Page 1

tion Situa

Juin 2011 N°76

AQ U I TA I N E

Le commerce international en Aquitaine

Les chiffres de l’Aquitaine en 2010 Un contexte global mitigé

➜ 2010 : contexte de reprise économique mondiale  des échanges : + 14 % pour les échanges de biens et de services mondiaux (source : OMC). ➜ Progression retrouvée des échanges en Aquitaine, concordant avec la hausse constatée au niveau de la France (+ 14% pour les exportations comme pour les importations françaises). ➜ Avenir incertain : ralentissement de la croissance mondiale en 2011 sous l’effet du tassement des pays développés, mais aussi des pays émergents (OCDE). 11e région exportatrice et 12e région importatrice Export Aquitaine France

2009/ 2010 (%)

Import

2009/ 2010 (%)

Solde

13 343

+10

11 473

+18

1 870

387 881

+14

455 947

+14

-68 066

Source : Douanes 2010, traitement CCIR Aquitaine, valeurs en millions d’euros NB : Pour des raisons de cohérence avec les chiffres régionaux, les chiffres nationaux sont indiqués hors matériel militaire

Une économie régionale moins ouverte vers l’extérieur que la moyenne française ➜ Exportations aquitaines : 14 % du Produit Intérieur Brut (PIB) en 2009. Cette part est plus faible qu’au niveau national (18 % du PIB). ➜ Régions les plus dynamiques à l’export : Ile-de-France (plus de 67 milliards d’euros), Rhône-Alpes (plus de 42 milliards d’euros), Midi-Pyrénées (plus de 36 milliards d’euros) et Nord-Pas-de-Calais (près de 30 milliards d’euros).

Source : Douanes ; Insee © SIG CCIR HN/PEAT/JR-02/2011 © IGN/BD TOPO - reprod. interdite

Source : Douanes

Note méthodologique Les chiffres suivants ont été récoltés sur le site internet des Douanes les 2 et 10 juin 2011. Ils comptabilisent uniquement les échanges de biens et de marchandises et de ce fait excluent les activités de services. Aux niveaux régional et départemental, ils n’intègrent pas les échanges de matériels militaires. Les exportations de certains établissements dont le siège social se situe hors Aquitaine ne sont pas non plus prises en compte. Ils ne reflètent donc pas de manière exhaustive l’activité économique de l’Aquitaine. A cela s’ajoute le fait que les exportations sont le plus souvent comptabilisées à partir des sites de dédouanement (grands ports et aéroports). Ils sont présentés en valeur et non en volume. Ils peuvent faire l’objet de corrections d’ajustement au cours des mois à venir en raison des opérations qui peuvent être comptabilisées a posteriori par les services douaniers pour l’année 2010. 1

Édito Avec 13 milliards d’euros d’exportations et 12 milliards d’euros d’importations en 2010, l’Aquitaine se situe - une fois encore - à la 12e place seulement des régions françaises. Nous connaissons nos faiblesses à l’international. D’abord, nos exportations sont trop concentrées, aussi bien en termes de destinations (l’Espagne et les Etats-Unis représentent presque un tiers de nos exportations) que de secteurs (l’agroalimentaire, la chimie et l’aéronautique-spatial en couvrent les deux tiers). Ensuite, les entreprises ont du mal à atteindre la taille critique et la trésorerie nécessaire pour tenter l’aventure au long cours. Mais nous avons aussi de nombreux atouts pour donner à l’Aquitaine la place qu’elle mérite sur le marché mondial. Diversifiée, l’économie aquitaine combine à la fois des secteurs traditionnels et des technologies de pointe, structurés au sein de pôles de compétitivité ou de clusters. Elle peut se positionner sur des marchés innovants, tels que les matériaux lasers, la biologie-santé, l’éco-construction ou la chimie verte. J’en veux pour preuve les projets régionaux financés par le Conseil Régional ou par le programme national “Investissements d’avenir”. Il faut continuer à diversifier l’économie aquitaine pour gagner les marchés de demain et résister à la concurrence des pays émergents. Mais également renforcer l’accompagnement des entreprises pour leur permettre d’acquérir les compétences et les outils nécessaires. C’est l’objectif majeur de la stratégie d’action des CCI d’Aquitaine pour les 5 ans à venir. Objectif : multiplier par deux les 1 500 entreprises exportatrices régulières de notre région. Laurent Courbu Président de la CCIR Aquitaine


Dynamisme des secteurs aquitains à l’export pour 2010 2010 : reprise de l’activité export pour l’Aquitaine

Contribution des premiers secteurs aux exportations aquitaines

Les premiers secteurs exportés par l’Aquitaine Secteurs / produits Agroalimentaire dont :

2010

Part du total régional (%)

2009/2010 (%)

3 541

27

+12

1 669

13

+16

Culture et élevage

857

6

+9

Vins Viandes

211

2

+16

Produits à base de légumes et de fruits

210

2

+11

Produits laitiers

172

1

-2

2 896

22

+2

Produits pharmaceutiques

1 437

11

-4

Chimie de base, plastiques

950

7

+7

Produits chimiques divers

237

2

+4

Produits en plastique

180

1

+12

Construction aéronautique et spatiale

2 497

19

+9

Industries du bois dont :

1 008

8

+14

Pâte à papier, papier et carton

689

5

+17

Bois et articles en bois

249

2

+11

Équipements pour automobiles

475

4

-3

Produits sidérurgiques et acier

425

3

+17

Articles d’habillement

353

3

-4

Instruments à usage médical, optique et dentaire

327

2

+45

Chimie, plastique et cosmétique dont :

Source : Douanes 2010, traitement CCIR Aquitaine

➜ Les exportations de l’Aquitaine s’appuient fortement sur les produits du secteur primaire et leur transformation : forte représentation des secteurs agricole et agroalimentaire (27 % du total régional) et bois-papier (8 % du total régional) dans les premiers produits exportés.

Les exportations reflètent également la compétence industrielle et technologique de l’Aquitaine, en pointe sur les secteurs aéronautique et spatial (19 % des exportations aquitaines) et les industries chimiques et plastiques (22 % des exportations aquitaines) notamment.

➜ Pour les secteurs de la chimie-santé-pharmacie et de l’agroalimentaire, de nombreux sous-secteurs sont présents dans les produits exportés, témoignant de l’existence, en Aquitaine, des différents stades de la production/ transformation des produits considérés, et d’une filière organisée sur le territoire.

Une forte spécialisation

➜ La construction aéronautique : près de 20 % des exportations régionales (11 % pour la France) ;

Source : Douanes 2010, traitement CCIR Aquitaine, valeurs en millions d’euros

➜ Constat général : reprise d’activité à l’export en 2010 après la crise (+1,2 milliard d’euros entre 2009 et 2010).

➜ Les vins : 13 % des exportations régionales (3 % pour la France) ;

➜ Dynamisme particulier à l’export des industries du bois (hausse de la demande et des prix de la pâte à papier au niveau mondial) et des industries agroalimentaires (notamment vins et produits de la viande).

➜ Les produits pharmaceutiques : 11 % des exportations régionales (7 % pour la France) ; ➜ Les produits de la culture et de l’élevage  : 6 % des exportations régionales (3 % pour la France).

Des filières aquitaines structurées, des exportations concentrées

Répartition des exportations par grands produits

La concentration des exportations et des importations est une caractéristique essentielle du commerce international de l’Aquitaine. Signe de la compétitivité de certains secteurs, elle peut également représenter une menace dans un contexte de concurrence mondiale exacerbée, toute l’économie étant alors dépendante des performances de ces secteurs à l’export. Cela est d’autant plus vrai lorsque l’activité est concentrée dans quelques établissements (par exemple la pâte à papier). Ainsi, depuis quelques années, la compétitivité des produits agroalimentaires français est menacée sur le plan mondial. La France, tout en restant le deuxième exportateur mondial de céréales après les États-Unis, cède du terrain face aux pays émergents à bas coûts de production (Russie, Ukraine, Vietnam, Inde, Brésil).

Aquitaine

France

Source : Douanes 2010, traitement CCIR Aquitaine

2


Les 5 premiers secteurs importateurs de l’Aquitaine Secteurs / produits

Part du total régional (%)

2010

2009/2010 (%)

Chimie, plastique et cosmétique dont :

2 244

20

+16

Produits pétroliers

1 838

16

+35

1 433

12

+11

Construction aéronotique et spatiale

1 091

10

+15

Construction automobile

960

8

+26

Agriculture et agroalimentaire dont :

➜ Phénomène particulièrement marqué de hausse des prix des matières premières dans le monde entier depuis le début de l’année 2010. Répercussions relativement contrastées sur l’économie régionale : • les industries de transformation (aval) utilisent les matières premières agricoles, les minerais, le pétrole et ses dérivés (caoutchouc)  : leurs coûts d’achat augmentent et leur compétitivité diminue, ce qui explique en partie la hausse des importations de l’Aquitaine (en valeur) ;

Source : Douanes 2010, traitement CCIR Aquitaine, valeurs en millions d’euros

• certaines industries amont, les céréaliers par exemple, ont pu profiter du cours à la hausse de leurs productions.

➜ Contexte général de reprise très forte des importations de produits pétroliers dûe à la reprise de l’activité économique mondiale, conjuguée à la hausse continue des prix du pétrole depuis plusieurs années.

➜ Baisse des importations d’ordinateurs mais progression du secteur informatique grâce à la hausse importante (+69%) des importations de composants et cartes électroniques.

Répartition géographique des échanges Les exportations de l’Aquitaine par grandes zones

Europe 8 682 ME (65%)

Proche et Moyen-Orient 207 ME (2%) Afrique 608 ME

Amérique 2 530 ME (19%)

Zoom Europe

Divers 49 ME

UE à 15 83%

5% Nouveaux états membres 12% Europe hors UE

Source : Douanes 2010, traitement CCIR Aquitaine, valeurs en millions d’euros

➜ Europe : zone majeure pour le commerce international de l’Aquitaine, à l’export comme à l’import. ➜ Asie en hausse parmi les zones clients du fait des exportations massives de vins aquitains vers la Chine et Hong-Kong. ➜ 2010 a été marquée par la progression forte des exportations vers les zones asiatiques et du Proche et Moyen- Orient. Cela est lié au fait qu’elles ont été relativement épargnées par la crise et ont conservé leur pouvoir d’achat (au contraire de l’Amérique et des pays de l’UE). ➜ Les exportations vers l’Afrique progressent également de manière intéressante (+ 24 %). Les trois premiers pays sont : le Maroc, la Tunisie et l’Algérie. Ils totalisent 261 millions d’euros. ➜ Avec la Chine, 8e pays client, l’Inde, le Brésil et la Russie constituent le groupe des “BRIC”. Ces trois derniers se situent aux alentours du 20e rang des pays clients. En 2010, les exportations aquitaines vers les BRIC totalisent 637 millions d’euros à l’export. ➜ À l’import  : Union européenne et Amérique ont les progressions les plus faibles.

Les importations de l’Aquitaine par grandes zones mondiales 2010

Part du total régional (%)

8 163

71

6 179

54

546

5

1 438

13

Amérique

1 316

11

Asie

1 205

11

361

3

28

0

372

3

Union européenne à 15 Nouveaux états membres Europe hors UE

Afrique Proche et Moyen-Orient Divers

(9%)

(5%)

(8 682 ME)

Europe dont :

Asie 1 267 ME

Source : Douanes 2010, traitement CCIR Aquitaine, valeurs en millions d’euros

3


Premiers pays clients de l’Aquitaine 2010

Part du total régional (%)

5 premiers pays fournisseurs de l’Aquitaine 2009/2010 (%)

Espagne

2 037

15

+8

Etats-Unis

1 897

14

-9

Allemagne

1 291

10

+13

Italie

1 067

8

+28

Royaume-Uni

1 011

8

+8

Suisse

602

5

+1

Belgique

530

4

-6

Chine

295

2

+69

Pays-Bas

280

2

-34

Hong Kong

268

2

+113

Pologne

209

2

+33

Portugal

208

2

-15

Part du total régional (%)

2010

2009/2010 (%)

Espagne

1 979

17

+30

Etats-Unis

984

9

+29

Russie

960

8

+86

941

8

-3

823

7

-9

Allemagne Royaume-Uni

Source : Douanes 2010, traitement CCIR Aquitaine, valeurs en millions d’euros NB : La progression très forte de la Russie est essentiellement liée aux importations de produits pétroliers.

Principaux couples pays/marchés de l’Aquitaine à l’export en 2010 1ers produits exportés

Part dans total export vers ces pays

Produits sidérurgiques

15%

Culture et élevage

13%

Produits pharmaceutiques

11%

1ers pays clients Espagne

Source : Douanes 2010, traitement CCIR Aquitaine, valeurs en millions d’euros

Etats-Unis

Deux pays clients de l’Aquitaine constituent une spécificité au regard de la moyenne française : ➜ les Etats-Unis : les exportations aquitaines vers les Etats-Unis représentent 9 % des exportations de la France vers ce pays ;

Allemagne

➜ l’Espagne : les exportations aquitaines vers l’Espagne représentent 7 % des exportations de la France vers ce pays.

Royaume-Uni

Italie

L’Europe est une zone majeure pour le commerce international de l’Aquitaine, à l’export comme à l’import. L’Espagne est le premier client de l’Aquitaine avec 15 % des exportations, suivi de l’Allemagne avec 10 % des exportations.

Aéronautique et spatial

56%

Equipements automobiles

10%

Instruments médicaux

9%

Equipements automobiles

14%

Pâte à papier, papiers et cartons

13%

Produits chimiques de base

11%

Vins

24%

Aéronautique et spatial

14%

Culture et élevage

8%

Produits pharmaceutiques

31%

Aéronautique et spatial

15%

Pâte à papier, papiers et cartons

9%

Source : Douanes 2010, traitement CCIR Aquitaine

Cette dépendance peut constituer un risque, surtout dans le contexte de crise économique encore non terminée, particulièrement pour l’Espagne, premier partenaire de l’Aquitaine.

1ers produits à l’export Aéronautique et spatial

Les échanges avec la Chine et Hong-Kong sont en forte progression grâce au dynamisme des exportations de vins vers ces destinations. Ils représentent à eux seuls un quart des exportations régionales pour ce produit.

Vins

La Pologne est un pays client en progression depuis quelques années du fait des exportations aquitaines de biens de consommation (chimie, pharmacie, électronique, culture et élevage).

Produits pharmaceutiques

Les ventes aux Etats-Unis sont en chute, principalement du fait des exportations en baisse de produits de la construction aéronautique et spatiale vers ce pays (- 295 millions d’euros entre 2009 et 2010). Les exportations de vins vers ce pays sont également en diminution. Ce pays est un partenaire majeur pour les secteurs technologiques aquitains.

Produits chimique de base

Culture et élevage

1ers pays clients

Part dans total export vers ces pays

Etats-Unis

43%

Suisse

13%

Italie

7%

Royaume-Uni

15%

Hong-Kong

14%

Chine

11%

Italie

23%

Espagne

15%

Grèce

9%

Espagne

16%

Allemagne

14%

Etats-Unis

13%

Espagne

31%

Allemagne

11%

Royaume-Uni

9%

Source : Douanes 2010, traitement CCIR Aquitaine

4


Quelques données par départements La Gironde représente largement plus de la moitié des exportations de la région Aquitaine, avec trois secteurs leaders : l’aéronautique et spatial, les vins et la pharmacie.

Dordogne Gironde

Tous les départements aquitains connaissent entre 2009 et 2010 une reprise sensible de leurs exportations, avec une nuance à apporter pour les Pyrénées-Atlantiques (seulement + 2 %) qui ont exporté moins de produits chimiques de base (- 62 millions d’euros en un an).

678

830

7 998 6 863 Lot-etGaronne Landes 1 490

Les départements aquitains à l’export et import

709

612

1 675

2010

Export en ME

PyrénéesAtlantiques 2 412

Import en ME

1 548

Export part du total régional (%)

2009/ 2010 (%)

Import part du total régional (%)

2009/ 2010 (%)

Gironde

60

+12

60

+18

PyrénéesAtlantiques

18

+2

14

-1

Landes

11

+13

15

+36

Dordogne

6

+14

6

+33

Lot-et-Garonne

5

+10

6

+15

Source : Douanes 2010, traitement CCIR Aquitaine, valeurs en millions d’euros

Les spécificités départementales par produits 1ers produits exportés

Dordogne

Gironde

Landes

Lot-et-Garonne

Pâte à papier, papiers et cartons

321

39

Culture et élevage

70

8

Produits en plastique

47

6

Aéronautique et spatial

2 394

30

Vins

1 641

21

Produits pharmaceutiques

1 263

16

Produits chimiques de base

232

16

Pâte à papier, papiers et cartons

198

13

Culture et élevage

196

13

Culture et élevage

158

26

Produits pharmaceutiques

133

22

71

12

Produits sidérurgiques

397

16

Produits chimiques de base

338

14

Culture et élevage

222

9

Fruits et légumes transformés, y compris les jus

Pyrénées-Atlantiques

Part dans total du département (%)

2010

Source : Douanes 2010, traitement CCIR Aquitaine, valeurs en millions d’euros

5


Les entreprises aquitaines à l’international Une région attractive pour les investisseurs étrangers1

Un tissu d’entreprises moyennement compétitif à l’export2

Les investissements étrangers sont un atout stratégique et économique majeur pour la région. Ils constituent également un risque de dilution des prises de décisions et de captation des avantages technologiques des entreprises.

➜ En 2010, 6 209 entreprises exportatrices, d’après les Douanes, dont 11 % exportent pour la première fois (primo-exportateurs). ➜ Un taux de maintien des primo-exportateurs supérieur à la moyenne nationale (10 %) en Gironde et dans les Pyrénées-Atlantiques.

31 projets d’investissements étrangers aquitains en 2010 (+10 projets par rapport à 2009)

Taux de maintien de 2005 à 2010

➜ Aquitaine : 7e région française en 2010 pour le nombre de projets.

Gironde

➜ Retombées importantes en termes de développement économique : 1 350 emplois ont été créés ou maintenus en 2010 dans la région grâce à ces investissements.

Dordogne

➜ Un taux d’entreprises exportatrices moyen en Aquitaine entre 2,6% et 3,2% (8 régions françaises se situent en dessous de cette fourchette, 8 autres régions audessus et 4 au même niveau). Répartition des entreprises exportatrices aquitaines par taille et part des exportations Part des exportations (%)

Part dans le total (%)

54

15

Royaume-Uni

34

9

Espagne

32

9

Belgique

23

6

Italie

18

5

Japon

16

4

Pays-Bas

16

4

Suède

13

4

Petites et moyennes entreprises (0 à 249 salariés)

38

Entreprises de taille intermédiaire (250 à 4 999 salariés)

34

Grandes entreprises (5 000 salariés et +)

25

Taille non disponible

3 Source : Les chiffres du commerce extérieur, année 2010, Douanes

86%

réalisent

1%

réalisent

des exportateurs sont desTPE ou PME

Source : Répertoire des établissements à capitaux étrangers en Aquitaine, CCIR Aquitaine, 2010

des exportateurs sont des grandes entreprises

➜ Dans 195 de ces établissements, le capital est détenu à 100 % par le groupe étranger.

38%

des exportations régionales

25%

des exportations régionales

1 Source : Agence Française pour les Investissements Internationaux (AFII), 2010 2 Source : Douanes 2010, http://lekiosque.finances.gouv.fr/Appchiffre/portail_default.asp

www.aquieco.com Situation Aquitaine - Rédaction : service Information économique - Directeur de la publication : Gilles GUYONNET-DUPERAT - Editeur : Chambre de Commerce et d’Industrie de Région Aquitaine 185, cours du Médoc - BP 143 - 33042 Bordeaux Cedex - Tél. : 05 56 11 94 94 - Fax : 05 56 11 94 95 - www.aquitaine.cci.fr - N° ISSN : 1156-0711

6

IMPRIMERIE MCI - 05 57 97 32 12

Allemagne

11% Source : Les chiffres du commerce extérieur, année 2010, Douanes

Répartition des capitaux étrangers en Aquitaine par pays d’origine

20

De 11 à 15%

Aquitaine

➜ C’est le résultat du recensement mené en 2011 par la CCIR Aquitaine dans le Répertoire des établissements à capitaux étrangers en Aquitaine.

71

5 à 8%

Pyrénées-Atlantiques

363 établissements de l’industrie, du commerce ou des services à participation étrangère

Etats-Unis

5 à 10%

Lot-et-Garonne

➜ Secteurs bénéficiaires en 2010 : 7 projets menés par des entreprises étrangères dans le secteur de l’énergie et du recyclage et 3 par des entreprises d’équipements médicaux.

Nombre d’établissements

0 à 5%

Landes

➜ Bonne progression du nombre de projets étrangers accueillis depuis 2003.

Pays d’origine de l’investisseur

De 11 à 15%

Situation Aquitaine  

Situation AQUITAINE N°76 Le commerce international en Aquitaine

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you