__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

560 Repères pour la vie spirituelle - couv v2 18-03-14 15h37 Page1

Léo Scherer, s.j.

Repères pour la vie spirituelle Nombreux sont les chrétiens, vivant déjà une vie spirituelle personnelle, qui souhaitent trouver davantage Dieu dans leur vie quotidienne. Certes dans l’ordre spirituel, Dieu seul est le maître. Il s’agit donc de libérer une démarche qui permettra de mieux lire les mouvements de l’Esprit avec des découvertes personnelles à faire. L’objectif de ce petit livre est d’aider ceux qui sont habités par le désir d’une plus grande intelligence de l’expérience spirituelle, y compris ceux qui ont dépassé le stade des premiers pas. Il pourra aider aussi les accompagnateurs à proposer quelques repères sur lesquels pourra s’appuyer un cheminement plus lucide et plus ferme. Les trois premiers chapitres nous disent comment Dieu précède et rejoint l’homme dans sa quête spirituelle ; les trois suivants donnent quelques clés pour relire nos vies, les ajuster au désir de Dieu et préparer l’avenir à la lumière de la Parole et de l’Esprit. Le parcours est clair, pédagogique et nourrissant : clair par une structure identique pour chaque chapitre, qui facilite la lecture ; pédagogique par la progression du cheminement ; nourrissant par le choix des textes cités, dignes de figurer dans une anthologie de la spiritualité. Ils s’inscrivent autant dans l’histoire de la tradition que dans le monde contemporain. Cet ouvrage, fruit d’une collaboration, en son début avec Dominique Bertrand puis avec des laïcs et, ces dernières années, avec Michel Rondet, donne de recevoir comment toute une vie peut s’unifier, en se laissant éclairer par l’expérience des mystiques interprétée avec le doigté pédagogique de la spiritualité ignatienne.

Repères pour la vie spirituelle

Repères pour la vie spirituelle

Léo Scherer, s.j.

Léo Scherer, s.j.

Vie spirituelle et discernement

viechretienne.fr

fidelite.be

ISBN 978-2-918975-30-4

ISBN 978-2-87356-609-8

9 782918 975304

9 782873 566098

12,70 € © Éditions Vie chrétienne, 2014 47, rue de la Roquette 75011 Paris, France

Image de couverture : © Dougberry, istockphoto.com

Vie chrétienne 560

Léo Scherer, jésuite, est actuellement en communauté à Grenoble. Sa longue expérience d’écoute dans les différents ministères exercés, en particulier ceux d’accompagnateur spirituel et de formateur à l’accompagnement, l’a amené à mesurer la nécessité de transmettre les repères essentiels, trop souvent méconnus, présents dans la tradition pour fonder l’expérience spirituelle.

Éditions Vie chrétienne


560 Repères pour la vie spirituelle v3 18-03-14 15h39 Page1

Repères pour la vie spirituelle


560 Repères pour la vie spirituelle v3 18-03-14 15h39 Page2

Du même auteur, aux Editions Vie chrétienne Si personne ne me guide… L’accompagnement spirituel, 1989, no 328 (épuisé). Expérience de Dieu et chemins de prière, 1992, no 365. Inscrire Dieu dans nos choix, 1997, no 417 (épuisé). Etre accompagné selon différentes traditions spirituelles, 2012, no 555 (édition nouvelle et augmentée du no 328). Le combat spirituel, 2013 (2e édition), no 511.

ISBN 978-2-918975-30-4 Code article 560 © Éditions Vie chrétienne, 2014 47 rue de la Roquette 75011 Paris, France viechretienne.fr

Photo de couverture : © Dougberry, istockphoto.com

ISBN 978-2-87356-609-8 Dépôt légal belge : D.2014, 4323-15 © Éditions Fidélité, 2014 7 rue Blondeau 5000 Namur, Belgique fidelite.be


560 Repères pour la vie spirituelle v3 18-03-14 15h39 Page3

LĂŠo Scherer, s.j.

Repères pour la vie spirituelle

 Cen’estpasd’ensavoirbeaucoupquirassasiel’âme, mais degoÝterleschosesintÊrieurement.  SaintIgnace,Ex.Sp.Annotations2

Vie chrĂŠtienne | FidĂŠlitĂŠ 47 rue de la Roquette 75011 Paris | 7 rue Blondeau 5000 Namur


560 Repères pour la vie spirituelle v3 18-03-14 15h39 Page4

SOMMAIRE Avant-propos ..................................................................................7 I. S’Êveiller à la mÊmoire de Dieu ..................................................9 L’Êveil spirituel selon diffÊrentes modalitÊs..................................11 Quand Dieu entre à l’improviste ..........................................................11 A travers des mÊdiations ....................................................................12 A quels signes reconnaÎtre sa prÊsence ......................................13 Passer de l’expÊrience au risque de la foi ....................................14 ➲ DÊcouvertesd’unaÎnÊdanslafoi.François Varillon ......................................16 II. Le mystère de la prière ............................................................19 La prière dans la tradition biblique................................................21  Alors, on commença à invoquer le Nom du Seigneur  ..................21 La grande Êcole des Psaumes ............................................................21 La prière de JÊsus ........................................................................22 Quelques traits ..................................................................................22 La prière chrÊtienne ......................................................................23 La prière des premières communautÊs chrÊtiennes ........................23 Des figures diffÊrenciÊes ....................................................................24 ➲ Laforced’aimer.Martin Luther King ..............................................................26 III. La Bible comme parole et mÊmoire ........................................27 La Bible comme Parole de Dieu ....................................................29 De quoi s’agit-il ? ................................................................................29 La Bible, une bibliothèque ..................................................................30 La lecture priante des saintes Ecritures  ......................................31 Nous parlons d’Ecritures saintes........................................................31 Les Ecritures lues par la Tradition......................................................32 ➲ Moïseallapar-delàledÊsert.Jacques Guillet ..................................................34 IV. Relire notre vie pour y lire Dieu ..............................................37 Importance du rÊcit ......................................................................39 Se raconter ou faire un rÊcit  ..............................................................39 4


560 Repères pour la vie spirituelle v3 18-03-14 15h39 Page5

Les confessions de saint Augustin......................................................39

Apprendre à lire ou relire sa vie, près de Dieu..............................41 L’examen ou la prière d’alliance ........................................................42 Trouver le chemin de la parole dans une relation fraternelle............42 ➲ IlfautapprendredeCeluiquiestlemaÎtreintÊrieur.Saint Augustin ..........44 V. Vouloir ce que Dieu veut : la rencontre de deux dÊsirs ............45 C’est dans nos choix que nous rencontrons Dieu ........................47 Faire des choix ....................................................................................47 La libertÊ, une vocation ......................................................................47 La libertÊ estropiÊe ............................................................................48 JÊsus, un homme libre ................................................................48 Se dÊcider selon Dieu ..................................................................49 Se rendre libre ....................................................................................49 Discerner les appels............................................................................49 La confirmation et les fruits................................................................50 ➲ LadÊcisiondeBenoÎtXVI,11fÊvrier2013......................................................52 VI. PrÊparer l’avenir à la lumière de la parole et de l’esprit ........53 Dans un monde en mutation peut-on encore croire en l’avenir ? 55 Ecoutons quelques tÊmoins ................................................................55 Dieu est le premier à espÊrer en l’homme ..................................57 Le Dieu des promesses ......................................................................57 L’homme en marche ..........................................................................58 L’Eglise entre monde et Royaume ......................................................58 Un avenir aux couleurs de l’espÊrance ..............................................59 ➲ LaCommunionparladiminution.Pierre Teilhard de Chardin ..................60 Postface ........................................................................................61 Pourquoi une telle attente chez nombre de nos contemporains ? ....61 ExpÊrience personnelle et religions....................................................61 L’expÊrience spirituelle chrÊtienne ....................................................61 La vie selon l’Esprit ............................................................................62

Documents annexes ......................................................................65 Indications bibliographiques..........................................................79 5


560 Repères pour la vie spirituelle v3 18-03-14 15h39 Page6

 Situveuxvoir,Êcouted’abord.  SaintBernard


560 Repères pour la vie spirituelle v3 18-03-14 15h39 Page7

AVAnt-PROPOS Nous vivons une mutation axiale aussi importante que l’effondrement de l’Empire romain ou le surgissement de nouveaux mondes à l’époque de la Renaissance. La mondialisation économique, la révolution numérique et la révolution génétique, avec maintenant le défi écologique, s’inscrivent dans un ensemble plus complexe. Cependant au cœur de ces recherches impressionnantes subsiste l’une des questions centrales de notre humanité du xxie siècle, celle de la violence humaine. Pas le mal en soi, mais le mal dans l’histoire commis par les hommes sur d’autres hommes. Dans ce procès d’humanisation en péril, nous rencontrons également trois blessures narcissiques révélées par Freud. La première vient de Copernic : la terre n’est plus le centre du monde ; la deuxième de Darwin : l’homme surgit au terme d’une longue évolution ; la troisième de Freud lui-même : l’homme n’est pas maître de sa maison. Enfin, le christianisme est désormais minoritaire, avec le risque de devenir dans certains cercles un objet culturel suranné. Ces mutations d’ampleur mondiale ont des conséquences sur les fondamentaux de l’existence que sont le temps et l’espace, le corps et la relation à autrui, le langage et la vérité. Par exemple, l’envahissement du virtuel va se trouver en conflit avec le réel du temps qui passe par le non réversible. Le langage opératoire des sciences comporte le risque de l’exténuation du langage symbolique. Après les dépressions individuelles, nous assistons à une dépression de la société même. Comment vivre la fin d’un monde ? Faut-il parler comme Patrick Viveret 1 de l’urgence d’une résilience collective ? Ou encore que trans1. Patrick Viveret, né en 1948, philosophe et essayiste altermondialiste, ancien conseiller à la Cour des Comptes. 7


560 Repères pour la vie spirituelle v3 18-03-14 15h39 Page8

Repères pour la vie spirituelle

mettre ? Sans doute un projet d’humanitÊ comme le rappelait Jean XXIII :  Pour les chrÊtiens les Evangiles ne sont pas un dÊpôt sacrÊ, mais une fontaine de village . Mais surtout comment prendre des dÊcisions et dans quelles perspectives ? Le monde est devenu si complexe ! Que choisir ? Il y a à la fois trop et pas assez de repères. Autrefois, la vie pouvait apparaÎtre relativement simple. Les gens avaient deux ou trois grandes dÊcisions à prendre dans leur existence. Dans l’antiquitÊ, Hercule n’a trouvÊ dans son adolescence qu’un seul carrefour pour choisir sa destinÊe. Plus près de nous, quand le grand père Êtait au pied de la cheminÊe — dans une transmission verticale — le petit-fils savait ce qu’il fallait faire. Aujourd’hui toute une rose des vents s’ore à notre perplexitÊ : Êducation, travail, modes de vie, logement‌ Que de sollicitations se prÊsentent à nos yeux mais que de contraintes aussi. A cela s’ajoute l’absence de modèles pour nous guider. Jadis l’autoritÊ familiale, la coutume, les valeurs reconnues par tous fixaient un cadre. L’Eglise elle-même rÊpondait à nos questions par oui ou par non. Aujourd’hui il faut inventer, tailler son chemin, trouver les bonnes dÊcisions. Dans ce contexte et dans ce monde complexe, nous sommes convoquÊs à des exigences radicales : comment vivre solitude et solidaritÊ ? Comment au cœur de la violence vivre la fraternitÊ ? Et enfin face à la question du mal, dÊcouvrir que Dieu lui aussi serait vulnÊrable ? Ces questions nous habitent ; des tÊmoins tentent d’y rÊpondre 2. Pour ma part, même si dans l’ordre spirituel Dieu seul est le maÎtre intÊrieur, j’aimerais proposer quelques repères, pour aider à redÊcouvrir, au cœur de notre travail d’humanisation, ce qui nous constitue fondamentalement.  Devenir fils , c’est dÊcouvrir que nous avons une origine, qu’il y a une source et que nous sommes engendrÊs.

2. Bruno Chenu, Dieuetl’hommesourant, Bayard, 2004. Claude Dagens, CatholiquesdeFrance,rÊveillez-vous, Bayard, 2012. Etienne Grieu, Unefoiquichangelemonde, Bayard, 2013. 8


560 Repères pour la vie spirituelle v3 18-03-14 15h39 Page9

I S’ÊVEILLER Ă LA MĂŠMOIRE DE DIEU La mĂŠmoire humaine, comme fine pointe de l’esprit, avec ses registres multiples, est capitale. En eet nous sommes tous habitĂŠs par des souvenirs, comme les petites madeleines, dont Proust nous a parlĂŠ dans Alarecherchedutempsperdu. Nous sommes aussi saisis de compassion face Ă  ces visages, qui, d’une manière ou d’une autre, nous rĂŠvèlent la diďŹƒcultĂŠ Ă  vivre quand la mĂŠmoire se fait dĂŠfaillante et dĂŠfigure une personnalitĂŠ, privĂŠe de son histoire. Nous ne cessons aussi de dĂŠcouvrir, Ă  nos dĂŠpens, qu’une nation sans mĂŠmoire n’a pas de projet, Ă  la manière d’un amnĂŠsique. Sur ce chemin d’humanitĂŠ, nous croisons dans le champ de la religion judĂŠo-chrĂŠtienne des paroles de sagesse, celles, par exemple, du Premier Testament de la Bible, qui nous introduit aux dix paroles de vie : ÂŤ Ecoute,IsraĂŤl,rappelle-toi‌ Âť, suivi d’un indicatif Ă  valeur d’impĂŠratif : ÂŤ Tuaimeras‌ Âť (DeutĂŠronome 6, 4) 3. Et quelques siècles plus tard : ÂŤ Ont’afaitconnaĂŽtrecequiestbien : MarcherhumblementdevantDieu, Enpratiquantlajustice,etenaimantlamisĂŠricorde Âť (MichĂŠe 6, 8). Après un temps de rĂŠflexion, nous prĂŠciserons ce qu’il faut entendre par ÂŤ ĂŠveil spirituel Âť dans la tradition chrĂŠtienne : ses diÊrentes modalitĂŠs, Ă  quels signes reconnaĂŽtre la prĂŠsence de Dieu, et enfin, comment passer de l’expĂŠrience au risque de la foi.

3. Le cinquième livre de la Bible s’appelle DeutÊronome. Ce mouvement Êtonnant de  DeutÊrose  (Paul Beauchamp) traverse toute la Bible. Il est nÊ au retour de l’Exil, quand le peuple de l’Alliance a retrouvÊ la Parole exilÊe, pour s’Êveiller à la mÊmoire de Dieu. C’est la loi donnÊe une seconde fois, parce que la première fois on a oubliÊ le don‌ 9


560 Repères pour la vie spirituelle v3 18-03-14 15h39 Page10

Repères pour la vie spirituelle

Réflexion personnelle • Qui ou quoi m’a parlé de Dieu ? • Quand cette parole m’est-elle devenue plus personnelle ? • A quels signes ai-je pu reconnaître la vérité de cette rencontre.

10


560 Repères pour la vie spirituelle v3 18-03-14 15h39 Page11

S’Êveiller à la mÊmoire de Dieu

L’Êveil spirituel selon diffÊrentes modalitÊs Ce dÊclic mystÊrieux qui met en marche quelqu’un vers la lumière, attirÊ non pas vers quelque chose dont il aurait besoin, mais plutôt travaillÊ par la force du dÊsir, peut s’ouvrir sur une prÊsence à la fois comblante et insaisissable. DiÊrentes modalitÊs se prÊsentent ainsi dans l’histoire du croyant. Quand Dieu entre à l’improviste

Ce fut le cas de Pascal lors d’une nuit de prière. EvĂŠnement d’une telle intensitĂŠ qu’il en fera un mĂŠmorial, cousu dans la doublure de son habit : ÂŤ Feu, “Dieu d’Abraham, Dieu d’Isaac, Dieu de Jacobâ€?, non des philosophes et savants. Certitude. Certitude, Sentiment, Joie, Paix, Dieu de JĂŠsus Christ 4. Âť XavierEmmanuelli, plus proche de nous, ĂŠcrira : ÂŤ J’ai conscience d’avoir ĂŠtĂŠ tirĂŠ par deux fidĂŠlitĂŠs : la quĂŞte spirituelle, qui n’a pas ĂŠtĂŠ linĂŠaire ĂŠvidemment, et le sentiment d’urgence de faire quelque chose d’utile. Âť ÂŤ Un jour, j’ai eu l’absolue certitude qu’un rendez-vous se prĂŠparait. Oui, je l’attendais je le dĂŠsirais. Les mots me manquent pour raconter. Subitement comme un soue et une immense joie‌ avec une tendresse Ă la dimension des ĂŠtoiles. Âť Et un peu plus tard : ÂŤ J’ai ĂŠtĂŠ accueilli sans prĂŠalable dans un petit monastère dans la forĂŞt. Je suis entrĂŠ dans la crypte blanchie Ă  la chaux‌ Âť Veilleur oĂš en est la nuit Âť chante le chĹ“ur‌ OĂš est ma nuit ? Je me suis agenouillĂŠ sur mon prie-Dieu, la tĂŞte entre les mains. Je suis ici comme un croyant 5.   Pour en parler, HenrileSaux 6 ĂŠvoquera avec justesse ÂŤ la grotte du cĹ“ur, en laquelle l’Esprit de Dieu se rĂŠvèle du dedans Ă  l’esprit de l’homme Âť.  La sagessebiblique, dont nous avons un ĂŠcho dans le Psaume 8, place l’homme sur une ligne mĂŠdiane très fine, dominĂŠ par les astres, dominant les animaux, pour nous conduire vers ce qui n’est pas visible dans l’homme, vers l’image de la douceur de Dieu inscrite en lui. Mais ici, il n’y a ÂŤ pointdeparoles,pointdediscours,pointdevoixquis’entende Âť (Psaume 19, 4). Et dans le Psaume 138, la lumière n’est plus seulement 4. 5. 6.

Blaise Pascal, MÊmorial.Enl’andegrâce1654(à 31 ans). Xavier Emmanuelli, Auventdumonde, Flammarion, 1990. Henri Le Saux, IntÊrioritÊetrÊvÊlation, Ed. PrÊsence, 1982. 11


560 Repères pour la vie spirituelle v3 18-03-14 15h39 Page12

Repères pour la vie spirituelle

le contraire de la nuit, la lumière devient prÊsence (Ps 138, 12). C’est en ce point nocturne et lumineux que le priant dÊcouvre qu’il est reliÊ à Quelqu’un de tout Autre et en même temps tellement proche qu’il est à la racine de notre être. A travers des mÊdiations

Celui qui, par discrĂŠtion et humilitĂŠ, reste insaisissable se laisse cependant dĂŠcouvrir Ă traverslestracesdebĂŠnĂŠdictionsdelaCrĂŠation. Pour SergeBoulgakov, c’est dans la steppe du Caucase, sous la lumière dorĂŠe du crĂŠpuscule, que son âme a tressailli d’allĂŠgresse : ÂŤ Et si c’Êtait vrai ! S’il n’y avait ni dĂŠsert, ni masque ni mort mais seulement lui, le Père bon et aimant ; si la nature ĂŠtait son voile, le voile qui couvre son amour 7. Âť PierreTeilharddeChardin a rĂŠdigĂŠ un texte : Lamesse surlemonde 8. Ecrit sous une première forme en 1918, il fut remaniĂŠ en 1923 en plein dĂŠsert au cours d’une expĂŠdition scientifique. Devant l’impossibilitĂŠ oĂš il se trouve alors de cĂŠlĂŠbrer la messe le jour de la Transfiguration, il nous a fait le don d’une prière adressĂŠe au Christ clef de voĂťte de la CrĂŠation. JeandelaCroix, avec le sens aigu de la transcendance de Dieu, rappellera que les choses crĂŠĂŠes n’ont aucune proportion avec l’être de Dieu. Et Ă  travers le langage de la poĂŠsie, il nous dit que si Dieu s’est retirĂŠ des choses crĂŠĂŠes par discrĂŠtion, en laissant cependant des traces de bĂŠnĂŠdictions, c’est parce qu’il avait une chose plus importante Ă  faire : l’Incarnation. Le Fils s’est revĂŞtu de notre humanitĂŠ pour que nous devenions porteurs de l’Esprit. C’est Ă  travers une prĂŠsence manifestĂŠe au cĹ“ur d’une absence que se trouve le chemin. C’est aveclarencontredetĂŠmoins que passe aussi le chemin. Augustin nous livre dans les Confessions comment, après un combat qui dura pas loin d’une trentaine d’annĂŠes, il fut conduit en 387 Ă  demander le baptĂŞme Ă  l’ÊvĂŞque Ambroise. Divers tĂŠmoins ont jalonnĂŠ sa recherche, mais peu avant l’expĂŠrience dĂŠcisive du jardin, il entend parler de la vie d’Antoine ĂŠcrite par Athanase, grâce Ă  un compatriote de passage. Ce dernier lui rapporte comment quelques oďŹƒciers romains se sont rĂŠcemment convertis Ă  TrĂŞves Ă  la lecture de la conversion d’Antoine. Plus proche de nous, FrançoisVarillon, lors de la cĂŠlĂŠbration des obsèques du Père Prosper Monier, nous a fait confidence, dans son ho7. Serge Boulgakov (1891–1940), DanslalumièresansdĂŠclin, 1990. 8. Pierre Teilhard de Chardin, Hymnedel’univers, p. 21. Seuil, 1961. 12


560 Repères pour la vie spirituelle v3 18-03-14 15h39 Page13

S’Êveiller à la mÊmoire de Dieu

mÊlie, de l’impact dans sa jeunesse de la parole et du visage rayonnant de ce dernier :  D’un coup, toutes les couleurs de l’arc-en-ciel remplaçaient le noir ou le gris sombre à nos yeux ÊmerveillÊs. Non seulement la joie Êtait possible au disciple de JÊsus Christ, mais elle Êtait une nÊcessitÊ urgente, parce qu’elle est la vÊritÊ de notre être, au même titre que l’amour et que la libertÊ 9. 

A quels signes reconnaÎtre sa prÊsence L’homme est un être  parlant ,  dÊsirant ,  vivant . Il n’Êchappe pas à l’ÊprouvÊ de la sourance inhÊrente à son chemin de vie. AppelÊ à une nouvelle naissance, il peut se reconnaÎtre dans un certain nombre de caractÊristiques. NaÎtreàlaparole, c’est dÊcouvrir au plus intime de soi-même ce qui parle en nous. Le petit Samuel entendait une voix l’appeler par son Nom, mais il ne savait pas Qui pouvait ainsi l’appeler (cf. 1 S 3). Etrange parole qui arrive à se frayer son chemin par-delà nos surditÊs et nos encombrements. Parole plus vive que le feu, Parole plus tranchante que le glaive. Etonnante rÊgion intÊrieure, que l’enfant dès sa conception a dÊjà pu connaÎtre, et ceci à travers la voix même de sa mère et de son père, disant qu’il Êtait attendu et aimÊ. C’est à travers l’Êpaisseur de notre humanitÊ, en eet, que la Parole crÊatrice et recrÊatrice nous rejoint, nous qui sommes des malentendants. Il s’agit ici de la Parole originaire. Cette Parole entendue nousmetenmarche. Comme nous le dit le Psaume 118 :  Marche,faisunpas‌etjemarcheraidedans.  Il faudra du temps pour que le frÊmissement des mots puisse prendre corps dans tout l’être, depuis la partie la plus instinctive de notre être jusqu’au trÊfonds de la chambre secrète, oÚ Dieu vient nous habiter. Cette marche, pas à pas, s’appellera  faire la vÊritÊ , pour tendre à ce que la bouche, la main et le cœur disent la même chose. Cette mise en route nous provoque à marcher humblement devant un Autre, et à devenir des veilleurs par rapport au devenir de notre humanitÊ et celle des autres. Et c’est là, à cette juste place, ou encore à cette jointure entre l’oreille tendue pour Êcouter et l’inscription dans le rÊel, que va surgir laprière, commerespiration. Dieu dÊsire trouver en l’homme un interlocuteur,

9. François Varillon, homÊlie aux obsèques du Père Monier, Marmoutier (Bas-Rhin), le 30 mars 1977. Voir infra le texte en son entier. 13


560 Repères pour la vie spirituelle v3 18-03-14 15h39 Page14

Repères pour la vie spirituelle

et quand ce dernier dÊcouvre qu’il se trouve en face de son CrÊateur et Seigneur, il saura rapporter toutes choses au Donateur, et de la vie et du soue qui portent la parole. Il apprendra aussi à tout attendre de Lui, même dans les moments de dÊtresse, quand tout semble s’obscurcir. La supplication en eet ne reprÊsente qu’un moment de la prière. Pardelà l’Êpreuve, elle se doit de renouer avec la chaÎne de la louange, que l’Êpreuve Êtait venue un instant disloquer. Hymne et supplication sont comme les deux moments de la parole que l’homme adresse à Dieu quand il invoque son Nom. Enfin, il reste que cette aventure, nous ne la vivons jamais seuls. C’est avecd’autres, des frères, que nous courons cette aventure. Il est prÊsupposÊ que le voyageur qui s’engage sur la Voie est membre de l’Eglise à la suite de l’Unique, frère aÎnÊ d’une multitude de frères.

Passer de l’expÊrience au risque de la foi Antoine Bloom 10, dans une intervention à TaizÊ, a rappelÊ à ses auditeurs, jeunes et moins jeunes, que la foi selon l’Ecriture a trois significations : elle est d’abord  certitude de l’invisible , dans un abandon et une confiance en Dieu ; deuxièmement une fidÊlitÊ, et troisièmement ce que nous appelons le  contenu de la foi , c’est-à-dire cette richesse de connaissance de Dieu qui nous est donnÊe et que nous recevons avec confiance. La certitude chrÊtienne est de l’ordre de l’expÊrience. La foi naÎt de l’expÊrience, mais s’en distingue. Citant saint Macaire d’Égypte, Antoine Bloom voit le moment de l’expÊrience comme prÊsence de Dieu à la totalitÊ de notre être :  L’homme tout entier est dans l’expÊrience qu’il vit, et cette expÊrience le saisit d’une façon si totale qu’il ne peut pas simultanÊment vivre cette expÊrience et l’observer. A ce moment, il connaÎt, par un mystère de communion, ce que Dieu lui donne de connaÎtre ; mais d’aucune façon, il ne peut observer les cheminements de Dieu, l’action de Dieu, les transformations profondes que cette rencontre avec le Dieu Vivant provoque en lui.

10. Antoine Bloom (1914–2003) Êtait le mÊtropolite orthodoxe de Souroge. Il reste une figure importante de l’orthodoxie contemporaine. 14


560 Repères pour la vie spirituelle v3 18-03-14 15h39 Page15

S’éveiller à la mémoire de Dieu

» Mais bientôt, à la façon dont la mer se retire de la plage, Dieu s’éloigne de l’homme et le dépose comme un frêle esquif sur la grève. L’homme est encore tout plein de l’expérience vécue, mais ne goûte plus l’actualité présente de cette expérience. Sa certitude, elle, est entière ; il peut à cet instant se remémorer la rencontre de Dieu ; il en est ébranlé jusqu’au tréfonds de lui-même, dans toutes les puissances de son être physique et spirituel ; mais en même temps il est revenu à lui, parce que Dieu s’est écarté d’un pas ; il est maintenant sur la grève et il voit les flots qui s’éloignent de plus en plus. C’est à cet instant, dit Saint Macaire, où l’expérience est encore vivante, vibrante, intense, mais non plus actuelle, que l’expérience devient la foi : la certitude entière est là, mais son objet est devenu l’invisible. » Et de conclure : « Je crois que cette définition ou plutôt ces images, nous devrions les méditer plus souvent, car nous parlons de la foi, comme de quelque chose qui nous est transmis, sans que sa dynamique nous ait touchés. Nous répétons sans cesse le Credo, les définitions doctrinales ; nous faisons des analyses de spiritualité, nous ne les connaissons que d’intelligence ; nous savons que d’autres ont vu, d’autres ont touché de leurs mains le cœur du mystère que nous proclamons, mais nous ne l’avons pas atteint nous-mêmes… »

15


560 Repères pour la vie spirituelle v3 18-03-14 15h39 Page16

Repères pour la vie spirituelle ➲

Découvertes d’un aîné dans la foi

C’est d’abord dans le creux de l’oreille que j’entendis pour la première fois de façon nette, nette à vous couper le souffle, et comme s’il s’agissait de deux membres indissociables d’une même phrase, d’une part, le mot de saint Jean : « Dieu est Amour », d’autre part, celui de saint Paul « Vous avez été appelés à la liberté ». J’avais 18 ans. Dans une petite chambre de la Maison des Etudiants Catholiques, sur la rive gauche du Rhône, le Père Monier articulait ces mots sur le ton de la confidence, comme s’il y avait péril à être entendu au-delà de notre petit cercle d’étudiants ; mais l’éclair de malice qui brillait dans ses yeux signifiait que bientôt — il suffisait d’un peu de patience — il lui serait possible de les crier sur les toits. Ce fut pour nous un bouleversement de l’âme et de l’esprit, le point final de nos hésitations, et l’inauguration de la quête de la joie. Peut-être pourrions-nous, nous aussi, en consacrant notre vie à Jésus Christ, crier un jour sur les toits ce que nous avions d’abord entendu dans le creux de l’oreille. Jusque-là, les poètes seuls nous avaient parlé de la joie ; les prêtres, non, ou si peu, ou de façon si artificielle ! Sur tout ce qui, de près ou de loin, touchait à la religion, nous avions l’impression qu’un voile de crêpe était tendu, et qu’il fallait consentir, pour rester chrétien, et à plus forte raison pour devenir prêtre ou religieux, à porter le deuil perpétuel de la joie. Peutêtre comprenions-nous mal ce que nos maîtres nous enseignaient. En tout cas, le Père Monier, avec une force, une raideur de parole inouïe, nous détrompait : d’un coup, toutes les couleurs de l’arc-en-ciel remplaçaient le noir ou le gris sombre à nos yeux émerveillés. Non seulement la joie était possible au disciple de Jésus Christ, mais elle était une nécessité urgente, parce qu’elle est la vérité de notre être, au même titre que l’amour et que la liberté. Cette Bonne Nouvelle, le Père Monier ne l’annonçait pas seulement, il la vivait devant nous. Il y avait dans sa voix ce tressaillement qui exprime le plus profond d’un homme, quelque chose comme le déferlement, dans les mots les plus simples, d’une pleine mer intérieure. Il lui fallait d’ailleurs beaucoup d’humour pour contenir, par pudeur, son émotion quand il parlait de Jésus Christ. Il savait que, pour des jeunes gens avides de vie ardente, le nom de Jésus Christ est d’abord sec et froid, et qu’il ne sert de rien de l’enrober d’un sentimentalisme à fleur de peau. Ce n’est pas de douceur qu’il s’agit, non plus que d’argumentation logique, mais d’une attestation à la fois virile et indubitable. Comme l’écrivait naguère le Père de Lubac : « À travers la plus épaisse muraille du plus sombre cachot, l’étroite fente d’une meurtrière suffit pour attester le soleil. Ainsi de ce monde mainte16


560 Repères pour la vie spirituelle v3 18-03-14 15h39 Page17

S’éveiller à la mémoire de Dieu

nant opaque et lourd : la rencontre furtive d’un saint y suffit pour attester Dieu. » François Varillon Homélie aux obsèques du Père Monier, Marmoutier, 1977

17


En lecture partielle‌


560 Repères pour la vie spirituelle v3 18-03-14 15h39 Page79

InDICAtIOnS BIBLIOGRAPHIQUES I. S’éveiller à la mémoire de Dieu Edouard Pousset, Le mouvement de l’expérience, Christus no 174, mai 1997. Paule Amblard, Le pèlerinage intérieur, Albin Michel, 2008. Michel Fedou, La foi chrétienne aujourd’hui, Etudes, janvier 2013.

II. Le mystère de la prière Pierre Miquel, Cinq mille ans de prières, DDB, 1989. Michel Rondet, Petit guide de la prière, DDB, 2000. Dom Louf, A l’école des psaumes, Christus no 198, mai 2003, p. 31. Carlo Maria Martini, Mon jardin secret, méditations sur la prière, DDB, 2011.

III. La Bible comme parole et mémoire Benoît XVI, Discours au collège des Bernardins, 12 sept. 2008. Paul Beauchamp, Psaumes nuit et jour, Seuil, 1980. Paul Beauchamp, testament biblique, Bayard, 2011. Régis Burnet, Etienne Charpentier, Pour lire le nouveau testament, Cerf, 2008.

IV. Relire notre vie pour y lire Dieu Relire sa vie pour y lire Dieu, Vie chrétienne no 354. Kallistos Ware, Le Royaume intérieur, Cerf, 1993.

V. Vouloir ce que Dieu veut Maurice Giuliani, L’accueil du temps qui vient, Bayard, 2003. Michel de Certeau, Le lendemain de la décision, Christus no 14, avril 1957. Patrick Verspieren, Au risque de la confiance. 40 ans d’éthique biomédicale (DVD, www.jesuites.com)

VI. Préparer l’avenir Vaclav Havel, Essais politiques, « Le sens de la Charte 77 », CalmannLévy, 1989. Jacques Attali, Une brève histoire de l’avenir, Fayard, 2006. Elena Lasida, Le goût de l’autre, Albin Michel, 2011. 79


560 Repères pour la vie spirituelle v3 18-03-14 15h39 Page80

Indications bibliographiques

Etienne Grieu, Une foi qui change le monde, Bayard, 2013. Jean-François Mattei, Israël Nisand, Où va l’humanité ? LLL, 2013.

Documents complémentaires Enzo Bianchi, Les mots de la vie intérieure, Cerf, 2001. Michel Rondet, Ecouter les mots de Dieu, Bayard, 2001. André Louf, Initiation à la vie spirituelle, Seuil, coll. « Points Sagesse » 279, 2012. André Fossion, Annonce et proposition de la foi aujourd’hui, conférence donnée au grand séminaire de Milan, le 26 avril 2012 (www.jesuites.be). Pape Francois, La joie de l’Evangile, Exhortation apostolique, Bayard et Cerf, 2013.

80


560 Repères pour la vie spirituelle v3 18-03-14 15h39 Page81


560 Repères pour la vie spirituelle v3 18-03-14 15h39 Page82

Editions Vie Chrétienne

OUVRAGES DANS LA MÊME COLLECTION AUX EDITIONS VIE CHRÉTIENNE En vente en librairies religieuses et centres spirituels et sur le site : www.viechretienne.fr

VIE SPIRITUELLE ET DISCERNEMENT 204 309 270 325 339 347 354 358 365 366 425 434 445 464 467 470 480 485 511 523 530 543 555 556 557 560

Mener sa vie selon l’Esprit J. Gouvernaire, s.j. Discerner ensemble J-Cl. Dhôtel, s.j. Puis-je haïr Dieu ? P. Wolff, s.j. Alpha et Oméga Y. Raguin, s.j. Mener sa vie selon l’Esprit. tome 2 J. Gouvernaire, s.j. La spiritualité ignatienne J-Cl. Dhôtel, s.j. Relire sa vie pour y lire Dieu Vie Chrétienne Le Principe et la fin E. Pousset, s.j., M. Rosaz Expérience de Dieu et chemins de prière L. Scherer, s.j. Vers le bonheur durable A. Demoustier, s.j. La onzième heure ou se décider pour le Christ Cal Carlo Maria Martini L’au-delà F.M. Kester, T. de Soos Appelés ? I. Parmentier La décision de vivre M. Cl. Berthelin Le péché, c’est-à-dire ? Vie Chrétienne Passeur de l’autre rive J. Laplace, s.j. Discerner, que se passe t il en nous ? M. Lorrain Le juste grandira comme un palmier G. Berliet Le combat spirituel L. Scherer, s.j. Libre pour se décider J. Fédry, s.j. La Consolation N. Rousselot naviguer avec saint Ignace N. Becquart Etre accompagné L. Scherer, s.j. Dieu au quotidien J-Cl. Dhôtel, s.j. La grâce d’agir Edouard O’Neill, s.j. Repères pour la vie spirituelle L. Scherer, s.j.

ECOUTER LA PAROLE 212 226 245 327 336

Actes des Apôtres Le Christ et son mystère Il leur dit : « Ceci est mon Corps » Qu’est-ce que la tradition ? Abraham, Sarah et les autres

369

Et moi, je suis avec vous (avec Ignace, méditer Matthieu) Magnificat Récit de l’origine L’offrande de Dieu Les promesses de l’Eden

391 520 552 558 82

E. Haulotte, s.j. Y. Raguin, s.j. E. Pousset, s.j. P. Grelot, s.j. F. Laurent et G. Quatrefages Cal Carlo Maria Martini P. Veyron, s.j. B. Régent, s.j. M. Pochon, s.j. Martin Pochon, s.j.


560 Repères pour la vie spirituelle v3 18-03-14 15h39 Page83

Editions Vie Chrétienne

MISSION DANS LE MONDE ET L’ÉGLISE 222 314 331 342 406 409 436 457 458 478 501 532 559

Des hommes disponibles Vie Chrétienne Laïcs et prêtres : perspectives d’avenir J-P. Deloupy, s.j. Quand incroyance et indifférence parlent à la foi J-M. Glé, s.j. La Justice et la foi, la loi et l’Evangile J. Guillet, s.j. Un message de salut pour tous Y. Raguin, s.j. Serviteurs de la mission du Christ Vie Chrétienne Accompagner un groupe de jeunes H. Herbreteau foisonnement religieux Vie Chrétienne La traversée de l’impossible X. Lacroix Le Dieu partagé, sur la route de f. Xavier B. Vermander, s.j. Christianisme et nature F. Euvé, s.j. Guetteurs d’humanité : guetteurs de Dieu M. Cl. Berthelin Résister et oser l’espérance M. Rondet, s.j. Y. de Gentil Baichis

ÉCOLE DE PRIÈRE 189 230 380 431 454 553

Invitation à la prière Veillez et priez Jalons pour prier Les Psaumes. « Poèmes de Dieu, prières des hommes » Jour après jour. Psaumes Prier dans l’instant

C. Flipo, s.j. C. Flipo, s.j. Bethy Oudot D. Rimaud, s.j. D. Rimaud, s.j. M. Cl. Berthelin

RÉCITS ET TÉMOIGNAGES 155 348 350 495 502 531 540 554

Qui es tu Ignace de Loyola ? Ignace de Loyola (BD) Ignace de Loyola par lui-même naître sous X… et inventer sa vie Le corps mal entendu Quand l’œil écoute Au fil des jours blessés Les Couleurs de Dieu

J-C. Dhôtel, s.j. E. Vandermeersch Illustré par Ch. Hénin M.F. Bergerault M-H Boucand E. de Rosny, s.j. P.M. Hoog, s.j. Arcabas et M. Rondet, s.j.

83


560 Repères pour la vie spirituelle v3 18-03-14 15h39 Page84

ÉDITIONS VIE CHRÉTIENNE PUBLIE ÉGALEMENT :

Nouvelle revue

Vie chrétienne

La spiritualité d’Ignace de Loyola pour tous, au fil des jours

La revue n’est pas vendue.

POUR RECEVOIR LA REVUE devenez ami de la Communauté Vie Chrétienne. Pour le signifier, versez juste un don dont vous fixez librement le montant (minimum 25 euros, 35 euros hors France métropolitaine). - soit en ligne par carte bancaire sur : www.viechretienne.fr/ devenirami - soit par chèque : le libeller à l’ordre de Vie Chrétienne et l’adresser à SER-Vie Chrétienne, 14 rue d’Assas – 75006 Paris

84


560 Repères pour la vie spirituelle v3 18-03-14 15h39 Page85

T:

e urs

Tous les 2 mois, 40 pages en couleurs pour Trouver Dieu en toute chose et lire les signes des temps : un dossier avec témoignages, analyse psychologique, contrepoint biblique et repères ignatiens Se former, approfondir la spiritualité ignatienne : bible, école de prière, aide à la décision… Découvrir la vie de la Communauté Vie Chrétienne en France et dans le monde 85


560 Repères pour la vie spirituelle v3 18-03-14 15h39 Page86

Editions Vie chrétienne et éditions Fidélité

LA SPIRITUALITÉ d’IGNACE DE LOYOLA POUR TOUS Des livres pour prendre du recul et se former

86


560 Repères pour la vie spirituelle v3 18-03-14 15h40 Page87

Editions Vie chrétienne et éditions Fidélité

En vente dans les centres spirituels et les librairies religieuses de France et de Belgique. Vente également sur internet sur www.viechretienne.fr Vente par correspondance : livraison à réception de chèque adressé à SER-Vie Chrétienne 14 rue d’Assas – 75006 Paris 87


560 Repères pour la vie spirituelle v3 18-03-14 15h40 Page88

Editions Vie chrétienne

Jean Gouvernaire, s.j.

Mener sa vie selon l’Esprit Des mouvements divers, des états d’âme se succèdent en nous. Quelle importance ont-ils dans notre vie spirituelle et apostolique ? Leurs variations sont plus ou moins rapides et plus ou moins amples, selon les moments de la vie, les événements, le tempérament de chacun. Tantôt nous sommes portés à entreprendre, tantôt à nous renfermer. Comment, dans ce flux et ce reflux, reconnaître les courants qui nous portent vers Dieu, afin de les utiliser ; et ceux qui nous entraînent à la dérive, afin de nous en dégager ? Pour voir clair en nous-même, il s’agit alors de s’exercer au « discernement » des mouvements spirituels, non pas pour s’inquiéter dans un travail d’analyse psychologique, mais pour se soumettre avec confiance et intelligence à l’action de Dieu qui vient séparer en nous la lumière des ténèbres. Les différents chapitres de cet ouvrage commentent, pour le chrétien désireux de mener sa vie en cherchant la volonté de Dieu, les conseils les plus simples donnés par saint Ignace de Loyola dans le livret des Exercices spirituels. Jean Gouvernaire, jésuite décédé en 1998, a exercé son ministère pendant quarante ans au Centre spirituel de Manrèse, en région parisienne. L’essentiel de son activité apostolique a été consacré à l’accompagnement spirituel. On lui doit de très beaux textes publiés pour la plupart dans les revues Vie chrétienne et Christus.

11,90 € Code article 204 Publié pour la première fois en 1977 96 pages

88


560 Repères pour la vie spirituelle v3 18-03-14 15h40 Page89

Editions Vie chrétienne

Jean Gouvernaire, s.j.

Mener sa vie selon l’Esprit tome 2 : Un discernement plus subtil Mener sa vie selon l’Esprit (voir ci-contre) ne cesse de connaître un grand succès depuis sa parution en 1977. Jean Gouvernaire nous y apprend comment discerner, parmi les « diverses motions qui se produisent dans l’âme », les courants qui nous mènent vers Dieu de ceux qui nous emportent à la dérive. Ce sont là finement expliquées les règles dites de première Semaine des Exercices spirituels d’Ignace de Loyola. Le présent livre est le complément, le tome 2, que Jean Gouvernaire a écrit quelques années plus tard en 1990 : c’est le commentaire des règles de discernement dites de seconde Semaine des Exercices qu’Ignace propose pour un discernement plus subtil. En effet, même dans les courants porteurs peuvent se glisser un tourbillon trompeur ou un faux calme. Il s’agit alors d’affiner son discernement et d’aiguiser sa vie spirituelle, pour distinguer à coup sûr la brise de l’Esprit Saint. A l’aide d’explications claires et d’exemples choisis, Jean Gouvernaire nous conduit pas à pas dans l’exploration de notre ressenti spirituel pour une vie entièrement accordée à Dieu, que ce soit dans les grandes décisions comme dans la vie de tous les jours. Le propos est complété par la présentation de trois textes de grands spirituels, qui font écho, chacun à leur manière, aux intuitions ignatiennes décryptées par l’auteur. Avec la disponibilité retrouvée des deux tomes, on peut de nouveau aller jusqu’au bout du cheminement auquel nous invitent les observations profondes et délicates d’Ignace. Dominique Salin, jésuite né en 1943, enseigne la théologie et la littérature spirituelle à la Faculté jésuite de théologie de Paris (Centre Sèvres). Il est spécialiste de la spiritualité au XVIIe siècle (éditions de la Doctrine spirituelle de Louis Lallemant et de l'Abandon à la Providence divine jadis attribué à Caussade).

10,00 € Code article 339 Publié pour la première fois en 1990 comme supplément à la revue Vie chrétienne no 339. 80 pages

89


560 Repères pour la vie spirituelle v3 18-03-14 15h40 Page90

Editions Vie chrétienne

Martin Pochon, s.j.

Les promesses de l’Eden Adam et Eve, la mémoire d’un avenir « Dis moi comment ton Dieu te traite et je te dirai comment tu traites ta femme… » « Quand nos limites nous rapprochent de Dieu… » « Quand la foi ouvre un chemin d’intelligence… » « Le péché originel est mort, Vive le péché originel ! » Voilà quelques titres de chapitres de ce livre décapant, dans lequel Martin Pochon continue la réflexion entamée avec son premier livre Adam et Eve, la mémoire d’un avenir, repris ici en première partie, et qu’il poursuit avec des développements inédits sur le Christ, nouvel Adam, le créationnisme, la pensée du commencement et la phénoménologie de P. Teilhard de Chardin comme récit de création contemporain. C’est un parcours passionnant que nous fait accomplir l’auteur pour entrer dans la compréhension du péché originel et du désir de Dieu pour l’Homme. Grâce à son sens pédagogique aigu, développé auprès des plus jeunes en lycée technique ou en rupture scolaire, grâce aussi à sa précision d’ingénieur et le souci du détail qu’exige toute démarche scientifique, grâce surtout à un long travail spirituel sur les textes de la Bible, Martin Pochon renouvelle du tout au tout notre lecture des textes de la Création. Il nous sauve d’une compréhension trop évidente parfois et réussit, par des anecdotes, des comparaisons et des images, à rendre accessibles des idées ou des pensées jusque-là restées obscures ou complexes. Grâce à lui, l’« intelligence de la foi » n’est pas une expression vaine. Martin Pochon, jésuite, a travaillé dans le monde de l’enseignement, d’abord à Limoges, puis à Saint-Etienne comme directeur d’une Ecole de Production (l’AFEP), puis du lycée professionnel Le Marais-Sainte-Thérèse, enfin à Paris et Toulouse aujourd’hui, comme formateur du Centre d’Etudes Pédagogiques Ignatien (CEP-I). Parallèlement, il anime des groupes de réflexion biblique et théologique.

19,90 € Code article 558 Première partie publiée pour la première fois en 1996 sous le titre : Adam et Eve, la mémoire d’un avenir 304 pages

90


560 Repères pour la vie spirituelle v3 18-03-14 15h40 Page91

Editions Vie chrétienne

Cardinal Carlo Maria Martini, s.j.

Et moi, je suis avec vous… « Avec Ignace de Loyola, méditer l’Evangile de Matthieu » « L’Evangile de Matthieu est appelé avec raison Evangile de l’Eglise. Jésus, nouveau Moïse, y donne les lois de la vie du Royaume… Il est l’Evangile du « Dieu avec nous » qui devient « Jésus avec nous » jusqu’à la fin des temps… Il parle de l’Eglise, et à l’Eglise… » Le cardinal Martini médite l’Evangile de Matthieu et plus spécialement le Mystère pascal en suivant le mouvement des Exercices spirituels d’Ignace de Loyola. Au travers de quatorze méditations, dans un climat de prière et en faisant précéder chaque méditation des éléments théologiques nécessaires, il permet au lecteur d’entendre autrement la Parole, pour qu’elle soit dans son quotidien de chrétien plus vivante pour lui. Il permet au lecteur de regarder le Seigneur en progressant à la fois dans la connaissance de soi et en vivant avec Lui et par Lui. Le péché, les manques et le désir au fond du cœur de chaque homme, le don de la prière, la faiblesse et la vulnérabilité de Dieu, les expériences face au Ressuscité, de nouvelles façons de voir des choses anciennes : autant de sujets que le cardinal Martini aborde, comme à son habitude avec des mots clairs, précis et faciles d’accès. Il ouvre des pistes concrètes pour une authentique vie spirituelle. Il s’appuie sur une profonde connaissance biblique et théologique et une grande pratique de l’accompagnement spirituel des Exercices spirituels d’Ignace de Loyola. Le cardinal Carlo Maria Martini, jésuite, a été archevêque de Milan de 1979 à 2002, après avoir été recteur de l’Institut biblique pontifical et de l’université Grégorienne, à Rome. Après s’être retiré à Jérusalem pour les dernières années de sa vie dans l’étude et la prière, il est mort à Milan en 2012.

18,50 € Code article 369 Publié pour la première fois en 1992 comme supplément à la revue Vie Chrétienne no 369 226 pages

91


560 Repères pour la vie spirituelle v3 18-03-14 15h40 Page92

Editions Vie chrétienne

Marie Claire Berthelin

Prier dans l’instant Des endroits s’appellent lieux de prière : une église, un coin réservé dans l’appartement, un chemin de pèlerinage… Des moments s’appellent temps de prière : le quart d’heure matinal avant de partir au travail, l’ouverture d’une réunion, le partage fraternel d’un sacrement, une heure de silence avec la Bible… Et si n’importe quel lieu ou temps pouvait permettre de libérer en nous la prière ? Une prière dans l’instant, là où nous sommes. Et s’il était possible de nous laisser prier par celui qui sans cesse prie au fond de nous-mêmes ? « Il suffit que tu ouvres les yeux : Dieu est toujours offert », nous disent les psaumes 90 et 45. Il est une multitude d’instants où le souhait de Dieu peut se réaliser : l’expérience d’une communion dans le Nom de son Fils. Il n’est que de consentir. Marie Claire Berthelin est sœur de La Retraite. Elle a expérimenté l’écoute des jeunes et de leurs familles, parfois aux frontières de l’Église, dans le cadre scolaire. Actuellement, elle reçoit de sa congrégation une mission d’accompagnement de toute personne, en retraite spirituelle, en recherche de prière, en quête de liberté intérieure, avec le souci d’accueillir chacun « au point où il en est ».

10,00 € Code article 553 Publié pour la première fois en 2009 comme supplément à la revue Vie chrétienne no 553 88 pages

92


560 Repères pour la vie spirituelle v3 18-03-14 15h40 Page93

Editions Vie chrétienne

Adrien Demoustier, s.j.

Vers le bonheur durable Consolation et désolation selon saint Ignace Cet ouvrage commente et développe les quatre premières règles du discernement des esprits propres à la première semaine des Exercices spirituels. Savoir dévoiler la demande pour que l’autre découvre ce qui l’anime et lui permettre, dans ce même mouvement, de s’ouvrir aux autres et à Dieu, tel est l’objectif de la démarche recommandée par saint Ignace. L’auteur nous en souligne la portée, d’une ampleur insoupçonnée pour aujourd’hui ; elle peut éclairer toute l’existence humaine individuelle et sociale, au-delà même du cadre d’une retraite spirituelle. Par les conseils concrets qu’il donne, les exemples qu’il évoque, les conduites qu’il suggère, l’auteur met toute sa grande expérience au service, non seulement de ceux qui en accompagnent d’autres, mais aussi de tous ceux qui cherchent une aide pour découvrir et assumer leur propre humanité. Adrien Demoustier est spécialiste de la spiritualité ignatienne sur laquelle il a beaucoup écrit, en particulier dans la revue Christus.

10,90 € Code article 366 Publié pour la première fois en 1992 comme supplément à la revue Vie chrétienne no 366 96 pages

93


560 Repères pour la vie spirituelle v3 18-03-14 15h40 Page94

Editions Vie chrétienne

Marie-Hélène Boucand

Le corps mal-entendu Un médecin, atteint d’une maladie rare, témoigne Le corps mal-entendu. Le titre interroge. De quelle expérience s’agit-il ? Du corps qu’on entend mal parce qu’il ne parle pas le même langage que nous ? Du corps qui a tellement mal qu’on préfère ne pas l’entendre ? De la difficulté qu’il y a entre malade et soignant à tisser une relation confiante ?… Il suffit d’entrer dans le récit et… la vie est là, goûteuse, passionnée, dramatique… C’est le goût des bonnes recettes, mais aussi des toutes petites choses : ôter le tube qui ouvre enfin la respiration ; un clin d’œil qui illumine un visage après des mois sans signe ; une main qui dit la présence continue. C’est la passion de soigner, de former une équipe où chacun a sa part, du chef de service à l’aide-soignant, pour entendre celui qui souffre. Mais aussi la passion pour faire comprendre ce que l’on vit quand on est malade… La vie est traversée par l’expérience de la maladie, mais elle est affrontée quand les mots permettent de mesurer les risques, de reconnaître la peur, de faire un pas de plus dans la confiance. Marie-Hélène Boucand trouve à chaque page les mots qui rendent compte de son combat pour entendre le vivant et repousser les limites de la maladie rare qui la touche. Ses armes sont celles de la plus haute technicité et en même temps celles de la foi et de la parole. Ouvrons le livre et partons avec elle dans cette ode à la vie… Médecin, praticien hospitalier en médecine physique et en réadaptation, titulaire d’un DEA d’éthique, Marie-Hélène Boucand est ancien chef de service. Elle fait partie de la Communauté Vie chrétienne depuis de longues années.

12,00 € Code article 502 Publié pour la première fois en 2005 comme supplément à la revue Vie chrétienne no 502 100 pages

94


560 Repères pour la vie spirituelle v3 18-03-14 15h40 Page95

Editions Vie chrétienne

Edouard O’neill, s.j.

La grâce d’agir à la manière d’Ignace de Loyola « La rigidité et la mollesse sont des défauts ; ils s’opposent l’un à l’autre et trahissent les maladies de l’âme. La rigueur et la souplesse sont des qualités ; elles vont de pair et révèlent une liberté en bonne santé » Avec des mots précis et dans une concision étonnante, Edouard O’Neill pointe l’essentiel avec toute l’acuité du regard et de l’oreille, avec la bienveillance et le soutien de l’accompagnateur qu’il est de nombreuses personnes depuis longtemps. Les petits détails sont importants, car ils révèlent ce qui se joue d’important au plus profond de chacun. Et la finesse du vocabulaire employé par Edouard O’Neill permet de saisir les nuances des différentes situations. Pas des nuances intellectuelles ou exégétiques, mais des précisions qui conduisent à des ajustements d’attitudes, lesquelles au fil des jours vous changent une vie, avec les remises en cause concrètes auxquelles elles vous conduisent. Pas de grand ou gros mot, mais des éclairages qui balisent une ligne de crête sur laquelle se tenir pour mener de façon pratique une vie à la suite du Christ. Pas à la force du poignet, mais en mettant en œuvre avec tout son cœur liberté, mémoire, intelligence et volonté. Tout en légèreté, mais sans planer. Edouard O’Neill, jésuite, exerce depuis longtemps le ministère d’accompagnement spirituel, tant dans les centres spirituels (les Côteaux à Toulouse, Manrèse à Clamart) qu’avec différents groupes, notamment CVX dont il a été l’assistant national en France de 1991 à 1997. Il anime aussi des retraites dans la vie et en paroisses, notamment dans le diocèse d’Evreux.

10,00 € Code article 557 Dessins d’Olivier de Dinechin, s.j. Publié pour la première fois en 2012 72 pages

95


560 Repères pour la vie spirituelle v3 18-03-14 15h40 Page96

Achevé d’imprimer


560 Repères pour la vie spirituelle - couv v2 18-03-14 15h37 Page1

Léo Scherer, s.j.

Repères pour la vie spirituelle Nombreux sont les chrétiens, vivant déjà une vie spirituelle personnelle, qui souhaitent trouver davantage Dieu dans leur vie quotidienne. Certes dans l’ordre spirituel, Dieu seul est le maître. Il s’agit donc de libérer une démarche qui permettra de mieux lire les mouvements de l’Esprit avec des découvertes personnelles à faire. L’objectif de ce petit livre est d’aider ceux qui sont habités par le désir d’une plus grande intelligence de l’expérience spirituelle, y compris ceux qui ont dépassé le stade des premiers pas. Il pourra aider aussi les accompagnateurs à proposer quelques repères sur lesquels pourra s’appuyer un cheminement plus lucide et plus ferme. Les trois premiers chapitres nous disent comment Dieu précède et rejoint l’homme dans sa quête spirituelle ; les trois suivants donnent quelques clés pour relire nos vies, les ajuster au désir de Dieu et préparer l’avenir à la lumière de la Parole et de l’Esprit. Le parcours est clair, pédagogique et nourrissant : clair par une structure identique pour chaque chapitre, qui facilite la lecture ; pédagogique par la progression du cheminement ; nourrissant par le choix des textes cités, dignes de figurer dans une anthologie de la spiritualité. Ils s’inscrivent autant dans l’histoire de la tradition que dans le monde contemporain. Cet ouvrage, fruit d’une collaboration, en son début avec Dominique Bertrand puis avec des laïcs et, ces dernières années, avec Michel Rondet, donne de recevoir comment toute une vie peut s’unifier, en se laissant éclairer par l’expérience des mystiques interprétée avec le doigté pédagogique de la spiritualité ignatienne.

Repères pour la vie spirituelle

Repères pour la vie spirituelle

Léo Scherer, s.j.

Léo Scherer, s.j.

Vie spirituelle et discernement

viechretienne.fr

fidelite.be

ISBN 978-2-918975-30-4

ISBN 978-2-87356-609-8

9 782918 975304

9 782873 566098

12,70 € © Éditions Vie chrétienne, 2014 47, rue de la Roquette 75011 Paris, France

Image de couverture : © Dougberry, istockphoto.com

Vie chrétienne 560

Léo Scherer, jésuite, est actuellement en communauté à Grenoble. Sa longue expérience d’écoute dans les différents ministères exercés, en particulier ceux d’accompagnateur spirituel et de formateur à l’accompagnement, l’a amené à mesurer la nécessité de transmettre les repères essentiels, trop souvent méconnus, présents dans la tradition pour fonder l’expérience spirituelle.

Éditions Vie chrétienne

Profile for Editions Vie Chretienne

560 Repères pour la vie spirituelle  

560 Repères pour la vie spirituelle  

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded