Page 1

SOMMAIRE 6

18 projets

p rés en tés d u p lus pe tit

a u p lus gran d, d e 12 à 40 m2

Dans u n couloi r, p.8

Lit té lescopiq ue, p. 16

Trait d’u nion, p. 24

Es p rit ca bi n e, p. 30

Te rra i n d e je u, p. 36

Studio avec t e rrasses, p. 42

Îlot c en tra l, p. 50

Je u x d e n ivea u x, p. 56

Cou p d e cœ u r, p. 64

D’u n bout à l’au tre, p. 68

À géomé t ri e va ria b l e, p. 76

Emboît e m ent ludiq ue, p. 82

Mezzan i n e com p rise, p. 88

Sans porte n i cloison, p. 94

Es p rit loft, p. 102

Cloisons part ie l les, p. 110

Caba n e int é ri e u re, p. 118

Haut e n cou l e urs, p. 128 7


Décloisonnées, les deux anciennes chambres de bonne composent ensemble un espace long de 6 m et large de 2 m, doté d’une fenêtre à chaque extrémité — une particularité qui lui octroie une belle lumière traversante et fait de ce studio un lieu de vie agréable malgré sa (très) petite surface.

La salle de bains est implantée à mi-longueur. Son agencement génère un passage rétréci de 60 cm de large, transition entre la cuisine et la partie bureau-chambre.

Dans un couloir [12 m2] 8

Dans le volume de deux chambres de bonnes situées au dernier étage d’un immeuble parisien, l’architecte Vincent Renié a conçu un espace de vie pourvu d’une double orientation et de tous les aménagements nécessaires.

Le sol est habillé de dalles en aggloméré hydrofuge , vissées, collées et recouvertes d’une peinture polyuréthane spéciale sol — une solution économique et facile d’entretien .

DANS UN COULOIR

[12 m2]

9


Une cuisine et un coin repas optimisés

Tous les meubles sont

La crédence est doublée d’un

coffrage en contreplaqué de bouleau dont l’épaisseur est mise à profit pour supporter une étagère.

en mélaminé blanc, réalisés sur mesure, en particulier pour exploiter toute la hauteur disponible.

L’éclairage du plan

est fourni par des spots très minces encastrés sous les meubles hauts.

Le plan de travail

est réalisé avec un panneau de contreplaqué de bouleau posé sur un panneau de MDF, l’ensemble disposant d’une épaisseur totale de 2,5 cm. Le chant du plan ainsi obtenu a été habillé d’un chant plat en aluminium.

Côté évier, le plan de travail

est abaissé pour ne pas contrarier l’ouverture de la fenêtre.

L’assise est aussi un coffre (65 x 44 x haut. 44 cm) qui permet de ranger l’aspirateur. La table en porte-à-faux (64 x 76 x haut. 75 cm) repose sur un range-bouteilles de 12 cm de large.

L’entrée du studio

s’effectue face à la cuisine. 10

DANS UN COULOIR

[12 m2]

11


La cabine de douche (75 x 75 cm) est implantée

Une salle de bains centrale

en vis-à-vis du plan vasque. Elle est logée entre deux cloisons en carreaux de plâtre et équipée d’une porte de douche standard. L’intérieur de la cabine est habillé de panneaux de contreplaqué de bouleau vernis.

Le plan vasque fait face à la cabine de

douche. Il s’inscrit entre deux vitres, entre le plan de travail de la cuisine et le bureau, calé contre un décroché du mur généré par des conduits de fumée.

L’encadrement débordant du miroir fait aussi fonction

de tablette de rangement de faible profondeur (12,5 cm).

L’ancienne porte des toilettes

(initialement accessibles par le palier) a été bouchée et le renfoncement ainsi généré transformé en porte-revues.

Un tiroir de rangement haut de

20 cm est logé sous le bac à douche surélevé. 12

DANS UN COULOIR

[12 m2]

13


Un lit niché sous la fenêtre À l’opposé de la cuisine, le lit prend place sur une structure surélevée d’environ 45 cm. Il est encadré par des étagères de faible profondeur (11 cm sous la fenêtre, profondeur idéale pour les collections Poche).

Au-dessus de la penderie, une étagère

accueille des boîtes de rangement et des bagages encombrants.

L’aménagement au-dessus du bureau

est créé en symétrie avec celui de la cuisine : même coffrage formant niches et étagères, même meubles étirés jusqu’au plafond, et même éclairage encastré sous les meubles.

Le même plan en contreplaqué de bouleau s’étire sur les 6 m de longueur

du studio, composant tour à tour plan de travail de cuisine, plan vasque et bureau. Sa profondeur s’adapte aux décrochés existants de façon à préserver sa linéarité.

Une penderie

est accolée contre la cloison de la douche. Sa porte, en débord de 13 cm, dissimule les patères et offre une prise de main qui remplace une poignée.

Sans pied , le plan du bureau

est doublé par une niche. Il repose sur des caissons de rangement en retrait.

On rEtienT quoi ? - L’utilisation d’un même matériau qui crée l’unité. - La continuité d’un même plan étiré de la cuisine au bureau. - L’éclairage intégré sous les meubles.

Deux coffres coulissants exploitent le volume sous le lit. Leurs façades sont composées de caissons renversés (80 x 22 x haut. 40 cm) qui offrent des rangements supplémentaires.

14

DANS UN COULOIR

[12 m2]

15

Extrait Petits appartements - Éditions Ulmer  

Des solutions créatives et astucieuses généreusement illustrées de photos, plans et croquis, car face au coût croissant de l'immobilier, l'o...