Issuu on Google+


CARMIN [kaʀmɛ̃] n. m. – charmin v. 1317 ; bas lat. carminium, de minium et ar. kermiz → kermés 1♦ Colorant rouge vif tiré à l’origine des femelles de cochenilles. 2♦ Couleur rouge vif. ➔ rouge, vermillon.


(carmin) traduit de l‘anglais par Renaud Cerqueux


(carmin) titrɛ oriɠiɳal : worɱɗɣɛ tɛxtɛs ɛt ɗɛssiɳs : ɛaɱoɳ ɛsƥɛɣ traɗuit ɗɛ l’aɲɠlais (U.s.a.) ƥar rɛɳauɗ cɛrʠuɛux ISBN : 978-2-87827-161-4 ɗɛ́ƥôt lɛ́ɠal : dɛuxiɛ̀ɱɛ triɱɛstrɛ 2013 © 2008, ɛaɱoɳ ɛsƥɛɣ oriɠiɳallɣ ƥublisɦɛd bɣ sɛcrɛt acrɛs www.sɛcrɛtacrɛs.coɱ riɠɦts arraɲɠɛd tɦrouɠɦ ɳicolas ɠrivɛl aɠɛɳcɣ © 2013 rackɦaɱ, ƥour l’ɛ́ditioɳ fraɲçaisɛ coɳtact@ɛditioɳs-rackɦaɱ.coɱ www.ɛditioɳs-rackɦaɱ.coɱ acɦɛvɛ́ d’iɱƥriɱɛr ɛɳ avril 2013 sur lɛs ƥrɛssɛs de tiƥoɠrafia ruɱor à Vicɛɳza (Italiɛ)


tablɛ ɗɛs ɱatiɛ̀rɛs i

ɦistoirɛs ɗɛ faɱillɛ ii

lɛs ɛɳfaɳts ɗɛ l’iɳvɛrtɛ́brɛ́ iii

la ɱauvaisɛ ɠraiɳɛ iv

la crɛ́ɱatioɳ ɗu souci v

gɛ́aɳts ɛɳ cɦalɛur vi

lɛ saɲɠ ɛst la vacɦɛ actɛ i vii

lɛ saɲɠ ɛst la vacɦɛ actɛ ii


i

ɦistoirɛs ɗɛ faɱillɛ


Enfourne-le Tommy !

BON. Appuie sur DÉCONGÉLATION et 30.

OK !


Tu l’as tué !

C’était ton idée.

Ben. M’man va être furieuse.

Ce sera un secret.

Suffit de se débarrasser du corps.

Il a l’air coincé.

SORTEZ DE LÀ, LES MORVEUX ! JE DOIS ME COIFFER !


Qu’est-ce qu’on fait ?

Rien. On le voit à peine.

Désolé sœurette, on se lavait les mains.

C’est ça

ALLEZ CHERCHER LES PARENTS !


Il fallait nous le dire !

Je l’ignorais.

PAS DE MAIS ! MA FILLE NE DEVIENDRA PAS

On t’avait pourtant prévenue.

 Oui mais

ET POUR TE RAPPELER TA FAUTE, NOUS GARDERONS TON REJETON…


Venez les garçons. Rentrons.

Bigre !! Voilà une bonne chose de faite.

Place à ma nouvelle vie.


10 homards s’il vous  plaît !

On va chez moi ?


aux portes du paradis

Je vais en enfer ?


Une nuit dans la grange

RÉVEILLE-TOI.

Sale enfoiré de bon à rien ! ÇA T’APPRENDRA !!

 PUISQUE TU AIMES TANT LES CHEVAUX, TU PEUX ROU  PILLER AVEC !

Où suis-je ?


HENRY ! T’ES LÀDEDANS ?  SI TU TACHES LE TAPIS, JE JURE QUE JE   TE TUE.


ii

lɛs ɛɳfaɳts ɗɛ l’iɳvɛrtɛ́brɛ́


Le Vatican

Père, c’est l’heure.

C’EST BON ! C’EST BON ! Une minute.

Tu as fini tes corvées ?

Presque.

Alors, qu’est-ce que t’attends IDIOT ?!


Utilisez l’électricité ou les ordinateurs…

L’ordre précède le progrès.

Un peuple.

…les micro-ondes, les grille-pains ou les ventilateurs.

Un Dieu.

Reprogrammez l’inconscient.

N’hésitez pas à imposer un contrôle total.

Un guide.

Et éliminez l’instinct prénatal.


Hé ho ?

Hé petit. Laisse-nous sortir, tu veux ?

DÉPÊCHE-TOI !

Le pape utilise notre sang pour fortifier le clergé.

C’est une race faible.

Et NOUS sommes le remède.

…Alle eeeez …

En plus, ce n’est pas ton vrai père.


Ton vrai père t’a amené ici après avoir surpris ta mère en train de faire bouillir tes frères et tes sœurs un soir en rentrant à la maison.

Pourquoi auraitelle fait cela ?

Par ici.

Qu’est-ce que j’en sais ?

Comment on sort de ce trou ?


C’est qui ? Géant …

Notre passeuse.


Vous acceptez d’autres moyens de paiement ?

Il nous aurait ralentis. À l’aide

IVAN ?

C’EST BON DE TE REVOIR MON FRÈRE.


Je te croyais mort. Non. Enfin pas encore.

Ça vous dirait d’aller dîner au village ?

Nous sommes en pleines festivités estivales.

Vous avez faim ? Tu plaisantes ? On meurt de faim !

Vous pouvez rester aussi longtemps qu’il vous plaira.

Le dieu volcan nous a accordé une belle année.


COMMENT ÇA, ILS ONT DISPARU ?

Pas d’inquiétude.

Nous avons suivi les signaux de leurs antennes.

Et le rapport de fré quence les situe sur  une île appelée Égine.

ÉGINE !?

PRENEZ L’ARGENT DES PAUVRES ET PRÉPAREZ UN NAVIRE ET UN ÉQUIPAGE !

NOUS PARTONS DEMAIN.


Toutes en rang.

Nous cherchons dix vierges.


Les fraudeuses seront sévèrement punies.

Il est impératif que ce sacrifice soit un succès. Je peux aider ?

Si ça ne te dérange pas, tu peux   jeter ces filles dans le volcan. D’accord.

Avec plaisir.


IL SE DIRIGE VERS LE CRATÈRE…

 Je ne peux plus tolérer les agissements de ces païens primitifs.

AVEC DES OFFRANDES !!! Le vent vient de tomber Saint-Père. Nous sommes provisoirement immobilisés.

Il ne reste qu’une solution.


Oh… ma tête…

Mesdemoiselles, on dirait que vous avez la vie sauve.

 Votre dieu est satisfait.



Eamon Espey, Carmin