Page 1

Hérissons

24  Insectivores et masurpiaux

Hérisson d’Europe

Forme brun foncé

Erinaceus europaeus · Érinacéidés Aspect typique ; dos et flancs couverts de piquants depuis le front ; tête, ventre et pattes couverts de poils brun clair à foncé. Env. 16’000 piquants brun gris de 2-3 cm de long, 1 mm d’épais avec pointes claires ; LTC 25-30 cm, LQ 2-4 cm, P 400-1100 g. Répartition : Eur. moy., du S., de l’O. et en partie du N. ; limite (mer Baltique jusqu’à l’Adriatique), chevauchement avec la répartition du Hérisson oreillard (cf. carte). Mœurs et habitat : forêts mixtes de feuillus avec sous-étage, lisières, champs avec bosquets, surtout dans les agglomérations avec jardins, vergers et parcs. Peu craintif, le Hérisson d’Europe est actif la nuit et au crépuscule. Cet animal omnivore aime surtout se déplacer dans les villages et les quartiers urbains avec jardins. Pour se défendre, il replie de manière saccadée son anneau musculaire et prend la forme d’une boule hérissée. Ce comportement défensif fait que les véhicules toujours plus Hérisson d’Europe = rouge Hérisson d’Algérie = jaune Hérisson oriental = vert

nombreux sur la route l’écrasent facilement. Il est attiré par les tas de compost, les limaces et la nourriture pour chiens et chats laissée dehors. Le Hérisson d’Europe se laisse surtout guider par son odorat extraordinaire et préfère sortir à des températures allant de 8 à 20 °C. Pendant les périodes sèches, il entre en estivation (léthargie) (surtout celui du bassin méditerranéen) car il ne peut pas chasser d’invertébrés ; ces derniers limitent en effet leurs activités en raison du manque d’humidité. Seules les ♀ restent dans leur territoire (3-5 ha), alors que les ♂ en changent régulièrement. Les ♀ ont jusqu’à 2 portées par an composées de 3 à 8 petits (après 31 à 37 jours de gestation). À savoir ! À la naissance, les piquants des nouveaux nés sont incrustés dans une peau enflée et riche en eau. Unique représentant des Insectivores, le Hérisson d’Europe hiberne dans un nid rembourré et caché.

Anneau musculaire

Proche  Hérisson d’Algérie Atelerix algirus (sans photo), très proche du Hérisson européen, mais plus petit, piquants plus fins, avec une raie sur le front, ventre plus clair, flancs brun foncé ; oreilles grandes et longues, moustaches plus longues ; vit à proximité des agglomérations dans les haies jusqu’aux semi-déserts ; extrémité S. de la Péninsule ibérique, Malte, Baléares, Afrique du N.-O. ; éteint dans le S. de la France. Carte de répartition : en jaune ! Hérisson oriental Erinaceus concolor (photo 25 et l), gorge et poitrine blanches ; Eur. de l’E. et du S.-E., chevauche la répartition du Hérisson européen en Italie du N.-E., Slovénie de l’O., Autriche, Tchéquie, Pologne et le N. de la Russie. Carte de répartition : en vert !

Excréments

petits

nid

Hérisson oreillard Hemiechinus auritus (photo en bas), oreilles particulièrement grandes et mobiles ; déserts, steppes et régions rocailleuses semi-arides d’Asie, à l’ouest jusqu’à la mer d’Azov ; présent dans le S. du Caucase et sur Chypre.

Hérisson d’Europe  enroulé Hérisson oriental  (photo en bas à gauche)


Musaraignes

26  Insectivores et masurpiaux

Musaraigne alpine Sorex alpinus · Soricidés

Taille moyenne, gris ardoise uni avec ventre plus clair, pattes et oreilles munies de petits poils blancs, d’aspect rosé. Se distingue de la Musaraigne carrelet, de même taille, mais avec une stature plus gracile et une queue très longue ; dents à pointes rouge foncé. LTC 6,2-8,7 cm, LQ 6-7,6 cm, P 5-11 g. Répartition : seul. en Eur.

Musaraigne carrelet Sorex araneus · Soricidés

Taille moyenne ; dos brun foncé, flancs plus clairs, ventre gris blanchâtre. LTC 6,6-8,8 cm, LQ 3-5,7 cm, P 7-13 g. Répartition : la musaraigne la plus fréquente en Eur. moy. Mœurs et habitat : s’adapte très facilement, vit dans les forêts, les marécages, les herbes, les haies et les rochers, les régions habitées et la montagne

Musaraigne pygmée Sorex minutus · Soricidés

Proche de la M. carrelet., mais beaucoup plus petite ; dos et flancs brun grisé, ventre blanc grisé, dessus de la queue brun, dessous blanchâtre. LTC 4,2-6,2 cm, LQ 3,3,-4,6 cm, P 2,5-6 g Répartition : en Eur. et Asie du N. jusqu’au lac Baïkal et l’Himalaya. Mœurs et habitat : la M. pygmée a une durée de vie de seulement 1,5 an et se reproduit lors de sa

Musaraigne couronnée Sorex coronatus · Soricidés

Ressemble beaucoup à la M. carrelet, mais corps un peu plus petit et queue plus longue ; dos sombre, contrastant avec les flancs clairs. Les taches claires sont souvent absentes chez les M. couronnées de Suisse ; LTC 6,8-8 cm, LQ 3,8-5,7 cm, P 6-12 g. Répartition : seul. en Eur. : du N. de l’Espagne et

Mœurs et habitat : malgré son nom, la M. alpine ne vit pas en altitude mais principalement dans les interstices humides et frais des rochers où elle chasse des invertébrés. Contrairement aux autres espèces de Sorex, la Musaraigne alpine se reproduit dès l’âge de 1 an. 3 à 9 petits naissent par portée. LR

(jusqu’à 2000 m). Solitaire, active le jour et la nuit, loge souvent dans les galeries de taupes et de campagnols abandonnés. À savoir ! Les besoins alimentaires quotidiens sont élevés et correspondent à env. 2000 coléoptères de 5 mm de longueur ! Espèces proches: ð  p. 184.

2e année d’existence. Elle creuse peu dans le sol et chasse des araignées et des coléoptères. La M. pygmée occupe souvent des territoires trois fois plus grands que la M. carrelet. À savoir ! En hiver, la M. pygmée et de la M. carrelet voient leurs organes, leurs membres et même leur boîte crânienne diminuer en taille et en poids.

la France jusqu’au PaysBas et l’Allemagne. Mœurs et habitat : la M. couronnée aime vivre sur un tapis de plantes recouvrant le sol. Elle a presque les mêmes besoins vitaux que la M. carrelet et semble vivre de plus en plus à l’est, prenant ainsi la place de la M. carrelet. : procheð  p. 184

Musaraigne alpine

Musaraigne carrelet

Musaraigne pygmée

flancs clairs

Musaraigne couronnée

Extrait Mammifères - 160 espèces - Éditions Ulmer  
Extrait Mammifères - 160 espèces - Éditions Ulmer  

Ce guide permet d'identifier sûrement et facilement 160 espèces de mammifères européens (il inclut les mammifères marins : phoques, baleines...