Issuu on Google+

FRANÇAIS

3e cycle du primaire

2e année

Cahier d’activités

CONFORME VANDAL

à la progression des apprentissages

3e CYCLE DU PRIMAIRE

du MELS

2e ANNÉE

La nouvelle génération d’Au-delà des mots La nouvelle génération d’Au-delà des mots

Retrouvez les thèmes captivants de la collection Clicmots dans de nouvelles activités visant à développer les habiletés de l’élève en lecture, en grammaire et en écriture.

FRANÇAIS

3e cycle du primaire

2e année



Cahier d’activités

BRIGITTE VANDAL

Le soutien d’un parent bénévole À deux, c’est plus facile ! 514 923-7747

Moi, je ne nuis pas à l’environnement.

CODE PRODUIT 4184 ISBN 978-2-7655-0739-0

6

20728 41840

Vocabulaire Lecture Grammaire Écriture

www.grandduc.com

8

3059_CV_cahierEPINE_Clicmots_serie6_FbleuMELS.indd 2

12-01-26 10:10


REMERCIEMENTS Pour son travail de vérification scientifique, l’Éditeur témoigne sa gratitude à M. André Turcotte. Pour leurs judicieux commentaires, remarques et suggestions à l’une ou l’autre des étapes d’élaboration du projet, l’Éditeur tient à remercier : Mme Evelyn Bellemarre, École du Domaine, Commission scolaire de la Capitale ; Mme Dominique Poulet, École Alphonse-Pesant, Commission scolaire de la Pointe-de-L’île.

La nouvelle génération d’Au-delà des mots

© 2012, Éditions Grand Duc, une division du Groupe Éducalivres inc. 955, rue Bergar, Laval (Québec) H7L 4Z6 Téléphone : 514 334-8466 ■ Télécopie : 514 334-8387 www.grandduc.com Tous droits réservés. CONCEPTION GRAPHIQUE (maquette intérieure et page couverture) : Flexidée ILLUSTRATIONS : Yves Boudreau, Jean Morin et Serge Rousseau PHOTOGRAPHIES : Page 112 : © Marck Thiessen/National Geographic Society/Corbis • Page 115 : © Fondation Teasdale-Corti • Page 116 : Offerte par Dan Bigras. Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) pour nos activités d’édition. Gouvernement du Québec – Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres – Gestion SODEC Il est illégal de reproduire cet ouvrage, en tout ou en partie, sous quelque forme ou par quelque procédé que ce soit, électronique, mécanique, photographique, sonore, magnétique ou autre, sans avoir obtenu, au préalable, l’autorisation écrite de l’Éditeur. Le respect de cette recommandation encouragera les auteurs et auteures à poursuivre leur œuvre. CODE PRODUIT 4184 ISBN 978-2-7655-0739-0 Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2012 Bibliothèque et Archives Canada, 2012

4184_ClicMots_Liminaires-F.indd 2

Imprimé au Canada 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0 HLN 1 0 9 8 7 6 5 4 3 2

12-01-24 08:47


L’élève apprend à le faire avec l’intervention systématique de l’enseignant ou l’enseignante.

L’élève réutilise cette connaissance. L’élève le fait seul avec aisance au terme de l’année.

Phrase incorrecte, non-sens.

> Passage du texte lié à une question.

Table des matières — Au nom de la loi Vocabulaire — Avis de recherche ! ............. Lecture — Des menaces inquiétantes ......... Chapitre A

1 2

Accords, Syntaxe et ponctuation ................... Le pronom ............................................ La phrase de type interrogatif .......

7

Conjugaison ........................................................ Le verbe à l’infinitif ................................. Des verbes en -er dont le radical varie ..............................

15

— Portrait-robot .................................

19

Écriture

7 11 15 16

Minitest ................................................................. 20

— Adrénaline Vocabulaire — L’univers des sports .............. Lecture — Le naufrage..................................... Chapitre B

Accords, Syntaxe et ponctuation ................... Les déterminants ...................................... Le nom est un donneur d’accord ............. L’adjectif qui complète plusieurs noms ...... ..... La fonction complément du nom Les constructions du complément du nom .................................................. Conjugaison ........................................................ ................... Le passé simple de l’indicatif ................................... Le subjonctif présent Les verbes rendre et prendre ....................

— Un univers fantastique Vocabulaire — Fantastiques valeurs ........... 41 Lecture — Un choix… difficile ...................... 42 Chapitre C

21 22 27 27 29 30

Accords, Syntaxe et ponctuation ................... 47 L’adverbe ................................................... 47 La phrase de type impératif ..................... 49 Conjugaison ........................................................ 51 L’impératif présent ....................................... 51 Les verbes tenir et ouvrir ............................ 53 Écriture — Une potion qui rend fou ............ 55 Minitest ................................................................. 56

Chapitre D —

Dans ma tête

— Vive notre cerveau !............

57

— Le cristal des rêves .......................

58

Accords, Syntaxe et ponctuation ................... La préposition .......................................... La phrase de base .................................. La phrase de forme positive et la phrase de forme négative ..................................

63

Vocabulaire Lecture

63 65 67

31

Utiliser les bonnes structures négatives 70 .......................................................

32 35

Conjugaison ........................................................ 71 .... 71 La formation des temps composés ............................... 73 Les verbes dire et faire

36

Écriture

35

37

Écriture — Un, deux, trois, go ! ..................... 39

— Mots de tête ! ................................

75

Minitest ................................................................. 76

Minitest ................................................................. 40

4184_ClicMots_Liminaires-F.indd 3

12-01-24 08:47


— Aux confins de l’Univers Vocabulaire — Qui est-ce ? ........................... 77 Lecture — Le cas du signor Carmine .......... 78

Accords, Syntaxe et ponctuation ................... 125 La conjonction ......................................... 125 La phrase qui contient plus d’un verbe conjugué ........................................................ 126

Accords, Syntaxe et ponctuation ................... Pour identifier un verbe conjugué ........... L’accord du verbe .............................. Le complément de phrase ....................

Les phrases sans verbe conjugué ...... 127 La virgule, le deux-points et les guillemets .................................. 128

Chapitre E

Conjugaison ........................................................ L’indicatif passé composé .......................... L’indicatif plus-que-parfait ......................... Les verbes devoir et voir ............................ Écriture

— Des expressions du tonnerre ! ......

83 83 84 89 93 93 94 95 97

Minitest ................................................................. 98

— Notre monde change Vocabulaire — Des charades ....................... 99 Lecture — L’hallucinant passage Chapitre F

vers Krullin ...................................... 100

Accords, Syntaxe et ponctuation ................... 105 L’accord de l’adjectif attribut du sujet .. 105 L’accord du participe passé employé sans auxiliaire ................................................ 107 L’accord du participe passé employé avec l’auxiliaire être .................................... 108 L’adjectif est classifiant ou qualifiant ....... 109 Le prédicat (GV) ................................. 110 Conjugaison ........................................................ Le conditionnel passé ................................. Le futur antérieur .......................................... Les verbes partir et savoir .......................... Écriture

113 113 114 115

— La machine à voyager

dans le temps ................................ 117

Minitest ................................................................. 118

— 100 % en vie Vocabulaire — Générations en folie !......... Lecture — Mon oncle Arthur ......................... Chapitre G

IV

119 120

La fonction complément direct (CD) dans un groupe du verbe (GV) ............... 130 La fonction complément indirect (CI) dans un groupe du verbe (GV) ............... 132 La fonction attribut du sujet

.................

134

Conjugaison ........................................................ 135 Les verbes vouloir et pouvoir .................... 135 Écriture

— Vivre avec ses parents

et ses grands-parents.................. 137

Minitest ................................................................. 138

Chapitre H

— Le voyage

Grammaire – Révision ...................................... Le pronom : mot de substitution ............... La phrase de type interrogatif ................. L’adjectif qui complète plusieurs noms ....... Le complément du nom ......................... L’adverbe ................................................... La phrase de type impératif ................ La phrase de base .................................. La phrase de forme positive et la phrase de forme négative ..................................

139 139 140 141 142 143 144 145 146

L’accord du verbe ......................................... 147 Le complément de phrase .................... 149 L’accord de l’adjectif attribut du sujet et du participe passé ............................. 150 La préposition et la conjonction .............. 151 La phrase contenant plus d’un verbe conjugué ................................... 152 Le prédicat (GV) ...................................... 153 La ponctuation .................................... 154 Les fonctions dans le groupe du verbe ... 155

Table des matières

4184_ClicMots_Liminaires-F.indd 4

12-01-24 08:47


Nom :

C H A P I T R E

Date :

A

Au nom de la loi

Vocabulaire Avis de recherche ! Exerce-toi à bien orthographier des mots couramment utilisés dans le monde policier pour décrire une personne recherchée. Écris les consonnes manquantes dans les mots correspondant aux définitions données.

c) Personne dans un roman ou dans un film.

e

d) Personne de sexe masculin qui habite

le Canada.

a

f ) Personne de sexe masculin que l’on ne connaît pas, dont on n’a jamais fait la connaissance.

é

é

a

i

i

g) Langue parlée en France, en Belgique, en Suisse et au Québec.

h) Marque laissée par une plaie après la guérison.

i

i ) Dessin fait en tatouant la peau.

a

de la tête.

l ) Personne qui fait partie d’un groupe, d’une communauté.

© Éditions Grand Duc

4184-4219_ClicMots_Chapitre_6A-F.indd 1

Merci de ne pas photocopier

e

o

i

e

e

o

u

a

a

a

i

e

u

a

e

o

i

o

j ) Ce que pèse une personne, un animal ou une chose. k) Hauteur du corps humain mesurée du sol au sommet

i

a

o u

le Québec.

e) Personne de sexe féminin qui habite

a

a

b) Langue parlée en Angleterre et aux États-Unis.

u

i

i

i

a) Personne quelconque.

a e

i

i

e e

Au nom de la loi

1

12-01-23 10:32


Nom :

Date :

Lecture Ta stratégie de lecture

Intention de lecture : Lis cette histoire intrigante et cherche à comprendre l’ordre dans lequel les événements se sont passés.

Au fil de ta lecture, souligne les mots ou les expressions qui t’aident à situer les événements dans le temps.

Des menaces inquiétantes

L’histoire Lorraine Mathieu, une enseignante, s’est fait attaquer devant l’école. À son retour en classe, ses élèves sont témoins du récit de l’agression qu’elle fait au directeur de l’école, à qui elle remet également des lettres de menace qu’elle a reçues. Estelle note son récit dans un calepin pendant qu’Étienne prend subtilement possession des lettres pour les lire…

Il ne pleut plus. Le ciel commence à se dégager. Massés sur l’esplanade, les 250 élèves de la polyvalente La Roseraie tardent à rentrer chez eux. La présence d’une voiture de police y est pour quelque chose. Mais, surtout, la nouvelle de l’agression de Mme Mathieu s’est répandue comme une traînée de poudre. Malgré le nombre relativement élevé de témoins, très peu parviennent à décrire l’agresseur de Mme Mathieu. Il suffit qu’un élève parle d’un individu de grande taille pour qu’il devienne rapidement un géant. Son âge varie d’un récit à l’autre, tout comme la longueur de ses cheveux. — Imbéciles ! s’indigne Étienne, debout près de l’entrée avec Estelle et Jean-François. — Laisse-les parler, dit Estelle. — Si encore ils étaient restés avec nous près de Lorraine jusqu’à l’arrivée des policiers… — Oublie-les et dis-nous plutôt ce que les lettres contiennent, propose Jean-François. Étienne sort de sa poche un crayon et un calepin pour retranscrire fidèlement les menaces qu’a reçues Mme Mathieu. — Essayons d’analyser ces messages.

2

Au nom de la loi

4184-4219_ClicMots_Chapitre_6A-F.indd 2

Merci de ne pas photocopier

© Éditions Grand Duc

12-01-23 10:32


Nom :

Date :

Ils dressent d’abord le portrait le plus précis possible du vilain. Puis, ils analysent le contenu des lettres. Rapidement, ils s’entendent sur un point : l’agresseur connaît sa victime depuis au moins dix ans. Ils savent aussi que Mme Mathieu a déjà rencontré celui qui l’a attaquée. Si elle n’a pas eu le temps de le reconnaître, le contenu du deuxième message ne laisse aucun doute à ce sujet. C’est alors qu’apparaissent à l’entrée principale Mme Mathieu, M. de Launière et deux policiers. Pendant que l’enseignante prend place dans le véhicule du directeur, celui-ci et l’un des agents se tournent vers le trio. — Je vous présente le détective Philippe… de Villiers, déclare M. de Launière avec une légère hésitation. — Salut papa ! s’exclame Étienne à la blague (il fait référence au nom du détective). Voici Estelle et Jean-François. — Papa ? s’étonne le policier. — Étienne est un de Villiers, explique le directeur. C’est aussi un élève particulièrement… original. — Salut fiston ! Le ton de la conversation vient d’être établi. En ne s’offusquant pas de l’attitude familière d’Étienne, le détective, en fin psychologue, s’est assuré sa collaboration.

© Éditions Grand Duc

4184-4219_ClicMots_Chapitre_6A-F.indd 3

Merci de ne pas photocopier

>

n° 6, p. 6

Au nom de la loi

3

12-01-23 10:32


Nom :

Date : — On m’a dit que tu étais celui qui pourrait m’offrir le meilleur témoignage. — On ne t’a pas menti, assure Étienne. Je peux même… je veux dire nous pouvons faire encore mieux que ça. Estelle tend le cahier dans lequel elle a noté le récit de Mme Mathieu et les résultats de leur analyse. Le détective parcourt les notes et siffle d’admiration devant la quantité de détails fort utiles qu’il y trouve. — Ce n’est pas tout, dit fièrement Jean-François. On a même mené notre propre enquête sur les lettres de menace. — Qui vous en a révélé le contenu ? s’étonne le détective. Cela devait pourtant rester confidentiel. — C’est moi, avoue Étienne sans remords. Elles étaient sur le bureau. L’occasion était si belle que j’en ai profité pour les apprendre par cœur. — T’as de la mémoire, fiston. — Merci, papa. Alors ? Qu’est-ce que tu penses de nos conclusions ? — Il est… trop tôt pour se prononcer, hésite le policier. — Une dernière chose, insiste M. de Villiers. J’apprécie beaucoup le travail que vous avez fait, mais vous devez maintenant nous laisser le poursuivre. — Et si l’agresseur revient dans les parages ? demande Étienne un peu vexé. — Habituellement, dans ce genre d’agression, l’individu recherché se tient tranquille pendant quelques jours. Le départ des policiers sonne aussi celui des élèves. Bientôt, l’esplanade reprend son aspect désert habituel. ■

4

Au nom de la loi

4184-4219_ClicMots_Chapitre_6A-F.indd 4

Vincent GRÉGOIRE, Tourmente à La Roseraie, Laval, Éditions Grand Duc, 2004, p. 22-28 (Collection L’Heure Plaisir). Merci de ne pas photocopier

© Éditions Grand Duc

12-01-23 10:32


Nom :

Date :

Je comprends ce que je lis 1 . Numérote les événements ci-dessous selon l’ordre chronologique dans lequel ils seraient survenus. Étienne s’empare discrètement des lettres de menace et en mémorise le contenu. La police se présente à l’école et interroge les témoins. Des élèves sont témoins de l’agression de leur enseignante, Lorraine Mathieu. Étienne et ses amis analysent le contenu des lettres de menace. Devant les élèves, Mme Mathieu raconte au directeur le déroulement de l’agression pendant qu’Estelle en inscrit les moindres détails dans son cahier. Pour clore son récit, Lorraine Mathieu remet au directeur les lettres de menace qu’elle a reçues la semaine précédente.

2. Que penses-tu de l’attitude d’Étienne à l’égard du détective ?

3. Pourquoi Étienne appelle-t-il le détective « papa » ?

© Éditions Grand Duc

4184-4219_ClicMots_Chapitre_6A-F.indd 5

Merci de ne pas photocopier

Au nom de la loi

5

12-01-23 10:32


Nom :

Date :

4. Pour éviter de répéter les mêmes mots, l’auteur utilise des synonymes. Quels synonymes a-t-il utilisés pour remplacer les mots suivants ?

a) Messages : b) Mme Mathieu : c) Estelle, Jean-François et Mathieu : d) Policier : 5. Pourquoi le directeur hésite-t-il légèrement lorsqu’il présente le détective à Estelle, Jean-François et Étienne ?

6. Explique la phrase suivante. « En ne s’offusquant pas de l’attitude familière d’Étienne, le détective, en fin psychologue, s’est assuré sa collaboration. »

7. À ton avis, pourquoi le détective exige-t-il d’Estelle, de Jean-François et d’Étienne qu’ils se tiennent désormais à l’écart de l’enquête sur l’agression contre Mme Mathieu ?

6

Au nom de la loi

4184-4219_ClicMots_Chapitre_6A-F.indd 6

Merci de ne pas photocopier

© Éditions Grand Duc

12-01-23 10:32


Nom :

Date :

Accords Le pronom Le pronom est un mot qui remplace ou représente un groupe du nom (GN). Le pronom de conjugaison (je, tu, il, elle, on, nous, vous, ils, elles) se place : •

devant le verbe ; Exemple : Je deviendrai policière.

après le verbe, relié par un trait d’union ; Exemple : Veux-tu devenir policier ?

devant le verbe, dont il est séparé par un autre pronom. Exemple : Je vous arrête.

a) Dans les phrases ci-dessous, entoure les pronoms de conjugaison. b) Écris ensuite le chiffre qui correspond à leur position par rapport au verbe souligné dont ils sont le sujet. 1

Devant le verbe.

2

Après le verbe, relié par un trait d’union.

3

Devant le verbe, dont il est séparé par un autre pronom.

Position 1 ) J’ai trouvé plein de choses qui m’intéressent dans le métier de policier. 2 ) Quand as-tu reçu ton diplôme de policière ? 3 ) Nous te montrerons la salle où sont interrogés les témoins. 4 ) Est-ce que vous me diriez où se trouve l’agente Santerre ? 5 ) Les citoyens, eh bien, ils apprécient notre présence dans leur quartier ! 6 ) Les gens comprennent qu’on est là pour leur bien. 7 ) Quels sentiments éprouvez-vous en rédigeant une contravention ?

© Éditions Grand Duc

4184-4219_ClicMots_Chapitre_6A-F.indd 7

Merci de ne pas photocopier

Au nom de la loi

7

12-01-23 10:33


Nom :

Date :

Les sortes de pronoms Le pronom peut être composé d’un seul mot ou de plusieurs mots. Il en existe différentes sortes. PRONOMS

Sortes

Exemples

Personnels

je, me, moi, m’, tu, te, toi, t’, il, elle, on, se, soi, s’, lui, le, la, l’, y, en, nous, vous, ils, elles, les, leur, eux

Possessifs

le mien, la mienne, les miens, les miennes, le tien, la tienne, les tiens, les tiennes, le sien, la sienne, les siens, les siennes, le nôtre, la nôtre, les nôtres, le vôtre, la vôtre, les vôtres, le leur, la leur, les leurs

Démonstratifs

celui, celle, ceux, celles, ce, ceci, cela, ça, celui-ci, celle-ci, ceux-ci, celles-ci, celui-là, ceux-là, celles-là

Interrogatifs

qui, que, quoi, lequel, laquelle, lesquels, lesquelles, etc.

Relatifs

qui, que, quoi, dont, où, auquel, à laquelle, auxquels, auxquelles, duquel, de laquelle, desquels, desquelles, lequel, laquelle, lesquels, lesquelles, etc.

Autres

personne, certains, nul, rien, quelqu’un, quelque chose, beaucoup, plusieurs, n’importe qui, plus d’un, etc.

Entoure les huit pronoms dans le texte suivant. Dans les circonstances, il est facile de comprendre pourquoi Étienne a tant de mal à attirer l’attention d’un voisin. Personne n’ose défier l’autorité de M. Lemay. Profitant néanmoins du fait que celui-ci écrive au tableau, Étienne s’étire vers l’élève assis devant lui et lui chuchote quelques mots. L’enseignant ne se donne même pas la peine de se retourner.

8

Au nom de la loi

4184-4219_ClicMots_Chapitre_6A-F.indd 8

Merci de ne pas photocopier

© Éditions Grand Duc

12-01-23 10:33


Nom :

Date :

Le pronom : mot de substitution Le pronom est un mot de substitution qui permet la reprise de l’information. On appelle antécédent le mot ou le groupe de mots qui est remplacé par un pronom. Le pronom peut remplacer : •

un groupe du nom (GN) ; Exemple : À 17 ans, Henry McCarty doit s’enfuir parce qu’il est recherché pour meurtre.

d’autres sortes de groupes de mots ; Exemples : Clyde adorait manipuler une arme. Ça lui donnait un air malin, disait-il. Le détective pense à son dernier témoin. Il a oublié de lui poser une question. Le brigand était populaire. Il le demeurera même après sa mort.

une phrase. Exemple : Je vole les riches pour donner aux pauvres. Cela fait-il de moi une justicière ?

Souligne l’antécédent des pronoms en caractères gras dans les phrases suivantes.

a) L’homme s’est évadé hier. Deux heures après son évasion, les policiers l’avaient retracé.

b) Il n’est plus rare de croiser des femmes policières. Certaines patrouillent même seules.

c) Ce qui m’a le plus frappée quand j’ai commencé ma carrière de policière, c’est la détresse des gens.

d) Régler les problèmes que vous éprouvez avec votre propriétaire, cela nécessite rarement une intervention policière.

e) — Le fait d’être une femme est-il un atout ou un désavantage pour exercer le métier de policier ? — Cela ne me nuit pas, c’est sûr !

f ) Le voleur devint visiblement nerveux. Il ne lui fallut que quelques secondes pour avoir l’air de ne plus l’être. © Éditions Grand Duc

4184-4219_ClicMots_Chapitre_6A-F.indd 9

Merci de ne pas photocopier

Au nom de la loi

9

12-01-23 10:33


Nom :

Date :

L’accord du pronom •

Le pronom qui remplace un groupe du nom (GN) reçoit le genre, le nombre et la personne du nom noyau. 3e pers. m. sing.

Exemple : À 14 semaines, le chiot est confié à un maître-chien qui l’accueille chez lui. •

Lorsqu’on remplace un groupe du nom par un pronom, l’ordre des mots peut changer dans la phrase. Exemple : Le maître-chien accueille le chiot chez lui. chez lui.

Le maître-chien l’accueille

Dans les phrases ci-dessous, les antécédents des pronoms à ajouter sont en caractères gras.

a) Détermine la personne, le genre et le nombre du noyau de l’antécédent. b) Écris le pronom de substitution celle, l’, les, leur ou lui pour compléter la phrase. 3e pers. m. sing. Exemple : Un membre de la bande a trahi mon ami Jesse. lui en voudrai toujours. Je

1 ) Les détectives piétinèrent dans leur enquête jusqu’à ce qu’une visite du grenier

permette de découvrir des indices fort utiles. 2 ) Internet est une nouvelle forme de communication. Dommage que plusieurs

utilisent pour harceler et intimider leurs pairs. 3 ) Ils peuvent faire circuler des remarques haineuses en

affichant

sur des sites Web. 4 ) Communiquer de façon répétée avec quelqu’un de manière à lui faire craindre

pour sa sécurité ou

10

Au nom de la loi

4184-4219_ClicMots_Chapitre_6A-F.indd 10

de ses proches est un acte criminel.

Merci de ne pas photocopier

© Éditions Grand Duc

12-01-23 10:33


Nom :

Date :

Syntaxe et ponctuation La phrase interrogative amenant oui ou non comme réponse Voici des façons de construire une phrase interrogative à partir d’une phrase de base pour obtenir une question à laquelle on ne peut répondre que par oui ou non. Phrase de base •

Chanelle patrouille avec un collègue masculin.

Ajout de est-ce que ou est-ce qu’il. Exemple : Est-ce que Chanelle patrouille avec un collègue masculin ?

Ajout d’un pronom après le verbe. Exemple : Chanelle patrouille-t-elle avec un collègue masculin ?

Déplacement du pronom sujet après le verbe. Exemple : Patrouille-t-elle avec un collègue masculin ? Remarque : Lorsque le pronom il ou elle est placé après un verbe qui se termine par -e ou -a, il faut ajouter un t précédé et suivi d’un trait d’union entre le verbe et le pronom.

Récris les phrases interrogatives ci-dessous en employant une construction différente qui amènera, elle aussi, une réponse par oui ou non. Exemple : Est-ce qu’il est plus difficile d’être une femme policière ? Est-il plus difficile d’être une femme policière ?

a) Est-ce qu’elle participera à cette enquête ? b) Est-ce que tu navigues de façon sécuritaire sur Internet ? c) Est-ce que vous avez donné des renseignements personnels à cet inconnu ? d) Est-ce qu’il pourra utiliser l’ordinateur en l’absence de ses parents ?

© Éditions Grand Duc

4184-4219_ClicMots_Chapitre_6A-F.indd 11

Merci de ne pas photocopier

Au nom de la loi

11

12-01-23 10:33


Nom :

Date :

La phrase interrogative amenant une réponse autre que oui ou non Voici des façons de construire une phrase interrogative à partir d’une phrase de base pour obtenir une question à laquelle la réponse n’est pas simplement oui ou non. La question porte sur :

Exemple de phrase interrogative

Phrase de base

le sujet.

L’individu a menti.

Qui a menti ? Qui est-ce qui a menti ?

l’attribut du sujet.

L’agent est sympathique.

Comment l’agent est-il ?

le complément de phrase.

L’enquête se terminera demain.

Quand l’enquête se terminera-t-elle ?

le complément direct.

Tu rédigeras ton témoignage.

Que rédigeras-tu ? Qu’est-ce que tu rédigeras ?

le complément indirect.

Vous parlerez au juge.

À qui parlerez-vous ?

1 . Transforme les phrases ci-dessous en phrases interrogatives. Les questions formulées doivent porter sur le mot ou le groupe de mots soulignés.

a) L’espion se déguise souvent dans un endroit exigu. b) Un bon espion maîtrise plusieurs langues. c) Les agents secrets sont souvent munis de faux papiers d’identité. d) Les espions sont astucieux. e) Pour passer inaperçu, un espion peut radicalement transformer son allure.

12

Au nom de la loi

4184-4219_ClicMots_Chapitre_6A-F.indd 12

Merci de ne pas photocopier

© Éditions Grand Duc

12-01-23 10:33


Nom :

Date :

2. Transforme les questions ci-dessous en des questions dont la réponse sera plus élaborée que oui ou non. Exemple : Aimes-tu clavarder ? Pourquoi aimes-tu clavarder ?

a) Est-ce que vous aimez votre métier de policière ? b) Est-ce que quelqu’un a été témoin du vol ? c) Savez-vous quelque chose au sujet de la victime ? d) Respectes-tu les règles de sécurité sur Internet ? e) Les criminels célèbres te fascinent-ils ? f ) Aimes-tu les romans policiers ? g) Auriez-vous oublié de nous transmettre des informations importantes ? h) Est-il risqué de donner des informations personnelles dans un salon de clavardage ?

© Éditions Grand Duc

4184-4219_ClicMots_Chapitre_6A-F.indd 13

Merci de ne pas photocopier

Au nom de la loi

13

12-01-23 10:33


Nom :

Date :

La phrase de type interrogatif La phrase interrogative est une phrase qui sert à poser une question. Elle contient souvent des mots interrogatifs et se termine par un point d’interrogation. La phrase interrogative est formée d’un sujet, d’un prédicat et parfois d’un ou de plusieurs compléments de phrase. Ses constituants sont souvent placés dans un ordre différent de celui de la phrase de base. Exemple : Phrase de base

Vous avez quelque chose à dire pour votre défense. Sujet

Phrase interrogative

Prédicat

Complément de phrase

Avez-vous quelque chose à dire pour votre défense ?

Récris les phrases suivantes de manière à ce qu’elles respectent la structure de la phrase interrogative à l’écrit.

14

a)

Tu veux m’accompagner au poste de police ?

b)

Ils arrivent bientôt, les policiers ?

c)

C’est qui qui a vu le suspect sortir du dépanneur ?

d)

Quelle heure qu’il était quand le coup de feu a retenti ?

e)

C’est quoi que vous cherchez ?

Au nom de la loi

4184-4219_ClicMots_Chapitre_6A-F.indd 14

Merci de ne pas photocopier

© Éditions Grand Duc

12-01-23 10:33


Nom :

Date :

Conjugaison Le verbe à l’infinitif •

Les terminaisons des verbes à l’infinitif présent sont -er, -ir, -re et -oir. Exemples : marcher, dormir, faire, savoir

Lorsque deux verbes se suivent, le second est généralement à l’infinitif. Exemple : Tu veux rencontrer un enquêteur. Attention ! Le verbe qui suit l’auxiliaire avoir ou être se met au participe passé.

Exemple : L’agente Santerre veut rencontrer tous les témoins. Elle a rencontré ma sœur, hier. •

Lorsqu’un verbe suit une préposition comme à, de, pour ou sans, ce verbe est à l’infinitif. Exemple : Il vient de quitter la maison.

a) Dans les phrases ci-dessous, souligne l’auxiliaire, le verbe conjugué ou la préposition qui précède le verbe entre parenthèses.

b) Entoure la forme verbale appropriée dans les parenthèses. Exemple : L’espion doit (enfilé, enfiler) son déguisement rapidement. 1 ) Cet agent secret aime (opéré, opérer) en territoire dangereux. 2 ) Cette fois, il avait (oublié, oublier) ses faux papiers d’identité. 3 ) Les agents s’apprêtent à (arrêté, arrêter) le suspect. 4 ) Cet espion est (doué, douer) pour (adopté, adopter) des attitudes et des opinions

convenant à ses fausses identités. 5 ) Avant d’(entamé, entamer) ses activités d’espionnage, l’espion a dû vivre plusieurs

années en territoire ennemi. 6 ) Les espions doivent (passé, passer) inaperçus. 7 ) Un bon déguisement lui permet d’agir sans (attiré, attirer) l’attention.

© Éditions Grand Duc

4184-4219_ClicMots_Chapitre_6A-F.indd 15

Merci de ne pas photocopier

Au nom de la loi

15

12-01-23 10:33


Nom :

Date :

Des verbes en -er dont le radical varie •

On ajoute un e après le g des verbes en -ger devant o et a. Exemple : je mangeais

On ajoute une cédille au c des verbes en -cer devant o et a. Exemple : nous commençons

Le e des verbes qui se terminent par e + consonne + er (comme acheter) devient è devant un e muet. Exemple : j’achète Toutefois, les verbes appeler et jeter, ainsi que leurs dérivés, doublent le l ou le t devant un e muet. Exemples : j’appelle, tu jettes

Le é des verbes qui se terminent par é + consonne + er (comme céder) devient è devant un e muet. Exemple : tu cèdes

Le y des verbes en -yer devient i devant un e muet. Exemple : tu emploies

1 . Écris le chiffre qui correspond au modèle de conjugaison de chacun des verbes en -er ci-dessous.

16

1

manger

3

acheter

5

jeter

2

commencer

4

appeler

6

céder

a) racheter

h) forcer

b) révéler

i ) projeter

c) juger

j ) posséder

d) effrayer

k) saccager

e) percer

l ) essuyer

f ) accélérer

m) congeler

g) rappeler

n) rejeter

Au nom de la loi

4184-4219_ClicMots_Chapitre_6A-F.indd 16

7

Merci de ne pas photocopier

employer

© Éditions Grand Duc

12-01-23 10:33


Nom :

Date :

2. Conjugue le verbe entre parenthèses à la même personne, au même nombre et au même temps que le verbe modèle qui le précède. Exemple : Nous commencions (devancer)

a) Tu mangeais

(saccager)

b) Nous commençons

(avancer)

c) Elle appelle

(rappeler)

d) Vous achèterez

(geler)

e) Ils cèdent

(accélérer)

f ) Vous jetterez

(rejeter)

g) Nous mangeons

(juger)

h) Je cède

(révéler)

i ) Nous achèterions

(lever)

j ) Ils emploient

(envoyer)

k) Tu jettes

(projeter)

l ) Je commençais

(placer)

m) Vous emploierez

(tutoyer)

n) J’achèterai

(semer)

o) Nous mangerions

(bouger)

p) Vous jetez

(projeter)

q) Nous employons

(balayer)

© Éditions Grand Duc

4184-4219_ClicMots_Chapitre_6A-F.indd 17

Merci de ne pas photocopier

Nous devancions

Au nom de la loi

17

12-01-23 10:33


Nom :

Date :

3. Conjugue les verbes entre parenthèses au temps de l’indicatif demandé. a) Tu (commencer, imparfait)

à en avoir assez

de l’interrogatoire.

b) Je (manger, imparfait)

en même temps

que nous clavardions.

c) Les espions (acheter, futur simple) d) Nous n’(appeler, futur simple) e) Un policier ne (céder, présent) f ) Vous (employer, futur simple) n’

des déguisements. pas le 9-1-1 pour si peu. pas à la panique. la force qu’en tout

dernier recours.

g) L’enquête (avancer, conditionnel présent)

plus rapidement

si Geoffroy en prenait la tête.

h) Nous (diriger, présent)

les opérations avec une main

de fer.

i ) Vous (acheter, conditionnel présent)

le silence

de quiconque avec de tels arguments.

j ) Je (rappeler, présent)

à tous les internautes, jeunes et vieux, que préserver leur vie privée est crucial.

k) Bientôt, nous (compléter, futur simple)

notre recherche

sur les grands criminels célèbres.

l ) Les chiens policiers n’(aboyer, présent)

18

Au nom de la loi

4184-4219_ClicMots_Chapitre_6A-F.indd 18

que très rarement.

Merci de ne pas photocopier

© Éditions Grand Duc

12-01-23 10:34


Nom :

Date :

Écriture Portrait-robot Quelqu’un a commis un vol dans la banque de ton quartier. Comme sa tête était recouverte d’une cagoule, personne n’a pu décrire son visage. Quelques minutes après le crime, tu as observé avec étonnement une personne retirer sa cagoule et la jeter dans une poubelle du parc où tu attendais tes amis. Les policiers sont convaincus que cette personne est celle qui a attaqué la banque. À l’aide de phrases complètes, décris la personne que tu as vue en te servant des pistes suggérées ci-dessous. Cela permettra aux policiers de dresser le portrait du suspect ou de la suspecte, de le publier et d’augmenter les chances de lui mettre la main au collet. PORTRAIT DU SUSPECT ■ ■

Décris la forme de son visage. Décris la forme et la couleur de ses yeux. Décris la forme et la couleur de ses sourcils. Décris la forme de son nez.

© Éditions Grand Duc

4184-4219_ClicMots_Chapitre_6A-F.indd 19

Merci de ne pas photocopier

■ ■

Décris la forme de ses lèvres. Décris la couleur de ses cheveux et leur coupe. Parle de la couleur de sa peau, de ses caractéristiques physiques, de son âge et de son sexe.

Au nom de la loi

19

12-01-23 10:34


Nom :

Date :

t s e t i n i M Réponds à chacune des questions suivantes en cochant (  ) la ou les bonnes réponses.

1 . Relève l’antécédent du pronom souligné dans les phrases suivantes. Étienne maintient que sa relation avec la secrétaire est excellente. À son avis, il suffira de lui poser la question pour obtenir la réponse.  Étienne

 sa relation

 la secrétaire

 son avis

2. Précise le genre, le nombre et la personne du pronom souligné dans les phrases suivantes. Le doigt sur la bouche, la secrétaire chuchote la réponse. Étienne l’embrasse sur la joue et se sauve.  3e pers. m. sing.

 3e pers. m. pl.

 3e pers. f. sing.

 3e pers. f. pl.

3. Relève l’antécédent du pronom souligné dans les phrases suivantes. Chantal et ses collègues sont dévoués. Ils le seront jusqu’au terme de leur carrière.  ses collègues

 dévoués

 Ils

 au terme

4. Vrai ou faux ? La phrase interrogative contient toujours des mots interrogatifs.  vrai

 faux

5. Vrai ou faux ? Une phrase interrogative dont le sujet suit le verbe n’amène qu’une réponse par oui ou non.  vrai

 faux

6. Choisis la bonne forme verbale. Avant de  commencé

sa patrouille, Élise salue ses collègues.  commencer

7. Coche le verbe mal orthographié.  Je place

 Je placais

 Je placerai

 Je placerais

 Tu appellerais

 Tu appellais

8. Coche le verbe bien orthographié.  Tu appeles

20

Au nom de la loi

4184-4219_ClicMots_Chapitre_6A-F.indd 20

 Tu appeleras

Merci de ne pas photocopier

© Éditions Grand Duc

12-01-23 10:34


FRANÇAIS

3e cycle du primaire

2e année

Cahier d’activités

CONFORME VANDAL

à la progression des apprentissages

3e CYCLE DU PRIMAIRE

du MELS

2e ANNÉE

La nouvelle génération d’Au-delà des mots La nouvelle génération d’Au-delà des mots

Retrouvez les thèmes captivants de la collection Clicmots dans de nouvelles activités visant à développer les habiletés de l’élève en lecture, en grammaire et en écriture.

FRANÇAIS

3e cycle du primaire

2e année



Cahier d’activités

BRIGITTE VANDAL

Le soutien d’un parent bénévole À deux, c’est plus facile ! 514 923-7747

Moi, je ne nuis pas à l’environnement.

CODE PRODUIT 4184 ISBN 978-2-7655-0739-0

6

20728 41840

Vocabulaire Lecture Grammaire Écriture

www.grandduc.com

8

3059_CV_cahierEPINE_Clicmots_serie6_FbleuMELS.indd 2

12-01-26 10:10


Cahier Clicmots 6e année