Issuu on Google+

Postscolaire LEJ Rue Belliard 135 A 1040 – Bruxelles

JANVIER 2014

SOMMAIRE Editorial Agenda 2014 Bilan des activités 2013 Petits mots (nombreux) Carnets rose, vert et gris SOS cotisations Rappel + talon d’inscription Pendaison de crémaillère samedi 18 octobre 2014 (10h à 13h)


Editorial « La Belle Dame ira au bal le 18 octobre 2014…. Elle a pris le taureau par les cornes et vous invite à un rencard inoubliable » (épisode 7 de la saga rénovation) Plus de préfabriqués derrière la rotonde mais une belle prairie ! Plus d’amoncellement de gravats devant le perron mais une façade à faire pâlir d’envie le prochain musée de l’Europe, notre voisin ! Une cage d’escalier lumineuse et brillante dans les tons gris assortis aux rideaux des locaux (concordance de couleurs à défaut de celle du temps écoulé !). Des châssis neufs presque réparés sauf dans le 30 que les Germanistes ont temporairement déserté. Un Cédoc (centre de documentation) toujours désespérément vide mais avec une promesse de la direction générale (les yeux dans les yeux de deux professeurs féminins) d’y mettre bon ordre (nous n’oublierons pas de nous manifester fermement et régulièrement). Une Salle des fêtes « repoudrée » : on ne la reconnaît plus ! N’y manquent que les sièges. Un vestiaire féminin, longtemps espéré, bientôt débarrassé du matériel de chantier entreposé. Une salle de gymnastique souffrant d’infiltrations avec un nouveau revêtement prévu (les profs d’éducation physique devenus techniciens de surface depuis des mois pourront enfin reprendre leurs activités professionnelles qu’ils pratiquaient toujours à l’extérieur pour le plus grand bonheur des étudiants). Une salle des profs splendide, décorée d’anciens plâtres des ex-cours d’histoire de l’art, mélange mobilier de bureau clair et petit salon noir. A côté, une terrasse agrémentée de tables et de fauteuils de jardin permet aux professeurs de s’aérer.

Une salle Silence (loc 7) complétera les locaux dévolus à l’équipe pédagogique qui pourra en toute tranquillité corriger les copies et vérifier les journaux de classe avec amour et dévotion. Non, vous ne rêvez pas (nous non plus d’ailleurs) ! Pas question ici de vous appâter avec une propriété à vendre ou à louer mais bien de vous décrire cette rénovation. Ce chantier qui dure, dure, dure,… depuis 7 ans est bientôt clôturé : il nous a fallu des tonnes de patience, des milliers de boules quies, des centaines de mouchoirs en papier pour tenter d’endiguer les allergies nasales, des dizaines de masques anti-poussière et presque des masques à gaz (peinture toxique utilisée en septembre dernier pour peindre les radiateurs démontés), des bonbonnes à oxygène lors de la transformation de la salle des profs en caisson, des kilos de bons adressés à la ville (l’économe faisait monter des rames de papier !), des compteurs kilométriques distribués afin d’atteindre un local, des élastiques quotidiens pour que nous continuions à sourire , des éducateurs courageux pour affronter les changements, des techniciens de surface compréhensifs devant l’inutilité de leur travail,…. tout cela pour résister à ces travaux interminables. Formidable, formidable,……. diraient d’aucuns (!!). Nous ne pouvions que fêter cela ensemble ! Prenez vos agendas de 2014 et bloquez la date du 18 octobre (samedi de 10h à 13h). Nous vous convions à examiner cela de plus près. Vous y verrez le Lycée comme vous ne l’avez jamais vu, dans toute sa splendeur retrouvée.

Catherine Dombrecht

NB : nous ne vous enverrons pas d’autre invitation pour cette pendaison de crémaillère sauf par internet.


Agenda 2014 programme sur notre site internet (www.elejie.be)

Vendredi 21 février 2014 : rencontre profs-3 dernières promos (2011-2012-2013) de 18h à 20h au lycée (WAROCQUE). Autour d’un verre et de quelques zakouskis, venez

évoquer dans le cadre du lycée, avec quelques-uns de vos anciens professeurs et amis, les bons et les moins bons moments vécus durant votre passage à Jacqmain •

Vendredi 14 mars 2014 : rencontre promos 2001 à 2010 de 18h à 20h au lycée (WAROCQUE)

Autour d’un verre et de quelques zakouskis, venez évoquer dans le cadre du lycée, avec quelques-uns de vos anciens professeurs et amis, les bons et les moins bons moments vécus durant votre passage à Jacqmain. • Samedi 18 octobre 2014 : pendaison de crémaillère du Bâtiment Central (promos 1928 à 2013) : de 10h à 13h. Venez découvrir la rénovation de l’ancien institut de Physiologie et retrouver d’anciens camarades. N’hésitez pas à fouiller dans vos « vieilleries » de Jacqmain : nous tentons de gonfler nos archives et serions ravis d’en augmenter le contenu (don, reproductions,…).

Autour d’un verre et de quelques zakouskis, vous pourrez évoquer, sur le terrain, vos années d’adolescence. Nous vous prions de vous inscrire pour nous permettre de mieux vous accueillir (talon en fin de brochure) Nous comptons sur votre présence

NB : Merci de faire circuler ces informations auprès des ex-Jacqminets dont nous ne possédons plus les coordonnées.


Bilan d’activités 2013 (photos sur www.elejie.be) •

Rencontre profs-trois dernières promos (2010-2011-2012) : mars 2013 Alors que quelques petites mains professorales féminines et secrétariale (masculine) épluchaient, découpaient, rangeaient, préparaient et même balayaient (!!) amoureusement, la tension montait d’un cran. Une première à Warocqué ! A la lueur des bougies extérieures, une bonne centaine d’anciens grimpaient à l’étage et retrouvaient certains de leurs professeurs (les mathématiciens étaient en nombre…normal non !) et de leurs camarades. Des costumes (masculins) en partance pour un bal côtoyaient les jeans habituels. Excellente ambiance dans ce lieu plus convivial que l’ex- cantine de Solvay, aux premières loges d’une vue plongeante sur le Parc Léopold illuminé. Tout fut rasé : le vin blanc, les crudités, les crasses salées eurent un franc succès.

Repas des promos 1991 à 2000 au Colmar : mars 2013 A défaut de quantité, la qualité y était ! Ils n’étaient que 27 à ne pas être rebutés par le buffet ! Malgré le jour (un samedi), l’heure (12h), ils n’ont pas hésité à se retrouver en présence de 5 professeurs (merci à Mme Ginion et Mr Drijkoningen qui avaient fait le déplacement). Quelques isolés (promo plus que maigre) se sont joints à d’autres promos plus touffues (n’exagérons rien toutefois !). Deux arrivées tardives (vive les portables), un passage lors du dessert, des absents…Beaucoup d’anecdotes, de souvenirs, de questions sur l’équipe pédagogique…..Comme d’habitude, nous avons été chassés tout en laissant, sur le parking, jeunots et « vieux » qui ne semblaient pas avoir envie de décrocher.


Goûter des anciennes (promos 28 à 51) : mai 2013 On a cru devoir annuler cette fois encore ! Pas faute d’inscrites même si la quinzaine d’anciennes était minimaliste (quelques-unes ayant oublié la date butoir) mais bien par la faute de notre hôte Capoue qui avait promis d’ouvrir exceptionnellement sa boutique restée malencontreusement close malgré une pluie de coups de gsm. A situation exceptionnelle, solution d’urgence ! Le Café des Epices (une « tof » succursale de Bernard) nous accueillit alors avec le sourire et nous prépara le goûter tant attendu. Deux tables s’organisèrent : celle des jeunettes (promos 50 et 51) et celles des aînées (notre plus ancienne frôlait les 97 printemps). Des souvenirs de jeunesse égrenés, l’actualité artistique décortiquée, des rencontres inattendues… L’ambiance y était… Quel plaisir de vivre cette rencontre de « Jacqminettes » qui revivaient leur adolescence avec ardeur !

Interventions diverses : la postscolaire a financé partiellement le goûter des anciennes et le voyage d’histoire des rhétos à la mer, soutenu des élèves en difficulté (voyages scolaires et cours de remédiation) ; a amélioré l’ordinaire des participants au concours de grec ; a aidé 122 élèves de 4èmes à assister à un spectacle théâtral (l’Art d’aimer d’Ovide) ; a payé la visite guidée de Guise (Familistère) et des animations au Musée des Sciences naturelles (préhistoire); a offert un bon FNAC à un élève de rhéto méritant (notre association espère pouvoir continuer à mener une telle politique avec votre participation financière).

Cours de remédiation : 82 élèves répartis dans 129 cours surtout en mathématique. Nouveauté : ouverture aux quatrièmes de cours de français et de math, baisse des candidats en seconde vu les examens obligatoires organisés par la Communauté. Merci à l’habituelle coordinatrice (Mme De Bremaecker), à son frère David et à l’équipe pédagogique professorale et surveillante.


Carnets Rose /Bleu: Un tiercé de garçons : Rafaël (Mme Bolle - mathématicienne), Maynard (Mr Vander Linden historien) et William (Mme Koegmans - classique) ; une petite Althéa (Mr Van Schoore - chimiste). Vert La biologie n’aura plus la même saveur masculine. Mr Scailteur s‘en est allé vers d’autres horizons provençaux et artistiques à défaut d’Ambleteuse. Gris Elles nous ont quittés : Mme Christiane De Boelpaepe (historienne d’art), Mme Gisèle Adan (germaniste), Mme Cavenaile (éducation physique), Mme Arlette Jacob (secrétaire), Mme Claire Goffin (germaniste).

Petits mots 1.

« Sur les traces de l’inexplicable » : janvier 2013 Plus de 400 élèves du supérieur ont défilé à Warocqué pendant quatre jours à l’exposition montée par la 6LM associée à Mmes Devillé et Dombrecht suite à leur voyage du Train des Mille à Auschwitz. Guidées par quelques professeurs d’histoire et de morale ou prises en charge par les dits rhétoriciens, les classes ont, dans un silence quasi religieux, regardé les panneaux et le montage audio-visuel, interrogé les participants, écouté et lu les témoignages. Avec étonnement, elles y ont découvert le Lycée pendant la guerre, touché par l’anti-sémitisme nazi privant officiellement certains professeurs et élèves des cours du Parc Léopold (et non officieusement). Une belle réussite, après quatre mois de préparation et d’investissement intense ! Catherine Dombrecht

2.

« Kalo Taxidi » : Mercredi 24 avril, une timide journée de printemps. Un groupe de jeunes hellénistes accompagnés de leurs professeurs quitte le Lycée pour se rendre à Mons où se déroule le concours annuel de grec. Le Kalo Taxidi rencontre un vif succès parmi nos élèves et c’est une troupe nombreuse et enthousiaste qui débarque pour défendre nos couleurs. Cette année, ce sont les plus jeunes qui sont à l’honneur : Hristo, Anna, Louise et Paul, élèves de 3ème latingrec se qualifient pour la finale grâce à leur prodigieuse culture et terminent troisièmes après s’être brillamment défendus contre de redoutables équipes. Vient le moment de la proclamation des lauréats du concours de version. Nicolas, notre vainqueur de l’année passée va-t-il accomplir la même prouesse ? Le cœur des professeurs bat la chamade. Oui, le premier prix de l’officiel, c’est lui ! Cris de joie du côté de Jacqmain, embrassades, retour dans l’allégresse. Merci de tout cœur à la postscolaire dont le soutien financier nous a permis, une fois de plus, d’offrir aux élèves une journée de cette qualité. Pascale Verbaandert.

3.

« Dix ans après » : juin

(photos sur le site) Il n’a nullement été besoin de solliciter des détectives ou de consulter l’annuaire pour retrouver la trace des élèves de 6LM, promotion 2003. L’époque étant à l’hyper-connexion, et la force des liens d’amitié tissés au Lycée faisant le reste, il a suffi d’un échange d’e-mails


pour rallier la quasi-totalité de la classe à la célébration de la décennie écoulée. L’appui enthousiaste de Catherine Dombrecht, enfin, en a permis la concrétisation. Le 7 juin 2013, nous avons une nouvelle fois sillonné le parc, franchi les portes de notre école, traversé la cour joliment pavée, et monté les escaliers du Central. L’excitation était grande et valait certainement celle que nous éprouvions les jours de rentrée. Monsieur Deguide, qui était déjà notre Préfet, nous a alors servi de guide (!) dans l’élégant bâtiment rénové, et c’est ponctuée de « oh ! », de « ah ! » que la visite s’est poursuivie jusqu’à la sacro-sainte Salle des Professeurs, l’inviolable naos de notre adolescence. Il nous a été difficile de reconnaître la salle de géographie que nous avions pourtant assidûment fréquentée, dans ce confortable salon prolongé sur les toits par une immense terrasse encadrée de verdure. Rejoints entre-temps par (l’inaltérable) Isabelle De Decker, qui semblait nous avoir quittés la veille tant ses souvenirs étaient vifs, nous avons trinqué sous la bonne garde de Lavoisier. Nous avons certes un peu jalousé le local de bio flambant neuf, les sanitaires immaculés et l’impeccable menuiserie des portes de classe… Mais le motif d’émerveillement qui a sans conteste fait l’unanimité parmi nous fut la mise en valeur des belles structures métalliques sous les plafonds des locaux de chimie et de physique. Enfin, nous nous sommes laissés aller à l’évocation d’une multitude de souvenirs, les particularités des profs, les dangers des fenêtres à guillotine, les bêtises des uns, les béguins des autres, et les contrepèteries de Paul Van Langenhoven… Il est amusant de remarquer que – presque instantanément – la complicité d’autrefois s’est remise en place entre nous. Et la même dynamique de groupe avec les sourires en coin entre vieux camarades de classe quand l’un taquine l’autre, un troisième déclamant Cicéron de mémoire, en latin bien sûr, devant ses amis qui trouvent cela tout à fait normal ; enfin, l’identité particulière de notre classe. Nous nous sommes quittés nostalgiques mais heureux et confiants, sachant très bien que si nous nous recroisons dans 20 ans, ce sera avec le même plaisir. Le rendez-vous est pris pour de prochaines retrouvailles… de préférence en dehors de la période des examens pour permettre à nos professeurs de jadis de se joindre à nous ! Justine Jacquemin, 7 octobre 2013


4.

« Vingt ans après » : août (photos sur le site) A l’occasion des 20 ans de notre promo, nous avons décidé de nous retrouver pas trop loin du lieu où nous avons passé 6 ans voire plus pour certain(e)s. Ce fut également l’opportunité de voir à quel point le quartier où nous avons passé une partie de notre jeunesse avait évolué et s’était amélioré. C’est donc dans un de ces nouveaux endroits branchés au bar à vin 13 degrés que nous nous sommes

réunis. Invitation fut lancée durant l’été via les canaux de communication traditionnels et plus modernes et c’est avec joie que nous nous sommes retrouvés à plus d’une vingtaine de 18h jusqu’à très tard pour certain(e)s ce vendredi 30 août. Il est vrai qu’outre le fait que nous nous n’étions plus vus pour la plupart depuis près de 20 ans, nous avions également l’occasion de fêter l’anniversaire de l’une des nôtres, Caroline Tubeuf qui fêtait ses 38 ans ce 1er septembre. Malgré les 20 ans passés et nos craintes respectives, force est de constater que nous n’avons pas trop changé, les photos peuvent en témoigner. Rendez-vous en 2018 pour nos 25 ans et c’est promis, nous planifierons cela un peu plus en avance. Merci à Gilles Doignon pour l’initiative et pour nous avoir dégoté ce lieu, à Jérémy Longheval pour les photos et merci au bar 13 degrés de nous avoir accueillis. Ont participé à ces retrouvailles (et pardon à celles et ceux que j’aurais oublié ou pas vus) : Emmanuel Auquier, Didier Bensalah, Cédric Campens, Nicolas Collard, France Marage, Sandrine Pirard, Rémi Demeester, Sandra De Breucker, Julie Desir, Gilles Doignon, Marie Hallin, Philippe Jebnoun, Stéphanie Leblanc, Cédric Lefebvre, Pierre Lefebvre, Jérémy Longheval, Philippe Segers, Charlotte Tilburck, Caroline Tubeuf sans oublier Marie Van Humbeeck de la promo 92 Emmanuel Auquier


5.

Le LycĂŠe anticipe les commĂŠmorations de 2014 Tyne Cot Cemetery (Passendaele) oct 2013


Cotisations en berne Cette année, nos cotisations diminuent encore (crise oblige) : 2885 euros seulement (pour 215 cotisants)! Nous ne pourrons plus longtemps intervenir et soutenir les diverses activités du lycée sans votre soutien. Nous nous permettons donc d’insister sur la nécessité de verser votre obole de 10 euros (pour ceux qui travaillent) à cette association qui se voit obligée de suppléer de plus en plus souvent aux carences de la Communauté et de ses budgets étriqués. Nos interventions financières sont de plus en plus fréquentes dans un établissement en pleine mutation depuis le décret inscription. Grâce au PC Banking, en quelques clics, il vous est très aisé de virer les 10 euros sur notre compte : IBAN : BE37210036295028 CODE BIC : GEBABEBB Vous pouvez aussi utiliser, en le complétant, le virement suivant

Dans les deux cas, n’oubliez pas de mentionner votre nom de jeune fille pour les dames mariées et votre promo. D’avance, nous vous remercions de votre générosité. La version papier de ce journal a été imprimée grâce à un ancien, Benoît Collignon, proprio de Chronocopy Avenue des Saisons 8 à 1050 Bruxelles (info@2plicata.com) et a été aimablement mis en page par Thierry Van Osselt, secrétaire au LEJ.

Pour tout renseignement que l’électronique ne parvient pas à résoudre, la vice- présidente (Patricia Marsh 02/5208898) et la présidente (Catherine Dombrecht 02/3471428) sont à votre écoute ! Elles essayeront de faire le maximum pour répondre à vos demandes.


Petit rappel : Pendaison de crémaillère le samedi 18 octobre 2014 de 10h à 13h. Pour nous faciliter la tâche (boissons et zakouskis), nous vous prions dans la mesure du possible de vous inscrire à cette matinée soit par mail (elejie@gmail.com) soit par courrier en remplissant le talon ci-dessous soit en dernier recours par téléphone au Lycée au numéro suivant (02/2385252)

Talon à renvoyer à Catherine Dombrecht Lycée Emile Jacqmain 135 A, rue Belliard 1040 - BXL

Nom : ………………………………………….. Prénom : ……………………………… Promo : ………………………….. Je participerai à la pendaison de crémaillère du samedi 18 octobre 2014 (10h à 13h).


Brochure 2014