

avenir.

- VT R

à la moindre sont

peut-il

ter cette humiliation? mis avoir encore

encore

depuis

à

de Simon Yates (plus les 10 de bonifications). jours

Mais il refusait

d'imaginer

quitter

la chute

c'est difficile

jour-

attardé

confié.

mentir, je souffre

Hier, ila ad-

», terminant

(sous-entendu

Tour), a-t-il

suppor-

vécu «une

je dois avoir cette course jambes

que les grandes

étapes

née difficile

l'imagine

tou-

le Giro.

Je ne peux pas

de la main droite de Jérusalem,

de le cacher.

encore que la tendance

et

J'espère

va s'inverser.

Je suis motivé,

l'équipe est motivée

et nous allons

faire le maximum

Toujours malgré

ce fol espoir ses (déjà lj

et une douzième

« Je vais encore me battre car je n 'ai

le Britannique

pas beaucoup

habituéssur

couru cette année, et

dans les en vue du

»

du miracle de retard

place auxquelles

ne nous avait guère les Grands Tours.

Tous droits de reproduction réservés


PAYS :France

DIFFUSION :243580

PAGE(S) :24 SURFACE :83 % PERIODICITE :Quotidien

17 mai 2018 - N°23305

0IR020J8 12

e

ETAPE

Osimo - Imola

2Ukm

En mode F1 L a j o u r n é e v a se d é r o u l e r s u r d e l o n gu e s r o u t e s p l a t e s s a n s a u c u n e difficulté,

le l o ng d e l à me r d r i a t i q u e , d u r a n t 130 ki l o m è t r e s a v a n t d e

r e n t r e r s u r u n e tr e n t a i n e d e k i l o m è t r e s d a n s l e s te r r es , ve r s le circuit E n zo e t Di n o F e rr a r i d ' I mo l a o l e s c o u re u r s f e r on t u n p a s s a g e c o m m e l o r sd u Giro 2 0 1 5. S u r g i r a a l o r s l ' u n i q u e d i ff i c u l t é d u j o u r à t re i z e k i l o mè t r e sd u but, a v e c la côte d e s Tr i M o n ti cl a ss é e e n 4e c a té g o r i e , l o n g u e d e 4 , 4 k i l o m è t r e s à 4 , 2 % .

Imola

© o

T

o

«si in cm

LO_ LO

km 0 i-

L O

oo_ LO

co

R

km

214 L

Italie

Osimo(31m) départ

e k côte et col

R ravitaillement

I m o l a

u i m)

sprint intermédiaire

Tous droits de reproduction réservés


PAYS :France

DIFFUSION :243580

PAGE(S) :24 SURFACE :83 % PERIODICITE :Quotidien

17 mai 2018 - N°23305

©

tn

o ce ^

.-

l

a

*

c.

vendredi 4.1 samedi5 Idimanche 6

DEPART

,I »»àJà mardi 8

e I mercredi 9 6jeudi 10

Départfictif : 12h05. Départréellancé:12h15. ARRIVEE

Lecircuitfinalde15,3kilomètres emprunte 3,5kmdu circuitdeF1. Unelongue descente de7 kilomètressuitlacôtedesTriMonti jusqu'àl'arrivéeavecundernier virageà650mètresdelaligne touteplate. Heureestimée:17h15àA3km/h demoyenne s

T

20°C temps orageux, averses V nombreuses etventfaible.

L ' t QUI PE

.

L'Equipe Giro Invité: BernardDarnichei 12e étape,Osimo-lmola (214km). Commentée par Patrick Chassé,Cyrille Guimard,

c/>

OT O O) U s =3

vendredi 111samedi 12 dimanche13 n

O OJ

i

Lui n -

mardi15 1

hier

CLASSEMENT « ^ G eNeR AL

^jjl à tourné r r s =3 16'

aujourd'hui

demain 1 samedi19 dimanche20

1. S. Yates (GBR,MTB)

49. Visconti [ITA,TBM)

en47h08'2V 2. T.Dumoulin [HOL,SUN] à 0'47'

50. TenDam (HOL,SUN) à 51. Grossschartner[AUT,BOH) à

3. Pinot (GFC] 4. Pozzovivo(ITA.TBM] 5. Carapaz(EQU.MOV]

I TM à 118' à V56'

52. Catteneo[ITA,ANS) 53. Brown (USA,EFD) 54. Battaglin (ITA,TLJ)

à

6. G. Bennett [NZL,TLJ] 7. Dennis(AUS,BMC]

à 2'09' à 2'36'

55. Kreuziger[RTC,MTS) 56. Bidard (ALM)

à à

8. Bilbao (ESRAST] 9. Konrad (AUT,BOH]

à 2'54' à SI

57.Torres (COL,ANS) 58. Roche(IRL, BMC)

à à

10. Aru (ITA,UAD]

à 310'

59. Boaro[ITA,TBM)

à

11. Lopez(COL AST] 12. Froome(GBR.SKY]

à 317' à 3'20'

60. Hirt (RTC,AST) 61. DeLaParte (ESRMOV)

à à

k14. Betancur [COL,MOV]

13.0'Connor [AUS,DDD)

à 3'25' à 3'29'

62.Armee (BEL,LTS) 63. Gavazzi(ITA,ANS)

à à

15. Oomen[HOL,SUN] 16.Woods (CAN.EFD)

à 3'40' à 3'43'

64. Ciccone(ITA,BRD) 65. Ptingsten (ALL,B0HI

à à

17. Schachmann[ALL,QST] 18. Geniez [ALM] 19. Henao(COL,SKY] dépar

à 4'0T à 433' à 5'08'

66. DeMarchi [ITA,BMC) 67. Plaza [ESP,ICA) 68.Vervaeke (BEL,SUN)

à à à

20. Goncalves[P0R,TKA] 21. Formolo(ITA,BOH)

à 521' à 6'03'

69.Atapuma (COL,UAD) 70. Denz[ALL,ALM)

à l hl ' 08 à

22. Nieve [ESRMTS] 23. Poels [HOL,SKY]

à à 6'49'

71. Haga (USA,SUN) 72. Wellens [BEL,LTS)

à à

m

73. Hansen(AUS,LTS) 74. DeLaCruz (ESRSKY)

à à

à 1607' à 1619'

75. Carthy(GBR,EFD) 76. Tonelli (ITA,BRD) 77. Bouwman[HOL,TLJ)

à à

Invité : Arnaud Tsamère.

26. Chérel (ALM) 27. Brambilla (ITA,TFS] 28. Ulissi [ITA,UAD]

Les réactions des coureurs en duplex de Laligne

29. Reichenbach(SUI.GFC] 30. Sanchez(ESP,AST]

à 1812' à 2006'

78. Zeits [KAZ.AST) 79. Roux (GFC)

d'arrivée avec Claire

31. Dupont [ALM] 32. Haig (AUS,MTS]

à 2218'

80. Mori (ITA,UAD) 81. Vendrame(ITA,ANS)

/ eT LSH Giro

Bricogne et Cédric Pineau.

mm

33. Polanc [SLVUAD) 34. Preidler (AUT,GFC)

à 2311' à 24'28' à 24'47'

35. Mohoric (SLVTBM] 36. Hermans (BEL,ICA]

à 26'33' à 27'54'

84. Wiirtz [DAN,TKA) 85. Ballerini (ITA,ANS)

37. Chaves[COL,MTS] 38. Meintjes [AFS,DDD]

à 30'30' à 31\53\

86. VanDerSande (BEL,LTS) 87. D.Quintana [COL.MOV)

39. Kangert (EST,AST] 40. King (USA,DDD)

à 3303' à 33'33'

88. Berhane[ERY,DDD) 89. J. Janse VanRensburg(AFSDDD)

41. Montaguti (ITA,ALM) 42. Pantano (COL,TFS) 43. Dombrowski(USA,EFD)

à 33'44' à 34'33' a 34'45'

90. Frankiny(SUI,BMC) 101.Ladagnous (GFC)

44. M. Larnmertink(HOL,TH A) 45. Gesink[HOL.TLJ)

à 3511' à 36'20'

MCavagna (QST) 108.Venturini [ALM)

46. Capecchi[ITA,QST) 47. eOLVVRQGH (SKY)

à 36'46'

109.Roy (GFC) 142.Bonnet (GFC)

à

149.Sénéchal (QST)

à

48.Jaurégui (ALM)

à 36'59' à 3700'

W

i

l

IV

à

à12'01' à 14'09'

Paul Ollivier.

1 T

mardi22 I mercredi231 jeudi 24 vendredi 25 samedi26 dimanche27

à

24. Conti [ITA,UAD] 25. Masnada[ITA,ANS]

Christophe Riblon et Jean-

©

C-vJ

82. Mareato(ITA,UAD) 83. PucciO (ITA,SKY) l hl 7' l l

Tous droits de reproduction réservés


PAYS :France

DIFFUSION :243580

PAGE(S) :24 SURFACE :83 % PERIODICITE :Quotidien

17 mai 2018 - N°23305

CLASSEMENT 11

e

DE / e7 3(

e7 3(

Assise - Osimo

Moyenne du vainqueur:

45,46 k m /h

156 km

1. S. Yates(GBR,MTS)

36.Zeits (KAZ.AST)

à

71.Pantano(COL,TFS)

à

en 3h25'53' 2. T. Dumoulin(H0L, SUN) à

37.Meintjes (AFS,DDD) 38.Torres(COL,ANS)

à à

72.Dombrowski(USA,EFD) 73.Sepulveda(ARG,MOV)

à à 4'1

3. Formolo(ITA,B0H) 4. Geniez(ALM) 5. Pozzovivo(ITA,TBM)

à 005' à à

39.Polanc (SLV.UAD) 40. Woods(CAN.EFD)

74.Plaza(ESP,ICA) 75.Chaves(COL, MTS) 76.DeLa Cruz(ESP,SKV)

à à à

6. Konrad(AUT,B0H] 7. Pinot (GFCJ 8. Schachmann(ALL, 67

à à à

41. Billard (ALM) 42. Nieve(ESP,MTS) 43. VanDerSande(BEL,LTS) 44. Henao(COL,SKV)

à à à à à à

77.Sanchez(ESP,AST) 78.Bonifazio(ITA,TBM) 79.DeMarchi (ITA, BMC)

à à à

9. Dennis(AUS,BMC) 10.Aru (ITA,UAD) 11.Carapaz(EQU,MOV)

à 01 8 à à

45. Jaurégui (ALM) 46. Barbin (ITA,BRD) 47.Visconti (ITA,TBM)

à à à

80.Vervaeke(BEL,SUN) 81. Villelta (ITA,AST) 82.Kuznetsov(RUS,TKA)

à à à

12.G. Bennett(NZL,TLJ) 13.Ulissi (ITA,UAD)

à à

48. Gibbons(AFS, DDD) 49. Mohoric(SLV,TBM)

à 1 à

83.M. Larnmertink(HOL. TKA) 84.Ventoso(ESP,BMC)

à à

14. Betancur(COL,MOV) 15.Lopez(COL,AST) 16.Wellens (BEL,LTS)

à à à

50.Andreetta(ITA, BRD) 51.Atapuma(COL,UAD) 52.Haig (AUS,MTS)

à à à

85.Roelandts(BEL,BMC) 86.Lindeman(HOL,TLJ) 87.Boivin (CAN.ICA)

à à 9'1

17.Oomen(H0L,SUN) 18.Battaglîn(ITA,TLJ)

à à

53.Grossschartner(AUT,BOH) 54.Hansen(AUS,LTS)

à à

88.Gesink(HOL,TLJ) 89.Ladagnous (GFC)

à 9'1 à

19.GoncalvesIP0R,TKA) 20. Bilbao(ESP,AST) 21.0'Connor(AUS,DDD)

à à à

55.Brown(USA, EFD) 56.Venturini (ALM) 57.Stybar (RTC.OST)

à à à

90.Denz(ALL,ALM) 91.Morabito (SUS,GFC) 92.Mosca(ITA,WIL)

à 9'1

22. Kreuziger(RTC,MTS) 23. Froome(GBR,SKV) 24. Brambilla (ITA,TFS)

à à à

58.Hermans(BEL,ICA) 59.Masnada(ITA,ANS) 60.Vendrame(ITA,ANS)

à à à

93.Mori (ITA, UAD) 94.Tonelli(ITA, BRD) 95.Ciccone(ITA,BRD)

à à à

25. Chérel (ALM) 26. Poels(H0L. SKV) 27. Cattaneo(ITA,ANS)

à à à

61.TenDam / SUN) à 62.King (USA,DDD) à 63.J. JanseVanRensburg(AFS,DDD)

28. Vliegen(BEL,BMC) 29. Dupont (ALM)

à à

64.Gavazzi(ITA,ANS)

à à

30. Neilands (LET.ICA) 31. Conti(ITA,UAD) 32. Preidler(AUT,GFC)

à à à

65.Capecchi(ITA,QST) 66.Mareato(ITA,UAD) 67.Ptingsten(ALL, BOH)

à3 à à 3\12\

33. Modolo(ITA,EFD) 34. Reichenbach(SUI.GFC)

à à

68.VanAsbroeck(BEL,EFD) 69.Roux (GFC)

à à

35. eOLVVRQGH (SKY)

à

70. D. Ouintana(COL,MOV)

a

à

105.Cavagna (QST) 125.Roche(IRL,BMC) 135.Roy (GFC)

à à à

148.Sénéchal (QST) 151 Bonnet (GFC)

à à

iêsk r

EliaVivianidominetoujours le classementpar points et entendbienemmenerle maillot cyclamenjusqu'à Rome.

£ E

PARPOINTS

Viviani (ITA.QST) Vivia

A

MONTAGNE

Q S. Y .Yates i (GBR,MTS)

pourles

58 pts

JEUNES QCarapaz (EQU,MOV)

Bonificationsà l 'arrivée :

178 pts

47h 10'

PAREQUIPES Mitchelton-Scott

14111

troispremiers. W

169 classés.

Tous droits de reproduction réservés

Revue de presse - 17 mai  
Revue de presse - 17 mai  
Advertisement