Page 1

VOLU M

4e année du primaire Cahier de base en français

Le nouveau format de

E

Clicmots

M AU VA IS EN AN GL AI S. M O N PR EM IE R VE UT DI RE

MO N DE UX IÈM E ES T LE BO UT D’ UN CRAYON . MON TRO ISIÈM E VAU T 1 000 KILO S.

Charade

Cahier de base • 4e année du primaire

Nadia Poulin

MO N TO UT ES T UN SP OR T À VO LA NT.

UT. MO N PR EM IER ES T LE CO NT RA IRE DE HA POULIN

MON SECOND EST LE CONTRAIRE DE COURT.

UT M O N TO

couvertures.indb 3

SOCCER U A R E OU SERT À J

.

2015-02-05 14:31


4e année du primaire Cahier de base en français

Le nouveau format de

Éditions Grand Duc

Groupe Éducalivres inc. 955, rue Bergar, Laval (Québec) H7L 4Z6 Téléphone : 514 334-8466 ■ Télécopie : 514 334-8387 InfoService : 1 800 567-3671

VOLU M

Nadia Poulin

E

Clicmots


REMERCIEMENTS Pour leur travail de rédaction dans les manuels de l’élève Clicmots, l’Éditeur tient à remercier Mme Sonia Lachance et Mme Karine Sirois. Pour son travail de vérification scientifique, l’Éditeur témoigne sa gratitude à M. André Turcotte, professeur de français retraité du collège Édouard-Montpetit. Pour leurs judicieux commentaires, remarques et suggestions à l’une ou l’autre des étapes de l’élaboration du projet, l’Éditeur tient à remercier : Mme Monique Bellemare, École Belle-Vallée (Rinfret), Commission scolaire du Chemin-du-Roy ; M. Mathieu Boivin, École Georges-P.-Vanier, Commission scolaire Marie-Victorin ; Mme Anne Cliche, École de La Chanterelle, Commission scolaire de la Capitale ; Mme Martine Gagnon, École Socrates-Démosthène, Académie privée ; Mme Marie-Josée Pilon, École Marc-Aurèle-Fortin, Commission scolaire de Laval ; Mme Audrey Poitras, École Notre-Dame-de-la-Garde, Commission scolaire des Trois-Lacs ; Mme Nancy Pronovost, École Le Castelet, Commission scolaire des Affluents ; Mme Caroline Soucy, École Mer-et-Monde, Commission scolaire de la Rivière-du-Nord ; Mme Mélanie Tétreault, École L’Eau-Vive, Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys.

Le nouveau format de

Clicmots

4e année du primaire © 2015, Éditions Grand Duc, une division du Groupe Éducalivres inc. 955, rue Bergar, Laval (Québec) H7L 4Z6 Téléphone : 514 334-8466 n Télécopie : 514 334-8387 www.grandduc.com Tous droits réservés. CONCEPTION GRAPHIQUE (maquette intérieure et page couverture) : Lichen CONCEPTION GRAPHIQUE (mise en page) : Pige communication ILLUSTRATIONS : Christine Battuz, Bizbiz Création, Yves Boudreau, Catapulte, Julien Dufour pour Yeti Animation, Yves Dumont, Jean-Paul Eid, Gagnon Illustrations, Martin Goneau, Le Mille-Pattes, Jean Morin, Daniel Rainville, Serge Rousseau et Volta Création PHOTOGRAPHIES : p. 7 : Atlantide Phototravel/Corbis • p. 22-23 : Angelo Cavalli/Robert Harding World Imagery/Corbis • p. 138-140 : Jean-François Lemire Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) pour nos activités d’édition. Il est illégal de reproduire cet ouvrage, en tout ou en partie, sous quelque forme ou par quelque procédé que ce soit, électronique, mécanique, photographique, sonore, magnétique ou autre, sans avoir obtenu, au préalable, l’autorisation écrite de l’Éditeur. Le respect de cette recommandation encouragera les auteurs et auteures à poursuivre leur œuvre. Code produit 4412 ISBN 978-2-7655-2556-1 Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2015 Bibliothèque et Archives Canada, 2015

Imprimé au Canada 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0 HLN 4 3 2 1 0 9 8 7 6 5


Table des matières Semaine 1 Ce que je sais déjà . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1

Chapitre A  n  APPRENDRE AUTREMENT Mots à orthographier. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

Semaine 2 Je me prépare. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9 Lecture Maisie, une fille d’Australie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 Diverses manières d’aborder un thème et le choix des personnes verbales. . . . . . . . . 13 Les mots et les abréviations dans le dictionnaire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 Le verbe aimer à l’indicatif présent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15 Semaine 3 Lecture Des écoles pour tous les goûts. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le sujet central et ses différents aspects. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La ponctuation d’une phrase. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le verbe avoir à l’indicatif présent. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

16 19 20 21

Semaine 4 Lecture Blogue d’Afrique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le découpage d’un texte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les lettres muettes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le verbe être à l’indicatif présent. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

22 25 26 27

Semaine 5 Lecture-éclair Asumi, pensionnaire au Japon. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’organisation du texte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le nom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les verbes aimer, avoir et être à l’indicatif présent (révision) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je révise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tâche finale – écriture : Blogue pour ta classe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

28 30 31 33 34 35

Chapitre B  n  FRISSONS GARANTIS ! Mots à orthographier. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38 Semaine 6 Je me prépare. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39 Lecture Mythe ou réalité ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40 Les parties d’un texte. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44 Les mots qui ont un lien de sens et les parties d’un tout . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46 Le verbe finir à l’indicatif présent. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47

Table des matières

III


Semaine 7 Lecture Les chauves-souris . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les synonymes et les antonymes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’emploi du trait d’union. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le verbe aller à l’indicatif présent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

48 53 54 55

Semaine 8 Lecture Mon voisin est un vampire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 56 Le déterminant et le groupe du nom. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60 Le radical et la terminaison des verbes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62 L’utilisation de l’indicatif présent. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62 Semaine 9 Lecture-éclair Le monstre poilu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le tiret, les marques de parole et de dialogue. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’adjectif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les verbes finir et aller, le radical et la terminaison des verbes et l’utilisation de l’indicatif présent (révision) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je révise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tâche finale – communication orale : Le théâtre des frissons. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

63 65 66 67 68 69

Chapitre C  n  AU PAYS DES LÉGENDES Mots à orthographier. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 72

IV

82 86 86 87

Semaine 12 Lecture La légende de la chasse-galerie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les caractéristiques de la légende. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les mots qui servent à poser des questions et la phrase de type interrogatif . . . . . . . Le verbe avoir à l’indicatif imparfait . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

88 92 93 94

Table des matières

© Éditions Grand Duc

Semaine 11 Lecture Légendes urbaines. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’intensité des mots. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les noms propres de lieux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le verbe aimer à l’indicatif imparfait . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Merci de ne pas photocopier

Semaine 10 Je me prépare. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 73 Lecture Élie et le Bonhomme Sept Heures . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 74 Les cinq temps du récit. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 78 Les règles de position . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 79 L’infinitif présent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 81


Semaine 13 Lecture Akota et la légende du sirop d’érable . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 95 Les prépositions. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 98 Le genre des noms et le nom donneur d’accord . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 99 Le verbe être à l’indicatif imparfait . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 100 Semaine 14 Lecture-éclair Le pont de Québec . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La reprise de l’information. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La phrase de type impératif. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’infinitif présent et les verbes aimer, avoir et être à l’indicatif imparfait (révision) . . . . Je révise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tâche finale – écriture : L’homme et l’animal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

101 103 104 105 106 107

Chapitre D  n  DU COQ À L’ÂNE Mots à orthographier. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 110 Semaine 15 Je me prépare. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 111 Lecture Jojo vétérinaire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 112 La bande dessinée et l’ellipse. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 116 Les règles de formation du féminin des noms et des adjectifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 118 Le verbe finir à l’indicatif imparfait . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 119

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

Semaine 16 Lecture Histoire de guêpes et d’abeilles. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La comparaison et la métaphore. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les formes positive et négative de la phrase . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les règles de formation du féminin des noms et des adjectifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le verbe aller à l’indicatif imparfait. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

120 124 126 128 129

Semaine 17 Lecture Leçon d’une fourmi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 130 Les caractéristiques de la fable. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 134 Le verbe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 135 La personne et le nombre du verbe. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 136 L’utilisation de l’indicatif imparfait . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 137 Semaine 18 Lecture-éclair Brigade à plumes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 138 Les homophones aux sens éloignés. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 141 Les règles de formation du pluriel des noms et des adjectifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 142 Les verbes finir et aller et l’utilisation de l’indicatif imparfait (révision). . . . . . . . . . . . . . . . 143 Je révise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 144 Tâche finale – communication orale : Fabuliste. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 145 Table des matières

V


Les pictogrammes

Apprentissage qui doit être acquis à la fin de l’année scolaire.

Apprentissage qui se fait avec l’intervention systématique de l’enseignant ou l’enseignante.

Réinvestissement

Mini

Attention ! Cet exercice contient des erreurs. L’élève doit les corriger.

PR OF

* L es mots à orthographier précédés d’un astérisque ont été ajoutés afin de respecter le nombre de mots recommandé par le MELS.

Stratégies de lecture Avant ma lecture Je lis l’intention de lecture pour connaître le but de ma lecture.

Je survole le texte pour faire des prédictions sur son contenu.

Pendant ma lecture Je regarde autour du mot.

Je lis par groupes de mots.

J’observe les photos ou les illustrations.

je lis

ot

Je tiens compte de la ponctuation.

pro

nom

J’identifie les mots auxquels renvoient les mots de substitution.

Je prédis la suite du texte.

Je repère les groupes de mots importants.

J’utilise les outils mis à ma disposition.

Je fais des liens avec ce que je sais déjà sur le sujet.

Je cherche des indices dans les mots plus difficiles.

TEXTE

Je me réfère à la structure du texte.

Après ma lecture Je me rappelle ce que j’ai lu et les points importants à retenir.

VI

Stratégies de lecture

Je réagis au texte en disant ce que j’en pense.

Merci de ne pas photocopier

?! .,

Je résume dans mes mots l’idée principale de chaque paragraphe.

© Éditions Grand Duc

Je me fais des images dans ma tête.

Je devine ce qui est sous-entendu.


Ce que je sais déjà LEXIQUE ET ORTHOGRAPHE

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

Qui suis-je ? Sers-toi des mots suivants. appartement

avais

champ

docteurs

guerre

apprendre

cause

demie

espérer

trop

a) Je suis un synonyme de logement.

f) Je suis le contraire de assez.

b) Je suis un mot qui contient une lettre muette indiquant le féminin et qui signifie « moitié ».

g) Je suis un mot qui appartient à la même famille morphologique que apprentissage.

c) Je suis un mot qui contient une lettre muette indiquant le pluriel.

h) Je suis un mot qui respecte la règle de position du m devant les lettres b, m ou p.

d) Je suis un mot qui respecte la règle de position du g, gu ou ge.

i) Je suis un mot qui contient une lettre muette indiquant la personne.

e)

j) Je suis un mot qui appartient à la même famille morphologique que espoir.

Je suis un mot qui respecte la règle de position du s entre deux voyelles.

Semaine 1 – Ce que je sais déjà

1


ACCORDS 1. a) Encadre les noms communs. Justifie tes réponses en écrivant un autre nom au-dessus de chacun d’eux.

b) Souligne le déterminant qui accompagne chaque nom.

1)

un beau livre

3)

les lunettes de l’enseignante

2)

la légende amérindienne 4)

tous les enfants de la région

2. a) Encadre les noms communs et encercle les noms propres. b) Souligne le déterminant qui accompagne chaque nom. 1) Tu as beaucoup de courage de te rendre seule

sur la rue Sainte-Anne. 2) J’ai une grande amitié avec mon amie qui habite à Shawinigan.

3. Souligne le noyau de chaque groupe du nom en caractères gras. a) La cage métallique est restée ouverte. b) Cette portion de dessert est beaucoup trop grosse.

2

1

nom propre

4

déterminant + adjectif + nom

2

déterminant + nom

5

3

déterminant + nom + adjectif

 éterminant + nom + à ou d de/d’ + GN

a) des feuilles lignées

d) un cahier de notes

b) Raphaëlle

c) mes travaux

f) les cheveux frisés

e) une grande découverte

Semaine 1 – Ce que je sais déjà

© Éditions Grand Duc

4. Indique le chiffre correspondant à la construction de chaque groupe du nom.

Merci de ne pas photocopier

c) Ce policier professionnel a fait un travail exemplaire.


5. Entoure les adjectifs. Ajoute très devant chacun d’eux pour justifier tes réponses.

triste

renarde

mauvais

sabot

mignon

possible

raconter

sèche

tranquille

6. Souligne les adjectifs. Écris un autre adjectif au-dessus de chacun d’eux pour justifier tes réponses. a) Dorianne est amoureuse de son lapin blanc.

b) Le petit Alexandre a été méchant avec le chat ce matin.

c) Esther est certaine d’avoir vu un énorme lion dans la forêt sombre. 7. a) Écris l’adjectif entre parenthèses qui convient aux phrases suivantes. b) Écris le genre et le nombre du nom donneur d’accord.

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

c) Relie par une flèche ce nom au déterminant et à l’adjectif. 1 ( clair/claire/clairs/claires ) Cette eau est

.

2 ( court/courte/courts/courtes ) Elle porte des pantalons

3 ( droit/droite/droits/droites ) J’aime les lignes

Semaine 1 – Ce que je sais déjà

.

.

3


8. Colorie en mauve les mots qui ne changent pas au féminin et en vert ceux qui ne changent pas au pluriel.

frais pâle

amoureux cours

autobus

mauvais

adulte

horrible corps

artiste

bas

poids

possible

fixe choix

9. Récris les phrases en mettant au féminin les mots en caractères gras.

a) Cet artiste est amoureux de ce magnifique chien.

b) Des comédiens imitent les lions en faisant les bougons.

c) Le gentil directeur remplace mon enseignant malade.

10. Récris les phrases en mettant au pluriel les mots en caractères gras.

c) J’ai vu un autobus spécial pour cheval.

4

Semaine 1 – Ce que je sais déjà

© Éditions Grand Duc

b) J’ai participé à un festival et à un bal en blanc.

Merci de ne pas photocopier

a) Je remplace ce pneu mou percé par un clou.


CONJUGAISON 1. Encadre le radical et encercle la terminaison de ces verbes. a) je parle

d) vous chantiez

g) il terminait

b) tu finiras

e) on décide

h) elles seront

c) nous classons

f) j’aurai

i) elle aime

2. a) Ajoute au-dessus des verbes conjugués ne… pas ou n’… pas. b) Entoure les pronoms de conjugaison. c) Écris l’infinitif en dessous de chaque verbe conjugué. 1) Nous irons à la plage, car tu aimes sentir le sable sous tes pieds.

Tu réussiras à tout faire si tu chantes en travaillant ! 2)

3) Vous finissez de lire le nouveau roman qu’elle présentera

au salon du livre.

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

3. Conjugue les verbes suivants à la personne et au temps de l’indicatif demandés. a)  aimer, j’, présent 

e)  aller, on, imparfait 

b)  avoir, tu, imparfait 

f)  marcher, nous, futur simple 

c)  être, il, futur simple 

g)  bâtir, vous, présent 

d)  finir, elle, présent 

h)  chanter, ils, imparfait 

Semaine 1 – Ce que je sais déjà

5


SYNTAXE ET PONCTUATION 1. a) Ajoute les majuscules et les points nécessaires ( . ? ! ). b) Coche ce que chaque phrase exprime. Affirmation ou fait

Question

Émotion ou exclamation

st-ce un bon thé  ’est un bon thé uel bon thé  2. a) Coche les phrases qui contiennent une énumération. b) Ajoute les virgules manquantes dans chaque énumération. 1)  Mes animaux préférés sont le cheval le koala et le paresseux. 2)  Mes jolis chats adorés ont le poil long. 3)  J’ai vu des singes des girafes des éléphants des tigres et des lions.

3. Écris les phrases à la forme négative. Utilise les mots de négation demandés. a) Alicia mange les bleuets sauvages. ( ne… jamais )   c) La niche de mon chien sera à l’extérieur. ( ne… pas )  4. Ajoute le mot interrogatif qui convient.

6

a)

pleures-tu ainsi ce matin ?

Lesquelles

b)

de ces fleurs préfères-tu ?

Pourquoi

c)

trouveras-tu un cadeau original ? Semaine 1 – Ce que je sais déjà

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

b) Cette lumière est d’un blanc éblouissant. ( n’… pas )


Apprendre autrement Énigmes et autres drôleries 1. Quel est le futur de je baille ? 2. Quel est le comble pour un enseignant ou une enseignante de musique ? 3. Je commence par un e, je finis par un e et je contiens une lettre. Qui suis-je ?

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

4. Comment appelle-t-on le ou la responsable de l’informatique dans une école ? 5. Pourquoi les éléphants n’ont-ils pas d’ordinateur ?


Mots à orthographier

Semaine 2

agriculture (n. f.) améliorer (v.) asseoir/assoir (v.) construire (v.) debout (adv.) désert (n. m.)

différent, différente (adj.)

grand (n. m.), grande (n. f.)

direction (n. f.)

lors de (prép.)

* disperser (v.)

maître/maitre (n. m.), maîtresse/ simplement (adv.) maitresse (n. f.) statue (n. f.)

fin de semaine (n. f.)

quatrième, 4e (adj.), quatrième (n. m.), (n. f.)

problème (n. m.)

Semaine 3

aventure (n. f.)

crayon (n. m.)

bibliothèque (n. f.) directeur (n. m.), directrice (n. f.) bicyclette (n. f.) chaussure (n. f.) continent (n. m.)

le leur, la leur, les leurs (pron.)

silence (n. m.)

matière (n. f.)

vide (adj.),

étudier (v.)

* mixte (adj.)

expliquer (v.)

phoque (n. m.)

se souvenir (v.) vide (n. m.)

le, l’, la, les (pron.) pupitre (n. m.)

ancien, ancienne (adj.)

connaître/ connaitre (v.)

arrivée (n. f.)

de bonne heure (adv.)

centimètre, cm (n. m.)

expérience (n. f.)

difficile (adj.)

gramme, g (n. m.) théâtre (n. m.) le tien, les tiens, inventer (v.) la tienne, la plupart des les tiennes (pron.) (dét.) réalité (n. f.) lampe (n. f.) vin (n. m.) numéro, n° (n. m.)

Semaine 5

à droite (adv.) à gauche (adv.) à travers (prép.) arracher (v.) caillou (n. m.) chuchoter (v.)

dîner/diner (n. m.), (v.)

or (conj.)

sud (n. m.)

endroit (n. m.)

ouest (n. m.)

toilette (n. f.)

passé (n. m.)

toit (n. m.)

ramasser (v.)

visiter (v.)

ensemble (n. m.) est (n. m.) kilomètre, km (n. m.) nord (n. m.)

8

réfléchir (v.) ruelle (n. f.)

© Éditions Grand Duc

afin de (prép.)

Merci de ne pas photocopier

Semaine 4


A

Apprendre autrement Je me prépare 1. Résous les rébus suivants. Attention à l’orthographe dans tes réponses. a)

c) +

b)

de +

+

a+

e) +

d)

+

+

ce

f) +

+

+

2. Résous les charades suivantes. Attention à l’orthographe dans tes réponses. a)   Mon premier est la première lettre de l’alphabet.   Mon deuxième est la syllabe qui commence le mot travail.   Mon troisième est un petit animal long vivant dans la terre.   Mon tout signifie « en traversant d’un bout à l’autre ».

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

b)  Mon premier est un liquide qu’on trouve en grande quantité sur la Terre.  Mon deuxième est la lettre qui précède la lettre o dans l’alphabet.  Mon troisième est un métal jaune que l’on trouve dans les mines.  Mon tout est une direction. c)  Mon premier est le nombre qui vient après trois.  Mon deuxième est la 9e lettre de l’alphabet.  Mon troisième est le verbe aimer, à la 1re personne du singulier de l’indicatif présent.  Mon tout est le niveau de ton année scolaire. Semaine 2 – Apprendre autrement

9


Intention de lecture

Lecture

Je lis le texte afin de découvrir une façon étonnante de faire l’école.

Connaissances liées au texte Avant ta lecture, consulte la rubrique Diverses manières d’aborder un thème et le choix des personnes verbales à la page 13.

Stratégie de lecture

TEXTE

Je prête attention aux moyens utilisés pour aborder le sujet du texte.

Maisie, une fille d’Australie Jean-Carl et Maisie échangent sur la façon de faire l’école dans leur pays. Tu découvriras ce que Maisie raconte à son correspondant à propos de l’éducation de plusieurs enfants en Australie.

Bonjour Jea n-Carl, dienne . Je vis dans une réserve amérin Je m’appelle Maisie, j’ai 10 ans stralie. s le Territoire du Nord, en Au située au milieu du désert dan

ma réserve. y ait une école primaire dans Moi, je suis bien heureu se qu’il ains en cla sse ! C’est bien de retrouver les cop les ? ole ? Y a-t-il des écoles spécia Au Ca nada, c’est comment, l’éc es bientôt ! J’espère recevoir de tes nouvell

10

Maisie Semaine 2 – Apprendre autrement

© Éditions Grand Duc

population nd que le Ca nada, mais ici la Mon pays est un peu moins gra t 200 km ! ison est la seule maison pendan est très dispersée. Parfois, ta ma villa ge, peuvent pas aller à l’école du Da ns ce cas-là, les enfants ne appelle Alors, ils fréquentent ce qu’on car il n’y a ni école ni villa ge ! avec est très spéciale. Tu trouveras l’école des ondes >>. Cette école <<  j’ai préparée sur cette école. ma lettre une petite fiche que

Merci de ne pas photocopier

s erve. Comme les autres enfant Je fréquente l’école de ma rés u’à 12 primaire de l’âge de 5 ans jusq australiens, nou s allons à l’école aire mais, s vont ensuite à l’école second ou 13 ans. Certains d’entre nou ville située anglais et partir à Darwin, une pour cela, il faut bien parler icile ! tres, loin de sa famille. C’est diff à plu sieurs centaines de kilomè ai. Je ne pense pas que je le fer


L’école des ondes L’école des ondes est une création qui provient de l’Australie. Il y en a maintenant plus d’une dizaine dans tout le pays. Les élèves de l’école des ondes suivent leurs cours en écoutant leur enseignant ou enseignante à la radio. Ils participent à deux leçons de 30 minutes par jour avec une dizaine d’autres élèves qui peuvent se trouver à des centaines de kilomètres. Les élèves communiquent les uns avec les autres grâce à un micro. Ensuite, ils doivent consacrer de cinq à six heures par jour à leurs travaux. Chaque trimestre, les élèves reçoivent des cahiers à remplir. Ils disposent aussi de matériel audio et vidéo pour les accompagner. Quand ils ont besoin d’aide, ils font appel à un tuteur ou une tutrice, qui est souvent leur mère, ou contactent par radio un des enseignants qui se trouvent dans un studio de l’école.

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

Trois fois par année, des activités sont organisées afin de permettre aux élèves d’une région de se rassembler. Au début de l’année scolaire, on organise un camp. Plus tard dans l’année, il y aura une grande journée sportive et finalement tout le monde se réunira pour un barbecue sous le soleil de Noël. En Australie, les saisons sont inversées. L’été commence en décembre et les grandes vacances aussi !

ABC

tuteur : personne qui s’occupe de l’éducation d’un enfant. Semaine 2 – Apprendre autrement

11


Je comprends ce que je lis

Lecture

1. Coche les éléments qui expliquent le fonctionnement de l’école des ondes.   Les élèves suivent leurs cours à la radio.   Les élèves vont à l’école sept jours par semaine.   Les élèves participent à deux leçons de 30 minutes par jour.   Les élèves communiquent les uns avec les autres grâce à un micro.  Les élèves reçoivent des cahiers à remplir et du matériel audio et vidéo pour les accompagner.   Les élèves ont beaucoup de journées de congé durant l’année. 2. Aimerais-tu fréquenter une telle école ? Pourquoi ?   Oui, j’aimerais fréquenter une telle école parce que  

 .

  Non, je n’aimerais pas fréquenter une telle école parce que  

 .

© Éditions Grand Duc

4. Maisie voudrait-elle quitter sa famille pour poursuivre ses études ? Explique ta réponse avec des éléments du texte.

Merci de ne pas photocopier

3. Pourquoi est-il impossible pour plusieurs enfants en Australie de fréquenter l’école du village ?

12

Semaine 2 – Apprendre autrement


Oui, ce type d’école est difficile parce que  

 .

  Non, ce type d’école n’est pas difficile parce que  

Lecture

5. À ton avis, ce type d’école est-il difficile pour les élèves ? Pourquoi ?

 .

Diverses manières d’aborder un thème et le choix des personnes verbales Selon le genre de texte, il est possible d’aborder le même thème d’une façon différente. Par exemple un récit d’aventures, des échanges de lettres, un témoignage, une fiche descriptive, un journal intime, des dialogues. Le choix des personnes verbales varie selon le genre du texte. Personne verbale 1re personne

2e personne

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

3e personne

Description Singulier : la personne qui parle Pluriel : la personne qui parle et qui représente un groupe Singulier : la personne à qui je parle

Exemple Je participe à la course. Nous participons à la course. Tu es attentif.

Pluriel : le groupe de personnes à qui je parle

Vous êtes attentifs.

Singulier : la personne, l’animal ou la chose dont je parle

Il adore les animaux.

Pluriel : le groupe de personnes, d’animaux ou de choses dont je parle

Ils adorent les animaux.

Genres de texte où la 1re pers. est souvent utilisée journal intime, témoignage Genres de texte où la 1re et la 2e pers. sont lettre d’invitation, dialogue souvent utilisées Genres de texte où la 3e pers. est souvent utilisée fiche descriptive, résumé

6. a) Quels sont les moyens utilisés pour aborder le sujet de ce texte ?

b) À quelles personnes verbales l’auteure du premier texte écrit-elle ?

Semaine 2 – Apprendre autrement

13


Lexique

Les mots et les abréviations dans le dictionnaire   Quand tu cherches un mot dans le dictionnaire, tu dois procéder selon l’ordre alphabétique des premières lettres du mot.

Au début de chaque définition, une abréviation indique la classe à laquelle le mot à définir appartient. Une abréviation est un mot auquel on a retranché des lettres et qui se termine par un point. On l’utilise pour écrire un mot plus rapidement ou lorsqu’on a peu d’espace.

Ensuite, tu dois lire la définition pour t’assurer que le mot a le sens que tu cherches.

Voici les principales abréviations utilisées : n. m. adj.

 : nom masculin  n. f.  : nom féminin  sing.  : singulier  pl.  : pluriel

 : adjectif

dét.

 : déterminant

pr.

 : pronom

v.

 : verbe

1. Place les mots suivants en ordre alphabétique. a) rassembler  

b) demeurer

radio

village

vacances

différent

direction

directeur

2. a) Écris la page du dictionnaire à laquelle tu as trouvé chacun des mots suivants. b) Écris l’abréviation qui indique la classe de mots de chacun d’eux. c) Écris la définition de chaque mot selon le sens du texte que tu viens de lire. Mot

Page

Définition possible Merci de ne pas photocopier

réserve

© Éditions Grand Duc

onde

trimestre

14

Semaine 2 – Apprendre autrement


Présent

Passé avant

Futur après

maintenant

Singulier

Pluriel

1re personne

j’aime

nous aimons

2e personne

tu aimes

vous aimez

3e personne

il/elle, on aime

ils/elles aiment

1. Conjugue le verbe aimer à l’indicatif présent. a) Elle b) Ils au beurre.

les chats. les croissants

c) Nous d)

Conjugaison

Le verbe aimer à l’indicatif présent  

Le savais-tu ? Environ 4200 verbes en -er se conjuguent sur le modèle du verbe aimer. Exemples : marcher, chanter

la randonnée en forêt. -tu le camping sauvage ?

e) Vous

faire de l’escalade.

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

2. Entoure les verbes entre parenthèses qui respectent la même terminaison que le verbe aimer à l’indicatif présent. Récris-les dans les phrases. a) Je (remonte – remontes – remontent) cette pente tous les soirs. b) Nous (écoutont – écoutent – écoutons) les conseils de notre enseignant. c) Elles (marches – marchent – marche) longtemps pour aller à l’école. d) On (dîne – dînes – dînent) e) Tu ne (parle – parles – parlent) en même temps que les autres.

Semaine 2 – Apprendre autrement

avec nos amis. pas

15


Table des matières Chapitre E  n  POUR UNE PLANÈTE PROPRE

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

Mots à orthographier. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 148 Semaine 19 Je me prépare. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lecture La longue vie du papier ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le choix et le développement des idées et du vocabulaire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les marqueurs de relation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le verbe aimer à l’indicatif futur simple . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

149 150 153 155 156

Semaine 20 Lecture Les 3 R : Réduire, réutiliser et recycler. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La production d’un texte. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le pronom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quelques sortes de pronoms. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le verbe avoir à l’indicatif futur simple. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

157 162 164 165 167

Semaine 21 Lecture Le compostage, une solution pour un monde plus écologique. . . . . . . . . . . . . . Les jeux de sonorités. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La fonction sujet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les règles de formation du pluriel des noms et des adjectifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le verbe être à l’indicatif futur simple . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

168 172 173 174 176

Semaine 22 Lecture Des machines écologiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les marqueurs de relation de cause et de conséquence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’emploi de l’apostrophe. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les règles de formation du féminin des noms et des adjectifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le verbe finir à l’indicatif futur simple . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

177 180 181 182 183

Semaine 23 Lecture-éclair Chaque goutte compte !. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 184 Les schémas et les tableaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 186 La fonction prédicat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 187 Les règles de formation du féminin des noms et des adjectifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 188 Le verbe aller à l’indicatif futur simple. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 189 Je révise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 190 Tâche finale – écriture : Écrire pour sensibiliser. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 191

Table des matières

III


Chapitre F  n  AU-DELÀ DES MERS

195 196 200 201 202

Semaine 25 Lecture La V’limeuse autour du monde. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le préfixe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le suffixe. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les mots invariables. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le verbe avoir et être à l’indicatif conditionnel présent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

203 206 207 208 209

Semaine 26 Lecture Les mystères de l’île Brisée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le temps et les lieux dans une histoire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les temps verbaux. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les constantes orthographiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le verbe finir à l’indicatif conditionnel présent. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

210 214 215 216 217

Semaine 27 Lecture Naufrage et sauvetage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Problèmes et solutions. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La fonction complément de phrase . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les règles de formation du pluriel des noms et des adjectifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le verbe aller à l’indicatif conditionnel présent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

218 222 223 224 225

Semaine 28 Lecture-éclair Le tsunami du 26 décembre 2004. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La construction d’une entrée dans le dictionnaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La phrase de type déclaratif. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les verbes à l’indicatif futur simple et à l’indicatif conditionnel présent. . . . . . . . . . . . . Je révise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tâche finale – communication orale : Météorologue en herbe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

226 229 230 231 232 233

© Éditions Grand Duc

Semaine 24 Je me prépare. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lecture L’île aux épaves. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les caractéristiques et le rôle des personnages. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La fonction complément du nom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’utilisation de l’indicatif conditionnel présent. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Merci de ne pas photocopier

Mots à orthographier. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 194

IV

Table des matières


Chapitre G  n  NAVIGONS DANS LE NET

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

Mots à orthographier. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 236 Semaine 29 Je me prépare. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lecture Chaîne de lettres. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’intrigue. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le sens des mots. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le participe présent. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

237 238 241 243 244

Semaine 30 Lecture Les émotions dans le monde virtuel. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mots-valises et inversions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les mots composés. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les règles de formation du féminin des noms et des adjectifs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Utiliser et identifier un verbe au futur proche . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

245 249 251 252 253

Semaine 31 Lecture Et si… nous étions de bons internautes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les caractéristiques du miniroman et du roman. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La virgule . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les verbes aimer, finir, aller, avoir et être au futur proche. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

254 257 258 259

Semaine 32 Lecture Un courriel mystérieux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les structures d’alternance et d’opposition. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’accord du verbe. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La ponctuation dans la phrase qui contient plus d’un verbe conjugué. . . . . . . . . . . . . .

260 264 266 267

Semaine 33 Lecture-éclair Qu’est-ce qu’un virus ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le monde du livre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Révision des verbes au participe présent. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Révision des verbes au futur proche . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je révise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tâche finale – écriture : La folie du clavardage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

268 270 272 273 274 275

Semaine 34 Révision annuelle. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 277

Table des matières

V


Charade Une collection complète

La collection Clicmots arrive dans un nouveau format : le cahier de base.

• Par semaine : un texte, des connaissances concernant la structure des textes, la grammaire, l’orthographe et la conjugaison ; • Un carnet permettant l’enseignement explicite des stratégies de lecture.

En numérique Pour le TNI Version interactive du cahier à projeter sur le TNI.

Le guide d’enseignement personnalisé : un concept exclusif pour la différenciation • Un carnet d’étude regroupant les encadrés théoriques des cahiers et des astuces pour les parents afin d’accompagner leur enfant dans leurs apprentissages. • Des textes offerts en version modifiée et des activités d’enrichissement. • Des exercices supplémentaires pour l’apprentissage de la grammaire. • Tout pour l’évaluation des élèves : des retours hebdomadaires sur les apprentissages et huit situations d’évaluation en lecture, grammaire, écriture et communication orale. • Des dictées pour s’approprier l’orthographe des mots de la liste à orthographier du MELS.

Charade

Le cahier de base en deux volumes

Cahier de base • 4e année du primaire

4e année du primaire Cahier de base en français

Capsules interactives de grammaire, incluant théorie et exercices.

La classe numérique Des animations qui présentent les connaissances essentielles en français. Des exercices en ligne pour consolider les apprentissages des élèves.

NOTNIMDAB : ENNOT-ENIM-DAB NOLLAB : GNOL - SAB POULIN

www.grandducenligne.com www.grandduc.com

Réponse aux charades ( utilise un miroir )

CODE PRODUIT 4412 ISBN 978-2-7655-2556-1

6

20728 44120

couvertures.indb 1

8

2015-02-05 14:31

Profile for Éditions Grand Duc

Feuilleteur Charade 4A  

Feuilleteur Charade 4A