Page 96

rapport à celui des autres écoles, il faudrait avoir les meilleurs enseignants du domaine agricole. Cette vision passe par la motivation d’un salaire raisonnable pour un enseignement de qualité. Par ailleurs, ce salaire est justifié en raison de l’éloignement de la ferme par rapport à la ville et l’absence de réfectoire sur le site de l’école.

Tableau XII: Estimation du coût de revient de la formation d’un exploitant dans le champ-école Rubrique

Prix unitaire

Quantité

(FCFA)

(année)

Valeur monétaire (FCFA)

Matériel didactique

4.500

1

4500

Matériel de terrain

51.700

1

51700

Séjour/mois

30.000

12

360000

Transport

3.000

1

3000

Frais d'inscription

200.000

1

200000

Total net à payer

271.900

619200

Les résultats ainsi présentés seront discutés, ensuite nous établirons des recommandations au gouvernement de la Côte d’Ivoire, à l’INFPA et aux promoteurs des champs-écoles.

74

Anne Claverie Chiadon AKE  

CONTRIBUTION AU DEVELOPPEMENT DU SECTEUR AGROPASTORAL EN COTE D’IVOIRE : MISE EN PLACE D’UN CHAMP-ÉCOLE A BRINGAKRO

Anne Claverie Chiadon AKE  

CONTRIBUTION AU DEVELOPPEMENT DU SECTEUR AGROPASTORAL EN COTE D’IVOIRE : MISE EN PLACE D’UN CHAMP-ÉCOLE A BRINGAKRO

Advertisement