Page 1

Dorothée Descamps Mathilde Renard

Les papillons du jardin LES RECONNAÎTRE, LES ATTIRER, LES PROTÉGER


Sommaire 4

Avant-propos À LA DÉCOUVERTE DES PAPILLONS

La diversité des papillons La morphologie des papillons Vie et rythme d’un papillon Les besoins d’un papillon Les papillons et la nature Des papillons menacés INVITEZ LES PAPILLONS CHEZ VOUS !

Le jardin, un refuge pour les papillons Un coin en friche pour nourrir les chenilles Les plantes sauvages de la friche Des fleurs pour nourrir les papillons Les plantes horticoles… oui, mais pas n’importe lesquelles ! Des méthodes de culture plus « douces » La lumière artificielle : un piège pour les papillons GUIDE PRATIQUE DES PAPILLONS COMMUNS DE NOS JARDINS

Comment observer les papillons ? Les papillons de nos jardins Le calendrier d’observation des papillons Les papillons communs de A à Z

5 6 7 8 10 13 14 16 20 21 22 24 26 31 38 42 44 46 48 49 50

LES AUTRES PAPILLONS VISITEURS DES JARDINS (liste complémentaire de l’Observatoire des Papillons des Jardins)

106

Glossaire Crédits photographiques

127 128


Avant-propos

5

Chers amis, Les papillons sont de merveilleux ambassadeurs du monde vivant ! De par leur diversité d’abord, puisqu’une espèce vivante sur dix sur la planète est un papillon, ensuite parce que leur présence indique des milieux naturels de qualité, enfin parce que leur rôle de pollinisateurs de plantes (dont les fruits et légumes), ce sont des acteurs économiques majeurs. Leur beauté, leur légèreté, le souffle poétique qu’ils nous inspirent, rappellent l’harmonie et la fragilité du monde vivant qui nous entoure, et que nous devons préserver. Aujourd’hui, les papillons se raréfient dans toute la France, à cause de la dégradation des milieux naturels, des pratiques agricoles souvent peu respectueuses de l’environnement, de l’utilisation des engrais et pesticides et du réchauffement climatique qui bouleverse les écosystèmes. C’est pour ces raisons que Noé Conservation a fait du combat pour la sauvegarde des papillons et de la biodiversité l’une de ses priorités. En encourageant chacun d’entre nous à adopter des pratiques en faveur de la biodiversité dans le jardin, en diffusant des outils pédagogiques sur la nature aux petits comme aux plus grands et en soutenant des projets de sauvegarde des papillons menacés sur le terrain, Noé Conservation préserve chaque jour un peu plus les papillons. L’Observatoire des Papillons des Jardins, lancé avec le Muséum national d’Histoire naturelle, est un grand succès scientifique, populaire et médiatique. En effet, chaque année, plus de 4 000 personnes participent à cet observatoire en envoyant les données sur les papillons comptés dans leurs jardins, permettant d’en apprendre plus sur les papillons pour mieux les protéger. Alors, si vous voulez nous aider à réinventer un monde durable mais aussi vivant, participez vous aussi à l’Observatoire des Papillons, faites connaître nos programmes et soutenez les actions de Noé Conservation. Merci chaleureusement pour votre soutien ! Arnaud Greth Président www.noeconservation.org


6


7

À la découverte des papillons Apparus il y a environ 150 à 200 millions d’années, les papillons sont parmi les plus « jeunes » insectes. Ils rassemblent environ 165 000 espèces, soit 10 % des espèces animales répertoriées dans le monde.

LA DIVERSITÉ DES PAPILLONS Les papillons appartiennent à l’ordre des Lépidoptères, et sont divisés en deux sous-ensembles : les hétérocères (dits papillons de nuit, bien que certains soient actifs pendant la journée) et les rhopalocères (ou papillons de jour, encore que certains s’activent le soir…). En France métropolitaine, on dénombre aujourd’hui 257 papillons de jour et environ 5 200 espèces de papillons de nuit.

LA MORPHOLOGIE DES PAPILLONS Les papillons sont des insectes, leur corps est donc composé de trois parties : la tête, le thorax et l’abdomen. La tête comporte des yeux composés de milliers de petites cellules (ommatidies), qui jouent chacune le rôle d’un petit œil et captent une fraction du signal visuel. Le papillon perçoit des images en mosaïque, formée de milliers de points correspondants chacun à une fraction du champ visuel. Leur vision à distance est imprécise, mais la perception de la lumière, de l’ombre et des mouvements à faible distance est bonne. Les papillons ont également une excellente vision des couleurs et perçoivent probablement une gamme beaucoup plus vaste que de nombreux autres animaux.

o Fadet des laîches (Coenonympha oedippus).


8

i Antennes en forme de massue des papillons de jour.

ocelle

paire d’antennes paire d’yeux trompe 3 paires de pattes thorax

Leur tête possède aussi des antennes, qui captent les odeurs, et permettent de différencier les papillons de jour des papillons de nuit. Les papillons de nuit ont des antennes diversifiées, souvent plumeuses, faisant penser à des antennes de télévision, ou filiformes. Les papillons de jour, eux, possèdent des antennes aux extrémités épaissies, paire d’ailes en forme de massue (claviformes). antérieures Leur tête porte enfin la trompe, sorte de paille rétractable, dont les paire d’ailes papillons se servent pour aspirer postérieures le nectar des fleurs, leur principale nourriture. Le thorax, partie centrale, comporte trois paires de pattes et quatre ailes. Celles-ci sont couvertes d’écailles, sont caractéristiques des lépidoptères (du grec lepis, « écailles » et abdomen


À la découverte des papillons

9

i Antennes plumeuses et en forme de peigne des papillons de nuit.

pteron, « ailes »). Ces écailles forment une sorte de poudre que l’on retrouve sur nos doigts lorsque l’on touche les ailes des papillons. C’est pour cela qu’il est déconseillé d’attraper un papillon par les ailes car ces écailles sont alors arrachées et irremplaçables. Dans l’abdomen, on retrouve l’appareil digestif, les ganglions nerveux et le cœur. Les organes reproducteurs sont situés à l’extrémité de l’abdomen. Enfin, il porte de nombreux petits trous, appelés stigmates, permettant la t Écailles d’ailes de papillons. respiration. Les papillons sont des animaux à sang froid. La température de leur corps dépend donc de la température extérieure et plus particulièrement des rayons de soleil qu’ils peuvent capter. Ils ne peuvent pas voler si leur température est trop basse. C’est pourquoi ils passent beaucoup de temps au soleil pour absorber un maximum d’énergie lumineuse.


10

VIE ET RYTHME D’UN PAPILLON Au fil des saisons, les papillons apparaissent et disparaissent, changent et passent par différents stades. À l’état de chenille, de chrysalide ou d’adulte, la vie du papillon est rythmée par la recherche de nourriture ou encore le passage de l’hiver.

COMBIEN DE TEMPS VIT UN PAPILLON ? De quelques jours à quelques mois. Le Citron bat des records en passant près de 7 mois à voler. Inversement, l’Isabelle, ne possédant pas de trompe, ne se nourrit pas et vit très peu de temps.

LE CYCLE DE VIE

Avant de devenir un papillon, celui-ci passe par trois états très différents. On parle de métamorphose complète, un des plus beaux spectacles de la nature !

Les œufs

Après quelques jours (ou au bout de tout un hiver pour certaines espèces), les œufs éclosent pour donner naissance aux chenilles.

Le papillon

S’extirpant de l’enveloppe de la chrysalide sort le papillon adulte ou imago. C’est à ce stade que les individus des deux sexes se reproduisent.

LA MÉTAMORPHOSE est la transformation de l’œuf au papillon adulte.

La chenille

La chrysalide

Son bon poids atteint, la chenille cesse de manger et se transforme en chrysalide. La vie de la chrysalide peut aller de 7 jours à plusieurs mois suivant le temps et les espèces.

La chenille, une fois éclose, grossit très vite en mangeant des feuilles, multipliant plusieurs fois son poids en quelques semaines, ce qui l’oblige à changer régulièrement de peau ; on parle de mues.

LA NYMPHOSE correspond à la transformation de la chenille en imago (papillon adulte).


À la découverte des papillons

11

LA POURSUITE AMOUREUSE ET L’ACCOUPLEMENT

Les mâles et les femelles se repèrent sur plusieurs kilomètres grâce aux phéromones (des molécules odorantes très puissantes) et à leurs antennes très sensibles. Lorsqu’ils se sont rapprochés, la parade nuptiale commence. Le mâle s’adonne alors à de véritables danses de séduction. Il poursuit la femelle qui feint de fuir, ce qui peut durer longtemps. Lorsqu’une femelle rejette un mâle, elle le lui fait comprendre en levant son abdomen, presque à 90°. Si la femelle accepte les avances du mâle, les deux papillons se placent côte à côte, puis mettent en contact leurs deux abdomens et se mettent « dos-à-dos ». L’accouplement dure en moyenne une demi-heure, mais peut durer jusqu’à 12 heures. Il se fait généralement au sol ou sur une feuille, mais si les papillons sont dérangés, ils sont capables de s’envoler en restant dans la même position avant de se poser dans un lieu plus tranquille. LE REPOS HIVERNAL

L’hiver n’est pas une saison très favorable pour les papillons. Pour affronter la rudesse hivernale (froid, vent, pluie, absence de fleurs), ils ont développé différentes stratégies. Certains trouvent refuge dans les maisons, les greniers, les cavités des arbres ou sous les feuilles du lierre, comme la Petite Tortue, le Paon du Jour

i Accouplement de Belles-Dames.

t Le Citron passe l’hiver à l’abri dans nos régions.

Extrait Les papillons du jardin - Éditions ULMER  

Ce guide a pour but d'identifier les papillons et de favoriser leur diversité au jardin. C'est aussi un recueil de conseils pratiques pour l...