Page 13



– Pourquoi êtes-vous allé à l’île d’Elbe. Ne savez-vous pas que c’est interdit ? – Si, Monsieur Morrel, mais je n’ai fait qu’obéir aux ordres du pauvre capitaine Leclère. Avant de mourir, il m’a remis un paquet et une lettre pour l’empereur. – L’avez-vous donc vu, Edmond ? – Qui ? – Napoléon. – Oui. Morrel regarde autour de lui, et tire Dantès à part. – Et comment va l’Empereur ? demande-t-il vivement de peur qu’on ne l’entende. – Bien, autant que j’aie pu en juger par mes yeux. Il m’a même parlé de vous, et de votre oncle Policar Morrel qui a servi dans le même régiment que lui, à Valence. – C’est vrai, dit l’armateur, mon oncle est un vrai grognard*. Bon, vous avez bien fait, Dantès, quoique si l’on savait que vous avez remis un paquet à l’empereur, cela pourrait vous compromettre. Surtout, n’en parlez à personne : le Pharaon a besoin de son capitaine. – Repartons-nous bientôt, Monsieur ? demande Danglars qui s’était lentement rapproché de Morrel pendant qu’Edmond veillait à la manœuvre. – Dans trois mois. Quant à l’île d’Elbe, tout est réglé. Soyez sans crainte. – Dantès vous a donc parlé de la lettre ? – Quelle lettre ? De quoi parlez-vous ? demande Morrel qui feint* de ne pas comprendre pour ne pas trahir Dantès. – Ah ? Je croyais. Mais c’est sans importance, n’en parlons plus. Descendu à terre, Edmond se précipite chez son père et lui annonce la bonne nouvelle. grognard surnom des soldats de Napoléon.

12

feint fait semblant.

Profile for ELI Publishing

Le Compte de Montecristo - Alexandre Dumas  

Lectures ELI Poussins

Le Compte de Montecristo - Alexandre Dumas  

Lectures ELI Poussins