Page 1

f iches pratiques

- automne 2009

// f il

Vert

lexique du réchauffement climatique

Convenant of mayors ou Convention des maires Lancée par la commission européenne en 2008 la convention des maires, dont Lyon et le Grand Lyon sont signataires, a pour ambition de faire participer un certain nombre de villes et collectivités européennes qui sont prêtes à prendre des mesures pour l’efficacité énergétique au-delà des objectifs européens. Les villes et collectivités participantes s’engagent officiellement à réduire leurs émissions de C02 de plus de 20 % d’ici à 2020 et 75% à l’horizon 2050.

« Copenhague » Capitale du Danemark choisie comme hôte de la prochaine conférence sur le climat de décembre 2009, symbole de la lutte contre le réchauffement climatique. Copenhague, appelée à remplacer le protocole de Kyoto (fin en 2012), doit atteindre un accord mondial (interétatiques) pour la réduction des émissions de CO2.

Déclaration d’Eurocités Fondé en 1986, Eurocités réunit 135 villes de plus de 250 000 habitants dans quelques 34 pays européens. Organisées en réseau, ces villes se rencontrent régulièrement pour échanger des savoir-faire, comparer leurs politiques publiques et développer des projets communs de coopération. Les maires des grandes villes européennes, membres d’Eurocités, ont signé récemment en 2008 à Lyon une déclaration qui précise leur rôle et leurs engagements dans la lutte contre le changement climatique. Fiche thématique réalisée par le groupe des élu-e-s Europe Ecologie - Les Verts et apprenté-e-s 13, rue du Griffon - 69001 LYON tél. 04 78 39 85 08 // fax. 04 78 39 82 97 // lesvertslyon@wanadoo.fr // www.vertsmairielyon.org


Facteur 4 Terme utilisé en 2005 par l’agence européenne pour l’environnement car pour se conformer aux directives européennes et aux exigences du protocole de Kyoto, les pays de l’Union européenne vont devoir réduire par 4 leurs émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050.

GES Les gaz à effet de serre sont des composants gazeux qui contribuent par leurs propriétés physiques à l’effet de serre. L’augmentation de leur concentration dans l’atmosphère terrestre est un facteur à l’origine du réchauffement climatique.

Le GIEC (groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat) Fondé en 1988, le GIEC rassemble plus de 2500 scientifiques internationaux. Il a pour mission d’évaluer les risques liés au changement climatique, les conséquences de ce changement et envisager d’éventuelles stratégies d’adaptation et d’atténuation. Le GIEC n’est pas un organisme de recherche, mais un lieu d’expertise visant à synthétiser des travaux menés dans les laboratoires du monde entier.

L’ONERC (observatoire national sur les effets du réchauffement climatique) Placé sous tutelle du ministère de l’écologie, il a rendu, lundi 21 septembre, un rapport sur «l’évaluation du coût des impacts du changement climatique et de l’adaptation en Fance».

Le PNUE (programme des Nations unies pour l’environnement) Il vient de constituer un compendium de 400 articles scientifiques publiés depuis 2007. Il s’inquiète d’un réchauffement du globe plus rapide que celui prévu par le GIEC.

Fiche thématique réalisée par le groupe des élu-e-s Europe Ecologie - Les Verts et apprenté-e-s 13, rue du Griffon - 69001 LYON tél. 04 78 39 85 08 // fax. 04 78 39 82 97 // lesvertslyon@wanadoo.fr // www.vertsmairielyon.org

Fiche Lexique du réchauffement climatique  

Décryptage autour de la conférence sur le réchauffement climatique de Copenhague en 2009

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you