Page 1

Expert en écriture 2e secondaire

Guide d’enseignement Mylène Jacques Nadia Lizotte Katia Ouellet


REMERCIEMENTS Pour son travail de vérification scientifique, l’Éditeur témoigne toute sa gratitude à M. André Turcotte.

Expert en écriture e

2 secondaire Guide d’enseignement

© 2016, Éditions Grand Duc, une division du Groupe Éducalivres inc. 955, rue Bergar, Laval (Québec) H7L 4Z6 Téléphone : 514 334-8466 ■ Télécopie : 514 334-8387 www.grandduc.com Tous droits réservés.

Gouvernement du Québec – Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres – Gestion SODEC L’usager qui a acquitté les frais de ce document À reproduire se voit accorder par les Éditions Grand Duc l’autorisation d’adapter le présent document et de le reproduire sous sa forme originale ou adaptée un nombre de fois qui ne dépasse pas le nombre d’élèves dans sa classe, et ce, seulement aux fins d’utilisation dans sa classe. CODE PRODUIT 4509RE ISBN 978-2-7655-3143-2


Expert en écriture THÉORIE Encadrés théoriques : Je révise le contenu de mon texte Encadrés théoriques : Je révise les phrases Encadrés théoriques : Je révise les mots et les groupes de mots


TABLE DES MATIÈRES JE RÉVISE LE CONTENU DE MON TEXTE La situation de communication ..................................................................................... 1 Les marques énonciatives ............................................................................................. 2 La séquence descriptive ................................................................................................ 3 La séquence justificative ............................................................................................... 4 La séquence narrative ................................................................................................... 5 Le lexique ..................................................................................................................... 9 Les organisateurs textuels ........................................................................................... 13 Les marqueurs de relation ........................................................................................... 13 Des moyens pour personnaliser un texte .................................................................... 14

JE RÉVISE LES PHRASES La phrase de base ........................................................................................................ 15 La fonction sujet ......................................................................................................... 16 La fonction prédicat .................................................................................................... 17 La fonction complément de phrase ............................................................................. 18 La phrase de type interrogatif ..................................................................................... 19 La phrase de type impératif ........................................................................................ 20 La phrase de type exclamatif ...................................................................................... 21 La phrase de forme négative ....................................................................................... 22 La phrase à présentatif ................................................................................................ 23 La phrase à infinitive .................................................................................................. 24


La subordonnée complément de phrase à valeur de temps ......................................... 25 La subordonnée relative .............................................................................................. 26 La subordonnée complétive ........................................................................................ 27 La différence entre la subordonnée relative en que et la subordonnée complétive en que .............................................................................. 28 La juxtaposition et la coordination de mots, de groupes de mots ou de phrases ........ 29 Le complément de phrase, l’organisateur textuel et le marqueur de relation ............. 30 L’apostrophe ............................................................................................................... 31 La citation et le dialogue ............................................................................................. 32 Le groupe nominal ...................................................................................................... 33 Le groupe adjectival et ses expansions (+ GPrép + GAdv) ........................................ 34 La fonction modificateur de l’adjectif ........................................................................ 35 La fonction complément de l’adjectif ......................................................................... 36 Le groupe prépositionnel ............................................................................................ 37 Le groupe verbal ......................................................................................................... 38 La fonction attribut du sujet ........................................................................................ 39 La fonction modificateur du verbe.............................................................................. 40 La fonction complément direct et la fonction complément indirect ........................... 41 Le choix de l’auxiliaire de conjugaison ...................................................................... 43 L’harmonisation des temps verbaux ........................................................................... 44 JE RÉVISE LES MOTS ET LES GROUPES DE MOTS Les classes de mots ..................................................................................................... 45 Les mots variables et invariables ................................................................................ 47 L’adverbe .................................................................................................................... 48


La distinction entre l’adverbe et la préposition .......................................................... 49 Les accords dans le groupe nominal ........................................................................... 50 L’accord de l’adjectif détaché..................................................................................... 51 L’accord avec le nom collectif.................................................................................... 52 L’accord du déterminant complexe ............................................................................ 53 Le pronom de reprise .................................................................................................. 54 L’accord du verbe avec son sujet ................................................................................ 55 L’accord du verbe avec plusieurs sujets ..................................................................... 56 L’accord de l’attribut du sujet ..................................................................................... 57 L’accord du verbe avec le pronom on ........................................................................ 58 Les finales verbales homophoniques .......................................................................... 59 L’accord du participe passé employé sans auxiliaire.................................................. 60 L’accord du participe passé employé avec l’auxiliaire être ....................................... 61 L’accord du participe passé employé avec l’auxiliaire avoir ..................................... 62 La conjugaison des verbes en -er ................................................................................ 63 La conjugaison des verbes en –ir qui ont un participe présent en -issant .................. 64 Les verbes qui doublent le –r ...................................................................................... 65 Les verbes à plusieurs radicaux .................................................................................. 66 Les homophones mais, mes, m’est .............................................................................. 67 Les homophones c’est, s’est, ses, ces, sait, sais ......................................................... 68 Les homophones sont, son .......................................................................................... 69 Les homophones ce, se ............................................................................................... 70 Les homophones à, a, as ............................................................................................. 71 Les homophones ma, m’a, m’as ................................................................................. 72 Les homophones ta, t’a, tas ........................................................................................ 73 Les homophones sa, ça ............................................................................................... 74


La majuscule dans les noms propres........................................................................... 75 L’apostrophe et l’élision ............................................................................................. 76 Le trait d’union dans les mots composés .................................................................... 77 L’utilisation d’un dictionnaire .................................................................................... 78 Le néologisme ............................................................................................................. 79


Expert en écriture 2e secondaire Je révise le contenu de mon texte Théorie

LA SITUATION DE COMMUNICATION

La rédaction d’un texte suppose la prise en compte de la situation de communication. Qui écrit le texte ? Quelle est son intention ? Qui est son ou sa destinataire ? Où, quand et sur quel support le texte sera-t-il publié ? Lire attentivement une tâche d’écriture permet de répondre à toutes ces questions. Énonciateur ou énonciatrice • L’énonciateur ou l’énonciatrice doit déterminer son intention de communication. Est-ce d’informer, de divertir ou de convaincre ? Il pourra ainsi choisir les ressources de la langue adaptées à la situation. • En fonction de son intention, l’énonciateur ou l’énonciatrice adopte un point de vue neutre, plutôt neutre ou subjectif. Cela transparaît à travers un vocabulaire neutre ou expressif, des figures de style, et certains types et formes de phrases.

© GrandDucenligne

Message Le message est le propos tenu dans le texte, en lien avec le thème ou le sujet. Avant d’entreprendre la rédaction d’un texte, il est important de déterminer clairement le sujet.

Contexte de production • L’énonciateur ou l’énonciatrice doit tenir compte du contexte de production de son texte, par exemple la date, le lieu, le support utilisé (Internet, journal, livre, revue, télévision). • Il lui faut considérer les conditions de réalisation de la tâche (annotation de textes, prise de notes, temps alloué).

Destinataire Avant d’écrire, il faut cerner le ou la destinataire, par exemple déterminer son âge, son sexe, son statut social, sa connaissance du sujet, ses goûts, et identifier son intention : se représenter un élément du monde réel ou imaginaire pour apprendre, utiliser l’information dans des productions, prendre plaisir à lire.

• Il lui faut aussi évaluer la crédibilité des sources selon leur origine (type de document; auteure ou auteur connu ou non, fiable ou non; contenu vérifiable ou non).

Reproduction autorisée

1


Expert en écriture 2e secondaire Je révise le contenu de mon texte Théorie

LES MARQUES ÉNONCIATIVES

Les marques énonciatives sont des indices de la présence de l’énonciateur ou de l’énonciatrice (la personne qui écrit le texte) ou du ou de la destinataire (la personne qui lit le texte). Les marques énonciatives qui renvoient à l’énonciateur ou l’énonciatrice Marques énonciatives

Exemples

Les pronoms personnels et les déterminants possessifs qui Le roman que j’ai lu m’a absorbé à un tel point que marquent la présence de l’énonciateur ou de l’énonciatrice. j’ai oublié mon rendez-vous chez le dentiste. Les phrases incidentes et les groupes incidents insérés dans une phrase pour introduire le point de vue de l’énonciateur ou l’énonciatrice.

Selon moi, c’est un roman à lire. Il vous captivera, j’en suis certain.

Les phrases interrogatives qui ne s’adressent pas spécifiquement au ou à la destinataire et qui présentent un questionnement dont la réponse est sous-entendue.

Comment pourrait-on ne pas apprécier cette œuvre si bien écrite ?

Les variétés de langue qui caractérisent l’énonciateur ou l’énonciatrice et l’emploi de mots d’autres langues pour créer un effet.

Good job ! Ce romancier rompu à l’art du suspense saura assouvir les désirs de son lectorat.

Les marques énonciatives qui renvoient au ou à la destinataire Marques énonciatives

Exemples

Les pronoms personnels et les déterminants possessifs de la 2e personne qui marquent la présence du ou de la destinataire.

Vous n’êtes pas sans savoir que votre obligé adore les romans d’espionnage.

Les phrases impératives et interrogatives, et les apostrophes qui s’adressent au ou à la destinataire.

Figurez-vous donc que j’ai lu ce roman en une nuit. Avez-vous déjà lu un roman de cet auteur ?

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

2


Expert en écriture 2e secondaire Je révise le contenu de mon texte Théorie

LA SÉQUENCE DESCRIPTIVE

La séquence descriptive sert à présenter le quoi ou le comment d’une réalité. Elle détaille les traits caractéristiques d’une personne, d’un objet, d’un animal, d’un phénomène ou d’une réalité. La séquence descriptive peut être insérée dans différents textes courants ou littéraires. Elle peut aussi constituer un texte complet. L’organisation du texte descriptif Plan thématique

• Convient à toutes les descriptions. • Est organisé d’après l’agencement ordonné d’aspects et de sous-aspects du sujet (qualités, propriétés, parties).

Plan spatial

• Convient à la description d’un lieu. • Est organisé dans l’espace : aspects présentés selon des repères géographiques, selon un axe vertical ou horizontal, de l’intérieur vers l’extérieur, etc.

Plan temporel

• Convient à la description d’un événement. • Est organisé dans le temps : les différents aspects sont des étapes ou des phases présentées selon leur déroulement dans le temps.

Les procédés descriptifs Procédé Énumération des aspects

Rôle

Exemples

Présenter de façon ordonnée les aspects ou les sous-aspects d’un lieu ou d’un personnage : qualités, propriétés ou parties (composantes, phases, étapes, etc.).

Présenter les signes distinctifs d’un lieu ou Caractérisation d’un personnage, donc ce qui les différencie. Localisation dans l’espace Situation dans le temps

Pour une ville : sa démographie, sa situation géographique, ses principales industries

Pour la ville de Québec : l’hôtel du Parlement, le Château Frontenac, le Carnaval

Présenter des données géographiques.

Pour une ville : sa position par rapport à d’autres villes, au fleuve Saint-Laurent

Présenter des données temporelles.

Pour un événement : son ordre dans la chronologie du récit, sa situation par rapport à d’autres événements importants

Le point de vue Dans un texte descriptif, le point de vue peut être neutre, plutôt neutre ou subjectif. Il se manifeste à travers un vocabulaire neutre ou expressif, des figures de style, et différents types et formes de phrases.

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

3


Expert en écriture 2e secondaire Je révise le contenu de mon texte Théorie

LA SÉQUENCE JUSTIFICATIVE

La séquence justificative a pour but de faire comprendre ou de faire admettre la recevabilité d’un propos grâce à l’explicitation des raisons qui le fondent. Elle est souvent insérée dans différents textes courants ou littéraires. L’organisation du texte justificatif La séquence justificative est généralement insérée dans un texte comme séquence complémentaire. Voici un exemple de quatrième de couverture. Quatrième de couverture Séquence descriptive présentant Séquence justificative qui un résumé de l’œuvre. présente différents critères d’appréciation critique. • Quand ? • Où ? • Qui ? • Quoi ?

Les procédés justificatifs Procédé

Rôle

Exemple

Consiste à rapporter intégralement les propos d’un énonciateur ou d’une énonciatrice autre.

Selon Lucie Desmeules du journal La Prairie : « La recrue est une œuvre formidable pour les garçons. »

Comparaison

Sert à souligner les ressemblances et les différences entre deux réalités; part du connu pour faire connaître l’inconnu.

Contrairement aux romans habituels pour adolescents, où sont souvent présentés des personnages stéréotypés, La recrue met en scène un jeune garçon ordinaire, aux prises avec des problèmes ordinaires.

Définition

Consiste à préciser le sens des mots selon le domaine du savoir traité.

Ce roman est adapté aux jeunes, ces êtres vivant des changements majeurs sur les plans biologique et psychologique.

Sert à illustrer de façon concrète un élément plus abstrait du raisonnement.

La recrue dépeint avec réalisme l’intimidation dont sont victimes plusieurs jeunes dans leurs équipes sportives. Notamment, la scène d’initiation pendant laquelle on force Thomas à boire du savon à vaisselle est particulièrement frappante.

Citation

Exemple

Le point de vue Dans un texte justificatif comme une quatrième de couverture, le point de vue est subjectif. Il se manifeste à travers un vocabulaire expressif, des figures de style, et différents types et formes de phrases. © GrandDucenligne

Reproduction autorisée

4


Expert en écriture PRATIQUE Je révise le contenu de mon texte Je révise les phrases Je révise les mots et les groupes de mots Exercices et textes à corriger couvrant toute la section Théorie Tests de connaissances Tests de révision


TABLE DES MATIÈRES LA SÉQUENCE DESCRIPTIVE ................................................................................. 1 LE LEXIQUE ............................................................................................................... 2 LA SÉQUENCE NARRATIVE ................................................................................... 3 LE LEXIQUE ............................................................................................................... 4 Le champ lexical.......................................................................................................... 6 Les mots génériques et les mots spécifiques ............................................................. 8 Les synonymes et les antonymes .............................................................................. 10 Le sens propre, le sens figuré et les figures de style ............................................... 11


Nom : _______________________________________________________ Groupe : ______________ Date : _______________________________

LA SÉQUENCE DESCRIPTIVE

Expert en écriture 12ree secondaire secondaire Je révise Je révise le contenu les phrases de mon texte Pratique

Questions sur le texte Le sourire de la guerre : un roman enlevant !, p. 4 et 6 de la section De la pratique à la théorie.

1. Quelle est l’intention de l’élève qui a écrit le texte ?

2. Quel est le sujet du texte ?

3. Quel type de séquence est employé par l’élève dans les passages suivants ? a) le 1er paragraphe b) le 2e paragraphe

4. Pour remplir ce tableau, repère dans le résumé du roman les mots ou les groupes de mots qui situent l’histoire dans l’espace et le temps. Espace (lieu)

• •

Temps

• •

5. Nomme trois critères sur lesquels l’élève fonde son appréciation du roman. • • • 6. À quel procédé justificatif correspond chaque extrait de la page 6 ? a) « Par ailleurs, j’ai apprécié ce récit original, car il incite à la réflexion en suscitant quantité de questions. Que ferais-je si ça m’arrivait ? Accepterais-je de me sacrifier pour mes camarades ? » b) « Cette œuvre dense, je l’ai savourée comme on déguste lentement son dessert favori. »

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

1


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 12ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

Je révise Je révise le contenu les phrases de mon texte Pratique

LE LEXIQUE

1. a) Qu’est-ce qui différencie le vocabulaire du 1er paragraphe de celui du 2e paragraphe ? Pour appuyer ta réponse, fournis au moins trois exemples tirés de chaque paragraphe.

b) Pourquoi le vocabulaire du 2e paragraphe est-il différent de celui du 1er paragraphe ?

2. Quel est le thème principal du résumé ? Justifie ta réponse en composant un champ lexical de 10 mots ou groupes de mots tirés du texte.

3. Dans le texte, relève deux antonymes du nom ennemis. •

4. À la page 6, quel terme générique reprend l’idée de la Pologne et la Russie ? 5. Coche si les mots soulignés dans les extraits suivants ont un sens propre ou un sens figuré. Sens propre

Sens figuré

a) « […] leur rue est séparée en deux. » b) « L’escalade d’un conflit […] » c) « […] je l’ai savourée »

6. Compose une phrase dans laquelle une métaphore décrit la force de l’amitié qui lie Icek à ses amis.

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

2


Nom : _______________________________________________________ Groupe : ______________ Date : _______________________________

LA SÉQUENCE NARRATIVE

Expert en écriture 12ree secondaire secondaire Je révise Je révise le contenu les phrases de mon texte Pratique

Questions sur le texte Rien ne sert de courir, il faut partir à point, p. 8 et 10 de la section De la pratique à la théorie.

1. Quelle est l’intention de la personne qui a écrit ce texte ?

2. Qui est le narrateur de ce texte ?

3. Relève deux différences psychologiques entre Thomas et Rosalie.

4. a) Quel est l’élément déclencheur de ce récit ?

b) Quel en est le dénouement ?

5. Les événements de ce texte respectent-ils l’ordre chronologique ? Justifie ta réponse.

6. a) Dans le 1er paragraphe, quel type de séquence secondaire sert à la présentation des personnages ? b) Dans cette séquence, à quel mode et à quel temps les verbes sont-ils majoritairement conjugués ? 7. Dans le 2e paragraphe, repère trois indices de temps qui situent les lecteurs et lectrices. • • •

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

3


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 12ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

Je révise Je révise le contenu les phrases de mon texte Pratique

LE LEXIQUE

1. Dans ce pastiche de la fable Le lièvre et la tortue, la phrase Rien ne sert de courir, il faut partir à point a-t-elle un sens propre ou un sens figuré ? Justifie ta réponse.

2. Relève quatre mots ou groupes de mots qui désignent Thomas (outre son nom) et permettent d’éviter la répétition. •

3. a) Quelle est la figure de style qui revient à deux reprises dans l’extrait suivant ? « La veille de l’examen, alors que la tortue Rosalie étudiait calmement, il vint à notre lièvre des sueurs froides, car il peinait à comprendre les quelques notes qu’il avait prises. » b) Explique pourquoi cette figure de style est utile pour caractériser les personnages dans ce pastiche.

4. À quel thème correspond le champ lexical suivant ? classe • élève • matière • examen • notes • récupérations • devoirs • révisait • travaux • étudiait • questions • copies • échoué

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

4


TABLE DES MATIÈRES LA PHRASE DE BASE ............................................................................................. 13 LA FONCTION SUJET ............................................................................................. 17 LA FONCTION PRÉDICAT ..................................................................................... 19 LA FONCTION COMPLÉMENT DE PHRASE ....................................................... 21 LA PHRASE DE TYPE INTERROGATIF ............................................................... 23 LA PHRASE DE TYPE IMPÉRATIF ....................................................................... 26 LA PHRASE DE TYPE EXCLAMATIF ................................................................... 29 LA PHRASE DE FORME NÉGATIVE .................................................................... 33 LA PHRASE À PRÉSENTATIF ................................................................................ 36 LA PHRASE INFINITIVE ......................................................................................... 38 LA SUBORDONNÉE COMPLÉMENT DE PHRASE À VALEUR DE TEMPS .... 40 LA SUBORDONNÉE RELATIVE ............................................................................ 44 LA SUBORDONNÉE COMPLÉTIVE ...................................................................... 48 LA PHRASE INFINITIVE ......................................................................................... 38 LA JUXTAPOSITION ET LA COORDINATION DE MOTS, DE GROUPES DE MOTS OU DE PHRASES .......................................................................................... 52 LE COMPLÉMENT DE PHRASE, L’ORGANISATEUR TEXTUEL ET LE MARQUEUR DE RELATION ...................................................................... 55 L’APOSTROPHE ....................................................................................................... 58 LA CITATION ET LE DIALOGUE .......................................................................... 60 LE GROUPE NOMINAL ........................................................................................... 64


LE GROUPE ADJECTIVAL ET SES EXPANSIONS (+ GPRÉP + GADV) .......... 67 LA FONCTION MODIFICATEUR DE L’ADJECTIF ............................................. 70 LA FONCTION COMPLÉMENT DE L’ADJECTIF ................................................ 72 LE GROUPE PRÉPOSITIONNEL ............................................................................ 76 LE GROUPE VERBAL.............................................................................................. 80 LA FONCTION ATTRIBUT DU SUJET .................................................................. 83 LA FONCTION MODIFICATEUR DU VERBE ...................................................... 85 LA FONCTION COMPLÉMENT DIRECT ET LA FONCTION COMPLÉMENT INDIRECT .......................................................... 88 LE CHOIX DE L’AUXILIAIRE DE CONJUGAISON ............................................ 91 L’HARMONISATION DES TEMPS VERBAUX .................................................... 94


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 12ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

LA PHRASE DE BASE

Je révise les phrases Pratique

Réfère-toi à la page 10 du cahier.

1. Complète les énoncés suivants. a) La phrase de base contient deux constituants obligatoires, et

, et un constituant facultatif,

b) La phrase de base est de type

. et de forme

. c) Elle sert de modèle pour analyser et construire une variété de et de

de phrases.

2. Indique si les phrases suivantes correspondent ou non à la phrase de base. Justifie tes réponses. a) Annette a fait fi de mes recommandations.

Oui

Non

Oui

Non

Oui

Non

Oui

Non

Oui

Non

Justification

b) Sois à l’heure pour ton examen. Justification

c) Nathan est allé porter son curriculum vitæ au dépanneur du coin. Justification

d) Bobby n’a pas remis son travail à son enseignant. Justification

e) Éteindre vos téléphones cellulaires en entrant. Justification

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

13


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 12ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

Je révise les phrases Pratique

3. Transforme les phrases suivantes afin qu’elles correspondent à la phrase de base. a) Maya n’ira pas au camp musical cet été. b) Soyez patient ! c) Ne cours pas dans les corridors.

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

14


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 12ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

Je révise les phrases Pratique

LA PHRASE DE BASE Texte à corriger

Souligne les phrases qui ne contiennent pas les deux constituants obligatoires. Récris au-dessus de chacune l’ajout à apporter. Le jour de la rentrée scolaire, je me suis levé du mauvais pied. Je n’avais pas du tout envie de retourner sur les bancs d’école. Bien sûr, j’avais hâte de revoir mes camarades de classe. Par contre, recommencer à étudier, beurk ! Je me suis donc rendu à l’école à reculons. À l’arrêt d’autobus, qui était resté désert tout l’été, il y avait une fille. Un ange. Elle était si jolie, si belle ! Ses longs cheveux flottant au vent. Ses grands yeux d’un bleu plus pur que le ciel. Wow ! Je lui ai demandé ce qu’elle faisait là. Elle m’a alors expliqué qu’elle était nouvelle dans le coin. C’était donc sa première journée à l’école du quartier. Elle m’a avoué être très nerveuse. Je lui ai proposé de lui présenter mes camarades. Accepté. Comme j’étais heureux ! Arrivés à l’école, nous avons rejoint mes copains et copines à l’agora. Beaucoup de plaisir à nous retrouver ! J’ai aussi montré à ma nouvelle amie toutes les installations de l’école et je lui ai proposé de partager mon casier. Sur l’heure du midi, dîner au restaurant avec mes camarades. Nous avons passé un très beau moment. Et la nourriture, un délice. Je ne sais pas si elle a remarqué à quel point je m’intéressais à elle et j’espère ne pas trop avoir rougi en sa présence. Enfin, j’ai déjà hâte à demain pour la revoir à l’arrêt d’autobus. Pour une fois, je ne me rendrai pas à l’école à reculons.

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

15


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 12ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

Je révise les phrases Pratique

LA FONCTION SUJET 1. Nomme les deux manipulations syntaxiques permettant d’identifier le sujet. •

2. Souligne les sujets dans les phrases suivantes. Récris chacune d’elles en encadrant le sujet par c’est… qui ou ce sont… qui. a) Il participe à l’exposition scientifique.

b) Jouer du violon te rend heureux.

c) Coralie et moi partons en voyage à New York.

3. Souligne le sujet dans les phrases suivantes et récris chacune d’elles en le pronominalisant. a) Julianne et toi jouez dans la comédie musicale de l’école.

b) Simon gère son stress en méditant.

c) La patience permet de réaliser de grandes choses.

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

16


TABLE DES MATIÈRES LES CLASSES DE MOTS ......................................................................................... 97 LES MOTS VARIABLES ET INVARIABLES ...................................................... 100 L’ADVERBE ............................................................................................................ 102 LA DISTINCTION ENTRE L’ADVERBE ET LA PRÉPOSITION ...................... 105 LES ACCORDS DANS LE GROUPE NOMINAL ................................................. 108 L’ACCORD DE L’ADJECTIF DÉTACHÉ ............................................................. 111 L’ACCORD AVEC LE NOM COLLECTIF ........................................................... 115 L’ACCORD DU DÉTERMINANT COMPLEXE ................................................... 117 LE PRONOM DE REPRISE .................................................................................... 120 L’ACCORD DU VERBE AVEC SON SUJET ........................................................ 122 L’ACCORD DU VERBE AVEC PLUSIEURS SUJETS ........................................ 125 L’ACCORD DE L’ATTRIBUT DU SUJET ............................................................ 128 L’ACCORD DU VERBE AVEC LE PRONOM ON ............................................... 131 LE RADICAL ET LA TERMINAISON .................................................................. 134 L’INDICATIF PRÉSENT ........................................................................................ 137 L’INDICATIF IMPARFAIT .................................................................................... 140 L’INDICATIF FUTUR SIMPLE ............................................................................. 142 L’INDICATIF CONDITIONNEL PRÉSENT ......................................................... 145 L’IMPÉRATIF PRÉSENT ....................................................................................... 148 L’INDICATIF PASSÉ SIMPLE .............................................................................. 151 LE SUBJONCTIF PRÉSENT .................................................................................. 154 LA FORMATION DES TEMPS COMPOSÉS ........................................................ 156


LES FINALES VERBALES HOMOPHONIQUES ................................................ 159 L’ACCORD DU PARTICIPE PASSÉ EMPLOYÉ SANS AUXILIAIRE .............. 162 L’ACCORD DU PARTICIPE PASSÉ EMPLOYÉ AVEC L’AUXILIAIRE ÊTRE ................................................................................ 165 L’ACCORD DU PARTICIPE PASSÉ EMPLOYÉ AVEC L’AUXILIAIRE AVOIR ............................................................................... 167 LA CONJUGAISON DES VERBES EN –ER ......................................................... 171 LA CONJUGAISON DES VERBES EN -IR QUI ONT UN PARTICIPE PRÉSENT EN -ISSANT ................................................................ 174 LES VERBES QUI DOUBLENT LE -R .................................................................. 177 LES VERBES À PLUSIEURS RADICAUX ........................................................... 179 LES HOMOPHONES MAIS, MES, M’EST ............................................................. 182 LES HOMOPHONES C’EST, S’EST, SES, CES, SAIT, SAIS ................................. 185 LES HOMOPHONES SONT, SON .......................................................................... 188 LES HOMOPHONES CE, SE .................................................................................. 191 LES HOMOPHONES À, A, AS ................................................................................ 195 LES HOMOPHONES MA, M’A, M’A...................................................................... 198 LES HOMOPHONES TA, T’A, TAS ........................................................................ 201 LES HOMOPHONES SA, ÇA .................................................................................. 204 LA MAJUSCULE DANS LES NOMS PROPRES .................................................. 207 L’APOSTROPHE ET L’ÉLISION ........................................................................... 209 LE TRAIT D’UNION DANS LES MOTS COMPOSÉS ........................................ 211 L’UTILISATION D’UN DICTIONNAIRE ............................................................. 215 LE NÉOLOGISME................................................................................................... 218


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 12ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

LES CLASSES DE MOTS

Je révise les Je révise mots etles lesphrases groupes de mots Pratique

Réfère-toi aux pages 18 et 19 de la section Mes Outils du cahier, Les classes de mots.

1. Place les classes de mots de la banque au bon endroit dans le tableau ci-dessous. nom • préposition • adverbe • verbe • adjectif • conjonction • pronom • déterminant Classe variable

Classe invariable

2. Complète les énoncés suivants. a) Pour reconnaître la classe d’un mot, il est possible d’utiliser le contexte de la phrase en regardant le mot qui le et celui qui le , de remplacer ce mot par un autre mot appartenant à la , de chercher ce mot dans un . b) Les mots variables changent de forme, c’est-à-dire qu’ils varient en en ou en , tandis que les mots ne changent généralement pas de forme.

,

3. Dans les phrases suivantes, souligne les mots variables et surligne les mots invariables. a) Cet air suscite en moi une douce folie. b) Demain, je prendrai rendez-vous avec le directeur de mon école. c) Jean-François et Guillaume participent à un concours d’épellation. d) La psychologie est une science qui étudie les phénomènes psychiques.

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

97


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 12ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

Je révise les Je révise mots etles lesphrases groupes de mots Pratique

4. Classe les mots des phrases précédentes à l’endroit approprié dans le tableau suivant. Déterminant

Nom

Adjectif

Pronom

Verbe

Conjonction

Préposition

Adverbe

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

98


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 12ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

Je révise les Je révise mots etles lesphrases groupes de mots Pratique

LES CLASSES DE MOTS Texte à corriger

1. Dans cette première partie de texte, surligne les mots appartenant à une classe variable. Lorsque j’étais petite, j’adorais les histoires. Mon conte favori était celui de Petit-Soleil et Petite-Étoile d’or. C’est un conte folklorique paru dans un recueil de Germain Lemieux. L’histoire raconte la vie de deux sœurs : Marie et Marguerite. Un homme influent souhaite marier l’une des deux femmes, mais il hésite : Marie ou Marguerite. Marguerite est fort jolie, mais Marie est si douce. Il opte finalement pour Marie, rendant Marguerite très jalouse. Marie tombe enceinte alors que son mari doit partir pour la guerre. 2. Dans cette seconde partie de texte, surligne les mots appartenant à une classe invariable. Elle accouche et met au monde deux petites merveilles qui ont un signe en or sur le front, un soleil et une étoile. Elle veut écrire à son mari pour lui annoncer l’heureuse nouvelle, mais les bébés sont en pleurs. Elle demande donc à Marguerite d’écrire la lettre à sa place. Marguerite s’exécute, mais écrit plutôt que les poupons sont de véritables singes aux yeux injectés de sang. Le mari ordonne que l’on fasse tuer sa femme et ses enfants. Marie se sauve avec ses bébés et erre pendant des années. Un jour, le mari finit par découvrir la tromperie grâce à un oiseau de vérité. Il se fait repentant, et Marie lui pardonne.

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

99


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 12ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

LES MOTS VARIABLES ET INVARIABLES

Je révise les Je révise mots etles lesphrases groupes de mots Pratique

Réfère-toi à la page 46 du cahier.

1. Qui suis-je ? a) Je représente une personne, un animal, un lieu, un objet, un sentiment. b) Je peux être encadré par ne/n’… pas. c) Je sers à introduire un nom. d) Je modifie souvent l’adjectif, le verbe ou l’adverbe. e) J’assure la coordination ou la subordination d’éléments. f) Je peux remplacer un mot ou un groupe de mots. g) Je suis généralement le nom, mais je peux parfois le précéder. h) J’unis les mots entre eux en créant des liens de sens. 2. Place les mots de la banque au bon endroit dans le schéma ci-dessous. mes • concept • il • mais • ça • mets • avec • sa • joli • très • enseignement • attentivement • octroyer • devenir • avenir • formidable • ou

Déterminant Classe variable s

Nom

Pronom

Verbe

Adjectif

Conjonction

Classe invariable

Adverbe

Préposition

3. Surligne tous les mots variables dans les phrases suivantes. a) Aujourd’hui, nous nous rencontrons pour faire notre travail d’équipe et pour étudier. b) Je me suis procuré le nouveau disque de mon groupe préféré. c) Mon école a mis sur pied un projet de zoothérapie qui est très populaire auprès de la population. d) Vous ferez du bénévolat lors d’un projet scolaire. © GrandDucenligne

Reproduction autorisée

100


TABLE DES MATIÈRES LES PHRASES SONT-ELLES COMPLÈTES ? ..................................................... 220 LES PHRASES SONT-ELLES BIEN CONSTRUITES ET BIEN PONCTUÉES ? ........................................................................................ 221 LA VIRGULE EST-ELLE BIEN UTILISÉE ? ........................................................ 222 LE DISCOURS RAPPORTÉ DIRECT EST-IL BIEN PONCTUÉ ? ...................... 223 LES GROUPES DE MOTS SONT-ILS BIEN CONSTRUITS ? ............................ 224 LES GROUPES VERBAUX SONT-ILS APPROPRIÉS ? ..................................... 225 AI-JE UNIQUEMENT ACCORDÉ LES MOTS VARIABLES ? ........................... 226 AI-JE BIEN FAIT LES ACCORDS DANS LE GROUPE DU NOM ? .................. 227 AI-JE BIEN UTILISÉ LES PRONOMS DE REPRISE ? ........................................ 228 AI-JE BIEN ACCORDÉ LES PARTICIPES PASSÉS ? ......................................... 229 AI-JE BIEN CONJUGUÉ ET ACCORDÉ LES VERBES ? ................................... 231 AI-JE BIEN ORTHOGRAPHIÉ TOUS LES MOTS ? ............................................ 232 LES PHRASES SONT-ELLES COMPLÈTES ? ..................................................... 233 LES PHRASES SONT-ELLES BIEN CONSTRUITES ET BIEN PONCTUÉES ? ........................................................................................ 234 LA VIRGULE EST-ELLE BIEN UTILISÉE ? ........................................................ 235 LE DISCOURS RAPPORTÉ DIRECT EST-IL BIEN PONCTUÉ ? ...................... 236 LES GROUPES DE MOTS SONT-ILS BIEN CONSTRUITS ? ............................ 237 LES GROUPES VERBAUX SONT-ILS APPROPRIÉS ? ..................................... 239 AI-JE UNIQUEMENT ACCORDÉ LES MOTS VARIABLES ? ........................... 241 AI-JE BIEN FAIT LES ACCORDS DANS LE GROUPE DU NOM ? .................. 243 AI-JE BIEN UTILISÉ LES PRONOMS DE REPRISE ? ........................................ 245 AI-JE BIEN ACCORDÉ LES PARTICIPES PASSÉS ? ......................................... 246


AI-JE BIEN CONJUGUÉ ET ACCORDÉ LES VERBES ? ................................... 248 AI-JE BIEN ORTHOGRAPHIÉ TOUS LES MOTS ? ............................................ 249


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 12ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

LES PHRASES SONT-ELLES COMPLÈTES ?

Je révise les phrases Tests dePratique connaissances

1. Identifie à quel constituant correspond chacun des énoncés suivants. a) le sujet

b) le prédicat

c) le complément de phrase

1) Je suis effaçable et déplaçable. 2) Je suis un constituant obligatoire que l’on ne peut ni déplacer, ni effacer, ni pronominaliser. 3) Il est possible de m’encadrer par c’est… qui ou ce sont… qui. 2. Les phrases suivantes sont-elles complètes ?

Oui

Non

a) Pour se préparer à l’entretien d’embauche, il doit identifier ses qualités.

b) Par exemple, l’empathie, la sollicitude et le respect.

c) Non à la violence !

d) La violence se présente sous plusieurs formes.

e) La violence est dangereuse sous toutes ses formes, qu’elle soit psychologique, physique ou sexuelle.

Oui

Non

a) Elles souffrent d’anxiété de performance.

b) Chaque semaine, ils révisent leurs notes de cours.

c) Jeanne étudie tous les jours.

d) À Montréal, il y a eu un carambolage.

e) Cette personne est très empathique, sociable et douce.

3. Les phrases suivantes contiennent-elles un complément de phrase ?

4. Dans les phrases suivantes, souligne le sujet et surligne le prédicat. a) Antoine a été victime d’intimidation. b) Nous dénonçons ces gestes. c) Laurence fait partie du conseil étudiant de son école. d) Hier, vous avez écouté un reportage intéressant sur la violence.

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

120


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 12ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

Je révise les phrases Tests dePratique connaissances

LES PHRASES SONT-ELLES BIEN CONSTRUITES ET BIEN PONCTUÉES ? 1. De quel type de phrase s’agit-il ? Classe les phrases suivantes au bon endroit dans le tableau. a) Comme la vie est belle ! b) Olivia habite avec ses deux sœurs et sa mère. c) Est-ce que tu peux m’apporter mes devoirs à la maison ? d) Écoutez bien les consignes données par votre instructeur. Déclaratif

Interrogatif

Exclamatif

Impératif

2. Dans les phrases suivantes, surligne les marques de négation. a) Aucune perte de temps ne sera tolérée. b) Vous ne devez jamais utiliser votre téléphone cellulaire pendant un examen. c) Il n’est guère prudent d’adopter un tel comportement. d) Je ne cesse de penser qu’il avait peut-être raison. 3. Complète les énoncés suivants. La phrase à présentatif est une phrase à Le présentatif sert à mettre en

. un élément de la phrase.

4. Complète les énoncés suivants. La phrase infinitive est une phrase à et elle n’a pas de Elle sert à formuler des des

, des

. Elle est formée d’un exprimé. ,

.

5. Surligne les subordonnées dans les phrases suivantes et indique de quelle sorte il s’agit. a) Il faut que vous quittiez la salle immédiatement. b) Le livre que je t’ai recommandé n’est pas disponible à la bibliothèque. c) Quand tu étudies calmement, ta petite sœur t’embête toujours.

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

121


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 12ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

Je révise les phrases Tests dePratique connaissances

LA VIRGULE EST-ELLE BIEN UTILISÉE ?

1. Quels éléments sont juxtaposés ou coordonnés dans les phrases suivantes ? a) Mon frère, ma mère et ma sœur passent la fin de semaine à la campagne. b) Je pars, je ne reviendrai pas, ma décision est définitive et irrévocable. c) Cette histoire est ridicule, incroyable et farfelue. d) Marilie adopte toujours une attitude positive, conciliante et respectueuse.

2. Dans les phrases suivantes, comment nomme-t-on les éléments en caractères gras ? Choisis parmi les éléments suivants : un complément de phrase, un marqueur de relation ou un organisateur textuel. a) Premièrement, il faut toujours énoncer une idée principale. b) De plus, il faut lire le texte au moins deux fois. c) Demain, je rencontre un orthopédagogue pour m’aider en lecture.

3. Comment nomme-t-on le mot ou le groupe de mots que l’on doit mettre entre virgules et qui désigne la personne à qui l’on s’adresse ?

4. Dans les phrases suivantes, ajoute les virgules manquantes. a) J’attends

ton

appel Maxime.

b) Jimmy malgré toutes mes mises de la planche à roulettes. c) Ensuite tu d) Bobby Louis

© GrandDucenligne

devras et

faire Tania

un ont

en

exposé créé

garde s’est devant

une

la

bande

Reproduction autorisée

blessé

en

faisant

classe. dessinée

en

équipe.

122


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 12ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

Je révise les phrases Tests dePratique connaissances

LE DISCOURS RAPPORTÉ DIRECT EST-IL BIEN PONCTUÉ ? 1. Complète les énoncés suivants. a) Le discours rapporté direct sert à b) Le verbe de

intégralement les

de quelqu’un.

signale la présence du discours rapporté direct.

2. Les phrases suivantes sont-elles correctement ponctuées ?

Oui

Non

a) « Si tu as besoin d’aide, appelle-moi », m’a dit tendrement ma bonne amie.

b) « Dénonce ces actes violents ! » m’a-t-il conseillé, inquiet.

c) Karine m’a dit « Tu dois absolument en parler au directeur ».

d) « Je suis fâchée, plus jamais je ne t’adresserai la parole » a-t-elle hurlé, furieuse.

e) Diana m’a chuchoté : « S’il te plaît, ne répète mon secret à personne. »

3. Dans les phrases suivantes, souligne les verbes de parole et surligne les séquences de discours rapporté direct. a) « Quand viendras-tu me rendre visite à l’hôpital », me demanda-t-il ? b) Julien annonça : « Je me suis absenté parce que j’étais à l’hôpital. » c) « C’est un triste accident ! » s’exclama-t-il. 4. Comment nomme-t-on le signe de ponctuation qui sert à identifier le changement d’interlocuteur ou interlocutrice ?

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

123


© GrandDucenligne

Nom de chaque élève

Groupe : Date :

Reproduction autorisée

GRILLE DE CONSIGNATION DES ERREURS

La rentrée scolaire (p. 11) La phrase de base Un nouvel élève (p. 13) La phrase de type interrogatif Un cours de... (p. 15) La phrase de type impératif Quel bon livre ! (p. 16) La phrase de type exclamatif Un mets peu alléchant (p. 17) La phrase de forme négative Voici... (p. 18) La phrase à présentatif Un personnage étrange (p. 23) La subordonnée relative Une scène de crime (p. 27) Les subordonnées : révision Mon dernier voyage (p. 29) La juxtaposition et la coordination de mots, de groupes de mots ou de phrases Une personne que j’admire (p. 31) Le complément de phrase, l’organisateur textuel et le marqueur de relation Je te recommande… (p. 32) L’apostrophe Tu sais, lors de notre dernière conversation… (p. 35) La citation

Construction de phrases et ponctuation appropriées

2e secondaire

Expert en écriture

Tu sais, lors de notre dernière conversation… (p. 35) Le dialogue Mon idole (p. 37) Le groupe nominal Histoire à compléter (p. 41) Le choix de l’auxiliaire de conjugaison

30

Histoire à transformer (p. 44) L’harmonisation des temps verbaux


Expert en écriture GRILLES D’ÉVALUATION Grilles d’évaluation liées aux pratiques d’écriture du cahier Grille modèle Grilles de consignation pour compiler les résultats des élèves


Guide de présentation Les grilles d’évaluation se veulent des outils faciles d’utilisation permettant à l’enseignant ou l’enseignante d’offrir une rétroaction simple à l’élève, d’identifier rapidement les notions qui lui sont plus difficiles à maîtriser et de lui recommander la lecture des encadrés théoriques susceptibles de l’aider dans son apprentissage. Pour certaines pratiques, la consigne d’écriture indique à l’élève d’appliquer la notion un nombre précis de fois dans son texte. Les grilles d’évaluation de ces pratiques tiennent compte du nombre de fois où l’élève doit utiliser la notion présentée dans l’encadré théorique. Pour les pratiques où il n’y a aucune indication de ce type, les grilles d’évaluation tiennent alors compte du nombre de mots que contient le paragraphe. L’enseignant ou l’enseignante qui désire évaluer plusieurs notions à partir d’une pratique d’écriture peut se référer au libellé qui décrit chacune des cotes. Le calcul du résultat se base sur le principe qu’une seule notion est évaluée par pratique d’écriture. De plus, pour chacun des niveaux, une grille modèle est offerte à titre de référence. Quant à elles, les grilles de consignation se veulent des outils complémentaires permettant à l’enseignant ou l’enseignante d’avoir un aperçu général d’un groupe d’élèves. Ces grilles servent à consigner le résultat obtenu par chaque élève pour chacune des notions évaluées des critères « Construction de phrases et ponctuation appropriées » et « Respect des normes relatives à l’orthographe d’usage et à l’orthographe grammaticale ».


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 12ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

Construction Je révise lesdephrases phrases et ponctuation Pratique appropriées

GRILLE D’ÉVALUATION La rentrée scolaire (page 11 du cahier) Notion évaluée : la phrase de base Notion(s) supplémentaire(s) évaluée(s) : • • A Le paragraphe ne comporte aucune erreur d’application de la notion.

B Le paragraphe comporte peu d’erreurs d’application de la notion.

Nombre de mots

C Le paragraphe comporte quelques erreurs d’application de la notion.

D Le paragraphe comporte plusieurs erreurs d’application de la notion.

E Le paragraphe comporte beaucoup d’erreurs d’application de la notion.

Nombre d’erreurs

75-100

0

1

2

3

4

et plus

101-125

0

1

2

3-4

5

et plus

126-150

0

1-2

3-4

5

6

et plus

151-175

0

1-2

3-4

5-6

7

et plus

176 et plus

0

1-2-3

4-5

6-7

8

et plus

10

8

6

4

Résultat :

/10

Défis Inclus les deux constituants obligatoires de la phrase. Commence la phrase par une majuscule. Termine la phrase par un signe de ponctuation final.

2 ou 0

Commentaires

Conseil Relis l’encadré théorique du cahier à la page 10.

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

1


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 12ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

Construction Je révise lesdephrases phrases et ponctuation Pratique appropriées

GRILLE D’ÉVALUATION Un nouvel élève (page 13 du cahier) Notion évaluée : la phrase de type interrogatif Notion(s) supplémentaire(s) évaluée(s) : • • A Le paragraphe ne comporte aucune erreur d’application de la notion.

B Le paragraphe comporte peu d’erreurs d’application de la notion.

Nombre de mots

C Le paragraphe comporte quelques erreurs d’application de la notion.

D Le paragraphe comporte plusieurs erreurs d’application de la notion.

E Le paragraphe comporte beaucoup d’erreurs d’application de la notion.

Nombre d’erreurs

75-100

0

1

2

3

4

et plus

101-125

0

1

2

3-4

5

et plus

126-150

0

1-2

3-4

5

6

et plus

151-175

0

1-2

3-4

5-6

7

et plus

176 et plus

0

1-2-3

4-5

6-7

8

et plus

10

8

6

4

Résultat :

/10

Défis Commence la phrase par un marqueur interrogatif. Termine la phrase par un point d’interrogation. Si le sujet est un groupe nominal, utilise un pronom de reprise après le verbe. Si le sujet est un pronom, inverse le sujet et le verbe et relie-les par un trait d’union.

2 ou 0

Commentaires

Ajoute un t euphonique entre deux voyelles pour relier le verbe et le pronom sujet.

Conseil Relis l’encadré théorique du cahier à la page 12.

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

2


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 12ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

Construction Je révise lesdephrases phrases et ponctuation Pratique appropriées

GRILLE D’ÉVALUATION Un cours de... (page 15 du cahier) Notion évaluée : la phrase de type impératif Notion(s) supplémentaire(s) évaluée(s) : • • A Le paragraphe ne comporte aucune erreur d’application de la notion.

B Le paragraphe comporte peu d’erreurs d’application de la notion.

Nombre de mots

C Le paragraphe comporte quelques erreurs d’application de la notion.

D Le paragraphe comporte plusieurs erreurs d’application de la notion.

E Le paragraphe comporte beaucoup d’erreurs d’application de la notion.

Nombre d’erreurs

75-100

0

1

2

3

4

et plus

101-125

0

1

2

3-4

5

et plus

126-150

0

1-2

3-4

5

6

et plus

151-175

0

1-2

3-4

5-6

7

et plus

176 et plus

0

1-2-3

4-5

6-7

8

et plus

10

8

6

4

Résultat :

/10

Défis Conjugue le verbe au mode impératif.

2 ou 0

Commentaires

Termine la phrase par un point ou un point d’exclamation. Place le pronom complément après le verbe et relie-les par un trait d’union. Ne mets pas de s final au verbe en -er conjugué à la 2e personne du singulier, sauf si ce verbe est suivi de y ou de en.

Conseil Relis l’encadré théorique du cahier à la page 14.

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

3


Nom : _______________________________________________________

Expert en écriture 12ree secondaire secondaire

Groupe : ______________ Date : _______________________________

Construction Je révise lesdephrases phrases et ponctuation Pratique appropriées

GRILLE D’ÉVALUATION Quel bon livre ! (page 16 du cahier) Notion évaluée : la phrase de type exclamatif Notion(s) supplémentaire(s) évaluée(s) : • • A Le paragraphe ne comporte aucune erreur d’application de la notion.

B Le paragraphe comporte peu d’erreurs d’application de la notion.

Nombre de mots

C Le paragraphe comporte quelques erreurs d’application de la notion.

D Le paragraphe comporte plusieurs erreurs d’application de la notion.

E Le paragraphe comporte beaucoup d’erreurs d’application de la notion.

Nombre d’erreurs

75-100

0

1

2

3

4

et plus

101-125

0

1

2

3-4

5

et plus

126-150

0

1-2

3-4

5

6

et plus

151-175

0

1-2

3-4

5-6

7

et plus

176 et plus

0

1-2-3

4-5

6-7

8

et plus

10

8

6

4

Résultat :

/10

Défis Commence la phrase par un marqueur exclamatif. Termine la phrase par un point d’exclamation. Ne mets qu’un seul point d’exclamation à la fin de la phrase.

2 ou 0

Commentaires

Conseil Relis l’encadré théorique du cahier à la page 16.

© GrandDucenligne

Reproduction autorisée

4

Expertenecriture2 guide feuilleteur  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you