Issuu on Google+

Journal du Secteur Pastoral de Sénart - 28 mars 2010 - N° 68 Paroisses catholiques de Draveil, Soisy-sur-Seine et Vigneux-sur-Seine

La méditation d’Enzo Blanchi

Un printemps est proche Tous les hommes, même s’ils ne connaissent pas Dieu ni son dessein, portent dans leur cœur le sens de l’éternité, et tous se demandent: « Que pouvons-nous espérer? » Ils savent que, s’ils restent insensibles à la résurrection, ils s’interdisent de connaître « le sens du sens » de leur vie. Les hommes attendent, ils cherchent avec fatigue, et parfois par des chemins égarés, la bonne nouvelle de la vie plus forte que la mort de l’amour plus fort que la haine et la violence. Le Christ, ressuscité et vivant pour toujours, est la vraie réponse ; elle exige des chrétiens ce récit authentique que ne peut donner que celui qui a fait l’expérience du Vivant. (Suite page 2)

1


EDITORIAL (Suite de la page 1)

Où sont ces chrétiens? Car oui, il y a aujourd’hui encore des chrétiens capables d’exprimer cela : il y a à nouveau des martyrs chrétiens, il y a à nouveau des prophètes chrétiens, il y a à nouveau des témoins qui ne rougissent pas de l’Évangile. Une fois encore, aujourd’hui comme en ce matin de la résurrection, ce message nous parvient du tombeau vide : « Ne craignez pas, n’ayez pas peur, ne soyez pas dans l’angoisse ! Le Crucifié est ressuscité et il vous précède ! » Oui, pour l’Église, désormais, un printemps est proche, une saison où l’Esprit du Ressuscité se rendra plus présent que jamais, une saison où la parole de Dieu sera moins rare. Et cette saison n’autorisera pas de fugues, ni d’évasions, ni de spiritualismes, mais elle permettra de vivre la résurrection dans l’existence, dans l’histoire, dans l’aujourd’hui, de telle sorte que la foi pascale devienne efficace ici et maintenant déjà. Extrait de : Donner sens au temps, éd. Bayard.

SOMMAIRE Editorial ........................ 1-2

Echos de Draveil ............ 12

Echos du Secteur .......... 3-5

Echos de Soisy .......... 13-15

Mission du Prêtre ........ 6-9

Echos de Vigneux .... 16-18

A faire savoir au Jeunes du sec-

Baptisé du secteur à Pâques 19

teur ...........................10-11

Prière ............................ 20

2


ECHOS DU SECTEUR Visite de l’évêque Il y a un mois, notre évêque Mgr Dubost réunissait l’équipe pastorale de secteur, le conseil pastoral de secteur ainsi que les équipes animatrices des 3 paroisses de notre secteur. Sa mission pastorale il lui incombe de comprendre qui nous sommes et quelles sont les difficultés que nous rencontrons au quotidien pour nous aider à y répondre. Chercher des réponses, c’est déjà commencer par mieux connaître son voisin, la paroisse voisine et tirer exemple de ses bonnes pratiques. Dans un premier temps, le secteur a été présenté du point de vue économique, social et culturel (quels sont les centres d’activités, où vont nos enfants à l’école, les personnes âgées ont-elles les moyens de circuler, quel est le nombre de naissances, le taux de renouvellement de la population); puis a été présenté le projet pastoral du secteur, projet conçu à partir de, du projet pastoral diocésain issu du synode 2004-2007. Nos porte-paroles respectifs ont traduit le projet pastoral du secteur dans la vie de chaque paroisse. Ils ont témoigné du dynamisme de nos cités sans en ignorer les difficultés. La mission de notre évêque est devenue la nôtre, quand, après avoir remercié les équipes pour leur engagement et leur passion, il nous a interrogés sur la réponse à apporter sur le comment? Comment évangéliser et aller au-devant des autres, interroger et écouter chacun nos exclus ou nos égarés, comment les accueillir? Une question est restée ouverte : pourquoi assiste-t-on à un retour vers le rituel, à une demande de rite, de baptême et de communion ? Ce retour à la source primitive de notre foi est-il le témoignage d’une inquiétude qui serait apaisée par un besoin de religieux ? Comment répondre à cette demande aussi dans notre vie au quotidien ? Après un repas qui a permis d’échanger avec notre évêque sur les interrogations de chacun et l’actualité de notre Eglise, les « équipiers » sont repartis plus riches de la connaissance respective des membres et des activités de nos différentes paroisses. Monseigneur Dubost a terminé sa visite pastorale par une messe de secteur célébrée le dimanche 14 mars à Vigneux. Jean-Marie PETITDIDIER

3


ECHOS DU SECTEUR En finir avec le mal logement ? Habitat et Humanisme a été fondé, il y a 25 ans, autour de celles et ceux qui refusent que « l’entre-soi » soit une voie d’avenir pour notre société, que la ville continue à exclure, que l’absence de solidarité entre les bien-logés et ceux qui frappent à la porte d’un logement décent devienne la règle, que l’économie oublie le partage et la solidarité. Ce sont là les trois piliers d’Habitat et Humanisme : -

loger les plus fragiles au sein des quartiers équilibrés pour retrouver la ville de la diversité et des échanges, ce que l’on a coutume d’appeler la mixité

-

mettre en pratique une solidarité de voisinage dans ces villes et ces quartiers entre ceux qui ont la chance d’être bien logés et ceux qui cumulent un certain nombre de handicaps, grâce à un accompagnement de proximité des uns avec les autres

-

mettre l’économie et la finance au service de l’accès à un logement décent au travers de l’utilisation de produits de partage (actionnariat, fonds communs de placements, livrets d’épargne, épargne salariale, etc. …), construisant ainsi un véritable partenariat public privé pour le financement de la politique sociale du logement

Chacun d’entre nous peut donc être acteur de la lutte contre le mal logement, et nous spécialement, chrétiens du secteur de Sénart, nous pouvons agir concrètement pour rendre plus accueillant notre environnement proche aux plus fragiles. Nous pouvons par exemple : -

favoriser les initiatives de nos maires en faveur de la création de petites unités de logement social en centre-ville, comme ce qui existe déjà à Vigneux et Soisy, plutôt que de s’associer au traditionnel comité de défense qui accompagne ce type de projet

-

nous confier un logement vacant, notre association s’engageant, moyennant toutes les garanties nécessaires, à faire fructifier votre bien, tout en lui conférant rapidement une utilité sociale

-

consacrer un peu de notre temps à mettre nos talents à disposition de ceux qui n’ont pas eu les mêmes opportunités que nous pour bâtir leur vie

4


ECHOS DU SECTEUR -

découvrir l’épargne solidaire : à chaque fois que trente d’entre nous acceptent de confier 1 000 euros sous forme d’actions de la Foncière d’Habitat et Humanisme, à l’autre bout de la chaîne c’est une famille qui est logée

En Ile de France, comme dans la plupart des grandes métropoles, plus qu’une crise du logement, c’est une crise du vivre ensemble qui gangrène notre société urbaine. Le caractère durable de celle-ci, outre les enjeux environnementaux largement médiatisés, dépend surtout de notre capacité à retisser ce lien social autour de nous, de notre logement, dans notre quartier. Chacun d’entre nous est concerné, c’est une mission possible. Alors, agissons ! Marie Suzie et Bernard de KORSAK

Pour en savoir plus : vient de paraître « EN FINIR AVEC LE MAL-LOGEMENT » Editions du Cerf. Prix : 12 euros Directeur de la publication : F. Farvacque, représentant l’équipe Pastorale de Secteur. Représentants des E.A. : G. Aussedat, I. Largeau, G.Voitel

Comité de rédaction : F. Chrétien, F. Farvacque M. Seguin Correcteurs : B. Bolf, M. Farvacque Maquette, Mise en page : B. Voitel

5

EFFATA 3, place de la République, 91210 DRAVEIL Tél. 01 69 03 72 12 EFFATA Signifie “Ouvre-toi” en araméen


ANNÉE SACERDOTALE : MISSION DU PRÊTRE Depuis le mois de juin dernier, par décision du Pape Benoît XVI, nous vivons une année sacerdotale, une année du prêtre… une année pour prier pour les prêtres, pour prier le Seigneur de donner à son Eglise les prêtres dont elle a besoin, une année pour redécouvrir la mission du prêtre. 1. Le Christ, seul prêtre véritable Le Christ est le prêtre par excellence, le seul médiateur entre Dieu et les hommes. Il est le prêtre de la nouvelle Alliance qu’il a scellée luimême dans son sang sur la Croix et que lui seul permet de vivre. En effet, il est le prêtre qui se tourne vers Dieu pour lui dire : « Tu n’as voulu ni sacrifice, ni holocauste, alors … me voici. » Il est le prêtre qui s’offre lui-même et nous offre avec lui. Il est, à la fois, « le prêtre, l’autel et la victime ». Or, le Christ quand il parle de sa mission dit : « Je suis venu pour servir. » Il est le Prêtre Serviteur. Le sacerdoce dont il est investi est un sacerdoce de service. Ce service, le Christ-Prêtre l’assume pour que nous ayons la vie. « Je suis venu pour que vous ayez la vie et que vous l’ayez en abondance. » Or, c’est par la foi que nous vivons. « Celui qui croit a la vie éternelle. » « Lève-toi, ta foi t’a sauvé. » Le Christ, Prêtre Serviteur, s’offre luimême et donne sa vie pour que nous croyions en lui et que nous vivions. 2. Le chrétien est un autre Christ : L’Eglise, un peuple de prêtres Saint Cyprien affirmait cela fortement. Bien d’autres l’ont dit après lui. Le chrétien n’est pas un autre Christ au sens large seulement. Fréquentant le Christ, par la prière notamment, le chrétien serait un peu comme le Christ. « dis-moi qui tu fréquentes, je te dirais qui tu es. » Le chrétien, admirant le Christ, finirait par lui ressembler : On ressemble toujours à ce qu’on admire. 6


Non, notre union au Christ se situe à un niveau plus profond, plus existentiel. Par le baptême nous sommes unis au Christ, à sa mort, à sa résurrection. Par le baptême, la mort et la résurrection du Christ sont rendues présentes en nous. Par le baptême, nous revêtons le Christ, comme le dit Saint Paul. Au baptême, par notre union au Christ nous devenons participants de la nature divine. Ainsi donc, si le Christ est le prêtre par excellence et si le chrétien est un autre Christ, alors le chrétien est lui aussi prêtre. Oui, tout baptisé, par son union au Christ-Prêtre est prêtre lui-même. Le peuple des baptisés est un peuple de prêtres, de prophètes, de rois, de saints… Un peuple de prêtres… c’est ce que nous appelons le sacerdoce des baptisés. Un sacerdoce que les baptisés exercent en offrant : « tout vient de toi, oh Père très bon… nous t’offrons les merveilles de ton amour. » Un sacerdoce que les baptisés exercent en s’unissant à l’offrande du seul Prêtre, le Christ. Les baptisés n’assistent pas à la messe, renouvellement du sacrifice de la croix, ils y participent.

3. Au cœur du peuple de prêtres qu’est l’Eglise : des prêtres ordonnés Le prêtre ordonné c’est le Christ dans sa mission de prêtre, de PrêtreServiteur. Le prêtre ordonné est au service, comme le Christ, de la vie chrétienne, de la vie des chrétiens. Il est au service du sacerdoce des baptisés. C’est ce que nous appelons le sacerdoce ministériel, parce que « ministerium » signifie « service ». Le prêtre ordonné c’est le Christ au service, aujourd’hui comme hier, de la vie chrétienne c’est-à-dire de la foi. La foi est confiance, relation personnelle, union, abandon au Christ… sainteté. La foi est aussi connaissance. On ne peut donner sa confiance à quelqu’un qu’on ne connaît pas et on ne connaît bien que si l’on aime. Mystère de la foi ! La foi est également aventure communautaire. C’est la foi de l’Eglise. 7


C’est le service de la foi dans ces trois dimensions de confiance, connaissance et communauté, qui constitue la mission du prêtre. Il est au service de la foi-confiance : relation personnelle, attachement, abandon, union au Christ. Il est au service de la foi-connaissance. Il est au service de la foi dans sa dimension communautaire, service de l’unité dans la foi. 4. La mission du prêtre a) Mission de sanctifier… au service de la foi-confiance Le prêtre, participant à la mission de l’Evêque, doit servir l’union au Christ des fidèles, la faire grandir, la fortifier. Il doit être au service de la sainteté des baptisés pour qu’elle croisse. Le prêtre s’acquitte de cette mission par la célébration des sacrements, l’éducation à la prière, l’accompagnement spirituel… Mais, pour aider les baptisés dans leur union au Christ, le prêtre doit vivre cette union. Il doit vivre un profond attachement au Christ, avoir une authentique vie spirituelle, être un homme de prière : on ne donne que ce qu’on a. On ne parle bien que de ce qu’on vit. b) Mission d’enseigner, d’annoncer… au service de la foiconnaissance Le prêtre, participant à la mission de l’Evêque, doit être au service de la connaissance du Christ par les baptisés. Il doit enseigner, annoncer la Bonne Nouvelle de l’Evangile. Mais connaître le Christ, c’est découvrir dans la joie que nous sommes aimés, que Dieu est amour et que cet amour nous sauve. C’est d’abord cela la Bonne Nouvelle de l’Evangile. C’est cela qui doit être le cœur de tout enseignement chrétien, de toute annonce de la foi chrétienne. Le prêtre, pour s’acquitter de cette mission d’enseigner, d’annoncer, doit donc recevoir lui-même une bonne formation, faire de bonnes études. Mais cela ne suffit pas. Puisque enseigner, c’est annoncer l’amour du Christ, le prêtre doit vivre de cet amour. Il doit être habité par cet amour, le contempler, et en témoigner par sa bonté, sa miséricorde, sa proximité des plus faibles… En témoigner par une vie toute donnée… comme le Christ. 8


c) La mission de guider… au service de la foi communautaire C’est la mission au service de la foi communautaire. Participant à la mission de l’Evêque, le prêtre doit conduire « le troupeau » qui lui a été confié, la communauté de baptisés dont il a la charge. Le prêtre a pour mission de veiller à l’unité de la communauté. Il doit être le pasteur qui guide sur le droit chemin. Il doit savoir pacifier, arbitrer, aider à la réconciliation, au pardon. Il doit favoriser la complémentarité, encourager à l’accueil de la différence, inviter à la responsabilité, promouvoir la paix, le respect mutuel, la charité. Pour être crédible dans cette mission de gardien de l’unité, le prêtre doit être lui-même artisan d’unité, il doit vivre cette unité avec la communauté dont il a la charge, avec les chrétiens qui collaborent à sa mission, avec les autres prêtres, avec son Evêque…Il doit être passionné par l’unité dans la foi, par la foi de l’Eglise. Telle est la mission du prêtre qui ne peut se comprendre en dehors du Christ, seul prêtre véritable, ni en dehors de l’Eglise, peuple de prêtres… Telle est la mission du prêtre qu’il est bon de se rappeler et de méditer en cette année sacerdotale et au moment où nous vivons le triduum pascal, notamment le Jeudi Saint, fête de l’institution de l’Eucharistie, fête du sacerdoce. Dans notre secteur, le sommet de l’année sacerdotale que nous vivons sera la célébration d’une messe de secteur en l’Eglise de l’I.M.P. de Champrosay, le 9 mai 2010 à 10 h 30. Nous célébrerons ce jour là la fête de Saint Damien de Molokaï, l’apôtre des lépreux, une belle figure de prêtre que nous avons mieux connu tout au long de cette année. Père Gabriel Phalip

zzzzzzzzz 9


A FAIRE SAVOIR

SEC

Sur notre secteur, une petite dizaine de jeunes animent la messe. L’expérience a commencé à Soisy sur Seine il y a près d’un an avec quelques jeunes musiciens et le groupe grossit. Nos jeunes musiciens s’expriment ainsi avec leurs instruments de musique à la plus grande joie de tous, au dire des nombreux paroissiens qui remercient et félicitent nos jeunes à chaque animation. Le père Grégoire est le premier à les encourager. Il faut dire que c’est lui qui a suscité cette initiative car il tient à ce que les jeunes participent à la messe de façon visible et apportent leur talent pour « égayer » nos célébrations. Et c’est vrai qu’ils se font entendre !!! Nous avons pour l’instant un trompettiste, deux violonistes, un percussionniste, un bassiste, une pianiste, une chanteuse et deux guitaristes. Ils ont entre 10 et 20 ans, les niveaux sont très différents et tous ne se connaissaient pas avant de venir rejoindre le petit groupe. Aucun niveau n’est requis car certains très jeunes participent parfois aux célébrations avec de petits maracas qu’on leur prête au début de la messe. Bien entendu le groupe recrute. Tous les instruments sont les bienvenus. Et encore une fois, quel que soit le niveau et l’âge. Nous aimerions que les jeunes de Draveil et de Vigneux participent à ces animations. C’est pourquoi

10


R AUX JEUNES DU

TEUR

nous avons accepté, à la demande du père Gabriel Phalip de venir animer la messe à Draveil le dimanche 11 avril. Ce sera l’occasion de nous faire connaître. Concrètement, à quoi s’engage t’on ? A rien car il n’y a pas d’inscription, on vient une fois, on continue, on arrête, on revient… Les jeunes musiciens animent une fois par mois la messe le dimanche ; le rendez-vous a lieu à 9h45 dans l’Eglise de Soisy pour répéter avant la messe de 10h30. Au préalable, si on veut, une soirée de préparation se tient le samedi soir, et le programme de ces soirées est plutôt sympathique : il s’agit de se retrouver chez Eric à 19h30 pour un apéritif au cours duquel un petit témoignage de foi est regardé sur DVD (4 à 5 minutes), petit débat, repas partagé, répétition, ceux qui veulent jouent ensuite quelque-chose de leur choix, puis tour de magie (nous avons deux excellents magiciens). La soirée se termine à 22h. Eric MERMINOD Pour en savoir plus,contactez Eric Merminod, 5 chemin de l’Ermitage, Soisy au 06 50 53 89 55

11


ECHOS DE DRAVEIL

Depuis plus d’un an que notre eglise est fermee, nous ne pouvions plus allumer des lumignons aux pieds des statues, tradition populaire tres appreciee. Aussi, apres bien des discussions pour savoir ou serait l’endroit le plus approprie, il a ete convenu de faire un oratoire dans une petite piece pres de l’entree de la chapelle. Apres de gros travaux qui s’imposaient, des benevoles ont fait le carrelage, la peinture, l’electricite. Dans le grenier de la paroisse nous avons trouve une belle statue de la Vierge de Lourdes, qui avait besoin d’une bonne restauration. Elle a trouve sa place avec a ses cotes, St-Remy, Saint-Joseph et Saint-Antoine. Le 14 fevrier, apres la messe le pere Gabriel a beni l’oratoire et nous avons chante l’Ave Maria de Lourdes. Desormais nous pouvons accompagner notre priere d’une petite flamme, qui la fait monter vers le ciel. 12


ECHOS DE SOISY

Un nouveau site internet pour la paroisse de Soisy Il y a quelques années, Michaël Bonnot et Philippe Dos Santos, paroissiens précurseurs dans ce secteur de la communication, avaient fait un très gros travail pour doter notre paroisse d’un site internet. Un certain nombre de paroissiennes et paroissiens avaient apporté leur contribution à sa construction. Après plusieurs années de bons et loyaux services, ce site ne nous donnait plus satisfaction, notamment à cause des publicités qui l’envahissaient malencontreusement, hébergement gratuit oblige. De plus, des problèmes techniques de l’hébergeur l’avait rendu provisoirement inaccessible au cours de l’année 2009. Christophe Caïa a pris la relève de Michaël et Philippe et nous en a préparé un nouveau, qui a changé d’adresse :

http://eglisesoisysurseine.fr Ce site est débarrassé de publicités inopportunes (pour une cotisation annuelle d’hébergement modique) et plus facile d’utilisation - les techniques évoluant - pour celles et ceux chargés de le faire vivre. Ce gros travail, réussi, d’architecture et de construction étant maintenant réalisé par Christophe, les différentes rubriques sont en cours de « remplissage », notamment grâce aux équipes et mouvements de la paroisse. Vous pourrez voir, en visitant le site, qu’en plus d’informations générales (incluant les paroisses de Draveil et Vigneux), d’actualités, de liens, de la possibilité de contacter les différentes équipes (« Nos équipes »), il y a notamment un agenda : tout évènement concernant la vie paroissiale – essentiellement dans la paroisse et le secteur – est sensé y figurer et constitue une base d’informations importantes pour les visiteurs. Toutes les remarques et propositions constructives sont les bienvenues et à adresser au webmaster (infomestre en français…). Bonne visite à toutes et tous. Jean-Michel RESSAIRE jmressaire@wanadoo.fr - Infomestre du site de la paroisse de Soisy

13


ECHOS DE SOISY Prière commune avec la Bible L’Église, par la voix de nos prêtres, de nos évêques et de notre pape, insistent sur l’importance de la méditation de la parole de Dieu. C’est dans cette perspective que les paroissiens de Soisy sont invités à l’expérience de la prière commune avec la Bible, une des nombreuses façons de se nourrir de la Parole de Dieu. Ce qui nous est proposé n’est pas de faire une lecture « savante » - il n’y a ni enseignant ni enseigné - ni de discuter autour d’un texte de la bible, mais de partager, simplement et sobrement, la lecture - une lecture de croyant - que chacun fait du texte choisi. Cette lecture est donc organisée de manière à ce que chacun puisse exprimer ce qu’il ressent, ce qu’il entend, en toute liberté, sans débattre, sans commenter, sans juger les autres participants ni être jugé par eux. Il s’agit bien de se rendre disponible pour écouter, la parole de Dieu et celle des autres, et partager fraternellement ce que Dieu cherche à dire à chacun d’entre nous. Pour ce faire, deux règles de fonctionnement sont essentielles : -

la première, écouter les autres sans faire de commentaire ni porter de jugement ;

-

la seconde, pas d’obligation de s’exprimer dans les différentes phases du partage, si c’est trop difficile, si l’on ne se sent pas à l’aise pour le faire.

Nous voyons bien qu’il ne s’agit pas de SAVOIR - nous ressentons tous les lacunes théologiques et bibliques que nous avons pour une lecture « savante » - mais d’ÉCOUTER ET ENTENDRE, au cours de cette lecture commune de la Bible. 14


ECHOS DE SOISY Concrètement, dans un groupe d’une dizaine de personnes, piloté par un animateur ou une animatrice, au cours d’une rencontre qui ne dure pas plus d’une heure et demie, nous sommes invités à lire ensemble un passage de la Bible qui est choisi au moment de la rencontre (il n’y a donc rien à préparer) et à partager spontanément ce que cette parole nous dit, à chacun personnellement, selon un cheminement chronologique simple. Compte tenu du nombre de paroissiens qui se sont déclarés intéressés jusqu’ici, trois groupes ont déjà été constitués et se sont réunis pour la première fois dans la deuxième quinzaine de février. La composition des groupes n’est pas figée : d’autres rencontres sont déjà programmées en mars et avril, avec la volonté d’agrandir le cercle des participants, aussi largement que possible, notamment en invitant des voisins, des amis qui n’ont pas l’habitude de fréquenter l’église. Voir le nombre de groupes augmenter, c’est bien sûr notre souhait, pour partager largement et fraternellement cette conviction que cette expérience peut nous faire toucher du doigt : la Parole de Dieu est vivante et source de Vie. Cette dernière phrase - nous l’avons tous entendue de nombreuses fois - peut paraître à certains bien conventionnelle ; cette expérience peut contribuer à nous faire ressentir qu’il n’en est rien : par son actualité qui résonne, au fond de nos cœurs et dans la bouche de nos frères et sœurs en Jésus-Christ, cette Parole nous invite à en faire notre nourriture spirituelle, en vivre, individuellement et collectivement, là où nous sommes et maintenant. Jean-Michel RESSAIRE

15


ECHOS DE VIGNEUX En ce 1er jour de Carême, nous avons invité les enfants du catéchisme à se mettre sur le chemin vers Pâques. Ils étaient une cinquantaine (47 exactement, puisque j’avais fait 100 photocopies, et il m’en reste 43). A l’aide d’un petit livret, nous avons réfléchi autour de l’évangile du jour, et plus particulièrement sur le partage, la prière et le jeûne. Les enfants ramèneront ce petit livret lors de la messe des Rameaux le dimanche 28 mars prochain, complété de tous les partages, les prières et les jeûnes qu’ils peuvent faire pendant le Carême dans leur vie de tous les jours. Puis nous nous sommes réunis à l’église avec le Père Simon-Pierre et Bernadette qui a animé les chants où chacun a reçu sur son front les cendres. Nous nous sommes quittés à 17 h après 3 heures intenses passées ensemble. En effet, quelques paroissiens ont participé à ce temps fort avec nous et nous ont félicités sur la tenue parfaite des enfants.

Visite du Père Evêque Le dimanche 14 mars, le Secteur de Sénart a eu le plaisir d’accueillir notre Père-Evêque pour la messe dominicale au COSSOM à Vigneux Dans ce grand gymnase, simplement décoré par trois toiles en soie représentant « Le Pardon » (évangile du fils prodigue) « La Croix » et « L’Eucharistie », tous les prêtres (Père Grégoire, Père Simon-Pierre, Père Gabriel, Père Emile et Père Alexandre) et notre diacre (Patrick) ont concélébré avec Mgr DUBOST. La célébration a été chaleureuse, priante. Pour le Notre Père, Mgr Dubost a appelé les jeunes de l’Aumônerie 5ème réunis ce dimanche en temps fort. A la fin de la messe, le verre de l’amitié a été offert aux quelques 700 paroissiens de Vigneux, Draveil et Soisy. Cette belle célébration a été très appréciée et comme l’a dit une paroissienne : « Merci, nous repartons pleins d’espérance. » Nous remercions toutes les personnes qui sont venues nous aider, ainsi que les techniciens communaux qui ont tout fait pour que cette messe soit « parfaite », et nous vous donnons rendez-vous le 9 mai prochain, pour une nouvelle messe de secteur à l'IMP pour clôturer l'année sacerdotale. L'Equipe Animatrice de VIGNEUX

16


ECHOS DE VIGNEUX

Des fleurs à Vigneux Il paraît que quand on n’a pas de sous, il faut avoir des idées… Alors, à Vigneux, des idées, on en a beaucoup, et grâce à la participation des paroissiens, ces idées se transforment en sous ! A Noël, nous avions proposé aux paroissiens des catalogues de chocolats, la paroisse gardait 25 % des commandes. Cette opération a rapporté environ 400 € ! A l’approche du printemps, nous avons décidé de distribuer encore des catalogues mais cette fois de graines. Et pas n’importe quelles graines : des mélanges attirant papillons, abeilles ou oiseaux, des plantes culinaires ou médicinales mais aussi des mélanges pour balconnières ou terrains ombragés. Planter ces graines, c’est agir pour la biodiversité, surtout quand on sait que tous nos petits espaces verts représentent 4 fois la superficie des parcs régionaux ! Message qui résonne d’autant plus à nos oreilles chrétiennes… Que tes œuvres sont belles, que tes œuvres sont grandes ! L’association paroissiale gardera 30 % des commandes passées dans ce catalogue qui se montent à 350 €. Un grand merci encore à tous les paroissiens qui répondent présents à toutes nos sollicitations ! Nous essayons de varier les actions pour que chacun puisse participer selon ses moyens et ses envies, aussi c’est toujours une grande joie de vous sentir présents à nos côtés. Pour tout renseignement, vous pouvez contacter Bernadette Guillo au 01.69.83.16.18

17


ECHOS DE VIGNEUX A qui achetez-vous votre muguet du 1er mai tous les ans ? Vive la tradition populaire qui permet de faire plaisir à ceux que l’on aime ! Cette année, si vous souhaitez que votre muguet porte bonheur aussi à notre paroisse : Rendez-vous à la chapelle des Sables, 40 rue Pierre Brossolette de 09h30 à 18h le samedi 1er mai, et à l’église Saint-Pierre, le dimanche 2 mai à la messe dominicale. Si vous souhaitez offrir le petit brin de muguet qui porte tant bonheur, à vos collègues, à la maîtresse, le lundi, profitez de notre vente le dimanche à la messe de 10h30 ! La vente du muguet nous permettra de financer quelques travaux aussi bien à l’église qu'’à la chapelle. Alors n’hésitez pas, n’hésitez plus : venez nous acheter du muguet ! Nous vous remercions à l’avance de l’accueil que vous ferez à cette vente. L'Association Paroissiale de VIGNEUX 18


Baptisées du secteur à Pâques Manon - Romain Jayson - Auriane Robin - Lise Jocelyne « Ensemble avec eux nous prenons conscience des grâces reçues au baptême. »

19


PRIERE DU CORPS Tu me confies L’urgence d’aimer O Seigneur, corps donné, corps livré, Te voilà dans le dénuement de mes mots Et l’offrande inachevée de mes mains. Aujourd’hui comme hier, Le plus petit des humains Est ton corps-image. Tu prends toujours le Mal en plein visage Et me confies l’urgence d’aimer. Par Toi, en Toi, Avec mes frères et leurs misères, J’entre en prière Comme on entre en mystère : Ne nous as-tu pas tous libérés Par le cri de ta croix traversée ? Alors voici mon temps, Mes talents et mes mains Et mon cœur engagé A de nouveaux choix d’aimer. Voici mon souffle à ton feu réactivé. Que je dispose en Ton silence Toute volonté de toute puissance, Et que Ta Grâce accomplisse Ce que Tu m’as donné de commencer. Christiane Keller (revue « prier » mars 2010)

20


HORAIRES DE LA SEMAINE SAINTE MARDI SAINT, 30 MARS A la cathédrale d'Évry : Messe chrismale à 20 heures 30

JEUDI SAINT, 1er AVRIL A Draveil : 20h30, messe au Centre pastoral de la Paix A Soisy : Célébration de la Cène à 20 heures 30 A Vigneux : église Saint Pierre 17h Célébration pour les enfants du catéchisme de CM2 20h30 messe de la Cène

VENDREDI SAINT, 2 AVRIL A Draveil : toutes les célébrations au Centre Pastoral de la Paix 10h00 à 11h30 11h30 15h00 16h00 17h30 20h00 20h30

A Soisy :

Confessions Bol de riz / solidarité Office liturgique Bol de riz et confessions Célébration pour les jeunes Confessions Chemin de Croix aux flambeaux suivi d’un bol de riz

Journée du pardon. Permanence du Père Grégoire à l’église du matin 10 heures jusqu’à 15 heures. Confession possible tous les samedis matins. Chemin de Croix à 15 heures pour les adultes à 17 heures 30 pour les enfants Célébration de la Croix à 20 heures 30


A Vigneux : 10h30 ouverture de l’église. de 10h30 à 12h, de 13h30 à 15h et de 18h30 à 20h30 Temps de silence et de méditation. Possibilité de rencontrer un prêtre pour le sacrement de réconciliation (confession) 12h à 13h30 Prière devant la Croix à 15h Chemin de Croix à la chapelle Notre Dame des Sables 17h00 Prière devant la Croix pour les enfants du KT, salle Saint Pierre 20h30 Célébration de la Passion 21h30 Fin de la célébration de la Passion. Silence et méditation 22h00 Fermeture de l’église.

Célébration œcuménique à 19h00 au Temple réformé de Villeneuve Saint Georges, avenue de Valenton.

SAMEDI SAINT, 3 AVRIL A Draveil : de 10h00 à 11h30 confessions 20h30 messe de la veillée pascale à l'IMP de Champrosay Covoiturage pour Champrosay à partir de 20h00 depuis le Centre Pastoral de la Paix (s’inscrire à l’Accueil).

A Soisy :

Veillée pascale à 20h30.

A Vigneux : 20h30, Veillée Pascale à l’église Saint-Pierre, avec baptêmes (pas de messe à la chapelle à 18h)

DIMANCHE DE PÂQUES, 4 AVRIL A Draveil : 10h30 au Centre Pastoral de la Paix A Soisy :

Messe à 10 heures 30

A Vigneux : 10h00, messe à l’église Saint-Pierre avec baptêmes


Effata 68