__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

Les auteurs, diplômés du courant pédagogique Forest School, proposent dans ce livre plus de 30 activités et jeux, au fil des saisons, développant les qualités sociales, émotionnelles et cognitives des enfants de 3 à 11 ans, dans le respect de soi, de l’autre et de la nature. Ces activités sont ponctuées de conseils et d’observations qui guident le lecteur (parent, pédagogue, enseignant) pour les mettre en place et en comprendre tous les bénéfices. Véritable boîte à outils pour se reconnecter à la nature, ce livre répond aux besoins de tous ceux qui cherchent à faire des enfants des êtres heureux, autonomes, libres, responsables et respectueux de l’environnement. Jane Worroll et Peter Houghton ont créé, près de Londres, un centre d’apprentissage en forêt pour les enfants (www.theforestschoolway.com). Écologue, Jane Worroll a exercé plus de 12 ans en tant que garde-champêtre. Peter Houghton est artiste, sculpteur et tourneur sur bois. Ils sont tous les deux diplômés de la pédagogie Forest school.

ISBN : 978-2-37922-038-8

,!7IC3H9-ccadii! PRIX TTC FRANCE : 14,95 €

L’école de la Forêt

Les jeux et apprentissages en forêt prennent une place de plus en plus importante dans l’éducation des enfants, que ce soit en Angleterre (Forest School), au Danemark (friluftsliv) ou en Allemagne (Waldschule), mais aussi au Canada et aux États-Unis. En France, l’intérêt pour ces apprentissages en plein air explose.

Peter Houghton & Jane Worroll

Le premier livre sur la pédagogie de l’école de la Forêt

Peter Houghton & Jane Worroll

L’école de la F Forêt Jeux et apprentissages dans les bois pour aventuriers en herbe


L’édition originale de ce titre a été publiée en anglais sous le titre « Play the Forest School Way » © 2016 Watkins Media Limited Texte © Peter Houghton et Jane Worroll Illustrations © Peter Houghton and Jane Worroll, 2016 Tous droits réservés. Aucune partie de ce livre ne peut être reproduite sous quelque forme que ce soit, numérique ou mécanique, ou enregistrée dans des systèmes de stockage, sans la permission écrite de l’éditeur, sauf brève citation illustrative. Traduit de l’anglais par Caroline Carrat. © 2019 Les Éditions Ulmer 24, rue de Mogador 75009 Paris Tél. : 01 48 05 03 03 Fax : 01 48 05 02 04 www.editions-ulmer.fr Rejoignez-nous sur Facebook et Instagram Réalisation : Camille Fouché Suivi éditorial : Marie-Marie Andrasch Impression : Printer Trento, srl ISBN : 978-2-37922-038-8 N° d’édition : 038-01 Dépôt légal : mars 2019 Printed in Italy

NOTE DE L’ÉDITEUR

Certaines des activités proposées dans ce livre, par exemple celles qui impliquent l’utilisation du feu ou d’instruments tranchants, peuvent être dangereuses si les instructions ne sont pas suivies à la lettre. Suivez toujours scrupuleusement les consignes du fabricant quand vous utilisez des outils. Les aliments sauvages tels que les baies peuvent être toxiques, ne mangez que ce que vous identifiez avec certitude. Les adultes doivent évaluer les capacités de chaque enfant et superviser toute activité potentiellement dangereuse à tout moment. Les éditions Ulmer, Watkins Media Limited ou quiconque a pu être impliqué dans cette publication, ne pourront être tenus pour responsables de blessures, maladies ou dommages de quelque sorte que ce soit, pouvant résulter d’une des activités décrites dans ce livre.


Sommaire 4

12 14 18 22 26 30 34 38 40 49

Introduction

82

Explorateurs de la nature

84

Bâton de voyage Cartographie de la forêt Qui peut survivre comme un écureuil ? Chasse au trésor Mon arbre Mémoire photographique

Techniques de survie

Apprendre à faire des nœuds Construire des abris

Jeux collectifs autour des animaux de la forêt

114

Quel est mon animal ? Feu de forêt Proies et prédateurs Toile de vie Chauve-souris et papillon de nuit Oiseaux affamés cherchent vers de terre Pistes de fourmis Ours hibernant

118

Arts de la forêt

88 92 97 102 106 110

120 124 128 132 134

Baguettes magiques Visages de boue Coiffures naturelles Miracles d’eau et de glace

51

Abris sous bâche tarp

54

Abris forestiers

135

Globes de glace

57

Mini-cabanes

138

Arcs et flèches Bijoux forestiers

60

Faire du feu

144

Mobiles de glace

62

Feu de camp

146

Bracelet en perles de sureau

64

Feux de fées et/ou

149

Collier en bois

exercice d’allumage du feu

152

Gland en pendentif

Utiliser une bouilloire à cheminée À la recherche des aliments sauvages

155

Cadres en bâtons

160

Remerciements

66 72 74

Boisson au gaillet gratteron

77

Beignets de fleurs de sureau

79

Glace aux mûres


Introduction La nature nous offre un sanctuaire, un endroit où trouver paix et émerveillement. Elle n’est pas contrainte par le temps, ni restreinte par des murs, et même aujourd’hui, nous ne pouvons pas la contrôler complètement. Elle est bien plus vaste et plus ancienne que l’espèce humaine et ses rythmes résonnent profondément en nous. La nature, c’est l’endroit d’où nous venons. Notre survie est intimement liée à son existence. Pour les enfants, c’est le plus formidable terrain de jeux qui soit, avec ses multiples structures, odeurs et textures, ses créatures tellement diverses en tailles et en formes, son abondance de plantes, dont certaines se mangent et d’autres sont toxiques. La nature, véritable mine d’apprentissages et d’éblouissement, offre des myriades de possibilités d’affronter des risques, de vivre une liberté en marge du monde adulte. Pourquoi, alors, notre société s’en est-elle tant déconnectée ? On l’a fourrée dans le grand sac des dangers du monde moderne, à côté des « inconnus », et de la circulation routière, si bien qu’elle paraît aujourd’hui étrangère et dangereuse pour nos enfants. Nos changements de modes de vie, la priorité donnée à des choix éducatifs excluant tout risque, ainsi que la dépendance accrue à la technologie contribuent à l’évolution de nos cultures vers la sédentarisation et une vie en intérieur. Le développement croissant de l’obésité infantile n’en est qu’une des conséquences négatives. Si certaines de nos peurs sont probablement justifiées, il est crucial de reconsidérer notre peur du sauvage et de la nature. Forest School, l’école en forêt, est l’un des multiples mouvements citoyens de par le monde, qui ont pour but de relier à nouveau les enfants à la nature. Forest School, qui a pris une ampleur mondiale, 4


INTRODUCTION

s’est développé au Royaume-Uni dans les années 1990 en tant qu’approche centrée sur les apprentissages de la petite enfance et inspirée par la pédagogie scandinave qui se fonde sur le jeu et la nature, connue au Danemark sous le nom de friluftsliv (« vie à l’air libre »). C’est aussi une fédération regroupant un nombre grandissant d’établissements autonomes d’école en forêt. Il peut s’agir de projets de jeux éducatifs dans des parcs locaux ou au sein d’écoles ordinaires, ou bien de programmes spécialisés de réhabilitation dans le cadre de cures de désintoxication ou dans un but de réinsertion sociale. Forest School Association, organisme indépendant qui représente Forest School au Royaume-Uni, en a donné la définition suivante : « Forest School est une source d’inspiration en mouvement, qui offre à tous les apprenants des occasions régulières d’acquérir et de développer de l’assurance et l’estime de soi au moyen d’expériences et d’apprentissages concrets dans la forêt ou un environnement naturel arboré. » Au-delà du modèle scandinave en plein air, cette approche s’inspire des théories de l’apprentissage et de la pédagogie du jeu centrée sur l’enfant, élaborées par des penseurs tels que Rudolf Steiner et Maria Montessori, ainsi que sur les activités éducatives à partir de la nature de Kurt Hahn et les mouvements British Scouting et Woodcraft Folk, entre autres influences. L’ambition de Forest School est de développer le plus possible le potentiel social, émotionnel et la croissance harmonieuse des enfants ; ce qui peut se produire lorsqu’on leur permet de gérer le risque, d’acquérir plus d’indépendance pour piloter leurs propres apprentissages, en atteignant des objectifs, en étant actif, en jouant et en apprenant par l’expérience directe de la nature. Dans ce contexte, un enseignant de l’école en forêt évalue les centres d’intérêt de chacun et son mode d’apprentissage et 5


INTRODUCTION

s’implique avec eux pour favoriser le plein épanouissement de leurs capacités d’apprentissage. Hors les murs, sans la distraction des jeux électroniques et sans excès d’encadrement, les enfants peuvent bouger, explorer et découvrir à leur propre rythme, en se reliant au monde naturel, un endroit qui n’a pas été créé par l’homme et qui possédait une signification spirituelle profonde pour nos Ancêtres. Ce livre propose quelques jeux, techniques et activités éducatives fantastiques, issues des sessions d’école en forêt qui se tiennent à Londres et ailleurs. Il est évident qu’un livre ne remplacera jamais l’expérience de l’école en forêt intégrale, qui nécessite une formation avec des animateurs spécialisés. Nous incitons donc les enfants (et leurs parents) qui ne connaissent pas encore l’école en forêt à essayer par eux-mêmes ! Par-dessus tout, ce livre engage à s’amuser dans la nature, et surtout dans les bois. Comme l’école en forêt a pour but de stimuler le développement holistique des enfants, nous expliquons les bénéfices pédagogiques de chaque activité. Par exemple, l’utilisation d’un allume-feu Firesteel (encadrée par un adulte bien sûr) est une compétence dont l’acquisition et la maîtrise demandent du temps et de la concentration. Le succès peut réellement valoriser un enfant, lui donner plus d’assurance pour s’essayer à de nouvelles compétences et encourager une approche sensée de la maîtrise des risques. Nous ne nous lassons jamais de voir l’éclair de joie sur le visage d’un enfant qui a persévéré et finalement triomphé et réussi à allumer un feu grâce à un Firesteel ! Les enfants sont extraordinairement curieux. Ils ont un puissant désir de jouer et d’explorer le monde qui les entoure. En leur permettant d’aller dans cette direction, les adultes leur laissent l’espace pour orienter efficacement leur propre apprentissage et leur développement. Selon de nombreuses recherches, c’est en utilisant activement leurs sens que les jeunes enfants apprennent le 6


INTRODUCTION

mieux et c’est grâce à ces expériences concrètes que l’apprentissage reste acquis jusqu’à l’âge adulte. Le jeu en plein air, plus libre qu’en intérieur, donne de l’espace et de l’indépendance aux enfants. Ils acquièrent un vocabulaire riche, développent de nouvelles compétentes relationnelles et la capacité de gérer le risque. Par là même, ils abordent positivement leur propre identité et posent les bases pour réussir leurs apprentissages tout au long de la vie.

COMMENT JOUER À LA MANIÈRE DE L’ÉCOLE EN FORÊT ? Nous avons écrit ce livre pour les parents, les professeurs et les éducateurs qui vont remplir le rôle d’animateurs de l’école en forêt. Avant toute chose, il s’agit d’être présent à ces activités partagées (éteignez vos téléphones !), en encourageant, en inspirant et en facilitant le déroulement du jeu jusqu’au bout, tout en laissant l’enfant diriger l’expérience. Les activités conviennent à des enfants de 3 à 11 ans. Les adultes devront évaluer les capacités individuelles de chaque enfant et ce qui leur est le plus adapté. Nous avons indiqué le matériel nécessaire à chaque activité. Il faut toujours de surcroît prévoir une trousse de premiers secours, une réserve d’eau, du savon et des serviettes. Se salir sans souci fait partie du jeu en plein air et les activités peuvent se dérouler par tous les temps (à part en cas de grand vent dans la forêt). Avant chaque activité, assurez-vous donc que tout le monde est habillé en conséquence, avec des vêtements adaptés ! Chaque session de l’école en forêt a un déroulement bien défini, un début et une fin. Nous commençons toujours par poser les règles de sécurité et le périmètre physique de l’aire de jeu, 7


INTRODUCTION

et par définir le comportement de respect envers les autres et l’environnement (si vous vous trouvez dans une zone protégée, vérifiez avec son propriétaire quelles sont les plantes rares qui ne doivent pas être cueillies et les animaux qu’on ne doit pas déranger). Nous organisons aussi l’endroit où les aliments seront déposés et le lieu de lavage des mains. Nous respectons ainsi la « pyramide des besoins », théorie du psychologue Abraham H. Maslow selon laquelle les besoins fondamentaux tels que la nourriture, l’abri et le groupe d’appartenance doivent être définis en premier pour permettre aux enfants de réaliser pleinement leur potentiel de développement personnel. Deux aspects clefs doivent être déterminés avant de faire le choix de la première activité, à savoir l’humeur et le niveau d’énergie des enfants. Vous pouvez pour cela leur demander d’évaluer leurs émotions sur une échelle de 1 à 10, en partant de 1 pour « pas bon » et 10 pour « super ». Demandez directement aux petits groupes ou faites asseoir les grands groupes en cercle et utilisez un bâton de parole (voir page 14) pour les encourager à partager leurs pensées et leurs émotions. Laissez les mots venir d’eux, vous les utiliserez (en plus de vos observations) comme indices au moment de planifier votre session ou la journée. Si vous encadrez un groupe (une fête d’anniversaire par exemple) dans lequel certains enfants ne se connaissent pas, les jeux collectifs animaliers (voir pages 82-114) sont un point de départ fantastique pour canaliser les énergies vers de la coopération, de l’empathie et vers un plaisir partagé. N’importe laquelle des activités des explorateurs de la nature (voir pages 12-37) aidera les enfants à renforcer leur lien à la nature, et à mieux la comprendre.

8


INTRODUCTION

Les techniques décrites dans les arts de la forêt (voir pages 118-155) sont parfaites après une série de jeux ou après le déjeuner, par une ESSAYEZ ÇA ! chaude journée ! En grand groupe, diluez

les éventuelles disputes

Un chapitre entier est consacré aux en tirant au hasard des techniques de survie (voir pages 38-79). noms d’un chapeau pour choisir des rôles Elles sont toutes déterminantes pour dans un jeu. améliorer l’estime de soi. Plus vous vous familiarisez avec ces activités, plus il vous sera facile de passer de l’une à l’autre au fur et à mesure des besoins, pour répondre au déroulement naturel de la journée et à l’état émotionnel des participants. Comme nous le faisons à l’école en forêt, assurez-vous qu’il y a assez d’adultes pour que les enfants jouent et abordent des activités accessibles et stimulantes dans un environnement sûr et incitatif. Vous pourrez observer ainsi les centres d’intérêt de chaque enfant et son style d’apprentissage, ce qui sera utile pour planifier les prochaines sessions de jeu. Pour certaines activités, il faut plusieurs joueurs ; quand c’est le cas, leur nombre optimal est suggéré. Au démarrage de chaque activité, lisez les consignes jusqu’au bout, faites une démonstration des techniques délicates s’il y a lieu, puis dans la mesure du possible, laissez l’enfant s’essayer à chaque étape, en l’encourageant, et en ne l’aidant que si cela semble nécessaire. Au fur et à mesure de la progression de l’activité, laissez l’enfant prendre l’initiative et soyez attentif à ne pas imposer votre vision des choses. Si quelqu’un veut attacher un vieux papier de bonbon à une baguette magique par exemple, laissez-le faire ! L’intervention n’est requise que lorsque quelque chose peut être blessant ou dangereux, auquel cas, faites-le en apportant des explications et en responsabilisant l’enfant.

9


INTRODUCTION

À l’école en forêt, à la fin d’une session, nous demandons aux enfants de dire comment ils se sentent. Pour stabiliser les apprentissages, favoriser la réflexion et les encourager à prendre une part active au processus, les enfants ont ainsi la possibilité de réfléchir à leurs expériences. Qu’est-ce qu’ils ont appris ? Qu’est-ce qu’ils ont aimé ? Qu’est-ce qu’ils ont trouvé difficile ? Pour chaque activité, nous avons suggéré quelques pistes de discussion. À vous d’enrichir ce répertoire. Au-delà du fait qu’elles aident l’enfant à apprendre, ces discussions vous donnent un éclairage fantastique sur les différents modes d’apprentissage et sur ce qui marche ou ce qui pourrait être amélioré lors de sessions à venir. En terminant chaque activité par un bilan et un échange sur les ressentis de chacun, cela permet aux enfants de sortir du jeu et d’entrer dans un espace différent, intérieurement comme physiquement.

ESSAYEZ ÇA ! Pour que chacun ait une chance de faire entendre sa voix, asseyez-vous en cercle et utilisez un « bâton de parole/ d’écoute ». On peut choisir n’importe quel bâton, mais il donne l’autorisation de parler à celui ou celle qui l’a dans la main, et tous les autres le respectent ; ils doivent garder le silence et écouter jusqu’à ce que ce soit leur tour. Magique !

10


INTRODUCTION

Nous en savons plus sur la nature que jamais auparavant : comment les écosystèmes fonctionnent, comment les espèces ont disparu. Cette connaissance est très importante pour le bien-être futur de la planète et de ceux qui la peuplent, mais pour que les générations à venir aient le désir de la mettre en pratique, elles doivent éprouver un lien avec la nature, ce qui ne peut se produire qu’au travers d’expériences significatives, joyeuses, en immersion totale, avec des adultes de confiance et des amis. Voilà ce que l’école en forêt se propose d’atteindre.

11


Les auteurs, diplômés du courant pédagogique Forest School, proposent dans ce livre plus de 30 activités et jeux, au fil des saisons, développant les qualités sociales, émotionnelles et cognitives des enfants de 3 à 11 ans, dans le respect de soi, de l’autre et de la nature. Ces activités sont ponctuées de conseils et d’observations qui guident le lecteur (parent, pédagogue, enseignant) pour les mettre en place et en comprendre tous les bénéfices. Véritable boîte à outils pour se reconnecter à la nature, ce livre répond aux besoins de tous ceux qui cherchent à faire des enfants des êtres heureux, autonomes, libres, responsables et respectueux de l’environnement. Jane Worroll et Peter Houghton ont créé, près de Londres, un centre d’apprentissage en forêt pour les enfants (www.theforestschoolway.com). Écologue, Jane Worroll a exercé plus de 12 ans en tant que garde-champêtre. Peter Houghton est artiste, sculpteur et tourneur sur bois. Ils sont tous les deux diplômés de la pédagogie Forest school.

ISBN : 978-2-37922-038-8

,!7IC3H9-ccadii! PRIX TTC FRANCE : 14,95 €

L’école de la Forêt

Les jeux et apprentissages en forêt prennent une place de plus en plus importante dans l’éducation des enfants, que ce soit en Angleterre (Forest School), au Danemark (friluftsliv) ou en Allemagne (Waldschule), mais aussi au Canada et aux États-Unis. En France, l’intérêt pour ces apprentissages en plein air explose.

Peter Houghton & Jane Worroll

Le premier livre sur la pédagogie de l’école de la Forêt

Peter Houghton & Jane Worroll

L’école de la F Forêt Jeux et apprentissages dans les bois pour aventuriers en herbe

Profile for Éditions Ulmer

Extrait L'école de la forêt - Éditions Ulmer  

Ce livre présente une trentaine de jeux, techniques, et activités éducatives qui ont fait leurs preuves. Toutes ont pour but de développer l...

Extrait L'école de la forêt - Éditions Ulmer  

Ce livre présente une trentaine de jeux, techniques, et activités éducatives qui ont fait leurs preuves. Toutes ont pour but de développer l...