Page 1

Réserves secondaires Introduction Étant donné que l'électricité est un produit qui ne peut être stocké en tant que tel, l'injection (production et importations) et le prélèvement (charge et exportations) doivent toujours être en équilibre. Le maintien de cet équilibre permet de stabiliser la fréquence à 50 Hz. Les réserves secondaires sont l'une des ressources dont Elia dispose pour équilibrer sa zone de réglage, en l'occurrence la Belgique. Les réserves de puissance secondaire sont des réserves qui sont activées automatiquement en fonction des déséquilibres dans la zone belge. À partir de son centre de contrôle (dispatching), Elia transmet un signal de consigne dynamique et continu aux fournisseurs participants, qui ajustent leur production automatiquement en fonction de celleci. Cet ajustement contribue à rétablir l'équilibre dans la zone belge. Il existe deux types de réglages : ● ●

Le réglage à la hausse : Elia peut demander une production d'électricité supérieure à celle prévue. Le réglage à la baisse : Elia peut demander une production d'électricité inférieure à celle prévue.

Tous les fournisseurs de réserve secondaire sont activés simultanément et au prorata de leur capacité sélectionnée en termes de réserve secondaire (voir sélection).

Réservation de capacité et offres libres Capacité contractée : afin de garantir un réglage correct, Elia requiert à tout moment de disposer d’une 1 capacité totale de 140 MW en réserve secondaire à la hausse et à la baisse. Par conséquent, Elia contracte un volume total de 140 MW auprès de différents fournisseurs qui doivent mettre cette capacité à disposition en permanence. Les capacités qui sont contractées sont scindées : ● ●

pour le réglage à la hausse et/ou à la baisse 2 par période tarifaire : peak/ off-peak

Lorsqu'un fournisseur n'est pas en mesure de mettre la capacité contractée à disposition pendant un certain nombre de quarts d'heure, il a la possibilité de transférer son obligation à une tierce partie qui est titulaire d'un contrat de réserve secondaire conclu avec Elia, et ce, via le marché secondaire journalier. Les deux parties doivent dès lors trouver un accord bilatéral à cet égard et communiquer le transfert et la période de celui-ci à Elia.

1 2

Volume requis pour 2012 et 2013 Période Peak : de 8h à 20h du lundi au vendredi Période off-peak : de 20 h à 8h ainsi que de 8h à 20h le weekend |Page1of 5


Offres libres : toutes les parties qui ont signé un contrat pour la fourniture de réserve secondaire auprès d'Elia (même avec une capacité de réserve égale à 0 MW), peuvent offrir spontanément, la veille pour le lendemain, un volume (supplémentaire) de réserve secondaire pour le jour suivant. Pour l'activation, Elia retiendra les offres les plus avantageuses (voir rémunération et sélection).

Sélection des réserves secondaires La veille pour le lendemain, tous les fournisseurs doivent remettre prix à Elia pour l'activation des réserves secondaires pour chaque quart d'heure. ●

Obligation : les fournisseurs ayant contracté de la capacité doivent soumettre les volumes qui seront mis à disposition et le prix d'activation correspondant (ce volume sera augmenté/diminué de la quantité d'obligations transférées au marché secondaire).

Offres libres : les fournisseurs titulaires d'un contrat de réserve secondaire peuvent proposer, sur une base volontaire, des volumes supplémentaires assortis d'un prix d'activation correspondant.

Elia opérera une sélection parmi toutes les offres en fonction d'un classement économique, jusqu'à ce que la capacité requise pour le réglage à la hausse et à la baisse soit atteinte. ● ● ●

La sélection se fait séparément pour les volumes à la hausse et à la baisse. La sélection se fait pour chaque quart d'heure. Sélection sur base d’un classement économique : o Prix les plus bas pour le réglage à la hausse (Elia achète de l'énergie et paie le fournisseur) o Prix les plus élevés pour la régulation à la baisse (Elia vend de l'énergie et reçoit de l'argent du fournisseur)

|Page2of 5


Activation Pour l’activation, Elia transmet à partir de son centre de contrôle un signal consigne dynamique et continu aux fournisseurs participants, qui ajustent leur production automatiquement en fonction de ce point de consigne. Le point de consigne dynamique représente le volume que le fournisseur doit ajouter ou retrancher à sa production. Le fournisseur est tenu de faire en sorte que les réserves activées correspondent en permanence à ce signal. ● ●

L'écart que présentent les réserves fournies par rapport au signal émis par Elia doit être à tout moment inférieur à 15 % du volume sélectionné. Le fournisseur doit être en mesure de fournir le volume total sélectionné, que ce soit à la hausse ou à la baisse, dans un laps de temps de 7,5 minutes. Ceci définit la pente maximum admissible pour l'activation demandée. Le signal de consigne dynamique est mis à jour toutes les 10 secondes et tient compte de la pente maximum admissible pour l’activation demandée.

Exemple : Dans la figure suivante, Elia a sélectionné 10 MW à la hausse auprès d'un fournisseur. ● ●

Au moment 0s, Elia requiert 10 MW de réglage à la hausse (ligne rouge). Elia enverra un signal (ligne verte pointillée) au fournisseur pour activer la réserve. Le signal augmentera au rythme de :

L'activation des réserves (ligne bleue) doit rester dans la bande orange, qui correspond à +1,5 et -1,5 MW.

|Page3of 5


Pour effectuer cette communication, il y a lieu d’établir une communication fiable des données entre Elia et le fournisseur (Elia et le fournisseur passent en revue différentes possibilités).

Rémunérations Rémunération pour la capacité contractée : Elia paie au fournisseur une redevance par MW par heure pour l'année pendant laquelle la capacité est mise à disposition. La mise à disposition de réserves secondaires en 2012 a été fixée par décret ministériel. À titre d'information, nous souhaitons mentionner que les prix imposés étaient de l'ordre de 32 €/MW/h pour la fourniture de réglage à la hausse et à la baisse. Par exemple : la fourniture de 5 MW de réserve secondaire à la hausse et à la baisse à des prix similaires se traduirait par une rémunération annuelle de 1,4 mio€ uniquement pour la réservation.

Rémunération pour l'activation : lorsqu'un fournisseur est retenu pour un quart d'heure (voir ci-dessous), il peut être activé continuellement et sera rémunéré pour l'énergie fournie : ●

Réglage à la hausse : Elia demande au fournisseur de produire plus d'électricité que prévu. Elia achètera au fournisseur l'énergie supplémentaire produite aux prix que celui-ci aura proposés le jour précédent (voir sélection des réserves secondaires). Ce prix est généralement plus élevé 3 que sur Belpex, avec un « Fuelcost Générique» de + 40 €/MWh maximum. Réglage à la baisse : Elia demande au fournisseur de produire moins d'électricité que prévu. Elia vendra de l'énergie aux fournisseurs de réserve secondaire aux prix qu'il a proposés le jour précédent. Ce prix est généralement plus bas que sur Belpex, avec un minimum de 0 €/MWh.

Autres mécanismes pour maintenir l'équilibre au niveau européen et belge Tous les autres mécanismes utilisés et achetés par Elia sont expliqués en détail sur le site Web d’Elia (www.elia.be). Réserve primaire : pour équilibrer le réseau européen, chaque gestionnaire de réseau de transport achète des réserves primaires annuelles. Ces réserves sont très similaires aux réserves secondaires, néanmoins : -

elles sont activées en fonction d'une mesure de fréquence locale et non d'un signal émis par Elia ; le délai d'activation de ces réserves est plus court : quand on y fait appel, une activation complète de toute la puissance sélectionnée doit s’effectuer dans un laps de temps de 30 secondes.

3

« Fuelcost Générique» : le coût du carburant nécessaire à la production de 1 MWh d’énergie pour une unité CCGT classique ayant un rendement de 50 %. |Page4of 5

Reserves_secondaires  

http://www.elia.be/fr/grid-data/balancing/~/media/files/Elia/Grid-data/Balancing/Reserves_secondaires.pdf

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you