Page 1

HISTOIRE ET ÉDUCATION À LA CITOYENNETÉ

1er cycle du secondaire

Q

1re année

Cahier d’apprentissage

Marie-Hélène Laverdière CONFORME À LA PROGRESSION DES APPRENTISSAGES

du MELS

Éditions Grand Duc


REMERCIEMENTS Pour son travail de vérification scientifique, l’Éditeur témoigne sa gratitude à M. Daniel Massicotte, (Ph. D. en histoire), professeur au Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu. Pour leurs judicieux commentaires, remarques et suggestions, l’Éditeur tient à remercier : Mme Denise Bouffard, École secondaire La Frontalière de Coaticook, Commission scolaire des Hauts-Cantons ; M. Simon Lafantaisie, École Lucien-Pagé, Commission scolaire de Montréal ; Mme Sylvie Lessard, École secondaire La Frontalière de Coaticook, Commission scolaire des Hauts-Cantons ; Mme Jacynthe Turmel, Collège Champagneur.

© 2012, Éditions Grand Duc, une division du Groupe Éducalivres inc. 955, rue Bergar, Laval (Québec) H7L 4Z6 Téléphone : 514 334-8466 ■ Télécopie : 514 334-8387 www.grandduc.com Tous droits réservés. ILLUSTRATIONS : Korem Inc. COUVERTURE ET CONCEPTION GRAPHIQUE : Gisèle H Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) pour nos activités d’édition. Il est illégal de reproduire cet ouvrage, en tout ou en partie, sous quelque forme ou par quelque procédé que ce soit, électronique, mécanique, photographique, sonore, magnétique ou autre, sans avoir obtenu, au préalable, l’autorisation écrite de l’Éditeur. Le respect de cette recommandation encouragera les auteurs et auteures à poursuivre leur œuvre.

CODE PRODUIT 4201 ISBN 978-2-7655-0756-7 Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2012 Bibliothèque et Archives Canada, 2012

Imprimé au Canada 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0 HLN 1 0 9 8 7 6 5 4 3 2


Table des matières QUESTIONS DE SYNTHÈSE La structure du cahier d’apprentissage Introduction

......................................................................

V

....................................................................................................

2

Chapitre 1 La sédentarisation Amorce L’organisation de la vie en société aujourd’hui

....................................................

Déroulement La sédentarisation et l’organisation de la vie en société

....................................................

10 12

........................................................................

22

Le mode de vie et les rapports sociaux

Les activités économiques liées à la sédentarisation Questions de synthèse

.......................................

........................................................................

23 25

.....................................

26

..............................................................................

28

Aujourd’hui Les rapports entre l’individu et la société aujourd’hui Ailleurs La vallée de Tehuacán

8 10

......................................................

Situation dans l’espace et dans le temps Questions de synthèse

...................................

Chapitre 2 L’émergence d’une civilisation Amorce L’apport de l’écriture aujourd’hui . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32 Déroulement L’influence de l’écriture en Mésopotamie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34 ....................................................

34

.......................................................

36

........................................................................

39

Situation dans l’espace et dans le temps La structure sociale en Mésopotamie Questions de synthèse

L’organisation administrative, politique et juridique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40 Questions de synthèse

........................................................................

45

La culture et la religion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47 Questions de synthèse

........................................................................

51

Aujourd’hui Le sens et les fonctions des règles et des conventions dans notre société . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52 Ailleurs Les civilisations du Nil, de l’Indus et chinoise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 54

Chapitre 3 Une première expérience de démocratie Amorce L’organisation du pouvoir politique dans notre société d’aujourd’hui . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62 Déroulement La vie politique à Athènes au 5e siècle av. J.-C. Situation dans l’espace et dans le temps

.............................................

64

....................................................

64

La structure sociale à Athènes au 5e siècle av. J.-C. Questions de synthèse

........................................

66

........................................................................

69

...................................................................

70

........................................................................

77

Les institutions politiques Questions de synthèse

La culture et les croyances Questions de synthèse

...................................................................

........................................................................

© Éditions Grand Duc

83

.....................

84

............................................................................

86

Aujourd’hui Les rapports entre le citoyen et la société démocratique aujourd’hui Ailleurs Sparte et l’Empire perse

79

Merci de ne pas photocopier

Table des matières


Chapitre 4 La romanisation Amorce L’influence d’un empire aujourd’hui

..............................................................

Déroulement Le rôle de l’État dans la romanisation de l’empire

Questions de synthèse

92 94

....................................................

94

...........................................................

96

Situation dans l’espace et dans le temps La structure sociale des Romains

.........................................

.......................................................................

100

L’organisation administrative, juridique et politique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 101 .......................................................................

109

..........................................................................

110

Questions de synthèse La culture romaine

Questions de synthèse

.......................................................................

Ailleurs L’Inde des Gupta et la Chine des Han

113

...................

114

............................................................

116

Aujourd’hui Les rapports entre le citoyen et les institutions publiques aujourd’hui

Chapitre 5 La christianisation de l’Occident Amorce L’influence de la religion dans la société aujourd’hui

...........................................

122

Déroulement L’influence de l’Église dans la formation de l’Occident . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 124 ...................................................

124

.....................................................

126

.......................................................................

130

Situation dans l’espace et dans le temps Les institutions de l’Église chrétienne Questions de synthèse

..........................................

131

.......................................................................

136

L’organisation sociale, politique et économique Questions de synthèse La culture en Europe

........................................................................

Questions de synthèse

....................................................................... .........

146

.......................................................................................

148

Aujourd’hui Les valeurs et les attributs identitaires dans la société occidentale aujourd’hui Ailleurs L’islamisation

137 144

Chapitre 6 L’essor urbain et commercial Amorce Les impacts du commerce dans la société aujourd’hui . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 152 Déroulement L’essor urbain et commercial et la montée de la bourgeoisie marchande au Moyen Âge . . . . . 154 Situation dans l’espace et dans le temps

................................................... .................................................

156

.......................................................................

168

L’organisation de la ville et du commerce Questions de synthèse Les groupes sociaux

.........................................................................

Questions de synthèse

.......................................................................

Ailleurs Bagdad, Constantinople et Tombouctou

170 173

...................

174

.........................................................

177

Aujourd’hui Les rapports entre les institutions et les groupes sociaux aujourd’hui

Boîte à outils

154

180 Glossaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 194 Planisphère politique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 198 Liste des cartes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 200 Références iconographiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 201

IV

Table des matières

..................................................................................................

Merci de ne pas photocopier

© Éditions Grand Duc


La structure

du cahier d’apprentissage Rétrospective

Le cahier d’apprentissage comprend six chapitres en lien avec le contenu du programme d’Histoire et éducation à la citoyenneté de la 1re année du 1er cycle du secondaire. Loin d’être un simple cahier d’apprentissage, il réunit les connaissances prescrites dans la Progression des apprentissages et de nombreux exercices. Rétrospective n’est nul autre qu’un manuel adoptant la forme d’un cahier, riche en documents (photographies, tableaux, graphiques, textes, etc.) et en contenu. NOM

Sur chaque page, des photographies, des tableaux, des graphiques, des cartes géographiques ou des sources aident à comprendre les événements et l’importance des principaux enjeux historiques.

NOM

LA PRÉHISTOIRE ET L’ANTIQUITÉ

GROUPE

Légumineuse : Plante dont le fruit est une gousse, comme les pois et les lentilles.

1.22 Meule en pierre servant à broyer le grain

Les légumineuses, comme les fèves, les lentilles, les haricots et les pois, sont également très appréciées puisqu’elles se conservent longtemps. L’élevage Au fil du temps, les gens vivant à l’époque du Néolithique vont également découvrir qu’il est plus simple d’élever des animaux que d’en chasser. Graduellement, bœufs, moutons, chèvres et chevaux sont domestiqués et installés dans des pâturages non loin des villages. On les élève pour leur viande, mais aussi pour leur laine, leur lait et leur cuir.

La cueillette

Associe les activités de subsistance énumérées ci-dessous au mode de vie approprié.

De quelle façon les sociétés du Néolithique se procuraient-elles de la nourriture ? Nomme cinq activités de subsistance. s

s

s

s

Agriculture s Chasse s Élevage s Pêche s Cueillette

MODE DE VIE

ACTIVITÉ

Sédentaire Sédentaire

2

Nomme quatre outils qu’utilisaient les êtres humains de la préhistoire pour se procurer de la nourriture. s

s

s

s

Nomade et sédentaire Nomade et sédentaire

Merci de ne pas photocopier

Chapitre 1

Nomade et sédentaire

© Éditions Grand Duc

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

17

Chapitre 1

Introduction

DATE

Le cahier d’apprentissage débute par une introduction présentant les connaissances qui seront développées au cours de la présente année. Cette section sert notamment à dresser un portrait global des connaissances déjà acquises par les élèves.

Auguste

6900 av. J.-C. Apparition de la poterie

476 Chute de l’Empire romain d’Occident

v. 495 à 429 av. J.-C. Périclès

Périclès

Bol de céramique Blé amidonnier

9000 av. J.-C. Premières plantes cultivées

1792 à 1750 av. J.-C. Code d’Hammourabi

10 000 av. J.-C.

5000 av. J.-C.

PALÉOLITHIQUE

1

Les graminées (ou céréales) sont particulièrement appréciées. En effet, on s’est aperçu qu’en broyant les grains de ces plantes à épi à l’aide d’une meule en pierre, puis en les mélangeant avec de l’eau avant de les faire cuire, on obtenait du pain.

s

Code d’Hammourabi

3500 av. J.-C. Apparition de l’écriture cunéiforme

Entre 500 000 et 400 000 av. J.-C. Homo sapiens

2 500 000 av. J.-C. Premiers outils de pierre

Graminée : Famille de plantes aux feuilles longues et étroites et dont les fleurs ressemblent à des épis. Le seigle, le blé et l’orge sont des exemples de graminées.

1.23 Chèvres et moutons

1

L’Antiquité couvre la période historique comprise entre la fin de la préhistoire et le début du Moyen Âge. Elle commence en 3500 av. J.-C. avec l’apparition de l’écriture et se termine en 476, date de la chute de l’Empire romain d’Occident. L’Antiquité est d’abord marquée par l’émergence des premières civilisations qui se développent grâce à l’apport de l’écriture. C’est également au cours de cette période qu’une première expérience de démocratie est vécue à Athènes, en Grèce, au 5e siècle av. J.-C. Finalement, c’est pendant l’Antiquité que Rome étendra sa domination sur un territoire immense grâce à son armée. Elle formera alors un vaste empire dans lequel elle imposera sa culture et ses institutions.

La préhistoire, qui débute avec l’apparition de l’homme il y a sept millions d’années et se termine avec l’apparition de l’écriture en 3500 av. J.-C., se divise en deux parties distinctes : le Paléolithique et le Néolithique. Le Paléolithique, ou époque de la pierre taillée, est celle où l’être humain connaît son évolution. Elle se termine vers 9000 av. J.-C., alors qu’un changement majeur survient dans le mode de vie de l’être humain : la sédentarisation. La période du Néolithique, ou de la pierre polie, est donc celle où les êtres humains développent l’agriculture et l’élevage et commencent à se rassembler en villages.

Homo sapiens

DATE

L’Antiquité

La préhistoire

7 000 000 av. J.-C.

L’agriculture consiste à faire pousser, de façon délibérée, des plantes – des légumes et des céréales, par exemple – pour satisfaire ses besoins en nourriture. Au Néolithique, on découvre qu’il est possible de semer les graines de ses plantes favorites afin de les récolter.

Tout comme la chasse et la pêche, la cueillette remonte à plusieurs milliers d’années. La nature est généreuse et les gens de l’époque n’ont qu’à se pencher pour cueillir ce dont ils ont besoin. Il peut s’agir de petits fruits, de plantes, de racines, déterrées à l’aide de bâtons fouisseurs, ou de céréales. Quand les réserves sont épuisées, il leur suffit de trouver d’autres plants pour les remplacer. On ne se souciait pas, alors, de préserver ces ressources.

16

Dans ce cahier…

La chasse et la pêche

Pour pratiquer la chasse et la pêche, ils utilisaient des outils comme la lance, le javelot, les arcs et les flèches, le propulseur, les hameçons, le harpon. Ces armes étaient fabriquées à partir des ressources disponibles sur le territoire, comme l’obsidienne, une pierre volcanique. Une fois sédentarisées, les sociétés du Néolithique continueront à chasser et à pêcher, tout en perfectionnant les outils pour le faire.

Des questions sont posées sur le texte ou les documents présentés sur la même page. Ainsi, pour y répondre, inutile de faire un va-et-vient entre les pages du cahier.

IN T R O D U C T I O N

L’agriculture

Généralement associées à un mode de vie plutôt nomade, la chasse et la pêche sont certainement les activités de subsistance les plus anciennes. En effet, longtemps les premiers êtres humains se sont déplacés sur le territoire, poursuivant des troupeaux de gibier pour obtenir la viande nécessaire à leur survie. Ils se nourrissaient également de poissons qu’ils pouvaient pêcher lorsqu’ils se trouvaient à proximité d’un lac ou d’une rivière.

1.21 Des pointes de lance en obsidienne

GROUPE

Les activités de subsistance

2000 av. J.-C.

1000 av. J.-C.

NÉOLITIQUE

10 500 à 8500 av. J.-C. Mureybet

27 av. J.-C. Début de l’empire avec Auguste

507 à 404 av. J.-C. Âge d’or d’Athènes

0 ANTIQUITÉ

Naissance de Jésus-Christ

5500 av. J.-C. Métallurgie du cuivre

Associe les énoncés ci-dessous à la partie de la préhistoire appropriée.

1

Selon toi, qu’est-ce que le Code d’Hammourabi ?

2

Parmi les définitions ci-dessous, encercle celle qui correspond à la démocratie telle qu’elle est vécue au Canada aujourd’hui.

3

Au cours de quelle période historique la Grèce et Rome ont-elles connu leur apogée ? Encercle la bonne réponse.

a) Période pendant laquelle les êtres humains deviennent sédentaires. b) Période pendant laquelle l’être humain évolue et fabrique ses premiers outils. 2

3

Parmi les techniques et activités énumérées ci-dessous, encercle celles qui se développent au cours de la préhistoire.

a) Système politique dans lequel la population prend toutes les décisions et vote elle-même les lois. b) Système politique dans lequel les citoyens choisissent leurs dirigeants.

a) La métallurgie

c) L’agriculture

e) L’élevage

b) La mécanique

d) La poterie

f) Le commerce

c) Système politique dans lequel les dirigeants imposent leurs choix aux citoyens.

Quel événement marque le passage de la préhistoire à l’histoire ?

a) La préhistoire b) L’Antiquité

2

Introduction

Merci de ne pas photocopier

© Éditions Grand Duc

© Éditions Grand Duc

c) Le Moyen Âge

e) L’époque contemporaine

d) L’époque moderne

Merci de ne pas photocopier

Introduction

3

Pages d’ouverture

1 chapitre

Chaque chapitre commence par deux pages de présentation comprenant des photographies d’hier ou d’aujourd’hui, un court texte introductif ainsi qu’une ligne du temps portant sur la période historique abordée dans le chapitre.

La sédentarisation

NOM

GROUPE

DATE

Il y a plusieurs milliers d’années, l’homme faisait son apparition sur la Terre. Au fi l du temps et de son évolution, le mode de vie de l’être humain s’est grandement modifié. Se nourrissant essentiellement des produits de la chasse, de la pêche et de la cueillette, les premiers hominidés étaient en constant déplacement, à la recherche de ces ressources si précieuses pour leur survie. Vers le 9e millénaire av. J.-C., une découverte viendra bouleverser cette façon de faire. En effet, grâce à la pratique de l’agriculture et de l’élevage, l’être humain passera d’un mode de vie nomade à un mode de vie sédentaire. En raison de ce changement, les activités économiques et les rapports entre les individus seront complètement transformés. Quels changements la sédentarisation entraîne-t-elle dans l’organisation sociale et économique des êtres humains ?

1.2 Déesse-mère de Çatal Hüyük (Turquie, 5750 av. J.-C.)

Dans ce chapitre… Amorce Déroulement

L’organisation de la vie en société aujourd’hui ............................

8

La sédentarisation et l’organisation de la vie en société .............. 10 Situation dans l’espace et dans le temps .................................. 10 Le mode de vie et les rapports sociaux .................................... 12 Les activités économiques liées à la sédentarisation .................. 23

Aujourd’hui

Les rapports entre l’individu et la société aujourd’hui .................. 26

Ailleurs

La vallée de Tehuacán ........................................................... 28 1.1 Vestiges de Çatal Hüyük (6000 av. J.-C.)

La sédentarisation 9000 av. J.-C. 3500 av. J.-C. PALÉOLITHIQUE

NÉOLITHIQUE

Invention de l’écriture

6

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

0

Chapitre 1

476

ANTIQUITÉ

J.-C.

© Éditions Grand Duc

1453 MOYEN ÂGE

1000 av. J.-C.

Merci de ne pas photocopier

1000

Chute de l’Empire romain d’Occident © Éditions Grand Duc

1789 ÉPOQUE MODERNE

Prise de Constantinople

Merci de ne pas photocopier

La structure du cahier d’apprentissage

1.3 Blé amidonnier

Aujourd’hui

ÉPOQUE CONTEMPORAINE

Révolution française

2000

Chapitre 1

7

V


Structure du chapitre L’organisation de la vie en société aujourd’hui

1er TEMPS

AMORCE

Aujourd’hui, nos sociétés sont marquées par les relations que nous entretenons avec les autres, que ce soit sur le plan familial, professionnel ou commercial. En effet, pour répondre à nos besoins primaires ou secondaires, nous nous tournons vers différentes personnes, lesquelles y répondent favorablement ou défavorablement.

La section Amorce amène l’élève à s’interroger sur les réalités sociales des sociétés actuelles qui résultent de notre passé historique.

Les individus d’aujourd’hui sont donc interdépendants, c’est-à-dire qu’ils dépendent les uns des autres. En effet, il est difficile de croire que nous pourrions nous en sortir seuls, sans aucune relation avec les autres. 1.4 Marché public à Montréal

Comment ferions-nous alors pour nous nourrir ou nous vêtir ? Heureusement, de nos jours, le travail est partagé dans la société et nous pouvons compter sur les autres pour fabriquer nos maisons et préparer notre nourriture. Et c’est la même chose dans tous les aspects de notre vie.

Au bas des pages sont posées des questions liées aux textes reproduits, aux photographies ou au contenu de la page.

Que l’on veuille réparer un tuyau qui fuit, se faire couper les cheveux ou changer les pneus de la voiture, il suffit de faire appel à un ou une spécialiste pour que la situation soit réglée.

1.5 Centre commercial

1

AMORCE

Nomme trois types de relations que nous entretenons avec les autres. NOM

s 2

s

s

a) Lorsqu’on dit que les êtres humains sont interdépendants, qu’est-ce que cela signifie ?

D ÉR O UL EMEN T

Merci de ne pas photocopier

Chapitre 1

6900 av. J.-C. Apparition de la poterie 1.9 Biface

9000 av. J.-C. Premières plantes cultivées

2 500 000 av. J.-C. Premiers outils de pierre

© Éditions Grand Duc

10 500 à 8000 av. J.-C. Mureybet 400 000 av. J.-C.

Croissant fertile

2e TEMPS

D ÉR O UL EMEN T 500

7000 à 5700 av. J.-C. Çatal Hüyük

1.11 Bol de céramique

10 000 av. J.-C

5000 av. J.-C

2 500 000 av. J.-C. 400 000 av. J.-C. Domestication du feu

0

DATE

1.8 Chronologie de la préhistoire

SITUATION DANS L’ESPACE ET DANS LE TEMPS

b) Donne un exemple d’interdépendance entre les individus.

8

GROUPE

La sédentarisation et l’organisation de la vie en société

400 000 av. J.-C. Apparition de l’Homo sapiens

1000

7500 av. J.-C. Apparition du tissage

3500 av. J.-C. Découverte de l’écriture

10 000 à 8300 av. J.-C. Premier village : Aïn Mallaha

5500 av. J.-C. Métallurgie du cuivre

kilomètres

Dans ce deuxième temps, on entre dans le cœur du sujet, à savoir l’interprétation historique des événements. Au début de cette section se trouvent une carte géographique et une ligne du temps permettant de se situer dans l’espace et dans le temps avant de commencer l’étude de la réalité sociale abordée dans le chapitre.

7000 av. J.-C. Apparition de la vannerie

1.7 Le Croissant fertile Le Croissant fertile, l’un de premiers foyers de sédentarisation, se nomme ainsi en raison des caractéristiques favorables à l’agriculture et à l’élevage qu’on y trouvait (terres fertiles, climat propice, proximité de l’eau, etc.).

1.10 Vannerie

1

Sur la carte 1.7 ci-dessus, place correctement les éléments suivants.

2

Pourquoi appelle-t-on cette région le Croissant fertile ?

3

Parmi les caractéristiques suivantes, encercle celles qui sont favorables à l’agriculture et à l’élevage.

1

Au cours de quelle époque historique la sédentarisation a-t-elle eu lieu ?

2

Quelles nouvelles activités seront pratiquées pendant cette période ?

3

D’après toi, pourquoi les êtres humains ont-ils décidé de se sédentariser ?

Tigre s Euphrate s Mer Méditerranée s Golfe Persique s Mer Rouge s Nil s Mer Caspienne s Mer Noire

a) La présence d’un cours d’eau

d) Un sol aride et désertique

b) Un relief montagneux NOM

e) Un climat chaud et humide

c) Du gel

f) Des terres fertiles

10

GROUPE

DATE

QUESTIONS DE SYNTHÈSE Merci de ne pas photocopier

Chapitre 1

© Éditions Grand Duc

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

Chapitre 1

11

1. Complète les phrases ci-dessous à l’aide des termes suivants. Surplus accumulés s Réchauffement climatique s Sédentaires s Augmentation de la population s Agriculture a) Le

entraîne le développement de l’

b) Les sociétés deviennent alors de nourriture.

.

et commencent à produire beaucoup plus

c) Grâce aux

, on peut observer une

.

2. Complète le tableau ci-dessous en indiquant, selon le cas, la technique ou l’utilité.

TECHNIQUE

UTILITÉ

Poterie Fabrication de bijoux, d’armes et d’outils pour l’agriculture plus performants que ceux en pierre 3. Place les mots suivants au bon endroit dans le schéma. Échanges s Division du travail s Les surplus agricoles

Des questions sont également posées au bas des pages. De plus, des questions de synthèse sont incluses dans cette section, conduisant ainsi au réinvestissement de l’ensemble des connaissances acquises dans le chapitre.

A U J O UR D ’HUI

Les rapports entre l’individu et la société aujourd’hui

3e TEMPS

favorisent la

ce qui oblige les gens à faire des

4. En une ou deux phrases, explique le fonctionnement des échanges à l’époque du Néolithique. Ta réponse doit comprendre les mots suivants. Artisans s Troc s Nourriture s Échangent s Biens

5. Selon toi, pourquoi les habitants se divisent-ils le travail à l’époque du Néolithique ? Explique ta réponse.

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

Chapitre 1

25

A U J O UR D ’HUI

Les secteurs de l’activité économique Aujourd’hui, nous nous partageons toujours le travail dans la société. Les activités économiques sont ainsi divisées en trois grands secteurs.

Le secteur primaire regroupe toutes les activités liées à l’extraction des ressources et à l’agriculture. La pêche, l’élevage et la sylviculture en sont des exemples.

1.30 Territoire agricole

Sylviculture : Ensemble des pratiques liées à l’exploitation et à l’entretien de la forêt.

Le secteur secondaire regroupe les activités de transformation. Les industries pétrochimique, automobile et électronique, les mines et le domaine de la construction font partie de ce secteur.

1.32 Lits d’hôpital

1

1.31 Chantier de construction

Finalement, le secteur tertiaire regroupe toutes les activités de services. Il comprend notamment les services publics, comme les écoles et les hôpitaux, les commerces, les activités touristiques, les entreprises de transport et le domaine de l’énergie (centrales hydroélectriques, thermiques, etc.).

Dans le dernier temps, l’élève prendra connaissance d’éléments de continuité ou de changement, issus du passé, que l’on observe dans les sociétés contemporaines. Au bas des pages se trouvent des questions portant sur ce sujet.

Nomme le secteur d’activité pouvant être associé aux énoncés suivants.

illeurs Calebasse : Fruit du calebassier, plante de la famille des courges. Amarante : Plante aux fleurs de couleur pourpre dont on consommait les feuilles, un peu à la manière des épinards.

LA VALLÉE DE TEHUACÁN La région du Croissant fertile n’est pas le seul endroit où des gens s’installeront pour pratiquer l’agriculture. La vallée de Tehuacán, au Mexique, possède également des caractéristiques propices à la sédentarisation des êtres humains. Elle compte de  nombreux ruisseaux et des grottes naturelles qui attireront les peuples nomades. Le nom espagnol Tehuacán peut d’ailleurs se traduire par « place des dieux » ou « place des pierres ».

a) On vient d’annoncer la fabrication d’un nouveau modèle d’ordinateur plus performant.

Le début de l’agriculture Dès le 11e siècle av. J.-C., les grottes de la vallée de Tehuacán seront habitées par des tribus de chasseurscueilleurs qui s’en servent comme refuges. Puis, vers 6500 av. J.-C., les Tehuacanos commencent à pratiquer l’agriculture. Les principales plantes cultivées sont le maïs sauvage (ou téosinte), les calebasses, l’amarante, les piments, l’avocat, les courges, les haricots et le coton. Au cours de fouilles, les archéologues ont en effet découvert des graines de ces plantes et ont pu ainsi établir que les sociétés installées dans la vallée de Tehuacán s’adonnaient à l’agriculture.

b) La culture du riz se fait principalement dans les pays asiatiques.

c) Jean pense devenir infirmier.

2

Parmi les secteurs suivants, encercle celui qui emploie le plus de travailleurs et travailleuses de nos jours. a) Le secteur primaire

26

Chapitre 1

b) Le secteur secondaire

c) Le secteur tertiaire

Merci de ne pas photocopier

A IL L EUR S

© Éditions Grand Duc

La section Ailleurs présente une autre société qui évolue en même temps que celle étudiée dans le chapitre. Ainsi, des liens et des comparaisons pertinentes peuvent être établis.

1.34 La vallée de Tehuacán

1

Quels sont les deux facteurs naturels qui ont incité les gens de l’époque à s’installer dans la vallée de Tehuacán ? s

2

s s 3

Qu’est-ce qui nous permet de savoir que les Tehuacanos pratiquaient l’agriculture ?

28

VI

La structure du cahier d’apprentissage

s

Nomme trois plantes que cultivaient les Tehuacanos. s

Merci de ne pas photocopier

Chapitre 1

Merci de ne pas photocopier

© Éditions Grand Duc

© Éditions Grand Duc


Les annexes InterprĂŠter une ligne du temps Buts (Pourquoi interprĂŠter une ligne du temps ?)

B O Î T E À O U T IL S

t 1PVSTJUVFSMFT�W�OFNFOUTMFTVOTQBSSBQQPSUBVYBVUSFT t 1PVSWJTVBMJTFSMFE�SPVMFNFOUDISPOPMPHJRVFEFT�W�OFNFOUT t 1PVSBQQS�DJFSMFTJOUFSWBMMFTEFUFNQT FOUSFMFT�W�OFNFOUTEVQBTT�  PV‍ڀ‏FOUSF‍ڀ‏MFT‍ڀ‏�W�OFNFOUTEVQS�TFOUFUDFVYEVQBTT�  t 1PVSGBJSFSFTTPSUJSEFTDBVTFTFUEFTDPOT�RVFODFT

-FTĕDIFTEFMB#PÔUFËPVUJMTE�DSJWFOUMFOTFNCMFEFT UFDIOJRVFTFNQMPZ�FTQBSMFTIJTUPSJFOTFUIJTUPSJFOOFT

t 1PVSEJTUJOHVFSEFTĂ?MĂ?NFOUTEFDIBOHFNFOUFUEFDPOUJOVJUĂ? t 1PVSDPNQBSFSEFVYTPDJĂ?UĂ?TĂ‹MBNĂ?NFĂ?QPRVFPVĂ‹EFTĂ?QPRVFTEJÄŒĂ?SFOUFT

MĂŠthode (Comment faire ?) 1

 DĂŠfinir l’intention de lecture. *MFTUJNQPSUBOURVFUPOJOUFOUJPO EF‍ڀ‏MFDUVSFTPJUDMBJSF DBSMFUSBJUFNFOU EFMJOGPSNBUJPOTFSBEJÄŒĂ?SFOUTFMPO MBSBJTPOQPVSMBRVFMMFUVDPOTVMUFT MB‍ڀ‏MJHOFEV‍ڀ‏UFNQT

4

Analyser et interprÊter l’information pour rÊpondre à  l’intention. 1S�UFBUUFOUJPOBVY�M�NFOUT EJOGPSNBUJPOQPODUVFMTFU BVY‍ڀ‏Q�SJPEFT

2

 Lire le titre. *MEFWSBJUQSĂ?DJTFSMFUIĂ’NFUSBJUĂ?

5

Voir si le document rÊpond à  l’intention de lecture. 4JDFTUMFDBT OPUFMFT�M�NFOUT EJOGPSNBUJPOFUMFTS�G�SFODFT TVS‍ڀ‏EFTĕDIFTEF‍ڀ‏DPOTJHOBUJPO

3

DÊcoder les repères de temps. 7�SJĕFMFTEBUFTJOEJRV�FTBVY FYUS�NJU�TEFMBMJHOFFUDPOTJEÒSF M�DIFMMFEF‍ڀ‏UFNQTRVJB�U��UBCMJF

ModĂŠlisation

G L O S S A IR E

Les rÊgimes politiques de Rome de sa fondation à la chute de l’Empire romain d’Occident 1000 av. J.-C.

500 av. J.-C. MONARCHIE

753 av. J.-C.

509 av. J.-C.

500 EMPIRE

27

Glossaire

476

1

J’ai l’intention de voir s’il y a du changement ou de la continuitÊ dans les rÊgimes politiques de Rome.

2

Le titre conďŹ rme que la ligne du temps touche les rĂŠgimes politiques de Rome de sa fondation Ă la chute de l’Empire romain d’Occident. Donc, c’est une ligne du temps qui me sera utile.

3

La ligne se situe entre 1000 av. J.-C. et l’an 500, soit une pÊriode de 1500 ans. Elle est divisÊe en trois intervalles de 500 ans chacun.

Abbaye :.POBTUĂ’SFPVDPVWFOUDBUIPMJRVF EJSJHĂ?QBSVOBCCĂ?PVVOFBCCFTTF

4

La ligne du temps indique les pÊriodes associÊes aux diffÊrents rÊgimes politiques. Il n’y a pas d’information ponctuelle. J’en conclus que les rÊgimes politiques changent selon les Êpoques. Cette ligne ne me permet pas de relever une continuitÊ dans les rÊgimes politiques.

Abstrait : 4FEJUEFRVFMRVFDIPTFRVJOFTU QBT‍ڀ‏DPODSFU RVPOOFQFVUQBTWPJS

5

180

0 RÉPUBLIQUE

BoĂŽte Ă outils

A

La ligne du temps suggère plus de changements que de continuitÊ.

Merci de ne pas photocopier

Bourgs : 2VBSUJFSTEIBCJUBUJPOPV DPNNFSDJBVYPĂĄTFDPODFOUSFOUMFTBDUJWJUĂ?T BSUJTBOBMFTFUNBSDIBOEFT

Agave :1MBOUFNFYJDBJOFEPOUPOTFTFSUQPVS GBJSFEFTÄ•CSFTUFYUJMFTFUVOFCPJTTPOBMDPPMJTĂ?F

Brigandage : "DUJPONBMIPOOĂ?UF WPM

Ă€ l’usance :&YQSFTTJPOEV.PZFOÂŹHF TJHOJÄ•BOUjĂ‹MĂ?DIĂ?BODFx Amarante :1MBOUFBVYĘFVSTEFDPVMFVS QPVSQSFEPOUPODPOTPNNBJUMFTGFVJMMFT  VO‍ڀ‏QFVĂ‹MBNBOJĂ’SFEFTĂ?QJOBSET AnalphabĂŠtisme : 'BJU QPVSVOFQFSTPOOF  EF‍ڀ‏OFTBWPJSOJMJSFOJĂ?DSJSF Aristocratie : 'PSNFEFHPVWFSOFNFOU På‍ڀ‏MF‍ڀ‏QPVWPJSFTUEĂ?UFOVQBSVOFĂ?MJUF  VOF‍ڀ‏DMBTTFTPDJBMFQSJWJMĂ?HJĂ?F Armoiries :4ZNCPMFTEJTUJODUJGTEVO‍ڀ‏QBZT  EVOFGBNJMMFPVEVOJOEJWJEVRVPOSFQSĂ?TFOUF TVSVOĂ?DV Arpent :"ODJFOOFVOJUĂ?EFNFTVSFEF‍ڀ‏MPOHVFVS RVJQPVWBJUWBSJFSEVOFSĂ?HJPOĂ‹MBVUSF Ascète : 1FSTPOOFRVJTJNQPTFVOFWJFSVEF FU‍ڀ‏BVTUĂ’SF RVJPCĂ?JUĂ‹EFTSĂ’HMFTTĂ?WĂ’SFT AscĂŠtisme :7JFSVEFFUBVTUĂ’SFEBOTMBRVFMMF POTFQSJWFEFQMBJTJST Auroch :#”VGTBVWBHFEFHSBOEFUBJMMF EPOU MBSBDFFTUBVKPVSEIVJEJTQBSVF

C Calculi : +FUPOTEBSHJMFEFEJÄŒĂ?SFOUFT GPSNFTRVJTFSWBJFOUĂ‹JEFOUJÄ•FSFUĂ‹DPNQUFS MFT‍ڀ‏NBSDIBOEJTFT Calebasse :'SVJUEVDBMFCBTTJFS QMBOUF EFMBGBNJMMFEFTDPVSHFT Capital : &OTFNCMFEFCJFOTPVEFSJDIFTTFT BDDVNVMĂ?TRVJTPOUVUJMJTĂ?TQPVSQSPEVJSF EF‍ڀ‏OPVWFBVYCJFOTPVSFWFOVT Cens : *NQĂ™URVJDPSSFTQPOEBVMPZFSEFMBUFSSF Champart : *NQĂ™URVJDPSSFTQPOE Ă‹VOQPVSDFOUBHFEFTSĂ?DPMUFT Chapon :$PRRVJBĂ?UĂ?DBTUSĂ?QPVSRVJMFOHSBJTTF FUTPJUQMVTUFOESF Charte :"V.PZFOÂŹHF Ă?DSJUEPOOBOU EFT‍ڀ‏ESPJUTPVEFTQSJWJMĂ’HFTĂ‹VOFDPSQPSBUJPO PVĂ‹VOFWJMMF ChrĂŠtientĂŠ :&OTFNCMFEFTQBZTPVEFT‍ڀ‏QFVQMFT DISĂ?UJFOT CiguĂŤ : 1MBOUFWĂ?OĂ?OFVTFEPOUPOFYUSBZBJU VO‍ڀ‏QPJTPO Circonscription :%JWJTJPOEVUFSSJUPJSF SĂ?HJPO SFQSĂ?TFOUĂ?FQBSVOEĂ?QVUĂ?PVVOFEĂ?QVUĂ?F

Autarcie :4ZTUĂ’NFĂ?DPOPNJRVFEBOTMFRVFMEFT HFOTQFVWFOUSĂ?QPOESFĂ‹UPVTMFVSTCFTPJOTQBS FVYNĂ?NFTFUWJWSFEFMFVSTQSPQSFTSFTTPVSDFT

CitÊ-État :7JMMFRVJFYFSDFVODPOUSÙMFTVSMF UFSSJUPJSFRVJMFOUPVSF&MMFFTUH�O�SBMFNFOU EJSJH�FQBSVOSPJFUQPTTÒEFEFTJOTUJUVUJPOT RVJMVJTPOUQSPQSFT

B

Citoyen :1FSTPOOFRVJQPTTÒEFEFTESPJUT DJWJMTFUQPMJUJRVFTEBOTVO²UBU

Basalte : 3PDIFWPMDBOJRVFQSPWFOBOU EV‍ڀ‏SFGSPJEJTTFNFOUEFMBMBWF BÊnÊficiaire :1FSTPOOFRVJC�O�ĕDJFEVO BWBOUBHF DPNNFDFMVJEFSFDFWPJSVO‍ڀ‏QBJFNFOU

194

Bourgeoisie :$BU�HPSJFTPDJBMFFUUJUSF EPOO�EBCPSEBVYIBCJUBOUTEFTCPVSHT QVJT‍ڀ‏BVY‍ڀ‏NBSDIBOETFUBVYBSUJTBOT

Affranchir : 3FOESFMJCSF6OBÄŒSBODIJFTU EPODVOBODJFOFTDMBWFRVFTPONBĂ”USFBMJCĂ?SĂ?

Alun : 4FMFYUSBJUEBOTDFSUBJOFTS�HJPOT EV‍ڀ‏NPOEFFUVUJMJT�FOUFJOUVSF

Š²EJUJPOT(SBOE%VD

Sylviculture : Ensemble des pratiques liÊes à l’exploitation et à l’entretien de la forêt.

Civilisation :&OTFNCMFEFTDBSBDUĂ?SJTUJRVFT TQĂ?DJÄ•RVFTRVJUPVDIFOUEJÄŒĂ?SFOUTEPNBJOFT BSUJTUJRVF JOUFMMFDUVFM SFMJHJFVY UFDIOJRVF  QPMJUJRVF FUD EVOFTPDJĂ?UĂ?

Merci de ne pas photocopier

Glossaire

-FHMPTTBJSFSFHSPVQF UPVTMFTNPUTFUDPODFQUT E�ĕOJTEBOT‍ڀ‏MFDBIJFS

BoulĂŠ : *OTUJUVUJPOQPMJUJRVFE"UIĂ’OFTDIBSHĂ?F EFGBJSFMFTMPJT

Š²EJUJPOT(SBOE%VD

Les rubriques L’armÊe, un instrument de conquête

%BOTDFSUBJOFTQBHFTFTUEPOO�F EFMJOGPSNBUJPOTVQQM�NFOUBJSF  JOU�SFTTBOUFPVJOVTJU�F TVSEFTTVKFUT  EFTQFSTPOOBHFTPV‍ڀ‏EFT�W�OFNFOUT QS�TFOU�TEBOTMF‍ڀ‏DIBQJUSF

À partir de 107 av. J.-C., l’armÊe romaine est une armÊe de mÊtier constituÊe de lÊgions comprenant de 5000 à 6000 hommes environ. Celles-ci se divisent en 10 cohortes de 600 hommes, qui se divisent à leur tour en trois manipules de 200 soldats, lesquels se subdivisent en deux centuries de 100 hommes chacune. À cela s’ajoute gÊnÊralement une cavalerie de 120 à 300 hommes. Chaque soldat reçoit son Êquipement (casque, bouclier, poignard) ainsi qu’une solde. À son apogÊe, l’Empire romain compte près de 350 000 soldats dispersÊs sur son territoire, couvrant ainsi ses 10 000 km de frontières.

AU JOU R D ’ HU I

-FTBOFDEPUFTSFMBU�FTEBOTMB‍ڀ‏SVCSJRVF"VKPVSEIVJ QFSNFUUFOUEFDPOTUBUFSDFSUBJOFTS�QFSDVTTJPOT EV‍ڀ‏QBTT�TVSMF‍ڀ‏QS�TFOU

3.14 Les conditions de la citoyennetĂŠ

%BOTDFUUFSVCSJRVFTPOU QSĂ?TFOUĂ?TEFTEPDVNFOUT Ă?DSJUTEFTPVSDFQSJNBJSF PVTFDPOEBJSF*MQFVUTBHJS EVOFTTBJ EVOEJTDPVST  EVOFDIBOTPO FUD

ÂŤ

L’Êtat actuel du gouvernement est le suivant. Prennent part au gouvernement ceux qui sont nÊs de parents ayant tous deux le droit de citÊ. Les jeunes gens sont inscrits [‌] au nombre des dÊmotes à l’âge de 18 ans. Au moment de l’inscription, les dÊmotes, après serment, dÊcident par un vote : premièrement s’ils ont l’âge exigÊ par la loi [‌] ; deuxièmement s’ils sont de condition libre et de naissance lÊgitime.

Âť

Source : ARISTOTE, Constitution d’Athènes, XLII (42), 1.

Š²EJUJPOT(SBOE%VD

Merci de ne pas photocopier

Les vestiges des voies romaines Encore aujourd’hui, il existe des vestiges des routes construites par les Romains. Si certaines voies ne sont plus utilisÊes, sauf par les touristes qui prennent plaisir à les dÊcouvrir, d’autres constituent encore des axes routiers importants. En fait, elles ont ÊtÊ recouvertes de matÊriaux modernes, mais elles correspondent au tracÊ original des Romains. C’est le cas de la route nationale 7, en France, qui relie Paris à Menton en passant par Lyon. Des infrastructures, comme des ponts, datent Êgalement de l’Êpoque romaine.

La structure du cahier d’apprentissage

VII


5

La christianisation

de l’Occident

chapitre

C’est sous l’Empire romain que la religion catholique se développe, mais c’est au Moyen Âge qu’elle s’impose en Occident. L’Église devient en effet une organisation et un acteur important dans le développement de la société européenne. Les valeurs et les idées qu’elle véhicule influencent les dirigeants des différents royaumes de l’époque et se transposent dans leur organisation sociale. Tant la vie privée que la vie publique sont soumises aux obligations et principes religieux. De plus, par la mise en place de ses différentes institutions, l’Église contribue au développement des savoirs et de l’enseignement. Les sociétés occidentales ont pendant longtemps été marquées par cette influence majeure qu’a eue la religion catholique, et elles le sont même encore aujourd’hui. Quel rôle l’Église catholique a-t-elle joué dans la formation et l’organisation de l’Europe ?

Dans ce chapitre… Amorce Déroulement

Aujourd’hui Ailleurs

9000 av. J.-C. PALÉOLITHIQUE

L’influence de la religion dans la société aujourd’hui.................... L’influence de l’Église dans la formation de l’Occident ................. Situation dans l’espace et dans le temps .................................. Les institutions de l’Église chrétienne ....................................... L’organisation sociale, politique et économique .......................... La culture en Europe.............................................................. Les valeurs et les attributs identitaires dans la société occidentale aujourd’hui ..................................... Le monde islamique...............................................................

124 124 126 131 137 146 148

3500 av. J.-C.

0

NÉOLITHIQUE

Invention de l’écriture

120

122

Chapitre 5

ANTIQUITÉ 1000 av. J.-C. J.-C.

Merci de ne pas photocopier

© Éditions Grand Duc


NOM

GROUPE

DATE

5.2 La cathédrale de Reims, en France

5.1 L’église du Saint-Sépulcre à Jérusalem, en Israël

476

1000

La christianisation de l’Occident

1453

MOYEN ÂGE

Chute de l’Empire romain d’Occident © Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

1789 ÉPOQUE MODERNE

Prise de Constantinople

5.3 La croix du mont Royal à Montréal

Aujourd’hui

ÉPOQUE CONTEMPORAINE

Révolution française

2000

Chapitre 5

121


AMORCE

L’influence de la religion dans la société aujourd’hui Les appartenances religieuses présentes au Québec Au Québec, il existe de multiples appartenances religieuses, en raison des nombreuses vagues d’immigration que la province a connues. RELIGION Catholique

Protestante

Le protestantisme regroupe plusieurs courants religieux chrétiens nés en opposition au catholicisme au début de l’époque moderne. Il comprend notamment les anglicans, les luthériens, les réformistes et les Églises évangéliques (baptistes, adventistes, méthodistes, pentecôtistes). Contrairement aux catholiques, les protestants se réfèrent uniquement à la Bible comme source de croyance, n’accordent pas la même importance à leur clergé et ne croient pas à l’autorité du pape.

Orthodoxe

Issue des premières communautés chrétiennes, l’Église orthodoxe partage la plupart des croyances de l’Église catholique. Elle considère toutefois l’évêque, qu’on appelle le patriarche, comme le personnage le plus important de la communauté. Les prêtres, eux, sont appelés des popes.

Juive Musulmane 5.4 Un jeune juif sépharade en train de prier

PRÉSENTATION Religion chrétienne dont les croyances se fondent sur la vie et les enseignements de Jésus-Christ tels qu’ils sont décrits dans l’Ancien et le Nouveau Testament. Représentée par l’Église catholique romaine et ses institutions, elle reconnaît l’autorité du pape.

Religion dont les membres seraient les descendants des premières tribus d’Israël. Elle se fonde sur le respect des lois que Dieu auraient transmises à Moïse et qui se trouvent dans la Torah. Religion qui s’articule autour du Coran, un livre sacré contenant les enseignements de Dieu révélés à Mahomet, que les musulmans considèrent comme le dernier prophète.

D’autres appartenances religieuses sont également présentes au Québec. Par exemple, on trouve des bouddhistes, des hindous et des sikhs. Par ailleurs, certains Québécois et Québécoises se défi nissent comme n’ayant aucune appartenance religieuse particulière. On appelle généralement ces gens des athées.

1

Selon toi, quelle est la religion la plus importante au Québec sur le plan du nombre de personnes qui y adhèrent ? Pourquoi ? Plusieurs réponses possibles. Exemple : La religion catholique parce que c’était celle des premiers Européens qui se sont installés sur le territoire.

2

Pourquoi y a-t-il de nombreuses appartenances religieuses dans la province ? Plusieurs réponses possibles. Exemples : Parce que des immigrants pratiquant diverses religions s’y sont installés. Parce que la liberté de religion est permise au Québec.

122

Chapitre 5

Merci de ne pas photocopier

© Éditions Grand Duc


NOM

GROUPE

DATE

5.5 Extrait de la Charte québécoise des droits et libertés de la personne

La liberté de religion Si autant de religions sont présentes sur le territoire du Québec et du Canada, c’est parce que notre société a décidé que la liberté de religion est un principe de base à respecter, au même titre que la liberté d’opinion et d’expression. Elle est même inscrite dans la Charte des droits et libertés du Canada ainsi que dans la Charte québécoise des droits et libertés de la personne.

Les rituels à caractère religieux ponctuant notre vie Des fêtes et des rituels religieux ponctuent notre quotidien, que nous soyons pratiquants ou non.

«

3. Toute personne est titulaire des libertés fondamentales telles la liberté de conscience, la liberté de religion, la liberté d’opinion, la liberté d’expression, la liberté de réunion pacifique et la liberté d’association.

»

Source : Gouvernement du Québec, « Charte des droits et libertés de la personne du Québec », [En ligne], 2012.

Les fêtes Des fêtes célébrées chaque année comme Noël, Pâques et la Saint-Jean-Baptiste sont à l’origine des fêtes religieuses. Elles commémorent en effet des événements importants de l’histoire du christianisme, comme la naissance de Jésus-Christ à Noël et sa résurrection à Pâques. Les célébrations de la foi Notre vie est également ponctuée de moments marquants, de passages que nous souhaitons souvent partager et célébrer. Ainsi, la naissance d’un enfant, le mariage et même la mort d’un être cher sont généralement soulignés par des célébrations à caractère souvent religieux, comme un baptême ou une messe. 5.6 Des nouveaux mariés à la sortie de l’église

1

2

Indique si les affirmations suivantes sont vraies ou fausses, en justifiant ta réponse si l’affirmation est fausse. a) Au Québec, tout comme au Canada, la liberté de religion n’est pas permise. . . . . . . . . . . .

Vrai

Faux

b) Notre vie est encore marquée par des rituels à caractère religieux comme des fêtes et des célébrations. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Vrai

Faux

Nomme deux ou trois éléments qui démontrent l’influence de la religion dans notre société. s s s

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

Chapitre 5

123


D ÉR O UL EMEN T

L’influence de l’Église dans la formation de l’Occident SITUATION DANS L’ESPACE ET DANS LE TEMPS

ROYAUME D’ANGLETERRE

Londres Saint Omer

Bruges Bruxelles SAINT-EMPIRE Laon Spire Ratisbonne Reims Paris Troyes ROMAIN GERMANIQUE Vienne Langres Tours Vézelay Einsiedeln OCÉAN ROYAUME DE FRANCE Cluny ATLANTIQUE Lyon Clermont Milan Venise Bordeaux Le Puy Gènes Saint-JacquesToulouse Fréjus de-Compostelle Roncevaux Marseille ARAGON

PORTUGAL

Corse

CASTILLE

Lisbonne

Baléares

Cordoue Grenade

EMPIRE DES ALMORAVIDES

Bari

Belgrade MER NOIRE

Sofia Durazzo Ohrid

Constantinople Nicée SULTANAT Dorylée SELDJOUKIDE GRÈCE Smyrne Césarée Messine Palerme Athènes Éphèse Iconium ROYAUME DE SICILE Édesse Tunis Antalya Alep Antioche M ER Candie Famagouste M É D I T ERRA N É E Homs Crête Chypre Tripoli Damas Saint-Jean-d’Acre

Sardaigne

Tolède

Rome

HONGRIE

Brindisi

EMPIRE BYZANTIN

Jérusalem

Alexandrie

Pays chrétiens romains Pays chrétiens orthodoxes Pays musulmans Tracé de la première croisade (1096-1099) Chemin de Compostelle

ÉGYPTE DES FATIMIDES 0

250

500

kilomètres

5.7 Les territoires chrétiens et musulmans vers l’an 1000 et les routes de pèlerinage

1

Observe la carte 5.7 et décris la localisation des territoires chrétiens et des territoires musulmans. Territoires chrétiens : Ils sont principalement situés en Europe, sauf pour une partie de l’Espagne. Territoires musulmans : Ils sont principalement situés au Moyen-Orient et dans le nord de l’Afrique.

2

Jérusalem est une ville importante pour les chrétiens. Elle est pourtant située en territoire musulman. D’après toi, quelle conséquence cela entraînera-t-il ? Plusieurs réponses possibles. Exemple : Des conflits entre chrétiens et musulmans.

3

Relève une autre destination importante pour les pèlerins du Moyen Âge. Saint-Jacques-de-Compostelle.

124

Chapitre 5

Merci de ne pas photocopier

© Éditions Grand Duc


NOM

GROUPE

DATE

5.8 La christianisation de l’Occident

800 Charlemagne est sacré empereur d’Occident

391 Théodose impose le christianisme comme religion d’État 68 à 100 Rédaction des Évangiles

1453 Prise de Constantinople par les Turcs

1092-1096 Première croisade 5.10 Charlemagne (724-814)

0

500

1000

1500

1215 Statuts de l’Université de Paris

476 Chute de l’Empire romain d’Occident 910 Fondation de l’abbaye de Cluny

313 Constantin promulgue l’édit de Milan qui accorde la liberté de culte

5.9 Constantin (v. 285-337)

1

5.11 Des docteurs de l’Université de Paris

Au cours de quelle période historique la religion chrétienne s’est-elle surtout répandue en Europe ? Au Moyen Âge.

2

Observe l’illustration 5.10 de Charlemagne. Quels éléments ou symboles te permettent d’affirmer que la religion avait une certaine importance pour lui ? Il porte un objet surmonté d’une croix.

3

Parmi les groupes ou personnages suivants, encercle ceux qui ont contribué à la christianisation de l’Occident. a) Constantin

c) Les musulmans

e) Les ordres monastiques

b) Charlemagne

d) Théodose

f) Les Turcs

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

Chapitre 5

125


LES INSTITUTIONS DE L’ÉGLISE CHRÉTIENNE Les relations entre l’Empire romain et l’Église chrétienne C’est au 1er siècle, en Judée, alors territoire romain, que le christianisme naît. Les persécutions Les Romains n’imposent pas leur culte aux populations, mais souhaitent que leurs territoires demeurent en paix. C’est pourquoi les tensions émergentes entre les juifs et les chrétiens, qui troublent la paix publique, poussent les autorités romaines à agir. Accusés d’être à l’origine des tensions, les chrétiens sont punis et exécutés au Colisée devant des foules en délire. C’est au 3e siècle, particulièrement pendant les règnes de Decius (210-251), de Valérien (v. 193 – v. 260) et de Dioclétien (v. 244-311), que la persécution des chrétiens est la plus violente. 5.12 Le martyre de saint Ignace d’Antioche

Concile œcuménique : Assemblée des évêques qui décide des orientations de l’Église catholique. Dogme : Élément fondamental et incontestable.

La reconnaissance de la religion chrétienne En 313, Constantin fait un songe prémonitoire au cours duquel Jésus lui aurait prédit la victoire contre ses ennemis politiques. La prédiction s’étant réalisée, l’empereur, maintenant favorable au christianisme, publie l’édit de Milan, dans lequel il accorde la liberté de culte à tous les habitants de l’Empire, mettant ainsi fin aux persécutions. De plus, il incite les chrétiens à s’organiser et convoque à Nicée, en 325, le premier concile œcuménique, au cours duquel sont établis les principaux dogmes de la foi catholique. Constantin est le premier empereur romain à se convertir au christianisme. Le christianisme, religion officielle de l’État En 380, l’empereur Théodose se convertit également au christianisme et publie un édit, celui de Thessalonique, qui impose le catholicisme comme religion officielle de l’Empire romain. Dorénavant, seule la religion chrétienne est autorisée sur le territoire de l’Empire.

Date les événements ci-dessous et place-les chronologiquement sur la ligne du temps. 0

100

200

300

400

500

a) La publication de l’édit de Milan. b) La reconnaissance du christianisme comme religion officielle. c) Le point culminant des persécutions chrétiennes. d) La naissance du christianisme. e) La chute de l’Empire romain d’Occident.

126

Chapitre 5

Merci de ne pas photocopier

© Éditions Grand Duc


NOM

GROUPE

DATE

Des éléments de continuité entre l’Empire romain d’Occident et le début du Moyen Âge Malgré la chute de l’Empire romain d’Occident en 476 et l’arrivée des peuples germaniques, la religion chrétienne perdure et continue de se répandre. Les prêtres, bien qu’ils soient peu nombreux en Occident, contrairement à la situation en Orient, poursuivent leur mission de conversion des peuples considérés comme païens. L’organisation de l’Église se poursuit également et une structure hiérarchique de plus en plus définie se met en place. Le latin, autrefois la langue des Romains, continue à être utilisé dans les églises et devient ainsi la langue officielle du christianisme.

Païen : Qui croit à une autre religion que le christianisme.

5.13 Le baptême du roi Clovis, le 25 décembre 496

La reine [Clotilde] fait alors venir en secret saint Rémi, «évêque de la ville de Reims, en le priant d’insinuer chez le roi [Clovis] la parole du salut. L’évêque l’ayant fait venir en secret commença à lui insinuer qu’il devait croire au vrai Dieu, créateur du ciel et de la terre, et abandonner les idoles qui ne peuvent leur être utiles, ni à lui, ni aux autres. […] Ce fut le roi qui le premier demanda à être baptisé par le pontife. Il s’avance, nouveau Constantin, vers la piscine pour se guérir de la maladie d’une vieille lèpre et pour effacer avec une eau fraîche de sales taches faites anciennement [persécution de la population de Tours]. Lorsqu’il y fut entré pour le baptême, le saint de Dieu [Rémi] l’interpella d’une voix éloquente en ces termes : “Courbe doucement la tête, ô Sicambre ; adore ce que tu as brûlé, brûle ce que tu as adoré.” […] Plus de trois mille hommes de son armée furent également baptisés.

»

5.14 Le baptême de Clovis, roi des Francs, par saint Rémi

Source : Grégoire DE TOURS, Histoire des Francs, tome II, traduite du latin par Robert Latouche, Paris, Les Belles Lettres, Collection Les classiques de l’histoire de France au Moyen Âge, 1963, p. 72, 120 et 121.

1

Quels rapports les habitants de l’Empire romain et les premiers chrétiens entretiennent-ils ? Explique ta réponse.

2

Parmi les éléments suivants, encercle ceux qui correspondent à des facteurs de continuité entre l’Antiquité et le Moyen Âge.

3

a) La domination romaine

d) La religion chrétienne

b) L’utilisation du latin

e) Les persécutions contre les chrétiens

c) La disparition de l’Église

f) La présence de l’Église

Dans le texte 5.13 ci-dessus, souligne la phrase qui démontre l’importance que revêt le baptême de Clovis.

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

Chapitre 5

127


Ascétisme : Vie rude et austère dans laquelle on se prive de plaisirs. Cloîtré : Qui vit enfermé dans un cloître, sans contact avec le monde extérieur. Hérétique : Personne qui a des opinions contraires aux enseignements de la religion catholique. Inquisition : Tribunal chargé d’enquêter et de juger les hérétiques.

Les institutions qui diffusent le christianisme Au Moyen Âge, diverses institutions ayant pour but de diff user la religion chrétienne sont créées. La papauté Organisée autour de l’évêque de Rome, successeur de l’apôtre Pierre, la papauté doit veiller à l’unité de l’Église catholique. Au cours du Moyen Âge, les papes envoient donc des légats et des missionnaires dans toute l’Europe afin de convertir les peuples païens à la religion catholique. Les ordres monastiques Au Moyen Âge apparaissent des ordres monastiques qui influencent grandement la société de l’époque, entraînant la conversion de nombreux Européens ou leur inspirant un mode de vie plus axé sur des valeurs religieuses.

ORDRE

Ordre de Saint-Benoît ou des Bénédictins

Ordre cistercien ou de Cîteaux

FONDATEUR OU FONDATRICE ET ANNÉE DE FONDATION Ordre fondé en 529 par saint Benoît de Nursie. Sa règle fut adoptée en 540.

Les relations entre les moines de cet ordre sont basées sur le modèle de la famille. Ainsi, les religieux se considèrent comme des frères. Leur vie est organisée autour de trois activités : la prière commune, la lecture d’ouvrages religieux et le travail manuel. L’abbaye de Cluny est une des plus célèbres abbayes bénédictines.

Ordre dont l’origine remonte à la fondation de l’abbaye de Cîteaux par Robert de Molesme en 1098 et dont le maître spirituel est Bernard de Clairvaux.

S’inspirant de la règle de saint Benoît, les Cisterciens s’imposent une règle de vie stricte basée sur l’ascétisme, la rigueur dans la pratique de la liturgie et, surtout, le travail. D’ailleurs, leur travail aura une grande influence dans tout l’Occident, en raison des progrès techniques qu’ils ont réalisés, en particulier dans les domaines artistique et agricole.

Ordre fondé par Claire d’Assise Ordre des Pauvres en 1212 et dont la règle Dames ou des Clarisses fut approuvée en 1253. Ordre des Prêcheurs ou des Dominicains

1

PRINCIPES

Ordre fondé par Dominique de Guzmán en 1215.

Inspirées par François d’Assise, les membres de cet ordre vivent cloîtrées et ont fait vœu de pauvreté. Il s’agit de la première communauté créée par une femme pour des femmes. N’ayant fait qu’un seul vœu, celui d’obéissance, les Dominicains ont pour vocation de prêcher la religion catholique et de convertir les hérétiques. Ils sont chargés de l’Inquisition en Espagne.

Comment la papauté et les ordres monastiques diffusent-ils la religion au Moyen Âge ? La papauté :

Les ordres monastiques :

2

Nomme trois ordres monastiques autres que ceux présentés ci-dessus. s s s

128

Chapitre 5

Merci de ne pas photocopier

© Éditions Grand Duc


NOM

GROUPE

Les fonctions des membres de l’Église chrétienne au Moyen Âge L’Église catholique est structurée et hiérarchisée. Chaque membre a un rôle particulier à jouer.

Le pape Également appelé le souverain pontife, le pape dirige l’Église catholique à partir de la cité du Vatican. Il est élu à vie par les cardinaux. Il veille à l’unité de l’Église catholique et nomme les cardinaux et les évêques.

DATE

5.15 Le pouvoir du pape (vers 1075)

«

1. L’Église romaine a été fondée par Dieu seul. 2. Seul le souverain pontife romain est à bon droit appelé “universel”. 3. Lui seul peut nommer ou déposer les évêques. […] 9. Les princes ne doivent baiser les pieds qu’au pape. […] 19. Nul ne peut le juger. […] 22. L’Église de Rome ne s’est jamais trompée et ne se trompera jamais, comme il est écrit dans les Saintes Écritures. 23. Le souverain pontife, ordonné après élection par le concile, est investi des pouvoirs de saint Pierre. […]

»

Les cardinaux Hauts dignitaires de l’Église, les cardinaux ont pour principale fonction d’élire le pape et de l’assister.

Source : Grégoire VII, Dictatus papæ ou Dicté par le pape, dans Frédéric DELOUCHE, Histoire de l’Europe, Paris, Hachette, 1992, p. 141 et 153.

Les évêques Considérés comme les successeurs des apôtres, les évêques sont chargés de transmettre la foi. Ils dirigent les diocèses, c’est-à-dire un regroupement de plusieurs paroisses, et résident dans la ville où se trouve leur cathédrale.

Les prêtres Les prêtres sont responsables des paroisses, c’est-à-dire d’une division territoriale regroupant un certain nombre de fidèles. Leurs principales fonctions sont d’enseigner, de célébrer la messe et d’administrer les sacrements.

1

5.16 Les membres de l’Église catholique

Indique à quelle fonction religieuse correspondent les énoncés ci-dessous. a) Ils dirigent les diocèses. b) Leur principale fonction est d’élire le pape et de l’assister dans ses fonctions. c) Il dirige l’Église catholique. d) Ils sont en contact direct avec la population, car leur rôle est de célébrer la messe et d’administrer les sacrements.

2

Selon toi, quel membre de l’Église chrétienne joue le rôle le plus important dans la société médiévale ? Pourquoi ?

3

Dans le texte 5.15 ci-dessus, souligne les éléments qui font référence au rôle du pape selon Grégoire VII.

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

Chapitre 5

129


1. Indique si les affirmations suivantes sont vraies ou fausses, en justifiant ta réponse si l’affirmation est fausse. a) Le christianisme apparaît sous l’Empire romain.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Vrai

Faux

b) Dès ses débuts, le christianisme s’intègre facilement dans les mœurs romaines et son acceptation est rapide. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Vrai

Faux

c) Constantin est le premier empereur romain à se convertir à la religion chrétienne. . . . . .

Vrai

Faux

d) Sous le règne de Constantin, le christianisme devient la religion officielle de l’Empire romain. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Vrai

Faux

2. Nomme deux éléments de continuité entre l’Empire romain et le début du Moyen Âge. s s 3. Parmi les éléments ci-dessous, encercle ceux qui correspondent à des institutions ou des personnes qui diffusent le christianisme au Moyen Âge. a) Les musulmans

e) La papauté

b) Les hérétiques

f) Les païens

c) Les moines

g) Les prêtres

d) Les rois

h) Les infidèles

4. Complète le texte ci-dessous sur l’organisation de l’Église à l’aide des mots suivants. Pape s Diocèse s Cardinaux s Paroisse s Évêque s Prêtre La plus petite division territoriale de l’église est la

. Elle est administrée par un

qui s’occupe de célébrer les messes et les sacrements. Plusieurs de ces divisions territoriales forment un

. Ce dernier est dirigé par l’

de l’Église catholique est confiée au

130

Chapitre 5

. La supervision de l’ensemble des institutions , qui est élu par les

Merci de ne pas photocopier

.

© Éditions Grand Duc


Les composantes d’une carte Information de surface : Il s’agit d’une information liée à une zone particulière. A

Information ponctuelle : Il s’agit d’une information indiquée à un point précis sur la carte. Il est possible de modifier la taille du symbole pour donner une information de quantité. C

Information linéaire : Il s’agit d’une information qui prend la forme d’une ligne. Il est possible de modifier l’épaisseur de la ligne pour donner une information de quantité. B

( NORVÈGE (

(

ANGLETERRE

B

DANEMARK

Miel

"Boston

Miel

Miel

SUÈDE

MER DU NORD

Papier Fourrure Laine

IRLANDE

Fourrure Fourrure

SCANDINAVIE

ÉCOSSE

Lin

ORDRE ( TEUTONIQUE MER BALTIQUE

Chanvre

RUSSIE

Northampton ( Hambourg Lübeck " Chanvre Draps ( Bière "Fourrure Sel Sel Winchester ( ( Chanvre Bruges Objets Ypres(((Gand Chanvre de métal Fourrure (Draps Leipzig " Lille " Draps POLOGNE Liège Lagny "Francfort BOHÊME ( Sel Provins ( Vin ALLEMAGNE Miel ((Bar-sur-Aube Troyes ( FRANCE Vin Sel HONGRIE Fourrure NAVARRE GALICE Sel BOURGOGNE Guimaraes" Chanvre Fourrure Vin Milan Fourrure LEÓN " " Venise Huile Vérone Chanvre " Beaucaire PORTUGAL Miel "Sel Huile "Gênes Sel Miel Miel ( ARAGON Miel Fourrure ITALIE Vin Huile CASTILLE SERBIE ÉTATS Chanvre Sel Huile DE CORDOUE BULGARIE MAJORQUE L’ÉGLISE

D

BULGARES DE LA VOLGA Volg a

R h in

OCÉAN ATLANTIQUE

Volga

"Novgorod

TARTARIE

A

GRENADE Vin

SARDAIGNE

C

Chanvre

"Fès

Huile Miel

"Marrakech

F 6

H

(

Cuir Papier

E

Miel

Bougie" Huile

MAGHREB

Villes de foires Routes maritimes de la Hanse Routes maritimes de Gênes Routes maritimes de Venise

ER

Miel

(

EMPIRE BYZANTIN

Vin

Soieries

( MÉD

ITERRA

NÉE

( ( (

"Jérusalem 0

250 kilomètres

500

(

G

ÉGYPTE

Produits et commerce de l’Occident médiéval aux 13 e et 14 e siècles

Rose des vents : C’est le symbole qui indique les points cardinaux. La rose des vents doit au moins indiquer le nord.

Fond de carte : C’est le tracé de base, celui sur lequel tout le reste de l’information sera ajouté. Il se résume habituellement aux limites physiques (eau-terre) et aux frontières politiques. E

F Légende : Elle regroupe, dans un encadré, les symboles utilisés sur la carte. C’est la clé de lecture.

Boîte à outils

(Constantinople

"Sijilmassa M

ARMÉNIE MER NOIRE

Laine

(

( Chanvre ( Huile SICILE Miel " Tunis Vin

D

182

Barletta"

Chanvre

Échelle : C’est le rapport de proportion entre la carte et la réalité. Habituellement, l’échelle est représentée par un trait divisé en sections. G

Titre : Il informe le lecteur sur le thème de la carte et indique la période de temps visée. H

I Commentaire explicatif : C’est un petit texte qui résume ou explique certains éléments que l’on trouve sur la carte. Il est très utile pour le lecteur, mais il n’accompagne pas toutes les cartes.

Merci de ne pas photocopier

©²EJUJPOT(SBOE%VD


InterprĂŠter une carte Buts (Pourquoi interprĂŠter une carte ?) t 1PVSMPDBMJTFSVOUFSSJUPJSFPVVOFTPDJĂ?UĂ? t 1PVSUSPVWFSEFMJOGPSNBUJPOMJĂ?FĂ‹VOUIĂ’NF t 1PVSĂ?UBCMJSMĂ?UFOEVFUFSSJUPSJBMFEVOFSĂ?BMJUĂ?IJTUPSJRVF t 1PVSWJTVBMJTFSVOFEZOBNJRVFTVSVOUFSSJUPJSF

MĂŠthode (Comment faire ?) 1

DÊfinir l’intention de lecture. &OTQ�DJĕBOUDMBJSFNFOUDFRVFUVDIFSDIFT UVMFUSPVWFSBTQMVTSBQJEFNFOU

2

Lire le titre. *MJOGPSNFTVSMFUIÒNFEFMBDBSUFFU‍ڀ‏TVSMBQ�SJPEFEFUFNQTDPODFSO�F

3

Orienter la carte et situer un point de repère. 1SFOETMFUFNQTEFQMBDFSMFOPSEEF‍ڀ‏MBDBSUFWFSTMFIBVU%FQMVT TJUVFUPJ PV‍ڀ‏TJUVFVOQPJOUEFSFQÒSFRVFUVDPOOBJTCJFO QBSSBQQPSUBVUFSSJUPJSFSFQS�TFOU� TVSMBDBSUF6OQFUJUDBSUPOQPVSSBUBJEFSËJOEJRVFSMFQPJOUEFSFQÒSF

4

Prendre connaissance de l’Êchelle. &MMFUFQFSNFUUSBEFDPOOBÔUSFM�UFOEVFEVUFSSJUPJSFRVFUV�UVEJFT5VQPVSSBT �HBMFNFOUFTUJNFSQMVTGBDJMFNFOUDFSUBJOFTEJTUBODFT

5

Analyser l’information. 3FHBSEFBUUFOUJWFNFOUMBM�HFOEF&MMFFTUFTTFOUJFMMFQPVSCJFODPNQSFOESF MB‍ڀ‏DBSUF6UJMJTFMFTPCTFSWBUJPOTGBJUFTËMBJEFEFMBM�HFOEFQPVS�UBCMJSEFTMJFOT FOUSFMFT�M�NFOUTEJOGPSNBUJPOSFDVFJMMJT6UJMJTFMFTDPNNFOUBJSFTTJMZFOB

6

InterprĂŠter. 'JOBMJTFUBDPNQSĂ?IFOTJPOEFMBDBSUF

7

ANGLETERRE

2

Le titre est simple, mais il se rapporte Ă ma recherche.

3

Il y a une rose des vents, ce qui me permet d’orienter la carte correctement, en plaçant le nord vers le haut.

4

L’Êchelle de la carte est indiquĂŠe et me permet de constater que la carte couvre une superďŹ cie moyenne.

Š²EJUJPOT(SBOE%VD

5

6

En consultant la lĂŠgende, je vois que les traits de couleur correspondent aux routes maritimes de la Hanse, de GĂŞnes et de Venise, et que les villes identiďŹ ĂŠes par des points jaunes tiennent des foires. On peut ĂŠgalement voir directement sur la carte le nom des produits ĂŠchangĂŠs et les lieux d’oĂš ils proviennent. Mon interprĂŠtation de la carte est la suivante : de nombreux produits sont ĂŠchangĂŠs dans toute l’Europe grâce

Merci de ne pas photocopier

Lin

Fourrure

"Novgorod

ORDRE ( TEUTONIQUE

DANEMARK MER Miel Miel BALTIQUE "Boston Northampton ( Hambourg Lßbeck " Chanvre Draps ( Bière "Fourrure Sel Sel Winchester ( ( Chanvre Bruges Objets Ypres ((Gand Chanvre de mÊtal Fourrure ( (Draps Leipzig " Lille " Draps Liège Francfort BOHÊMEPOLOGNE Lagny " ( Sel Provins ( Vin ALLEMAGNE Miel ((Bar-sur-Aube Troyes

OCÉAN ATLANTIQUE

Volga Chanvre

RUSSIE BULGARES DE LA VOLGA Volg a TARTARIE

(

FRANCE Vin Sel HONGRIE Fourrure NAVARRE GALICE Sel BOURGOGNE Guimaraes" Chanvre Fourrure Vin Milan Fourrure LEÓN " Huile Chanvre VÊrone" "Venise Chanvre Beaucaire " PORTUGAL Miel Huile " Gênes Sel Sel Miel Miel ( ARAGON Miel Fourrure Vin ITALIE Huile CASTILLE SERBIE ÉTATS MER NOIRE Chanvre Sel Huile DE CORDOUE BULGARIE MAJORQUE L’ÉGLISE ( Cuir Papier Barletta" Laine Miel ( SARDAIGNE GRENADE Vin (Constantinople Chanvre

"Fès

Huile Miel

Miel

Bougie" Huile

"Marrakech

Mon intention est de vĂŠriďŹ er si des produits sont ĂŠchangĂŠs dans toute l’Europe au Moyen Ă‚ge.

Miel

SUĂˆDE

MER DU NORD

Papier Fourrure Laine

R h in

Voir si le document rÊpond à  l’intention de lecture. 4JDFTUMFDBT OPUFMFT�M�NFOUTEJOGPSNBUJPOTVSEFTĕDIFT EF‍ڀ‏DPOTJHOBUJPO

Fourrure

SCANDINAVIE

(

ModĂŠlisation 1

( NORVĂˆGE (

ÉCOSSE IRLANDE

MAGHREB

EMPIRE BYZANTIN

( Chanvre ( Huile SICILE Miel " Tunis Vin

Vin

Soieries

"Sijilmassa M

6

Villes de foires Routes maritimes de la Hanse Routes maritimes de GĂŞnes Routes maritimes de Venise

ER

ARMÉNIE

(

( MÉD

ITERRA

NÉE

( ( (

"JĂŠrusalem 0

250

500

kilomètres

( ÉGYPTE

Produits et commerce de l’Occident mÊdiÊval aux 13 e et 14 e siècles

aux routes maritimes de la Hanse, de GĂŞnes et de Venise. 7

Le document rÊpond à mon intention de lecture, car il me permet de constater que divers produits sont ÊchangÊs dans diffÊrentes villes d’Europe.

BoĂŽte Ă outils

183


RĂŠaliser une carte MĂŠthode (Comment faire ?) 1

DÊfinir l’intention, le thème et la pÊriode de temps visÊe. 5VQPVSSBJTEPOOFSVOUJUSFQSPWJTPJSF

2

Dresser la liste des ĂŠlĂŠments d’information pertinents selon le thème et l’intention. 1SPÄ•UFEFMPDDBTJPOQPVSEĂ?UFSNJOFSMFGPSNBUEFDIBRVFJOGPSNBUJPO QPODUVFMMF  MJOĂ?BJSFPVEFTVSGBDF "UUFOUJPO*MGBVUĂ?WJUFSEFTVSDIBSHFSVOFDBSUF TJOPO FMMF‍ڀ‏TFSBEJÄ? DJMFĂ‹MJSF

3

DĂŠterminer le ou les symboles et les couleurs qui seront utilisĂŠs. $IPJTJTTPJHOFVTFNFOUMFTTZNCPMFTFUMFTDPVMFVSTBÄ•OEFSFOESFMBDBSUFGBDJMFĂ‹MJSF

4

Trouver ou tracer le fond de carte. *MEĂ?UFSNJOFSBMĂ?DIFMMFĂ‹VUJMJTFS$FTUMFNPNFOUEFQFOTFSĂ‹JODMVSFVODBSUPO QPVSJOEJRVFSVOQPJOUEFSFQĂ’SF

5

Ajouter l’information voulue sur le fond de carte. /PVCMJFQBTRVFMBDMBSU�FUMBQS�DJTJPOTPOUEFNJTFMPSTRVPOUSBDFVOFDBSUF

6

Placer la lÊgende, l’Êchelle et la rose des vents. $FTDPNQPTBOUFTOFEPJWFOUQBTDBDIFSMJOGPSNBUJPOOJOVJSFËMBMFDUVSFEFMBDBSUF

7

Inscrire le titre dÊfinitif et le commentaire explicatif (s’il y a lieu). ModÊlisation

1

Mon intention est de montrer les endroits oÚ les premières civilisations se sont dÊveloppÊes. Le titre pourrait être : Les premiers foyers de civilisation.

2

Voici l’information dont je dispose : Une civilisation s’est dÊveloppÊe sur le bord du Nil (en Égypte), une sur les bords du Tigre et de l’Euphrate (en MÊsopotamie), une autre sur les bords de l’Indus (en Inde) et une dernière sur les bords du Huang He (en Chine).

3

Voici les symboles que je veux utiliser : la couleur mauve pour l’Égypte, la couleur verte pour la MÊsopotamie, la couleur rouge pour l’Inde et la couleur jaune pour la Chine.

4

J’ai trouvĂŠ un fond de carte dans Internet, sur lequel j’ajouterai l’information, la lĂŠgende, la rose des vents, le titre dĂŠďŹ nitif et une note explicative, s’il y a lieu.

5

OCÉAN ARCTIQUE

2

Nil

ph rat e

g-

an

In dus

e ig r

Eu

T

Hu

He OCÉAN PACIFIQUE

OCÉAN PACIFIQUE

OCÉAN ATLANTIQUE

3

Égypte MÊsopotamie Inde Chine

6

OCÉAN INDIEN

6 7

4 0

2000

7 kilomètres

184

5

BoĂŽte Ă outils

4000

Les premiers foyers de civilisation

1

Merci de ne pas photocopier

Š²EJUJPOT(SBOE%VD


CET EXTRAIT VOUS A PLU ? Commandez les cahiers papier auprès de notre service des commandes : Télécopie : 1 800 267-4387 ou téléphone : 1 800 567-3671 ou commandes@educalivres.com. Demandez un exemplaire gratuit du cahier papier à notre InfoService : Téléphone : 1 800 567-3671 ou infoservice@grandduc.com. Rétrospective - Cahiers papier

Prix*

1er cycle du secondaire 4201 4228 4202 4229

Cahier d’apprentissage, 1re année Corrigé du cahier d’apprentissage, 1re année Cahier d’apprentissage, 2e année Corrigé du cahier d’apprentissage, 2e année

2e cycle du secondaire 4203 4230 4204 4231 4203 4230

Cahier d’apprentissage, 1re année Corrigé du cahier d’apprentissage, 1re année Cahier d’apprentissage, 2e année Corrigé du cahier d’apprentissage, 2e année Cahier d’apprentissage, 1re année Corrigé du cahier d’apprentissage, 1re année

17,40 $ 71,70 $ 18,95 $ 71,70 $ 18,95 $ 71,70 $ 18,95 $ 71,70 $ 18,95 $ 71,70 $

* Veuillez noter qu’une remise de 10 % est accordée aux commissions scolaires et aux écoles qui commandent directement au Groupe Éducalivres inc. Transport et taxes en sus. Prix indiqués sous réserve de modifications.

Achetez le cahier numérique à projeter sur notre boutique en ligne : www.grandducenligne.com/collections/retrospective LE NUMÉRIQUE, C’EST SIMPLE ET FACILE AVEC GRAND DUC EN LIGNE.

InfoService 1 800 567-3671


Bon de commande Merci de remplir et de retourner ce bon de commande à notre service à la clientèle :

Informations sur la facturation Livrer à :

Informations sur la livraison (si différentes de la facturation)

Groupe Éducalivres – Éditions Grand Duc, Service à la clientèle, 955 rue Bergar, Laval (Québec) H7L 4Z6 Télécopie : 1 800 COPIEUR ou 1 800 267- 4387 Courriel : commandes@educalivres.com

Facturer à :

Quantité

TOTAL*

Prix unitaire*

Télécopieur :

Province :

Adresse : Ville :

Adresse : Province :

Code postal :

Ville : Code postal :

À l’attention de : Téléphone : Courriel :

Télécopieur :

Courriel :

Titre

Votre numéro de commande :

Téléphone :

À l’attention de :

Collection

Votre numéro de client : Code produit

Date et signature :

Total*

* Les frais de manutention et de transport ainsi que les taxes sont en sus.


1er cycle du secondaire

Q

1re année

Plus qu’un simple cahier d’apprentissage, Rétrospective associe l’ensemble des connaissances prescrites dans la Progression des apprentissages à de nombreux exercices. Cette collection permet à l’élève d’explorer les grands événements historiques ainsi que leurs répercussions sur nos sociétés actuelles. Chaque cahier est divisé en plusieurs chapitres qui proposent des documents variés : •

des cartes géographiques,

des photographies d’hier et d’aujourd’hui,

des textes de source primaire ou secondaire,

des graphiques et des illustrations aidant à la compréhension.

Cette richesse associée à une grande variété d’exercices et de connaissances historiques fait la singularité de ce cahier d’apprentissage.

À bicyclette, moi, je ne roule pas à sens inverse.

CODE PRODUIT 4201 ISBN 978-2-7655-0756-7

www.grandduc.com Éditions Grand Duc Groupe Éducalivres inc. 955, rue Bergar, Laval (Québec) H7L 4Z6 Téléphone : 514 334-8466 ■ Télécopie : 514 334-8387 InfoService : 1 800 567-3671

4201_retro1_FEUILLETEUR  

Feuilleteur Rétrospective

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you