Page 1

2

Sommaire

Bergerie et pâturage

Tout ce qu’il faut savoir sur les moutons

D’herbe et de laine Des instants de vie campagnarde Contraintes et coûts Des animaux venus de loin Des moutons et des hommes Choisir ses moutons Des moutons d’origine contrôlée Quand les moutons emménagent

8 10 16 18 20 24 26

Pâturage, bergerie et clôture Un pré pour nourrir les estomacs Sédentaires ou nomades Un enclos pour vos moutons Des lieux abrités, même au pré Construire la bergerie Une bergerie bien équipée L’équipement du soigneur

32 36 38 40 44 48 50


3

Agneaux, lait et santé

Lait, bébés et bobos

Alimentation et loisirs

Des moutons heureux De la nourriture en direct du pré Les aliments de complément De l’eau pour vos animaux Les autres tâches régulières Des produits en laine maison Bien comprendre et connaître ses moutons

54 58 60 62 66 68

La santé de vos bêtes Le plaisir du lait frais De délicieux produits laitiers Petit agneau deviendra grand

76 82 84 86

Index et Service

92


4


5

Avant-propos L

e jardin est plein de bêlements, les moutons viennent à votre rencontre et vous laissez vos doigts courir sur la laine épaisse. Ces animaux domestiques aux multiples facettes peuvent devenir des compagnons très familiers et constituent une diversion bienvenue dans la vie de tous les jours. Le nombre de races différentes est impressionnant et chacun trouvera le mouton qui lui convient, depuis le sombre mouton d’Ouessant jusqu’à des races robustes et productives, en passant par le séduisant mouton du Cameroun.

Ce n’est pas tout. On peut observer, caresser et utiliser les moutons dans un but recherché ; en plus, ils sont capables d’apprendre et certains sont très affectueux. Il y a même des moutons qu’on peut promener en laisse et d’autres qu’on adopte à des fins thérapeutiques. Ces créatures laineuses sont beaucoup plus que de simples « tondeuses à gazon » vivantes. Des moutons dans le jardin, c’est un peu de nature brute et authentique qui fait irruption dans la vie de tous les jours. Ils séduiront petits et grands par leur seule présence et leur compagnie ou par les merveilleuses occupations qu’ils nous procurent.


6

D’herbe et de laine Ce n’est pas un hasard si les moutons sont très appréciés depuis des milliers d’années. Outre leur laine, leur lait et leur viande, ils nous offrent du calme et un bout de campagne au fond du jardin.


7

»

Les moutons sont paisibles une fois que la confiance s’est établie. Leur manière d’être, leur curiosité et leur sobriété sont une source d’énergie renouvelée. Et pour les enfants, ils sont fantastiques. De robustes gaillards très familiers.

Willy


8

Des instants de vie campagnarde Des bêlements retentissent dans le jardin, vos doigts ont une odeur fraîche juste après avoir caressé un de vos protégés, vous êtes détendu et, en plus, la pelouse est tondue gratis. Voici le genre de moments authentiques qu’apporte l’élevage des moutons.

Un lien retrouvé avec la nature Les moutons sont de merveilleux compagnons de jardin rien que par leur taille. Ils sont plus robustes que les petits animaux, mais plus faciles à manipuler et à maintenir que d’autres animaux domestiques comparables, la vache

par exemple. Bien que ce soient des animaux craintifs, ils peuvent devenir rapidement familiers avec un peu d’attention et des contacts réguliers. Mais ce ne sont ni des chiens ni des chats. En dépit de millénaires d’élevage sélectif, ils ont gardé une grande partie de leur comportement naturel, mais c’est justement ce qui fait leur charme. C’est un pan de nature que les moutons apportent avec eux. Ils nous relient à l’essentiel, ils nous rendent le goût de l’authentique et nous offrent une sérénité qui compense l’agitation de la journée.

Un jardin merveilleux pour les enfants Équilibré, éveillé et joyeux : qui dit mieux ? Les enfants qui grandissent avec des animaux, en particulier des animaux de ferme, développent beaucoup de qualités qui retentissent dans d’autres domaines de leur vie.

Ça sent bon. Un mouton propre a une odeur fraîche très agréable.


9

Grâce à leur comportement naturel, les animaux de ferme sont une source d’authenticité et de bien-être.

S’occuper de moutons, c’est passer du temps au grand air, c’est aussi développer le respect de la nature et des animaux ainsi que le sens des responsabilités, et savoir d’où viennent les produits qu’ils nous fournissent. Et surtout, c’est amusant. Les moutons familiers se laissent caresser et peuvent même devenir affectueux. La relation remplace le téléphoneportable, le grand air remplace la télévision et l’expérience vécue remplace internet. Dans notre monde inondé d’informations, la simple relation avec l’animal contribue énormément à notre bien-être et renouvelle nos énergies. Cela vaut aussi pour les grands.

»

Quand je passe un moment avec nos moutons, je m’évade du quotidien, je me débarrasse du stress et des soucis. Je peux enfin respirer, reprendre contact avec le monde et me détendre pleinement.

Willy


10

Contraintes et coûts Afin que vos débuts dans le monde des ovins se passent bien, certaines questions doivent être anticipées et les solutions prêtes à l’avance. Cela réglé, et si vous êtes réellement motivé, plus rien ne s’oppose à votre entrée dans la félicité de la vie rurale.

Se projeter dans le futur S’occuper de moutons, ce n’est pas une passion sans lendemain : il s’agit de vouloir et de pouvoir s’occuper de vos moutons dans la durée. Soyez honnête avec vous-même et demandez-vous si vous souhaitez vraiment vous occuper de moutons dans les années qui viennent. Vous devez aussi connaître une personne compétente pour vous remplacer pendant les vacances. Un troupeau de moutons, même petit, ne se déplace pas aussi facilement qu’un chat ou un hamster. Plusieurs facteurs, comme votre entourage et vos projets de vie, entrent en ligne de compte. Êtes-vous sûr que vous aurez encore à l’avenir le temps, les moyens et la surface nécessaires ? Si vous prévoyez de déménager et d’emporter vos moutons, votre nouveau lieu de vie doit leur offrir le nécessaire. De plus, toute la famille doit être impliquée et d’accord. Si possible, trouvez-vous près de chez vous un interlocuteur compétent, capable de vous conseiller et de vous donner un coup de main.

Démarrer sur des bases solides Comme tous les ruminants, les moutons ont besoin de leur ration d’herbe quotidienne et de la surface extérieure correspondante.

La surface totale dépend du nombre de moutons et de la quantité de foin que vous être prêt à produire ou à acheter (voir p. 56). Vous avez aussi besoin d’une bergerie ou d’un abri (voir p. 40).

Lois et réglementation Élever des moutons n’est pas autorisé dans toutes les zones habitées, cela dépend de votre commune et, le cas échéant, du règlement de copropriété. De même, la construction d’un abri ou d’une bergerie est réglementée. Renseignez-vous auprès des services de l’urbanisme de votre mairie. Vous devrez aussi déclarer votre élevage auprès du Groupement de Défense Sanitaire (GDS) de votre département, qui vous attribuera les boucles d’identification obligatoires destinées au suivi sanitaire des animaux. Un registre d’élevage servira à consigner tout ce qui concerne les animaux, leurs mouvements et leur suivi sanitaire. Un dépistage et une vaccination sont obligatoires, ils varient suivant les départements. Renseignez-vous auprès de votre GDS. Outre les soins quotidiens, vous devrez nettoyer régulièrement la bergerie, parer les sabots des animaux et tondre la laine.


11

Les moutons sont des animaux de troupeau qui ont impérativement besoin de contacts avec leurs congénères. N’élevez jamais un mouton seul.

Extrait Mes premiers moutons - Éditions Ulmer  

Que diriez vous d'un parfum de campagne dans votre jardin? Des moutons chez soi, c'est l'assurance de nombreux moments de plaisir et de déte...