(Un)related to God - Apollo Noir & Thomas Pons - Dossier de création

Page 1


. (Un)related to God est un projet de scène protéiforme et déclinable : live scénique, exposition en réalité augmentée, objet d’édition physique et numérique. . (Un)related to God est un ping pong créatif dont l’univers évolue à travers les représentations. Il est le fruit de la collaboration du musicien et producteur Apollo Noir et du réalisateur et dessinateur Thomas Pons. . (Un)related to God raconte le rapport à Dieu à travers les mouvements répétitifs de petits personnages dessinés en silhouette noire. Ces êtres sont une métaphore des Hommes comme les fabricants de leur propre croyance. Apollo Noir et Thomas Pons ont débuté leur collaboration autour d’un clip dédié au morceau : (Un)related to God qui est à l’origine, le titre de la deuxième piste du deuxième album d’Apollo Noir : Chaos ID (sortie du clip prévue en septembre 2020). De ces premiers échanges entre musique, cinéma et illustration est née une véritable symbiose créative et une volontée d’exprimer cette collaboration comme expérience de scène évolutive. Thomas travaille à partir d’alphabets animés de personnages, de pierres et de particules dessinés image par image. Une fois mis en lien avec la musique d’Apollo Noir, ils permettent de créer une alchimie combinatoire : la Science et le Religieux s’en détachent, ouvrent sur différentes trames narratives. Comment ils cohabitent, se combattent et se nourrissent; puis, comment ils nourrissent la société, les masses et les individus dans leurs actes au quotidien.

Visuels projetés sur scène : Des Hommes interragissant avec les pierres et les particules.


. La boucle comme forme commune . En musique comme en animation, notre forme d’expression de prédilection est la boucle : Elle fait écho aux cycles de la nature et renvoie à nos routines parfois absurdes desquelles il est très difficile de s’extraire. Apollo Noir manipule des boucles rythmiques et mélodiques avec ses synthétiseurs comme contrainte de composition matérielle. Thomas Pons dessine des situations qui ont comme contrainte d’avoir le même dessin d’arrivée et de départ, avec autant de variations animées possibles dans la façon de joindre cette image de référence. Pour ce projet sont donc constitués des alphabets de sons et des alphabets animés de personnages, de pierres et de particules. Les personnages transportent, sculptent et bâtissent des croyances à partir des pierres. Les poussières de celles-ci se désagrègent en particules élémentaires qui elles mêmes s’agglomèrent pour donner naissance à de nouveaux Hommes et à de nouvelles pierres. Une fois cette première boucle achevée, ces trois entités que sont les Hommes, les pierres et les particules, entament d’autres cycles étranges où les particules deviennent gigantesques, les pierres prennent vie et les Hommes se changent en sculptures monumentales, le tout guidé par le rythme et les sons d’Apollo Noir.

Alphabet de formes, de pierres, de personnages et de particules permettant d’improviser de multiples interactions.


. (Un)related To God sur scène . Les formats des supports de projection comme cellules d’études Nous envisageons des supports de projection facilement transportables ( toiles tendues, écrans de papier… ) sur lesquels nous pouvons projeter les contenus animés déclenchés ou dessinés en temps réel par Thomas Pons.

Croquis de mise en scène : disposition des trois supports de projections.

. Un support de projection format carré : qui évoque une pièce d’appartement dans laquelle évolue initialement les personnages en silhouette noire. . Un support de projection format rectangle horizontal : qui évoque un format paysage sur lequel évoluent initialement les pierres. . Un support de projection format rectangle vertical : qui évoque une lame de microscope et dans laquelle évoluent initialement les particules. Chaque rectangle est comme une lamelle de microscope ou une boîte de Petri : il s’agit d’un lieu d’étude. La succession de ces écrans fonctionne également comme des cases de bande dessinée. Chaque morceau de musique joué est comme un nouveau cas d’étude dont se dégage une nouvelle histoire.

Visuel test de vidéo-projection : Intéraction personnages-exterieur cadre et particules-intérieur cadre.

Initialement cantonnés dans leur cellules respectives, les personnages, les pierres et les particules s’émancipent petit à petit de leur cadre pour coloniser l’ensemble des espaces de projection, permutant ainsi leurs échelles et leur statuts.


Sur scène, deux artistes comme deux laborantins Certains paramètres graphiques pourront être modifiés en temps réel par Apollo Noir et inversement, certains paramétres musicaux pourront être temporairement détournés par le dessin de Thomas. Dans cette scénographie, Apollo Noir et Thomas Pons se tiennent sur scène, l’un en face de l’autre dans un décor simple : leurs ordinateurs et machines déployés sur deux tables face à face. Comme deux laborantins, ils peuvent se focaliser sur leurs outils d’analyses et de mesures, pendant que se joue derrière eux le résultat des expériences en temps réel. La possibilité des performances web Thomas Pons et Apollo Noir envisagent également la possibilité de faire des performances en direct sur le web. En effet, avec la période que nous vivons actuellement, cette forme de représentation ouvre de nombreux possibles et semble indispensable. Depuis leurs ateliers respectifs, les deux artistes pourront de façon simultanée donner des rendez-vous afin de performer en direct leur pièce (Un)related To God.

Si (Un)related to God traite des personnages dans leurs interactions en tant que masse, The Endless Chronicles fait un focus sur un seul de ces personnages. L’Homme est en face d’une pierre en proie au doute. Est-il simplement une image dessinée …? Cette image symbolique déclenche une multitude d’animations possibles et combinables à loisir. Chaque animation ayant pour point de départ et d’arrivée ce visuel, l’application The Endless Chronicles propose de créer petit à petit un court métrage animé à chaque fois unique, en assemblant les animations de Thomas avec des sons sélectionnés par Apollo Noir. Ce visuel est scannable durant les expositions, sur des supports livre objet, mais aussi pendant les représentations de (Un)related to god permettant de créer une continuité entre les supports et de faire avancer l’histoire de ce personnage.

Une exposition en Réalité augmentée Le travail image et son sur (Un)related to God s’ouvre aussi sur d’autres supports. Thomas Pons ayant déjà fait plusieurs expositions en AR et en VR, ils souhaiteraient transposer l’assemblage proposé sur scène de façon empirique à un usage muséal (Un)related to God et ainsi connecté à un projet d’exposition en réalité augmentée appelé The Endless Chronicles.

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo des recherches effectuées pour The Endless Chronicles, la version exposition / edition papier et numérique du projet.