Page 1

la conception du jardin

avan t

Devant la serre-véranda, un muret a permis de délimiter une zone de terrasse en remontant le niveau du sol au niveau de la porte. Cet espace, désormais lié à la maison, est devenu un salon extérieur. Dans ce recoin, l’architecture de type provençal

20

ja rdin ja pona is

apr ès

nous a forcément conduits à faire un petit clin d’œil aux jardins de cette région, en adoptant des plantes typiques de cette région et de ce style : buis en topiaire, pittosporum nain, agapanthe, iris violet, vigne, agrume en pot, etc.

21


les aménagements

Une ambiance « Camargue » Les propriétaires désiraient récréer une ambiance « Camargue » dans leur jardin. Le parti pris a donc été très simple et épuré. Le cheminement entre la maison et la piscine a été revêtu de planches de bois imputrescibles brutes de sciage.

22

l e s p l a n ta t i o n s

ja rdin ja pona is

Les plantations, elles aussi très simples, comptent un tamaris, des graminées et des scirpes (joncs) et évoquent les grands espaces vides des marais. Aux joncs s’ajoutent plusieurs touffes de graminées décoratives comme le pennisetum ci-dessus (P. orientale) ou les « cheveux d’ange » à droite (Stipa tenuissima).

23


l e s pl a n te s clé s

Ja rdin a ut our d’une ba st ide

1 Faux indigo (Indigofera gerardiana)

Cet arbuste pousse vite et produit en été des bouquets de fleurs rose mauve a l’extrémité des jeunes pousses durant une grande partie de l’été. À tailler près du sol chaque printemps. Rustique en toutes régions.

2 Népéta (Nepeta x faassenii) 3 Opuntia (Opuntia engelmanii)

Cet opuntia est capable de résister au froid jusqu’à - 10 °C. Il produit de très jolies fleurs en été. Le nepeta est rustique partout et fleurit beaucoup à la fin du printemps, puis, si on rase toutes les tiges fanées, à nouveau à la fin de l’été. Son feuillage est gris bleuté. L’ensemble donne une belle harmonie de teintes sur un contraste de formes et de textures.

1 2

4 Olivier de Bohême (Elaeagnus angustifolia)

Il ressemble à un olivier : ses feuilles allongées sont du même gris argenté, son port est noueux et son tronc et ses branches principales sont noires, mais il est parfaitement rustique en toutes régions. Il faut le planter petit pour que ses racines s’installent en profondeur. Il pousse relativement vite et se taille bien si nécessaire, mais il est préférable de l’éclaircir en enlevant régulièrement les branches mortes à l’intérieur de la cime.

5 Jacobinia (Dicliptera suberecta) D’un orange très soutenu, soit à isoler comme ici sur une terrasse en carreaux de terre, soit à adoucir avec des floraisons blanches ou pastel.

3

4

6 Géranium sanguin (Geranium sanguineum)

Une floraison continue de mai à octobre et un joli feuillage découpé et toujours sain caractérisent cette belle espèce de géranium vivace. Il est parfaitement rustique dans toutes les régions et s’installe lentement mais il se montre ensuite parfaitement durable. Il peut rester à la même place sans demander de division ni d’autre intervention pendant plus de 10 ans.

g f

f

b

d

5 24

a/ Jacobinia (Dicliptera suberecta) b/ Immortelle d’Italie, plante à curry

6

(Helichrysum italicum)

e

b

c a

c/ Lavande (Lavandula angustifolia) d/ Buis (Buxus semprevirens) e/ Lavande (Lavandula dentata ‘Monet’) f/ Agapanthes en pot (Agapanthus africanus) g/ Arbre aux papillons

Une terrasse bien colorée Autour de la terrasse, on a privilégié des plantes aux fleurs ou au feuillage odorants, ou des plantes de couleur chaude comme les jacobinias. Les potées contiennent des agapanthes, ou des plantes grasses, qui demandent peu d’arrosages et peuvent rester plusieurs années sans demander de rempotage.

(Buddleja davidii ‘Nanho Blue’)

25


Jardin clos D

ans un village médiéval, la place est comptée et les maisons juxtaposées, la plupart du temps sans jardin. Quand l’opportunité d’acheter une maison voisine en ruines s’est présentée, l’idée de transformer la structure en un patio verdoyant s’est rapidement imposée. La chaleur emprisonnée par les murs rend cet endroit particulièrement intéressant le soir quand les repas se prolongent parmi les senteurs des nombreuses plantes parfumées. Dans la journée, on évite les températures trop élevées grâce aux plantes grimpantes tendues sur des câbles d’acier discrets.

48

85


la conception du jardin

avan t

La ruine se situe en face de l’habitation, de l’autre côté d’une ruelle piétonne, inaccessible aux véhicules. Les gravats inutilisables évacués, les pierres enchâssées dans le sol ont été récupérées et complétées par d’autres pour constituer des zones dallées distinctes. Nous avons utilisé une base de graviers pour les zones plantées et des calades de

86

Ja rdin cl os

apr ès

galets pour délimiter une zone de repos. Les quelques marches autrefois arrondies de l’un des accès ont été recomposées pour occuper un peu moins de largeur et faciliter ainsi la circulation d’un bout à l’autre du jardin clos. Ce lieu de murs clos, très chaud en été, a été habillé avec des plantes grimpantes sur câbles inox, pour atténuer la chaleur.

87


l e s pl a n te s clé s

Ja rdin cl os

1 Chèvrefeuille du Japon

(Lonicera japonica ‘Halliana’) Si la chaleur ne lui fait pas peur, il est toutefois palissé contre le mur le plus ombragé. Ici, son feuillage se montre quasiment persistant. La floraison est massive en juin et juillet, puis se prolonge jusqu’à la fin de l’été. Elle embaume tout particulièrement le soir. Il faut le tailler sévèrement en fin d’hiver pour obtenir une floraison abondante l’été suivant.

2 Rosier grimpant ancien

(Rosa ‘Mme Alfred Carrière’) Rosier grimpant très rustique (4 m et plus), demandant peu de soins. Floraison ivoire rosée puis blanc, parfumée. Fleurit bien à la mi-ombre. Remontant.

3 Tulbaghia (Tulbaghia violacea)

Beaucoup confondent cette jolie plante de la famille de l’ail avec des agapanthes roses. Elle s’en distingue par des bouquets plus petits, mais beaucoup plus nombreux quand la plante est installée, et surtout, qui se succèdent tout au long de l’été. Ses racines forment aussi une souche tubéreuse qui craint l’humidité hivernale et donc se plaît vraiment beaucoup dans les cailloux.

1

2

4 Bermudienne (Sisyrinchium striatum)

Cette vivace dont le feuillage évoque celui des iris propose une très longue floraison qui débute vers la fin mai pour ne s’arrêter qu’avec les gelées. Des hampes de fleurs crème se succèdent sans discontinuer à condition de couper les premières fanées avant qu’elles ne forment des graines. Les graviers satisfont ses exigences car ses racines y trouvent à la fois le drainage et la chaleur.

b d

a c

3 5 92

Zoysia (xxxxxxx) a/ Liseron arbustif (Convolvulus cneorum) Herbe à Curry (xxxxxx) b/ P érovskia (Perovskia atriplicifolia c/ Euphorbe (xxxxx) ‘Filigran’) (Dianthus corsicus) c/ de Corse d/ Œillet Graminées... (xxxxxxxx) e/ (xxxxxxxx) d/ Jonc Lavande (Lavandula dentata ‘Monet’)

On repe ma imil ipsam quam fuga. Et Groupe desum coussins voluptat aciasi reicium ut ditatiu menietde L’un des groupes de végétaux constitué arunt ad quaeces porest elibeapar niscil plusieurs formes en bouledolorep soulignées il maiorpor reiuntietatquati bero un tapis d’œillets allégées paripicabor les tigesrest, et ex eumduqim frehenditaspe non porpori élancées Pérovskia. busapis ra nos te et,saisons, simpedignam, Une scène bellealis en di toutes facile que re et parfumée toute l’année. àcommolo entretenir

4 6 93

Extrait Créer un jardin sans arrosage - Éditions Ulmer  

Ce livre présente 20 exemples de transformations ou de créations exemplaires, à la portée de tous. Photos « Avant/après », plans, aménagemen...