Page 1

Je fais moi-même

Revêtements de sols ✓ Réaliser un ragréage ✓ Peindre un escalier ✓ Rénover un parquet ✓ Poser des galets ✓ Poser du carrelage …


Préparation des sols Réaliser un ragréage Poser un système d’étanchéité liquide

Peintures et enduits

12 16

Peindre du béton

22

Peindre un escalier

26

Peindre un parquet

30

Couler un béton ciré sur du carrelage

34

Couler un revêtement autolissant 38

8


Carrelages & Co

Parquets

Poser des galets sur trame

64

Poser du carrelage

67

Poser de la terre cuite en diagonale

72

Revêtements souples

Poser un parquet sur lambourdes 44

Poser un revêtement vinyle en rouleau

Poser un parquet en pose flottante

Poser des dalles de moquette 80 48

Réparer des trous dans un parquet

78

Poser des lames vinyles

84

52

Composer un patchwork de moquettes

88

Réparer les lames d’un parquet

54

Poser un revêtement en vinyle tressé

92

Vitrifier un Parquet

58

Appliquer un badigeon sur un parquet

60

Remerciements et crédits

96

Sommaire 9


10


Préparation des sols

11

Réaliser un ragréage

12

Poser un système d’étanchéité liquide

16


Réaliser un ragréage De nombreux revêtements de sol nécessitent un support lisse et plan, ce que n’offrent pas toujours les anciens sols. Le ragréage permet de rattraper ces défauts de surface et s’applique sur de nombreux revêtements existants, mais sa réussite repose toujours sur une préparation soigneuse.

Outils - Platoir flamand - Rouleau débulleur - Seau gradué - Malaxeur électrique

Fournitures - Ragréage en poudre - Eau

: ATTENTION ! F La prise d’un ragréage est rapide, rarement plus de 20 minutes, mais le séchage exige 2 à 6 heures selon les conditions. Il est indispensable d’attendre 48 heures avant une mise en peinture qui ne peut s’effectuer qu’après s’être assuré que le support est assez poreux.

12


Préparer le support existant 1 Tous les résidus doivent être grattés et éliminés. Les anciens parquets vernis ou cirés doivent être poncés.

1

3

2 Les lattes de parquet doivent être refixées si nécessaire, ainsi que les bordures des panneaux de particules quand c’est le cas.

2

3 Le test de la rayure permet de vérifier la cohésion d’un béton : rayez la surface avec un tournevis en plusieurs endroits. Il convient d’appliquer un durcisseur si les rayures ne restent pas superficielles. 4 Un béton trop absorbant peut compromettre l’accroche du ragréage. On évalue sa porosité avec le test de la goutte d’eau : le support est trop poreux si elle est absorbée en moins de 1 minute, normal entre 1 et 5 minutes, et fermé s’il reste de l’eau après 5 minutes. Dans tous les cas, il convient d’utiliser le primaire adapté.

4

5 Un carrelage en mauvais état (si plus de 10 % des carreaux sonnent creux) doit être déposé avec un décapeur pneumatique. 6 Les sols souples, les résidus de colle et les anciens ragréages doivent être décollés avec une décolleuse, en prenant soin de maintenir la lame à 30° par rapport au sol, jamais à plat. Décollez en poussant régulièrement, sans à-coups.

6

7 On peut également gratter les revêtements souples par cisaillement à l’aide d’un scraper.

5

7 13

Réaliser un ragréage


Bon à savoir On utilise des ragréages fibrés sur les supports déformables comme les planchers bois, panneaux bois, parquets collés ou planchers rayonnants électriques.

8 La tolérance de planéité du support est de 5 mm sous une règle de 2 m, ou de 2 mm sous un réglet de 20 cm. Un ragréage (adapté à son support) traite les défauts de planéité jusqu’à 10 mm. Au-delà, il convient d’utiliser préalablement un enduit de rebouchage adapté.

8

9

9 On sonde l’adhérence d’un carrelage : si moins de 10 % des carreaux sonnent creux, on peut envisager de le garder comme support à condition de recoller les carreaux défaillants.

10

10 Les carreaux soufflés doivent être recollés un à un. La colle est déposée directement sur le carreau, en quantité nécessaire au rattrapage de l’épaisseur. 11 Le carreau est soigneusement remis en place. Les débordements éventuels de colle essuyés.

11

12 Tous les supports doivent être dégraissés avant l’application du primaire d’accrochage. Ce nettoyage s’effectue avec un détergent non moussant à base de soude (type lessive Saint-Marc).

12

13 Appliquez un primaire d’accrochage adapté au support sur toute la surface. Sur le carrelage, chargez les joints des carreaux avec un dépôt de primaire plus important.

13 14


Bon à savoir Quelle que soit la quantité de ragréage à préparer, on verse toujours l’eau en une seule fois, et la poudre en deux fois. On mélange bien avant de verser la seconde moitié.

14

14 Pour une petite quantité, soit un sac de 25 kg, versez 6 litres d’eau dans un récipient propre. Le rendement est en moyenne de 1,5 kg/m2 par millimètre d’épaisseur.

15

15 Ajoutez le contenu du sac progressivement, moitié par moitié, tout en mélangeant. 16 Mélangez jusqu’à obtenir une pâte lisse et onctueuse, fluide, sans grumeaux.

16

17 Versez le ragréage après avoir préparé la gâchée. Il doit être liquide pour permettre le lissage, mais sans excès pour éviter la décantation.

17

18 Travaillez le ragréage au platoir flamand avec de larges mouvements de va-et-vient : à l’aller, l’outil est presque à la verticale, sur la tranche. Au retour, le lissage se fait avec l’outil presque horizontal. Respectez bien les épaisseurs de reprise. 19 Passez un rouleau débulleur pour obtenir une planéité parfaite, le rouleau étant choisi en fonction de l’épaisseur. Ce rouleau aère le ragréage et améliore la capacité auto lissante des ragréages fibrés.

18

20 le ponçage est recommandé avant le collage des sols souples PVC car il permet d’obtenir une surface parfaite, sans laitances ou spectres de platoir flamand.

19

20 15

Réaliser un ragréage


Poser un système d’étanchéité liquide Avant de poser un carrelage dans une pièce humide, il est recommandé de poser un système d’étanchéité liquide (SEL). Cette sous-couche isolante, renforcée d’une armature d’étanchéité, protégera votre sol des infiltrations d’eau et permettra une meilleure tenue du futur revêtement.

Outils - Spatule - Spatule crantée - Cutter - Mètre ruban

Fournitures - Enduit pour système d’étanchéité - Bande d’armature - Onglets préformés

: ATTENTION ! F Les systèmes d’étanchéité liquide s’appliquent sur toutes les surfaces, neuves ou anciennes, mais il peut être nécessaire de prévoir un primaire d’accrochage selon le type de support que vous avez à traiter. Renseignez-vous auprès de votre revendeur.

16


1-2 À l’aide d’une spatule, appliquez l’enduit de façon à couvrir tous les angles en pied de murs et tous les points singuliers de la pièce (décrochés divers). Remontez autant sur le mur que vous appliquez sur le sol.

1

3-4 Les angles rentrants sont traités avec des pièces spécifiques, appliquées dans le produit frais, à la main ou en s’aidant d’une spatule.

2

5-6 Après avoir mesuré la longueur nécessaire, coupez la bande au cutter ou avec une paire de ciseaux, puis appliquez-la le long de l’angle, dans le produit frais.

3

4

5

6 17

Poser un système d’étanchéité liquide


Réaliser des économies en effectuant soi-même quelques travaux simples, n’exigeant pas de grandes compétences en bricolage : voici l’objectif de cet ouvrage consacré aux revêtements de sols.

ISBN  : 978-2-84138-789-2

,!7IC8E1-dihijc! PRIX TTC FRANCE  : 16,90

Extrait Revêtements de sols - Éditions ULMER  

Réaliser des économies en effectuant soi-même quelques travaux simples, n'exigeant pas de grandes compétences en bricolage: voici l'objectif...