Page 1

22


xxx projets Les Les cuisines d’aujourd’hui s’ouvrent sur le reste de la maison, avec ou xxx retenue, chaque type sans d’agencement ayant ses avantages et ses inconvénients. Confiés à des architectes, les projets deviennent astucieux et créatifs, autant dans leur implantation que dans le choix des matériaux ou des solutions financières.

23


Ouverte sans limite Ouverte sans retenue sur le salon ou la pièce à vivre, la cuisine fait partie du décor et se paye parfois le luxe d’en donner le ton. Comme toutes les implantations, elle a son lot d’avantages et d’inconvénients.

24


Côté avantages :

- Conviviale. Elle l’est par définition, les uns côté salon, les autres à la préparation du repas. - Décorative. La cuisine bénéficie d’une attention accrue concernant les choix décoratifs qui doivent se faire en harmonie avec ceux de la pièce à vivre. - Emprise minimale . L’ouverture totale est une bonne solution pour offrir à une cuisine minimaliste un confort dont elle ne pourrait bénéficier entre quatre murs : son emprise au sol peut être réduite au strict minimum tout en bénéficiant d’un grand espace et d’une belle luminosité. - Facile à dissimuler. Elle peut être facilement escamotable derrière des portes coulissantes si elle est logée contre un mur, de façon à se faire oublier en dehors de ses périodes d’utilisation.

Côté inconvénients :

Créée par l’architecte Jean-David Benhamou pour l’agence Galaktik, cette cuisine fait partie intégrante de la pièce à vivre. Son emprise est délimitée par un îlot central prolongé en plan table, mais aussi par une différence de niveau et un changement de revêtement de sol (parquet de bambou côté séjour et dalles de béton côté cuisine (Roxipan)). L’intégralité de l’agencement est réalisé en Corian blanc (meubles et plans) tandis que le faux-plafond est habillé d’un enduit béton dont le gris répond en écho à celui du sol.

- L  e désordre . Si la cuisine n’est pas dissimulable, elle exige un entretien attentif et assidu et un grand sens de l’ordre… La vaisselle sale empilée et les vestiges de repas ne sont pas très glamours vus du salon ! -L  e bruit. Les appareils ménagers sont tous sources de bruit, facilement dérangeants si on veut écouter de la musique, regarder la télévision ou tout simplement discuter entre amis. On privilégie donc des équipements au niveau sonore le plus faible possible (on pense en particulier à la hotte ou au lavevaisselle) et on prévoit, quand c’est possible, de les faire fonctionner en dehors des périodes d’occupation du séjour. - Les odeurs. Aussi appétissantes soient-elles avant de manger, les odeurs de cuisine deviennent désagréables quand le ventre est plein. La hotte est la seule solution pour empêcher les odeurs de se répandre dans toute la pièce et d’imprégner les coussins du canapé. Une raison supplémentaire pour la choisir la plus silencieuse possible.

25


En alcôve Créée par l’architecte Philippe Harden, la cuisine est résumée à sa plus simple expression mais sacralisée par un traitement en niche et une mise en couleur graphique.

La longue table assure

la convivialité de la cuisine et offre une surface de plan de travail complémentaire.

Marqué par une différence de niveaux, l’espace réservé à la cuisine et au coin repas est habillé du même parquet que le reste de l’appartement.

La cuisine reste en retrait grâce à

son implantation en niche, et bien qu’elle soit largement ouverte sur la pièce à vivre.

26


L’effet d’alcôve est

créé par un coffrage périphérique en maçonnerie et valorisé par une mise en couleur contrastée.

On retient quoi ? - L’implantation compacte résumée à un seul linéaire. - L’esprit d’alcôve valorisé par la mise en couleur.

Un linéaire de 3 mètres

regroupe tout l’agencement de la cuisine. (meubles Ikea)

Pas de meubles hauts, mais des

étagères ouvertes plus décoratives réalisées en MDF. Creuses, elles sont composées de deux panneaux prenant en sandwich une structure bois qui autorise un accrochage invisible.

Ouverte sans limite : En alcôve 27


Discrète épure L’architecte Pascal Djavadi a créé une cuisine aussi discrète que possible, sans éléments techniques apparents, valorisant son caractèe épuré par un choix judicieux de matériaux.

28

Vue du séjour, la cuisine ne trahit rien de

son caractère fonctionnel. Aucun équipement électroménager n’est visible grâce à l’implantation en retrait du four, équipement toujours difficile à dissimuler.


Vue de la cuisine, le séjour blanc est lui aussi ponctué de touches de couleurs vives.

Le sol est habillé d’une résine imitant le béton, un revêtement

facile d’entretien et résistant adapté à la cuisine.

Ouverte sans limite : Discrète épure 29


La discrétion est assurée grâce à quelques astuces d’agencement. Pratique , la fenêtre oscillobattante peut être ouverte sans contrarier l’usage du plan de travail.

Le four est installé sur le côté des armoires et fait face à la

plaque de cuisson, une implantation qui le rend invisible depuis le séjour.

Pas de hotte en hauteur, mais une hotte intégrée au plan de travail (Scholtès) dont l’extracteur est placé à l’extérieur de façon à en réduire le niveau sonore.

Le silence de la hotte Le niveau sonore d’une hotte est indépendant de son efficacité. En clair, elle n’est pas plus efficace si elle est très bruyante, et inversement, son faible niveau sonore ne remet pas en cause son efficacité. Une hotte considérée comme silencieuse produit environ 35 dB, mais attention, le niveau sonore indiqué par les fabricants est celui de la mise en route et non celui du plein régime (qui est plutôt de l’ordre de 60 dB). Sachez que les hottes à extraction sont moins bruyantes que celles à recyclage, et que la solution la plus silencieuse consiste à installer la motorisation de la hotte à distance (au sous-sol, dans les combles, dans une buanderie ou réserve attenante…) 30


On retient quoi ? - Les chants biseautés du plan de travail et des portes génèrent un caractère monolithique très pur. Une réalisation qui peut aussi s’effectuer avec un plan en MDF (voire en Valchromat, MDF teinté dans la masse et plus résistant. Voir p. 126), plus économique que le Corian®. - La discrétion de la hotte intégrée dans le plan. - L’extracteur de la hotte placé à l’extérieur pour une réduction du niveau sonore.

La crédence est réduite au minimum nécessaire pour protéger le mur et se résume à un bandeau de miroir extra-blanc traité à l’acide.

L’évier et le plan de travail sont en Corian® blanc, matériau

de synthèse haut de gamme mais résistant et facile d’entretien (voir p. 132).

Les meubles et les portes sont en MDF (voir p. 126),

matériau dans la masse permettant la finition biseautée des chants des portes.

Les coupes biseautées du plan de travail et du bord supérieur des portes permettent une jonction bord à bord, ne laissant visible qu’une ligne et accordant à l’ensemble un caractère monolithique très pur.

Ouverte sans limite : Discrète épure 31


Passage obligé C’est avec une certaine audace que les architectes de l’agence PPIL ont implanté la cuisine dans l’entrée, faisant d’elle un passage obligé, valorisé par une mise en couleur graphique.

L’évier et la plaque de cuisson sont alignés sur un plan

en Corian® blanc.

Un plafond abaissé à 2, 26 m et

une mise en couleur enveloppante marquent l’emprise de la cuisine, véritable « tunnel » d’accès à l’appartement.

32


Au fond, le large accès à la chambre des parents s’occulte

avec une porte coulissante selon les besoins mais permet, le reste du temps, d’offrir une plus grande sensation d’espace et de laisser la lumière circuler.

L’éclairage valorise l’agencement : des spots encastrés

dans les faux plafonds fournissent un éclairage fonctionnel, complété par les lignes de lumière plus décoratives créées à l’aplomb des murs.

L’agencement tourne autour de l’angle et se prolonge par des rangements de faible profondeur orientés vers la pièce à vivre .

Blancs, la penderie et l’armoire frigo définissent Des rangements de faible profondeur complètent

l’espace de l’entrée avec une hauteur sous plafond préservée à 2,90 m.

l’agencement de la cuisine.

On retient quoi ? - La démarche affirmée et conceptuelle, qui ne saurait néanmoins convenir à tout le monde car elle nécessite une grande rigueur concernant le rangement… - Le caractère apporté par la mise en couleur contrastée. Ouverte sans limite : Passage obligé 33

Extrait Cuisines - Éditions Ulmer  

Désormais pièce à vivre à part entière, la cuisine s'ouvre aussi souvent que possible sur le reste de la maison. À travers une quarantaine d...