Page 1

Expert en écriture 4e secondaire

Guide d’enseignement Valérie Allaire-Ménard Mylène Jacques Nadia Lizotte Katia Ouellet


REMERCIEMENTS Pour son travail de vérification scientifique, l’Éditeur témoigne toute sa gratitude à M. André Turcotte.

Expert en écriture e

4 secondaire Guide d’enseignement

© 2016, Éditions Grand Duc, une division du Groupe Éducalivres inc. 955, rue Bergar, Laval (Québec) H7L 4Z6 Téléphone : 514 334-8466 ■ Télécopie : 514 334-8387 www.grandduc.com Tous droits réservés.

Gouvernement du Québec – Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres – Gestion SODEC L’usager qui a acquitté les frais de ce document À reproduire se voit accorder par les Éditions Grand Duc l’autorisation d’adapter le présent document et de le reproduire sous sa forme originale ou adaptée un nombre de fois qui ne dépasse pas le nombre d’élèves dans sa classe, et ce, seulement aux fins d’utilisation dans sa classe. CODE PRODUIT 4513RE ISBN 978-2-7655-3145-6


Expert en écriture THÉORIE Encadrés théoriques : Je révise le contenu de mon texte Encadrés théoriques : Je révise les phrases Encadrés théoriques : Je révise les mots et les groupes de mots


TABLE DES MATIÈRES JE RÉVISE LE CONTENU DE MON TEXTE La situation de communication ..................................................................................... 1 Les marques énonciatives ............................................................................................. 2 La séquence descriptive ................................................................................................ 3 La séquence justificative ............................................................................................... 4 La séquence explicative ................................................................................................ 5 La séquence argumentative ........................................................................................... 7 La séquence narrative ................................................................................................... 9 Le lexique ................................................................................................................... 13 Les organisateurs textuels ........................................................................................... 19 Les marqueurs de relation ........................................................................................... 19 Des moyens pour personnaliser un texte .................................................................... 20

JE RÉVISE LES PHRASES La phrase de base ........................................................................................................ 21 La phrase de type interrogatif ..................................................................................... 22 La phrase de type exclamatif ...................................................................................... 23 La phrase de type impératif ........................................................................................ 24 La phrase de forme négative ....................................................................................... 26 La phrase de forme emphatique .................................................................................. 27 La phrase de forme passive ......................................................................................... 28 La phrase de forme impersonnelle .............................................................................. 29


Les phrases à construction particulière ....................................................................... 30 La subordonnée complément de phrase ...................................................................... 31 La subordonnée relative .............................................................................................. 32 La subordonnée complétive attribut du sujet, complément et sujet ............................ 34 La subordonnée complétive ........................................................................................ 37 La réduction de la subordonnée complétive à un GN, à un GVinf ou à un GPrép ..... 38 La subordonnée complétive interrogative ou exclamative ......................................... 40 La juxtaposition et la coordination de mots, de groupes de mots ou de phrases ........ 41 Le complément de phrase, l’organisateur textuel et le marqueur de relation ............. 42 L’apostrophe, les éléments incidents et le GAdv marqueur de modalité ................... 43 L’effacement ............................................................................................................... 44 L’énumération, l’explication, la définition, la cause et la conséquence ..................... 45 La ponctuation du discours rapporté direct................................................................. 47 Le choix du mode du verbe dans la subordonnée complétive en fonction du verbe introducteur ............................................................................... 49 Le groupe nominal ...................................................................................................... 50 Le complément du nom et le complément du pronom ............................................... 51 Le groupe adjectival : ses constructions et ses fonctions............................................ 52 Le groupe verbal ......................................................................................................... 54 Les fonctions des expansions du groupe verbal.......................................................... 55 Le choix de l’auxiliaire de conjugaison ...................................................................... 58 La distinction entre auxiliaire de conjugaison, auxiliaire d’aspect et auxiliaire de modalité.................................................................................................. 59 L’harmonisation des temps verbaux ........................................................................... 60 Le choix de la préposition ........................................................................................... 61


JE RÉVISE LES MOTS ET LES GROUPES DE MOTS Les mots variables et invariables ................................................................................ 62 Les accords dans le groupe nominal ........................................................................... 63 Le nombre du nom sans déterminant .......................................................................... 64 Le pluriel des noms propres ........................................................................................ 65 L’accord avec un nom collectif .................................................................................. 66 Le nom dérivé d’un infinitif........................................................................................ 67 Le pronom de reprise .................................................................................................. 68 L’accord du verbe avec son sujet ................................................................................ 69 Les verbes en –indre et en -soudre ............................................................................. 70 Les verbes en –oir ....................................................................................................... 71 Les verbes vaincre, rompre et leurs composés ........................................................... 72 L’accord de l’attribut du complément direct .............................................................. 73 Les finales verbales homophoniques .......................................................................... 74 L’accord du participe passé sans auxiliaire ................................................................ 75 L’accord du participe passé avec être ......................................................................... 76 L’accord du participe passé avec avoir....................................................................... 77 L’accord du participe passé avec avoir : cas particuliers ........................................... 78 L’homophone tout....................................................................................................... 79 L’homophone leur ...................................................................................................... 80 L’homophone quelque ................................................................................................ 81 L’apostrophe et l’élision ............................................................................................. 82 La majuscule dans les noms propres........................................................................... 83 Les sigles et les acronymes ......................................................................................... 84


Expert en écriture 4e secondaire Je révise le contenu de mon texte Théorie

LA SITUATION DE COMMUNICATION

La rédaction d’un texte suppose la prise en compte de la situation de communication. Qui écrit le texte ? Quelle est son intention ? Qui est son ou sa destinataire ? Où, quand et sur quel support le texte sera-t-il publié ? Lire attentivement une tâche d’écriture permet de répondre à toutes ces questions. Énonciateur ou énonciatrice • L’énonciateur ou l’énonciatrice doit déterminer son intention de communication. Est-ce d’informer, de divertir ou de convaincre ? Il pourra ainsi choisir les ressources de la langue adaptées à la situation. • En fonction de son intention, l’énonciateur ou l’énonciatrice adopte un point de vue neutre, plutôt neutre ou subjectif. Cela transparaît à travers un vocabulaire neutre ou expressif, des figures de style, et certains types et formes de phrases.

© GrandDucenligne

Message Le message est le propos tenu dans le texte, en lien avec le thème ou le sujet. Avant d’entreprendre la rédaction d’un texte, il est important de déterminer clairement le sujet.

Contexte de production

Destinataire

• L’énonciateur ou l’énonciatrice doit tenir compte du contexte de production de son texte, par exemple la date, le lieu, le support utilisé (Internet, journal, livre, revue, télévision). • Il lui faut considérer les conditions de réalisation de la tâche (annotation de textes, prise de notes, temps alloué).

Avant d’écrire, il faut cerner le ou la destinataire, par exemple déterminer son âge, son sexe, son statut social, sa connaissance du sujet, ses goûts, et identifier son intention : se représenter un élément du monde réel ou imaginaire pour apprendre, utiliser l’information dans des productions, prendre plaisir à lire.

• Il lui faut aussi évaluer la crédibilité des sources selon leur origine (type de document; auteure ou auteur connu ou non, fiable ou non; contenu vérifiable ou non).

Reproduction autorisée

1


Expert en écriture 4e secondaire Je révise le contenu de mon texte Théorie

LES MARQUES ÉNONCIATIVES

Les marques énonciatives sont des indices de la présence de l’énonciateur ou de l’énonciatrice (la personne qui écrit le texte) ou du ou de la destinataire (la personne qui lit le texte). Les marques énonciatives qui renvoient à l’énonciateur ou l’énonciatrice Marques énonciatives

Exemples

Les pronoms personnels et les déterminants possessifs qui Le roman que j’ai lu m’a absorbé à un tel point que marquent la présence de l’énonciateur ou de l’énonciatrice. j’ai oublié mon rendez-vous chez le dentiste. Les phrases incidentes et les groupes incidents insérés dans une phrase pour introduire le point de vue de l’énonciateur ou l’énonciatrice.

Selon moi, c’est un roman à lire. Il vous captivera, j’en suis certain.

Les phrases interrogatives qui ne s’adressent pas spécifiquement au ou à la destinataire et qui présentent un questionnement dont la réponse est sous-entendue.

Comment pourrait-on ne pas apprécier cette œuvre si bien écrite ?

Les variétés de langue qui caractérisent l’énonciateur ou l’énonciatrice et l’emploi de mots d’autres langues pour créer un effet.

Good job ! Ce romancier rompu à l’art du suspense saura assouvir les désirs de son lectorat.

Les marques énonciatives qui renvoient au ou à la destinataire Marques énonciatives

Exemples

Les pronoms personnels et les déterminants possessifs de la 2e personne qui marquent la présence du ou de la destinataire.

Vous n’êtes pas sans savoir que votre obligé adore les romans d’espionnage.

Les phrases impératives et interrogatives, et les apostrophes qui s’adressent au ou à la destinataire.

Figurez-vous donc que j’ai lu ce roman en une nuit. Avez-vous déjà lu un roman de cet auteur ?

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

2


Expert en écriture 4e secondaire Je révise le contenu de mon texte Théorie

LA SÉQUENCE DESCRIPTIVE

La séquence descriptive sert à présenter le quoi ou le comment d’une réalité. Elle détaille les traits caractéristiques d’une personne, d’un objet, d’un animal, d’un phénomène ou d’une réalité. La séquence descriptive peut être insérée dans différents textes courants ou littéraires. Elle peut aussi constituer un texte complet. L’organisation du texte descriptif Plan thématique

• Convient à toutes les descriptions. • Est organisé d’après l’agencement ordonné d’aspects et de sous-aspects du sujet (qualités, propriétés, parties).

Plan spatial

• Convient à la description d’un lieu. • Est organisé dans l’espace : aspects présentés selon des repères géographiques, selon un axe vertical ou horizontal, de l’intérieur vers l’extérieur, etc.

Plan temporel

• Convient à la description d’un événement. • Est organisé dans le temps : les différents aspects sont des étapes ou des phases présentées selon leur déroulement dans le temps.

Les procédés descriptifs Procédé Énumération des aspects

Rôle

Exemples

Présenter de façon ordonnée les aspects ou les sous-aspects d’un lieu ou d’un personnage : qualités, propriétés ou parties (composantes, phases, étapes, etc.).

Présenter les signes distinctifs d’un lieu ou Caractérisation d’un personnage, donc ce qui les différencie. Localisation dans l’espace Situation dans le temps

Pour une ville : sa démographie, sa situation géographique, ses principales industries

Pour la ville de Québec : l’hôtel du Parlement, le Château Frontenac, le Carnaval

Présenter des données géographiques.

Pour une ville : sa position par rapport à d’autres villes, au fleuve Saint-Laurent

Présenter des données temporelles.

Pour un événement : son ordre dans la chronologie du récit, sa situation par rapport à d’autres événements importants

Le point de vue Dans un texte descriptif, le point de vue peut être neutre, plutôt neutre ou subjectif. Il se manifeste à travers un vocabulaire neutre ou expressif, des figures de style, et différents types et formes de phrases.

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

3


Expert en écriture 4e secondaire Je révise le contenu de mon texte Théorie

LA SÉQUENCE JUSTIFICATIVE

La séquence justificative a pour but de faire comprendre ou de faire admettre la recevabilité d’un propos grâce à l’explicitation des raisons qui le fondent. Elle est souvent insérée dans différents textes courants ou littéraires. L’organisation du texte justificatif La séquence justificative est généralement insérée dans un texte comme séquence complémentaire. Voici un exemple de quatrième de couverture. Quatrième de couverture Séquence descriptive présentant Séquence justificative qui un résumé de l’œuvre. présente différents critères d’appréciation critique. • Quand ? • Où ? • Qui ? • Quoi ?

Les procédés justificatifs Procédé

Rôle

Exemple

Consiste à rapporter intégralement les propos d’un énonciateur ou d’une énonciatrice autre.

Selon Lucie Desmeules du journal La Prairie : « La recrue est une œuvre formidable pour les garçons. »

Comparaison

Sert à souligner les ressemblances et les différences entre deux réalités; part du connu pour faire connaître l’inconnu.

Contrairement aux romans habituels pour adolescents, où sont souvent présentés des personnages stéréotypés, La recrue met en scène un jeune garçon ordinaire, aux prises avec des problèmes ordinaires.

Définition

Consiste à préciser le sens des mots selon le domaine du savoir traité.

Ce roman est adapté aux jeunes, ces êtres vivant des changements majeurs sur les plans biologique et psychologique.

Sert à illustrer de façon concrète un élément plus abstrait du raisonnement.

La recrue dépeint avec réalisme l’intimidation dont sont victimes plusieurs jeunes dans leurs équipes sportives. Notamment, la scène d’initiation pendant laquelle on force Thomas à boire du savon à vaisselle est particulièrement frappante.

Citation

Exemple

Le point de vue Dans un texte justificatif comme une quatrième de couverture, le point de vue est subjectif. Il se manifeste à travers un vocabulaire expressif, des figures de style, et différents types et formes de phrases. © GrandDucenligne

Reproduction autorisée

4


Expert en écriture PRATIQUE Je révise le contenu de mon texte Je révise les phrases Je révise les mots et les groupes de mots Exercices et textes à corriger couvrant toute la section Théorie Tests de connaissances Tests de révision


TABLE DES MATIÈRES LA SÉQUENCE ARGUMENTATIVE........................................................................ 1 LE LEXIQUE ............................................................................................................... 3 LA SÉQUENCE NARRATIVE ................................................................................... 5 LE LEXIQUE ............................................................................................................... 7 LES SYNONYMES : LA NUANCE DE SENS .......................................................... 8 LES VARIÉTÉS DE LA LANGUE ET LES RÉGIONALISMES .............................. 9 LES EMPRUNTS ET LES ANGLICISMES ............................................................. 10 LES FIGURES DE STYLE ........................................................................................ 12


Nom : _______________________________________________________ Groupe : ______________ Date : _______________________________

LA SÉQUENCE ARGUMENTATIVE

Expert en écriture 14ree secondaire secondaire Je révise Je révise le contenu les phrases de mon texte Pratique

énergisantes ou poisons ?, Questions sur le texte Boissons p. 4 et 6 de la section De la pratique à la théorie.

1. Quelle est l’intention de l’élève qui a écrit ce texte ?

2. a) Le point de vue de l’élève est-il neutre ou engagé ? b) Justifiez votre réponse en donnant au moins trois raisons, chacune accompagnée d’un exemple. •

3. Relevez la phrase dans laquelle l’élève présente sa thèse.

4. Quelle est la stratégie argumentative choisie par l’élève ? Cochez la bonne réponse. une explication argumentative

© GrandDucenligne

une réfutation

Reproduction autorisée

1


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 14ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

Je révise Je révise le contenu les phrases de mon texte Pratique

5. L’élève présente deux arguments pour appuyer sa thèse. Pour illustrer chaque argument, il donne comme exemple un cas réel. Complétez le tableau pour résumer ces informations. Argument

Exemple

a)

b)

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

2


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 14ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

Je révise Je révise le contenu les phrases de mon texte Pratique

LE LEXIQUE

1. Dans le texte, relevez les marques énonciatives qui révèlent la présence de l’élève et du destinataire. Remplissez le tableau suivant. Marques qui révèlent la présence de l’élève

Marques qui révèlent la présence du destinataire

2. a) Dans les parties du texte où l’élève prend position, le vocabulaire est-il connotatif ou dénotatif ? connotatif

dénotatif

Dans le cas d’un vocabulaire connoté, indiquez s’il est mélioratif ou péjoratif. mélioratif

péjoratif

b) Écrivez au moins cinq exemples pour appuyer votre réponse.

3. a) Relevez une comparaison dans le texte.

b) Quelle est l’utilité de cette figure de style dans ce texte argumentatif ?

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

3


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 14ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

4. a) Quelle variété de langue a adoptée l’élève dans ce texte ?

Je révise Je révise le contenu les phrases de mon texte Pratique

b) Justifiez votre réponse à l’aide de deux raisons et écrivez un exemple pour chacune. •

c) Selon vous, en quoi cette variété de langue fait-elle valoir la thèse de l’élève ?

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

4


TABLE DES MATIÈRES LA PHRASE DE BASE ............................................................................................. 13 LA PHRASE DE TYPE INTERROGATIF ............................................................... 16 LA PHRASE DE TYPE EXCLAMATIF ................................................................... 19 LA PHRASE DE TYPE IMPÉRATIF ....................................................................... 21 LA PHRASE DE FORME NÉGATIVE .................................................................... 23 LA PHRASE DE FORME EMPHATIQUE ............................................................... 26 LA PHRASE DE FORME PASSIVE ........................................................................ 30 LA PHRASE DE FORME IMPERSONNELLE ........................................................ 32 LA PHRASE À CONSTRUCTION PARTICULIÈRE.............................................. 34 LA SUBORDONNÉE COMPLÉMENT DE PHRASE ............................................. 38 LA SUBORDONNÉE RELATIVE ............................................................................ 41 LA SUBORDONNÉE COMPLÉTIVE, ATTRIBUT DU SUJET, COMPLÉMENT ET SUJET ...................................................................................... 44 LA SUBORDONNÉE COMPLÉTIVE ...................................................................... 46 LA SUBORDONNÉE COMPLÉTIVE INTERROGATIVE OU EXCLAMATIVE ................................................................................................. 48 LA JUXTAPOSITION ET LA COORDINATION DE MOTS, DE GROUPES DE MOTS OU DE PHRASES .......................................................................................... 51 LE COMPLÉMENT DE PHRASE, L’ORGANISATEUR TEXTUEL ET LE MARQUEUR DE RELATION ...................................................................... 54 L’APOSTROPHE, LES ÉLÉMENTS INCIDENTS ET LE GADV MARQUEUR DE MODALITÉ ......................................................... 56 L’EFFACEMENT ...................................................................................................... 58


L’ÉNUMÉRATION, L’EXPLICATION, LA DÉFINITION, LA CAUSE ET LA CONSÉQUENCE ...................................................................... 61 LA PONCTUATION DU DISCOURS RAPPORTÉ DIRECT ................................. 63 LE CHOIX DU MODE DU VERBE DANS LA SUBORDONNÉE COMPLÉTIVE EN FONCTION DU VERBE INTRODUCTEUR........................... 66 LE GROUPE NOMINAL ........................................................................................... 68 LE COMPLÉMENT DU NOM ET LE COMPLÉMENT DU PRONOM ................. 70 LE GROUPE ADJECTIVAL : SES CONSTRUCTIONS ET SES FONCTIONS .... 72 LE GROUPE VERBAL.............................................................................................. 75 LES FONCTIONS DES EXPANSIONS DU GROUPE VERBAL ........................... 78 LE CHOIX DE L’AUXILIAIRE DE CONJUGAISON ............................................ 80 LA DISTINCTION ENTRE AUXILIAIRE DE CONJUGAISON, AUXILIAIRE D’ASPECT ET AUXILIAIRE DE MODALITÉ ....................................................... 83 L’HARMONISATION DES TEMPS VERBAUX .................................................... 87 LE CHOIX DE LA PRÉPOSITION ........................................................................... 89


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 14ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

LA PHRASE DE BASE

Référez-vous à la page 12 du cahier.

Je révise les phrases Pratique

1. Dans les phrases suivantes, identifiez chacun des constituants de la phrase de base et précisez la réalisation du complément de phrase. a) Cet élève se mit au travail après que le directeur fut parti. Sujet : Prédicat : Complément de phrase : Réalisation du CP : b) Le fruit de la passion a une allure étrange. Sujet : Prédicat : Complément de phrase : Réalisation du CP : c) Jadis, les règles étaient claires. Sujet : Prédicat : Complément de phrase : Réalisation du CP : 2. Vérifiez si chaque phrase de base est correctement construite. Si elle ne l’est pas, corrigez-la et justifiez votre correction. a) Est découragé de ne pas avoir encore trouvé d’os, le chien. Correction Justification

b) Quelle équipe ! Correction Justification © GrandDucenligne

Reproduction autorisée

13


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 14ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

Je révise les phrases Pratique

c) La population mange de moins en moins d’aliments frais, non transformés. Correction Justification

d) Le café et le thé, des boissons vieilles comme le monde. Correction Justification

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

14


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 14ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

Je révise les phrases Pratique

LA PHRASE DE BASE Texte à corriger

Identifiez les erreurs reliées à la phrase de base dans le texte suivant et corrigez-les. Trois fois par jour Aujourd’hui reconnue au Québec, et même au Canada, pour ses recettes prônant un mode de vie sain. Marilou Bourdon s’est d’abord fait connaître comme chanteuse. À 11 ans, elle enregistre une chanson avec le chanteur d’opéra Gino Quilico. Qui remporte un succès instantané dans les radios francophones au Québec. Elle sera remarquée par René Angélil, alors le gérant de Céline Dion et de Garou. Marilou fera la première partie de Garou pendant quelques mois avant de lancer un premier album. Au fil des années, Marilou développe un trouble alimentaire. L’anorexie. Elle s’éloigne alors du monde artistique, dans lequel elle n’est plus à l’aise. C’est son combat contre cette maladie, combat qu’elle remporte, qui l’inspire en 2012 à tenir le blogue nommé Trois fois par jour. Elle y propose des recettes équilibrées et parfois gourmandes accompagnées de photos prises par son conjoint, l’humoriste Alexandre Champagne. À deux, ils fondent un véritable empire de la nourriture et de l’art de vivre. Un magazine, un livre de recettes et des produits de cuisine. Leur site Internet propose régulièrement de nouvelles recettes, et ce, tout à fait gratuitement. Bravo à ce couple qui a su se créer un emploi en s’inspirant de ses passions !

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

15


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 14ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

LA PHRASE DE TYPE INTERROGATIF

Je révise les phrases Pratique

Référez-vous à la page 14 du cahier.

1. Transformez les phrases déclaratives suivantes en phrases interrogatives. a) Après le départ des convives, je dois desservir la table et ranger la vaisselle.

b) Cette enfant est sage.

c) Les gras saturés qui proviennent du règne animal sont à éviter.

2. Composez une question pouvant induire chacune des réponses suivantes. Justifiez votre réponse. a) La semaine prochaine, nous visiterons des ruines antiques en Grèce.

Justification

b) Je ne suis pas d’accord avec ce raisonnement.

Justification

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

16


TABLE DES MATIÈRES LES MOTS VARIABLES ET INVARIABLES ........................................................ 92 LES ACCORDS DANS LE GROUPE NOMINAL ................................................... 94 LE NOMBRE DU NOM SANS DÉTERMINANT ................................................... 96 LE PLURIEL DES NOMS PROPRES ....................................................................... 99 L’ACCORD AVEC UN NOM COLLECTIF .......................................................... 102 LE NOM DÉRIVÉ D’UN INFINITIF...................................................................... 104 LE PRONOM DE REPRISE .................................................................................... 106 L’ACCORD DU VERBE AVEC SON SUJET ........................................................ 109 LES VERBES EN -INDRE ET EN -SOUDRE ........................................................ 113 LES VERBES EN -OIR ............................................................................................ 115 LES VERBES VAINCRE, ROMPRE ET LEURS COMPOSÉS .............................. 118 L’ACCORD DE L’ATTRIBUT DU COMPLÉMENT DIRECT ............................ 121 LES FINALES VERBALES HOMOPHONIQUES ................................................ 124 L’ACCORD DU PARTICIPE PASSÉ SANS AUXILIAIRE .................................. 127 L’ACCORD DU PARTICIPE PASSÉ AVEC ÊTRE .............................................. 131 L’ACCORD DU PARTICIPE PASSÉ AVEC AVOIR............................................. 133 L’ACCORD DU PARTICIPE PASSÉ AVEC AVOIR : CAS PARTICULIERS .... 137 L’HOMOPHONE TOUT .......................................................................................... 140 L’HOMOPHONE LEUR .......................................................................................... 143 L’HOMOPHONE QUELQUE ................................................................................. 146


L’APOSTROPHE ET L’ÉLISION ........................................................................... 149 LA MAJUSCULE DANS LES NOMS PROPRES ................................................. 153 LES SIGLES ET LES ACRONYMES ..................................................................... 156


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 14ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

LES MOTS VARIABLES ET INVARIABLES

Je révise les Je révise mots etles lesphrases groupes de mots Pratique

Référez-vous à la page 50 du cahier.

1. Dans les phrases suivantes, surlignez chaque mot qui appartient à une classe de mots invariables. Précisez sa classe. a) Ces nouveaux arrivants voient de la neige pour la première fois. b) Selon moi, les oiseaux du paradis sont des fleurs très originales. c) Cet athlète court rapidement. d) On dit de la crosse que c’est un sport enlevant, mais violent. 2. Dans les phrases suivantes, corrigez les erreurs d’accord : soulignez le donneur, précisez son genre et son nombre, et reliez-le à son receveur par une flèche. a) Les contes de fées débute souvent par la formule : « Il était une fois… ». b) Chaque flocon de neige est unique en sa genre. c) Mon grande ami est parti en voyage pour plusieurs jours. d) Le petit navire voguaient sur une mer tranquille. 3. Dans le tableau ci-dessous, précisez la classe à laquelle appartient chaque mot. Cochez s’il est variable ou invariable. Classe

Variable

Invariable

a) cela b) parce que c) animal d) de e) sont f) complètement

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

92


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 14ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

Je révise les Je révise mots etles lesphrases groupes de mots Pratique

LES MOTS VARIABLES ET INVARIABLES Texte à corriger

Dans le texte suivant, ajoutez les marques du pluriel aux mots variables mal accordés. Carey Price : plus qu’un grand joueur de hockey Le

gardien

Carey

en

Colombie-Britannique.

et

il

grandit

carrière

de

Price

donc

est Sa

né mère

imprégné

hockey

de

Carey

un

petit

avion

pour

Le

grand

talent

de

Carey

lui

Ligue

de

Montréal

hockey

club-école

des

remporte

l’équipe

des

ne

cessent

de

Le

travail

à

qui

croire

en

Bell.

rencontrer

© GrandDucenligne

Ayant ces

les

élèves

Bulldogs

de

de

des

sa

les

objectifs

à

se

rend et

les

fils

à

faire

par

les

de

jouer

avant

se

joindre

de

C’est

avec

plus

tard,

exploit

Carey

entraînement.

continuera

années les

ses

la

Jerry

repêcher

Hamilton.

jeunes

à

se

il

veut Il

des

sortir

du

travaille

de

assister

la

dans

il

la

au

celui-ci

qu’il

fait

jeune

partie

gardien

jeune

activement

il

autochtone

pauvreté,

les

d’origine

récompenser,

souvent

communauté

motiver

communauté

Pour

son

que

depuis.

rêves.

dans

envol,

an

et

Ulkatcho,

prendre

Il

Quelque

Montréal,

réussi

leur

l’avenir.

Carey

ans.

17

nation

Alors

se

deux

endroits,

réaliser

leurs

de

la

Lake,

amérindienne.

son

de

Calder.

auprès

à

permet

d’Anahim

de

culture

conduire

surprendre

Carey

éducatif

atteignent

Centre

coupe

la

pendant

les

Canadiens

de

programmes à

la

méconnu.

et

l’Ouest

nous

de

caractéristique

l’âge

Canadiens,

de

études

de

d’ailleurs

pourtant

à

village

membre

commence

procure

de

le

est

de

se

Canadien

dans

et

invite

à à

à

motiver

les

leur

élèves

parfois

ceux

et

une

loge

partie

depuis

dans

les

école

du

Reproduction autorisée

poursuivre des

une

à

souvent

créer

à

encourager

reste

pays

celles du

pour

persévérer.

93


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 14ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

Je révise les Je révise mots etles lesphrases groupes de mots Pratique

LES ACCORDS DANS LE GROUPE NOMINAL

Référez-vous à la page 52 du cahier.

1. Déterminez le genre et le nombre de chaque nom. Ajoutez-y un déterminant et un adjectif correctement accordés. a) hibou Genre

Nombre

GN (déterminant + adjectif) b) piscine Genre

Nombre

GN (déterminant + adjectif) c) enjeux Genre

Nombre

GN (déterminant + adjectif) d) hélicoptères Genre

Nombre

GN (déterminant + adjectif) 2. Dans les phrases suivantes, encadrez les GN et corrigez les erreurs d’accord. a) Le

Jeux

olympique

b) Les personnes notre société ? c) Le

spectacles

d) La

diversité

sont

âgé

sont-elles

furent n’est

un

événement vraiment

grandement

pas

un

fort

reconnues

appréciés

mauvais

attendu.

par

chose,

au

à ces

leur

juste

critiques

valeur

dans

culturels.

contraire.

3. Mettez les GN suivants au pluriel. Assurez-vous de respecter les règles d’accord qui s’imposent. a) le jeune homme à la tuque rouge b) celui de la tablette du haut c) l’école de sorcellerie de la province

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

94


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 14ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

LES ACCORDS DANS LE GROUPE NOMINAL

Je révise les Je révise mots etles lesphrases groupes de mots Pratique

Texte à corriger Dans le texte suivant, corrigez les erreurs commises dans le groupe du nom. Une demeure inspirante Dressé sur un éperon rocheux d’un hauteur de 200 mètres dans la région de la Bavière, le château de Neuschwanstein attire plus d’un million de touriste annuellement. Ce grandiose palais construite au 19e siècle est de style romantique et néogothique, et comporte plusieurs pièces plus luxueux les uns que les autres. C’est le prince Louis II qui en a entrepris la construction. Malheureusement, il n’a jamais vu le produit fini puisqu’il est décédé avant la fin du projet. Le château est demeuré inachevée depuis. Cette magistrale demeure royal au paysage féérique a inspiré plusieurs œuvres. En effet, Walt Disney a calqué l’apparence du château de la Belle au bois dormant sur celle du château de Neuschwanstein. Des répliques trônent d’ailleurs au centre des parc d’attractions Magic Kingdom, dans les différent complexes Disney World dans le monde. De plus, l’équipe de création du jeu vidéo The Legend of Zelda s’est également inspirée de la demeure de Louis II pour concevoir celle de la princesse du jeu.

Depuis la mort de son souverain, le château de Neuschwanstein est ouvert au public. Il faut dire que la vue imprenable que l’on peut y apprécier a de quoi créer des moments inoubliable.

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

95


TABLE DES MATIÈRES LES PHRASES SONT-ELLES COMPLÈTES ? LES PHRASES SONT-ELLE BIEN CONSTRUIRES ET BIEN PONCTUÉES ? ........................................................................................ 159 LA VIRGULE EST-ELLE BIEN UTILISÉE ? LES DEUX-POINTS SONT-ILS BIEN EMPLOYÉS ? .......................................... 160 LE DISCOURS RAPPORTÉ DIRECT EST-IL BIEN PONCTUÉ ? ...................... 162 LES GROUPES DE MOTS SONT-ILS BIEN CONSTRUITS ? ............................ 163 LES GROUPES VERBAUX SONT-ILS APPROPRIÉS ? ..................................... 164 AI-JE UNIQUEMENT ACCORDÉ LES MOTS VARIABLES ? AI-JE BIEN FAIT LES ACCORDS DANS LE GROUPE DU NOM ? .................. 165 AI-JE BIEN RÉALISÉ LES ACCORDS DANS LE GROUPE VERBAL ?........... 166 AI-JE BIEN ACCORDÉ LES PARTICIPES PASSÉS ? ......................................... 167 AI-JE BIEN ORTHOGRAPHIÉ TOUS LES MOTS ? ............................................ 168 LES PHRASES SONT-ELLES COMPLÈTES ? LES PHRASES SONT-ELLES BIEN CONSTRUITES ET BIEN PONCTUÉES ? ........................................................................................ 169 LA VIRGULE EST-ELLE BIEN UTILISÉE ? LES DEUX-POINTS SONT-ILS BIEN EMPLOYÉS ? .......................................... 171 LE DISCOURS RAPPORTÉ DIRECT EST-IL BIEN PONCTUÉ ? ...................... 173 LES GROUPES DE MOTS SONT-ILS BIEN CONSTRUITS ? ............................ 175 LES GROUPES VERBAUX SONT-ILS APPROPRIÉS ? ..................................... 176 AI-JE UNIQUEMENT ACCORDÉ LES MOTS VARIABLES ? AI-JE BIEN FAIT LES ACCORDS DANS LE GROUPE DU NOM ? .................. 177


AI-JE BIEN RÉALISÉ LES ACCORDS DANS LE GROUPE VERBAL ?........... 179 AI-JE BIEN ACCORDÉ LES PARTICIPES PASSÉS ? ......................................... 181 AI-JE BIEN ORTHOGRAPHIÉ TOUS LES MOTS ? ............................................ 183


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 14ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

LES PHRASES SONT-ELLES COMPLÈTES ? LES PHRASES SONT-ELLE BIEN CONSTRUIRES ET BIEN PONCTUÉES ?

Je révise les phrases Tests dePratique connaissances

1. Complétez les énoncés suivants. a) La phrase de base peut contenir le , le

constituants distincts : et le .

b) On peut identifier le de l’encadrement par c) Le prédicat ne peut être ni

en utilisant la manipulation ou

.

ni

d) On peut identifier le syntaxique du déplacement.

. en utilisant la manipulation

2. Cochez la sorte de phrase à construction particulière à laquelle correspond chaque exemple du tableau. À présentatif

Infinitive

Non verbale

a) Arroser fréquemment. b) C’est mon frère. c) Attention, chien méchant. d) Voilà mon travail final. e) Voici les demandes faites. f) Ranger sur la tablette du haut.

3. Dans chaque phrase, surlignez le subordonnant. Précisez la valeur qu’exprime la subordonnée complément de phrase qu’il introduit. la cause • la conséquence • le but • l’hypothèse • l’opposition • la concession a) Je suis allé faire du jogging de sorte que je suis essoufflé. b) Dans la mesure où je n’arriverais pas à temps, je vous laisse ma clé. c) Bien que nous ayons donné le meilleur de nous-mêmes, nous avons tout de même perdu la partie. d) Nous avons apporté nos imperméables de crainte qu’un orage éclate. e) Étant donné que vous avez terminé, vous pouvez quitter la salle. f) Vous avez réussi avec brio, alors que j’ai lamentablement échoué. © GrandDucenligne

Reproduction autorisée

159


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 14ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

Je révise les phrases Tests dePratique connaissances

LA VIRGULE EST-ELLE BIEN UTILISÉE ? LES DEUX-POINTS SONT-ILS BIEN EMPLOYÉS ?

1. Identifiez la nature de chaque élément en caractères gras dans les phrases suivantes. Organisateur textuel

Marqueur de relation

Complément de phrase

a) Ce sera, la semaine prochaine, la dernière représentation de ce film. b) Pour conclure, ce fut un plaisir de vous côtoyer tout au long de l’année. c) Bref, il ne viendra pas. d) Depuis la nuit des temps, la nature survit à tout. e) Deuxièmement, nous allons vous présenter les caractéristiques physiques du furet. f) Ainsi, il put réaliser son rêve.

2. Précisez si les éléments coordonnés ou juxtaposés dans chaque phrase sont des sujets (A), des prédicats (B), des compléments du verbe (C), des attributs du sujet (D), des compléments du nom (E) ou des phrases (F). a) Il se leva, se dirigea vers la fenêtre et lui fit signe d’entrer. b) Sandra, Isabelle et Philippe enseignent le français. c) Nous irons à Pittsburgh, à Washington et à Philadelphie. d) Le prince Éric est grand, séduisant et romantique. e) Ma tenue chic, élégante et classique en a impressionné plusieurs. f) Je suis de petite taille, j’ai les yeux bleus et je porte une casquette. 3. Indiquez si chaque élément en caractères gras dans les phrases suivantes est une apostrophe, un groupe incident ou un GAdv marqueur de modalité. Apostrophe

Groupe incident

GAdv

a) Vous saurez, Docteur, que je sais de quoi je parle. b) Sans surprise, c’est lui qui a remporté le prix. c) C’est une excellente décision, à mon avis. d) Vous ne pouvez recommencer, malheureusement.

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

160


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 14ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

Je révise les phrases Tests dePratique connaissances

4. Nommez cinq éléments que les deux-points servent à introduire dans une phrase. •

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

161


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 14ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

Je révise les phrases Tests dePratique connaissances

LE DISCOURS RAPPORTÉ DIRECT EST-IL BIEN PONCTUÉ ? 1. Complétez les énoncés suivants. a) Les encadrent toujours un discours direct qui n’est pas un dialogue. b) Le dans un

permet d’indiquer le changement d’interlocuteur ou interlocutrice .

c) Le par les

rapporté direct qui suit un verbe de parole est introduit .

d) L’incise n’est pas se termine par un point

d’une virgule lorsque le discours rapporté direct ou un point .

2. Les séquences de discours rapporté direct suivantes sont-elles bien ponctuées ?

Oui

Non

a) Sans grande surprise, l’annonceur dit : « Mesdames, Messieurs, bonsoir. »

b) Nous nous sommes tous exclamés « Merci, Juliette ! »

c) Les élèves demandèrent : « Quand saurons-nous le sujet de l’exposé ? — Demain, répondit l’enseignante. — Mais est-il intéressant ? — Vous le découvrirez demain. »

d) Le critique exprima sa déception : J’attendais cet album avec impatience, mais il m’a déçu. C’est une copie du précédent.

3. Dans le paragraphe suivant, ajoutez la ponctuation manquante. Toujours pleine de questions, l’animatrice s’intéressa à la vie du chanteur Aimez-vous toujours autant chanter vos premiers succès ? — Je dois avouer que je trouve cela lassant, de toujours chanter les mêmes chansons depuis 10 ans répondit l’artiste. Mais vous le faites quand même ? ajouta-t-elle. Oui, parce que ce sont des chansons que mon public adore et que j’ai un énorme respect pour mon public.

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

162


© GrandDucenligne

Nom de chaque élève

Groupe : ______________

Reproduction autorisée

Date : _________________________________

GRILLE DE CONSIGNATION DES ERREURS

Une activité qui vous passionne (p. 13) La phrase de base Une cause qui vous tient à cœur (p. 19) La phrase de forme emphatique Le compostage (p. 20) La phrase de forme passive Une journée typique (p. 21) La phrase de forme impersonnelle Une anecdote personnelle (p. 23) Les phrases à construction particulière La description d’un personnage (p. 25) La subordonnée complément de phrase Quel métier voulez-vous exercer ? (p. 31) La juxtaposition et la coordination de mots, de groupes de mots ou de phrases Le droit de vote (p. 33) Le complément de phrase, l’organisateur textuel et le marqueur de relation L’écriture d’une lettre à une personne de votre choix (p. 34) L’apostrophe, les éléments incidents et le GAdv marqueur de modalité Un sujet d’actualité (p. 35) L’effacement Ce qui vous rend heureux (p. 37) L’énumération, l’explication, la définition, la cause et la conséquence La suite d’un dialogue (p. 39) La ponctuation du discours rapporté direct Une personne que vous admirez (p. 41) Le complément du nom et le complément du pronom

Construction de phrases et ponctuation appropriées

4e secondaire

Expert en écriture

Un sport que vous aimez (p. 43) Le groupe verbal La pire journée de votre vie (p. 45) Le choix de l’auxiliaire de conjugaison Un sujet d’actualité (p. 47) L’harmonisation des temps verbaux

37

Un slogan publicitaire (p. 49) Le choix de la préposition


Expert en écriture GRILLES D’ÉVALUATION Grilles d’évaluation liées aux pratiques d’écriture du cahier Grille modèle Grilles de consignation pour compiler les résultats des élèves


Guide de présentation Les grilles d’évaluation se veulent des outils faciles d’utilisation permettant à l’enseignant ou l’enseignante d’offrir une rétroaction simple à l’élève, d’identifier rapidement les notions qui lui sont plus difficiles à maîtriser et de lui recommander la lecture des encadrés théoriques susceptibles de l’aider dans son apprentissage. Pour certaines pratiques, la consigne d’écriture indique à l’élève d’appliquer la notion un nombre précis de fois dans son texte. Les grilles d’évaluation de ces pratiques tiennent compte du nombre de fois où l’élève doit utiliser la notion présentée dans l’encadré théorique. Pour les pratiques où il n’y a aucune indication de ce type, les grilles d’évaluation tiennent alors compte du nombre de mots que contient le paragraphe. L’enseignant ou l’enseignante qui désire évaluer plusieurs notions à partir d’une pratique d’écriture peut se référer au libellé qui décrit chacune des cotes. Le calcul du résultat se base sur le principe qu’une seule notion est évaluée par pratique d’écriture. De plus, pour chacun des niveaux, une grille modèle est offerte à titre de référence. Quant à elles, les grilles de consignation se veulent des outils complémentaires permettant à l’enseignant ou l’enseignante d’avoir un aperçu général d’un groupe d’élèves. Ces grilles servent à consigner le résultat obtenu par chaque élève pour chacune des notions évaluées des critères « Construction de phrases et ponctuation appropriées » et « Respect des normes relatives à l’orthographe d’usage et à l’orthographe grammaticale ».


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 14ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

Construction Je révise lesdephrases phrases et ponctuation Pratique appropriées

GRILLE D’ÉVALUATION Une activité qui vous passionne (page 13 du cahier) Notion évaluée : la phrase de base Notion(s) supplémentaire(s) évaluée(s) : • • A Le paragraphe ne comporte aucune erreur d’application de la notion.

B Le paragraphe comporte peu d’erreurs d’application de la notion.

Nombre de mots

C Le paragraphe comporte quelques erreurs d’application de la notion.

D Le paragraphe comporte plusieurs erreurs d’application de la notion.

E Le paragraphe comporte beaucoup d’erreurs d’application de la notion.

Nombre d’erreurs

125-150

0

1

2

3

4

et plus

151-175

0

1

2

3-4

5

et plus

176-200

0

1

2-3

4-5

6

et plus

201 et plus

0

1-2

3-4

5-6

7

et plus

10

8

6

4

Résultat :

/10

Défis Incluez les deux constituants obligatoires de la phrase. Commencez la phrase par une majuscule. Terminez la phrase par un signe de ponctuation final. Identifiez le complément de phrase, s’il y a lieu.

2 ou 0

Commentaires

Conseil Relisez l’encadré théorique du cahier à la page 12.

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

1


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 14ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

Construction Je révise lesdephrases phrases et ponctuation Pratique appropriées

GRILLE D’ÉVALUATION Une cause qui vous tient à cœur (page 19 du cahier) Notion évaluée : la phrase de forme emphatique Notion(s) supplémentaire(s) évaluée(s) : • • A Le paragraphe ne comporte aucune erreur d’application de la notion.

B Le paragraphe comporte peu d’erreurs d’application de la notion.

Nombre de mots

C Le paragraphe comporte quelques erreurs d’application de la notion.

D Le paragraphe comporte plusieurs erreurs d’application de la notion.

E Le paragraphe comporte beaucoup d’erreurs d’application de la notion.

Nombre d’erreurs

125-150

0

1

2

3

4

et plus

151-175

0

1

2

3-4

5

et plus

176-200

0

1

2-3

4-5

6

et plus

201 et plus

0

1-2

3-4

5-6

7

et plus

10

8

6

4

Résultat :

/10

Défis Reprenez par un pronom le sujet ou le complément direct. S’il est placé en tête de phrase, ajoutez une virgule après le sujet ou le complément direct repris. S’il est placé en fin de phrase, ajoutez une virgule avant le sujet ou le complément direct repris. Pour créer un détachement, utilisez la formule c’est... qui; c’est... que; ce qui..., c’est; ce que..., c’est; ce dont..., c’est ou ce à quoi..., c’est.

2 ou 0

Commentaires

Conseil Relisez l’encadré théorique du cahier à la page 18.

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

2


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 14ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

Construction Je révise lesdephrases phrases et ponctuation Pratique appropriées

GRILLE D’ÉVALUATION Le compostage (page 20 du cahier) Notion évaluée : la phrase de forme passive Notion(s) supplémentaire(s) évaluée(s) : • • A Le paragraphe ne comporte aucune erreur d’application de la notion.

B Le paragraphe comporte peu d’erreurs d’application de la notion.

Nombre de mots

C Le paragraphe comporte quelques erreurs d’application de la notion.

D Le paragraphe comporte plusieurs erreurs d’application de la notion.

E Le paragraphe comporte beaucoup d’erreurs d’application de la notion.

Nombre d’erreurs

125-150

0

1

2

3

4

et plus

151-175

0

1

2

3-4

5

et plus

10

8

6

4

Résultat :

/10

Défis Utilisez l’auxiliaire être suivi du verbe conjugué au participe passé. Intervertissez le groupe occupant la fonction complément direct et celui occupant la fonction sujet. Introduisez le groupe occupant la fonction complément du verbe passif par la préposition par ou de.

2 ou 0

Commentaires

Conseil Relisez l’encadré théorique du cahier à la page 20.

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

3


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 14ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

Construction Je révise lesdephrases phrases et ponctuation Pratique appropriées

GRILLE D’ÉVALUATION Une journée typique (page 21 du cahier) Notion évaluée : la phrase de forme impersonnelle Notion(s) supplémentaire(s) évaluée(s) : • • A Le paragraphe ne comporte aucune erreur d’application de la notion.

B Le paragraphe comporte peu d’erreurs d’application de la notion.

Nombre de mots

C Le paragraphe comporte quelques erreurs d’application de la notion.

D Le paragraphe comporte plusieurs erreurs d’application de la notion.

E Le paragraphe comporte beaucoup d’erreurs d’application de la notion.

Nombre d’erreurs

125-150

0

1

2

3

4

et plus

151-175

0

1

2

3-4

5

et plus

176-200

0

1

2-3

4-5

6

et plus

201 et plus

0

1-2

3-4

5-6

7

et plus

10

8

6

4

Résultat :

/10

Défis Placez le pronom impersonnel il en fonction sujet. Accordez le verbe à la 3e personne du singulier. Déplacez le groupe occupant la fonction sujet en fonction complément du verbe impersonnel.

2 ou 0

Commentaires

Conseil Relisez l’encadré théorique du cahier à la page 21.

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

4

Expertenecriture4 guide feuilleteur  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you