Page 4

Société

Le passif.

Pourquoi les vide-greniers font le plein Chaque année à l’approche du printemps et pendant toute la belle saison, les acheteurs ou vendeurs, se précipitent dans ces brocantes conviviales. Et les adeptes sont de plus en plus nombreux... Tiré de

« Environ 50.000 vide-greniers* sont organisés chaque année en France et leur nombre a beaucoup progressé depuis par Delphine Bancaud dix ans pour répondre à la demande », constate Olivier Nass, fondateur du site vide-greniers.org. Un engouement* qui s’explique d’abord par des raisons financières, selon Laure Sallou, chargée d’études à l’Observatoire société et consommation (Obsoco). « Les Français privilégient l’achat malin* et savent qu’ils trouveront des prix plus bas dans ces vide-greniers que dans des commerces traditionnels ». Et pour les vendeurs, c’est aussi l’occasion de se débarrasser* du superflu en récupérant un peu d’argent, même si la location d’un stand vaut entre 5 et 25 euros selon les villes. « Sur une journée, il est possible de faire de 100 à 200 euros de bénéfice », constate Olivier Nass. L’essor* des vide-greniers ces dernières années s’explique aussi par le fait que beaucoup d’associations locales ont été confrontées à une baisse des subventions publiques. « Le fait d’organiser une brocante et de faire payer les stands leur permet de générer de nouvelles recettes* », indique Olivier Nass.

4

Profile for ELI Publishing

Ensemble 01 2015-2016  

Ensemble 01 2015-2016