Issuu on Google+

Le Bibliobus des Éditions Réinsérer (décentralisation et ennui)

Éditions Réinsérer


–Posséder un bibliobus –Remplir les étagères du bus de nos Éditions Réinsérer –Passer de villages en villages dans la Sarthe –Organiser des conférences dans le bus

–Commanditaire : …................................


L’Autorité (il est à la fois flic, juge et président) — Alors pourquoi avez-vous brûlé toutes les voitures du quartier ? Le Gamin (il a à la fois 8, 12, 15, 20 et 29 ans) — On se faisait chier. L’Autorité — Moi je pense que c'est dans tes gènes, c'est inscrit dans votre sale race. Le Gamin — C'est vous qui avez inventé ça, j'ai vu vos enfants jeter des pétards sur des handicapés qui passaient, dans votre campagne, c'est du même ordre. Et votre fils aîné qui ne dépasse pas le mètre carré de son lit, situation d'insecte, c'est du même ordre. L’Autorité — Ça n'a rien à voir, fais pas le malin c'est toujours vous. Le Gamin — Parce qu'aucun de nous ne s'amuse monsieur. L’Autorité — Pourquoi vous-êtes vous arrêté à ce quartier ? Vous aviez assez de temps pour faire toute la ville comme vous ne branlez rien de vos journées. Le Gamin — Parce que c'est devenu vite chiant aussi, on se lasse, au fur et à mesure ça se désenchante. J'allume le feu sur la première bagnole, puis je laisse les prochaines à mes potes, une fois qu'on a tous passé notre tour, on se fait chier. L’Autorité — Situation de crevés ! Le Gamin — On a pas brûlé le bus magique par contre. L’Autorité — Le ? Le quoi ? Le Gamin — Le Bibliobus des Éditions Réinsérer, nos grands-pères qui se font chier depuis qu'ils sont à la retraite passent leur temps dans ce bus. Respect des anciens on n'en brûle rien. Vous n'avez pas vu le bus magique ? L’Autorité — Encore des histoires de gamins. Le Gamin — Vous ne pouvez donc pas le voir. Sûrement car vous cherchez profondément toute raison, sûrement car vous croyez que les motivations sont cachées. Le bus magique, seul ceux qui ont confiance en la puissance de l'apparence peuvent le voir, tous ceux qui trouvent toute raison dans l'apparent peuvent voir le Bibliobus car il est tellement flagrant. L’Autorité — Mais que se passent-t-il dans votre cerveau ? Quand les scientifiques pourront expliquer cette délinquance dans vos synapses, tout sera réglé ! Le Gamin — N'allez pas si loin. Ne cherchez pas aussi profondément. Regardez, regardez dans ce parc, vous voyez le bac à sable ? Le gamin qui fait son château de sable là ; il se fait chier. Je vous envie, vous avez réussi à vous convaincre que vous êtes occupés. Je vous envie car de ce point de vu vous interprétez toute chose comme motivée. Mais les moteurs sont cramés, nos têtes sont cramés, nous jouons aux jeux vidéos avec des champions complètement cramés et OP, on lit nos BD dans lesquelles les dessins sont tellement fumés qu'on n'aspire plus qu'à ça, devenir auteur de BD, faire des images, de jolies images, d’inquiétantes images, de sales images, éviter autant qu'on le peut la profondeur. Vos musées remplis de ces peintures ? Même le centimètre de couche de peinture suggérant la sous-couche, l'en-dessous, le fond, ça nous fait peur maintenant. On garde Hopper, Vallotton, Sorachi, Schwarzkogler, Hergé, Valery et sa profondeur ne dépassant pas la peau. L’Autorité — Bon j'en ai assez de ces conneries. Je vais vous enregistrer dans le fichier. Ton nom et celui de ton pote. Le Gamin — Quick et Flupke.


Bibliothèque de l'édition en action



Bibliobus