Issuu on Google+


Les crématoriums ne parviennent pas à faire face à l'afflux de morts