Page 31



À l’annonce de cette terrible accusation, tous les invités se taisent simultanément en se regardant incrédules ; seul le cri désespéré de Mercédès trouble leur silence. Conduit au palais de justice, Dantès attend le substitut procureur du roi, Gérard de Villefort qui fête en ce moment même ses fiançailles avec Renée de Saint-Méran, fille de farouches* aristocrates, émigrés pendant la Révolution. Prévenu de la dénonciation, il quitte précipitamment la demeure de ses futurs beaux-parents et se dirige vers le palais de justice. Comme Dantès avant son arrestation, Villefort est un homme comblé*. Riche, il occupe à vingt-sept ans une place élevée dans la magistrature et il est sur le point d’épouser une jeune fille qu’il aime et qui le rendra encore plus riche et plus infl uent grâce à ses parents qui ont toute la confiance du roi. Son seul souci est son père, Noirtier, lequel participa activement à la Révolution avant de devenir sénateur sous l’Empire. Mais si le père est bonapartiste, le fils, lui, est un fervent royaliste qui, pour bien marquer sa différence avec le révolutionnaire Noirtier, a changé de nom et s’appelle désormais Villefort. Malgré tous ses efforts, il reste cependant suspect aux yeux des aristocrates et doit toujours prouver sa loyauté envers le roi. « Qu’on amène le prisonnier ! dit Villefort en entrant dans son bureau. » – Qui êtes-vous et comment vous nommez-vous ? demande-t-il à Dantès en le voyant arriver. – Je m’appelle Edmond Dantès, Monsieur ; je suis second à bord du navire le Pharaon, qui appartient à MM*. Morrel et fils. farouches intransigeants.

30

comblé pleinement heureux.

Profile for ELI Publishing

Le Compte de Montecristo - Alexandre Dumas  

Lectures ELI Poussins

Le Compte de Montecristo - Alexandre Dumas  

Lectures ELI Poussins