Issuu on Google+

EDU MAG été 2011 UNE ÉDITION D'EDUCAM WWW.EDUCAM.BE

INAUGURATION A LOKEREN

Le centre de formation du futur HEV et sécurité

Etes-vous sûr de vous ? Formations poids lourd

Attention grand gabarit

Particip ez

àn concou otre rs d et gagn e l’été un coff ez gourm re and !


EDITO

Building knowhow Cette édition de l'EDUMAG est résolument tournée vers l'avenir que nous construisons dès aujourd'hui. Nous ne regardons pas seulement vers l'avant, mais nous soulignons aussi le rôle vital et la plusvalue d'EDUCAM en tant que votre partenaire de connaissance.

4

Ainsi, nous vous proposons divers instruments pour vous inspirer et vous permettre d’évoluer en permanence, par exemple dans le domaine de la santé et de la sécurité au travail. En fait, c'est assez particulier. Vous faites tout pour évoluer dans votre travail. Mais qu’en est-il de votre sécurité et de votre santé ? Soyons vigilants. Ce numéro vous informe des initiatives sectorielles suite à l'introduction des véhicules électriques et hybrides (HEV). Désormais, l’aspect sécurité doit faire partie intégrante de votre évolution. Ils sont présents dans toutes les entreprises : les collaborateurs qui, grâce à leur expérience pratique, ont accumulé de nombreuses connaissances au fil des ans. Grâce à la validation des compétences, les connaissances, l'expérience et les talents de vos travailleurs sont recensés rapidement. Leur savoir-faire est ainsi apprécié à sa juste valeur. Et leur motivation est renforcée.

Diriger une équipe sur le lieu de travail. Comment s'y prendre ?

Vous le savez certainement : les véhicules utilitaires ne sont pas très populaires auprès des élèves qui choisissent un métier dans le secteur automobile. Pourtant, le secteur des poids lourds est une branche très stable et un bon employeur. Notre article souligne par ailleurs la qualité de la technique dans le domaine des poids lourds modernes. Mais cet EDUMAG vous réserve aussi beaucoup d'autres articles intéressants. Sur le nouveau Training Center qu'EDUCAM vient d'ouvrir à Lokeren. Ou sur le HR Award décerné par EDUCAM ... Nous ne restons pas immobiles et sommes heureux de vous faire progresser grâce à nos services et nos formations conçus pour signer vos victoires futures. Et vous pouvez encore vous attendre à de grandes choses de notre part. Après tout, c'est vous qui déterminez notre orientation.

En bref

6

EDUCAM investit dans l'avenir

9

Bilan social

EDUCAM ouvre un nouveau centre de formation à Lokeren.

Désormais, l'aspect sécurité doit faire partie intégrante de vos priorités

4

Infos et tendances du secteur.

Seuls 16 % des entreprises remplissent la rubrique “formation”.

10

L'Europe héberge les plus grands producteurs de poids lourds Aujourd'hui EDUCAM propose à ce secteur une offre de formations sur mesure.

12

Certification HEV

Le monde des véhicules électriques et hybrides s'ouvre à vous en toute sécurité.

13

EDUCAM était présent au salon Secura 2011 Le salon de la prévention et de la sécurité.

14

Le titre de compétence

16

Gagnez un coffre gourmand

Découvrez les avantages de ce dispositif pour votre entreprise.

Tentez votre chance et participez à notre concours. Luc De Moor Directeur général

2

EDUMAG | été 2011

EDUMAG est une édition d'EDUCAM ASBL Avenue J. Bordet 164, 1140 Bruxelles www.educam.be Développement : LUON - www.luon.com


CONTENU

12

Á première vue, les véhicules électriques et hybrides ressemblent aux véhicules conventionnels.

6

Le 28 avril, EDUCAM a inauguré son tout nouveau Training Center à Lokeren.

Découvrez le témoignage de Luc Verplancken, Technical Trainer Retail Development chez Volvo Trucks.

10 14

Une reconnaissance officielle de l'expérience. été 2011 | EDUMAG

3


EN BREF

Centre de compétences : l’expertise sectorielle appuyée par des infrastructures solides

E

DUCAM travaille sans relâche à la maîtrise de ses métiers et au suivi de leurs évolutions. La connaissance n’est pas que de la théorie, elle implique aussi des actions concrètes, dans des ateliers reconstitués où les travailleurs du secteur sont formés dans des conditions optimales, en adéquation avec leur réalité quotidienne. L’expertise n’est rien si elle n’est pas maîtrisée et EDUCAM a su s’entourer des meilleures infrastructures. Excepté les centres de formation des marques et autres fournisseurs, nous avons au sud du pays des structures exclusivement dédiées à l’apprentissage et la formation continue : les centres de compétences. Les Centres de compétences, pôles de formation, de veille et de sensibilisation, s’inscrivent dans une logique de développement économique et social, pour répondre à des besoins exprimés par les entreprises et les travailleurs. Conçus selon une approche ouverte et multifonctionnelle, ces centres « nouvelle génération » sont des lieux de formation modernes mais aussi des espaces dédicacés à la connaissance, au savoir-faire et surtout au génie innovant. Pour le secteur automobile ces centres sont au nombre de trois : le centre AutoFORM (Liège), AutoTech (La Louvière) et le Campus Spa-Francorchamps. Dans sa quête constante de connais­ sance et de maîtrise, EDUCAM a su s’entourer des meilleurs outils pour votre plus grand bénéfice. Les précieux liens qu’EDUCAM a pu tisser avec chacun de ces centres nous permettent aujourd’hui de réagir de manière rapide et appro­ priée aux attentes des entreprises. Ces partenariats sont la preuve qu’EDUCAM, dans ses accords avec des initiatives publiques, peut œuvrer à des synergies tant au profit des employeurs que des futurs travailleurs. « Together we know how » est bel et bien notre crédo et nous mettons tout en œuvre afin de prouver que ce sont bien plus que des paroles, ce sont des actions pertinentes.

Plus d'infos ? Contactez EDUCAM au 02 778 63 30 ou par e-mail à info@educam.be

4

EDUMAG | été 2011

John Calemeyn, Group Ghistelinck

EDUCAM décerne le Federauto HR Award 2011

C

e 23 mars, Federauto, la confédération belge du commerce et de la réparation automobile et des secteurs connexes, a décerné ses célèbres Federauto Awards. Plus de 400 invités ont assisté à la remise des prix à l'hôtel Dolce de La Hulpe, en présence de Son Altesse royale la princesse Léa et du gouverneur de la province de Namur, monsieur Denis Mathen. La tâche du jury présidé par le Ministre d'État Melchior Wathelet senior n'a pas été facile compte tenu de la qualité des candidatures aux Awards. Au total, six awards ont été décernés : le Young Manager Award, le Member of the Year Award, le Enterprise of the Year Award, le Green Award, le Human Resources Award et le Special Federauto Award.

Human Resources Award 2011 Cet Award encourage des initiatives prises dans le domaine de la gestion des ressources humaines et dans

l'accompagnement et la formation des travailleurs. Cet Award a été remis par monsieur Jacques Pirlot, président d'EDUCAM. Cette année, il a été décerné au groupe Ghistelinck du réseau Mercedes.

La formation professionnelle continue est devenue indispensable – J. Calemeyn

John Calemeyn, responsable des ressources humaines au sein du groupe, est conscient du fait qu'on ne peut atteindre l’excellence qu'à condition que le personnel soit motivé, qu'il dispose des meilleures connaissances et soit fier de son métier. C'est au quotidien que ce groupe automobile et poids lourds conjugue ses forces afin de remplir cette triple mission.


EN BREF

UPDAT E

Enquête Clients EDUCAM

Priorité à la satisfaction des clients Vers la fin de l'année dernière, EDUCAM a réalisé une enquête clients à grande échelle. Le taux de réponse élevé traduit une grande implication de nos clients. Les résultats de l'enquête indiquent que la grande majorité de nos clients sont satisfaits d'EDUCAM en général, et plus précisément de l'offre de formations. Concernant le nouveau site Internet et les personnes de contact chez EDUCAM, les réponses étaient essentiellement positives. L’enquête révèle également un intérêt

croissant pour la gestion des compétences et le développement de talents. Cependant les entreprises ont généralement peu ou pas d'expérience dans ces domaines et sont intéressées par l’aide d’EDUCAM. En effet, nous proposons différents outils pour introduire la gestion des compétences et le développement de talents dans les entreprises en fonction de leurs besoins. > Contactez EDUCAM au 02 778 63 30 ou par e-mail à info@educam.be

Le plan de formation qualitatif est en route Les organisations et les entreprises sont constamment face à des défis. Elles doivent adapter leurs services et/ou leurs produits aux objectifs de l'entreprise, attirer du personnel qualifié et maintenir à jour les connaissances des collaborateurs. Investir dans le personnel est donc une priorité. Les formations améliorent en effet les prestations des travailleurs et de l'organisation, aussi bien à court terme qu'à long terme. L'entreprise

croît alors en même temps que ses travailleurs. EDUCAM travaille à l'élaboration du plan de formation qualitatif en collaboration avec les acteurs du secteur, les entreprises et les partenaires sociaux. Dans cette nouvelle version, le plan de formation va un cran plus loin. Il devient un outil important pour assister les entreprises dans la définition de leur politique de formation structurelle et dans la gestion de leurs talents.

Trois atouts importants définissant la politique de formation à long terme et en l'adaptant 1 En éventuellement chaque année, l'employeur atteint un grand ROTI (Return on Training Investments). Cela lui permet d'épargner du temps et de l'argent. plan de formation qualitatif oriente d'une part le cours professionnel 2 Le et stratégique de l'entreprise et, d'autre part, donne au travailleur et à l'employeur un aperçu de la façon dont les ambitions de l'entreprise et celles du travailleur peuvent coïncider. recensant les compétences et/ou les talents que les travailleurs 3 En maîtrisent ou doivent encore améliorer et en les mettant en lien avec les formations, l'entreprise pourra atteindre ses objectifs.

Plus d'infos ?

Contactez EDUCAM au 02 778 63 30 ou par e-mail à info@educam.be

Réparations de carrosserie adéquates :

une question de sécurité

L

'industrie automobile évolue vite : nouveaux types d'acier, méthodes d'assemblage différentes, autres techniques de soudures. Des évolutions passionnantes mais qui ne sont pas sans conséquence pour les réparateurs. Le travail du carrossier est décisif. En effet, la sécurité du conducteur et des passagers doit toujours être garantie, même après une réparation (NCAP). En tant que centre de la connaissance du secteur, EDUCAM adapte ses formations aux dernières exigences en carrosserie. À titre d'exemple, citons notre formation « Nouvelles techniques de soudure » qui a été remise entièrement à jour en tenant compte des directives des constructeurs. > www.educam.be/0600604

Diriger une équipe sur le lieu de travail Comment fixer des objectifs, Nouveau déterminer les rôles et les tâches, gérer des conversations difficiles, diriger de façon flexible ? à côté de leurs qualifications techniques, les responsables de première ligne doivent faire face à des défis considérables. Notre toute nouvelle formation « Diriger une équipe sur le lieu de travail » leur offre un cadre structuré. A l’issue de celle-ci, ils sauront analyser les situations les plus courantes et y réagir de façon adéquate. > Plus d’infos ? Contactez EDUCAM au 02 778 63 30 ou par e-mail à info@educam.be

été 2011 | EDUMAG

5


EVENEMENT éVéNEMENT INTERVIEW

EDUCAM ouvre un training center à Lokeren En tant que centre de connaissance du secteur automobile et des secteurs connexes, EDUCAM vous construit un bel avenir de connaissance et de savoirfaire. Et construire, nous le faisons également avec des briques et du béton. Le 28 avril dernier, EDUCAM inaugurait son tout nouveau Training Center de Lokeren. Véritable atelier du futur, ce sont 2800 m2 d’espaces didactiques modulables. Un site qui vaut le détour !

C

es derniers temps, EDUCAM a été énormément en mouvement. Mais pourquoi ? Depuis sa création, EDUCAM œuvre pour maintenir à niveau les connaissances et les compétences des entrepreneurs et des travailleurs du secteur. Dans le cadre de cette perspective durable, nous avons entamé un impressionnant processus de 6

EDUMAG | été 2011

changements repris sous le slogan Together we know how. Ce processus a atteint son apogée le 28 avril 2011, lors de l'inaugu­ ration par EDUCAM d'un tout nouveau Centre de formation à Lokeren afin d'adapter encore mieux notre offre de services aux souhaits du secteur. Une évolution presque naturelle ... Grâce à cet investissement considérable,

EDUCAM confirme sa position de centre de connaissance national et de lieu de rencontre des différents acteurs du secteur de la mobilité. L'inauguration du Training Center est en droite ligne avec l'ambition d'EDUCAM de prendre l'initiative et d'offrir une réponse adéquate aux évolutions technologiques rapides et à la demande fluctuante du secteur. L'objectif


éVéNEMENT

1 Salle de classe et atelier pour les techniques spéciales et les deuxroues, équipé de deux ponts pour les motos et les quads 2 Salle de classe et atelier pour les techniques de soudure 3 Salle de classe et atelier pour véhicules lourds et systèmes hydrauliques • Panneaux didactiques sur mesure et logiciel pour simulations hydrauliques • Cet atelier dispose d'un pont roulant industriel 4 Salle de classe et zone de carrosserie • Cabine de peinture et zone de préparation entièrement équipées • Machine de séchage ultra-rapide

est que le training center offre 65.000 heures-stagiaires de formations multi­ disci­pli­naires (souvent sur mesure) aux tech-ni­ciens, carrossiers, réceptionnistes, aide-magasiniers, chefs d'ateliers, vendeurs et apprentis. Les secteurs connexes tels que le commerce du métal y trouveront aussi leur bonheur grâce aux activités variées possibles dans le centre.

5 Salle de classe et atelier pour les véhicules de tourisme • Entièrement prévus pour les formations sur les pneus et les châssis • Ligne de diagnostic, banc de contrôle des freins (4x4) et suspension • Appareil d’alignement 3D 6 Salle de classe et atelier pour les véhicules de tourisme • Borne de recharge pour HEV • Kits didactiques et stands de simulation consacrés aux HEV • Équipement de première intervention 7 Auditorium avec gradins mobiles (150 invités) 8 Salle de classe avec 15 PC et un smart board 9 Espaces de rencontre avec video wall et infrastructures de catering  Entrée & réception

Les partenaires de la connaissance partagent leur expertise EDUCAM souhaite ouvrir de nouvelles perspectives en tant que plate-forme de la communication et de la formation où tous les acteurs du secteur automobile peuvent partager leurs connaissances, leur expertise et leurs idées avec les autres. Il souhaite encourager les contacts entre les talents

expérimentés et les jeunes talents, entre les penseurs et les pragmatiques, entre les demandeurs et les offreurs, et ce, afin que les connaissances et l'expérience se traduisent par un savoir-faire sur le lieu de travail. « Notre slogan Together we know how souligne que nous ne restons pas immobiles, mais que nous nous projetons vers l'avenir avec nos employeurs et nos travailleurs. Nous sommes continuellement à la recherche de solutions afin que notre offre de services corresponde encore mieux aux souhaits et aux attentes de nos clients.

Notre objectif est d'être à la pointe en matière de connaissances techniques et de formations abordables

Nous suivons de près toutes les évolutions pertinentes du marché et aidons nos entreprises à améliorer leur gestion. Aujourd'hui comme pour l'avenir, notre objectif est d'être le numéro 1 en matière de connaissances techniques et de formations abordables. Pour y parvenir, nous privilégions l'innovation, les compétences et une vraie relation avec les partenaires sociaux », déclare Luc De Moor, directeur général. > été 2011 | EDUMAG

7


éVéNEMENT INTERVIEW

Structure multifonctionnelle L'EDUCAM Training Center dispose d'ateliers de mécanique (auto, poids lourd, moto), de carrosserie et de techniques spécifiques, notamment l'hydraulique et les techniques pour pneus. Des classes et des salles d’informatique s’articulent autour des espaces techniques offrant également la possibilité de former des collaborateurs aux aspects non techniques du métier  : l'accueil, la gestion de dossiers administratifs, l'utilisation de logiciels spécifiques, les techniques de vente, le service clients etc. Le concept architectonique éveille l'inspiration et incite à une communication ouverte et à un partage aisé des connaissances entre tous les acteurs du secteur. Un atrium et une grande salle polyvalente munie de gradins mobiles permettent l’organisation de séminaires ou d’événements pour toutes les personnes concernées du secteur.

Techniques de formations innovantes Le Training Center de Lokeren accueillera plusieurs premières dans le domaine des techniques de formation. « Grâce à son réseau de contacts au sein du secteur, EDUCAM suit de très près les dernières tendances. » déclare Paul-Henri Gilissen, directeur technique et formation. « A Lokeren comme dans nos autres centres, nous proposons la formation Intervenir en toute sécurité sur des véhicules électriques et hybrides qui informe les mécaniciens, les techniciens, les carrossiers et les dépanneurs sur le fonctionnement et la structure d'une propulsion électrique. Autre sujet essentiel dans la manipulation des HEV, est la sécurité. Le cours laisse 8

EDUMAG | été 2011

Grâce à son réseau de contacts au sein du secteur, EDUCAM suit de très près les dernières tendances

donc une part belle aux procédures de sécurité à suivre lors d'interventions. » Parmi les autres innovations du Training center de Lokeren, citons notamment l'application multimédia qui permet une participation interactive des stagiaires et le concept de concession virtuelle où les différentes activités d'une entreprise peuvent être simulées. EDUCAM est devenu synonyme de collaboration et de partage des connaissances. Ce n'est pas pour rien que notre devise est Together we know how. L'EDUCAM Training Center Lokeren est un instrument stratégique pour nous aider à assumer notre rôle comme il se doit. En tant

que centre de connaissance, EDUCAM donne le ton afin d'harmoniser les savoirs des différents acteurs du secteur. EDUCAM fournit des connaissances au sens le plus large du terme. L'objectif ultime est de traduire au maximum ces connaissances en savoir-faire sur le lieu de travail. Le centre s’intègre dans un réseau et constitue le pilier porteur des antennes de Melle et de Kontich en Flandre. En Wallonie, le centre principal est AutoFORM à Liège avec des partenariats locaux à Houdeng et à Francorchamps. Ce réseau est encore renforcé par des centres ciblés sur des activités particulières comme Technifutur à Liège ou encore Trichterheide à Hasselt. EDUCAM mettra également ses infrastructures wallonnes à l’honneur lors d’un événement prévu en automne 2011. Avec plusieurs centres en gestion propre, EDUCAM peut mieux rencontrer les besoins de formations des entreprises et est mieux préparé pour faire face aux défis futurs. 

EDUCAM Training Center Lokeren, idéal pour l'organisation d'événements ! Grâce à son infrastructure ultramoderne et à son aménagement inédit, le nouveau Training Center convient parfaitement pour l'organisation d'événements. L'auditoire et ses gradins mobiles peuvent accueillir 150 invités. Le foyer est équipé d'un video wall et dispose d'une cuisine professionnelle. Le parking privé

spacieux est à votre disposition. En bref, vous y trouverez tous les éléments nécessaires pour donner à votre événement une touche unique dans un environnement de technologies de pointe : présentations de nouveaux produits, réunions des membres de votre organisation ou de votre personnel, séminaires etc.


INFO

Indiquez vos efforts de formation sur le bilan social ! On donne souvent une image erronée des entreprises belges : elles n'investiraient pas suffisamment dans la formation de leurs travailleurs. Ces propos doivent cependant être nuancés.

L

es employeurs - tous secteurs confondus – sont tenus de consacrer au moins 1,9 % de leur masse salariale à la formation de leurs travailleurs. C'est ce qui a été convenu dans le Pacte des générations pour encourager la formation des travailleurs tout au long de leur vie. Les employeurs doivent pouvoir prouver qu'ils ont atteint cet objectif. S'ils n'atteignent pas ensemble la barre des 1,9 %, ils peuvent être sanctionnés  : leurs cotisations patronales pour le financement du congééducation payé pourraient augmenter de 0,05 % dans certaines conditions. Depuis le 1er décembre 2008, les entreprises disposent d'un nouveau bilan social leur permettant de mieux consigner

leurs efforts de formation. Désormais, elles peuvent aussi y indiquer les formations informelles (p. ex. formation on the job, participation à des séminaires etc.)

Seuls 16 % des entreprises remplissent la rubrique “Formation”

ainsi que leurs contributions à divers fonds de formation. Les nouveaux bilans sociaux indiquent que les entreprises investissent beaucoup de temps et de moyens dans la formation. Mais il y a un problème  : tout le monde ne remplit pas le volet formation du bilan social.

Rappel urgent EDUCAM s'exprime en ces termes : « Nous sommes convaincus que de nombreux efforts restent encore dans l'ombre et souhaitons dès lors inviter chaque entreprise à faire remplir correctement le volet formation du bilan social par le responsable HR ou le responsable Formations. Il est crucial de le faire. Seul un effort continu pourra permettre à toutes les entreprises de répertorier les informations liées à leurs formations et de garantir ainsi qu'aucune sanction ne devra être prise. Il y a encore une large marge d'amélioration car, pour le moment, seuls 16 % des entreprises remplissent la rubrique “Formation” du bilan social ». 

Plus d'infos ? Téléphonez au 02 778 63 30 ou par e-mail à info@educam.be

n e i t e r t En en M A C U D avec E

profondir uhaitez ap o s s u o V  ? e ègues ? s préoccup ec vos coll u v o a v e n s o io h st c e Une qu quelque cam.be u partager O ? t  je mag@edu su n u ande à edu tre dem UM AG ! à présent vo éro de l'ED ès m d u s n n ou n ai zch Envoye ans le pro la réponse d et découvrez

été 2011 | EDUMAG

9


DOSSIER

Une offre poids lourd ! L'Europe a acquis par tradition une position forte sur le marché des utilitaires et en héberge les plus grands producteurs : Mercedes, Volvo, Scania, Iveco, Renault Trucks et MAN. Les relations entre le secteur des véhicules utilitaires et EDUCAM se sont construites petit à petit grâce à une volonté commune de partager ses connaissances. Aujourd’hui, EDUCAM propose une offre sur mesure pour ce secteur.

L

e secteur des véhicules utilitaires se compose de plusieurs segments  : les camionnettes, les camions légers et les camions lourds. Le marché des camionnettes ressemble assez bien à celui des voitures de tourisme et les producteurs sont principalement les mêmes, mais on ne peut pas en dire autant du secteur des poids lourds. Soulignons tout d'abord que moins de véhicules sont produits, que la valeur des véhicules est beaucoup plus élevée que celle des voitures de tourisme et que la structure des véhicules utilitaires est généralement plus modulaire. La qualité des formations automobiles d’EDUCAM a incité le secteur des véhicules utilitaires à faire confiance à EDUCAM

pour des formations à sa mesure. Voici un aperçu des formations poids lourds qui sont venues enrichir récemment la gamme.

Bienvenue dans le monde des poids lourds renforcée par la Formation produit sur mesure Le but de la première formation est d'apprendre aux vendeurs, aux travailleurs récemment engagés et aux réceptionnistes à poser les bonnes questions afin de pouvoir donner les meilleurs conseils.

L'Europe héberge les plus grands producteurs de poids lourds

Cette formation sert d'introduction à une deuxième formation orientée produit et sur mesure, au cours de laquelle les stagiaires apprennent à rendre les notions techniques accessibles au client. EDUCAM conjugue ici l'aspect hautement technique de ses formations avec une approche commerciale adéquate. Le fil conducteur est le suivant  : d'abord recenser les besoins du client puis y réagir de façon adéquate.

Hayons élévateurs Véhicule didactique d'EDUCAM

10

EDUMAG | été 2011

Le hayon élévateur est un élément indispensable sur un poids lourd. C'est lui qui détermine la fonctionnalité du poids

lourd et le confort de travail de l'utilisateur. Cette formation technique aborde tout ce qui concerne les hayons élévateurs hydrauliques, les hayons élévateurs rétractables, les composants hydrauliques, les schémas électriques, l'utilisation etc.

Climatisation bus Cette formation prévoit un support technique pour le personnel qui intervient sur des bus (urbains) et des cars de luxe. Les fonctions et les principes de fonctionnement des quatre composants principaux (compresseur, condenseur, valve d'expansion, évaporateur) sont expliqués sur base des principales notions de thermodynamique. Ensuite, nous expliquons les constructions et les fonctions des principaux composants et de tous les autres composants qui interviennent dans le processus de refroidissement. Les organes de sécurité et les différents réglages de la capacité sont également abordés. Nous récapitulons ensuite l'outillage indispensable et les autres outils nécessaires à la mise en service et formulons des remarques importantes afin de suivre les bonnes procédures lors du remplissage d'une installation de climatisation. Nous proposerons enfin des solutions aux problèmes de chauffage et de ventilation.

De l'accueil à la réception interactive Une entreprise moderne poids lourds n'est plus gérée comme avant. Au cours


DOSSIER

Volvo Trucks et EDUCAM

Un partenariat gagnant

V

olvo Trucks est un importateur qui a rapidement compris l'importance de cette nouvelle gamme de formations et n'a pas hésité à recourir à cette offre. Luc Verplancken, Technical Trainer Retail Development chez Volvo Trucks  : « Cela fait un petit temps maintenant que nous travaillons avec EDUCAM et ses instructeurs. Ce sont des personnes issues du secteur qui ont de solides connaissances techniques. Ils parlent par expérience. »

Ce sont des personnes issues du secteur qui ont de solides connaissances techniques. Ils parlent par expérience

Depuis lors, Volvo Trucks a organisé plusieurs sessions de formations sur les “Hayons élévateurs” et la “Climatisation pour bus”. Luc Verplancken : « Il s'agit d'excellentes formations, spécialement développées pour notre secteur, nous en sommes extrêmement satisfaits. » 

de cette formation, les réceptionnistes apprennent à rentabiliser au mieux leurs activités. Pour ce faire, ils doivent gérer la pression au travail de façon professionnelle et orientée clients.

La formation présalon est toujours adaptée sur mesure

Les points de départ de cette formation sont : la communication et le feed-back, le téléphone, les types de clients, la détection des signaux d'achat et la réaction adéquate à ces signaux, la gestion de la pression au travail, le traitement des plaintes et la gestion des conflits. Tels

sont les atouts qui permettront à votre réceptionniste de devenir un réel pivot.

Formation présalon Notre formation présalon est toujours adaptée sur mesure à un importateur afin de veiller à ce que ses entreprises de véhicules utilitaires préparent efficacement leurs salons pour pouvoir y accueillir et servir leurs clients de façon optimale. La formation est bien sûr ouverte à tous. Nos stagiaires sont ravis de cette formation et confirment qu'elle les aide à conclure des ventes lors des salons.

Hydraulique et dépannage en toute sécurité

spécifiques au secteur des véhicules utilitaires : il existe notamment une formation générale consacrée à l'hydraulique et une formation dépannage le long de la route. La formation hydraulique fait la part belle à la structure d'un système de base hydraulique et à ses composants. Ce contenu est associé au raccordement de débitmètres et de manomètres en vue de contrôles. La formation Dépannage en toute sécurité part de la législation RGPT et de l'équipement obligatoire légal des véhicules d'intervention. La formation s'articule principalement autour de simulations pra­­tiques, avec une attention particulière pour les véhicules ADR. 

Il y a un large éventail de formations été 2011 | EDUMAG

11


DOSSIER

Certification HEV

Le secteur embraye sur le dispositif EDUCAM

Fin 2010, EDUCAM présentait au secteur et aux autorités compétentes un projet de certification des travailleurs dans le domaine des véhicules électriques et hybrides (HEV*). Cette certification est axée sur les connaissances et la sécurité des collaborateurs qui interviennent sur ces véhicules. Elle a été présentée au secteur lors d'une conférence de presse le 6 janvier. Les premières formations ont eu lieu dès le mois de février.

À

première vue, les véhicules électriques et/ou hybrides ressemblent souvent aux véhicules conventionnels, tant par leur utilisation que par leur apparence. Il faut cependant savoir que, sur le plan technique, cette comparaison n'a pas lieu d'être. Cette tendance et ces évolutions ont mis tout le secteur face à des défis gigantesques. D'une part, il faut soutenir les employeurs face à leurs responsabilités. D'autre part, il faut garantir la sécurité des travailleurs qui interviennent sur les véhicules munis de dispositifs haute tension.

À première vue, les véhicules électriques et/ou hybrides ressemblent souvent aux véhicules conventionnels

Structure de la formation Cette structure de qualification qui comporte trois niveaux est ouverte à tous. En fonction du type d’interventions qu’ils réalisent, des formations permettent aux travailleurs de disposer des connaissances et des savoirfaire absolument indispensables à ces trois niveaux. Pour valider les acquis et garantir la bonne méthode de travail, un test théorique et pratique est organisé en fin de formation. Les travailleurs qui réussissent ce test reçoivent un certificat sectoriel. 12

EDUMAG | été 2011

Niveau 3 Sur mesure

Spécialiste en diagnostic

Niveau 2 2 jours

Collaborateur qualifié

Niveau 1 1 jour

Collaborateur sensibilisé

Le niveau 1 s'adresse au collaborateur sensibilisé qui ne travaille pas sur les systèmes haute tension de véhicules électriques ou hybrides, mais est confronté à ces véhicules. Le niveau 2 concerne les personnes qui doivent pouvoir mettre un véhicule électrique ou hybride hors tension et en remplacer des pièces. Les personnes concernées par le niveau 3 doivent pouvoir réaliser des tâches et/ou prendre des mesures sous tension.

PSA : suit le courant Le groupe PSA qui réunit Peugeot et Citroën a suivi avec intérêt le projet de certification et a chargé ses représentants en Belgique de s’adresser à EDUCAM. Impressionné par le dispositif très complet, le groupe français a immédiatement décidé de faire suivre une formation EDUCAM aux in­ structeurs PSA. Ces formations ont eu lieu en janvier dernier. Ces instructeurs ont maintenant démarré les formations pour leur réseau. Pour ce


DOSSIER faire, ils utilisent le manuel d'EDUCAM qui a été agrémenté d'exemples et d'illustrations propres à PSA conformément au cahier des charges.

Qualité, professionnalisme et travail sur mesure Les entreprises qui ont sauté le pas constatent rapidement que leur collaboration avec EDUCAM leur offre une plus-value qualitative qui se traduit à différents niveaux : • En tant qu’organisme créé par et pour le secteur, EDUCAM jette le pont entre les autorités et les entreprises. Il s'agit là d'un avantage non négligeable au vu de la complexité actuelle de la réglementation. • EDUCAM connaît à la perfection ses secteurs et son public cible, ainsi que leurs besoins. Nous pouvons ainsi réagir en fonction de ces particularités et mettre au point une formation ciblée. Nous offrons du travail sur mesure. • EDUCAM a grandi et est devenu un centre de connaissance sectoriel qui concentre savoir-faire et innovation et anticipe les évolutions à venir. Nous investissons dans des infrastructures et du matériel didactique du dernier cri pour permettre aux entreprises et à leurs travailleurs de faire face plus sereinement aux défis futurs. Nous disposons ainsi d'un véhicule de cours entièrement électrique et de trois véhicules de cours hybrides de différentes marques. Et nous travaillons bien sûr sur les voitures de nos clients lorsqu'ils le souhaitent.

Les travailleurs qui réussissent ce test reçoivent un certificat sectoriel

En tant que centre de connaissance, EDUCAM offre son savoir-faire, mais pas uniquement à son secteur. Il existe en effet une version adaptée de produits élaborés pour les jeunes et les enseignants de l'enseignement. D'autres groupes cibles tels que les pompiers, les entreprises de dépannage et les conseillers en prévention nous envoient des demandes ciblées sur la sécurité au travail des collaborateurs qui interviennent sur des véhicules électriques et hybrides.  * HEV = Hybrid Electric Vehicle

Plus d'infos ? Téléphonez au 02 778 63 30 ou par e-mail à info@educam.be

Zoom sur le Niveau 2 Formation La formation aborde le fonctionnement et la structure de la propulsion électrique. Les dangers éventuels et les procédures de sécurité à suivre lors d'interventions sont largement abordés. L'accent est mis sur ce que vous pouvez faire ou pas sur ces véhicules, mais aussi sur la façon d'intervenir dans des situations dangereuses. L'utilisation et le contrôle de l'équipement de sécurité et de l'outillage spécialisé sont largement abordés dans la partie pratique. Le fait de mettre un véhicule électrique ou hybride hors de nuire est une compétence importante que la formation tend à enseigner. En réaction à cette formation, EDUCAM a ajouté récemment un véhicule supplémentaire à sa

gamme de véhicules électriques, à savoir une Honda Civic Hybrid.

Certification Le certificat octroyé après avoir suivi la formation et réussi l'épreuve (théorie et pratique), atteste que son titulaire : • connaît la structure d'un véhicule électrique ou hybride ; • connaît les principaux risques liés aux pièces de ces systèmes de propulsion ; • connaît une méthode de travail sûre et l'applique lorsqu'il travaille sur ces systèmes de propulsion ; • peut choisir des équipements de protection individuelle et les appareils de mesure adéquats, et les utiliser en fonction des tâches à réaliser.

EDUCAM était présent au salon

Secura 2011

E

DUCAM était présent parmi les exposants de la huitième édition du salon Secura organisée du 23 au 25 mars au Heysel à Bruxelles, le salon par excellence de la protection et de la sécurité au travail. Environ 200 entreprises ont donné un aperçu général de ce qu'elles offrent sur le marché, en attirant l'attention sur leurs nouveautés. Les organisateurs se sont réjouis des 6000 visiteurs intéressés qui sont passés par le Heysel. Febelsafe, la Fédération belge des fournisseurs et prestataires de services en matière de sécurité et de bien-être au travail,

y avait invité EDUCAM afin de mettre en évidence et promouvoir quelques formations spécifiques destinées aux collaborateurs en prévention et aux dépanneurs. La Mitsubishi i-MiEV d'EDUCAM occupait une place de choix sur le stand de Febelsafe. En plus de l’information sur les véhicules électriques et hybrides, ce salon a permis d’en apprendre davantage sur les formations spécifiques à la gestion en prévention développées sur mesure pour les conseillers en prévention, les secouristes, les membres du comité pour la prévention et la protection au travail etc. 

été 2011 | EDUMAG

13


GESTION DES COMPETENCES

La validation des compétences

Une reconnaissance officielle de l’expérience De nombreux travailleurs et demandeurs d’emploi ont acquis des compétences sur le terrain mais ne disposent d’aucun titre qui en atteste. Ces compétences non reconnues limitent ces personnes dans leurs perspectives professionnelles et participent à un gaspillage des savoir-faire à l’heure où engager du personnel qualifié s’avère parfois difficile. La validation des compétences a pour but de reconnaître officiellement les compétences acquises en dehors des filières classiques.

L

a pratique d’un métier, les formations et la vie de tous les jours sont autant d’occasions d’acquérir une multitude de compétences. C’est dans ce contexte que la Communauté française, la Région wallonne et la Commission communautaire française ont conclu un accord de coopération relatif à la validation des compétences en 2003.

qui dispense(nt) les titres correspondant à ses compétences. Toutes les informations nécessaires se trouvent sur le site Internet du consortium : www.cvdc.be. Le respon­ sable du centre fera ensuite remplir le document d’inscription à la validation des compétences. Le candidat recevra alors une convocation à l’épreuve.

Le dispositif

Le Titre de compétence est un document délivré au nom des gouvernements francophones et remis au candidat pour attester de la maîtrise d’une partie de métier. Ce titre est également reconnu par le service public de l’emploi. Le Titre de compétence est octroyé dans un centre agréé moyennant la réussite d’une épreuve de validation. Il s’agit d’une mise en situation professionnelle où l’on demande au candidat d’effectuer une tâche comme il le ferait sur son lieu de travail. Chaque métier est divisé en unités de compétence car il n’est pas nécessaire de maîtriser toutes les parties d’un métier pour trouver un emploi. Ce sont ces unités de compétence qui font l’objet d’une validation. Cela permet au candidat de faire reconnaître sa maîtrise de l’ensemble ou d’une partie des compétences liées à un métier. Pour chaque métier, une commission de référentiels est composée des opérateurs d’enseignement et de formation mais aussi, et surtout, des interlocuteurs sociaux sectoriels. Cette présence de l’entreprise en amont permet de répondre au maximum aux besoins des acteurs de l’entreprise.

La validation des compétences s’adresse aux personnes de 18 ans et plus qui possèdent des compétences mais pas de diplôme correspondant. Ce dispositif va leur permettre de faire reconnaître leurs compétences officiellement via l’obtention d’un Titre de compétence.

Le Titre de compétence atteste de la maîtrise d'une compétence précise

Cette reconnaissance est organisée par un Consortium des opérateurs de formation et via des centres de validation mis en œuvre par les 5 institutions publiques de formation  : Bruxelles-Formation, l’Enseignement de promotion sociale, le Forem, l’IFAPME et le SFPME. En ce qui concerne l’automobile, ce sont les centres AutoFORM (Liège), Autotech (Houdeng) et Bruxelles Formations qui sont concernés. Pour s’inscrire, il suffit au candidat de contacter le (les) centre(s) de validation 14

EDUMAG | été 2011

Le Titre de compétence

La validation et le secteur automobile La validation des compétences concerne de nombreux domaines d’activités. Pour le secteur automobile, en l’occurrence, deux métiers et six titres sont actuellement disponibles : Mécanicien d'entretien des voitures particulières et véhicules utilitaires légers : • Titre 1 : Réaliser l'entretien courant du véhicule • Titre 2 : Réaliser l'entretien complet du véhicule • Titre 3 : Réaliser des petites réparations courantes et le montage d'un accessoire Mécanicien réparateur des voitures particulières et véhicules utilitaires légers : • Titre 1 : Réaliser des entretiens et des réparations mécaniques avec pose de diagnostic • Titre 2  : Réaliser des réparations électrotechniques • Titre 3  : Réaliser des opérations de diagnostic et de paramétrage sur des circuits électrotechniques simples Les titres pour les métiers de la carrosserie sont actuellement en préparation. De nouveaux métiers s’ajoutent régulièrement à la liste actuelle. 


Les apports du dispositif pour l’employeur : • Réduction de la zone d’incertitude lors du recrutement externe ou interne • Accompagnement des évolutions internes des collaborateurs • Valorisation de l’image de professionnalisme et amélioration de la compétitivité de l’entreprise • Pérennisation des savoir-faire • Gain d’autonomie • Rationalisation et optimisation des parcours de formation • Responsabilité sociale de l’entreprise Vous désirez en savoir davantage sur le dispositif ? Consultez le site www.validationdescompetences.be

Plus d'infos ? Téléphonez au 02 778 63 30 ou par e-mail à info@educam.be

La validation des compétences, un réel atout dans le monde du travail : témoignage

L

'entreprise Van Boom SA, une concession BMW à Puurs, suit les dernières évolutions de très près. Le responsable Kurt Goossens y travaille avec Bert Van Den Bergh, un jeune avide d'apprendre qui n'a pas terminé sa scolarité et n'a donc pas de diplôme. Ou plutôt : n'avait pas de diplôme. Car Bert vient d'obtenir son Titre de compétence Mécanicien !

Le Titre peut être un outil de référence lors de recrutement

Kurt Goossens ne tarit pas d'éloges sur le Titre de compétence  : « Le Titre de compétence de mon collaborateur signifie pour moi qu'il dispose des compétences nécessaires pour exercer son métier. Il s'agit d'une preuve objective de

ses connaissances, mais surtout de ses compétences. Pour notre entreprise, cela constitue une plus-value évidente. C'est un document officiel, au même titre qu'un diplôme, auquel j’attribue ma confiance ». Kurt Goossens souligne encore d'autres atouts de la validation des compétences  : « Ce système permet non seulement de mesurer si un travailleur est à la hauteur de son métier, mais aussi de donner des indications lors de l'embauche ; il permet encore de recenser les points forts et les points faibles des candidats ou des collaborateurs. Vous voyez ainsi les points à développer et pouvez rédiger un plan de formation ciblé et donc efficace. Un travailleur doit suivre les toutes dernières technologies. La formation est donc particulièrement importante ! » Aujourd'hui, Bert Van Den Bergh est l'heureux titulaire d'un Titre de compétence. Il témoigne : « Je n'ai jamais obtenu

de diplôme, mais grâce à mon expérience en milieu professionnel, j'ai réussi à obtenir le Titre de compétence. Pour ce faire, j'ai toujours pu compter sur le soutien de mon employeur. Cela a définitivement réveillé mon intérêt pour la formation : je vais bientôt suivre une formation en électronique et technique de diagnostic ! Le Titre de compétence m'a beaucoup apporté. Et c'est un bel atout pour mon employeur aussi. » 

été 2011 | EDUMAG

15


Gagnez ou offr ez un coff re gourm and !

Gagnez un coffre gourmand EDUCAM ou un des nombreux bons loisirs pour des moments de détente bien mérités.

Comment gagner ? Surfez rapidement sur www.educam.be/eduquiz-fr et répondez à la question du concours.


EDUMAG auto - été 2011