Issuu on Google+

Expert en écriture 3e secondaire

Guide d’enseignement Valérie Allaire-Ménard Mylène Jacques Nadia Lizotte Katia Ouellet


REMERCIEMENTS Pour son travail de vérification scientifique, l’Éditeur témoigne toute sa gratitude à M. André Turcotte.

Expert en écriture e

3 secondaire Guide d’enseignement

© 2016, Éditions Grand Duc, une division du Groupe Éducalivres inc. 955, rue Bergar, Laval (Québec) H7L 4Z6 Téléphone : 514 334-8466 ■ Télécopie : 514 334-8387 www.grandduc.com Tous droits réservés.

Gouvernement du Québec – Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres – Gestion SODEC L’usager qui a acquitté les frais de ce document À reproduire se voit accorder par les Éditions Grand Duc l’autorisation d’adapter le présent document et de le reproduire sous sa forme originale ou adaptée un nombre de fois qui ne dépasse pas le nombre d’élèves dans sa classe, et ce, seulement aux fins d’utilisation dans sa classe. CODE PRODUIT 4511RE ISBN 978-2-7655-3144-9


Expert en écriture THÉORIE Encadrés théoriques : Je révise le contenu de mon texte Encadrés théoriques : Je révise les phrases Encadrés théoriques : Je révise les mots et les groupes de mots


TABLE DES MATIÈRES JE RÉVISE LE CONTENU DE MON TEXTE La situation de communication ..................................................................................... 1 Les marques énonciatives ............................................................................................. 2 La séquence descriptive ................................................................................................ 3 La séquence justificative ............................................................................................... 4 La séquence explicative ................................................................................................ 5 La séquence narrative ................................................................................................... 7 Le lexique ................................................................................................................... 11 Les organisateurs textuels ........................................................................................... 17 Des moyens pour personnaliser un texte .................................................................... 18

JE RÉVISE LES PHRASES La phrase de base ........................................................................................................ 19 La phrase de type interrogatif ..................................................................................... 20 La phrase de type impératif ........................................................................................ 21 La phrase de type exclamatif ...................................................................................... 22 La phrase de forme négative ....................................................................................... 23 La phrase de forme emphatique .................................................................................. 24 La phrase de forme passive ......................................................................................... 25 La phrase de forme impersonnelle .............................................................................. 26 Les phrases à construction particulière ....................................................................... 27 La subordonnée complément de phrase ...................................................................... 28


La subordonnée de concession ................................................................................... 29 La subordonnée de justification .................................................................................. 30 La subordonnée de comparaison................................................................................. 31 La subordonnée relative .............................................................................................. 32 La réduction de la subordonnée relative à un GAdj ou à un GVart............................ 33 La subordonnée complétive ........................................................................................ 34 La réduction de la subordonnée complétive à un GN, à un GVinf ou à un GPrép ..... 35 La subordonnée complétive interrogative ou exclamative ......................................... 37 La différence entre la subordonnée relative en que et la subordonnée complétive en que .............................................................................. 38 La juxtaposition et la coordination de mots, de groupes de mots ou de phrases ........ 39 Le complément de phrase, l’organisateur textuel et le marqueur de relation ............. 40 Le complément du nom ou du pronom ....................................................................... 41 L’apostrophe ............................................................................................................... 42 Les éléments incidents ................................................................................................ 43 L’effacement ............................................................................................................... 44 La juxtaposition à l’aide des deux-points ................................................................... 45 La ponctuation du discours rapporté direct................................................................. 46 Le choix du mode du verbe dans la subordonnée complétive en fonction du verbe introducteur ............................................................................... 47 Le complément du nom .............................................................................................. 48 Le groupe adjectival : ses constructions et ses fonctions............................................ 49 Le groupe verbal ......................................................................................................... 51 Les fonctions des expansions du groupe verbal.......................................................... 52 Le choix de l’auxiliaire de conjugaison ...................................................................... 55 Le groupe prépositionnel ............................................................................................ 56 L’harmonisation des temps verbaux ........................................................................... 57


JE RÉVISE LES MOTS ET LES GROUPES DE MOTS Les mots variables et invariables ................................................................................ 58 L’adverbe .................................................................................................................... 59 Les accords dans le groupe nominal ........................................................................... 60 Le nombre du nom sans déterminant .......................................................................... 61 L’accord de l’adjectif dans le groupe nominal ........................................................... 62 L’adjectif participe ...................................................................................................... 63 L’accord de l’adjectif avec plusieurs noms juxtaposés ou coordonnés ...................... 64 Le pronom de reprise .................................................................................................. 65 L’accord du verbe avec son sujet ................................................................................ 66 L’accord du verbe avec un sujet comprenant un nom collectif .................................. 67 L’accord du verbe avec plusieurs sujets coordonnés .................................................. 68 Les groupes nominaux sujets de personnes différentes .............................................. 69 L’accord de l’attribut du sujet ..................................................................................... 70 Les finales verbales homophoniques .......................................................................... 71 L’accord du participe passé sans auxiliaire ................................................................ 73 L’accord du participe passé avec être ......................................................................... 74 L’accord du participe passé avec avoir....................................................................... 75 La conjugaison des verbes réguliers ........................................................................... 76 Le verbe haïr et le verbe boire.................................................................................... 77 Les verbes en –dre ...................................................................................................... 78 Les verbes en –tre ....................................................................................................... 79 Les homophones ce, se ............................................................................................... 80 Les homophones sont, son .......................................................................................... 81 Les homophones à, a, as ............................................................................................. 82 Les homophones c’est, s’est, ses, ces, sait, sais ......................................................... 83


Les homophones ma, m’as, m’a; ta, t’a, tas ............................................................... 84 Les homophones mais, mes, m’est .............................................................................. 85 L’homophone tout....................................................................................................... 86 L’homophone leur ...................................................................................................... 87 L’homophone quelque ................................................................................................ 88 La majuscule dans les noms propres........................................................................... 89 L’apostrophe et l’élision ............................................................................................. 90 L’étymologie d’un mot, les éléments savants et les mots de composition savante .... 91


Expert en écriture 3e secondaire Je révise le contenu de mon texte Théorie

LA SITUATION DE COMMUNICATION

La rédaction d’un texte suppose la prise en compte de la situation de communication. Qui écrit le texte ? Quelle est son intention ? Qui est son ou sa destinataire ? Où, quand et sur quel support le texte sera-t-il publié ? Lire attentivement une tâche d’écriture permet de répondre à toutes ces questions. Énonciateur ou énonciatrice • L’énonciateur ou l’énonciatrice doit déterminer son intention de communication. Est-ce d’informer, de divertir ou de convaincre ? Il pourra ainsi choisir les ressources de la langue adaptées à la situation. • En fonction de son intention, l’énonciateur ou l’énonciatrice adopte un point de vue neutre, plutôt neutre ou subjectif. Cela transparaît à travers un vocabulaire neutre ou expressif, des figures de style, et certains types et formes de phrases.

© GrandDucenligne

Message Le message est le propos tenu dans le texte, en lien avec le thème ou le sujet. Avant d’entreprendre la rédaction d’un texte, il est important de déterminer clairement le sujet.

Contexte de production

Destinataire

• L’énonciateur ou l’énonciatrice doit tenir compte du contexte de production de son texte, par exemple la date, le lieu, le support utilisé (Internet, journal, livre, revue, télévision). • Il lui faut considérer les conditions de réalisation de la tâche (annotation de textes, prise de notes, temps alloué).

Avant d’écrire, il faut cerner le ou la destinataire, par exemple déterminer son âge, son sexe, son statut social, sa connaissance du sujet, ses goûts, et identifier son intention : se représenter un élément du monde réel ou imaginaire pour apprendre, utiliser l’information dans des productions, prendre plaisir à lire.

• Il lui faut aussi évaluer la crédibilité des sources selon leur origine (type de document; auteure ou auteur connu ou non, fiable ou non; contenu vérifiable ou non).

Reproduction autorisée

1


Expert en écriture 3e secondaire Je révise le contenu de mon texte Théorie

LES MARQUES ÉNONCIATIVES

Les marques énonciatives sont des indices de la présence de l’énonciateur ou de l’énonciatrice (la personne qui écrit le texte) ou du ou de la destinataire (la personne qui lit le texte). Les marques énonciatives qui renvoient à l’énonciateur ou l’énonciatrice Marques énonciatives

Exemples

Les pronoms personnels et les déterminants possessifs qui Le roman que j’ai lu m’a absorbé à un tel point que marquent la présence de l’énonciateur ou de l’énonciatrice. j’ai oublié mon rendez-vous chez le dentiste. Les phrases incidentes et les groupes incidents insérés dans une phrase pour introduire le point de vue de l’énonciateur ou l’énonciatrice.

Selon moi, c’est un roman à lire. Il vous captivera, j’en suis certain.

Les phrases interrogatives qui ne s’adressent pas spécifiquement au ou à la destinataire et qui présentent un questionnement dont la réponse est sous-entendue.

Comment pourrait-on ne pas apprécier cette œuvre si bien écrite ?

Les variétés de langue qui caractérisent l’énonciateur ou l’énonciatrice et l’emploi de mots d’autres langues pour créer un effet.

Good job ! Ce romancier rompu à l’art du suspense saura assouvir les désirs de son lectorat.

Les marques énonciatives qui renvoient au ou à la destinataire Marques énonciatives

Exemples

Les pronoms personnels et les déterminants possessifs de la 2e personne qui marquent la présence du ou de la destinataire.

Vous n’êtes pas sans savoir que votre obligé adore les romans d’espionnage.

Les phrases impératives et interrogatives, et les apostrophes qui s’adressent au ou à la destinataire.

Figurez-vous donc que j’ai lu ce roman en une nuit. Avez-vous déjà lu un roman de cet auteur ?

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

2


Expert en écriture 3e secondaire Je révise le contenu de mon texte Théorie

LA SÉQUENCE DESCRIPTIVE

La séquence descriptive sert à présenter le quoi ou le comment d’une réalité. Elle détaille les traits caractéristiques d’une personne, d’un objet, d’un animal, d’un phénomène ou d’une réalité. La séquence descriptive peut être insérée dans différents textes courants ou littéraires. Elle peut aussi constituer un texte complet. L’organisation du texte descriptif Plan thématique

• Convient à toutes les descriptions. • Est organisé d’après l’agencement ordonné d’aspects et de sous-aspects du sujet (qualités, propriétés, parties).

Plan spatial

• Convient à la description d’un lieu. • Est organisé dans l’espace : aspects présentés selon des repères géographiques, selon un axe vertical ou horizontal, de l’intérieur vers l’extérieur, etc.

Plan temporel

• Convient à la description d’un événement. • Est organisé dans le temps : les différents aspects sont des étapes ou des phases présentées selon leur déroulement dans le temps.

Les procédés descriptifs Procédé Énumération des aspects

Rôle

Exemples

Présenter de façon ordonnée les aspects ou les sous-aspects d’un lieu ou d’un personnage : qualités, propriétés ou parties (composantes, phases, étapes, etc.).

Présenter les signes distinctifs d’un lieu ou Caractérisation d’un personnage, donc ce qui les différencie. Localisation dans l’espace Situation dans le temps

Pour une ville : sa démographie, sa situation géographique, ses principales industries

Pour la ville de Québec : l’hôtel du Parlement, le Château Frontenac, le Carnaval

Présenter des données géographiques.

Pour une ville : sa position par rapport à d’autres villes, au fleuve Saint-Laurent

Présenter des données temporelles.

Pour un événement : son ordre dans la chronologie du récit, sa situation par rapport à d’autres événements importants

Le point de vue Dans un texte descriptif, le point de vue peut être neutre, plutôt neutre ou subjectif. Il se manifeste à travers un vocabulaire neutre ou expressif, des figures de style, et différents types et formes de phrases.

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

3


Expert en écriture 3e secondaire Je révise le contenu de mon texte Théorie

LA SÉQUENCE JUSTIFICATIVE

La séquence justificative a pour but de faire comprendre ou de faire admettre la recevabilité d’un propos grâce à l’explicitation des raisons qui le fondent. Elle est souvent insérée dans différents textes courants ou littéraires. L’organisation du texte justificatif La séquence justificative est généralement insérée dans un texte comme séquence complémentaire. Voici un exemple de quatrième de couverture. Quatrième de couverture Séquence descriptive présentant Séquence justificative qui un résumé de l’œuvre. présente différents critères d’appréciation critique. • Quand ? • Où ? • Qui ? • Quoi ?

Les procédés justificatifs Procédé

Rôle

Exemple

Consiste à rapporter intégralement les propos d’un énonciateur ou d’une énonciatrice autre.

Selon Lucie Desmeules du journal La Prairie : « La recrue est une œuvre formidable pour les garçons. »

Comparaison

Sert à souligner les ressemblances et les différences entre deux réalités; part du connu pour faire connaître l’inconnu.

Contrairement aux romans habituels pour adolescents, où sont souvent présentés des personnages stéréotypés, La recrue met en scène un jeune garçon ordinaire, aux prises avec des problèmes ordinaires.

Définition

Consiste à préciser le sens des mots selon le domaine du savoir traité.

Ce roman est adapté aux jeunes, ces êtres vivant des changements majeurs sur les plans biologique et psychologique.

Sert à illustrer de façon concrète un élément plus abstrait du raisonnement.

La recrue dépeint avec réalisme l’intimidation dont sont victimes plusieurs jeunes dans leurs équipes sportives. Notamment, la scène d’initiation pendant laquelle on force Thomas à boire du savon à vaisselle est particulièrement frappante.

Citation

Exemple

Le point de vue Dans un texte justificatif comme une quatrième de couverture, le point de vue est subjectif. Il se manifeste à travers un vocabulaire expressif, des figures de style, et différents types et formes de phrases. © GrandDucenligne

Reproduction autorisée

4


Expert en écriture PRATIQUE Je révise le contenu de mon texte Je révise les phrases Je révise les mots et les groupes de mots Exercices et textes à corriger couvrant toute la section Théorie Tests de connaissances Tests de révision


TABLE DES MATIÈRES LA SÉQUENCE DESCRIPTIVE ................................................................................. 1 LE LEXIQUE ............................................................................................................... 2 LA SÉQUENCE NARRATIVE ................................................................................... 4 LE LEXIQUE ............................................................................................................... 6 Les synonymes : la nuance de sens ............................................................................ 8 Les variétés de langue et les régionalismes ............................................................. 10 Les emprunts et les anglicismes ............................................................................... 12 Les figures de style .................................................................................................... 14


Nom : _______________________________________________________ Groupe : ______________ Date : ________________________________

LA SÉQUENCE EXPLICATIVE

Expert en écriture 13ree secondaire secondaire Je révise Je révise le contenu les phrases de mon texte Pratique

athlètes olympiques, Questions sur le texte Les secrets des p. 4 et 6 de la section De la pratique à la théorie.

1. a) Quelle est l’intention de l’élève qui a écrit ce texte ?

b) Quel est son point de vue ? Comment le manifeste l’élève ? Écrivez des exemples tirés du texte.

2. Comment le sujet est-il introduit par l’élève ?

3. Relevez la phrase qui présente clairement le sujet.

4. Comment est organisée la présentation des causes et des conséquences dans ce texte ? Cochez la bonne réponse.

une succession de causes et de conséquences

une addition de causes à une conséquence

5. Quelle est la première cause que l’élève aborde dans la phase explicative ?

6. À quel procédé explicatif correspond chaque extrait suivant ? a) « D’ailleurs, Florent Manaudou, Cullen Jones et César Cielo, les médaillés du 50 mètres nage libre aux jeux de Londres en 2012, mesuraient tous plus de 1,98 mètre. » b) « En d’autres mots, les athlètes doivent passer une dizaine d’années à répéter inlassablement les mêmes gestes, à faire des sacrifices, mais aussi à connaître des défaites et à subir des blessures. » c) « Les olympiennes et olympiens sont maîtres en focalisation, une technique antistress consistant à se concentrer uniquement sur le but à atteindre. »

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

1


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 13ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : ________________________________

Je révise Je révise le contenu les phrases de mon texte Pratique

LE LEXIQUE

1. Relevez dans le texte au moins un élément linguistique marquant les valeurs suivantes. a) la cause b) la conséquence 2. Quel type de vocabulaire est employé par l’élève ? neutre

expressif

Expliquez votre réponse.

3. a) Quelle variété de langue a adoptée l’élève dans ce texte ? b) Justifiez votre réponse à l’aide de deux raisons et écrivez un exemple pour chaque raison. •

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

2


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 13ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : ________________________________

Je révise Je révise le contenu les phrases de mon texte Pratique

4. L’élève voudrait améliorer son texte au moyen de synonymes. Pour chaque mot à remplacer : a) cochez si le synonyme proposé convient ou non; b) s’il ne convient pas, donnez-en la raison : mot de langue familière mot comportant une nuance de sens ne convenant pas au contexte anglicisme; c) suggérez un autre synonyme. Mot à remplacer

Synonyme

1) coureurs (p. 4)

joggeurs

2) rapidement (p. 4)

promptement

3) petite (p. 4)

menue

4) physique (p. 6)

gueule

5) emploi (p. 6)

job

6) public (p. 6)

audience

© GrandDucenligne

Convient

Ne convient pas

Reproduction autorisée

Raison

Autre synonyme

3


Nom : _______________________________________________________ Groupe : ______________ Date : ________________________________

LA SÉQUENCE NARRATIVE

Expert en écriture 13ree secondaire secondaire Je révise Je révise le contenu les phrases de mon texte Pratique

Questions sur le texte La Merrow et le Trèfle, p. 8 et 10 de la section De la pratique à la théorie.

1. Quelle est l’intention de l’élève qui a écrit le texte ?

2. Qui est le narrateur de ce texte ? Justifiez votre réponse en donnant deux raisons et appuyez-les par des exemples tirés du texte.

3. a) Quel est l’élément déclencheur de ce conte ? b) Comment le problème est-il résolu dans le dénouement ?

4. Quel personnage joue chacun des rôles suivants ? a) la victime b) le héros c) l’adjuvant d) l’opposant

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

4


TABLE DES MATIÈRES LA PHRASE DE BASE ............................................................................................. 15 LA PHRASE DE TYPE INTERROGATIF ............................................................... 18 LA PHRASE DE TYPE IMPÉRATIF ....................................................................... 21 LA PHRASE DE TYPE EXCLAMATIF ................................................................... 24 LA PHRASE DE FORME NÉGATIVE .................................................................... 27 LA PHRASE DE FORME EMPHATIQUE ............................................................... 31 LA PHRASE DE FORME PASSIVE ........................................................................ 35 LA PHRASE DE FORME IMPERSONNELLE ........................................................ 38 LA PHRASE À CONSTRUCTION PARTICULIÈRE.............................................. 40 LA SUBORDONNÉE COMPLÉMENT DE PHRASE ............................................. 43 LA SUBORDONNÉE DE CONCESSION ................................................................ 46 LA SUBORDONNÉE DE JUSTIFICATION ............................................................ 48 LA SUBORDONNÉE DE COMPARAISON ............................................................ 50 LA SUBORDONNÉE RELATIVE ............................................................................ 52 LA SUBORDONNÉE COMPLÉTIVE ...................................................................... 54 LA SUBORDONNÉE COMPLÉTIVE INTERROGATIVE OU EXCLAMATIVE ................................................................................................. 56 LA JUXTAPOSITION ET LA COORDINATION DE MOTS, DE GROUPES DE MOTS OU DE PHRASES .......................................................................................... 59 LE COMPLÉMENT DE PHRASE, L’ORGANISATEUR TEXTUEL ET LE MARQUEUR DE RELATION ...................................................................... 62 LE COMPLÉMENT DU NOM OU DU PRONOM .................................................. 64 L’APOSTROPHE ....................................................................................................... 66


LES ÉLÉMENTS INCIDENTS ................................................................................. 69 L’EFFACEMENT ...................................................................................................... 71 LA JUXTAPOSITION À L’AIDE DES DEUX-POINTS ......................................... 74 LA PONCTUATION DU DISCOURS RAPPORTÉ DIRECT ................................. 77 LE CHOIX DU MODE DU VERBE DANS LA SUBORDONNÉE COMPLÉTIVE EN FONCTION DU VERBE INTRODUCTEUR........................... 80 LE COMPLÉMENT DU NOM .................................................................................. 82 LE GROUPE ADJECTIVAL : SES CONSTRUCTIONS ET SES FONCTIONS .... 84 LE GROUPE VERBAL.............................................................................................. 87 LES FONCTIONS DES EXPANSIONS DU GROUPE VERBAL ........................... 89 LE CHOIX DE L’AUXILIAIRE DE CONJUGAISON ............................................ 92 LE GROUPE PRÉPOSITIONNEL ............................................................................ 94 L’HARMONISATION DES TEMPS VERBAUX .................................................... 96


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 13ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

LA PHRASE DE BASE

Référez-vous à la page 10 du cahier.

Je révise les phrases Pratique

1. Identifiez le constituant obligatoire ou facultatif manquant dans chaque phrase. Récrivez la phrase en l’ajoutant. a) Quitteront la ville la semaine prochaine.

sujet

prédicat

complément de phrase

b) La disparition des abeilles, un problème grave pour l’environnement.

sujet

prédicat

complément de phrase

complément de phrase

c) Les orques mangent du poisson.

sujet

prédicat

2. Identifiez chacun des constituants des phrases suivantes et précisez la valeur exprimée par le complément de phrase. a) Ce groupe de jazz a donné une excellente prestation sur la place publique.

Sujet :

Prédicat :

Complément de phrase :

Valeur du CP : b) Pendant cette semaine de camp scolaire, les enfants se coucheront tôt.

Sujet :

Prédicat :

Complément de phrase :

Valeur du CP :

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

15


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 13ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

Je révise les phrases Pratique

c) Pour résoudre ce problème, vous vous référez au manuel de mathématique.

Sujet :

Prédicat :

Complément de phrase :

Valeur du CP :

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

16


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 13ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

Je révise les phrases Pratique

LA PHRASE DE BASE Texte à corriger

Dans le texte suivant, les phrases en caractères gras ne correspondent pas au modèle de la phrase de base. Ajoutez l’élément manquant et expliquez la correction nécessaire. Au lit pour la paix Membre bien connu du groupe musical britannique The Beatles, John Lennon a milité toute sa vie pour la paix dans le monde. Après la séparation du groupe en 1970, il sort quelques albums en solo, continuant ainsi de transmettre son message. De plus, un véritable hymne à la paix lors de son passage à Montréal avec sa nouvelle femme, Yoko Ono.

John et Yoko se marient en mars 1969. Ils très médiatisée.

que cette union sera

décident donc d’en profiter pour promouvoir un message de paix étant donné qu’à cette époque, la guerre fait rage au ViêtNam.

Après un court séjour à Vienne, ils s’installent le 26 mai 1969 à l’hôtel Le Reine Elizabeth de Montréal pour un bed-in de huit jours. Ainsi, ils discutent de la paix et demandent l’aide des dirigeants mondiaux pour l’obtenir, et ce, sans sortir du lit de leur chambre d’hôtel. , à l’origine, aller à New York, mais un dossier judiciaire les en a empêchés.

Dans les trois suites qu’ils occupent à l’hôtel, le couple invite des connaissances, des artistes et des journalistes dans le but de diffuser le plus largement possible leur message de paix. À cette occasion, John écrit sur un carton les paroles d’une nouvelle chanson. Il demande à ses convives de participer à l’enregistrement de cette pièce musicale. À l’aide d’un équipement rudimentaire, la chanson Give Peace a Chance est enregistrée. Aujourd’hui encore, cet hymne à la paix est chanté à travers le monde à différentes occasions. © GrandDucenligne

Reproduction autorisée

17


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 13ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

LA PHRASE DE TYPE INTERROGATIF

Je révise les phrases Pratique

Référez-vous à la page 12 du cahier.

1. Récrivez correctement les phrases interrogatives suivantes. a) L’examen est-tu facile ? b) Qui c’est qui a la bonne réponse ? c) C’est tu toi qui l’as terminé ? d) Pourquoi tu peux pas venir avec nous ? e) Il y a-t-il une autre salle de bain à l’étage ?

2. Transformez les phrases déclaratives suivantes en phrases interrogatives. Assurez-vous de respecter la forme positive ou négative de la phrase. a) La jeune femme n’effectue pas son travail correctement.

b) Le conseiller est disponible pour vous aider.

c) Nous ne lui rapportons jamais nos livres à temps.

d) Jean n’aura aucune chance de s’en sortir.

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

18


TABLE DES MATIÈRES LES MOTS VARIABLES ET INVARIABLES ........................................................ 99 L’ADVERBE ............................................................................................................ 102 LES ACCORDS DANS LE GROUPE NOMINAL ................................................. 104 LE NOMBRE DU NOM SANS DÉTERMINANT ................................................. 106 L’ACCORD DE L’ADJECTIF DANS LE GROUPE NOMINAL ......................... 109 L’ADJECTIF PARTICIPE ....................................................................................... 111 L’ACCORD DE L’ADJECTIF AVEC PLUSIEURS NOMS JUXTAPOSÉS OU COORDONNÉS ................................................................................................ 114 LE PRONOM DE REPRISE .................................................................................... 116 L’ACCORD DU VERBE AVEC SON SUJET ........................................................ 119 L’ACCORD DU VERBE AVEC UN SUJET COMPRENANT UN NOM COLLECTIF ............................................................................................ 122 L’ACCORD DU VERBE AVEC PLUSIEURS SUJETS COORDONNÉS ............ 125 LES GROUPES NOMINAUX SUJETS DE PERSONNES DIFFÉRENTES ......... 127 L’ACCORD DE L’ATTRIBUT DU SUJET ............................................................ 129 LES FINALES VERBALES HOMOPHONIQUES ................................................ 131 L’ACCORD DU PARTICIPE PASSÉ SANS AUXILIAIRE .................................. 133 L’ACCORD DU PARTICIPE PASSÉ AVEC ÊTRE .............................................. 136 L’ACCORD DU PARTICIPE PASSÉ AVEC AVOIR............................................. 138 LA CONJUGAISON DES VERBES RÉGULIERS ................................................ 140 L’INDICATIF PRÉSENT ........................................................................................ 143 L’INDICATIF IMPARFAIT .................................................................................... 145 L’INDICATIF FUTUR SIMPLE ............................................................................. 147


L’INDICATIF CONDITIONNEL PRÉSENT ......................................................... 149 L’INDICATIF PASSÉ SIMPLE (TOUTES LES PERSONNES) ........................... 151 L’IMPÉRATIF ......................................................................................................... 153 LE SUBJONCTIF ..................................................................................................... 155 LA FORMATION DES TEMPS COMPOSÉS ........................................................ 157 L’INDICATIF PASSÉ COMPOSÉ .......................................................................... 159 LE VERBE HAÏR ET LE VERBE BOIRE ............................................................... 161 LES VERBES EN -DRE........................................................................................... 163 LES VERBES EN -TRE ........................................................................................... 165 LES HOMOPHONES CE, SE .................................................................................. 167 LES HOMOPHONES SONT, SON .......................................................................... 170 LES HOMOPHONES À, A, AS ................................................................................ 173 LES HOMOPHONES C’EST, S’EST, SES, CES, SAIT, SAIS.................................. 176 LES HOMOPHONES MA, M’AS, M’A; TA, T’A, TAS ............................................ 179 LES HOMOPHONES MAIS, MES, M’EST ............................................................. 182 L’HOMOPHONE TOUT .......................................................................................... 185 L’HOMOPHONE LEUR .......................................................................................... 188 LA MAJUSCULE DANS LES NOMS PROPRES .................................................. 189 L’APOSTROPHE ET L’ÉLISION ........................................................................... 192 L’ÉTYMOLOGIE D’UN MOT, LES ÉLÉMENTS SAVANTS ET LES MOTS DE COMPOSITION SAVANTE ................................................... 196


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 3e secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

LES MOTS VARIABLES ET INVARIABLES

Je révise les mots et les groupes de mots Pratique

Référez-vous à la page 50 du cahier.

1. Dans les phrases suivantes, surlignez les mots appartenant à une classe de mots invariables et précisez leur classe. a) Les jeunes enfants sont généralement très agités. b) Cette montagne offre une vue absolument splendide. c) C’est de ce roman que je te parlais hier soir. d) Quand me proposeras-tu d’aller en voyage avec toi ? e) Ce petit navire vogue lentement au gré du vent. 2. Dans les phrases suivantes, corrigez les erreurs d’accord : soulignez le donneur, précisez son genre et son nombre, et reliez-le par une flèche à son receveur. a) Cet après-midi, les élèves nage dans le lac près de l’école.

b) Cet robe de chambre est d’un grand confort. c) Ce soir, les étoiles sont particulièrement brillante dans le ciel. d) Le petit cerf gambadent à travers les feuillus.

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

99


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 3e secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

Je révise les mots et les groupes de mots Pratique

3. Dans le tableau ci-dessous, indiquez la classe à laquelle appartient chaque mot. Précisez s’il est variable ou invariable. Classe

Variable

Invariable

a) mange b) pour c) animal d) et e) cet f) beaucoup

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

100


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 3e secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

LES MOTS VARIABLES ET INVARIABLES

Je révise les mots et les groupes de mots Pratique

Texte à corriger Dans le texte suivant, ajoutez les marques du pluriel aux mots variables mal orthographiés. Les Raptors Les Raptors de Toronto sont une équipe de basketball professionnelle évoluant dans la NBA. L’équipe est arrivée dans la capitale ontarienne en 1995, en même temps que les Grizzlies à Vancouver. Initialement, les dirigeant des Raptors voulaient donner à l’équipe le nom de celle qui l’avait précédée et qui avait disparu en 1946, les Huskies. Mais il se sont rapidement rendu compte qu’il était impossible de dessiner un logo qui n’aurait pas été confondu avec celui de l’équipe du Minnesota, les Timberwolves. Ainsi, un concours est créé dans la ville de Toronto pour trouver un nom à sa nouvelle équipe. C’est plus de 2000 suggestion qui sont soumise par le futur partisans et partisanes. Celle qui sera retenue est fortement inspirée du film populaire du milieu des année 90 : Le Parc jurassique. Ainsi, le nom Raptors fait référence au vélociraptor que l’on voit dans le film, un dinosaure à plume féroce, carnivore et efficace dans ses attaque. Dans leurs débuts, les Raptors sont hébergés au SkyDome, aujourd’hui le Rogers Center, un stade abritant les équipe de baseball et de football canadien de la ville. Quelque année plus tard, ils partageront le toit des Maple Leafs au Air Canada Center. Ils y sont toujours aujourd’hui. Bien qu’elle connaisse de débuts difficile, l’équipe arrive à se tailler une place tant bien que mal dans le cœur de la population. En 2016, elle se rend d’ailleurs en finale de l’Association de l’Est. Depuis la relocalisation de l’équipe de Vancouver, les Raptors sont la seule équipe canadienne de la NBA.

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

101


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 3e secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

L’ADVERBE

Référez-vous à la page 51 du cahier.

Je révise les mots et les groupes de mots Pratique

1. Indiquez si le mot en caractères gras dans chaque phrase est un adjectif ou un adverbe. a) Depuis un certain temps, tout coûte cher. b) Ce chocolat est bon. c) Je suis fin prêt à partir à l’aventure. d) Cette décision pèse lourd sur les épaules de Cathy. e) Le pantalon court est à la mode cette saison. 2. Dans les phrases suivantes, surlignez les adverbes. a) Lors de cette assemblée, les couteaux volaient bas. b) Nous avons coupé court à la conversation pour vous annoncer une bonne nouvelle. c) Nous allons placer la barre haut pour les motiver à se dépasser. d) Il faudra travailler dur pour atteindre nos objectifs. e) Cette femme chante fort dans son appartement, et ses voisins s’en plaignent. 3. Dans chaque phrase, lequel des deux mots en caractères gras est un adverbe ? Justifiez votre réponse. a) Ces fleurs sentent bon, ce sont de bons choix que tu as faits. Justification b) La pluie tombe dru ce matin, et le ciel gris assombrit la pièce. Justification c) Ton pantalon est coupé court, mais il semble convenable. Justification

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

102


TABLE DES MATIÈRES LES PHRASES SONT-ELLES COMPLÈTES ? ..................................................... 199 LES PHRASES SONT-ELLES BIEN CONSTRUITES ET BIEN PONCTUÉES ? ........................................................................................ 201 LA VIRGULE EST-ELLE BIEN UTILISÉE ? ........................................................ 202 LES DEUX-POINTS SONT-ILS BIEN EMPLOYÉS ? .......................................... 204 LE DISCOURS RAPPORTÉ DIRECT EST-IL BIEN PONCTUÉ ? ...................... 206 LES GROUPES DE MOTS SONT-ILS BIEN CONSTRUITS ? ............................ 207 LES GROUPES VERBAUX SONT-ILS APPROPRIÉS ? ..................................... 208 AI-JE UNIQUEMENT ACCORDÉ LES MOTS VARIABLES ? ........................... 209 AI-JE BIEN FAIT LES ACCORDS DANS LE GROUPE DU NOM ? .................. 210 AI-JE BIEN UTILISÉ LES PRONOMS DE REPRISE ? ........................................ 211 AI-JE BIEN RÉALISÉ LES ACCORDS DANS LE GROUPE VERBAL ?........... 212 AI-JE BIEN ACCORDÉ LES PARTICIPES PASSÉS ? ......................................... 213 AI-JE BIEN CONJUGUÉ LES VERBES ? ............................................................. 214 AI-JE BIEN ORTHOGRAPHIÉ TOUS LES MOTS ? ............................................ 216 LES PHRASES SONT-ELLES COMPLÈTES ? ..................................................... 217 LES PHRASES SONT-ELLES BIEN CONSTRUITES ET BIEN PONCTUÉES ? ........................................................................................ 219 LA VIRGULE EST-ELLE BIEN UTILISÉE ? ........................................................ 220 LES DEUX-POINTS SONT-ILS BIEN EMPLOYÉS ? .......................................... 222 LE DISCOURS RAPPORTÉ DIRECT EST-IL BIEN PONCTUÉ ? ...................... 224 LES GROUPES DE MOTS SONT-ILS BIEN CONSTRUITS ? ............................ 226 LES GROUPES VERBAUX SONT-ILS APPROPRIÉS ? ..................................... 227 AI-JE UNIQUEMENT ACCORDÉ LES MOTS VARIABLES ? ........................... 228


AI-JE BIEN FAIT LES ACCORDS DANS LE GROUPE DU NOM ? .................. 230 AI-JE BIEN UTILISÉ LES PRONOMS DE REPRISE ? ........................................ 232 AI-JE BIEN RÉALISÉ LES ACCORDS DANS LE GROUPE VERBAL ?........... 234 AI-JE BIEN ACCORDÉ LES PARTICIPES PASSÉS ? ......................................... 236 AI-JE BIEN CONJUGUÉ LES VERBES ? ............................................................. 238 AI-JE BIEN ORTHOGRAPHIÉ TOUS LES MOTS ? ............................................ 240


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 13ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

LES PHRASES SONT-ELLES COMPLÈTES ?

Je révise les phrases Tests dePratique connaissances

1. Écrivez deux manipulations syntaxiques qui permettent de reconnaître chacun des constituants de la phrase de base. a) Sujet b) Prédicat c) Complément de phrase

2. Encerclez les phrases comprenant un complément de phrase. a) Demain, je commencerai à faire de l’exercice plus régulièrement. b) Je n’y crois pas. c) Le petit ange s’est transformé en démon. d) Nous n’avons pas tous la même chance dans la vie. e) Comme tu me l’as demandé, j’ai terminé ma partie du travail. f) Je collectionne les papillons rares. 3. Dans les phrases suivantes : a) encadrez le sujet; b) soulignez le prédicat; c) surlignez le complément de phrase. 1) Le jeune agriculteur, dès le départ, savait que son quotidien serait exigeant. 2) Dans ce cas, cette situation devra être améliorée. 3) Avant de dormir, j’aime bien lire un peu. 4) Les femmes, jadis, ne pouvaient occuper un emploi.

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

199


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 13ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

Je révise les phrases Tests dePratique connaissances

4. Encerclez les phrases qui sont complètes. a) Ce matin, Julie dort. b) Depuis plusieurs jours, jouent dehors. c) Le soleil de plomb brûle ma peau. d) Les voisins demain. e) Après la pluie vient le beau temps. f) Le déménagement, la semaine prochaine, sera un succès.

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

200


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 13ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

Je révise les phrases Tests dePratique connaissances

LES PHRASES SONT-ELLES BIEN CONSTRUITES ET BIEN PONCTUÉES ? 1. Identifiez à quel type de phrase à construction particulière correspond chaque phrase du tableau. À présentatif

Infinitive

Non verbale

a) Voilà un enfant bien élevé. b) Danger d’explosion. c) Mélanger les ingrédients secs. d) C’est un artiste talentueux. e) Cogner avant d’entrer. f) Voici celui que vous attendiez tous et toutes. g) Attention à la marche.

2. Précisez si chaque phrase du tableau comprend une subordonnée complétive interrogative ou exclamative. Interrogative

Exclamative

a) Léa ignore ce qu’elle devrait faire pour réparer son erreur. b) Mes parents se demandent quand je terminerai de grandir. c) Imaginez comme ce voyage sera fabuleux. d) L’enseignant cherche ce qui a bien pu se passer de si drôle. e) Tout le monde voit combien tu aimes ce sport.

3. Dans chaque phrase, surlignez le subordonnant qui introduit la subordonnée CP. Indiquez si elle exprime la cause, la conséquence ou le but. a) J’ai mangé trois portions de gâteau de sorte que j’ai mal au ventre depuis une heure. b) J’ai étudié régulièrement de crainte qu’il y ait un test surprise. c) Puisque nous partons demain matin, je dois faire mes bagages. d) Nous avons joué au ballon-chasseur avec rudesse si bien que certains se sont blessés. e) Je ne t’ai pas entendu arriver parce que je dormais. f) Tu as fait des sacrifices pour que je puisse m’offrir ce petit luxe.

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

201


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 13ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

Je révise les phrases Tests dePratique connaissances

LA VIRGULE EST-ELLE BIEN UTILISÉE ?

1. Identifiez la nature de chaque élément en caractères gras dans les phrases suivantes. Organisateur textuel

Marqueur de relation

Complément de phrase

a) Dès que ce sera possible, nous viendrons vous rejoindre. b) En effet, cette actrice a remporté un Oscar pour souligner la qualité de son jeu. c) Tout d’abord, je vais vous raconter l’histoire de ce château. d) De plus, il sera question de l’origine du mythe. e) Pour poursuivre, l’économie de ce pays est en chute libre. f) Il y a fort longtemps, les gens vivaient de cette façon.

2. Ajoutez les virgules aux bons endroits dans les phrases suivantes. À l’aide de la légende ci-dessous, précisez ce qu’elles servent à détacher. A une apostrophe • B un complément du nom • C un complément du pronom a) Celui-ci un jeune vers la réception.

homme

fiable

à

b) Vous saurez mon cher ami que déjeuner avant de m’être douché.

n’en je

c) Raiponce une princesse emprisonnée que vous ne pouvez l’imaginer. d) Mon

chaton

ne

doute

pas

que

ne

avait ta

pas

douter

prends les

maman

se

jamais

cheveux t’aime

dirigea mon

plus

longs

par-dessus

tout.

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

202


© GrandDucenligne

Nom de chaque élève

Groupe : ________________ Date : ____________________________

Reproduction autorisée

GRILLE DE CONSIGNATION DES ERREURS

Une technologie médicale de l’avenir (p. 11) La phrase de base Une rencontre avec votre idole (p. 13) La phrase de type interrogatif L’ennui (p. 17) Les types de phrases : cas variés La rédaction d’un code de conduite (p. 19) La phrase de forme négative La description d’une recherche sur une invention (p. 21) La phrase de forme passive La rédaction de phrases impersonnelles (p. 22) La phrase de forme impersonnelle La description d’un personnage (p. 25) Les phrases à construction particulière Pourquoi dort-on les yeux fermés ? (p. 27) La subordonnée complément de phrase La suite de l’histoire (p. 35) Le complément de phrase, l’organisateur textuel et le marqueur de relation Le dialogue entre la princesse et son futur époux (p. 37) L’apostrophe

Construction de phrases et ponctuation appropriées

3e secondaire

Expert en écriture

Votre passe-temps favori (p. 41) La juxtaposition à l’aide des deux-points Le dialogue entre le Chaperon rouge et le loup (p. 43) La ponctuation du discours rapporté direct

25

Les retrouvailles entre l’empereur et le rossignol (p. 49) L’harmonisation des temps verbaux


Expert en écriture GRILLES D’ÉVALUATION Grilles d’évaluation liées aux pratiques d’écriture du cahier Grille modèle Grilles de consignation pour compiler les résultats des élèves


Guide de présentation Les grilles d’évaluation se veulent des outils faciles d’utilisation permettant à l’enseignant ou l’enseignante d’offrir une rétroaction simple à l’élève, d’identifier rapidement les notions qui lui sont plus difficiles à maîtriser et de lui recommander la lecture des encadrés théoriques susceptibles de l’aider dans son apprentissage. Pour certaines pratiques, la consigne d’écriture indique à l’élève d’appliquer la notion un nombre précis de fois dans son texte. Les grilles d’évaluation de ces pratiques tiennent compte du nombre de fois où l’élève doit utiliser la notion présentée dans l’encadré théorique. Pour les pratiques où il n’y a aucune indication de ce type, les grilles d’évaluation tiennent alors compte du nombre de mots que contient le paragraphe. L’enseignant ou l’enseignante qui désire évaluer plusieurs notions à partir d’une pratique d’écriture peut se référer au libellé qui décrit chacune des cotes. Le calcul du résultat se base sur le principe qu’une seule notion est évaluée par pratique d’écriture. De plus, pour chacun des niveaux, une grille modèle est offerte à titre de référence. Quant à elles, les grilles de consignation se veulent des outils complémentaires permettant à l’enseignant ou l’enseignante d’avoir un aperçu général d’un groupe d’élèves. Ces grilles servent à consigner le résultat obtenu par chaque élève pour chacune des notions évaluées des critères « Construction de phrases et ponctuation appropriées » et « Respect des normes relatives à l’orthographe d’usage et à l’orthographe grammaticale ».


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 13ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : ________________________________

Construction Je révise lesdephrases phrases et ponctuation Pratique appropriées

GRILLE D’ÉVALUATION Une technologie médicale de l’avenir (page 11 du cahier) Notion évaluée : la phrase de base Notion(s) supplémentaire(s) évaluée(s) : • • A Le paragraphe ne comporte aucune erreur d’application de la notion.

B Le paragraphe comporte peu d’erreurs d’application de la notion.

C Le paragraphe comporte quelques erreurs d’application de la notion.

D Le paragraphe comporte plusieurs erreurs d’application de la notion.

E Le paragraphe comporte beaucoup d’erreurs d’application de la notion.

Nombre d’erreurs

Nombre de mots 100-125

0

1

2

3

4

et plus

126-150

0

1

2-3

4

5

et plus

151-175

0

1-2

3

4-5

6

et plus

176 et plus

0

1-2

3-4

5-6

7

et plus

10

8

6

4

Résultat :

/10

Défis Incluez les deux constituants obligatoires de la phrase. Commencez la phrase par une majuscule. Terminez la phrase par un signe de ponctuation final. Identifiez le complément de phrase, s’il y a lieu.

2 ou 0

Commentaires

Conseil Relisez l’encadré théorique du cahier à la page 10.

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

1


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 13ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : ________________________________

Construction Je révise lesdephrases phrases et ponctuation Pratique appropriées

GRILLE D’ÉVALUATION Une rencontre avec votre idole (page 13 du cahier) Notion évaluée : la phrase de type interrogatif Notion(s) supplémentaire(s) évaluée(s) : • • A Le paragraphe ne comporte aucune erreur d’application de la notion.

B Le paragraphe comporte peu d’erreurs d’application de la notion.

C Le paragraphe comporte quelques erreurs d’application de la notion.

D Le paragraphe comporte plusieurs erreurs d’application de la notion.

E Le paragraphe comporte beaucoup d’erreurs d’application de la notion.

Nombre d’erreurs

Résultat :

/10

0

1

2-3

4

10

8

6

4

Défis Commencez la phrase par un marqueur interrogatif. Terminez la phrase par un point d’interrogation. Si le sujet est un groupe nominal, utilisez un pronom de reprise après le verbe. Si le sujet est un pronom, inversez le sujet et le verbe et reliez-les par un trait d’union. Ajoutez un t euphonique entre deux voyelles pour relier le verbe et le pronom sujet. Ne terminez pas la subordonnée interrogative indirecte par un point d’interrogation.

5

et plus 2 ou 0

Commentaires

Conseil Relisez l’encadré théorique du cahier à la page 12.

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

2


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 13ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : ________________________________

Construction Je révise lesdephrases phrases et ponctuation Pratique appropriées

GRILLE D’ÉVALUATION L’ennui (page 17 du cahier) Notion évaluée : les types de phrases : cas variés Notion(s) supplémentaire(s) évaluée(s) : • • A Le paragraphe ne comporte aucune erreur d’application de la notion.

B Le paragraphe comporte peu d’erreurs d’application de la notion.

C Le paragraphe comporte quelques erreurs d’application de la notion.

D Le paragraphe comporte plusieurs erreurs d’application de la notion.

E Le paragraphe comporte beaucoup d’erreurs d’application de la notion.

Nombre d’erreurs

Résultat :

/10

0

1

2

3

10

8

6

4

Conseils Relisez l’encadré théorique sur la phrase de base à la page 10 du cahier. Relisez l’encadré théorique sur la phrase de type interrogatif à la page 12 du cahier. Relisez l’encadré théorique sur la phrase de type impératif à la page 14 du cahier. Relisez l’encadré théorique sur la phrase de type exclamatif à la page 16 du cahier.

© GrandDucenligne

4

et plus 2 ou 0

Commentaires

Reproduction autorisée

3


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 13ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : ________________________________

Construction Je révise lesdephrases phrases et ponctuation Pratique appropriées

GRILLE D’ÉVALUATION La rédaction d’un code de conduite (page 19 du cahier) Notion évaluée : la phrase de forme négative Notion(s) supplémentaire(s) évaluée(s) : • • A Le paragraphe ne comporte aucune erreur d’application de la notion.

B Le paragraphe comporte peu d’erreurs d’application de la notion.

C Le paragraphe comporte quelques erreurs d’application de la notion.

D Le paragraphe comporte plusieurs erreurs d’application de la notion.

E Le paragraphe comporte beaucoup d’erreurs d’application de la notion.

Nombre d’erreurs

Résultat :

/10

0

1

2-3

4

10

8

6

4

Défis Avec l’adverbe ne, utilisez une autre marque de négation après le verbe lorsqu’il est conjugué à un temps simple. Avec l’adverbe ne, utilisez une autre marque de négation avant le participe passé lorsque le verbe est conjugué à un temps composé. Ne combinez pas trois marques de négation.

5

et plus 2 ou 0

Commentaires

Conseil Relisez l’encadré théorique du cahier à la page 18.

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

4


Expertenecriture3 guide feuilleteur