Issuu on Google+

GUIDE D’ENSEIGNEMENT PERSONNALISÉ

EXTRAIT

FRANÇAIS

3e cycle du primaire

2e année

G

LA NOUVELLE GÉNÉRATION D’AU-DELÀ DES MOTS

KARINE SIROIS

•••••••••

ADAPTATION

•••••••••

ENRICHISSEMENT

100 % EN VIE

BRIGITTE VANDAL


EXTRAIT

TABLE DES MATIÈRES ADAPTATION Matériel de soutien La fille en cuir ...................................................................................................................................... MS-1 Je comprends ce que je lis ..................................................................................................................

MS-4

Picasso ou rien ....................................................................................................................................

MS-7

Je comprends ce que je lis .................................................................................................................. MS-13

Conflits de générations ........................................................................................................................ MS-16 Je comprends ce que je lis .................................................................................................................. MS-17 Les 120 ans de votre enfant ................................................................................................................ MS-20 Je comprends ce que je lis .................................................................................................................. MS-23 Historique des générations .................................................................................................................. MS-26 Je comprends ce que je lis .................................................................................................................. MS-31

© Éditions Grand Duc

Merci de ne pas photocopier

Table des matières

I


EXTRAIT

ENRICHISSEMENT

La fille en cuir ........................................................................................................................................... E-1 Picasso ou rien ........................................................................................................................................ E-2

Conflits de générations ............................................................................................................................ E-3 Les 120 ans de votre enfant .................................................................................................................... E-4 Historique des générations ...................................................................................................................... E-5

© 2010, Éditions Grand Duc, une division du Groupe Éducalivres Inc. 955, rue Bergar, Laval, (Québec) H7L 4Z6 Téléphone : 514 664-8466 • Télécopie : 514 334 8387 www.grandducenligne.com Tous droits réservés. Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) pour nos activités d’édition. Gouvernement du Québec – Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres – Gestion SODEC. L’usager qui a acquitté les frais de ce document À reproduire se voit accorder par les Éditions Grand Duc l’autorisation d’adapter le présent document et de le reproduire sous sa forme originale ou adaptée un nombre de fois qui ne dépasse pas le nombre d’élèves dans sa classe, et ce, seulement aux fins d’utilisation dans sa classe. CODE PRODUIT 70024056 ISBN 978-2-7655-1349-0 Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2010 Bibliothèque et Archives Canada, 2010


EXTRAIT

Nom : __________________________________________________

Adaptation – Matériel de soutien

Date : __________________________________________________

100 % en vie pages 9 à 11

TEXTE 2

La fille en cuir

Intention de lecture

[…] Une famille sans drame jusque-là. Presque rien à raconter pour faire une histoire intéressante. Presque rien.

Lis ce texte pour découvrir une famille dont les membres sont très différents les uns des autres.

La mère, Jeanne Arcand, enseignante de quatrième année. La joie de vivre en mouvement. Le genre de professeur qui fait voyager, qui invente des décors, des pays, des aventures, des mystères pour aiguiser la curiosité. Le genre de professeur comme il n’y en a plus beaucoup. Les petits garçons, les petites filles, comme des mousses, montent à bord de leur quatrième année en septembre, du soleil encore accroché aux cheveux. De là, ils ne font que naviguer, d’une planète à l’autre, des sauts de puces, des bonds de géants, pleins de jeux, de rires, toutes les matières sérieuses prennent des couleurs inespérées. C’est Jeanne qui les mène. Et en se réveillant en juin, ils sont souvent tristes de retourner au soleil, les enfants, tout tristes mais prêts à recommencer ce qui ne sera jamais plus pareil peut-être.

Ta stratégie de lecture Relève les mots qui te permettent de distinguer les valeurs de chacun des personnages.

Une valeur, c’est ce à quoi nous accordons de l’importance. Ce peut être la famille, l’amitié, le respect, l’argent, etc.

Pas de drames. Jamais.

© Éditions Grand Duc

Reproduction autorisée

Adaptation – Matériel de soutien

MS-1


EXTRAIT

Nom : __________________________________________________

Adaptation – Matériel de soutien

Date : __________________________________________________

100 % en vie pages 9 à 11

La fille en cuir (suite) Et le père ? Pierre-Claude Martin est une ombre. Pas triste, lui non plus, un passionné légèrement distrait. Une ombre musicale, le cou et une partie de la gorge rougis, là où il appuie sa tête contre son violon. Bon jusqu’à la dernière note. Les mots sont l’affaire de sa femme, lui c’est la musique. Depuis la fin de janvier, il était au Japon, en tournée avec l’Orchestre symphonique. Pas de drames. Deux enfants. Olivier, vingt-quatre ans, journaliste plein d’ambition, qui monte dans le métier, qui s’intéresse à tout, fouille partout, donne son opinion, soulève des voiles. De la famille des chevaliers errants. Et Esther, seize ans, qui ne joue plus de son piano, qui a laissé tomber ses cours d’art dramatique, qui était si bonne à la course. Si bien qu’on l’appelait la sauterelle. Elle déteste ça, sauf quand c’est Olivier qui l’appelle ainsi. Avec Olivier, tout est toujours différent. Sur le reste de la vie, on croirait qu’elle fait la moue. Jeanne dit qu’elle se cherche. Pierre-Claude raconte qu’elle est tellement sensible, « c’est comme si elle n’avait pas de peau ». En fait, c’est peut-être pour ça qu’elle s’habille de cuir. Le blouson que son frère lui a donné avec au dos les gants de boxe, surmontés du nom de son ancien groupe « Les Poings d’amour ». Et son pantalon de moto collé à la peau de ses longues jambes qu’elle déteste et qui font rêver tous les gars. Mais elle se cache, Esther, au creux du cuir.

MS-2

Adaptation – Matériel de soutien

Reproduction autorisée

Lié aux nos 5 et 7, p. MS-5 et MS-6

Lié au no 6, p. MS-5

© Éditions Grand Duc


EXTRAIT

Nom : __________________________________________________

Adaptation – Matériel de soutien

Date : __________________________________________________

100 % en vie pages 9 à 11

La fille en cuir (suite) Jeanne dit parfois : — Elle a vieilli trop vite. À suivre son frère partout, à écouter les mêmes musiques...

Lié au no 7, p. MS-6

Esther pourrait ajouter : « ... à lire les mêmes livres, à défendre les mêmes opinions, la même liberté... à mordre dans la même vie ». Mais elle ne dit rien. Camouflée dans son cuir, elle fait la moue, c’est tout.

■ Raymond PLANTE, La fille en cuir, Montréal, Éditions Boréal, 1993, p. 21-23.

© Éditions Grand Duc

Reproduction autorisée

Adaptation – Matériel de soutien

MS-3


EXTRAIT

Nom : __________________________________________________

Adaptation – Matériel de soutien

Date : __________________________________________________

100 % en vie pages 9 à 11

TEXTE 2

Je comprends ce que je lis 1. a) Pour chacun des personnages, trouve dans le texte un trait de caractère qui le différencie des autres membres de la famille.

Coup de pouce 1. a) Prête attention au comportement de chacun des personnages.

b) Malgré les différences, à qui Esther ressemble-t-elle le plus ? Justifie ta réponse.

2. Selon toi, pour quelle raison Esther est-elle si différente des autres membres de sa famille ? Explique ta réponse.

Coup de pouce 2 Comment Esther se sent-elle par rapport aux autres membres de sa famille ?

3. Quelle valeur commune associes-tu à Jeanne, à Pierre-Claude et à Olivier ?

Coup de pouce 3 Une valeur, c’est ce à quoi nous accordons de l’importance : la famille, le respect, le travail, etc.

MS-4

Adaptation – Matériel de soutien

Reproduction autorisée

© Éditions Grand Duc


Merci d’avoir consulté cet extrait. Le document complet est disponible dans notre boutique en ligne. Achetez vos documents scolaires en fonction de l’usage que vous désirez en faire. Chaque achat est conservé dans votre nuage personnel et ce dernier vous suit où que vous soyez. C’est simple et facile avec Grand DUc en ligne.


70024080_6_Clicmots6G_soutien_enrichissement_FEUILLETEUR