Page 1

INFORMATIONS PRATIQUES

Mais ENCORE... SAMEDI 5 AVRIL

VENDREDI 4 AVRIL

RÉSERVATIONS RENSEIGNEMENTS AU 01 49 15 40 24

À 20h -Mains d’Œuvres, Saint Ouen

Jonathan Pranlas Descours [CREATION] Première IDF

Solo sur le corps utopique, révélant les dimensions poétiques et politiques du corps, et s’inspirant du texte de Michel Foucault «Le corps utopique» (1966, Conférence radiophonique).

Nicolas Maloufi

Bénéficiez d’un tarif à 10€ sur tous les spectacles avec le PASS FESTIVAL (min. 3 spectacles). Une restauration légère est proposée tous les soirs de représentation.

Voyage chorégraphique « Les émergents » en complicité artistique avec le TPE de Bezons Théâtre Paul Eluard de Bezons

À 16h30 l Débat : « nudité sur le plateau, mise à nu du regard de spectateur »

À 19h l Maxence Rey - Sous ma peau Lucie Augeai et David Gernez - Nœuds

À 21h l Sébastien Ly - C2I Julien - Douve

l

l

Que d’abord le rien soit un absolu, que le silence résonne et qu’enfin je puisse comprendre et accompagner le devenir de ce rien. Je veux accumuler, m’accabler de ce rien qui m’entoure pour de ses émanations puiser l’essence. Me laisser enivrer par ce silence sensible, qu’il me charge pour atteindre cette frontière, parfois béance, entre sérénité et explosion.

Avec Thomas Chopin Atelier chorégraphique au Conservatoire de Montreuil et ateliers Chorégraphes en escale au studio Léo Lagrange à Pantin.

1, rue Charles Garnier 93 400 Saint-Ouen 01 40 11 25 25 M°4 Porte de Clignancourt ou M°13 Garibaldi / Bus 85 arrêt Paul Bert Tarifs : 13€/10€ www.mainsdoeuvres.org

La Nef

Manufacture d’utopies 20, rue Rouget de Lisle 93500 Pantin 01 41 50 07 20 M°5 Eglise de Pantin, sortie Jules Auffret Tarifs : 13€/ réduit 10€ / - 12 ans 8€ 22 mars : forfait soirée complète 16€ www.la-nef.org

Théâtre Berthelot 6, rue Marcelin Berthelot 93100 Montreuil 01 41 72 10 35 M° 9 Croix-de-Chavaux, sortie Kleber / Bus n°102, 122 et 127 En voiture : périphérique sortie Pte de Montreuil, dir. centre ville ou A3 sortie Pte de Bagnolet Tarifs : 12€/réduit 8€/ - de 12 ans 5€ 27 mars : forfait soirée complète 16€

Lorena Dozio ALibi c’est la convocation d’un ailleurs dans le temps présent, l’espace de l’intervalle. Le corps avance et pénètre l’espace comme dans un combat, génère la musique par son mouvement. Il bascule entre suspension et chute, dialogue avec l’espace et incorpore l’Alibi, l’ailleurs dans l’ici du corps.

Mains d’œuvres

20, rue Delizy 93500 Pantin M°5 Eglise de Pantin – sortie Delizy Tarifs : 13€/ réduit 10€ / - 12 ans 8€ 20 et 22 mars : forfait soirée complète 16€ www.ville-pantin.fr

Tatiana

Actions artistiques [CREATION]

Théâtre du fil de l’eau

studio Le Regard du Cygne 210 rue de Belleville 75020 Paris 01 43 58 55 93 M°11 Jourdain, Télégraphe ou Place des Fêtes (7bis) / Bus n°60 Tarifs : 13€/10€ www.leregarducygne.com

L’espace rencontres Après chaque spectacle, les lieux ouvriront un espace de convivialité où vous pourrez rencontrer les équipes artistiques.

L’ÉQUIPE DU FESTIVAL Annette Jeannot direction Aurélia Boitier administration Corinne Hadjadj actions artistiques Jean François Munnier conseil artistique

Journées Danse Dense / Pôle d’accompagnement pour l’émergence chorégraphique / 2, rue Sadi Carnot 93500 Pantin 01 49 15 40 24 contacts@dansedense.fr / www.dansedense.fr l Les Journées Danse Dense sont subventionnées par la Ville de Pantin, le Département de la Seine-Saint-Denis et la DRAC Ile-de-France. Les Journées Danse Dense sont membres du réseau des Petites Scènes Ouvertes.


Représentations jeune public

JEUDI 6 MARS

JEUDI 20 MARS

Ecole maternelle Joliot Curie, Montreuil

À 19h -Théâtre du fil de l’eau, Pantin

MARDI 11 MARS

Lucie Augeai, David Gernez

Ecole Georges Brassens, Pantin

[création]

Leïla Gaudin [CREATION EN RESIDENCE ] - Première

Duo pour une comédienne et un danseur, inspiré de rencontres et d’ateliers avec des enfants de maternelle. Leur imagerie de l’amour, encore à ses prémices, se réinvente à chaque instant. La recherche se place à cet endroit mouvant, où la fiction vient si souvent expliquer le réel. [Invitation sur réservation uniquement]

é

LE PRIX INCANDESCENCES

Un solo à propos de l’image de soi et de celle que l’on reflète, invitant l’oeil du spectateur à tenter de modifier sa « première impression » et ainsi interroger la perception que l’on a de nous-mêmes et celle que les autres nous renvoient.

Camille Ollagnier

[CREATION EN RESIDENCE ] - Première

est une poésie du voyage, une danse traversée par des lignes de forces et de tension qui contrastent avec une ultime fluidité. Entre poésie et dérision, l’écriture se dessine jusqu’à la fin de la partie.

Camille Ollagnier [CREATION EN RESIDENCE ] - Première

Sandra Abouav

Jann Gallois

riz complet l plébiscite l citadelle l deltoïde l idéal l al dente l thé jasmin… À chaque mot, un geste, un lieu. Sandra Abouav invite Alexis Morel à la rejoindre dans ce rébus chorégraphique, pour transposer en corps et en mots les méandres que l’esprit emprunte quand il s’égare, s’échappe et se laisse emporter.

P = mg, formule physique du poids, est une expérimentation dans laquelle la gravité serait décuplée. Parallèlement à l’aspect physique inévitable, elle met en relief une dimension psychologique tout autant universelle, ce poids souvent inconscient qui nous détourne de nos objectifs ou freine notre avancée par peur, croyance ou a priori.

Dansé par Adrien Boissonnet

corset, n.m. : • 1 Sous-vêtement féminin, baleiné et lacé, destiné à soutenir la poitrine, à serrer la taille et le ventre et à maintenir les bas. • 2. MÉD. Appareil orthopédique destiné à corriger les déviations de la colonne vertébrale ou à immobiliser celle-ci. • 3. Fig. Ce qui enserre et ligote la pensée. Se débarrasser du corset des préjugés, des idées préconçues.

À 21h - Théâtre du fil de l’eau, Pantin

Nans Martin

é

BEAUMARCHAIS-SACD 2014 sera décerné à un chorégraphe du festival

À 21h-Théâtre du fil de l’eau, Pantin

[CREATION]

Le plateau « nu » du théâtre devient le lieu de rencontre de trois femmes en errance dont les corps racontent l’ineffable quête d’un lieu où transcender leur solitude.

Matthias Groos, Gaëlle Bouilly GUERRE ET PLAY met en danse deux êtres perdus : des voyageurs d’ailleurs cernés par une armée symbolique. Morts de peur et morts de rire, ils avancent, ils cheminent, empreints d’une violence sourde. Ce duo

SAMEDI 22 MARS

JEUDI 27 MARS

À 19h -La Nef – Manufacture d’utopies

À 19h -Théâtre Berthelot, Montreuil

Sandrine Buring Seul, sous une cloche de verre, un corpsorgane laisse surgir et se déployer le vulnérable. ch(OSE) traite de ce qui nous permet d’être touché par le monde ; partager cette expérience : fouler le chemin étroit entre ce que nous voyons et ce que nous projetons… sentier de notre subjectivité, sentier aussi d’accès à l’autre.

Thomas Chopin

[CREATION EN RESIDENCE] - Première IDF

Dansé par Adrien Boissonnet Méduse, lassée de l’indifférence à son regard, s’assoupit à la résignation aveugle : fermant les yeux elle se laissait mourir. Par Persée, pour Pégase.

À 21h -Théâtre Berthelot, Montreuil

Arthur Perole

Ordalie donne à voir la traversée d’une nuit de quatre adolescents en huis clos et questionne les comportements à risques de l’adolescence. Qu’est-ce qui arrive, concrètement, lorsque quatre jeunes commencent à vivre des expériences limites ? A jouer avec la mort ?

VENDREDI 28 MARS À 20h20 -studio Le Regard du Cygne, Paris

Laurence Pagès, Christina Towle [CREATION]

Quoi de plus «anti-naturel» que de penser à sa respiration seconde après seconde? C’est le défi de Trois Souffles, exploration inédite du potentiel respiratoire en danse. Laurence et Christina ont puisé dans la respiration de trois chorégraphes emblématiques pour faire émerger une nouvelle danse, née dans et à partir du souffle. l En partenariat avec le festival Signes de Printemps – studio Le Regard du Cygne, où auront lieu 3 autres représentations : 27 mars à 20h20, 29 et 30 mars à 16h

SAMEDI 29 MARS À 20h30 -Théâtre Berthelot, Montreuil

Philippe Ménard [CREATION]

[création]

« Si au moins, je pouvais entendre ce soir un peu de Wagner » Charles Baudelaire. Stimmlos propose de conjuguer l’esthétique wagnérienne aux mots de Charles Baudelaire. Le chorégraphe tente ici de mettre en lumière le pouvoir fascinant de la danse à concrétiser l’ivresse des passions.

AIR est une ode à la « beauté du geste », non au sens chorégraphique, mais au sens de l’acte. Ici, peu importe comment, il est juste urgent de se sentir vivant. AIR est un hommage aux interprètes, aux champions du rien, aux recordmen du dérisoire, se tenant en équilibre sur un avion en papier, ultime réminiscence du vol d’Icare.

Les Incandescences - Programme 2014  

Festival des émergences chorégraphiques en Ile-de-France du 6 mars au 4 avril