Page 1

s e d è m

Re

s l e r u nat te la ou pour t lle fami

F

v

L’ORDONNANCE

VERTE

du docteur Labescat

:

y V


4

SOMMAIRE Avant-propos . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 Un capital à préserver . . . . . . . . . . . . . . 8

Mieux gérer le stress

• Quand l’angoisse l’emporte . . . . . • Je n’ai envie de rien . . . . . . . . . . . . . • Stress et transpiration . . . . . . . . . . • Stress et palpitations . . . . . . . . . . . . • L’urticaire lié au stress . . . . . . . . . .

Bien dormir à tout âge

• S’endormir facilement . . . . . . . . . . • Éviter les réveils nocturnes . . . . . . • En cas de crampes nocturnes . . . . • Se sevrer des somnifères . . . . . . . . • Mon enfant dort mal . . . . . . . . . . . • L’insomnie du senior . . . . . . . . . . .

Avoir une belle peau

• Ma peau est sèche . . . . . . . . . . . . . . • Ma peau est grasse . . . . . . . . . . . . . • Ma peau est couperosée . . . . . . . . • Les antirides naturels . . . . . . . . . . . • Résorber l’acné . . . . . . . . . . . . . . . . . • En cas d’eczéma . . . . . . . . . . . . . . . . • Que faire en cas d’urticaire allergique ? . . . . . . . . . .

Beaux cheveux, beaux ongles

• Nourrir les cheveux secs . . . . . . . . • Équilibrer les cheveux gras . . . . . . • Chute de cheveux . . . . . . . . . . . . . . • En finir avec les pellicules . . . . . . . • Ongles striés et cassants . . . . . . . .

16 19 20 21 23 24 26 27 29 30 33 34 37 38 40 41 42 45

46 49 50 51 53

Retrouver et garder son poids de forme

•É  liminer les capitons . . . . . . . . . . . •C  ombattre la cellulite . . . . . . . . . . . •F  reiner naturellement l’appétit . . •L  utter contre la constipation due à certains régimes . . . . . . . . . .

54 57 58 59

Côté ventre

•D  émarrer la journée « de bon foie » . . . . . . . . . . . . . . . . 60 • Bien digérer . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62 • Lutter contre la constipation . . . . 64

Éviter la fatigue passagère

• Lutter contre une petite déprime . . . 66 • Redonner du tonus . . . . . . . . . . . . . 69 • Tenir le coup pendant les examens . 70 •A  ffronter sereinement les périodes difficiles . . . . . . . . . . . 73

En attendant bébé

•L  imiter les gênes des premiers mois . . . . . . . . . . . . . . •É  viter les carences . . . . . . . . . . . . . . •P  réparer l’accouchement . . . . . . . . •A  ccompagner l’allaitement . . . . . . • Stop au baby blues ! . . . . . . . . . . . .

Aider son enfant à bien grandir

74 76 77 78 81

•P  révenir les petits maux ORL . . . 82 •P  urger l’enfant parasité . . . . . . . . . 85 •C  almer les maux de dents . . . . . . . 86


Sommaire

5

• Calmer les maux de ventre . . . . . . 89 • Lutter contre les cauchemars . . . . 90 •C  ombattre le pipi au lit . . . . . . . . . 90 • Calmer un enfant un peu trop actif . 92 •R  assurer un enfant inquiet . . . . . . 95

• Rhinopharyngite . . . . . . . . . . . . . . 126 • Sinusite . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 129 • Bronchite . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 130 • Grippe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 132 • Gastroentérite . . . . . . . . . . . . . . . . 135

Spécial détox

Les petits bobos du quotidien

• Des lendemains de fête qui chantent . . . . . . . . . . . . 96 •D  étoxifier l’organisme avant l’été 98 •B  ien préparer l’hiver . . . . . . . . . . . 101

En forme après 50 ans

• Préménopause : les bons réflexes . . . . . . . . . . . . . . . 102 • Garder un bon moral . . . . . . . . . . 105 • Garder un physique intègre . . . . 106 • Lutter contre les petites douleurs . 108 • Soulager les jambes lourdes . . . . 109 • Libido en pleine forme . . . . . . . . 111

Petits problèmes au féminin

• Quand les règles viennent mal . . 112 • Retrouver des cycles réguliers . . . 114 • Éviter les cystites à répétition . . 117

Petits problèmes au masculin

• Quand le désir n’est plus là . . . . . 118 •Q  uand la prostate joue des tours . 121

Les petits maux de l’hiver

• Angine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 122 • Otite . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 125

• Brûlures . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 136 • S aignements de nez . . . . . . . . . . . 139 • Petites plaies, piqûres d’insectes . . . . . . . . . . . . . 140 •M  ycoses des pieds . . . . . . . . . . . . . 142 • Migraines . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 145

Finies, les allergies !

•A  gir contre les allergies cutanées . . . . . . . . . . . . . . 146 •R  hume des foins . . . . . . . . . . . . . . 149

En voyage et en vacances

•É  viter le mal des transports . . . . 150 • S topper la « turista » . . . . . . . . . . 152 • Lutter contre la constipation du voyageur . . . . 153 • Se prémunir contre les moustiques . . . . . . . . . 154 Ma petite trousse d’urgence au naturel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 157 Index des plantes citées . . . . . . . . . 158


16

Mieux gérer le stress QUAND L’ANGOISSE L’EMPORTE L’angoisse naît souvent d’une mauvaise gestion du stress, qui peut être lié à une trop grande sensibilité, à ses effets, ou encore à une impression d’être emporté par une vague devenue incontrôlable. Dans tous les cas, il convient d’apprendre à contrôler ses émotions pour en diminuer l’impact, par des exercices physiques ou méditatifs. Ou à les évacuer régulièrement pour éviter un cumul alors potentiellement toxique, grâce au sport par exemple, l’un des meilleurs « karchers cérébraux ». Car si l’angoisse est quasi physiologique, sa présence intense et régulière peut conduire à une véritable anxiété, devenant quant à elle pathologique, avec ses nombreuses complications psychosomatiques. Lesquelles constituent un florilège de manifestations physiques, qui sont autant de stigmates visibles du stress, psychologique, mal géré. La plante anxiolytique par excellence est la passiflore. Par son effet spasmolytique, elle entraîne une vraie détente nerveuse et musculaire. C’est la gomme de l’anxiété. L’aubépine aussi calme l’anxiété, surtout au niveau de ses manifestations psychosomatiques : principalement les palpitations (battements accélérés du cœur), mais aussi l’insomnie ou les difficultés d’endormissement. La mélisse est également un calmant naturel. Elle fait baisser le tonus nerveux, et donc détend et fait disparaître ou atténue l’anxiété.

MON ORDONNANCE VERTE Prendre matin et soir 1 infusion d’1 c. à s. par tasse de fleurs d’aubépine et de mélisse, et 1 c. à c. matin et soir de SIPF® de passiflore, pendant 2 à 3 semaines. r Mélisse


Mieux gĂŠrer le stress

17


18

r Lavande


Mieux gérer le stress

JE N’AI ENVIE DE RIEN… À force d’affronter des difficultés, ou suite à un état de fatigue, les défenses psychiques et les connexions cérébrales du plaisir finissent par s’épuiser, au point qu’un véritable état dépressif s’installe. On n’éprouve plus de goût pour rien, et toute envie de faire quoi que ce soit disparaît. Un véritable enfermement moral se met alors en place et il est parfois compliqué de s’en sortir seul. S’aider de plantes est souvent utile même s’il faut parfois passer, après évaluation médicale, à des traitements plus lourds. Plusieurs plantes ont démontré des vertus intéressantes dans ces circonstances. Ainsi, la lavande, à la fois relaxante et stimulante, est tout à fait indiquée. Elle fait baisser la tension nerveuse, permettant de retrouver un bon sommeil lorsque celui-ci est défaillant. Mais elle redonne aussi le tonus physique qui souvent fait défaut en ce cas. Antidépresseur vert, par excellence, le millepertuis régule quant à lui humeur et tonus en agissant au niveau du système hormonal central (dopamine, sérotonine). Il faut toujours informer son médecin si l’on prend du millepertuis, car il présente des contreindications d’associations médicamenteuses.

MON ORDONNANCE VERTE -P  rendre 1 tasse d’infusion de fleurs de lavande, à raison d’1 c. à s. par tasse, le soir après le repas. - Prendre également matin et soir 1 c. à c. d’extrait fluide de millepertuis. Traitement à poursuivre au moins 1 mois et, si besoin, à renouveler sur avis spécialisé.

LE

+

En complément, on peut brancher un aérosol avec de l’HE de lavande dans la chambre à coucher et laisser diffuser une heure avant de se coucher.

19


20

Mieux gérer le stress

STRESS ET TRANSPIRATION En bloquant en partie la digestion, le stress en excès entraîne l’élimination des toxines par une voie autre que la digestive, en l’occurrence la peau. Une transpiration excessive est l’une des manifestations de ce phénomène désagréable et vite gênant. Pour y remédier, il faut nettoyer le foie avec des plantes dépuratives. La camomille figure parmi ces plantes. En nettoyant foie et vésicule, elle élimine les toxines et fait diminuer la transpiration. Une autre plante accélère et multiplie par quatre le volume de bile excrétée : le pissenlit. Enfin, quelle que soit l’origine de la transpiration, la sauge est souveraine. Attention cependant, elle est hormonale. Elle ne peut donc pas être utilisée en cas de contre-indication à la prise d’hormones féminines.

MON ORDONNANCE VERTE - Prendre matin et soir 1 infusion préparée avec 1 c. à s. par tasse de fleurs de camomille, ainsi que, matin et soir, 1 c. à c. de SIPF® de pissenlit. En cure d’1 à 2 semaines, davantage si besoin et avec avis médical. - En l’absence de contre-indication, prendre 50 gouttes matin et soir de Salvia officinalis HTAM® (sauge). r Sauge


21

STRESS ET PALPITATIONS La crise de palpitations (le cœur se met à battre trop vite) est souvent liée à un stress mal géré. Et elle peut elle-même constituer une source supplémentaire de stress. Ces palpitations sont diurnes mais aussi, parfois, nocturnes, et peuvent même, dans ce cas, provoquer un réveil pénible. Grâce à ses composants, l’aubépine calme le système nerveux et, de ce fait, prévient ou soigne les palpitations. Également calmante, r Aubépine la valériane est plus sédative que l’aubépine. Associées, les deux plantes présentent une action synergique contre les palpitations, nocturnes essentiellement. En complément, le romarin constitue un excellent neurorégulateur, ainsi qu’un draineur efficace du foie victime des « mauvaises humeurs » et du fait de « se faire de la bile ». Même chose pour la mélisse, aux vertus un peu similaires.

MON ORDONNANCE VERTE -P  rendre 3 tasses par jour d’infusion de fleurs d’aubépine à raison d’1 c. à s. par tasse. - Prendre 1 comprimé de poudre de valériane et d’aubépine 2 à 3 fois par jour. Traitement de 3 semaines pouvant être renouvelé si besoin et sur avis médical.

LE

r Valériane

+

Faire un doux massage du plexus solaire avec la préparation suivante : 1 goutte d’HE de romarin camphre + 1 goutte d’HE de mélisse + 10 gouttes d’huile végétale de macadamia ; 2 à 3 fois par jour, en cure de 2 à 3 semaines.


22

r Plantain


Mieux gérer le stress

L’URTICAIRE LIÉ AU STRESS À la suite d’un stress, la peau est comme agressée par ce dernier. Elle perd alors son film lipidique de surface, protecteur. Au point de devenir sèche, irritée et prurigineuse. Pour aider à lutter contre ces effets, la plante la plus efficace semble le plantain. Antiprurigineuse, cicatrisante, elle est aussi antibiotique. C’est donc par excellence une plante pour la peau. La mélisse va drainer de l’intérieur tout en faisant baisser le niveau de stress. Le citron, quant à lui, est un excellent draineur du foie. On le caractérise à tort comme acide. Au contraire, si son goût semble effectivement acide, le citron contribue à réguler le métabolisme acido-basique, garant de bien être et de bonne santé.

MON ORDONNANCE VERTE -M  atin et soir, appliquer sur la surface de la peau irritée des cataplasmes de feuilles pilées de plantain. Laisser en place 1 heure environ. - Prendre matin et soir 1 infusion de mélisse à raison d’1 c. à s. de feuilles par tasse. Traitement de 2 semaines, à renouveler si besoin. - À la place de cette infusion de mélisse, il est possible de prendre de l’eau de mélisse des carmes. Posologie : en moyenne 2 c. à c. par jour.

LE

+

Nettoyer régulièrement le foie est un réflexe bénéfique pour tous. Et comme il joue toujours un rôle dans l’urticaire, cette vérité vaut tout particulièrement dans ce cas. Un moyen simple de démarrer sa journée consiste à prendre un jus de citron et autant d’eau tiède : un bon nettoyage pour un bon démarrage.

23


e u q a h n Àc o s . . e. m e è d l è b o m r e p r l

e r u t a n

Médecin généraliste, le docteur Jacques Labescat exerce comme spécialiste en phytothérapie depuis plus de 30 ans. Dans cet ouvrage, il nous fait profiter de l’expérience acquise auprès de ses patients pour améliorer notre bien-être et soigner nos petits maux quotidiens grâce aux plantes, qui nous offrent de merveilleux remèdes naturels. Comment gérer son stress ou améliorer son sommeil ? Comment soigner allergies ou mycoses ? Comment bien digérer ? etc. Autant de petits troubles pour lesquels il propose : - un descriptif du trouble pour mieux comprendre ce qui se passe au niveau du corps - un aperçu des plantes ressources recommandées pour traiter ou prévenir ce trouble - une « ordonnance verte », avec chaque fois des produits simples à trouver et simples à utiliser : infusions, décoctions, huiles essentielles, cataplasmes…

j ISBN  : 978-2-84138-893-6

,!7IC8E1-diijdg! PRIX TTC FRANCE  :

14,95 €

(

4

Extrait L'ordonnance verte - Éditions Ulmer  

Dans cet ouvrage, il nous fait profiter de l'expérience acquise auprès de ses patients pour améliorer notre bien-être et soigner nos petits...

Extrait L'ordonnance verte - Éditions Ulmer  

Dans cet ouvrage, il nous fait profiter de l'expérience acquise auprès de ses patients pour améliorer notre bien-être et soigner nos petits...