Page 3

VINGTIÈMES ÉTATS GÉNÉRAUX DES ÉLUS LOCAUX CONTRE LE SIDA

Édito du président d'Élus Locaux Contre le Sida « La réduction des risques comme exercice de démocratie », voici le thème choisi pour ces XXe États généraux, des États généraux qui, une fois n'est pas coutume, se sont tenus bien en amont de Journée mondiale de lutte contre le sida pour cause d'élections régionales en fin d'année. Le choix de cette thématique est né d'une réflexion des administrateurs de l'association au sujet de la notion du vivreensemble au sein de notre démocratie. Après tout, la démocratie, c'est le fait de penser que rien n'est acquis mais tout est en mouvement ; c'est le fait de faire coïncider liberté et égalité et de promouvoir cette association ; c'est le fait de reconnaître en l'autre un interlocuteur non pas que l'on tolère mais que l'on accepte et ainsi lui reconnaître son statut de citoyen à part entière, avec toutes ses conséquences et droits associés. En cela, nous sommes donc partis d'une notion de la démocratie, non pas seulement comme système juridique, mais comme édifice de valeurs et d'inspiration qui place l'humain au cœur des choses. Au cœur de son essence même. En cela, oui, très clairement, nous pouvons l'affirmer : la réduction des risques appliquée tant aux domaines des toxicomanies que de la sexualité s'inscrit dans cette définition ambitieuse et vivante de la démocratie. Concrètement, la réduction des risques n'est pas dans la stigmatisation d'un jugement prononcé comme une sentence morale qui serait à même de marquer à vie les fautifs. La réduction des risques tend à considérer l'individu dans la multiplicité de ses facettes, tout entier dans sa complexité. La réduction des risques ne vaut pas absence de valeurs et promotion du laisser-faire, elle vise à proposer de multiples outils plutôt que d'imposer, seule gage objectif d'appropriation individuelle et d'efficacité collective.

2

Guide API 2016-2017  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you