Page 1

PORTFOLIO

ELISE DANTZER - Architecte DE


ELISE DANTZER 4 Juin 1991 06 20 88 72 23 - elise.dantzer@gmail.com

// FORMATION

// EXPERIENCES PROFESSIONNELLES

2014 / 2017 Master 2 d’Architecture, ENSAB Rennes.

// D & H Architecture et Environnement, Creil// Mars 2018

2014 / 2015 Master 1 d’Architecture en échange Erasmus, Frankfurt University of Applied Sciences 2011 / 2014 Licence ENSAB Rennes.

d’architecture,

2009 / 2011 DUT Génie Civil, option bâtiment, IUT de Cergy Pontoise

2009 Baccalauréat scientifique mention AB, lycée Montalembert de Courbevoie

// ECRITS // Mémoire de fin d’étude “La complémentarité de l’approche paysagère pour la fabrique de la ville durable”

// Architecte DE Junior

Participation à un concours pour un groupe scolaire à Nogent l’Artaud. // Studio 1984, Paris 11 // Stage de fin d’étude - Avril à Juillet 2017 // Architecte DE Junior - Septembre 2017 - Janvier 2018

Participation à des concours et à diverses missions de maitrise d’œuvre allant des phases d’esquisses aux phases DCE; pour des projets de logements, d’équipements publics et d’aménagements urbains et paysagers. // Stage: Alain Richert paysagiste, Boucé // Septembre 2013 Formulation d’un projet de restructuration du site des prairies Saint-Martin de Rennes. // Stage: Studio d’architecture Ory et associés, Paris // Septembre 2012

Présentations clients, suivis de chantier, agencement, travail de façade et accès pompier, travail de visuels.

// Stage: Elan Bâtisseur, Coopérative d’activité et d’emploi du bâtiment de Rennes // Mars-Avril 2011 Mise en place d’outils pour guider les entrepreneurs dans la réalisation de devis et pour répondre aux appels d’offre. Participation aux réunions d’information collectives et aux entretiens d’embauche.

// Stage: Agence Valero Gadan, Paris // Juillet 2010 Esquisse pour l’aménagement de l’agence, DOE, suivis de chantier et participation à la rédaction des comptes-rendus, travail de visuels.

2


Mêlant approche sociale et environnementale, j’ai développé au cours de mon cursus une pratique architecturale qui s’attache à relier les individus entre eux et à leur environnement, tout en ayant l’exigence des aspects techniques et constructifs s’intégrant dans une certaine économie. Ainsi j’aspire à une fabrique urbaine sincère et contextuelle, qui puisse son sens dans son environnement direct, ses ressources, son paysage et ses usagers. Aussi, mon expérience m’amène de plus en plus à me questionner quant au rôle de l’architecte qui, au-delà d’être un concepteur sensible aux multiples connaissances et savoir-faire, se pose de plus en plus comme un professionnel engagé, médiateur social et moteur d’expérimentation et de recherche de pratiques nouvelles.

// WORKSHOPS // CONCOURS

// OUTILS

// Tirana II - Urban archives, Albanie // Printemps 2019 Organisation d’un workshop, reflexion sur la stratification des pratiques urbaines. Interventions sur place avec pour point de départ des archives filmographiques.

AutoCAD SketchUp ArchiCAD Artlantis Vectorworks Photoshop llustrator InDesign Première Microsoft Office Maquettes

// Bellastock, La Ville de Terres // 13 au 16 Juillet 2017 Construction d’une ville éphémère à partir de techniques de construction en terre crue. // Laureat premier prix du concours étudiant “Residential Update - Redensification FrankfurtNiedereschbach” // Fevrier 2015 // Archicook - ENSAB// 3 jours - Février 2014 rganisation et encadrement du workshop.

// Echelle 1 -ENSAB // 3 jours - Octobre 2012 Conception et construction d’une bibliothèque mouvante et collaborative dans l’ENSAB.

// Icelantraincity - ENSAB// 3 jours - Octobre 2011 Reflexion et proposition pour une ville nomade en Islande 2050.

// AUTRES

// LANGUES Anglais .................................................Courant Allemand.................................Intermédiaire

// LOISIRS Photographie / Voyage / Expositions / Dessin / Musique / Lecture / Cuisine / Bricolage / Menuiserie

// Serveuse, Lavinia CNIT La Defense // Septembre 2016

- Février 2017

// Emploi saisonnier, Diagnostica Stago, Asnièressur-Seine, Services ressources humaines et marketing // Juillet 2011 et Juillet 2009 // Inventaires, gardes d’enfants // Vacances scolaires,

soirs et week-end, depuis 2007

3


SOMMAIRE

01 // Studio 1984 Carnet de détails

4

6

02 // Une aire d’accueil des gens du voyage

14

03 // Aux rythmes de l’Odet

22

04 // Das ist Bauhausmuseum

28

05 // Habiter la serre

30

06 // Balade enfantine

34

07 // Maison pour jardiniers

36

08 // Workshop Archicook

38

09 // Structure - Mobilier

40

10 // Photographies

42


STUDIO 1984 Stagiaire - 4 mois // Architecte DE Junior - 5 mois Panoramas des projets travaillés au sein de l’agence:

LES TROIS FRERES 7 logement HQE // Paris 18 Travail sur la phase concours.

6

NOTICE DE PRÉSENTATION MEUNIERS NETTER CONCOURS DE MAÎTRISE D’OEUVRE Crèche de 99 berceaux, 20 93 logements sociaux, crèche de 99 berceaux et voirie logements familieux et parking sous-terrain de 84 places // publique // Paris 12 Paris 12 Travail sur la phase PRO: Travail sur les phases concours, aménagements des espaces APS/APD et PC. extérieurs. CONSTRUCTION NEUVE D’UNE STRUCTURE MULTI-ACCUEIL DE 66 BERCEAUX, DE 20 LOGEMENTS FAMILIAUX ET D’ENVIRON 84 PLACES DE PARKING EN SOUS-SOL, SITUÉS AU 45, RUE DES MEUNIERS À PARIS XIIÈ (LOT A)

TRESBOEUF 11 logements et une ressourcerie // Paris 1

TREMBLAY Halle ouverte au sein d’un parc urbain // Tremblay

MAGENTA Rénovation et aménagement d’un studio de 21 m²

Réalisation du dossier PRO.

Conception de la halle et rendu du concours avec ILEX Paysage.

Réalisation de l’esquisse et chiffrage.


LE PRADET ConserAvatoire de musique // Le Pradet

MENILMONTANT Résidence étudiante de 128 chambres // Paris 11

PHILIPPE DE GIRARD 11 logements et une ressourcerie // Paris 1

Réalisation de maquettes et conception de la signalétique pour la phase PRO.

Travail sur la phase concours.

Travail sur la phase concours.

7


Studio 1984 // Carnet de détails

Les trois frères // Coupe perspective

8


Studio 1984 // Carnet de détails

Concours de maîtrise d’oeuvre ŽŶƐƚƌƵĐƟŽŶŶĞƵǀĞĚ͛ƵŶĞƐƚƌƵĐƚƵƌĞŵƵůƟͲĂĐĐƵĞŝůĚĞϲϲďĞƌĐĞĂƵdž, de ϮϬůŽŐĞŵĞŶƚƐĨĂŵŝůŝĂƵdž et d’environ ϴϰƉůĂĐĞƐĚĞƉĂƌŬŝŶŐ en sous-sol, situés au ϰϱ͕ƌƵĞĚĞƐDĞƵŶŝĞƌƐăWĂƌŝƐy//ğ (LOT A)

1 0

10 m 5

Élévation rue des Meuniers - 1/200ème

Meuniers // Elevation sur rue

9


Studio 1984 // Carnet de détails

Ménilmontant // Coupe de détail de façade

10


Studio 1984 // Carnet de dĂŠtails

Philippe de Girard // Plan masse

11


Studio 1984 // Carnet de détails

Tresboeuf // Extrait du carnet de détail

12


Studio 1984 // Carnet de détails

Tremblay // Coupe - Elévation

13


UNE AIRE D’ACCUEIL DES GENS DU VOYAGE ENSAB - PROJET DE FIN D’ETUDES Enseignants: D. Jézéquellou, A. Ravilly et F. Sotinel Collaboration: Julie Bourigault Lieu: Rennes

Ce projet de fin d’étude est l’occasion de s’interroger quant au rôle de l’architecte et de sa pratique face à des problématiques sociales délicates, tout en expérimentant une pratique architecturale engagée. « Comment intervenir de manière architecturale pour favoriser le mode de vie nomade des gens du voyage et faire de leur présence un atout pour nos villes ? ». Un premier travail d’étude et d’analyse fut déterminant afin de nous plonger dans leur univers et de percevoir les enjeux auxquels leurs communautés font face dans des contextes urbains. Nous sommes allées à leur rencontre et avons échangé avec différents acteurs qui les côtoient : gestionnaires d’aire d’accueil, politiques, architectes… Ces recherches nous ont amenées au constat que les communautés manouches sont actuellement au cœur d’une transition générationnelle où s’affrontent traditions et culture globalisée. De plus, s’ils sont attachés à leur nomadisme, l’exercice d’une activité économique reste une condition primordiale à sa réalisation mais celle-ci se trouve de plus en plus entravée, au regard de l’économie actuelle et des problématiques sociales qu’ils traversent.

“Pendant la journée je m’amuse, je vais à l’école, ça dépend.”

“J’aimerais qu’il soit réservé pour les gens du voyage, des places, des terrains étudiés avec un minimum de confort.”

Le projet opère à deux échelles. Dans un premier temps en se concentrant sur une aire d’accueil décemment intégrée dans son environnement urbain et paysager, et offrant des équipements conformes à la manière dont les gens du voyage appréhendent l’espace, s’y installent et gèrent la limite entre intimité et communauté. Dans un second temps en travaillant des programmes adaptés à leurs dynamiques et facilitant leur intégration dans la vie de la cité. D’abord un bâtiment d’accueil, avec des espaces dédiés au suivi médical et à la formation des gens du voyage. Ensuite un lieu consacré à l’exercice de leurs savoir-faire et de leurs pratiques professionnelles, placé sous le signe de la récupération, du recyclage et de la valorisation des matériaux. Ouvert au public, ce lieu est un espace d’échange économique et culturel entre les différentes populations du quartier. Egalement, afin d’ouvrir le site à de nouvelles pratiques et de décloisonner les communautés nomades, une médiathèque ainsi qu’une salle événementielle prennent place de part et d’autre. 14

“On fait un peu de tous les travaux manuels. Le rempaillage des chaises, si on pouvait trouver aussi de la feraille, tout ça, on fait un peu de tout.”

Portraits de gens du voyage - Julien Beller


Plan masse

La disposition de l’aire et l’implantation des différents programmes est dictée par les caractéristiques naturelles du site : sa topographie, sa végétation et ses espaces humides. Une connexion urbaine entre les quartiers résidentiels et le parc des prairies Saint-Martin est créée, longeant le cimetière du Nord et surplombant une zone inondable naturelle.


Installation naturelle des gens du voyage

Schéma d’analyse du fonctionnement de l’aire actuelle 16

Collage // Lieu des savoir-faire

Collage // Vue depuis le cimetiè


ère du Nord

Collage // Vue depuis les prairies Saint-Martin


Installations autour d’un bloc humide de 3 emplacements

Coupe transversale sur le lieu des savoir-faire

Coupe sur l’aire d’accueil

Elevation médiathèque , lieu des savoir-faire et espace polyvalent

18 12


Installations autour d’un bloc humide de 5 emplacements

Coupe transversale sur l’espace polyvalent

19 13


20


AUX RYTHMES DE L’ODET NOUVELLE CONTINUITE DU FRONT MARITIME ENSAB - MASTER 2 Enseignants: J-P. Roche et C. Gallais Collaboration: Alexandre Busset (Analyse et stratégie d’intervention) Lieu: Benodet, Finistère Sud

La station balnéaire de Benodet est marquée par une double temporalité dans son fonctionnement : après une forte fréquentation estivale, son activité ralentit et laisse ses habitants évoluer dans une atmosphère plus paisible, mais emprunte d’un certain manque de dynamisme. Cette intervention, à la fois urbaine, paysagère et architecturale, s’installe sur une portion de la promenade côtière reliant le quai de l’Herminier au port de plaisance. Installés sur des plateformes artificielles dédiées au stationnement automobile, ces deux sites constituent des ruptures dans la fluidité du parcours au fil de l’eau. Le propos est de recréer une continuité de la promenade tout en ranimant les sites qu’elle traverse pour une meilleure articulation entre vie locale et activité touristique. Cela passe par une requalification des équipements vieillissants et l’apport de nouveaux programmes culturels et économiques. Les nouveaux bâtiments s’insèrent dans des espaces urbains travaillés de façon à minimiser l’impact de la voiture et à permettre au végétal de reprendre sa place sur ces sols l’ayant colonisé par le passé. Ainsi, le projet se veut multiplier les lieux de rencontre et d’échange entre locaux et visiteurs et à apporter une plus grande diversité d’activité à l’échelle de la ville et de ses alentours.

Plan Masse: Quai de l’Herminier (De la gauche vers la droite) Criée et salle d’exposition, commerces, maison du vélo et bibliothèque autonome


Diagnostic et stratÊgie d’intervention Plan Masse: Parking paysager et Port de plaisance (De la gauche vers la droite) yacht club, capitainerie, commerces, restaurant et centre entrepreneurial

23


Nouvelle faรงade maritime du port de plaisance: Espace entrepreneurial, restaurant, commerces, laverie, capitainerie et yatch club

24


25


Coupe sur la capitainerie

26


Collage d’ambiance sur le port de plaisance

27


“DAS IST BAUHAUSMUSEUM” FFM - MASTER 1 Enseignant: T. Zimmermann Lieu: Dessau, Allemagne

Symbole d’une part importante de l’histoire de la ville de Dessau, ce musée dédié à la présentation des collections de l’école du Bauhaus s’installe dans le parc de la ville, le long de la principale avenue commerçante du centre ville. Le RDC du bâtiment - qui comprend le hall d’accueil, les espaces éducatifs et administratifs- ainsi que les circulations sont pensés comme des espaces lumineux et transparents depuis lesquels les visiteurs peuvent apprécier l’ensemble de l’environnement extérieur. Les espaces techniques et d’exposition se posent en opposition : monolithes suspendus qui révèlent les grandes poutres en treillis métalliques qui les contiennent une fois qu’on y pénètre. Ils sont repris par des colonnes centrales en béton qui accueillent des espaces secondaires.

Plan RDC

Plan R+1

On a ici une réinterprétation par rapport à l’époque du Bauhaus de l’usage des matériaux : le béton pour la rugosité et la poésie de la masse sur laquelle vient s’appuyer l’acier, qui permet de par sa légèreté et ses capacités mécaniques de dégager des grands espaces.

Coupe transversale

28

Plan masse

Elévation sur rue


29


HABITER LA SERRE FFM - MASTER 1 Enseignant: J. Heemskerk Lieu: Nieder-Eschbach, Frankfurt am Main, Allemagne

Répondant à un concours d’idée lancé par la municipalité, le projet a pour sujet la densification d’un ilot composé de barres de logements, situé dans un quartier périphérique de Francfort sur le Main. Il s’agit ici de proposer une plus grande diversité de logements ainsi que d’amener des possibilités supplémentaires d’appropriation des espaces libres et de renforcer les liens de proximité entre les habitants en fournissant des lieux de vie communs. Les nouveaux bâtiments s’intègrent en prolongement des existants, eux-mêmes rénovés et agrandit par des jardins d’hiver pour une amélioration du cadre de vie de l’ensemble. Certains accueillent des toitures serres pour le développement d’une agriculture urbaine chère aux habitants du quartier. Cette typologie de la serre est présente dans l’ensemble du projet, tenant le rôle d’une seconde peau en polycarbonate dans laquelle se nichent les accès et circulations verticales, les coursives de déserte des logements ainsi que les espaces communs : laverie, atelier de bricolage, bibliothèque, cuisine et salle commune. Les espaces extérieurs, ouverts sur la rue, sont délimités par la végétation. L’intervention paysagère offre des cheminements reliant les différents bâtiments ainsi que des espaces identifiés comme terrains de jeu ou points de rencontre. Ils sont intégrés aux espaces plantés qui, tout en préservant les abords des bâtiments, permettent l’accueil d’une biodiversité urbaine.

30

Stratégie d’implantation


Plan Masse

31


²

²

²

²

²

² ²

²

²

Plan type bâtiment sur rue

32

²

²

²


Coupe bâtiment en coeur d’ïlot


BALADE ENFANTINE A LA DECOUVERTE DES SENS ENSAB - LICENCE 3 - CONCOURS Collaboration: Morgane Leclercq et Pierre-Axel Renaud Lieu: Domaine de Kerguéhennec, Bignan, Morbihan

Le site qui nous a été assigné se trouve dans le potager du domaine, vaste terrain délimité par un mur périphérique en pierres. Plus précisément, non loin des jardins partagés, un bassin inexploité forme un creux vécu comme un accident au sein de ce paysage linéaire. Le projet vient l’investir pour lui apporter un relief nouveau. Le domaine de Kerguéhennec, lieu d’effervescence artistique, accueille tout au long de l’année des expositions, des résidences artistiques, un parc des sculptures… Il attire beaucoup de visiteurs et notamment des familles. Nous avons choisis de dédier le projet aux enfants, afin de leur faire découvrir le domaine du jardin de manière ludique. L’intervention se présente comme un terrain de jeu au fil duquel les enfants sont amenés à avoir différentes sensations par rapport aux plantes, celles-ci stimulant tour à tour leur différents sens. Cette déambulation les invite à monter, descendre, passer au dessus ou en dessous et leur offre ainsi diverses positions par rapports aux espaces plantés qui sont eux-même de diverses natures : herbes aromatiques, potager pédagogique, fleurs colorées, hautes herbes...

Coupe longitudinale


Hauteurs des plateformes

Coupe longitudinale 1/100

Plan des plantations

Coupe transversale 1/100


MAISON POUR JARDINIERS ENSAB - LICENCE 2 Enseignants: L. Caradec et S. Le Hen Lieu: Parc du Thabor, Rennes

Cette résidence pour jardiniers s’installe dans le parc du Thabor, sur une parcelle placée en promontoire par rapport à la voirie. Compris dans un gabarit imposé, cet observatoire habité s’élève vers le ciel et s’impose dans le paysage paysager et urbain.

UNE STRUCTURE FILAIRE

DES ESPACES C COMMUNIQUAN

Ce projet est l’occasion d’un travail sur la cellule, en tant qu’espace d’intimité au sein d’un lieu de vie en communauté. Conçues comme des boites autoportantes en panneaux de bois, elles s’insèrent dans une structure poteaux-poutre métallique qui reçoit les espaces communs. Ces espaces de vie se déploient dans des volumes ouverts qui jouent des doubles hauteurs pour bénéficier d’un lien permanent entre les différents niveaux. Ses façades, entièrement vitrées, apportent transparence et dialogue avec le site, qui est constamment présent. La circulation verticale s’enroule, pour offrir des vues variées qui invitent, à chaque étage franchit, à renouveler le regard porté sur le site. Au vu des occupants qu’elle accueille, la maison fait une place particulière à l’activité du jardinage en intégrant des UNE STRUCTURE FILAIRE jardinières aux garde-corps de façade, des terrasses à chaque niveau et une toiture accessible pour y développer un jardin.

UNE STRUCTURE FILAIRE

36

UNE CIRCULATION VERTICALE QUI S’ENROULE AU BATIMENT DES ESPACES COMMUNS COMMUNIQUANTS

UNE CIRCULATI S’ENROULE AU B

UNE CIRCULATION VERTICALE QUI S’ENROULE AU BATIMENT DES ESPACES COMMUNS COMMUNIQUANTS

DES CELLULES REGROUPANT LES ESPACES INTIMES

DES CELLUL ESPACES INT


Plan RDC

RDC

R+1

Plan R+1

R+1

R+2

R+4

R+5

Plan R+2

ElĂŠvation Nord

Nord

37


WORKSHOP ARCHICCOK WORKSHOP DU 12 AU 14 FEVRIER 2014 Organisation / Recherche de subvention et de matériel / Contact des intervenants / Encadrement d’une équipe

Autours du thème “Revisiter le banquet”, chaque équipe ,composée de 10 personnes, tire au sort 3 ingrédients, un thème et planche trois jours pour proposer une installation culinaire et architecturale, scénographique, vidéographique... L’objectif est de rapprocher les processus de conception de deux disciplines et le travail de la matière. Egalement de questionner ce que l’on mange, comment on s’installe, dans quel contexte et atmosphère; et quels moyens sont utilisés pour cela. Cette réflexion fait également appel à des notions sociologiques, scénographiques…

38


STRUCTURE - MOBILIER ENSAB - LICENCE

“La Clémentine” - Art plastique - Licence 3 - Enseignant: Dominique Lamandé Réalisation d’une structure autoportante en carton kraft

40


Workshop “Echelle 1” - Bibliothèque mouvante et collaborative

41


PHOTOGRAPHIES VOYAGES // 2015-2017 Techniques: Argentique et numérique

42


43


44


45


46


47

Portfolio Elise Dantzer  
Portfolio Elise Dantzer  
Advertisement