Page 1

PAYS : France

DIFFUSION : 97558

PAGE(S) : 78

JOURNALISTE : Clémentine

Kœnig

SURFACE : 16 % PERIODICITE : Hebdomadaire

7 juillet 2016 - N°3697

Allons

aux faits

t^^t^ri.OO cinq

FRANCE CULTURE Ces

prochaines

losophe,

écrivain

Régis Debray religieux

matinées,

se penche que

Qu'appelle-t-on

sur le fait

? Utilisés

différentes,

de mille

manières

à la fois tout et rien dire. Ce

sont surtout

des notions

à une époque

marchant

de la méfiance Avec

»

beaucoup

finesse,

Debray

L'auteur

au rythme

et du scepticisme. d'humour entend

du sens à ces termes. émission

décriées

et de redonner

Sa première

porte donc sur la croyance. s'aide

de

Descartes,

» et « croître

Et son contraire,

Debray

élabore

feste en faveur

montre

l'in-

de construire

un joyeux

en affichant

son athéisme,

mani-

meilleur. d'emblée

que la croyance

pas forcément fluide,

(que) simple

-.Allons au fait,

l'émission

»

main,

permettent

un avenir

Et suggère,

C'est clair,

en

de tous ces « petits

actes de foi » qui nous

rater

» sont

? « Un luxe de légume. heure

ment

à : si

c'est que la croyance...

En une

simpliste

sur

debout

et la langue

les mots « croire

croyance

s'appuie

(de Nuit

l'histoire

est vitalité.

sacré, laï-

ces « mots-valises

et Barthes,

si proches,

passionnantes.

croyance,

Montaigne

la géopolitique Daech),

Dieu ? Qu'appelle-

t-on religion,

veulent

et médiologue

dans une série d'émissions

aussi denses

cité

le phi-

n'est

religieuse. sans être certaine-

de l'été à ne pas

! 99 CLÉMENTINE KOENIG

Tous droits de reproduction réservés

Allons aux faits. Régis Debray, l'émission  

La Vie, Clémentine Kœnig (7/07/2016).

Allons aux faits. Régis Debray, l'émission  

La Vie, Clémentine Kœnig (7/07/2016).

Advertisement