Issuu on Google+

 

DÉCIDONS L'AQUITAINE  Mandature 2011/2016       

EXIGENCES LÉGISLATIVES ET RÉGLEMENTAIRES : un nouveau cadre     

SCHÉMA DIRECTEUR     

 

 

 

 

 

 

  MUTUALISATION 

STRATÉGIE  RÉGIONALE   

     

AVIS  PÔLES RÉGIONAUX       SPÉCIALISÉS 

SCHÉMAS SECTORIELS  RÉGIONAUX 

   

INDICATEURS   

SERVICES SUPPORTS     

FONCTIONS D'APPUI    GESTION RH  SYSTEMES D'INFORMATION      JURIDIQUE   ACHAT 

COMPTABILITE/FINANCES 

AUDIT 

COMMUNICATION REGIONALE 

   

COLLECTE ‐ RÉPARTITION  TACFE/TACVAE  SOLIDARITÉ  FINANCIERE   


Extraits de la loi du 23 juillet 2010 et du décret du 1er décembre 2010      AVIS 

AVIS 

AVIS 

STRATEGIE  RÉGIONALE 

STRATEGIE  RÉGIONALE 

STRATEGIE  RÉGIONALE 

COLLECTE  RÉPARTITION 

Article L710‐1 : Les CCIT/CCIR peuvent assurer toute mission d’expertise, de consultation, ou  toute  étude  demandée  par  les  Pouvoirs  Publics  sur  une  question  relevant  de  l’industrie,  du  commerce,  des  services,  du  développement  économique,  de  la  formation  professionnelle  ou  de l’aménagement du territoire.      Article L711‐7 : Les CCIR sont consultées par le Conseil régional sur tout dispositif d’assistance  aux entreprises dont la Région envisage la création, sont associées à l’élaboration du SRADT  (Schéma  Régional  d'Aménagement  et  de  Développement  du  Territoire).  Elles  sont  aussi  associées à l’élaboration du SCOT lorsque ce  schéma excède les limites de la  circonscription  d'une CCIT.      Article L711‐33 : Les CCIR peuvent être consultées par l’Etat, la Région et leurs établissements  publics  sur  toute  question  relative  à  l’activité  et  au  développement  économique,  à  la  formation professionnelle, à l’aménagement du territoire et à l’environnement.      Article L711‐3 : Dans le cadre des orientations données par la CCIR, les CCIT exercent   toute mission de services auprès des entreprises industrielles, commerciales et de service de  leur circonscription…      Article  L711‐8 :  Les  CCIR  encadrent  et  soutiennent  les  activités  des  CCIT  qui  leur  sont  rattachées. Elles définissent une stratégie pour l’activité du réseau dans leur circonscription.  Dans  des  conditions  définies  par  décret,  les  CCIR  exercent  leur  activité  en  valorisant  les  compétences existant dans les CCIT de leur circonscription.      Article R 712‐22‐2 : Les projets de budgets primitifs ou rectificatifs des CCIT sont transmis à la  CCIR  à  laquelle  elles  sont  rattachées.  Cette  dernière  vérifie  la  cohérence  de  ces  projets  de  budgets avec les ressources qu’elle leur a allouées, son propre budget et les orientations de la  stratégie régionale commune.    Les CCIR :  •

STRATEGIE  RÉGIONALE 

votent à la majorité des deux tiers des membres présents ou représentés, la stratégie  applicable  dans  l’ensemble  de  leur  circonscription  ainsi  que,  chaque  année,  à  la  majorité  des  membres  présents  ou  représentés,  le  budget  nécessaire  à  sa  mise  en  œuvre,  (article L711‐8) 

SCHEMA  DIRECTEUR 

(article L711‐8)  •

GESTION RH 

établissent un schéma directeur qui définit le nombre et la circonscription des CCIT  gère, à compter du 1er janvier 2013, l’ensemble du personnel sous statut des CCIT et  de la CCIR qu’elle met ensuite à disposition pour une partie auprès des CCIT  (art. 85 du décret) 


adoptent des schémas sectoriels destinés à encadrer les projets des CCIT :  (article L711‐8) 

SCHEMAS  SECTORIELS  RÉGIONAUX 

9 9 9 9

gestion des équipements portuaires et aéroportuaires  formation et enseignement  aide à la création, à la transmission et au développement de l’entreprise  développement durable  (article D711‐41) 

  •

SCHEMAS  SECTORIELS  RÉGIONAUX 

élaborent,  en  cohérence  avec  le  contrat  de  plan  régional  de  développement  des  formations  professionnelles,  un  schéma  régional  en  matière  de  formation  professionnelle qui a vocation à être décliné au sein des CCIT afin de tenir compte des  spécificités locales.  (article L711‐9) 

  FONCTIONS D 'APPUI 

assurent des fonctions d'appui et de soutien pour les CCIT :…  9 service de formation mutualisée  9 pôles  régionaux  spécialisés  dans  l'action  économique,  l'intelligence  économique,  l'innovation, l'environnement, le développement international 

SERVICES SUPPORT 

9 services support  9 mise en place d'une politique régionale de communication 

COMMUNICATION  REGIONALE 

(article R711‐33‐II)    • MUTUALISATION 

veillent  à  ce  que  les  CCIT  mettent  à  disposition  des  ressortissants  les  services  et  prestations  dont  la  charge  leur  a  été  confiée  par  la  loi  ou  le  règlement  (mission  de  service public et d'intérêt général)  (article R711‐34‐I) 

  MUTUALISATION 

favorisent  la  mutualisation  des  actions  des  CCIT,  notamment  par  le  biais  de  conventions prévues à l'article D711‐67‐5  (article D711‐34‐II) 

  • INDICATEURS 

établissent  annuellement,  dans  le  cadre  de  leur  rapport  d'activité,  un  relevé  d'indicateurs  prévus  par  l'article  D711‐56.I  (définis  par  l'ACFCI)  les  concernant,  ainsi  qu'un relevé consolidant ceux fournis par les CCIT qu'elles transmettent à l'ACFCI qui  les transmet au Ministère de Tutelle  (article D711‐34‐III) 

  INDICATEURS 

vérifient,  lors  de  l'élaboration  des  schémas  sectoriels,  le  respect  des  normes  d'intervention et des indicateurs définis par l'ACFCI  (article D711‐41‐I) 

   


SOLIDARITÉ  FINANCIERE 

Article  R712‐10  :  Dans  les  cas  mentionnés  ci‐dessous,  l'autorité  de  tutelle  peut  mettre  en  place une tutelle renforcée après avoir demandé préalablement à l'établissement de prendre,  dans un délai qu'elle fixe, les mesures correctrices nécessaires :  ‐ …  lorsqu'il  apparaît  que  la  gestion  de  la  chambre  territoriale  risque  d'entraîner  l'obligation  de  solidarité  financière  de  la  chambre  de  région  en  application  du  7° de  l'article L711‐8    Article R712‐22‐2 : Les projets de budgets primitifs ou rectificatifs des CCIT sont transmis à la  CCIR  à  laquelle  elles  sont  rattachées.  Cette  dernière  vérifie  la  cohérence  de  ces  projets  de  budgets avec les ressources qu'elle leur a allouées, son propre budget et les orientations de la  stratégie  régionale  commune.  S'il  lui  apparaît  que  le  budget  d'une  chambre  de  sa  circonscription est susceptible d'engager à court ou moyen terme sa solidarité financière, en  application  du  7°  de  l'article  L711‐8,  la  chambre  de  région  lui  adresse  des  observations,  lui  propose des mesures de redressement et en informe l'autorité de tutelle. 

              La synthèse présentée se réfère aux textes suivants :  ƒ

Loi n° 2010‐853 du 23 juillet 2010 relative au commerce, à l'artisanat et aux services 

ƒ

Décret  n°  2010‐924  du  3  août  2010  relatif  à  la  composition  et  au  régime  électoral  des  chambres de commerce et d'industrie 

ƒ

Arrêté du 13 août 2010 relatif aux opérations électorales pour l'élection des membres des  chambres  de  commerce  et  d'industrie  territoriales  et  de  région  et  pour  l'élection  des  délégués consulaires 

ƒ

Décret n° 2010‐1463 du 1er décembre 2010 mettant en œuvre la réforme du réseau des  chambres de commerce et d'industrie 

  Le tout constituant désormais le nouveau titre VII du code de commerce.    Ils sont consultables en intégralité sur www.journal‐officiel.gouv.fr           

 

Avril 2011 


Exigences législatives et réglementaires