Page 1

Le nouveau format de e

a

a

g

b

a

m

i

n

s

b

q

e

VOLU M

5e annÊe du primaire Cahier de base en français

Brigitte Vandal

E

Clicmots s

t

u

y

k

l

l

t

Replace les lettres dans le bon ordre et tu dĂŠcouvriras des noms de sports.

c a

e a

h c

d

k

o

e

e

y l

s


5e année du primaire Cahier de base en français

Le nouveau format de

Éditions Grand Duc

Groupe Éducalivres inc. 955, rue Bergar, Laval (Québec) H7L 4Z6 Téléphone : 514 334-8466 ■ Télécopie : 514 334-8387 InfoService : 1 800 567-3671

VOLU M

Brigitte Vandal

E

Clicmots


REMERCIEMENTS Pour son travail de rédaction dans les manuels de l’élève Clicmots, l’Éditeur tient à remercier Mme Catherine-Ann George. Pour son travail de vérification scientifique, l’Éditeur témoigne sa gratitude à Mme Geneviève Cliche. Pour leurs judicieux commentaires, remarques et suggestions à l’une ou l’autre des étapes de l’élaboration du projet, l’Éditeur tient à remercier : Mme Mélanie Beauchesne, École LaRocque, Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke ; M. Gilles Couture, École de la Source, Commission scolaire des Patriotes ; Mme Mélanie Tétreault, École L’Eau-Vive, Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys ; M. Charles-Alain Wood, École des Pins, Commission scolaire de la Seigneurie-des-Milles-Îles.

Le nouveau format de

Clicmots

5e année du primaire © 2015, Éditions Grand Duc, une division du Groupe Éducalivres inc. 955, rue Bergar, Laval (Québec) H7L 4Z6 Téléphone : 514 334-8466 n Télécopie : 514 334-8387 www.grandduc.com Tous droits réservés. CONCEPTION GRAPHIQUE (maquette intérieure et page couverture) : Lichen CONCEPTION GRAPHIQUE (mise en page) : Pige communication ILLUSTRATIONS : Yves Boudreau, Julie Dufour pour Yeti Animation, Jean-Paul Eid, Élizabeth Eudes-Pascal, Gagnon Illustrations, Martin Gagnon, Martin Goneau, Le Mille-Pattes, Rémy Simard, François Thisdale, Jean-François Vachon Charles Vinh, Volta. PHOTOGRAPHIES : • p. 28 : Photos12.com – Collection cinéma • p. 30 : Photos12.com – Collection cinéma • p. 54 : © LUKE MACGRAGOR/Reuters/Corbis • p. 56 : Chantal Petitclerc • p. 58 : © Tony Gentile/Reuters/Corbis • p. 84 : Michèle Gavazzi © éditions Porte-Bonheur • p. 91 : Eoin Cofler, Artemis Fowl, illus. de Kev Walker, Coll. Folio Junior, Gallimard Jeunesse • p. 92 : Stuart Hill, Thirrin, Princesse des Glaces (Le royaume de Thirrin, I), illus. de Philippe Munch, Coll. Folio Junior, Gallimard Jeunesse • p. 92 : © AF archive/Alamy • p. 109 : © JEIK, Les Éditions des Intouchables, 2009 • p. 109 : © Jacques Lamontagne, Les Éditions des Intouchables, 2003 • p. 112 : © JEIK, Les Éditions des Intouchables, 2009 • p. 119 : © Wellan inc. Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) pour nos activités d’édition. Il est illégal de reproduire cet ouvrage, en tout ou en partie, sous quelque forme ou par quelque procédé que ce soit, électronique, mécanique, photographique, sonore, magnétique ou autre, sans avoir obtenu, au préalable, l’autorisation écrite de l’Éditeur. Le respect de cette recommandation encouragera les auteurs et auteures à poursuivre leur œuvre. Code produit 4416 ISBN 978-2-7655-2560-8 Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2015 Bibliothèque et Archives Canada, 2015

Imprimé au Canada 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0 HLN 4 3 2 1 0 9 8 7 6 5


Table des matières Semaine 1 Ce que je sais déjà . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1

Chapitre A  n  LA CLÉ DU MYSTÈRE

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

Mots à orthographier. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8 Semaine 2 Je me prépare. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lecture La mauvaise idée. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Repérer les sous-thèmes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les sortes de dictionnaires. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Décoder un dictionnaire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le radical et la terminaison. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

9 10 15 16 17 18

Semaine 3 Lecture Les sciences judiciaires. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le sujet central et les aspects . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La phrase de base. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le verbe aimer à certains temps de l’indicatif. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

20 24 25 26

Semaine 4 Lecture Trois détectives célèbres. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le découpage d’un texte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’adverbe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le verbe manger à certains temps de l’indicatif. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

27 30 31 33

Semaine 5 Lecture-éclair Le juge Wargrave interroge les témoins. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le niveau de langue . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le pronom : mot de substitution . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le verbe commencer à certains temps de l’indicatif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je révise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tâche finale - écriture : Le portrait-robot . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

34 37 38 39 40 41

Chapitre B  n  À VOS MARQUES ! Mots à orthographier. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44 Semaine 6 Je me prépare. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45 Lecture Le relais. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46 L’organisation du texte courant. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50 Les relations entre les mots : utiliser le contexte pour comprendre le sens d’un mot. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 51 Table des matières

III


Le sens des mots : les antonymes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52 Le verbe aller à certains temps de l’indicatif. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53 Semaine 7 Lecture Les records. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les règles d’emploi du trait d’union. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les relations entre les mots. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le verbe rendre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

54 58 59 60

Semaine 8 Lecture Les huits conseils d’Alexandre Despaties . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Remarques au sujet des déterminants. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La conjonction. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le verbe prendre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

62 67 68 69

Semaine 9 Lecture-éclair La violence verbale dans les gradins, c’est assez !. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 71 Les marques de paroles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 73 L’adjectif qui complète plusieurs noms. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 74 L’infinitif du verbe. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 75 Je révise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 76 Tâche finale - communication orale : J’entraîne un espoir olympique. . . . . . . . . . . . . . . . 77

Chapitre C  n  DES ÊTRES FANTASTIQUES

IV

81 82 88 89 90

Semaine 11 Lecture Des personnages célèbres de la littérature fantastique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le choix du vocabulaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’emploi de la majuscule dans les noms de peuples. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le verbe venir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

91 94 95 96

Semaine 12 Lecture Les habits neufs de l’empereur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le renversement de situation ou double renversement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La phrase de type interrogatif. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le verbe tenir. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

98 103 104 106

Table des matières

© Éditions Grand Duc

Semaine 10 Je me prépare. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lecture Éva elfe des eaux. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le récit en cinq temps. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les règles de position . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’emploi de l’infinitif après une préposition ou après un verbe. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Merci de ne pas photocopier

Mots à orthographier. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 80


Semaine 13 Lecture Bryan Perro répond. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La préposition. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’adjectif attribut du sujet. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le verbe ouvrir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

108 113 114 115

Semaine 14 Lecture-éclair La quête de Wellan. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La reprise de l’information. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La phrase impérative. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’impératif présent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je révise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tâche finale - écriture : Un extrait de roman . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

117 120 121 122 124 125

Chapitre D  n  ROBOTS DE COMPAGNIE

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

Mots à orthographier. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 128 Semaine 15 Je me prépare. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lecture Le robot, meilleur ami de l’homme. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Allusions et sous-entendus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’accord de l’adjectif attribut du sujet. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le verbe finir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

129 130 135 136 137

Semaine 16 Lecture L’autruche calomniée. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Expressions imagées et autres figures de style. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La phrase de forme positive et la phrase de forme négative . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le subjonctif présent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

139 142 143 144

Semaine 17 Lecture Le lion et le rat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La fable. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Reconnaître et accorder un verbe. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le verbe dire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

145 148 149 151

Semaine 18 Lecture-éclair Quelques animaux parmi les plus intelligents. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’ordre logique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’accord du participe passé. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le verbe faire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je révise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tâche finale - communication orale : Bye-bye prof !. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

153 156 157 158 160 161

Table des matières

V


Les pictogrammes

Apprentissage qui doit être acquis à la fin de l’année scolaire.

Apprentissage qui se fait avec l’intervention systématique de l’enseignant ou l’enseignante.

Réinvestissement

Mini

Attention ! Cet exercice contient des erreurs. L’élève doit les corriger.

PR OF

* L es mots à orthographier précédés d’un astérisque ont été ajoutés afin de respecter le nombre de mots recommandé par le MELS.

Stratégies de lecture Avant ma lecture Je lis l’intention de lecture pour connaître le but de ma lecture.

Je survole le texte pour faire des prédictions sur son contenu.

Pendant ma lecture Je regarde autour du mot.

Je lis par groupes de mots.

J’observe les photos ou les illustrations.

je lis

ot

Je tiens compte de la ponctuation.

pro

nom

J’identifie les mots auxquels renvoient les mots de substitution.

Je prédis la suite du texte.

Je repère les groupes de mots importants.

J’utilise les outils mis à ma disposition.

Je fais des liens avec ce que je sais déjà sur le sujet.

Je cherche des indices dans les mots plus difficiles.

TEXTE

Je me réfère à la structure du texte.

Après ma lecture Je me rappelle ce que j’ai lu et les points importants à retenir.

VI

Stratégies de lecture

Je réagis au texte en disant ce que j’en pense.

Merci de ne pas photocopier

?! .,

Je résume dans mes mots l’idée principale de chaque paragraphe.

© Éditions Grand Duc

Je me fais des images dans ma tête.

Je devine ce qui est sous-entendu.


Ce que je sais déjà LEXIQUE ET ORTHOGRAPHE D’USAGE 1. Ajoute un préfixe ou un suffixe aux mots de base ci-dessous de manière à former de nouveaux mots. Choisis parmi les éléments ci-dessous.

-er

-euse

mal-

-ment

a) absolu

c) danger

b) clou

d) aimé

2. Ces mots sont-ils des synonymes (syn.) ou des antonymes (ant.) ? a) problème, solution 

 syn. 

 ant.

c) crier, hurler 

 syn. 

b) difficile, compliqué 

 syn. 

 ant.

d) proche, éloigné 

 ant.

 syn. 

 ant.

3. Complète les mots en écrivant : a) m ou

n

1) e pêcher 2) ce tre

3) so bre

4) co pte

elle 2) pou ière 3) mi ion

4) be oin

2) re ard

3) fati er

4) dra on

2) avan

3) a

4) dé ider

b) s ou ss 1) mademoi

c) g ou gu

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

1) auche

d) c ou

ç

1) fa on

e

4. Coche l’affirmation qui est fausse.

  Le mot avant-hier est un mot composé.   Les préfixes et les suffixes ont un sens.   Le sens figuré d’un mot est son sens le plus courant.   Dans le mot amie, la lettre muette e indique le genre du mot. Semaine 1 – Ce que je sais déjà

1


CONJUGAISON 1. Entoure les verbes à l’infinitif présent dans le texte suivant.

Dans la région de Montmagny, on peut prendre le traversier pour se rendre à l’île aux Grues. Au printemps et à l’automne, on a le privilège d’observer des milliers d’oies blanches venant y faire une halte.

2. Coche la partie du verbe qui correspond

à chaque caractéristique.

Radical

Terminaison

a) Est la principale partie du verbe. b) Exprime la personne, le nombre et le temps. c) Contient le sens du verbe. d) Se trouve au début du verbe.

3. Complète les phrases à l’aide des temps de conjugaison de l’encadré. ■■

futur simple

a) On utilise l’indicatif a duré quelque temps dans le passé.

■■

imparfait

■■

présent

pour indiquer qu’une action

b) On utilise l’indicatif pour indiquer que l’action se déroule au moment où l’on parle. c) On utilise l’indicatif pour indiquer qu’une action se déroulera dans l’avenir, après le moment où l’on parle. 4. Écris les verbes au participe présent. a) aimer

2



d) être

 

b) aller



e) finir

c) avoir



f) marcher Semaine 1 – Ce que je sais déjà



Merci de ne pas photocopier

conditionnel présent

© Éditions Grand Duc

■■


5. Conjugue les verbes à la personne et au temps de l’indicatif demandés. Écris tes réponses dans la grille. Horizontalement

Verticalement

1 réfléchir, futur simple, 3e pers. du pl.

6 être, imparfait, 1re pers. du sing.

2 avoir, imparfait, 3 pers. du sing.

7 avoir, cond. présent, 2e pers. du sing.

3 être, cond. présent, 1re pers. du pl.

8 avoir, présent, 3e pers. du pl.

4 finir, imparfait, 2e pers. du pl.

9 aller, futur simple, 2e pers. du pl.

5 finir, futur simple, 2e pers. du sing.

10 visiter, présent, 1re pers. du pl.

e

11 aller, cond. présent, 3e pers. du sing. 12 échapper, présent, 1re pers. du sing.

10

1 6

8

7 2

11

9

12

4

5

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

3

Semaine 1 – Ce que je sais déjà

3


6. Indique le temps de l’indicatif auquel correspondent les terminaisons suivantes.

-ais -ais -ait -ions -iez -aient a)

-e -es -e -ons -ez -ent b)

-rai -ras -ra -rons -rez -ront c)

-s -s -t -ons -ez -ent d)

7. Dans les phrases, les verbes en caractères gras sont conjugués à l’indicatif futur simple. Récris ces phrases en conjuguant les verbes au futur proche. a) J’irai en vacances.

b) Vous regarderez mes photos.

c) On sera près de la plage.

d) Tu partiras avec nous.

a) chanceux – extraordinaire – magie – normale – secrète Classe de mots : b) annoncer – panier – inviter – partir – agir Classe de mots :

4

Semaine 1 – Ce que je sais déjà

© Éditions Grand Duc

1. Indique la classe de mots à laquelle appartiennent tous les mots d’une même rangée, sauf un. Biffe le mot qui ne fait pas partie de cette classe.

Merci de ne pas photocopier

ACCORDS


2. Écris les groupes du nom suivants au féminin. a) un capitaine différent

b) l’ancien champion

c) aucun joueur malheureux

3. Biffe le mot dans chaque groupe qui ne forme pas son pluriel comme les autres. a) accident – chaussure – journal – escalier – sommeil b) anneau – caillou – gâteau – dieu – pneu c) croix – cas – héros – métal – délicieux d) ruisseau – normal – travail – brutal – hôpital 4. a) Souligne les mots invariables dans la phrase ci-dessous. b) Pour justifier tes réponses, récris la phrase au masculin, puis au pluriel.

Elle voyage souvent avec sa sœur.

Au masculin :

Au pluriel :

5. a) Accorde correctement les mots entre parenthèses dans les phrases. b) Dans chaque cas, relie le mot à celui duquel il reçoit son accord.

Merci de ne pas photocopier

1) Une (gentil)

agente de bord m’accompagne vers la sortie

de l’aéroport. 2) Mes parents (pleurer, ind. présent) 3) Ma sœur m’offre des fleurs (multicolore)

© Éditions Grand Duc

4) Non, mais… ! Vous (finir, futur proche)

de joie en m’apercevant. . par me faire verser

quelques larmes avec ce chaleureux accueil. 5) Nous (rentrer)

à la maison dans la (nouveau)

voiture aux accessoires (rouge)

Semaine 1 – Ce que je sais déjà

de maman.

5


SYNTAXE ET PONCTUATION 1. Transforme la phrase suivante en une phrase de forme négative.

On a assez d’une vie pour découvrir le monde.

2. Compose une phrase contenant plus d’un verbe conjugué.

3. Ajoute la ou les virgules manquantes dans la phrase suivante.

Ma valise contenait mes vêtements ma trousse de toilette une bande dessinée et quelques cadeaux pour mes hôtes.

4. Biffe les compléments du nom dans les groupes du nom ci-dessous. a) le fabuleux quartier des théâtres

b) des cartes postales originales

b) Écris S (sujet), P (prédicat) ou CP (complément de phrase) au-dessus des mots ou groupes de mots isolés. 1) Jadis, l’île de Manhattan était peuplée d’Amérindiens. 2) Les Hollandais ont acheté l’île au 17e siècle.

© Éditions Grand Duc

3) Ma grand-mère habite à Greenwich Village.

Merci de ne pas photocopier

5. a) À l’aide de barres obliques (/), isole le sujet, le prédicat et, le cas échéant, le complément de phrase.

6

Semaine 1 – Ce que je sais déjà


© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

La clé du mystère

Énigme Un médecin se rend à une réception mondaine. Dès son arrivée, un serveur lui tend un verre d’eau glacée et des canapés. Pendant que le médecin boit et mange tout en discutant avec des connaissances, il reçoit un appel : il doit se rendre de toute urgence à l’hôpital pour opérer une femme. Le médecin quitte les lieux aussitôt. Le lendemain matin, en prenant une pause pour déjeuner à son lieu de travail, le médecin apprend par le bulletin télévisé que presque tous ceux qui étaient présents à la réception sont hospitalisés. Ils ont été intoxiqués. Comment est-ce possible ? Pourquoi le médecin, qui a bu et mangé comme les autres invités, n’a-t-il pas été intoxiqué ?  


Mots à orthographier

■■

accusation (n. f.) affirmation (n. f.) assister (v.) avocat (n. m.) avocate (n. f.) banc (n. m.) classer (v.) complice (adj.), (n. m.), (n. f.)

Semaine 2 conduite (n. f.) conviction (n. f.) coupable (adj.), (n. m.), (n. f.) crime (n. m.) décision (n. f.) défendre (v.) document (n. m.)

emploi (n. m.) ennemi, ennemie (adj.), (n. m.), (n. f.) immédiatement (adv.) indice (n. m.) liberté (n. f.) manche (n. m.)

palais (n. m.) policier, policière (adj.), (n. m.), (n. f.) procès (n. m.) punition (n. f.) si (adv.) supposer (v.) vol (n. m.)

Semaine 3

angoisse (n. f.) annonce (n. f.) autorité (n. f.) brusquement (adv.) chaîne/chaine (n. f.) cauchemar (n. m.) cicatrice (n. f.) creuser (v.)

criminel, criminelle (adj.), (n. m.), (n. f.) déclaration (n. f.) défense (n. f.) détresse (n. f.) dossier (n. m.) erreur (n. f.) explication (n. f.)

filer (v.) individu (n. m.) intelligence (n. f.) intervention (n. f.) juge (n. m.), (n. f.) lui, leur (pron.) manteau (n. m.) marque (n. f.)

panique (n. f.) preuve (n. f.) prisonnier, prisonnière (adj.), (n. m.), (n. f.) science (n. f.) tache (n. f.)

appareil (n. m.) artiste (n. m.), (n. f.) avertissement (n. m.) bâtiment (n. m.) comportement (n. m.) couvrir (v.) curiosité (n. f.)

désespoir (n. m.) détail (n. m.) douter (v.) échange (n. m.) élément (n. m.) elle, eux, elles (pron.) faible (adj.)

hésitation (n. f.) hors de (prép.) injustice (n. f.) noter (v.) ordre (n. m.) police (n. f.) portrait (n. m.)

poursuite (n. f.) reconnaître/ reconnaitre (v.) règle (n. f.) sécurité (n. f.) témoin (n. m.) victime (n. f.)

Semaine 5 adolescent (n. m.) adolescente (n. f.) attaque (n. f.) bagarre (n. f.) blond, blonde (adj.), (n. m.), (n. f.) coffre (n. m.) désirer (v.)

8

disparition (n. f.) drame (n. m.) extérieur, extérieure (adj.) extérieur (n. m.) français (n. m.) haut (adv.) importance (n. f.)

incendie (n. m.) intention (n. f.) lien (n. m.) liquide (adj.), (n. m.) loi (n. f.) objection (n. f.) outil (n. m.) patience (n. f.)

piège (n. m.) rapport (n. m.) refuser (v.) règlement (n. f.) technique (n. f.) témoignage (n. m.) voleur (n. m.) voleuse (n. f.)

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

Semaine 4


A

La clé du mystère Je me prépare a) Associe chacun des termes de la banque de mots à la bonne définition.

criminel ■■ juge ■■ loi ■■ honneur

témoin ■■ complice ■■ policier ■■ preuve

■■

coupable ■■ prisonnier ■■ avocat

■■

Attention !

■■

1) Personne qui a vu ou entendu un fait

Tu devras accorder correctement les noms selon les in dices donnés.

6) Je suis un nom commun de la même

et qui peut en parler :  

famille que légal :

2) Personne qui défend l’accusé

7) Personnes ayant aidé à commettre

dans un procès :  

un délit :  

3) Magistrat chargé de rendre

on fait le serment de dire la vérité. On donne donc sa parole d’ :  

5) Femme commettant des crimes :

9) Avant de parler devant la cour,

organisation chargée de faire respecter la loi :  

4) Femme qui fait partie d’une

8) Personnes ayant commis une infraction :

la justice :  

10) Éléments montrant qu’une personne

a commis un crime :

b) Dans la grille ci-dessous, écris chacune des lettres se trouvant dans une loupe. Tu découvriras ainsi le nom d’un célèbre détective.

S

r 9

10

k 5

4

8

H 2

Semaine 2 – La clé du mystère

6

1

3

7

9


Intention de lecture

Lecture

Je lis le texte pour relever les stéréotypes (idées toutes faites) associés au personnage du détective.

Connaissances liées au texte

Stratégie de lecture

Avant ta lecture, consulte la rubrique Reconnaître les sous-thèmes à la page 15.

J’essaie de penser comme Ophélie pour comprendre comment elle imagine l’enquêteur.

La mauvaise idée Oh non ! J’ai oublié mon dictionnaire à la maison. En temps normal, je resterais calme, mais, aujourd’hui, je dois remettre ma situation d’écriture au propre. Juste avant la récréation, je répète mon plan dans ma tête et, dès que la cloche sonne, je le mets à exécution. J’attends que la classe se vide pour aller fouiller dans le bureau de MarieSimonne Dubé-Ferland, la bolée, dans l’intention de voler, que dis-je, d’emprunter son dictionnaire. De toute façon, elle n’en a pas besoin… elle est si intelligente ! Au moment où je glisse son dictionnaire dans mon bureau, Mme Saint-Onge m’interpelle : — Ophélie, que fais-tu dans la classe alors que tu devrais être à l’extérieur ? — Euh !… pfff !…

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

Lié au no 6, p. 14

10

Semaine 2 – La clé du mystère


— Rends-toi immédiatement au bureau de M. Dugré. Il est interdit de rester dans la classe pendant la récréation, c’est contre le règlement de l’école. M. Dugré, c’est notre directeur. Alors je suis là à attendre, assise sur une chaise inconfortable. J’essaie d’inventer une excuse pour justifier ma présence dans la classe : j’ai perdu mon appareil dentaire, je suis devenue amnésique, je me suis foulé le nez… mais rien ne semble plausible. Soudain, je vois arriver la voiture du père de Sandrine Desmarais, une fille de ma classe. En grosses lettres bleues, il est écrit « Sûreté du Québec » sur la portière. Le père de Sandrine est détective. Je suis réellement dans le pétrin. Dans ma tête s’élabore un scénario digne des films hollywoodiens. Le père de Sandrine, un grand homme barbu vêtu d’un long manteau beige, se place devant moi et me jette un regard perçant, un café à la main. Il essaie de m’intimider avec son badge de la police. Je regarde vers le sol. Puis, il m’interroge :

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

— Un appel anonyme nous a signalé la disparition d’un dictionnaire. As-tu quelque chose à voir avec cette disparition ? — Euh !… pfff !… (Je manque de vocabulaire aujourd’hui !)

Lié au no 6, p. 14

Le père de Sandrine sort alors son calepin. Il le feuillette quelques secondes et me dit, d’un ton sec : « Tu es en état d’arrestation pour le vol d’un dictionnaire. Tu as le droit de garder le silence. » Je tremble sur ma chaise.

ABC

plausible : Que l’on peut croire. Semaine 2 – La clé du mystère

11


Une main paisible se pose alors sur mon épaule et me tire de ma rêverie. C’est le père de Sandrine qui vient d’entrer dans l’école. Il porte un jeans et un blouson bien ordinaire. Il me fait même un sourire. — Bonjour, dit-il doucement. Tu as l’air bien nerveuse, ma petite. — Euh !… pfff !…

Lié au no 6, p. 14

— Moi aussi, ça me faisait cet effet-là quand je devais rencontrer le directeur. Par hasard, serais-tu une amie de ma fille Sandrine ? Je hoche la tête de haut en bas, incapable de prononcer une syllabe. — Ah ! Très bien ! Pourrais-tu lui remettre son sac à lunch qu’elle a oublié sur le comptoir de la cuisine ce matin ? Ce n’est pas tous les jours qu’un dîner est livré par la police ! Le père de Sandrine se dirige vers la porte de l’école. Avant de sortir, il tourne la tête dans ma direction et me fait un clin d’œil. Ouf ! Je l’ai échappé belle ! Et moi qui pensais qu’il venait m’arrêter ! — Ophélie, entre dans mon bureau, me dit M. Dugré. Je prends une grande respiration pour me remettre d’aplomb. Après une courte réflexion, je décide d’avouer à M. Dugré la vraie raison de ma présence dans la classe pendant la récréation. Il me fait la morale et un petit sermon sur l’importance d’être honnête. Je rédige donc ma production écrite sans ouvrage de référence. Mes parents ne seront sans doute pas contents du nombre de fautes de français dans mon texte et ils me puniront, mais je l’aurai un peu mérité. Juste un peu ! GEORGE

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

n Catherine-Ann

12

Semaine 2 – La clé du mystère


Je comprends ce que je lis

  M. Dugré

  Le père de Sandrine imaginé par Ophélie

  Le père de Sandrine

  Mme Saint-Onge

Lecture

1. Quel personnage est décrit selon les stéréotypes du détective ?

2. Compare les caractéristiques physiques du père de Sandrine et du détective imaginé par Ophélie.

  3. Dans le texte, trouve l’expression qui reprend le sens du mot dictionnaire. ABC

4. Qu’est-ce qui est sous-entendu dans le clin d’œil que le père de Sandrine fait à Ophélie ?

  Ce clin d’œil indique que le père de Sandrine sympathise avec Ophélie.  Ce clin d’œil indique que le père de Sandrine est bien content d’avoir trouvé qui a volé le dictionnaire. 5. a) Relève les caractéristiques physiques et psychologiques du père de Sandrine.

Caractéristiques psychologiques

Caractéristiques physiques

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

b) Relève trois caractéristiques physiques et deux caractéristiques psychologiques de l’inspecteur imaginé par Ophélie.

Semaine 2 – La clé du mystère

13


Lecture

c) Le père de Sandrine ressemble-t-il à l’inspecteur imaginé par Ophélie ? Pourquoi ?

 Oui  

 Non  

  

6. À trois reprises, Ophélie manque de vocabulaire et répond « Euh !… pfff !… » aux questions qui lui sont posées. Remplace ces interjections par des phrases complètes qu’aurait pu dire Ophélie dans les trois situations.  

 



  



14

Semaine 2 – La clé du mystère

© Éditions Grand Duc

7. Ophélie affirme que M. Dugré lui fait la morale. Mets-toi dans la peau du directeur et raconte ce qu’il lui dit.

Merci de ne pas photocopier




Repérer les sous-thèmes Les textes littéraires donnent l’occasion aux auteurs et auteures d’aborder des thèmes comme la famille, l’amitié, l’amour, l’environnement, la vengeance, la musique, la vérité, la justice ou la peur.

Lecture

Connaissances liées au texte

Par exemple, dans le texte que tu as lu, le thème est la justice. Une des façons de traiter ce thème est de parler des émotions vécues par Ophélie, qui finit par avouer la vérité. La vérité est donc un sous-thème.

8. a) Dans le schéma, coche le 2e sous-thème du récit La mauvaise idée. Sous-thème 1

La vérité Thème

La justice

Sous-thème 2

 L’environnement  L’amour  L’honnêteté b) Quel passage du texte illustre ce sous-thème ? Encadre le mot-clé qui justifie ta réponse dans l’extrait choisi.

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

 Après une courte réflexion, je décide d’avouer à M. Dugré la vraie raison de ma présence dans la classe pendant la récréation. Il me fait la morale et un petit sermon sur l’importance d’être honnête.

 — U  n appel anonyme nous a signalé la disparition d’un dictionnaire. As-tu quelque chose à voir avec cette disparition ? — Euh !… pfff !… (Je manque de vocabulaire aujourd’hui !)

 M. Dugré, c’est notre directeur. Alors je suis là à attendre, assise sur une chaise inconfortable. J’essaie d’inventer une excuse pour justifier ma présence dans la classe : j’ai perdu mon appareil dentaire, je suis devenue amnésique, je me suis foulé le nez… mais rien ne semble plausible.

Semaine 2 – La clé du mystère

15


Lexique

Les sortes de dictionnaires Il existe différents types de dictionnaires pour répondre à divers besoins. En voici quelques-uns. 1 Dictionnaire thématique : pour trouver des informations relatives

à un thème particulier.

2 Dictionnaire descriptif : pour trouver des définitions complètes. 3 Dictionnaire encyclopédique : pour acquérir de nouvelles connaissances

exposées de façon méthodique.

4 Dictionnaire des rimes : pour rédiger un texte poétique. 5 Dictionnaire des synonymes et des antonymes : pour varier le choix

des mots dans un texte.

1. Indique la sorte de dictionnaire à utiliser dans chacune des situations. Écris le numéro correspondant à l’aide de l’encadré ci-dessus. a) Pour terminer mon poème, je dois trouver deux mots qui riment avec araignée.

b) J’aimerais trouver un mot dont le sens est proche de celui du mot peur.

e) J’aimerais intégrer des expressions québécoises dans mon texte.

2. De quelle sorte de dictionnaire se sert-on le plus souvent à l’école ? Souligne-le dans l’encadré.

16

Semaine 2 – La clé du mystère

Merci de ne pas photocopier

d) J’aimerais me renseigner sur l’archéologie.

© Éditions Grand Duc

c) Je cherche la définition du mot subterfuge.


Décoder un dictionnaire   Les dictionnaires sont des outils de référence très utiles lorsqu’on sait les comprendre. En effet, il y a certains « codes » à connaître pour bien saisir la définition d’un mot. 1 Les abréviations donnent

2 Le premier mot de la définition est un terme

des indications grammaticales sur le mot. Exemples : n. m. = nom masculin v. tr. = verbe transitif fam. = langage familier fig. = sens figuré inv. = mot invariable adj. = adjectif

générique de la même classe que le mot défini. 3 Le reste de la

mineur, eure n. et adj. 1. n. Personne qui n’a pas encore atteint l’âge de la majorité. Les mineurs n’ont pas le droit de voter. ANT. majeur. 2. adj. Qui n’a pas encore atteint l’âge de la majorité, fixé à 18 ans au Québec. Nancy n’a que 16 ans : elle est encore mineure. ANT. majeur

7 Observation :

Des homophones qui s’écrivent de la même façon font l’objet de deux entrées dans le dictionnaire quand leurs sens sont très éloignés.

définition précise la signification du mot générique.

4 On trouve ensuite

un exemple ou des exemples qui illustrent le sens du mot. Ils sont habituellement en italique.

5 On indique également le niveau 6 S’il y a une autre

définition du même mot, elle suit la première.

de langue s’il est familier ou populaire, par exemple, les antonymes et les synonymes de ce mot, les expressions dans lesquelles il est utilisé, etc.

1. Ajoute chacun des éléments ci-dessous au bon endroit dans la définition du mot témoin.

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

3. témoin

n. m.

spectateur

témoins

1. Personne qui a vu ou entendu un fait et qui peut en

témoigner. Elles ont été

de l’accident. SYN.

 .

2. Personne qui a vu ou entendu un fait et qui est appelée à en faire la déclaration

en justice. Le procureur a appelé le témoin à la barre.

Personne qui

doit attester l’exactitude des déclarations lorsqu’un acte est dressé. Ce sont mes parents qui ont été mes témoins lors de mon mariage.

2. Dans la définition du mot témoin : a) encercle deux abréviations ;

b) souligne un exemple qui illustre le sens du mot.

Semaine 2 – La clé du mystère

17


Conjugaison

Le radical et la terminaison   La conjugaison est l’ensemble des formes que peut prendre le verbe. Un verbe conjugué a généralement deux parties : un radical et une terminaison. Le radical • Le radical se trouve au début du verbe. C’est la partie principale qui donne

le sens du verbe.

 ier, Sherlock Holmes parlait de Tintin. Exemples : H Aujourd’hui, Sherlock Holmes parle de Tintin. Demain, Sherlock Holmes parlera de Tintin.

Le radical parl– désigne toujours l’action de parler. • Généralement, les verbes conservent le même radical dans toutes les formes de la conjugaison. Exemple : Le verbe associer présente le radical associ–, peu importe le mode, le temps, la personne et le nombre auxquels il est conjugué. • Certains verbes présentent plusieurs radicaux.

Exemple : Le verbe franchir se conjugue à l’aide des radicaux franchi– et franchiss– : je franchis, nous franchirons, vous franchissiez, ils franchissaient. La terminaison La terminaison est la partie du verbe qui change selon : • le mode (exemples : indicatif, impératif, subjonctif) ; • le temps (exemples : présent, imparfait, futur simple) ; • la personne grammaticale (1re, 2e ou 3e) ; • le nombre (singulier ou pluriel).

Exemple : Dans « elles classaient », la terminaison –aient indique qu’il s’agit d’un verbe conjugué à l’indicatif (mode), à l’imparfait (temps) et à la 3e personne du pluriel (personne grammaticale et nombre).

18

 Radical 

 Terminaison

b) Sherlock organise les faits pour trouver une explication.

 Radical 

 Terminaison

c) Holmes n’aime pas particulièrement l’exercice physique.

 Radical 

 Terminaison

d) L’inspecteur Gadget agit rarement comme tout le monde.

 Radical 

 Terminaison

Semaine 2 – La clé du mystère

© Éditions Grand Duc

a) Il méprisait les gens moins intelligents que lui.

Merci de ne pas photocopier

1. Les lettres en caractères gras forment-elles un radical ou une terminaison ?


a) L’enquête piétine.

c) Nous souhaitons trouver le coupable.

L’enquête piétinait.

Nous souhaitions trouver le coupable.

L’enquête piétinera.

Nous souhaiterions trouver le coupable.

b) Qui cogne à la porte ?

Conjugaison

2. Encadre le radical ou les radicaux des verbes conjugués.

d) Elle finit d’écrire son rapport.

Qui cognait à la porte ?

Elle finissait d’écrire son rapport.

Qui cognera à la porte ?

Elle finira d’écrire son rapport.

3. Coche l’information que fournit chaque terminaison de l’indicatif. Terminaison

Information

  verbe conjugué à la 3e personne du pluriel   verbe conjugué à la 2e personne du pluriel

a) –ons

  verbe conjugué à la 1re personne du pluriel   verbe conjugué à la 2e personne du pluriel de l’imparfait   verbe conjugué à la 2e personne du pluriel du futur simple

b) –iez

  verbe conjugué à la 2e personne du singulier de l’imparfait   verbe conjugué à la 1re personne du singulier du présent   verbe conjugué à la 2e personne du singulier du présent

c) –es

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

  verbe conjugué à la 2e personne du singulier du conditionnel présent 4. Dans chaque cas, ajoute le radical qui correspond au sens de la phrase.

dorm–

félicit–

men–

a) Les chiens policiers b) Les pistes c) Les coupables d) Les agents se

renifl– aient les pistes.

aient aux coupables. aient à poings fermés. ent.

Semaine 2 – La clé du mystère

19


Table des matières Chapitre E  n  ENTRE RÉALITÉ ET FICTION

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

Mots à orthographier. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 164 Semaine 19 Je me prépare. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lecture Le cristal des rêves. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Reconnaître les stéréotypes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les marqueurs de relation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les verbes avoir et être à certains temps de l’indicatif. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

165 166 170 171 172

Semaine 20 Lecture Et si ça s’était passé comme ça ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les choix interactifs dans un texte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le pronom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le passé simple. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

173 177 178 179

Semaine 21 Lecture Où suis-je ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le sens des locutions. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le sujet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le verbe devoir. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

180 184 185 186

Semaine 22 Lecture Mieux voir la nuit. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les relations de cause et de conséquence. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les règles de l’élision. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le verbe voir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

187 192 193 194

Semaine 23 Lecture-éclair D’autres planètes, d’autres satellites naturels. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Schémas, tableaux et encadrés. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le prédicat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le verbe rendre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je révise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tâche finale – écriture : J’en ai vu un ! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

195 198 199 200 201 202

Chapitre F  n  POUR UN MONDE MEILLEUR Mots à orthographier. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 206 Je me prépare. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 207 Semaine 24 Lecture Rouler pour une bonne cause. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 208

Table des matières

III


Le rôle et l’importance des personnages . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 212 Le complément du nom. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 213 Observer les liens de sens et de forme entre le ou les radicaux d’un verbe et les mots de la même famille morphologique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 215 216 221 222 223

Semaine 26 Lecture Le rêve. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lecture Le Cirque du Soleil. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le temps et le lieu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les constantes orthographiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le passé composé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

225 226 229 230 231

Semaine 27 Lecture Le rock and roll. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les valeurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le complément de phrase . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Distinguer les emplois d’avoir et être : auxiliaire de conjugaison ou verbe. . . . . . . . . .

232 235 236 237

Semaine 28 Lecture-éclair Aux arbres citoyens. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Observer le découpage d’une chanson. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La phrase de type déclaratif. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les verbes qui forment toujours leurs temps composés avec l’auxiliaire être. . . . . . . . . Je révise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tâche finale – communication orale : Mon artiste qui change le monde . . . . . . . . . . . . .

238 240 241 242 243 244

Chapitre G  n  MA VIE ET MOI Mots à orthographier. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 246 Semaine 29 Je me prépare. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lecture Percy Jackson. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La succession d’éléments qui reviennent. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le sens propre et le sens figuré des mots. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le verbe partir. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

IV

Table des matières

247 248 252 253 254

Merci de ne pas photocopier

224

© Éditions Grand Duc

Semaine 25 Lecture Huit objectifs du millénaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La formation des mots. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La formation des mots par dérivation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les mots dérivés et leur classe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les contextes d’utilisation des modes et des temps verbaux dans divers genres de textes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


Semaine 30 Lecture Nous avons tué la musique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’inversion. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La formation des mots. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quelques propriétés des mots . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le verbe savoir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

255 259 260 261 262

Semaine 31 Lecture L’initiation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les caractéristiques du roman. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La virgule . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le verbe mettre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

263 266 267 268

Semaine 32 Lecture Tout autour du Web . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Emboîtements ou superpositions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Schémas, tableaux et encadrés. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La phrase qui contient plus d’un verbe conjugué et les phrases sans verbe conjugué . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le verbe vouloir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

274 275 276 278 279 281 282

Semaines 34 et 35 Je fais le point. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 284

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

Semaine 33 Lecture-éclair Peut-on tout faire avec Internet ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La mise en pages. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le verbe pouvoir. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je révise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tâche finale – écriture: Prendre la bonne décision. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

270 273 273

Table des matières

V


5e année du primaire Cahier de base en français

Charivari Une collection complète

La collection Clicmots arrive dans un nouveau format : le cahier de base. Le cahier de base en deux volumes • Par semaine : un texte, des connaissances concernant la structure des textes, la grammaire, l’orthographe et la conjugaison ; • Un carnet permettant l’enseignement explicite des stratégies de lecture.

En numérique Pour le TNI Version interactive du cahier à projeter sur le TNI.

Le guide d’enseignement personnalisé : un concept exclusif pour la différenciation • Un carnet d’étude regroupant les encadrés théoriques des cahiers et des astuces pour les parents afin d’accompagner leur enfant dans leurs apprentissages. • Des textes offerts en version modifiée et des activités d’enrichissement. • Des exercices supplémentaires pour l’apprentissage de la grammaire. • Tout pour l’évaluation des élèves : des retours hebdomadaires sur les apprentissages et huit situations d’évaluation en lecture, grammaire, écriture et communication orale. • Des dictées pour s’approprier l’orthographe des mots de la liste à orthographier du MELS.

Capsules interactives de grammaire, incluant théorie et exercices.

La classe numérique Des animations qui présentent les connaissances essentielles en français. Des exercices en ligne pour consolider les apprentissages des élèves.

www.grandducenligne.com www.grandduc.com

CODE PRODUIT 4416 ISBN 978-2-7655-2560-8

6

20728 44160

4

Réponse aux charivari ( utilise un miroir ) EUQITSANMYG : YUTSQNMIGEA LLABTEKSAB : TLLKESBBAA YEKCOH : YOKHEC EDALACSE : SLEEDCAA

Profile for Éditions Grand Duc

Feuilleteur Charivari 5A  

Feuilleteur Charivari 5A