Page 85



entendu. Ils sont devenus riches et puissants. – Tant pis, dit l’abbé en faisant mine* de remettre le diamant dans sa poche ; donnez-moi au moins l’adresse des amis d’Edmond, afin que je puisse leur apporter leur part. – Non, ce serait trop injuste, proteste alors Caderousse. Je veux, je dirai même plus, je dois vous détromper* sur ces amitiés que le pauvre Edmond croyait sincères et dévouées. Et Caderousse, un verre de vin après l’autre, libère sa conscience d’un fardeau* qu’il traîne depuis plus de quatorze ans : la lettre écrite par Danglars, ramassée par Fernand, l’arrestation d’Edmond le jour de ses fiançailles, les larmes de Mercédès, la douleur du pauvre père Dantès. Il dit tout, Caderousse, y compris sa lâcheté : il aurait voulu parler mais la peur d’être dénoncé lui aussi comme agent bonapartiste l’avait retenu. – J’ai eu peur de passer pour son complice, dit-il ; j’ai été lâche, j’en conviens, mais ce n’est pas un crime. – Vous m’avez nommé plusieurs fois un certain Morrel, dit l’abbé. – C’est l’armateur du Pharaon, explique l’aubergiste, le patron d’Edmond. – Et quel rôle a joué cet homme dans toute cette triste affaire ? – Le rôle d’un homme honnête, courageux et affectionné, Monsieur. Vingt fois il intercéda pour Edmond ; Quand le père Dantès est mort, c’est lui qui paya son enterrement. – Et, demande l’abbé, ce Morrel vit-il encore ? – Oui, dit Caderousse. – En ce cas, ce doit être un homme béni de Dieu, il doit être riche … heureux ? … Caderousse sourit amèrement. en faisant mine en faisant remblant. détromper tirer quelqu’un d’erreur, lui ouvrir les yeux.

84

fardeau ici, ce qui est pénible à supporter.

Profile for ELI Publishing

Le Compte de Montecristo - Alexandre Dumas  

Lectures ELI Poussins

Le Compte de Montecristo - Alexandre Dumas  

Lectures ELI Poussins