__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

Jean Venot

SOMMAIRE

Cultiver les légumes

SOUS SERRE ET AUTRES ABRIS L’auteur Jean Venot, ancien professeur d’arts plastiques et documentaliste, pratique le jardin depuis plus de 50 ans et le jardinage sous serre depuis plus de 20 ans. C’est cette expérience qu’il partage dans cet ouvrage.

Des techniques simples et peu coûteuses permettent d’avancer ou de prolonger la récolte des légumes, ou encore de continuer à produire durant l’hiver. Sont détaillés dans ce guide pratique : • les différentes types d’abris (serres en verre ou tunnel plastique, mais aussi châssis ou simplement voile de forçage) ; • les façons de gérer le climat ; • les gestes à connaître pour bien cultiver ; • la culture des légumes pouvant être cultivés sous abri avec succès ; • les gestes à réaliser chaque mois de l’année pour mener à bien ses cultures sous abri.

ISBN : 978-2-84138-833-2

,!7IC8E1-diiddc! PRIX TTC FRANCE : 19,90 €

Cultiver les légumes SOUS SERRE

Introduction.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6

Jean Venot

Cultiver les légumes

SOUS SERRE ET AUTRES ABRIS Serres, tunnels, châssis, voiles...

ABRITER.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11

FICHES DE CULTURE.................................. 87

Emplacement et orientation de la serre.. . . . . 12

Aubergines. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 89 Basilic. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 92 Concombres.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 94

La serre et l'effet de serre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12 La réglementation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 Les matériaux. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 Les voiles. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 Les cloches. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 Les châssis. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 Les tunnels nantais. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17 Les serres vitrées.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 Les serres-tunnel. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 Installations intérieures. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22 TEMPÉRER.................................................. 25 Les températures sous la serre. . . . . . . . . . . . . . . . 26 La serre et les saisons. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31 Le chauffage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34 L’aération. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47 L’ombrage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48 CULTIVER.................................................... 51 Le sol de la serre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55 Choisir ses terreaux. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 56 La fertilisation en pratique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62 Les semis et les graines. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 66 Élevage des plants, endurcissement.. . . . . . . . . 74 Irrigation/arrosage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 75 Les greffes.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 78 Les maladies.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 85

Courgettes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 96 Melons.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 100 Piments et poivrons. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 101 Pommes de terre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 103 Salades.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 106 Tomates.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 114 12 MOIS SOUS LA SERRE......................... 131 Janvier. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 132 Février. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 133 Mars. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 134 Avril. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 135 Mai. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 136 Juin. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 137 Juillet. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 138 Août.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 138 Septembre.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 139 Octobre.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 139 Novembre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 140 Décembre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 140


À Jocelyne, ma compagne et jardinière préférée.

Crédits photographiques Toutes les photographies et illustrations sont de l’auteur à l’exception de : - Fotolia : couverture bas. - Jean Venot/Biosphoto : page 97 milieu. - Hervé Lenain & Marie-Pierre Samel/Biosphoto : pages 7, 96.

© 2016 Les Éditions Ulmer 24, rue de Mogador 75009 Paris Tél. : 01 48 05 03 03 Fax : 01 48 05 02 04 www.editions-ulmer.fr Réalisation : Marine Le Breton Responsabilité éditoriale : Didier Willery Impression : Printer Trento, srl ISBN : 978-2-84138-833-2 N° d’édition : 833-01 Dépôt légal : septembre 2016 Printed in Italy


SOMMAIRE Introduction.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 ABRITER. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11

FICHES DE CULTURE..........................87

Emplacement et orientation de la serre. . . 12 La serre et l'effet de serre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12 La réglementation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 Les matériaux. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 Les voiles.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 Les cloches. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 Les châssis.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 Les tunnels nantais. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17 Les serres vitrées. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 Les serres-tunnel. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19 Installations intérieures. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22

Aubergines.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 89 Basilic. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 92 Concombres. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 94 Courgettes, courges. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 96 Melons. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 100 Piments et poivrons. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 101 Pommes de terre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 103 Salades. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 106 Tomates. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 114

TEMPÉRER..........................................25

Les températures sous la serre. . . . . . . . . . . . . . . . . 26 La serre et les saisons. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31 Le chauffage.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34 L’aération. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47 L’ombrage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48 CULTIVER...........................................51

Le sol de la serre.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55 Choisir ses terreaux. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 56 La fertilisation en pratique.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62 Le terreau pour les semis et les repiquages.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 64 Les semis et les graines. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 66 Élevage des plants, endurcissement.. . . . . . . . 74 Irrigation/arrosage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 75 Les greffes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 78 Les maladies. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 85

12 MOIS SOUS LA SERRE................. 131

Janvier. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 132 Février. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 133 Mars. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 134 Avril. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 135 Mai. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 136 Juin. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 137 Juillet. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 138 Août. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 138 Septembre.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 139 Octobre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 139 Novembre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 140 Décembre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 140


INTRODUCTION Pourquoi cultiver des légumes sous abris ? Aujourd'hui, les rayons des magasins sont approvisionnés toute l'année de légumes en provenance de serres ou de contrées lointaines. Ces légumes cultivés dans des conditions humaines parfois déplorables sont saturés de traitements destinés à lutter contre les maladies et les insectes, ils poussent sur des substrats alimentés en liquides nutritifs chimiques par un réseau de gouttières. Ils sont cueillis avant maturité de façon à supporter de longs voyages et de nombreuses manipulations. Lorsqu'ils arrivent sur la table du consommateur, ce dernier est déçu : les légumes de la grande distribution n'ont pas de goût ! Pourquoi ? Parce que le goût n'est plus un impératif pour les grands producteurs et que, petit à petit, les consommateurs se sont habitués à se nourrir avec des fruits et légumes insipides. Il est même probable que certains n'apprécient pas des légumes qui ont encore du goût ! Poivrons rouges ou jaunes, melons, concombres, tomates rondes, grappe… tous plus insipides les uns que les autres… même les pommes de terre perdent leur nom pourtant plein de charme telles les ‘Belle-de-Fontenay’, les ‘Amandine’ et autres ‘Charlotte’ qui ne deviennent que pommes de terre à frites, salades, purée ! Pire encore, ces dernières années, nous voyons apparaître des tomates qui ressemblent à des tomates de variétés anciennes mais qui sont en fait des hybrides de création récente adaptés aux contraintes de la grande culture… et aujourd'hui à la demande du consommateur.

À l'image de cet oxalis corniculé trouvé sous la serre en cueillant du basilic et qui a longtemps vécu prisonnier du calice d'un physalis tel une prison en fils d'or, mais qui un jour a écarté les barreaux pour vivre et s'épanouir hors du carcan, je souhaite à tous les jardiniers de s'échapper des règles une fois qu'ils les auront assimilées et de suivre des chemins non balisés en récoltant puis en tentant d'acclimater sous la serre des plantes que personne n'a encore essayé d'y faire pousser.

6


Deux pieds de tomates de la même variété, semés

Le pied extérieur n'a pas reçu de protection contre le froid.

le même jour et élevés dans les mêmes conditions

La température minimale a été de seulement 3 °C.

ont été plantés le 28 mars. Un pied dehors et l'autre

Le pied planté sous la serre a toujours bénéficié d'une

sous la serre.

température ambiante ne descendant jamais sous les 13 °C avec du chauffage durant les nuits les plus fraîches.

8

Le 28 juin, 3 mois après la plantation, il est temps

Un simple tuteur a suffi pour le pied situé à l'extérieur : il

de faire le bilan de l'expérience.

atteint 1,20 m de hauteur et porte 6 tomates. Cependant,

Le pied de la serre a dû être palissé verticalement

le bilan du pied de tomate du jardin n'est pas négatif ; il

et horizontalement car il fait 2,70 m. Il porte plus

a résisté au froid et aux intempéries alors que la plupart

de 60 tomates, soit 10 fois plus que le pied du jardin !

des ouvrages considèrent que les conditions de sa culture

Et la croissance est loin d'être terminée !

auraient dû conduire au désastre !


CULTIVER LES LÉGUMES SOUS SERRE

Pourtant, il existe des banques de semences d’une extraordinaire richesse potentielle en matière de goût, de formes et de couleurs. L'une d'elles, située en Russie, possède plus de 7 000 variétés de tomates ! En cultivant des légumes sous abri, il ne s'agit pas de produire toute l'année, mais sur une période plus étendue que la culture en plein air, des légumes ayant du goût et de mettre la culture à l'abri des intempéries et des problèmes qui surviennent lorsque les éléments climatiques ne peuvent être gérés. Quels sont les avantages d'une serre ? En images, la réponse est évidente. Cet ouvrage se propose d'approcher les différentes façons de cultiver sous abri, toujours guidées par l'observation de la nature. Il ne renferme que les expériences vécues par l'auteur dans son jardin situé dans le SudOuest, à 120 m d'altitude, dans une petite serre vitrée pour les semis et une serre-tunnel pour les cultures ainsi que quelques tunnels nantais et de simples voiles de forçage. Afin de ne pas allonger inutilement le texte, nous n’aborderons que les principales cultures intéressantes en serre.

Certains conseils peuvent s’étendre facilement aux plantes voisines. Les courges, par exemple, se cultivent sensiblement de la même manière que les courgettes. Le climat et les dates de culture correspondent au Sud-Ouest de la France à 120 m d'altitude ; il y aura donc lieu d'adapter selon le climat propre à la région où se trouve le jardin et sa serre, bien que cette adaptation soit toute relative. En effet, la serre est une sorte de bulle avec son propre climat que l'on modifie en ombrageant, aérant ou chauffant. Il est important par exemple d’ajuster les dates de mise en place sous serre non chauffée ou au jardin : si en région parisienne, il est possible de planter des tomates sous tunnel en mars et vers le 15 mai au jardin, dans le Nord de la France, l'Est et les régions situées en altitude, il faudra attendre une quinzaine de jours supplémentaires pour le jardin ou utiliser un chauffage pour la serre ! Pour des régions très privilégiées, l'avance pourra être de plus d'1 mois.

9


10


CULTIVER LES LÉGUMES SOUS SERRE

ABRITER Emplacement et orientation de la serre....... 12 La serre et l'effet de serre........................... 12 La réglementation...................................... 14 Les matériaux............................................. 14 Les voiles................................................... 14 Les cloches................................................. 16 Les châssis.................................................. 16 Les tunnels nantais..................................... 17 Les serres vitrées........................................ 18 Les serres-tunnel........................................ 19 Installations intérieures...............................22

11


ABRITER

12

Emplacement et orientation de la serre

La serre et l'effet de serre

Dans un jardin en place depuis plusieurs années, il n'est pas toujours facile de choisir un emplacement pour une serre qui va prendre pas mal de place. Idéalement, il faut un endroit à l'abri des grands vents et sans grands arbres à proximité qui feraient obstacle à la lumière solaire.Dans la mesure du possible, orientez la serre coté sud sur sa plus grande longueur afin qu'elle reçoive le plus de lumière possible, surtout à la mauvaise saison lorsque le soleil est bas sur l'horizon et que les journées sont courtes. Nous le verrons plus loin, la lumière est aussi importante que la chaleur. Attention au vent : s’il souffle violemment, il risque d'endommager la bâche ou le vitrage. Évitez de placer la principale ouverture face à un vent dominant.En ne plaçant pas la serre à proximité des arbres, on évite la gêne considérable causée par l’ombre ainsi que le nettoyage des feuilles qui, à l'automne, ne manqueront pas de recouvrir la bâche ou le vitrage de la serre. On réduit aussi les risques non négligeables de branches tombant sur la bâche ou les vitres. Le sol devrait être autant que possible horizontal, mais une légère pente est acceptable et une petite inclinaison assez facile à compenser. Dans la pratique, il faudra parfois accepter certains compromis.

Lorsque l'on prononce le mot serre, nombre d'entre nous se remémorent la tiédeur et l'odeur si particulière de terreau humide et de feuilles, la tiédeur ambiante… L'air est saturé d'humidité. Tout est vert et coloré, les plantes semblent pousser devant nos yeux ; nous sommes transportés loin de l'hiver gris et froid. Cette évocation est celle d'une serre tropicale chauffée. Le même jour, un matin au cœur de l'hiver, dans une serre-tunnel, il peut faire très froid. Il peut même geler. Si les brumes se dissipent, l'après-midi, la serre peut devenir une véritable fournaise. Les calories qui traversent le film du tunnel sont retenues prisonnières à l'intérieur de la serre : c'est l'effet de serre. Elles s'évacueront lentement au dehors. L'intérieur et l'extérieur vont lentement s'équilibrer ; le film est un isolant peu efficace confronté à de tels écarts thermiques. Dans notre exemple, le soleil brille mais la température extérieure est assez froide. Le rayonnement solaire pénètre dans la serre et se transforme en chaleur. La chaleur est retenue à l'intérieur de la serre par la paroi du film ; la serre est une bulle chaude environnée d'air frais. Comme la température externe est inférieure à celle de l'intérieur et que le film est un mauvais isolant thermique, la chaleur interne est progressivement perdue. Dès que le rayonnement solaire cesse ou diminue, l'air chaud de l'intérieur insuffisamment retenu dans la bulle tempérée par le film s'enfuit à l'extérieur, cédant peu à peu la place à la fraîcheur externe.


Profile for Éditions Ulmer

Extrait Cultiver des légumes sous serre - Éditions Ulmer  

Fort de son expérience personnelle, l'auteur détaille la culture des légumes sous abris ainsi que toutes les techniques simples et peu coûte...

Extrait Cultiver des légumes sous serre - Éditions Ulmer  

Fort de son expérience personnelle, l'auteur détaille la culture des légumes sous abris ainsi que toutes les techniques simples et peu coûte...

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded