__MAIN_TEXT__

Page 1

8

e

PARIS 6 - 12 oct 2020

PANORAMA DU CINÉMA COLOMBIEN

AU REFLET MÉDICIS

WWW.PANORAMADUCINEMACOLOMBIEN.COM

OUVERTURE AU CINÉMA L’ARLEQUIN


LE PANORAMA DU CINÉMA COLOMBIEN Le Panorama du Cinéma Colombien, vitrine du cinéma colombien contemporain en France, investit depuis 2013 les salles de cinéma parisiennes, franciliennes et de province. Le festival incarne la célébration annuelle d’une cinématographie en plein essor. Le temps d’une semaine, le public découvre une programmation foisonnante, entre projections de films colombiens récents, tous genres confondus (fiction, documentaire, expérimental, animation), tables rondes, rencontres avec les réalisateurs, expositions et concerts. Le Panorama est accueilli par le prestigieux réseau de salles indépendantes Les Écrans de Paris et ses salles emblématiques de la rive gauche : Le Reflet Médicis et pour l’ouverture du festival, L’Arlequin.

WWW.PANORAMADUCINEMACOLOMBIEN.COM

EL PERRO QUE LADRA a fêté ses 10 ans en 2019 et a célébré le succès de son événement phare: la 7e édition du Panorama du Cinéma colombien. Fondée à Paris en 2009, Le Chien qui aboie est une association reconnue d’intérêt général, dédiée à la promotion et à la diffusion du cinéma d’Amérique latine. Nos compétences diverses, regards multiples et expériences variées sont au service d’une même envie: celle de donner une place au cinéma latino-américain dans les salles de cinéma européennes. En 10 ans, El Perro que Ladra a présenté plus de 300 films dans différentes salles de cinéma et espaces culturels à Paris, en banlieue et en province; ainsi qu’à Barcelone et à Bogotá. Aujourd’hui deux festivals, le Panorama du Cinéma Colombien (depuis 2013) et les Weekends Cinéma Latino dans le cadre de la Semaine de l’Amérique Latine et des Caraïbes (depuis 2016), viennent compléter les projections mensuelles latino-américaines (depuis 2009).

2


La 8 Édition e

2020 nous a tous ébranlés et beaucoup des fidèles que vous êtes se demandent ce que le CHIEN QUI ABOIE a découvert, recueilli et sélectionné au cours de ces longs mois. Nous avons pris le temps de revenir aux images et d’en débattre longuement afin de conserver intact ce lien précieux qui nous réunit : LE CINÉMA.

Ainsi, malgré un chemin plein d’obstacles, notre Panorama nº8 vous propose une sélection d’œuvres soigneusement choisies parmi la riche production colombienne.

Par leur fraîcheur et leur voluptuosité, les films-fruits, charnus comme une baie ou une drupe, vous feront voyager dans un monde aux tonalités multiples. Comment et pourquoi se choisit une durée, un format, une image ? Comment déterminer le temps du récit ? Y a-t-il un temps du récit intime ? Accompagner ce cinéma, c’est s’interroger, prendre des risques et être confronté à de multiples dilemmes. Cette sélection, imaginée cette année par un groupe renouvelé et agrandi, s’inscrit dans un moment de réaffirmation de notre savoir-faire et de notre volonté d’exister. ●●

14 longs-métrages et 19 courtsmétrages en compétition,

●●

2 longs-métrages dans la Section Parallèle latino-américaine,

●●

2 courts-métrages hors-compétition réalisés par des membres du CHIEN QUI ABOIE,

●●

7 courts-métrages dans la Section jeune public «Petit Chiot»,

Nous vous proposons des films-racines, arborescents et ligneux, qui nous relient aux questionnements profonds et immuables de notre cinématographie. Que voyons-nous ? Que peut le cinéma face aux réalités actuelles ? Comment ces images influent-elles sur la mémoire et les imaginaires collectifs ?

●●

5 œuvres de réalité virtuelle dans la Section «Esquina VR».

Vous trouverez également des films-lianes, volubiles et mobiles, qui se faufilent dans les méandres urbains et témoignent de l’ardeur de la jeunesse. Ces films sont des passerelles qui, de ville en ville, recueillent des récits où la violence côtoie l’espoir et la joie.

Notre Panorama nº8 n’attend plus que vous, nous avons hâte de vous y retrouver !

Nous avons procédé comme des botanistes, en partageant l’émotion de celui qui observe, qui trouve et réunit des images. Voici donc un assemblage de films, notre herbier d’œuvres à nous, inspiré de l’univers végétal et spirituel de notre animal totem, le paresseux. Notre affiche, réalisée par l’artiste urbaine Erre, illustre bien notre état d’esprit pour cette édition : une relation au temps plus posée et l’envie de nous réconforter au sein du cinéma.

Rejoignez-nous au cœur du 7e art et entamez un parcours qui, année après année, réunit spectateurs et aventuriers de Paris et d’Île-deFrance.

3


L’ÉQUIPE Comité de Sélection et Programmation

Partenariats

Nicolas Cifuentes, Sébastien Coral, Diego Da

Margarita Baresch, Sébastien Coral, Anna

Rin, Anna Dodier, Simon Duflo, Diana Prada,

Dodier, Natalia Rodriguez

Paula Rodriguez, Nadia Solano, Bíbata Uribe, Jhon Uribe, Matilde Valencia, Valérie Vial,

Petit Chiot

María Alejandra Zuniga

Margarita Baresch, Matilde Valencia, María Alejandra Zuniga

Coordination Sébastien Coral, Valérie Vial

Esquina VR Simon Duflo

Communication

Avec Sébastien Coral et Jhon Uribe

Responsable : Sébastien Coral Avec: Diego Da Rin, Valérie Vial,

Presse

Matilde Valencia, María Alejandra Zuñiga

Anna Dodier et Jhon Uribe

Copies

Création visuel 8e édition

Responsable: Valérie Vial

Erre

Avec : Nicolas Cifuentes, Simon Duflo, Diana Prada et Matilde Valencia

Création graphique Camilo Pinilla

Trésorerie

Soutien à l’affiche de Catalina Peña

David Londoño, Bibata Uribe

Webmaster Traductions

Sébastien Coral

Charlène Brault, Aurélie Breuil,Sébastien Coral, Nina Cousset, Anna Dodier, Diana Forero,

Bande-annonce

Francy Hernandez, Céline Lefrancois,

Diana Prada

Diana Prada, Gloria Rueda, Matilde Valencia,

Composition sonore de Dolce Vita by Loopy

Vincent Patouillard

Loop Jimi Hertz & Santiago Zuluaga

Financement et crowdfunding Margarita Baresch, Sébastien Coral, David Londoño, Natalia Rodriguez, Bibata Uribe, Valérie Vial, María Alejandra Zuñiga

UN GRAND MERCI á TOUS NOS BÉNÉVOLES !

WWW.PANORAMADUCINEMACOLOMBIEN.COM 4


Sommaire Compétition Longs-métrages

Compétition Courts-métrages Compétition Longs-métrages

6

8

8

Section Parallèle

10

section petit chioT

12

Courts-Métrages hors-compétition esquina vr

11

13

INVITÉS 14 le programme

15

prélude du festival

15

Table ronde

23

soirée d’ouverture 16 PROGRAMME DE COURTS-MÉTRAGES #1 «RÉALITÉS CHIMÉRIQUES”

24

SÉANCE JEUNE PUBLIC PETIT CHIOT 28 PROGRAMME DE COURTS-MÉTRAGES #2

30

PROGRAMME DE COURTS-MÉTRAGES #3

35

soirée de clôture

37

«TROPICALISMES”

«villages racines” esquina VR

38

éPILOGUE 40

PARTENAIRES 42 INFORMATIONs PRATIQUEs PROGRAMMATION

43

44


Compétition Longs-métrages A Colombian Family de Tanja Wol Sørensen

TOUS LES FILMS SERONT PROJETÉS EN VERSION ORIGINALE SOUS-TITRÉE FRANÇAIS

(Documentaire)

Ejercicios para la memoria de Hernán Barón

(Documentaire)

El Segundo entierro de Alejandrino de Raúl Soto

(Documentaire)

Instrucciones de Domesticación de Juan Carlos Arias

(Documentaire)

La Fortaleza

de Andrés Felipe Torres

(Documentaire)

La Frontera de David David

(Fiction)

La Niebla de la paz de Joel Stängle

(Documentaire)

La Venganza de Jairo de Simón Hernández

(Documentaire)

Lapü

de César Alejandro Jaimes et Juan Pablo Polanco (Documentaire)

Los Conductos de Camilo Restrepo

(Fiction)

Luz, la fleur du mal

de Juan Diego Escobar Alzate

Suspensión

de Simón Uribe Martínez

Tantas Almas

de Nicolás Rincón Gille

(Fiction)

(Documentaire)

(Fiction)

Ushui, la luna y el trueno de Rafael Mojica Gil

6

(Documentaire)


LE JURY Carole Chassaing

Après avoir travaillé pour différents producteurs (Morgane Production, Agat Films, etc.), Carole Chassaing crée sa société de production en 2012, qu’elle nommera Tamara Films. Depuis, elle a produit plus d’une trentaine de films, documentaires, courts-métrages et deux longs-métrages, dont Cassandro the Exotico ! de Marie Losier présenté à l’Acid Cannes en 2018. Les films produits et ceux à venir ont, par le fruit des hasards et des rencontres, souvent des liens étroits avec l’Amérique Latine. Cette rencontre impromptue avec ce continent a façonné son goût et sa curiosité pour ce cinéma exigeant en quête de liberté.

David Hurst

David Hurst est né en Dordogne en 1975. Après des études d’Histoire ancienne, il travaille comme technicien sur de nombreux tournages de films pendant près de quinze ans. En 2011, il rejoint Dublin Films pour se consacrer à la production de films d’auteurs. Gérant de la société depuis 2016, il produit des documentaires et des fictions pour le cinéma et la télévision, en défendant toujours le point de vue singulier des auteurs-réalisateurs qu’il accompagne. Il est attaché à une ligne éditoriale exigeante, privilégiant des histoires engagées autour de réflexions sociétales et politiques, et plus particulièrement sur des questions de diversité et d’identité. Il s’intéresse de près aux cinémas du monde, en particulier en Amérique Latine. Dernières productions achevées: La Arrancada (A. Matias, Berlinale Panorama 2019), La Vida en Común (E. Yanco, Visions du Réel 2019). Projets en cours: La Roya (J.S. Mesa, Colombie, WIP LATAM San Sebastián 2020), Pornomelancholia (M. Abramovich, Argentine), Casa no campo (D. Pretto, Brésil), Diógenes (L. Barbuy, Pérou).

Stéphane Goudet

Stéphane Goudet est un critique de cinéma, exploitant et universitaire français. Il participe en tant que critique à la revue Positif depuis 1994 et est maître de conférences en histoire et esthétique du cinéma à l’Université Paris I depuis 2002. Il est auteur d’ouvrages sur le cinéma et notamment sur Buster Keaton et Jacques Tati. Il a consacré à ce dernier sa thèse de doctorat en 2000, a été commissaire de l’exposition Tati à la Cinémathèque française aux côtés de Macha Makeïeff en 2009, et a réalisé, depuis, plusieurs films pédagogiques à son sujet. Il a été membre du « Club des 13 » pour réformer les systèmes d’aide au cinéma du CNC. Il est enfin directeur artistique du cinéma Le Méliès de Montreuil depuis 2002.

7


Compétition Courts-métrages Longs-métrages Alguacer

de Samuel Moreno Álvarez

Aquí y allá

de Lina Rodríguez TOUS LES FILMS SERONT PROJETÉS EN VERSION ORIGINALE SOUS-TITRÉE FRANÇAIS

(Documentaire)

(Expérimental)

Arde la Tierra

de Juan Camilo Olmos Feri

(Documentaire)

Camino en el viento de Sergio Sánchez

Decir adiós

(Fiction)

de Alejandro Daza

El hueso y la bicicleta de Luis Ariel Tovar

Éxodo

de Iván Luna

(Documentaire)

(Fiction)

Las cruces

de Nicolas Boone

(Fiction)

Las Fauces

de Mauricio Maldonado

Limbo

(Fiction)

de Alexander L. Fattal

(Documentaire)

de Lorenzo Benavidez

(Animation)

Maracuyá Niebla

de Julián Arias

(Animation)

Obatala film

de Sebastián Wiedemann

Pacífico Oscuro de Camila Beltrán

(Expérimental)

(Fiction)

Para ver morir una mosca de Diego Felipe Cortés

Rhizoma

(Animation)

de Santiago Pérez Rodríguez

Sol de Llano

de Manuela Irene Espitia

Sour Lake

de Andrés Dávila

de María Matiz Borda

8

(Fiction)

(Expérimental)

Todo lo que flota

(Animation)

(Fiction)


LE JURY Jorge Cadena

Jorge Cadena est un cinéaste colombien basé à Genève, en Suisse. Né à Barranquilla (Colombie) en 1985, il a d’abord étudié la photographie à Buenos Aires. En 2016, il a obtenu son bachelor en cinéma à la HEAD - Genève avec son film El Cuento de Antonia, qui a été récompensé par le Tiger Award à l’IFF de Rotterdam. Il a obtenu son Master à l’ECAL/HEAD en 2018 avec Soeurs Jarariju qui a reçu une mention spéciale à la Berlinale. Ses films ont été présentés dans de nombreux festivals internationaux, notamment à Berlin, Rotterdam, Edimbourg, Kiev Molodist, FICCI Cartagena et Visions du Réel. En 2019, il est sélectionné pour participer au programme EFPFuture Frame de Karlovy Vary. En 2020, il fait partie des 20 participants au TIFF Lab du Festival international du film de Toronto. Il travaille actuellement sur son premier long métrage, Malestar Tropical.

Chris Gude

Chris Gude (New York, 1985), diplômé en anthropologie et géographie au Middlebury College en 2008. Avant d’avoir terminé son diplôme, il est allé à Medellin en Colombie en 2006 pour travailler dans un centre d’hébergement pour personnes déplacées en raison du conflit et comme assistant de recherche pour l’anthropologue Aldo Civico, qui était en train d’étudier la démobilisation des paramilitaires. Là-bas, il se lie d’amitié avec Jorge Gaviria qui devient le protagoniste de ses deux premiers films. Dans les deux se mêlent documentaire et fiction avec une grande recherche sur le terrain. Mambo Cool (2013) s’aventure dans le monde souterrain du microtrafic à Medellín et son deuxième film, Mariana (2017), dans le monde des trafiquants d’essence et de whisky à la frontière colombovénézuélienne. Ses films ont été présentés dans différents lieux comme FIDMarseille, Viennale, Punto de Vista (Pamplona), Mar del Plata, Cartagena, Lincoln Center (New York), MALBA (Buenos Aires), Cinemateca de Madrid, et he Museum of the Moving Image (New York). Il travaille actuellement sur un documentaire sur l’arc minier vénézuélien. Sur une période de dix ans, Chris Gude s’est rendu trois fois dans l’arc minier vénézuélien.

9


Section Parallèle

focus venezuela

La traditionnelle Section Parallèle du Panorama dédiée aux cinématographies des autres pays latino-américains, sera axée cette année sur le cinéma du Vénézuela et notamment sur la très vaste frontière commune partagée avec la Colombie. Deux films vénézuéliens coproduits par la Colombie, La Fortaleza de Jorge Thielen Armand et El Amparo de Rober Calzadilla dialoguent avec La Frontera de David David, film en compétition, dont la trame se situe dans la région désertique de La Guajira et ses zones de non-droit. Par le biais du cinéma, Le Chien qui Aboie pose la question des relations tumultueuses entre les deux pays frères, situés aujourd’hui aux extrêmes opposés du spectre politique, suite aux soubresauts historiques du XXIè siècle.

de Rober Calzadilla

EL AMPARO

de Jorge Thielen Armand

la fortaleza

la frontera

Fiction

Fiction

Projection le SAMEDI 10 OCTOBRE à 16H30

Projection le JEUDI 08 OCTOBRE à 20H30

Projection le JEUDI 08 OCTOBRE à 18H30

Fiction

RENCONTRE AVEC LE RÉALISATEUR

10

de David David


Courts-Métrages hors-compétition Á l’heure de la réaffirmation de notre savoir-faire et de notre volonté d’exister, nous vous présentons deux courts-métrages réalisés par de jeunes réalisatrices membres du Chien qui Aboie. Ces films indépendants sont accompagnés et soutenus par le collectif. Deux films «coup de cœur» que nous souhaitons partager avec le public : Heliconia, de Paula Rodríguez Polanco, a été projeté en première mondiale au FID Marseille 2020. Mention spéciale - Prix Premier Film 2020. Montagne Égarée*, de Maria Alejandra Zuñiga, sera projeté en avant-première dans le cadre du Panorama. Sa première latino-américaine aura lieu au MIDBO 2020 (Muestra Internacional de Cine Documental de Bogotá). *Film réalisé dans le cadre de l’Atelier Montage d’archives dirigé par Ania Szczepanska - Coproduit par l’Université Panthéon Sorbonne, Paris 1 avec les images d’archive de l’ECPAD.

Heliconia

Montagne Égarée

Fiction

Documentaire

de Paula Rodríguez

de Maria Alejandra Zuñiga

Projection le DIMANCHE 11 OCTOBRE à 14H00 dans le cadre du programme de courts-métrages #2 “Tropicalismes”

Projection le LUNDI 12 OCTOBRE à 18H00 dans le cadre du programme de courts-métrages #3 “Villages Racines”

RENCONTRE AVEC LA RÉALISATRICE

RENCONTRE AVEC LA RÉALISATRICE

11


section petit chioT Des enfants pour protagonistes, des jeunes réalisateurs, des films d’animation, du cinéma pédagogique, des formats très courts sont ici rassemblés à destination du tout public.

3 Pies

de Giselle Geney Celis

(Fiction)

El Pájarocubo

de Jorge Alberto Vega

(Animation)

La Tortuga de Plástico

de Miguel León et Claudia Osejo

(Animation)

Lea Salvaje

de Maria Teresa Salcedo Montero (Animation)

iiwa

de Carolina Hernandez Parra

(Animation)

Simples presentes de Catalina Matamoros

(Animation)

Zapatillas y la mágica aventura de su creación

de Juan Camilo González et Cho Jim San (Animation)

Le jeune public votera pour le meilleur film “Petit Chiot”

12


esquina vr Une sélection d’œuvres colombiennes de cinéma 360 ou de Réalité Virtuelle (VR).

THE GREAT MOTHER

de Richard Décaillet Documentaire

EL BEAT VR de Irene Lema Création

COCA SAGRADA de Richard Décaillet Documentaire

A découvrir avec un casque VR !

CRUZAR

de Juan Pablo Urgilés Documentaire

PLOMO, JOURNEY OF A BULLET de Juan Pablo Urgilés Documentaire

13


INVITÉS LONGS-métrages

Nicolas Rincón Gille

Réalisateur de TANTAS ALMAS

Camilo Restrepo

Réalisateur de LOS CONDUCTOS

Hernán Barón

Réalisateur de EJERCICIOS PARA LA MEMORIA

Tanja Wol Sørensen

Réalisatrice de A COLOMBIAN FAMILY

Jorge Thielen Armand

Réalisateur de LA FORTALEZA Section Parallèle

INVITÉS courtS-métrages

Nicolas Boone

Paula Rodríguez Polanco

Maria Alejandra Zúñiga

Santiago Pérez Rodríguez

Réalisateur de LAS CRUCES

Réalisatrice de MONTAGNE ÉGARÉE

14

Réalisatrice de HELICONIA

Réalisateur de RHIZOMA


le programme

TOUS LES FILMS SERONT PROJETÉS EN VERSION ORIGINALE SOUS-TITRÉE FRANÇAIS

vendredi 25 septembre

prélude du festival

DEUX FILMS DE LA COMPÉTITION LONGS-MÉTRAGES SONT PRÉSENTÉS EN AVANT-PREMIÈRE DU PANORAMA (CINÉMA REFLET MÉDICIS)

19h00

21h00

USHUI, LA LUNA Y EL TRUENO

la fortaleza

de Rafael Mojica Gil

Documentaire I 2018 I 72’ I Colombie

Être Saga signifie avoir appris pendant des années la sagesse de la femme Wiwa (l’un des quatre peuples précolombiens, originaires de la Sierra Nevada en Colombie). Comment mettre au monde et élever des filles au sein de l’Ushui (bâtiment réservé aux femmes), comment chanter aux esprits et que faire quand ils se retournent contre vous comme Shekuita - le mauvais tonnerre - qui a balayé le village de Kemakúmake ?

de Andrés Felipe Torres Documentaire I 2019 I 95’ I Colombie

Arpenter des kilomètres de bitume, voyager à travers un pays sauvage, magique et complexe. Tel est le destin de Jorge, un adolescent qui accompagne son équipe Atlético Bucaramanga avec passion et fureur. En espérant que son équipe accède à la première division du football professionnel colombien, Jorge et ses amis comme un troupeau inséparable - auront un chemin à parcourir qui révélera leurs idéaux sur l’amitié et leur histoire d’amour pour un maillot. Dans ce road trip chaotique, c’est avec le cœur et les tripes que ces héros poursuivent un rêve commun : la victoire de leur équipe bien-aimée.

15


soirée d’ouverture FILM D´OUVERTURE

tantas almas

de Nicolás Rincón Gilles Fiction I 2019 I 137’ I Colombie - Belgique - Brésil - France RENCONTRE AVEC LE RÉALISATEUR À L’ISSUE DE LA PROJECTION

José, un pêcheur colombien, rentre chez lui après une longue nuit de travail. À son retour, il découvre son village ravagé et sa fille en état de choc. Les paramilitaires ont tué ses deux fils, Dionisio et Rafael, et jeté leurs corps dans le fleuve. Submergé par la douleur, José décide de rechercher leurs dépouilles pour leur offrir une sépulture et surtout sauver leurs âmes d’une errance sans fin. Nicolás Rincón Gille est né à Bogota et se consacre au cinéma en intégrant l’Institut Supérieur des Arts en Belgique. Intitulée Campo Hablado, sa trilogie colombienne poétique et politique consacrée à la tradition orale des paysans de la campagne colombienne et leur façon de faire face à la violence est composée de En lo escondido (2007), Los Abrazos del río (Montgolfière d’or au Festival des Trois Continents, Nantes, 2010) et de Noche Herida (Meilleur long-métrage colombien au Festival de Carthagène, Colombie, 2016). Tantas Almas est sa première fiction.

A partir du 7 octobre toutes les projections se déroulent AU CINÉMA REFLET MÉDICIS 3 rue Champollion, 75005 Paris

16

MARDI 06 OCTOBRE 2020

DE 19H00 À 23H30 AU CINEMA L’ARLEQUIN 76 rue de Rennes, 75006 Paris

exposition photo

“82 Women by a Woman – Portraits of South American Cinema” La photographe Clotilde Richalet présente une série de portraits de femmes cinéastes d’Amérique du Sud “Inspirée par la montée des marches des 82 Femmes qui luttaient pour la parité lors du Festival de Cannes 2018, je suis partie sur les routes d’Amérique du Sud avec pour idée de faire 82 portraits de Femmes qui font le cinéma sud-américain.“ Instagram: @82womenbyawoman

spectacle de danse fandango & cumbia ! Chorégraphie de l’académie de danse Maritza Arizala


MERCREDI 07 OCTOBRE 18h30

EJERCICIOS PARA LA MEMORIA de Hernán Barón

Documentaire I Colombie I 2018 I 69 min

Le réalisateur de ce documentaire découvre des archives comprenant près de 100 ans d’histoire familiale. La collecte de ces fragments de mémoires et souvenirs est rythmée par une série d’exercices interprétés par sa grand-mère qui lui révèle une histoire cachée. L’auteur essaie de rassembler ainsi les morceaux d’une famille brisée.

RENCONTRE AVEC LE RÉALISATEUR À L’ISSUE DE LA PROJECTION

Hernán Barón

Compétition

longs-métrages

17


MERCREDI 07 OCTOBRE 20h30

LA NIEBLA DE LA PAZ de Joel Stängle

Documentaire I Colombie I 2020 I 85 min PROJECTION SUIVIE D’UN DÉBAT AUTOUR DU FILM

Les montagnes de Colombie ont été un témoin silencieux de plus de 50 ans de guerre. Dans un camp de la guérilla au fin fond de la jungle, Téo écrit les mémoires de ses compagnons d’armes. En même temps, Boris filme les négociations de paix à huis-clos entre ses commandants des FARC (Forces Armées Révolutionnaires de Colombie) et le gouvernement colombien. A l’aube d’un changement historique, chacun se bat pour que sa voix fasse partie du récit de la guerre et de la paix. Face à un retour proche à la vie civile qui s’annonce compliqué, les guérilleros recherchent une crique - cachée dans la montagne qui détient des souvenirs susceptibles d’attiser le feu de la guerre, ou au contraire de l’apaiser et de guérir ainsi d’un passé violent.

la niebla de la paz The fog of peace

FESTIVAL INTERNACIONAL DE CINE DE CARTAGENA DE INDIAS

Compétition

18

longs-métrages

MNEMO.CINEMA.LAB PRESENTA UN DOCUMENTAL DE JOEL STÄNGLE CON “TEÓFILO” Y “BORIS” PRODUCCIÓN CAROLINA CAMPOS, VLADIMIR DÍAZ ESCOBAR, JOEL STÄNGLE GUIÓN Y DRAMATURGIA FERNANDA ROSSI COMPOSICIÓN MUSICAL MICHAEL WILLIAMS DISEÑO DE SONIDO DOUG GALLOB MONTAJE CAROLINA CAMPOS Y JOEL STÄNGLE CÁMARA BORIS GUEVARA, JOEL STÄNGLE INVESTIGACIÓN CAROLINA CAMPOS, WILSON RAMÍREZ GUZMÁN DISEÑO GRÁFICO BGDesign


JEUDI 08 OCTOBRE 18h30

LA FRONTERA de David David

Fiction I Colombie I 2019 I 90 min

Alors que la frontière colombo-vénézuélienne est fermée, Diana Ipuana vit en dépouillant les voyageurs qui traversent les sentiers du désert près de son ranch, aux côtés de son mari et de son frère. Le jour où l’un de leur larcin tourne mal, les deux hommes trouvent la mort. Diana se retrouve seule et sur le point d’accoucher. Elle devra faire face à la douleur de la perte, à la vie dans la solitude et au besoin de se réinventer. La corruption, les difficultés d’accès à la santé, à l’éducation et à l’eau ainsi que la coexistence de cultures diverses font partie du quotidien de Diana mais aussi des autres femmes du peuple Wayuu.

PROJECTION PRÉCÉDÉE DU COURT-MÉTRAGE

éxodo

de Iván Luna Fiction I Colombie I 2018 I 17 min

Pour tenter de maintenir leur famille en marge du conflit armé de la montagne colombienne, Fabio et son épouse élaborent un plan pour s’éloigner d’un groupe armé. Pourtant, leurs enfants sont séduits par les différents camps, et les parents perdent peu à peu le contrôle de la situation.

Compétition

longs-métrages

19


JEUDI 08 OCTOBRE 20h30

LA FORTALEZA

de Jorge Thielen Armand Fiction I Venezuela, Colombie, France, Pays-Bas | 2020 I 108 min

À la suite de l’effondrement économique du Venezuela, Roque, un alcoolique en convalescence, tente de changer sa vie en reconstruisant un camp de touristes abandonné dans la forêt amazonienne.

Film de la Section Parallèle focus Venezuela

RENCONTRE AVEC LE RÉALISATEUR À L’ISSUE DE LA PROJECTION

Jorge Thielen Armand

SECTION

20

Parallèle


VENDREDI 09 OCTOBRE 18h30

LAPÜ

de César Alejandro Jaimes et Juan Pablo Polanco Documentaire I Colombie I 2019 I 75 min

“Tu es perdue?”, murmure le vent dans la nuit du désert de La Guajira en Colombie. Doris, une jeune femme du peuple Wayúu, rêve de sa cousine décédée il y a plus de dix ans. Les ombres et les sons du désert l’accompagnent dans un voyage physique et spirituel pour exhumer les restes de celle-ci, dans une transe où les barrières entre la vie et la mort s’étiolent. Lapü accompagne Doris dans le monde des morts à travers un rituel hypnotique.

PROJECTION PRÉCÉDÉE DU COURT-MÉTRAGE

EL HUESO Y LA BICICLETA (L’OS ET LA BICYCLETTE)

de Luis Ariel Tovar, Olga Yaneth Bonilla Charry et François Laurent Documentaire I Colombie I 2018 I 14 min

Sur sa bicyclette, une jeune femme du peuple sikuani parcourt la savane colombienne du Vichada à la recherche de sa culture. Elle y trouvera une identité incomplète enfouie dans les esprits de ses ancêtres.

Compétition

longs-métrages

21


VENDREDI 09 OCTOBRE 20h30

EL SEGUNDO ENTIERRO DE ALEJANDRINO de Raúl Soto

Documentaire I Colombie I 2019 I 68 min

Quatre ans après sa mort, le chaman Alejandrino Carupia apparaît en rêve à sa femme Teresa Bailarín et lui demande un nouvel enterrement. Après l’avoir déterré, Teresa trouve son corps momifié. Elle prépare donc les rituels nécessaires pour réaliser le souhait de son mari et pouvoir l’enterrer dans son village. Pendant ce temps, certains membres de la communauté craignent que l’esprit d’Alejandrino ne devienne un «aribadá», un être qui endommage les cultures, cause des maladies et la mort.

PROJECTION PRÉCÉDÉE DU COURT-MÉTRAGE

ALGUACER

de Samuel Moreno Documentaire I Colombie I 2019 I 26 min

Fernando est un indien Kamëntsá qui a été choisi pour être shérif. Désormais, la communauté devra le voir et le respecter comme autorité. Mais il devra lui-même affronter ses propres démons et décider si c’est vraiment ce qu’il veut ou s’il préfère retourner à son ancienne vie.

Compétition

22

longs-métrages


Table ronde

SAMEDI 10 OCTOBRE 2020 DE 11H30 À 13H30 - ENTRÉE LIBRE AU CINEMA REFLET MÉDICIS 3 rue Champollion, 75005 Paris

Découverte, étonnement et questionnement : chaque année, la panoplie de nos spectateurs s’enrichit de nouvelles expériences. Pour vous encourager à poursuivre dans cette voie, nous vous proposons une table ronde en compagnie des cinéastes invités. Cette année, nous aurons le privilège de recevoir en présentiel un groupe de cinéastes absolument solaires. Avec leur complicité, nous allons évoquer les notions abordées dans leur œuvres : présences, réminiscences et pulsions. Notre cinéma, aux tonalités multiples, se déploie et se libère. Ne manquez pas cette éclosion : «Même un papillon a besoin de tout le ciel pour s’envoler !»

UN RENDEZ-VOUS INCONTOURNABLE !


SAMEDI 10 OCTOBRE

14H00

PROGRAMME DE COURTS-MÉTRAGES #1 «RÉALITÉS CHIMÉRIQUES”

PROJECTION SUIVIE D’UNE RENCONTRE AVEC LE RÉALISATEUR NICOLAS BOONE (LAS CRUCES)

LAS CRUCES de Nicolás Boone

Fiction I Colombie - France I 2018 I 29 min

Las Cruces est un quartier défavorisé de Bogotá. En suivant certains de ses habitants, on plonge avec eux dans un monde intense où la violence côtoie l’espoir et la joie.

LAS FAUCES

de Mauricio Maldonado Fiction I Colombie I 2019 I 15 min

Dans une vallée brumeuse, au croisement de chemins désertiques, Deivis, un adolescent solitaire, trouve un corps blessé. Un jeune homme appartenant au monde des morts sera le pont pour faire connaissance avec une bande qui mettra fin à sa solitude. Le désir nostalgique d’une nouvelle famille comme un rêve des temps passés.

LIMBO

de Alexander Fattal Fiction I Colombie - Etats-Unis I 2019 I 25 min

Dans un camion transformé en chambre noire, où les rêves se mélangent à la réalité, Alex revit la guerre. Durant ce voyage onirique, Alex devra affronter le diable qui habite son intérieur, révélant une vie dans les limbes.

TODO LO QUE FLOTA de María Matiz Borda

Fiction I Colombie | 2019 I 25 min

Simona et Lucas entreprennent un voyage en dehors de Bogotá. Pendant ce voyage, ils rencontrent Alex, adolescent androgyne, par qui ils se sentent tous les deux attirés. La présence d’Alex renforce l’incertitude de leur relation sexuelle et affective. Après une dispute, ils devront affronter ce qu’ils ressentent l’un pour l’autre, ainsi que leurs propres identités, et prendre des décisions qui pourront mettre en péril leur amitié

24


SAMEDI 10 OCTOBRE 16h30

EL AMPARO

de Rober Calzadilla Fiction I Venezuela - Colombie | 2016 I 99 min

A la fin des années 80, à la frontière entre le Venezuela et la Colombie, près de la Rivière Arauca, deux hommes survivent à une attaque armée dans laquelle ils perdent quatorze de leurs compagnons. L’Armée les accuse d’être des guérilleros et tente de les arracher à leur cellule où ils sont surveillés par la police locale et la population du village. Le film est basé sur un fait réel connu sous le nom du massacre de El Amparo, qui s’est produit en 1988.

Film de la Section Parallèle focus Venezuela

section

parallèle

25


SAMEDI 10 OCTOBRE 18h30

SUSPENSIÓN de Simón Uribe

Documentaire I Colombie I 2019 I 75 min

Dans les jungles du sud de la Colombie, il y a un grand pont en béton abandonné. Le pont heurte la montagne et c’est la fin d’une route qui ne mène nulle part. Ces travaux d’infrastructure symbolisent l’obsession de générations d’ingénieurs qui ont tenté de dominer les imposantes montagnes du Piémont amazonien. Après presque un siècle d’essais, les promesses d’une autoroute moderne s’estompent et le pont devient le théâtre des situations les plus absurdes. Ouvriers, ingénieurs et touristes passent par le théâtre illusoire de l’infrastructure. Ils semblent tous bloqués dans le temps, jusqu’à ce qu’une catastrophe insoupçonnée se produise. PROJECTION PRÉCÉDÉE DU COURT-MÉTRAGE

AQUÍ Y ALLÁ de Lina Rodríguez

Expérimental I Colombie, Canada I 2019 I 22 min

L’une des grandes questions de l’humanité est de savoir si les espaces font les personnes ou si les personnes font les espaces. C’est également la question que se pose Lina Rodriguez qui enregistre d’un œil intime et expérimental l’immense maison de Chipaque - un village situé à 14 km de Bogotá que ses grandsparents ont acheté en 1960. Le patio où son arrière-grand-mère Ericinda plumait les poules et faisait des sablés et des tamals; la cuisine où sa grand-mère cuisait le pain dans un four à charbon de bois. Allant et venant du passé au présent, entre photos et témoignages vivants tout en couleur, Aquí y allá tente d’immortaliser un refuge qui n’existe plus.

Compétition

26

longs-métrages


SAMEDI 10 OCTOBRE 20h30

LA VENGANZA DE JAIRO de Simón Hernandez

Documentaire I Colombie, Mexique I 2019 I 84 min

Jairo Pinilla, précurseur et grand maître du cinéma d’horreur et de science-fiction en Colombie (série B), atteint son apogée dans les années 80 puis tombe en disgrâce pour des raisons inconnues. Certains ont dit qu’il était mort, d’autres qu’il vivait au Venezuela et d’autres qu’il vivait au volant d’un taxi. Il y a toujours eu une ombre de mystère autour de Jairo et de sa façon de faire des films. Après quinze ans dans l’oubli et contre toute attente, Jairo retourne dans le monde du cinéma pour montrer à ses détracteurs de quoi il est capable et filmer son épitaphe cinématographique -El espíritu de la muerte - le premier film d’horreur réalisé en 3D en Colombie. Mais la vie sur le plateau est différente d’il y a vingt ans... Ce film dans un film gravite autour de l’amour du cinéma, au-delà de l’impossibilité de le faire.

Compétition

longs-métrages

27


DIMANCHE 11 OCTOBRE

11H30

PETIT CHIOT SÉANCE JEUNE PUBLIC

PROJECTION SUIVIE D’UN GOÛTER OFFERT PAR BOCAMEXA

3 PIES

de Giselle Geney Celis Fiction | Colombie | 2018 | 14 min

Gonzalo, un garçon de 10 ans plein d’imagination et qui aime le football, traverse le village montagneux de Pamplona tous les matins en compagnie de son meilleur ami, son ballon de foot. En jouant avec lui avant de commencer sa journée d’école, il salit ses chaussures. Il se fait ainsi disputer tous les jours par Ramón, son sévère professeur, lors de l’inspection des uniformes, et est puni pendant la récréation, durant laquelle il est obligé de lustrer ses chaussures pendant que les autres profitent de la pause, et (c’est le pire) jouent au foot sans lui. Tout change le jour où Ramón décide d’y aller encore plus fort : non seulement il punit Gonzalo pendant la récréation, mais en plus, il lui enlève son meilleur ami, lui confisquant son ballon s’il arrive encore une fois avec ses chaussures sales. Le jour suivant, Gonzalo va tout faire pour arriver avec les chaussures propres à l’inspection, affrontant en chemin le voyage le plus émouvant et difficile de sa vie. Le combat titanesque d’un enfant cherchant à tout prix à arriver avec des chaussures propres à l’inspection des uniformes.

IIWA

de Carolina Hernández Animation | Colombie | 2018 | 7 min

Le rituel du confinement “el encierro”, est un processus sacré que les filles du peuple Wayúu traversent sur leur chemin vers l’âge adulte. Lors de ses premières règles, Iiwa est isolée pour se plier à l’une des traditions ancestrales les plus importantes de son groupe ethnique. Elle apprendra tout ce qui fera d’elle une “majayut” ( jeune femme) : les rituels, les coutumes, les tâches ménagères et le travail le plus important pour une femme Wayúu, l’art du tricot.

LA TORTUGA DE PLÁSTICO de Miguel León et Claudia Osejo Animation I Colombie I 2019 I 9 min

Une tortue vit tranquillement au fond de la mer, jusqu’à ce qu’un lourd accident l’oblige à lutter pour survivre et subir les changements physiques et environnementaux que l’inconscience humaine produit.

28


DIMANCHE 11 OCTOBRE

PETIT CHIOT SÉANCE JEUNE PUBLIC

11H30

LEA SALVAJE

de María Teresa Salcedo Animation I Colombie I 2020 I 9 min

Lea, une chatte à l’esprit sauvage, pourra-t-elle trouver une maison et des amis ? Après être tombée d’un arbre, Lea, une chatte sauvage, robuste et solitaire, est soignée par Ciro, une marionnette de tissu, qui l’emmène chez lui et la présente à sa famille : des objets cassés et abandonnés par le monde des hommes et qu’il répare. Dans cet endroit, Lea comprendra à quel point il est difficile et beau d’avoir des amis, en semant la pagaille, l’amusement et la peur chez tous les objets qui y vivent.

EL PAJAROCUBO de Jorge Alberto Vega

Animation I Colombie I 2019 I 9 min

Pedro est un oiseau qui vit dans une cage et aimerait être libre depuis qu’il est sorti de l’œuf. Un jour, il rêve d’un hibou l’incitant à briser ses chaînes. Pedro fait alors pression sur sa cage et réussit à la casser, mais son corps est désormais géométrique. Devenu “Oiseau-cube” (Pájarocubo), il s’envole pour aider ses amis à trouver leur propre libération.

SIMPLES PRESENTES de Catalina Matamoros Puerto

Animation I Colombie I 2020 I 1’30 min

Libérée du bruit extérieur, une famille apprend à redécouvrir les petits trésors qui font partie de sa vie quotidienne.

ZAPATOS Y LA MÁGICA AVENTURA DE SU CREACIÓN de Juan Camilo González y Cho Jim San Animation I Colombie / Argentine I 2019 I 5 min

C’est dans l’atelier d’un cordonnier que commence cette aventure magique. Chaque matière et chaque outil prennent vie au rythme d’un orchestre et nous sommes témoins de la fabrication d’une paire de petites et magnifiques chaussures. Une fable amusante sur le merveilleux métier de cordonnier, un hommage au travail manuel.

29


DIMANCHE 11 OCTOBRE

14H00

PROGRAMME DE COURTS-MÉTRAGES #2 «TROPICALISMES”

PROJECTION SUIVIE D’UNE RENCONTRE AVEC LA RÉALISATRICE PAULA RODRÍGUEZ POLANCO (HELICONIA)

HELICONIA

de Paula Rodríguez Polanco Fiction I Colombie - France | 2020 I 27 min

Heliconia est le portrait de trois jeunes gens à la recherche d’un paradis terrestre. C’est l’histoire de leur voyage, de leur désir de liberté et de leur liaison affective à travers le paysage protéiforme des tropiques. Dans l’espoir de s’évader, dans une quête instinctive d’un paradis terrestre, les trois personnages vont goûter à la frénésie de la route, aux lumières aveuglantes de la ville, aux frissons du sacrifice et de la mort lors d’un combat de coqs, à une complicité charnelle et fraternelle née de l’errance, de stations-service en troquets miteux, au milieu des tripes gluantes et des abats frits. Trouveront-ils dans le fruit exotique et dans les reflets éclatants de la rivière la rédemption espérée, et dans le désert sauvage et stérile une forme de salut ?

NIEBLA

de Julian Arias Garzon Animation I Colombie / Belgique | 2019 I 5 min

Entouré de brume, vous êtes perdu. Le temps et l’espace disparaissent, laissant seulement place à des fragments de son et d’images. Une histoire ? Un rêve ? Un souvenir ? Acceptez l’absurde et le surréaliste.

MARACUYÁ

de Lorenzo Benavides Animation I Colombie | 2018 I 2 min

Un poème audiovisuel sur les tropiques et la fin de l’enfance. Maracuyá est le résultat d’une année de travail de dessin transformé en animation.

30


DIMANCHE 11 OCTOBRE

PROGRAMME DE COURTS-MÉTRAGES #2 «TROPICALISMES”

14H00

OBATALA FILM

de Sebastián Wiedemann Animation I Colombie / Brésil / Nigeria I 2019 I 7 min

Le corps existe et insiste. Ce n’est jamais une enveloppe fermée, mais un canal de passage et de transe entre les différentes dimensions spirituelles. Dévotion cinématographique, offre cinématographique, cadeau cinématographique. Tourné dans la mythique Ile-Ife, la ville sacrée du peuple Yoruba fondée par les Orisha, ce film cherche à montrer sensoriellement le vertige qui est celui d’entrer en contact avec Obatala, créateur Orisha du monde et de la lumière. Transe d’étincelles et de corps en lien spirituel.

PARA VER MORIR UNA MOSCA de Diego Felipe Cortés

Animation I Colombie I 2019 I 7 min

Je vois à distance la masse qui danse, en même temps que j’observe mon corps qui danse, et j’ai la certitude que je ne verrai pas le corps de ceux qui ne dansent plus. Là, se font visibles les contradictions et les confluences qui existent entre la joie et la tristesse, ou le mouvement et le calme, qui coexistent dans une même situation: la danse des vivants qui contient en elle la mort elle-même.

RHIZOMA

de Santiago Pérez Rodríguez Animation I Colombie I 2019 I 3 min

Des chiens et des tours électriques. Fréquences de chair et hurlements d’énergie. Une atmosphère dystopique où l’animal, l’organique et l’industriel se mêlent.

SOUR LAKE

de Andrés Dávila Expérimental I Colombie / Equateur I 2019 I 14 min

S’inspirant du nom d’une ville pétrolière du Texas, “Sour Lake” est le nom que donna la Texaco à un village enfoui au fin fond de la jungle équatorienne, dans les années soixante. En espagnol, il est connu sous le nom de “Lago Agrio“ (qui signifie Lac Aigre). Depuis le XVIème siècle, ces emplacements géographiques ont été le berceau de nombreuses problématiques économiques, écologiques, politiques et territoriales. C’est à partir de ces confluences géographiques, sociales et imaginaires que Sour Lake interroge la rencontre qui s’opère, à différents niveaux, entre ces territoires et leurs habitants. 31


DIMANCHE 11 OCTOBRE 16H00

A COLOMBIAN FAMILY de Tanja Wol Sørensen

Documentaire I Danemark I 2020 I 80 min

Lorsqu’un accord de paix entre le mouvement rebelle des FARC et le gouvernement colombien semble mettre un terme à un demi-siècle de conflits, Yira, 30 ans, rend visite à sa mère en Colombie après avoir passé dix ans en exil à Cuba. Yira est elle-même devenue mère et souhaite donner à sa fille la famille qu’elle n’a jamais eue. Elle confronte sa mère, Ruby, à une enfance délaissée à l’ombre des luttes politiques et des persécutions de ses parents. Elle souhaite que sa mère la suive en exil au Canada, afin qu’elles puissent enfin être ensemble en sécurité.

RENCONTRE AVEC LA RÉALISATRICE À L’ISSUE DE LA PROJECTION

Tanja Wol Sørensen

Compétition

32

longs-métrages


DIMANCHE 11 OCTOBRE 18h30

INSTRUCCIONES DE DOMESTICACIÓN de Juan Carlos Arias

Essai cinématographique I Colombie I 2018 I 62 min

En 2018, après l’opération de police qui a démantelé la « rue du Bronx » à Bogotá, divers médias ont publié une découverte spectaculaire : selon certains témoignages, les criminels qui contrôlaient l’endroit avaient un crocodile caché sous les maisons, qui a servi à faire disparaître les corps de leurs victimes. La relation rhétorique entre le crocodile et la violence n’est pas nouvelle. Hélas, l’épisode du Bronx n’est pas une première dans l’histoire de la “violencia” en Colombie. Quel est l’enjeu de l’utilisation de l’animal comme instrument de représentation de la violence? Qu’advient-t-il de l’image lorsqu’elle est insérée dans cette rhétorique? PROJECTION PRÉCÉDÉE DU COURT-MÉTRAGE

ARDE LA TIERRA

de Juan Camilo Olmos Feris Documentaire I Colombie I 2019 I 29 min

Dans le Nord de la Colombie, il existe une version populaire de la corrida espagnole : la “corraleja”, un rassemblement massif où les éleveurs les plus prestigieux de la région choisissent leurs taureaux les plus sauvages pour affronter un groupe de courageux volontaires. Au son des groupes de musique et de l’explosion des feux d’artifice, nous suivons l’un de ces éleveurs dans l’organisation des festivités, et découvrons à sa suite toute une société se livrant aux excès de cette célébration. La fête devient peu à peu le théâtre d’un ordre social établi, fait de confrontations permanentes, s’intensifiant par un délire collectif semblant dépasser toute conscience. A travers les images et les sons de cette scène en pleine ébullition, le film nous plonge dans le sauvage et le primitif, dans les ombres obscures de l’être humain. Tout cela nous rappelle, derrière le bruit, la sueur et le sang, à l’arrogance et la fragilité de notre existence.

Compétition

longs-métrages

33


DIMANCHE 11 OCTOBRE 20H30

LUZ, la fleur du mal de Juan Diego Escobar Alzate Fiction I Colombie I 2019 I 104 min

Au milieu des montagnes, une communauté isolée dirigée par un prédicateur connu sous le nom de El Señor est chamboulée par l’arrivée d’un nouveau Messie présumé au village. Mais avec son arrivée, les maux commencent. Non seulement pour le village, mais aussi dans la maison du prédicateur, où ses 3 filles, Laila, Uma et Sion commenceront à remettre en question le vrai sens de la foi, déclenchant une vague de violence et de douleur.

Compétition

34

longs-métrages


LUNDI 12 OCTOBRE

PROGRAMME DE COURTS-MÉTRAGES #3 «villages racines”

18H00

PROJECTION SUIVIE D’UNE RENCONTRE AVEC LA RÉALISATRICE MARÍA ALEJANDRA ZÚÑIGA (MONTAGNE ÉGARÉE)

CAMINO EN EL VIENTO de Sergio Sánchez

Documentaire I Colombie I 2019 I 15 min

Le vent, les champs et la ville ont déterminé le chemin de Wilmar, mais également sa relation avec son père, prise entre l’absence et l’amour fraternel. Continuer de voler sera l’une des possibilités qui s’offrira à lui.

DECIR ADIÓS de Alejandro Daza

Fiction I Colombie I 2020 I 14 min

Andrea a seize ans et habite dans un village des montagnes colombiennes. Elle va partir, laissant derrière elle un lieu isolé, sans possibilités futures et empreint d’un passé violent. En partant, elle quitte aussi le garçon qui lui plaît, son père qui lui manquera et sa grand-mère qu’elle adore. Sachant qu’il lui reste un petit peu de temps, elle décide d’aller une dernière fois dans des endroits chauds, où elle profite du soleil et de l’eau. Elle va aussi dans la montagne, froide et venteuse, pour y regarder ce que sera son passé.

MONTAGNE ÉGARÉE de María Alejandra Zuñiga

Documentaire I Colombie - France I 2020 I 12 min

Il est né sur une montagne dans le massif des Aurès en Algérie. La guerre pour l’indépendance de son pays, qui commence en 1954, a marqué les souvenirs de son enfance. Le récit est inspiré de témoignages réels et les images sont issues du fond d’images d’archives de l’Armée française.

35


DIMANCHE 11 OCTOBRE

18H00

PROGRAMME DE COURTS-MÉTRAGES #3 «villages racines” PROJECTION SUIVIE D’UNE RENCONTRE AVEC LA RÉALISATRICE MARÍA ALEJANDRA ZÚÑIGA (MONTAGNE ÉGARÉE)

PACÍFICO OSCURO de Camila Beltrán

Fiction I Colombie - France I 2020 I 10 min

Il y a très longtemps, dans le Pacifique colombien, les femmes faisaient un pacte avec des forces mystiques pour apprendre à chanter. Mais petit à petit, tout ce que nous avons appris de nos ancêtres est tombé dans l’oubli. Et depuis, quelque chose nous manque.

SOL DE LLANO

de Manuela Irene Espitia Fiction I Colombie / Mexique | 2019 I 20 min

Immergée dans un paysage naturel luxuriant, Meli, 9 ans, tentera de sortir sa mère de la crise émotionnelle que celle-ci traverse.

36


soirée de clôture

FILM de clôture

LUNDI 12 OCTOBRE 2020

DE 20H00 À 23H30 AU CINEMA REFLET MÉDICIS 3 rue Champollion, 75005 Paris

concert de clôture

ATTYS LUNA

RAPPEUSE, CHANTEUSE, CINÉASTE ET ARTISTE PROTÉIFORME AUTEURE DE “PERRA”

Née à La Havane en 1993, Attys Luna rappe une poésie imprégnée d’une solitude créatrice. Arrivée en France très jeune, elle construit une poésie bilingue, mêlant français et espagnol, aux expressions et accents bercés par les rythmes de l’Amérique du Sud. Elle met en musique ses textes avec Sinqa, producteur et multiinstrumentiste français.

LOS CONDUCTOS de Camilo Restrepo

Fiction I France - Colombie - Brésil I 2020 I 70 min PROJECTION ET RENCONTRE AVEC LE RÉALISATEUR

Pinky est en fuite. Il vient de se libérer de l’emprise d’une secte religieuse. Il se trouve un abri de fortune et un petit boulot dans une fabrique de T-shirts. Trompé par sa propre foi, il questionne tout. Mais alors qu’il tente de reconstruire sa vie, il est bientôt rattrapé par des réminiscences violentes qui demandent revanche.

Elle a donné des concerts au Petit Salon et Superposition à Lyon, au Landy Sauvage à Saint-Denis, La Grande Fantaisie et L’Époque Bar à Paris. Pour la première fois sur scène, elle sera accompagnée en chantsigne par Juliette.

REMISE DES PRIX DU JURY ET DU PUBLIC

AU MEILLEUR LONG-MÉTRAGE ET MEILLEUR COURT-MÉTRAGE

Berlinale - Berlin International Film Festival 2020 (Allemagne) - Sélection Officielle – Prix du Meilleur premier film Champs-Elysées Film Festival 2020 (France) – Sélection Officielle

8e Panorama du Cinéma Colombien Paris 2020

37


esquina VR Esquina VR aura lieu au mois de novembre aux Samedis de la VR, au Forum des images, en partenariat avec Diversion cinema et le Forum des Images.

Une sélection d’œuvres colombiennes de cinéma 360 ou de Réalité Virtuelle (VR).

A découvrir avec un casque VR ! DES OEUVRES SERONT PRÉSENTÉES EN AVANT-PREMIÈRE AU COURS DU 8e PANORAMA DU CINÉMA COLOMBIEN

THE GREAT MOTHER de Richard Décaillet

Documentaire, 9 min, 2017

Les prêtres Kogi de la Sierra Nevada de Santa Marta se sont transmis leur savoir ancestral depuis des milliers d’années. Leur mission est de prendre soin spirituellement de notre Terre, la Grande Mère. Une immersion mystique dans la Sierra Nevada. Richard Décaillet et Diana Rico ont fondé la société de production 4 direcciones, qui explore les relations entre l’art, la spiritualité et les territoires; à travers des films documentaires, des œuvres VR, des films d’animation, des installations et des performances.

EL BEAT VR de Irene Lema

Création, 2 min, 2018

Un musicien à la recherche de son identité et de ses racines arrive à San Basilio de Palenque. Une plongée dans les origines africaines de la musique colombienne... EL BEAT VR est la partie VR du projet transmédia EL BEAT, sur la musique contemporaine en Colombie. Cette création VR nous plonge dans les origines africaines de la musique colombienne, mêlant vidéo volumétrique et décors oniriques.

38

esquina VR


esquina VR COCA SAGRADA de Richard Décaillet

Documentaire de création, 7 min, 2018

Transportés au sein d’une communauté de l’Amazonie colombienne, ce film nous fait partager sa relation millénaire à la coca, plante sacrée.

CRUZAR

de Juan Pablo Urgilés Documentaire, 12 min, 2020

Le témoignage d’Agny, une migrante vénézuélienne qui tente de reconstruire sa vie en Équateur. Un documentaire immersif contre la xénophobie.

PLOMO, JOURNEY OF A BULLET de Giulia Jiménez Tani Animation, 2 min, 2018

Au cœur d’une manifestation contre le pouvoir à Caracas, vous êtes la balle tirée par un policier au milieu de la foule... Inspiré de faits réels.

esquina VR

39


éPILOGUE Juan David Correa, éditeur, écrivain et journaliste, a publié ce texte il y a quelques jours comme une réflexion directe et sans concession à propos du monde de la culture en Colombie. Nous avons adhéré immédiatement à cette voix dissonante, qui regarde et dit les choses en face. Le pays vit une période sombre, ces mots rassemblent nos inquiétudes et nos angoisses. L’avenir du secteur audiovisuel, fragilisé, est en jeu.

Fouillez le passé et vous perdrez un œil, mais oubliez le passé et vous perdrez les deux. Un homme se coud la bouche. S’engage un débat sur la signification de son geste. Il le fait pour protester contre l’abandon du secteur culturel par l’État. Alejandra Borrero, actrice engagée, doit fermer son espace Casa Ensamble, une référence dans le milieu culturel, situé dans le quartier de la Soledad à Bogotá (Colombie). Aucun artiste ne prend de risque -- ni avec, ni sans pandémie -- parce que dans le pays des soixante massacres que nous laisse 2020 (selon l’observatoire indépendant Indepaz, 61 massacres ont été recensés depuis le début de l’année), « les besoins sont nombreux ». Alexandra déclare que faire des projets artistiques est impossible s’il faut être au four et au moulin.

Photo éxtrait de INSTRUCCIONES DE DOMESTICACIÓN de Juan Carlos Arias

Depuis le ministère de la Culture, on lance des bouées de sauvetage orange avec le slogan “Crea Colombia” 1 (mais surtout obtenez le soutien du privé). Les secrétariats de la culture des départements semblent soumis à l’idée générale qu’on n’a pas besoin de théâtre, que les gens ont d’autres priorités et qu’il faut gérer le budget. Nous ne sommes pas ici pour subventionner qui que ce soit comme ça se fait en France, bien entendu -- ou peut-être si, mais si elles sont des compagnies aériennes multinationales. Si l’anéantissement continue, les films colombiens pourront bientôt être comptés sur les doigts de la main, comme dans les années 80 et 90. L’industrie de l’édition se réduit à pas de géant. La culture populaire n’est même plus un sujet de réflexion : les kermesses, les festivals, l’artisanat, les foires sont en train de disparaître et la musique ne peut être diffusée en continu. La classe moyenne, qui se consacre à grappiller des budgets pour essayer de monter des projets indépendants, sait que peu à peu la lumière s’éteint. Beaucoup soutiennent que ce n’est pas le moment d’être pessimiste, mais face à l’indifférence générale, la culture en Colombie semble condamnée à être l’invitée silencieuse « jusqu’à ce les choses aillent mieux ».

1 . https://www.economianaranja.gov.co/ 40


Il existe des forums et des débats dans certaines niches académiques. Cependant, aucune autorité d’envergure ne peut défier le gouvernement national ou départemental avec des chiffres, des faits ou des données concrètes, car le niveau élevé d’informalité du secteur est une autre tare qui traîne depuis toujours : ceux qui ont l’information ont le pouvoir. Le pays se soucie-t-il de la culture ? Est-elle même mentionnée dans les débats politiques, sociaux ou familiaux ? Il est fort probable que non. Ici, nous sommes fiers lorsque quelqu’un parvient à larguer les amarres -- généralement des naufragés qui ont ramé seuls et ont atteint une autre rive. Nous nous lisons peu, nous voyons peu et nous écoutons peu. Nous nous donnons peu d’importance.

Photo éxtrait de TANTAS ALMAS de Nicolás Rincón Gille

Un triste jour de plus dans ce coin du monde, cela aussi doit être notre destin : nous n’avons pas compris que, grâce à la culture nous pouvons nous reconnaître. Peut-être est-ce finalement ce que nous ne voulons pas : si le pays se regardait dans le miroir, il ressentirait de la douleur. Et la douleur importune. Mieux vaut rester anesthésié. Ou parler de gens qui se cousent la bouche pour passer dans les journaux. «Fouillez le passé et vous perdrez un œil, mais oubliez le passé et vous perdrez les deux», disait Soljenitsyne. Juan David Correa*. Septembre 2020

Photo éxtrait de EJERCICIOS PARA LA MEMORIA de Hernan Barón

*Juan David Correa, éditeur, écrivain et journaliste. Il a été rédacteur en chef du magazine Arcadia (2014-2018), chroniqueur média, responsable culturel. Il a publié les livres Todo pasa pronto, Casi nunca es tarde et El barro y el silencio chez Laguna Libros. Il est le fondateur de la maison d’édition El Peregrino Ediciones et directeur littéraire de Planeta en Colombie. Traduction Vincent Patouillard

41


PARTENAIRES Avec le soutien de

restaurant colombien Ă Empanadas

En partenariat avec

Partenaires ESQUINA VR

42

Partenaires Presse


INFORMATIONs PRATIQUEs Toutes les informations relatives au festival sont disponibles sur

www.panoramaducinemacolombien.com TOUS LES FILMS SERONT PROJETÉS EN VERSION ORIGINALE SOUS-TITRÉE FRANÇAIS

Les Lieux

Les Tarifs

Soirée d’ouverture: 06 octobre 2020 Cinéma l’ARLEQUIN 76 rue de Rennes, 75006 Paris

Billet à la séance 6,50 €

Du 07 au 12 octobre 2020 Cinéma REFLET MEDICIS 3 rue Champollion, 75005 Paris Le festival en direct et en images: Pour tout connaître du programme et suivre le festival en temps réel : interviews, reportages et photos, rendez-vous sur nos réseaux sociaux.

Le pass intégral 50 € - Carte nominative permettant l’accès à toutes les séances du festival excepté soirée de clôture (la soirée d’ouverture est inclue). Entrée libre aux étudiants de l’Université Paris 1 (excepté soirée d’ouverture et de clôture, sous présentation de la carte d’étudiant) Tarifs soirées spéciales

@Elperroqueladra.paris

Soirée d’ouverture du 06 /10 /2020 (Spectacle de danse et Film) 12 €

@_elperroqueladra

Soirée de clôture du (Concert et Film) 10 €

@elperroqueladra

*Les cartes Pass UGC et cartes Gaumont ne sont pas acceptées.

lechienquiaboie

Entrée libre pour la table ronde

12 /10 /2020

Billetterie sur www.lesecransdeparis.fr

43


PROGRAMMATION 8E PANORAMA DU CINÉMA COLOMBIEN - PARIS MARDI 06/10 19H00 - 23H30

SOIRÉE D’OUVERTURE | FILM - EXPOSITION PHOTO TANTAS ALMAS - FILM D’OUVERTURE

LM

18H30

EJERCICIOS PARA LA MEMORIA

LM

20H30

LA NIEBLA DE LA PAZ

LM

MERCREDI 07/10

JEUDI 08/10 18H30 20H30

LA FRONTERA

LM

ÉXODO

CM

LA FORTALEZA

LM

VENDREDI 09/10 18H30 20H30

LAPÜ

LM

EL HUESO Y LA BICICLETA

CM

EL SEGUNDO ENTIERRO DE ALEJANDRINO

LM

ALGUACER

CM

SAMEDI 10/10 11H30

TABLE RONDE - RÉALISATEURS INVITÉS

TR

14H00

PROGRAMME DE COURTS-MÉTRAGES #1 «RÉALITÉS CHIMÉRIQUES»

CM

LAS CRUCES

-

LAS FAUCES

-

LIMBO

-

TODO LO QUE FLOTA

16H30

EL AMPARO

18H30

SUSPENSIÓN

LM

AQUÍ Y ALLÁ

CM

LA VENGANZA DE JAIRO

LM

20H30

LM

DIMANCHE 11/10 11H30

PETIT CHIOT - SÉANCE JEUNE PUBLIC 3 PIES

-

CM

IIWA

-

LA TORTUGA DE PLÁSTICO

EL PAJAROCUBO

-

SIMPLES PRESENTES

-

LEA SALVAJE

-

ZAPATOS Y LA MÁGICA AVENTURA DE SU CREACIÓN 14H00

PROGRAMMES DE COURTS-MÉTRAGES #2 «TROPICALISMES» HELICONIA

-

MARACUYÁ

-

PARA VER MORIR UNA MOSCA

NIEBLA -

-

CM

OBATALA FILM

RHIZOMA

-

SOUR LAKE

16H00

A COLOMBIAN FAMILY

18H30

INSTRUCCIONES DE DOMESTICACIÓN

LM

ARDE LA TIERRA

CM

LUZ, LA FLEUR DU MAL

LM

20H30

LM

LUNDI 12/10 18H00

PROGRAMME DE COURTS-MÉTRAGES #3 «VILLAGES RACINES» CAMINO EN EL VIENTO PACÍFICO OSCURO

20H00 - 23H30

-

-

DECIR ADIÓS

-

CM

MONTAGNE ÉGARÉE

SOL DE LLANO

SOIRÉE DE CLÔTURE | FILM - CONCERT - VR - REMISE DES PRIX LOS CONDUCTOS - FILM DE CLÔTURE

TOUS LES FILMS SERONT PROJETÉS EN VERSION ORIGINALE SOUS-TITRÉE EN FRANÇAIS

LM

Profile for El perro que ladra

CATALOGUE 8e Panorama du Cinéma Colombien - Paris 2020  

Advertisement