Page 1

ORCHIDÉES FRANCIS HALLÉ FRÉDÉRIC PAUTZ /

P R É FA C E TEXTE

PHOTOS

THOMAS BALAŸ


Anguloa

Anguloa virginalis Linden ex B.S.Williams PLANTE LITHOPHYTE DE LA PARTIE OUEST DE L’AMÉRIQUE DU SUD JUSQU’AU VENEZUELA

Comme toutes les autres espèces du genre, cette orchidée vit à moyenne altitude, dans les forêts caducifoliées humides subtropicales d’Amérique du Sud. C’est un petit genre d’un peu plus d’une dizaine d’espèces. Anguloa virginalis est l’une des représentantes aux fleurs les plus petites. On les appelle souvent orchidées tulipes, allusion à la coupe que forment les pétales, légèrement repliés sur eux-mêmes. Le label, très mobile est l’une des autres caractéristiques des plantes de ce genre. Ce dernier a été défini en 1794, par les botanistes Ruiz et Pavon, en rendant hommage à Francisco de Angulo, qui fut directeur des mines du Pérou à la fin du xviiie siècle.

14


15


Angulocaste

x Angulocaste ‘Henriette Collin’ HYBRIDE HORTICOLE

Cette orchidée est un hybride horticole, enregistrée très récemment, en 1996, dans la nomenclature horticole auprès du registre international des orchidées, dont le siège administratif est en Angleterre. Son auteur, Pierre Bertaud, fut longtemps jardinier-botaniste au Jardin du Luxembourg, dans les serres du Sénat. Ses deux parents sont Anguloa clowesii et Lycaste macrophylla. Cette plante est donc un hybride intergénérique, type de croisement très rare dans la nature, plus fréquent en culture, qui démontre la proximité génétique entre deux plantes, malgré un classement dans la nomenclature dans des espèces et des genres différents. Au cours des 30 dernières années, plusieurs dizaines de cultivars d’Angulocaste ont été crées par les horticulteurs.

16


17


Brassia

Brassia verrucosa var. gigantea Bateman ex Lindl. PLANTE ÉPIPHYTE VIVANT DU MEXIQUE AU NORD DU BRÉSIL

À l’initiative du célèbre botaniste écossais Robert Brown, à qui l’on doit le concept du mouvement brownien, cette grande et spectaculaire plante rend hommage à William Brass, un illustrateur botanique et collectionneur de plante anglais du xixe siècle. En collection, ces fleurs spectaculaires, cireuses et parfumées ne manquent jamais d’attirer l’œil des amateurs comme des orchidophiles. On appelle également orchidée araignée, allusion à ses longs pétales et sépales, souvent marbré, qui ressemblent aux pattes des araignées. Un peu délicate, elle a besoin d’une période de repos pour refleurir, mais ses fleurs se succèdent durant plusieurs mois. Sa pollinisation est assurée par des petites guêpes, aux ailes vivement colorées des genres Pepsis et Campsomeris.

22


23


66


67


Vanda

Vanda tricolor Lindl. ORIGINAIRE DES ÎLES DE LA SONDE

En plus de la démarche purement scientifique de description et classification des nouvelles espèces découvertes à travers le monde, se développe à partir de 1820, un immense engouement qui va gagner toute l’aristocratie et les grands jardins botaniques européens. Construire des serres dans leurs vastes jardins, collectionner les espèces les plus délicates et rares devient le symbole du luxe et du raffinement de toute la classe dirigeante européenne. Cette véritable « orchidomania » servira de catalyseur à l’orchidophilie, mais aussi à une meilleure connaissance de ces plantes. Sous une forme légèrement différente, cette émulation perdure encore aujourd’hui.

118


119

Extrait Orchidées - Éditions ULMER  

Ce livre présente 64 portraits d'orchidées, pour l'essentiel sauvages, photographiées en gros plan, sur fond noir et de face, afin de mettre...