Page 1

Osez le potager en carrés ! Vive le potager en carrés ! . . . . . . . . . . . . . . . 4 Pour toute la famille. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6

Installer les carrés Choisir un modèle. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le matériel nécessaire. . . . . . . . . . . . . . . . . Le bon emplacement . . . . . . . . . . . . . . . . . . Remplir les carrés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Préparer la terre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le bon tempo . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le principe de la rotation. . . . . . . . . . . . . . . Semer ou acheter les plants. . . . . . . . . . . . .

10 12 14 16 18 20 22 24


Cultiver les légumes L’entretien Faire un semis. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les radis et le mesclun. . . . . . . . . . . . . . . . . Les salades . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les tomates. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les autres légumes d’été . . . . . . . . . . . . . . . Courgettes & Cie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Remplacer des légumes . . . . . . . . . . . . . . . . Les légumes prioritaires pour l’hiver . . . . . Cultiver du basilic . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les autres aromatiques . . . . . . . . . . . . . . . . Les petits fruits . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

28 30 32 34 36 38 40 42 44 46 50

Désherber. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Arroser et pailler. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fertiliser. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Récolter . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOS potager en carrés. . . . . . . . . . . . . . . . . . .

54 56 58 60 62

Index. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 64

Sommaire


Osez le potager en carrés ! Que peut-il vous apporter ? Pourquoi est-il devenu si populaire ? Parce qu’il allie beaucoup d’avantages, comme vous allez le voir.


os e z l e p otag e r e n c a rrés

Vive le potager en carrés ! Avec cette technique, quelques mètres carrés suffisent à récolter du plaisir à croquer en famille. Quelle que soit la taille de votre jardin, et même sur une terrasse ou un grand balcon, à vous les légumes !

Carrément avantageux

À quel moment ?

Le potager traditionnel, en rangs et en pleine terre, est devenu has been à côté du potager en carrés. Pourquoi ? Parce qu’avec cette méthode venue d’outre-Atlantique (rendons à César ce qui lui appartient…), les bons côtés ne manquent pas : u les légumes sont plus accessibles : récolte et entretien facilité u les cultures sont surélevées par rapport au sol : moins de mal de dos ! u l’espace est optimisé : du temps de gagné u les carrés sont organisés : plus de questions à se poser u tout est bien visible : les maladies et les mauvaises herbes sont plus vite repérées u les carrés ne sont pas trop grands : finies les récoltes qu’on jette.

En théorie, vous pouvez démarrer un potager en carrés à n’importe quelle époque. Mais ce sera tout de même au printemps (de la fin mars à la mi-mai) qu’il vous offrira le plus de possibilités, comme cultiver des tomates, des salades, des légumes à ratatouille, et des aromatiques. En dehors de cette époque de plantations, vous pouvez envisager d’autres cultures : à toute saison, ses plantations !

À SAVOIR ➜ Un peu plus cher C’est vrai, les légumes qu’on produit dans un potager en carrés reviennent un peu plus cher que les légumes d’un potager traditionnel. Le potager en carrés demande un peu d’investissement, vraiment réduit à zéro si vous avez du temps pour récupérer les matériaux et construire vous-même les carrés. Mais les conditionnements (plants, graines…) sont plus petits et le prix des fournitures est donc plus cher. Mais comme on utilise moins d’eau, moins d’engrais et pas de pesticide, la différence est vraiment minime. Et si vous récupérez vos graines vous-même, il ne vous coûtera carrément plus rien !

4


xxx

5

Vive le potager en carrés !


os e z l e p otag e r e n c a rré s

Pour toute la famille Si vous n’avez jamais fait de potager, vous verrez que la méthode du potager en carrés est avantageuse, non seulement à cause de la facilité de culture des légumes (et des aromatiques), mais aussi parce que vous allez récolter !

Ce que vous pouvez en attendre La production d’un potager en carrés varie bien entendu selon sa surface. Ce sera à vous de décider du nombre de modules de base, de 1,20 m de côté le plus souvent. Les carrés peuvent donner à profusion, mais plusieurs facteurs influent sur la production d’un module de potager en carrés : u l’ensoleillement : la production est moindre à l’ombre et beaucoup de

légumes ont besoin impérativement de soleil u la terre : selon que vous emploierez du terreau, de la terre des environs, ou ce qui vous tombe sous la main, la production ne sera pas la même u la saison : il y a des années avec et des années sans : tout le monde est soumis aux aléas de la météo, même les professionnels !

À SAVOIR

 Exemple de récoltes annuelles ➜

dans un carré de 1,20 m de côté

- 10 salades - 3 bottes de radis - 4 choux - 3 kg de courgettes - 2 kg de carottes - 5 bouquets d’aromatiques (Quantités récoltées dans des conditions saisonnières favorables et suivant une rotation optimale)

6

u les variétés : certaines variétés de légumes offrent une saveur extraordinaire mais ce ne sont pas forcément les plus productives. Qualité ou quantité ? Vous trouverez le compromis qui vous fera plaisir avec tout ce que le commerce propose… u l’organisation : un entretien régulier et un bon enchaînement des cultures permettent de tirer le maximum d’un espace… minimum. Après, ce sera à vous de décider de la juste mesure entre un entretien très régulier (parfois astreignant, car il faut aussi récolter !) et un entretien très ponctuel (mais pas optimal pour récolter le maximum).


7

Pour toute la famille


Installer les carrés Vous voilà décidé ? C’est parti ! Il va vous falloir choisir un emplacement, décider de la taille de votre coin potager en fonction du nombre de modules à y installer, et faire quelques emplettes. C’est aussi le moment du bricolage, si vous voulez faire des économies…


in s ta l l e r l e s c a rré s

Choisir un modèle Le commerce propose une très grande variété de carrés à monter soi-même. Les prix sont variables car d’un modèle à l’autre, il y a de vraies différences. Repérez celui qu’il vous faut !

Il existe des modèles sans clous ni vis dont le montage est vraiment très simple.

De bonnes dimensions Le premier critère à prendre en compte pour le choix d’un modèle de potager en carrés est son encombrement au sol, mais aussi sa hauteur. En général, les modules font 1,20 m de côté, ce qui permet d’atteindre le centre du carré sans avoir à se pencher de trop ou à piétiner la terre pour accéder au centre. La hauteur, elle, est comprise entre 15 cm et 50 cm. Une faible hauteur va vous

obliger à poser le module sur un sol en terre libre, dans le gazon par exemple. Si vous n’avez qu’une surface dure (une dalle, par exemple), il vous faudra un modèle à bords hauts, d’au moins 30 cm. Sinon, vous ne récolterez pas de façon satisfaisante dans un module bas. Cela convient pour des salades et des tomates cerise, mais pas pour des courges ou des tomates à gros fruits, par exemple.

10

Pensez aussi au côté pratique : les modèles à monter sans clou ni vis sont vraiment plus simples. Un bois épais, résistant à l’humidité, est aussi un véritable plus. Par exemple, les potagers fantaisie, en osier tressé, sont très jolis, mais au bout de 2 ans, il faut les renouveler.

Voir vidéo Dimensions d’un carré


Un potager du commerce (à gauche), et un fait avec de simples planches (à droite).

Les variantes Vous trouverez des modules de différentes formes, qui peuvent rendre service dans les configurations difficiles. u Les potagers en escalier, par exemple, sont à adosser à un mur et optimisent la lumière (les gradins se posent face au sud). u Les modèles rehaussés (sur pieds) vous évitent de vous baisser, si le mal de dos est un problème pour vous. Mais ils ne permettent que la culture de petits légumes. u Enfin, les formes décoratives (en rond, en

À SAVOIR ➜ Fabriquer un carré soi-même Il vous faut des planches de sapin ou de contre-plaqué « marine », ou encore des planches de robinier, en longueur de 1,20 m (pour des modules standards) ou de 2 m (pour de grands carrés), ainsi que des piquets carrés d’au moins 5 cm de côté pour les angles. Vissez les planches dans les piquets pour former un cadre d’au moins 30 cm de hauteur. Faites-le sur Vissez les planches sur les place, c’est plus simple.

piquets directement sur place.

hexagone, etc.) produisent autant que les autres mais il est moins facile de passer la tondeuse au pied.

11

Choisir un modèle

Extrait Créer un potager en carrés - Éditions Ulmer  

Hormis tous les conseils pratiques pour créer un potager en carrés, ce livre propose 15 vidéos accessibles par QR-codes et spécialement réal...