Issuu on Google+

f iches pratiques - hiver 2010 //

f il Vert

CFAL // contournement ferroviaire de l’agglomération lyonnaise Le projet Il va favoriser le transport ferroviaire de marchandises à l’est, en développant le transit Nord/Sud et le transit avec l’Italie (nouvelle liaison LyonTurin). Le CFAL va également permettre le développement du transport ferroviaire des voyageurs car le CFAL participe au désengorgement de l’agglomération lyonnaise (notamment de la gare de la Part-Dieu). Ce projet est piloté par RFF. (réseau ferré de France). L’Union européenne participe au financement.

Le tracé part d’Ambronay (01) et va jusqu’à Saint-Fons (69) (en passant par Pérouge, Dagneux...). Long de 60 km, il est jumelé avec les autoroutes existantes A432 et A42. Il est projeté un raccordement à Saint-Exupéry et une liaison avec Lyon-Turin. Le CFAL peut en effet être connecté à d’autres infrastructures: une infrastructure ferroviaire avec la ligne Lyon-Turin (début des travaux prévu en 2010) ; une infrastructure fluvial avec le Rhône.

Fiche thématique réalisée par le groupe des élu-e-s Europe Ecologie - Les Verts et apprenté-e-s 13, rue du Griffon - 69001 LYON tél. 04 78 39 85 08 // fax. 04 78 39 82 97 // lesvertslyon@wanadoo.fr // www.vertsmairielyon.org


Etat actuel du projet Après la consultation des acteurs locaux l’arrêté préfectoral du 6 mai 2009exprime transports, Dominique Bussereau, concernant Heyrieux-Sibelin Nord. Si on suit le calendrier à la déclaration d’utilité publique du projet actuellement sous la direction de l’Etat.

Aménagements à faire A Lyon, au Port Edouard Herriot, à Feyzin, dans la gare de triage de Sibelin (en expansion), il est nécessaire de construire une plate-forme pour le traitement des conteneurs. En effet, le port de Fos-sur-Mer a doublé ses capacités, ce qui pourrait impliquer une hausse de convois ferroviaires notamment dans la vallée du Rhône. Cela est également une preuve de plus de l’expansion du ferroviaire, une expansion qu’il faut accompagner et développer pour sortir du «tout-autoroute» en évitant le canal RhinRhône.

Les positions prises par > Les Verts Rhône-Alpes: Favorable au CFAL, projet devant être déclaré d’utilité publique. Pour le jumelage avec la ligne grande vitesse (LGV) Valloire (non retenu par le ministère) et la création à Saint Rambert d’Albon (26) d’une grande plateforme fret d’échange fleuvetrain-route. > FRAPNA: Favorable au tracé Sibelin-Nord longeant l’A46 + pour le jumelage LGVValloire. > FRACTURE: Basé sur l’importance d’un impact minimal sur les populations, ce réseau d’associations veille à ce que le CFAL ne soit pas trop près de l’agglomération, la partie Est étant en pleine expansion démographique. Il prône également la spécialisation des voies ferroviaires (fret/voyageurs) pour la qualité du service et la sécurité. > CEDRUL : Coordination d’associations de transport plutôt favorable au tracé choisi. > Acteurs stéphanois : Pour le tracé choisi car il pourrait permettre une lisaison directe TER St Etienne-Alpes par Satolas. > Riverains des voies ferrées de la vallée du Rhône : sont inquiets d’une augmentation du nombre de trains de fret dans la vallée.

Fiche thématique réalisée par le groupe des élu-e-s Europe Ecologie - Les Verts et apprenté-e-s 13, rue du Griffon - 69001 LYON tél. 04 78 39 85 08 // fax. 04 78 39 82 97 // lesvertslyon@wanadoo.fr // www.vertsmairielyon.org


Fiche CFAL