__MAIN_TEXT__

Page 1

M at e rn e ll e

Mon p’tit journal

Grandir en compagnie de

Triloli

Guide d’animation

Claudine BELLAVANCE


Collection dirigée par Ginette TREMBLAY Rédaction Claudine BELLAVANCE Collaboration Lise DESROSIERS Hélène CÔTÉ-MOREAULT Révision linguistique Michelle DUBOIS, Ph. D. Conception graphique Rachel GAGNON Illustration Linda RAICHE David BÉLANGER

© Éditions L'artichaut Tous droits réservés pour tous les pays. Toute adaptation, toute reproduction, même partielle, est interdite.

ISBN 978-2-9229-9879-5 Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2012 Bibliothèque nationale du Canada, 2012

Éditions L'artichaut C.P. 613 Rimouski (Québec) CANADA G5L 7C5 Tél. : (418) 723-1554 Téléc. : (418) 725-4828 artichaut@editionslartichaut.com

Nous reconnaissons l'aide financière du gouvernement du Canada par l'entremise du Fonds du livre du Canada pour nos activités d'édition.


Table des matières L’introduction

LA FACTURE DE CE DOCUMENT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7

Mon p’tit journal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9

Des activités variées et signifiantes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 Des activités parlantes pour les parents . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 Les activités de Triloli . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12

La première partie DÉMARRER L’ANNÉE SCOLAIRE AVEC Mon p’tit journal . . . . . . . . . . . . 14 L’arrivée de Triloli . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14

La présentation de Mon p’tit journal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15 Un message pour toi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17

Un message aux parents . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17

Coup de pouce . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17

Mes traces . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17 Je me présente . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18

Le calendrier scolaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 L’horaire de ma semaine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 Le code de vie de l’école . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 Le code de vie de la classe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19 J’apprends à me situer dans le temps . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19

La deuxième partie

SEPTEMBRE ET LES AUTRES MOIS DE L’ANNÉE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22 Les dates du mois . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23

LE SEMAINIER

La troisième partie

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26

Le nom de la journée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27 La date du jour . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27 Les éléments du temps . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28 Un retour réflexif sur la journée à l’aide des pictogrammes . . . . . . . 28

L’appréciation de ma journée : le chapeau de Triloli . . . . . . . . . . 31

Message de l’adulte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32

Et ma semaine? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32

Un petit mot de papa ou de maman . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

3


La quatrième partie

L’ANIMATION PROGRESSIVE DU SEMAINIER . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les nombres de 1 à 10 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les 10 mois de l’année scolaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les jours de la semaine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les saisons . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les jours de la semaine dans les silhouettes . . . . . . . . . . . . . . . . . Les trottoirs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les congés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les dés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les silhouettes mystère . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Coup d’œil sur mes apprentissages . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Grille d’observation des apprentissages . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

La cinquième partie

LES ACTIVITÉS DE TRILOLI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mon portrait . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les règles de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mes activités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mes chouchous . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nous deux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chez le médecin . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . De bonnes habitudes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mon histoire préférée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai changé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un souvenir des amis et amies . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mon jeu préféré . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le certificat de Triloli . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Des mots doux pour toi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

35 36 36 37 38 39 39 40 40 40 41 43 45 45 45 46 46 46 46 46 47 47 48 48 48 48

La bibliographie

BIBLIOGRAPHIE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49 Annexe 1 Annexe 2 Annexe 3 Annexe 4 Annexe 5 Annexe 6 Annexe 7 Annexe 8

4

Les annexes

Triloli, le pantin . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chanson . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cabanes à oiseaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Modèle agrandi d’une journée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les pictogrammes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les étiquettes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Coup d’œil sur mes apprentissages . . . . . . . . . . . . . . . Grille d’observation des apprentissages . . . . . . . . . . . .

54 55 56 68 73 83 84 86

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


Mon p’tit journal

Des activités variées et signifiantes

Des activités parlantes pour les parents Les activités de Triloli

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

L’introduction

LA FACTURE DE CE DOCUMENT


nt,

L’enfa

Mon p’tit l journa

6

L’introduction

al

princip

acteur

es dans s

ages

ntiss appre

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


LA FACTURE DE CE DOCUMENT Ce guide est une démonstration concrète de la façon dont les principaux éléments du programme ministériel sont appliqués en classe par l’enseignante qui utilise l’outil de l’enfant Mon p’tit journal.

Dans une dynamique participative, les enfants apprennent à vivre ensem-

ble, à développer des compétences d’ordre intellectuel, méthodologique,

personnel et social ainsi que de l’ordre de la communication et à explorer différents domaines de connaissances tout en utilisant les mots exacts qui servent à décrire la réalité qui les entoure.

Par souci de clarté pour les enseignantes, nous avons suivi dans ce guide l’ordre de présentation des activités proposées dans Mon p’tit journal.

La première partie présente les activités de mise en route regroupées sous

le volet intitulé «Démarrer l’année scolaire avec Mon p’tit journal». On y

présente Tril oli et on explique comment se servir de Mon p’tit journal dès

la rentrée scolaire dans un contexte chargé de sens.

Note aux lecteurs Dans le présent docu-

ment, nous avons opté

pour l’emploi exclusif du genre féminin, tenant

ainsi compte du fait que ce sont en grande

majorité des femmes qui enseignent à l’école maternelle.

L’espace laissé vierge à gauche ou à droite de chaque page vous est

réservé. Vous pouvez y consigner vos notes

personnelles, y inscrire

une référence, y glisser des ajouts, etc.

La deuxième partie décrit la manière de planifier chaque mois et fournit

À l’occasion, nous met-

tive qu’on y présente met en évidence les savoirs essentiels sollicités où les

remarque, nous signalons

comme modèle la planification du mois de novembre. L’animation collec-

capacités d’anticipation, de prévision et d’organisation sont largement mises à contribution.

La troisième partie explique comment animer le P’tit journal au jour le jour.

tons en évidence une

une mise en garde en

les faisant précéder du symbole

! . ▲

De la mise en route de la journée à l’évaluation de celle-ci, l’enfant fait de

nombreux apprentissages ancrés dans «la vraie vie». Il apprend en étant vrai-

ment actif : il identifie la journée de la semaine, la date; il prévoit le temps

qu’il fera; il écrit les ateliers auxquels il a participé; il apprécie sa journée et témoigne de son degré de satisfaction.

La quatrième partie démontre comment s’effectue la progression dans

l’animation du semainier. Tout en tenant compte des nouveaux apprentissages, du développement des compétences des enfants et de leur

engagement dans la mise à jour de leur P’tit journal, l’enseignante ajuste ses interventions et propose de nouveaux défis aux enfants.

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

L’introduction

7


La cinquième partie décrit comment les activités proposées par Tril oli suscitent chez les enfants des questionnements qui les conduiront à

explorer le monde de la mathématique et de l’écrit tout en s’initiant au

vocabulaire relié à ces domaines de connaissances.

Pour chacune de ces parties, on met en évidence les savoirs essentiels sollicités par les diverses activités de Mon p’tit journal.

8

L’introduction

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


Mon p’tit journal Mon p’tit journal est à la fois un journal personnel, un aide-mémoire, un outil

d’apprentissage, un moyen de communication que l’enfant du préscolaire

utilise au quotidien, dans un contexte signifiant, ce qui lui permet de développer au jour le jour de nombreuses compétences.

• C’est un excellent moyen pour aider l’enfant à bâtir sa compréhension du temps, à devenir plus habile à prévoir, à évaluer les durées, à planifier, à se rappeler.

• Grâce à lui, l’enfant prend aussi conscience de l’utilité de la communication écrite et développe le goût de l’écriture et de la lecture tout en y prenant plaisir.

• Il se familiarise peu à peu avec les codes, les conventions mathématiques telles que les chiffres, les nombres, les figures géométriques...

• Il apprend à se situer dans l’espace en utilisant les mots exacts : haut, bas, milieu, droite, gauche...

• Il objective, il s’évalue, et ce, dans des situations réelles vécues en classe.

• Progressivement, l’enfant apprend à se faire confiance, à s’engager dans ses apprentissages et, par conséquent, développe l’estime de soi.

Mon p’tit journal se veut aussi un outil de liaison qui crée un pont entre l’école

et la maison. Il permet aux parents d’accompagner et de soutenir leur enfant

dans ses apprentissages. Il leur offre donc la possibilité de s’engager dans une collaboration réelle qui sera profitable au développement global de l’enfant.

La pochette transparente placée au tout début du P’tit journal sert de sac

à messages.

Un peu comme le facteur, l’enfant assure le transport du courrier de l’école à la maison et de la maison à l’école.

En confiant ce rôle à l’enfant, nous voulons le responsabiliser et lui témoigner notre confiance.

Mon p’ti t jou rnal aide l’enfant à développer, tout au long de l’année,

diverses compétences qui lui seront nécessaires durant tout son cheminement

scolaire. Ces compétences le feront passer des apprentissages premiers aux apprentissages fondamentaux. © Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

L’introduction

Un outil pour apprendre à se situer dans le temps et dans l’espace.

Un aide-mémoire pour raconter sa journée de classe.

Un coup d’œil sur le développement des compétences.

Un carnet de notes favorisant l’émergence de l’écrit.

Un moyen de communication qui crée un pont entre l’école et la maison.

9


Des activités variées et signifiantes

C’est au jour le jour, dans des situations variées et riches en apprentissages

de toutes sortes, que les enfants développeront diverses compétences intimement liées qui s’insèrent dans un processus de développement global.

En jouant un rôle actif dans un milieu social riche en différences et stimulant,

l’enfant prendra plaisir à apprendre et à s’épanouir à son rythme et selon son mode d’apprentissage.

En ce sens, offrir des situations d’apprentissage qui concilient le plaisir d’ap-

prendre dans l’action et le développement global de l’enfant est le but visé par Mon p’tit journal.

Des activités parlantes pour les parents

Tout en feuilletant Mon p’tit journal avec leur enfant, les parents peuvent facilement avoir un bon aperçu des activités vécues dans la journée. Ils peu-

vent engager un échange avec leur enfant et suivre les divers apprentissages

faits à l’école, valoriser ses efforts, le féliciter de ses réussites et l’encourager à poursuivre son travail.

bricolage

coin lecture

collation

10

L’introduction

dessin

peinture

lettres et chiffres coin d’écoute

éducation physique

récréation

modelage

jeux

ordinateur

coin maison

sciences

casse-tête

marionnettes

jeux de table

bibliothèque

danse

musique

activité du jour

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


Les parents pourront ainsi aider leur enfant à transférer à la maison les apprentissages faits à l’école.

Au bas de certaines pages, nous suggérons quelques pistes d’intervention aux parents. Elles sont identifiées par une petite maison. À la maison, j’ouvre Mon p ’tit jo urnal pour le montrer, pour en parler à mes parents.

• Avec mes parents, je remplis ma fiche de présentation. • J’aime regarder des livres et lire avec mes parents. • À la maison, je joue aux cartes, aux dominos et à des jeux de société. • J’aime les sorties avec mes parents : à la bibliothèque, à la librairie, au cinéma, au musée, chez ma grand-mère…

• Je connais l’heure de mon coucher. • Je m’exerce à m’habiller sans aide. • J’apprends à me situer dans le temps : le matin, le midi et le soir. • Avant d’aller au lit, j’aime bien me faire lire une histoire. • Avant d’écrire un chiffre, je prends le temps de bien l’observer. • Je connais mon adresse. • Chaque matin, je prends un bon petit déjeuner. • Je me brosse les dents après chaque repas et le soir avant de me coucher.

• J’aime bien regarder mes livres préférés. © Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

L’introduction

11


Les activités de Triloli

■ Des activités d’accueil en relation avec le développement langagier • Mois

Septembre Septembre Septembre Septembre Septembre

Activités

Un message pour toi

Un message aux parents Coup de pouce Mes traces

Je me présente

■ Des activités sur les plans de la santé et du bien-être • Mois

Septembre

Activités

Mon portrait

Novembre

Mes activités

Mars

De bonnes habitudes

Février

Mai

Chez le médecin

J’ai changé

■ Des activités se rapportant au développement affectif • Mois

Décembre Janvier

Avril

Activités

Mes chouchous

Nous deux

Mon histoire préférée

Page 1 2

3

4 5

Page

12 34

66

76

98

Page

44

56

86

Juin

Un souvenir des amis et amies

108

Juin

Le certificat de Triloli

110

Juin

Juin

Mon jeu préféré

Des mots doux pour toi

■ Des activités contribuant au développement social • Mois

Septembre Septembre Octobre

Activités

Le code de vie de l’école

Le code de vie de la classe

Les règles de sécurité

109

111 Page 8

9

24

■ Des activités de découverte en relation avec le développement cognitif • Mois

Septembre Septembre Septembre

12

L’introduction

Activités

Le calendrier scolaire

L’horaire de la semaine Les saisons

Page 6

7

10 © Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


L’arrivée de Triloli

La présentation de Mon p’tit journal

Un message pour toi

Un message aux parents

Coup de pouce Mes traces

Je me présente

Le calendrier scolaire

L’horaire de ma semaine

Le code de vie de l’école

Le code de vie de la classe

J’apprends à me situer dans le temps

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

La première partie

DÉMARRER L’ANNÉE SCOLAIRE AVEC Mon p’tit journal

13


DÉMARRER L’ANNÉE SCOLAIRE AVEC Mon p’tit journal ■

t gratuit

Téléchargemen

rtichaut.com www.editions-a Claudine BELLAVANCE

Triloli, le petit l utin

L’arrivée de Triloli

Triloli, le petit lutin, est le personnage qui accompagne les enfants tout au

long de l’année. Il arrive à la maternelle avec un sac à dos bien rempli.

Curieux de connaître ce qui se cache, les enfants prendront plaisir à découvrir Triloli.

Vous trouverez son histoire dans l’album intitulé : Triloli, le petit lutin. Vous pou-

vez également télécharger le document AlbumTriloli.pdf à partir du site www.editions-artichaut.com à l’adresse suivante :

http://www.editionslartichaut.com/produit/maternelle/lutin.html

AlbumTriloli.pdf

Déposer le sac à dos de Triloli à un endroit où tous les enfants pourront le

voir. S’assurer que le message de Triloli, que vous aurez transcrit, est bien à la vue, dans l’une des pochettes.

«Je suis un petit lutin venu de l’espace. Si vous voulez connaître mon histoire, regardez dans mon sac.» - Demander aux enfants : «À qui appartient ce sac. Qui a oublié de le

ranger?»

- Laisser les enfants émettre des hypothèses. - Leur demander : «Qu’est-ce qu’on pourrait bien faire pour découvrir à qui

il appartient?»

- Inviter les enfants à faire des suggestions. - Par la suite, les amener à découvrir le message :

— Si on l’observe bien, on trouvera peut-être des indices qui nous aideront à trouver son propriétaire. Tiens, on dirait un message.

Voulez-vous que je vous le lise?

- Lire le message de Triloli : «Je suis un petit lutin venu de l’espace. Si vous voulez connaître mon histoire, regardez dans mon sac.»

- Sortir du sac l’album de Triloli et dire aux enfants : «Grand-père Célestin a 14

préparé pour nous l’album Triloli, le petit lutin.» La première partie

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


- Demander aux enfants s’ils aimeraient connaître l’histoire du lutin. - Leur présenter l’album Triloli, le petit lutin et raconter l’histoire. Pour animer le récit, on peut se servir du pantin Triloli fabriqué à partir de l’annexe 1.

- Après qu’ils ont entendu l’histoire, demander aux enfants s’ils acceptent Triloli dans la classe.

— Aimeriez-vous que Triloli vive l’aventure de la maternelle avec nous? — Est-ce que vous acceptez qu’il fasse partie de notre groupe-classe et qu’il participe à nos activités?

Annexe 1 - Triloli, le pantin Page 54

- Laisser les enfants s’exprimer. - Faire un retour collectif sur l’activité.

— Avez-vous aimé l’histoire de Triloli? Pourquoi? — Êtes-vous heureux que Triloli nous accompagne cette année à la maternelle? Pouvez-vous me dire pourquoi?

- Laisser les enfants exprimer leurs sentiments. - Proposer aux enfants de se donner la main pour former une ronde et de chanter «Partons avec Triloli», sur l’air de «À Saint-Malo, beau port de mer» (Annexe 2).

- Inviter les enfants à fabriquer Triloli et à présenter leur nouvel ami à leurs parents.

Annexe 2 - Chanson Page 55

La présentation de Mon p’tit journal

Les enfants seront sans doute curieux de savoir s’il reste des outils dans le sac

à dos de Triloli. C’est pourquoi cette activité peut être réalisée à un autre

moment. Il faut cependant tenir compte de l’intérêt des enfants et de leur capacité d’écoute.

- Inviter les enfants à explorer de nouveau le contenu du sac.

Retournons voir dans le sac de Triloli; je crois que j’ai aperçu autre

chose.

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

La première partie

15


- Sortir Mon p’tit journal du sac de Triloli.

— Pourquoi grand-père Célestin a-t-il donné un P’tit journal à Triloli? — Triloli ne sait pas écrire. Comment fera-t-il pour noter ce qu’il fera à la maternelle?

- Laisser les enfants émettre leurs suggestions. - Leur dire en quelques mots comment et dans quel but le P’tit journal sera

utilisé.

Eh oui! Triloli pourra coller ou dessiner des logos dans son P’tit journal pour garder des traces de son année.

Grand-père Célestin vous donne à chacun un P’tit journal . (Si cet outil a été utilisé avant la présentation de Triloli, laisser tout simplement

les enfants s’exprimer, dire ce qu’ils pensent du P’tit journal , parler de l’intérêt qu’ils présente pour eux, etc.)

Grand-père Célestin vous demande d’en prendre bien soin, car il

vous servira à raconter les activités que vous vivrez au cours de votre

aventure à la maternelle.

- Distribuer Mon p’tit journal à chaque enfant. - Laisser aux enfants le plaisir de le découvrir et de faire leurs commentaires. - Les amener à observer les ressemblances entre cet outil et le calendrier de la classe (les jours, les mois, les chiffres...).

Au fil des jours, les enfants s’approprient Mon p’tit journal et apprennent

progressivement à l’utiliser.

- Attirer l’attention des enfants sur l’importance de prendre soin de leur matériel scolaire, de le manipuler délicatement, de tourner les pages de leur P’tit journal doucement.

- Leur faire prendre conscience de l’importance de s’organiser, de se don-

ner de bonnes habitudes de travail.

16

La première partie

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


Un message pour toi

Écrire le prénom de l’enfant au haut de la page. Ce message de bienvenue s’adresse directement à l’enfant et l’invite à grandir en compagnie de Triloli et de ses nouveaux amis.

Lire le message aux enfants. Les inviter à y retourner autant de fois qu’ils le

désirent. C’est une bonne occasion pour leur faire découvrir l’utilité de l’écrit.

Un message aux parents

Ce message explique brièvement aux parents, qui sont des partenaires

essentiels, les compétences que leur enfant développera en utilisant Mon p’tit journal. Il souligne que cet outil deviendra un excellent moyen d’as-

surer la communication entre la maison et l’école. Signer votre nom au bas

de la page.

Coup de pouce

Ce message donne quelques suggestions aux parents pour mieux les guider dans l’utilisation appropriée de l’outil Mon p’tit journal à la maison.

Mes traces

Le contenu de cette page informe les parents sur les pictogrammes utilisés en classe, sur l’utilisation des logos ainsi que sur les modalités de l’autoévaluation.

L’appréciation de ma journée

• J’ai bien aimé

Je colorie les grelots.

Je colorie le chapeau.

ma journée.

• J’ai plus ou moins

aimé ma journée.

• Je n’ai pas aimé ma journée.

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

La première partie

17


Je me présente

Sur la ligne après «Mon nom», on écrira le nom de chaque enfant. Ainsi, la calligraphie utilisée pourra servir de modèle aux parents et à l’enfant en cours d’année.

L’enseignante ou un parent remplit la section encadrée au bas de la page (nom de l’école, numéro de téléphone...).

Ce sont les parents qui écriront, en présence de l’enfant, les autres infor-

mations demandées. Cette activité peut être l’occasion pour les parents

de faire mémoriser à leur enfant le numéro de téléphone ainsi que le numéro civique de son domicile. Ces renseignements peuvent être très

utiles à l’enfant dans certaines circonstances et ces connaissances font partie des savoirs essentiels du programme à l’éducation préscolaire. ■

Le calendrier scolaire

Chaque commission scolaire possède un calendrier qui lui est spécifique. Le

photocopier et le faire coller par l’enfant dans Mon p’tit journal. Ainsi, les parents pourront le consulter aussi souvent qu’ils le désireront. ■

L’horaire de ma semaine

Chaque classe possède un horaire particulier. Qu’il s’agisse de périodes de musique, d’éducation physique, de bibliothèque ou d’informatique, il est

intéressant pour les parents de connaître les journées et même les heures où ces périodes se situeront. Aussi, à l’aide de cet horaire, les parents intéressés

à participer à la vie de classe peuvent déjà prévoir leurs moments de disponibilité. ■

Le code de vie de l’école

Chaque école élabore des règles de vie qui lui sont propres. Discuter de ces règles de vie avec les enfants en classe en relisant les 6

règles illustrées comme supports. Les amener à prendre conscience de leur

importance pour vivre de façon harmonieuse à l’école dans le respect et l’acceptation des différences.

Ils feront ainsi leur premier apprentissage de la vie en société et découvriront progressivement les exigences qu’elle pose. 18

La première partie

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


Le code de vie de la classe

Après avoir élaboré les règles de vie de la classe avec les enfants, il est souhaitable de les écrire et d’en discuter avec eux. Afin que les enfants puissent se les rappeler d’un simple coup d’œil nous avons illustré les règles

de vies les plus utiles en classe. De plus, ils pourront en discuter à la maison avec leurs parents.

J’apprends à me situer dans le temps

Les saisons et les mois sont présentés suivant l’ordre où ils apparaissent au cours de l’année scolaire. Inviter les enfants, au début de chaque mois, à entourer la cabane à oiseaux représentant ce mois : - les mois de l’automne, en orangé; - les mois de l’hiver, en violet;

- les mois du printemps, en vert; - les mois de l’été, en jaune.

- Pour chaque début de saison, la première cabane à oiseaux est marquée

par un pointillé horizontal qui la partage en deux. Ce pointillé sert à indiquer à l’enfant que, durant ce mois, il y aura un changement de saison.

L’enfant est aussi invité à coller une étoile sur le toit de la cabane à oiseaux correspondant au mois de son anniversaire de naissance. Ainsi, il saura dans

quelle saison aura lieu son anniversaire. Il pourra compter le nombre de mois qu’il reste avant cet important évènement ou calculer depuis combien de mois il l’a fêté.

En classe, au mois de septembre, demander aux enfants de bien observer les cabanes et d’expliquer pourquoi on y a mis quatre couleurs différentes. Les amener à prendre conscience du changement de saison.

- Leur faire observer les changements de l’arbre à chaque saison.

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

La première partie

19


- Fixer ces cabanes à oiseaux (voir l’annexe 3) au mur suivant l’ordre où elles

s

e

tembr ep

apparaissent au cours de l’année scolaire afin de constituer une «ligne du temps». Vous pourrez y ajouter divers éléments, comme des images ou des

photos qui indiquent un événement ou une fête qui a lieu au cours de tel

mois. (Exemples : des citrouilles, des fantômes pour octobre; des lapins, des

fleurs pour souligner l’arrivée du printemps, des livres pour la Journée mondiale du livre en avril...). Ces représentations visuelles aideront l’enfant à découvrir la notion de «temps qui passe» et à se donner des points de repère dans le temps.

d

e

écembr

- En septembre, placer un oiseau sur la cabane. À chaque début de mois,

déplacer l’oiseau sur la cabane suivante pour indiquer que l’on change de mois (Annexe 4, page 72).

- Inviter les enfants à trouver un nom pour l’oiseau. - Écrire sur un carton les dates d’anniversaire des enfants et les afficher sur

mars

les cabanes correspondant à leur mois d’anniversaire. Les enfants pren-

dront ainsi plaisir à repérer leur nom et à reconnaître ceux des autres. Ces activités ont pour but d’aider l’enfant à s’approprier concrètement le concept de temps et à s’éveiller à l’utilité de l’écrit.

juin

Annexe 3 - Cabanes à oiseaux Pages 56 à 67

Annexe 4 - Page 72

20

La première partie

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


Les dates du mois

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

La deuxième partie

SEPTEMBRE ET LES AUTRES MOIS DE L’ANNÉE

21


SEPTEMBRE ET LES AUTRES MOIS DE L’ANNÉE Travailler à faire acquérir le concept «les mois de l’année» ne veut pas dire que tous les enfants devront connaître dans l’ordre le nom de tous les mois.

Cependant, si les mois sont présentés dans un contexte signifiant, ils deviendront peu à peu plus familiers aux enfants.

Au centre, apparaît le nom du mois en cours, et à droite, un pictogramme.

En nommant l’objet représenté, l’enfant retrouvera la première syllabe du nom du mois.

Signification des dessins

Jambe me fait penser à janvier.

Fée me fait penser à février.

• • • • • • • • 22

Martien me fait penser à mars. A me fait penser à avril. Maison me fait penser à mai. Jus me fait penser à juin. Sept me fait penser à septembre. Hockey me fait penser à octobre. Note me fait penser à novembre. Dé me fait penser à décembre.

La deuxième partie

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


Ce jeu avec les différents sons favorise l’éveil de la conscience phonologique. Certains enfants connaissent déjà quelques lettres à leur arrivée en classe de maternelle. Lors de l’observation du nom du mois, on peut leur demander de :

- nommer les lettres connues;

- compter le nombre de lettres identiques;

- compter le nombre de lettres qui sont plus grandes que les autres; - compter le nombre de lettres qui dépassent vers le bas; - compter le nombre de lettres contenues dans le mot;

- nommer la lettre majuscule du début du mot et trouver les prénoms des enfants de la classe qui commence par cette lettre.

Sous le nom du mois, les 7 pictogrammes serviront d’aide-mémoire à l’enfant quand il voudra nommer l’un ou l’autre des jours de la semaine.

• Dinosaure me fait penser à dimanche. • 1 (un) me fait penser à lundi. • Marionnette me fait penser à mardi. • Mer me fait penser à mercredi. • Jeu me fait penser à jeudi. • Vent me fait penser à vendredi. • Sam (le nom du petit chien) me fait penser à samedi.

Les dates du mois

Afin de responsabiliser l’enfant, de lui apprendre à se servir de Mon p’tit journal comme aide-mémoire, l’inviter à ajouter des informations dans la

page du mois.

- Faire marquer les jours de congé d’un X tracé au crayon. L’enfant se rendra vite compte que le samedi et le dimanche sont toujours des jours de congé. Il pourra aussi faire des liens avec les journées de congé de ses parents.

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

La deuxième partie

23


En haut de chacune des dates, un espace est réservé à l’enfant pour qu’il

y dessine un symbole représentant les activités qui se dérouleront au cours de la semaine, au cours du mois. Exemples :

- une note de musique indiquera la journée où il y aura une période de musique;

- un short illustrera l’éducation physique; - un

identifiera la période à la bibliothèque de l’école;

- un écran rappellera le laboratoire d’informatique; - etc.

Il est intéressant de décider du choix de ces symboles avec les enfants afin qu’ils représentent bien leur réalité et qu’ils soient faciles à décoder pour eux. Ainsi, chaque enfant pourra compter dans combien de jours il ira à

l’éducation physique, combien il reste de jours de classe avant samedi, à

quel moment il doit rapporter son livre de bibliothèque pour l’échanger, et ainsi de suite.

Voilà une bonne façon pour l’enfant de faire un pas de plus vers la responsabilisation et l’autonomie.

Ces activités offrent à l’enfant l’occasion d’utiliser des savoirs essentiels.

24

La deuxième partie

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


Le nom de la journée La date du jour

Les éléments du temps

Un retour réflexif sur la journée à l’aide des pictogrammes L’appréciation de ma journée : le chapeau de Triloli Message de l’adulte Et ma semaine?

Un petit mot de papa ou de maman

dessin

bricolage

ordinateur

coin maison

sciences

casse-tête

éducation physique

danse

2008 © Éditions L'artichaut, Rimouski,

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

récréation

musique

peinture

coin lecture

marionnette

modelage

lettres et chiffres

jeu de table

jeux

coin d’écoute

La troisième partie

LE SEMAINIER

collation

bibliothèque

activité du jour

Les pictogrammes

25


LE SEMAINIER Dans Mon p’tit journal, deux pages contigües offrent à l’enfant le schéma général d’une semaine. Chacun des rectangles verticaux, à gauche,

représente une journée de la semaine; on y retrouve le nom de la journée, le pictogramme qui illustre le nom de la journée, la date du jour et des symboles représentant le temps qu’il fait. Le rectangle horizontal, à droite, est

divisé par une ligne pointillée. Au centre, l’assiette indique l’heure du repas. On a donc, en haut, la matinée et, en bas, l’après-midi. À droite de cette deuxième section apparaît le chapeau de Triloli.

Au bas de la page de gauche, dans un encadré, on retrouve une suggestion d’activité à faire en classe ou à poursuivre à la maison. Ainsi, les parents pourront suivre les divers apprentissages de leur enfant et l’aider à transférer ceux-ci à la maison, s’ils le désirent.

- Inviter l’enfant, au début de la matinée, à prendre connaissance de la journée dans Mon p’tit journal. Premièrement, l’enfant repère la page de la semaine à l’aide d’un trombone.

Le trombone peut être placé de façon à indiquer également la page du

mois en cours. L’enfant pourra se référer aux événements qui y sont inscrits et, par conséquent, se situer dans le temps, poursuivant ainsi le développement de son autonomie.

26

La troisième partie

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


Le nom de la journée

Après l’avoir plastifiée, placer bien à la vue des enfants la représentation agrandie d’une journée : le rectangle horizontal divisé par une ligne pointil-

lée et le rectangle vertical correspondant à la journée où se fait l’animation (Annexe 4).

On peut aussi utiliser le Tableau blanc interactif (TBI) pour les présentations.

Annexe 4 - Modèle agrandi d’une journée

Pages 68 à 72

- Demander aux enfants de repérer le nom de la journée; ils devront appuyer

leur réponse sur une preuve. Cette période d’échange permet de rejoindre tous les styles d’apprentissage et permet à l’enfant de se questionner.

! ▲

Vous remarquerez qu’en début d’année, les noms des jours sont écrits en caractères foncés et qu’à partir du mois d’avril, ils sont écrits plus gros et ils sont plus pâles, ce qui permet à l’enfant de

repasser sur le tracé avec son crayon. En fin d’année, l’enfant peut écrire les jours de la semaine en les copiant s’il le désire. ■

La date du jour

Avec l’index, l’enfant peut suivre le tracé du chiffre. Au mois de novembre,

les chiffres seront plus pâles; l’enfant pourra tracer au crayon par-dessus pour finalement les reproduire lui-même lorsque l’espace sera libre. L’enfant utilise la formule ludique pour effectuer correctement ce tracé. (Voir le

matériel La parade des chiffres.) L’enseignante guide cette activité en

début d’année. Au fil du temps, l’enfant aura la responsabilité de dire à haute voix cette formule; bien sûr, il pourra se faire aider par un pair. Plus l’en-

fant s’approprie cette formule, plus il a de chances de reproduire les chiffres correctement, c’est-à-dire à l’endroit. Il mémorise visuellement et auditivement les particularités de tous ces chiffres : il est sur la voie de la réussite. Septembre

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

Novembre

Avec ton doigt, dessine-moi dans l'espace, en répétant : «Pieds en haut, dos tourné à gauche, tête en bas.»

Avril

Mars

La troisième partie

27


t gratuit Téléchargemen iffres ch s de des tracés t.com rtichau www.editions-a

Il a fallu décider d’une façon d’écrire les chiffres. Nous avons choisi celle que nous retrouvons le plus souvent dans la vie courante (sur le calendrier, les touches du téléphone, le clavier de l’ordinateur...).

Si les indications du programme ministériel prescrivent une autre calligraphie que celle qui est utilisée dans Mon p’tit journal, expliquer aux enfants

qu’il existe diverses façons d’écrire les chiffres. Chaque fois que l’occasion se

présente, en profiter pour faire observer l’aspect différent que peut prendre un même chiffre. Par exemple : 7, 7 et 7 sont tous des «sept».

http://www.editionslartichaut.com/produit/maternelle/parade.html ■

Les éléments du temps

Demander à l’enfant d’entourer le dessin représentant le temps qu’il fait en début de journée. À quelques reprises au cours de l’année, lui suggérer de formuler une supposition, une hypothèse sur le temps qu’il fera le lendemain. L’enfant fait un X à l’aide d’un crayon sur une ou deux des cinq

images, le lendemain, il vérifie ses prévisions. ■

Un retour réflexif sur la journée à l’aide de pictogrammes

Dès le début de l’année, il est souhaitable d’établir avec les enfants un code qui représentera les diverses activités vécues en classe.

À l’aide de pictogrammes réalisés à partir de figures géométriques (cercle, carré, triangle, rectangle, ovale) et faciles à reproduire, l’enfant pourra

laisser des traces des principales activités vécues collectivement ou indibricolage

dessin

peinture

modelage

jeux

ordinateur

coin maison

coin lecture

lettres et chiffres

coin d’écoute

sciences

casse-tête

marionnette

jeu de table

collation

éducation physique

récréation

bibliothèque

danse

musique

activité du jour

togrammes d’activités de son choix. Ces pictogrammes peuvent aussi être utilisés pour composer le «menu de la journée» avec les enfants. À la fin de activités qui se sont déroulées.

Les pictogrammes

Pages 73 à 82

Les carrés vides permettent à l’enseignante d’ajouter d’autres pic-

la demi-journée ou de la journée, faire un retour collectif sur les principales

Annexe 5 - Les pictogrammes © Éditions L'artichaut, Rimouski, 2008

viduellement au cours de la journée (Annexe 5).

Sur le canevas fourni à l’annexe 4 ou sur le TBI, l’enseignante dessine, colle ou écrit à l’aide d’un crayon à pointe sèche, les activités que les enfants énumèrent. L’enseignante profitera de l’occasion pour aider les enfants

à situer les activités dans l’ordre où elles auront été vécues dans la journée. 28

La troisième partie

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


Par la suite, chacun des enfants est invité à dessiner ou à coller dans son

P’tit journal le ou les pictogrammes correspondant aux activités qui ont

été signifiantes pour lui ce jour-là. Certains enfants pourraient même

écrire le nom de l’activité, s’ils le désirent, quand l’année sera plus

avancée. Afin de respecter le rythme d’apprentissage de chacun des

enfants, leur faire choisir la façon de laisser des traces de leurs activités. Ne pas oublier que le but premier de cet outil, c’est d’aider l’enfant à parler de son vécu scolaire. Cette manière de procéder permettra à tous

les enfants d’écrire leur journée à leur façon et de la raconter. De plus, les stratégies «situer les informations dans l’espace» et «situer les événements dans le temps» seront réinvesties au quotidien.

À l’annexe 5, vous trouverez une série de pictogrammes à photocopier.

Les enfants pourront les découper sur les photocopies et coller ceux qui conviennent pour représenter des activités de la journée.

Découper à l’avance et placer dans un contenant à la disposition des enfants l’illustration des différents pictogrammes. Ainsi, l’enfant pourra les utiliser aussi souvent qu’il le désire.

Il est souhaitable que ces mêmes symboles se retrouvent sur le tableau des choix d’ateliers. L’enfant pourra s’y référer pour les reproduire (voir annexe 5) et ainsi faire le lien entre l’activité vécue et l’illustration de celle-ci.

Même si la classe a établi un code commun pour faciliter la compréhen-

Annexe 5 - Les pictogrammes Pages 73 à 82

sion, il faut laisser place à la créativité, à l’imagination des enfants.

Exemples : un enfant dessine une poire à la place d’une pomme pour

représenter sa collation; un autre décore de fleurs son short d’éducation physique. En cours d’année, les enfants peuvent aussi écrire le nom des

Les pictogrammes pour les ateliers

diverses activités vécues en classe. L’important, dans cette démarche, c’est que chacun des enfants trouve une motivation à apprendre et que

De plus, l’enfant pourra identifier l’activité qui lui a procuré le plus de plaisir au cours de la journée en dessinant un cœur au-dessus du symbole de l’activité ou du mot correspondant.

© Éditions L'artichaut, Rimouski, 2008

son rythme d’apprentissage soit respecté.

Annexe 5 - Les pictogrammes Pages 73 à 82

De même, pour désigner une activité où il a appris quelque chose de nouveau, il dessine une étoile au-dessus du pictogramme ou du mot. © Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

La troisième partie

29


- Le chiffre 1 pourra aussi être dessiné lorsque l’activité est réalisée pour la première fois.

Peu à peu, l’enfant pourra découvrir qu’il choisit plus souvent telle activité et prendra conscience de ses goûts personnels.

À l’aide des pictogrammes, l’enfant aura plus de facilité à raconter sa journée de classe à ses parents et à ses amis. Les pictogrammes lui serviront

d’aide-mémoire quand il voudra relater des événements ou parler des apprentissages réalisés.

Cette technique peut être utilisée avec les enfants de 4 ans moins habiles en dessin et même, en tout début d’année, avec tous les enfants de 5 ans. Inciter l’enfant à évoquer le travail accompli à l’école consolide les apprentissages.

(La Garanderie)

Les parents retrouvent les pictogrammes illustrés dans le P’tit journal à la

page intitulée «Mes traces». Ils seront sûrement appréciés par les parents dont les enfants ont moins d’habileté en dessin.

Cette activité amène l’enfant aux portes du processus lecture-écriture et lui

permet d’en découvrir la finalité, puisqu’il prend conscience peu à peu que tout ce qui se dit s’écrit et vice-versa.

Il apprendra aussi à écrire de gauche à droite (sens de la lecture et de

l’écriture) en commençant en haut, à gauche de la page, pour terminer en bas, à droite de la page. Les pages d’un livre sont composées ainsi, et on écrit suivant le même ordre. Il acquerra ainsi progressivement des connaissances relatives aux conventions de l’écrit.

30

La troisième partie

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


L’appréciation de ma journée : le chapeau de Triloli

Le chapeau de Triloli aidera l’enfant à s’autoévaluer, à objectiver sa journée. L’enseignant décidera avec les enfants des modalités d’appréciation de leur journée et des moments quand se fera cette appréciation, soit à la fin de chaque journée ou seulement à la fin de la semaine. Il coloriera :

3 grelots au chapeau pour indiquer que tout va bien, qu’il est fier de lui et qu’il a bien aimé sa journée parce que...;

2 grelots au chapeau pour indiquer qu’il a plus ou moins aimé sa journée parce que...;

1 grelot au chapeau pour indiquer qu’il n’a pas aimé sa journée parce que...

L’enseignante peut aussi faire colorier le chapeau de Triloli d’une couleur

correspondant à l’appréciation de la journée par l’enfant ou décider avec

les enfants de la manière de faire.

Inviter l’enfant à verbaliser la raison de son choix, de parler des activités qu’il a faites, de ses réalisations, de ses découvertes, de ses efforts et de ses pro-

grès... Il n’est pas nécessaire que tous les enfants verbalisent à haute voix

quotidiennement. En choisir quelques-uns de manière à ce que tous les enfants s’expriment au cours d’une semaine.

Durant cet entretien, il est important de bien faire sentir à l’enfant qu’on

veut tout simplement l’aider et lui permettre de raconter ce qu’il a appris, ce qu’il a amélioré, ce qu’il a aimé, etc.

Ce temps consacré à l’appréciation de la journée ne doit pas être un

temps de réprimande, mais un beau moment d’échange où l’enfant fait un retour constructif sur sa journée.

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

La troisième partie

31


Message de l’adulte

Cet espace est réservé à l’adulte, c’est-à-dire aux parents ou à l’en-

seignante. C’est un moyen rapide, pour les parents, d’expliquer une

absence, d’informer d’un rendez-vous, d’une perte d’objet... et, pour l’enseignante, d’adresser une demande, de souligner un fait, de demander

une information... Convenir d’une procédure avec les parents, à la réunion générale du début d’année. Par exemple, l’enseignante et un parent para-

pheront tous deux les messages. Ainsi, les parents sauront que l’enseignante a pris connaissance de leur message et vice-versa. Cet espace pour les messages évite des «petits papiers» qu’on demande parfois à l’enfant de remettre à l’enseignante ou à ses parents.

Par contre, habituer l’enfant à prendre la responsabilité de dire à l’adulte qu’il y a un message dans son P’tit journal. Tu fais des progrès! Tu as fait un excellent travail. Tu réussis

admirablement. Quelle réussite!

FORMIDABLE!

Et ma semaine?

L’entrevue est un moment privilégié où l’enseignante peut établir une relation plus personnelle avec l’enfant. Cette activité offre l’occasion de

faire le point avec l’enfant ou de lui proposer un nouveau défi. On peut aussi, tout simplement, apposer un collant, écrire un court message destiné à l’enfant. Bien sûr, il n’est pas obligatoire d’attendre le vendredi ni de

rencontrer tous les enfants au cours d’une même semaine. L’enseignante établira sa propre planification. ■

Un petit mot de papa ou de maman

Voici, pour les parents, une belle occasion de féliciter et d’encourager leur enfant chaque semaine.

En constatant que ses parents ont pris le temps d’écrire un petit mot, l’en-

fant se sent important. Il voit que ses parents s’intéressent à ce qu’il est, à ce

qu’il fait. Les enfants aiment se faire relire les petits messages, les petits mots doux écrits par leurs parents.

L’enfant découvre aussi qu’un des avantages de l’écrit, c’est qu’il laisse des traces pour qu’on puisse mieux se rappeler. Le «petit mot» est donc propice

à l’émergence de l’écrit dans une situation réelle. La place des parents est

largement sollicitée dans le programme préscolaire. À l’aide de Mon p’tit journal, ils peuvent suivre au jour le jour la progression de leur enfant et

assurer ainsi la collaboration, avec l’enseignante, entre l’école et la maison. 32

La troisième partie

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


Les nombres de 1 à 10

Les 10 mois de l’année scolaire Les jours de la semaine Les saisons

Les jours de la semaine dans les silhouettes Les trottoirs

Les congés

1

Les dés

Grille d’observation des apprentissages

mai

3

octobre

4

juin

5

Les silhouettes mystère

Coup d’œil sur mes apprentissages

septem bre

2

6

7

8

9

10

congé

avril

décemb re février

novemb re janvier mars

congé

vendred i jeudi

mardi

lundi

mercred i

automne hiver

printemp s été

Triloli

congé

congé

congé

congé

congé

congé

congé

congé

Annexe 7 Les étique ttes

Étiquettes autocollantes (modèle #05267

«Avery»)

La quatrième partie

L’ANIMATION PROGRESSIVE DU SEMAINIER

lundi

mardi

mercred i jeudi

vendred i

Reproduction © Éditions L'artich aut, Rimou autorisée ski, pour une classe seulem2002 ent.

Mon p’ ti t jo

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

ur nal

33


! ▲

Ces différents logos sont agrandis pour la classe dans l’outil didactique «Ma loco».

AGIR ET APPRENDRE

• Observer

STRATÉGIES

• Explorer

• Comparer

• Sélectionner • Anticiper • Vérifier

• Évaluer

• S’organiser • Planifier

• Mémoriser

• Produire des idées nouvelles • Utiliser le mot exact

• Contrôler son impulsivité • Porter attention

• Se parler à soi-même de façon positive • Trouver des moyens de vaincre les difficultés et les conflits

• Communiquer ses sentiments, ses intérêts • Maintenir sa concentration

• Questionner et se questionner • Se situer dans le temps

• Se situer dans l’espace

CONNAISSANCES

• Les actions de motricité fine (coller, dessiner, tracer, découper, manipuler)

• La position d’un objet dans l’espace (étiquette)

• Les gestes de coopération (encourager l’autre, s’entraider)

• Les gestes de responsabilité (transmettre un message, ranger le matériel)

• Les gestes d’autonomie (reconnaître son P’tit journal, son signet)

• Le portrait de soi, (goûts, intérêts, caractéristiques physiques...) • Les informations personnelles (adresse, numéro de téléphone) • Les règles de vie

• Les concepts et conventions propres à la langue écrite (jeux avec des sons, avec des mots, avec des lettres...)

• La reconnaissance de l’écrit dans l’environnement (sur le calendrier, dans le P’tit journal, dans les livres de littérature enfantine, sur les affiches identifiant les règles de la classe ou de l’école, sur les affiches identifiant les ateliers en classe, sur le tableau de programmation ou d’activités...) • La reconnaissance de quelques mots écrits (son prénom, maman, papa, Triloli...) • La reconnaissance de quelques lettres de l’alphabet (ex : le «i» qui termine le nom des jours de la semaine scolaire...) • La mathématique (jeux de dénombrement, d’association, de comparaison…)

• Le concept de temps (saisons, mois, jours de la semaine, matin, midi, soir…)

• Le concept de quantité (autant, plus que, moins que, égal…)

34

La quatrième partie

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


L’ANIMATION PROGRESSIVE DU SEMAINIER Un simple coup d’œil sur le tableau «Agir et apprendre» nous permet de

constater que l’utilisation de Mon p’tit journal au quotidien favorise la par-

ticipation active de l’enfant. Tout au long de l’année, dans des activités variées, l’enfant observe, explore, manipule, réfléchit, analyse, planifie, évalue en découvrant différents domaines de connaissances se rapportant au développement sensoriel et moteur, affectif et social, langagier et cognitif.

L’enfant poursuivra le développement de diverses compétences en utilisant de façon progressive les étiquettes fournies à l’annexe 6.

A

1

2

B

septembre mai

vendredi

E

jeudi

mardi

octobre

mardi

mercredi

5

avril

mercredi

vendredi

juin

6

décembre

8

novembre

7

février

9

10 congé congé

janvier

G

mars

lundi

D

La manipulation des étiquettes n’est pas indispensable à une utilisation efficace de Mo n p ’t it journal.

lundi

3 4

F

C

! ▲

jeudi

automne hiver

printemps

! ▲

été

Triloli

Photocopier pour chaque enfant l’annexe regroupant 80 étiquettes sur des feuilles d’étiquettes autocollantes (modèle #05267 «Avery»).

H

congé congé congé congé congé

Annexe 6 - Les étiquettes Page 83

congé congé congé Annexe 7 Les étiquettes

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

Étiquettes autocollantes (modèle #05267 «Avery»)

© Éditions L'artichaut, Rimouski, 2002 Reproduction autorisée pour une classe seulement.

Mon p’tit journal

La quatrième partie

35


- Découper chacune des huit séries (A à H) et les conserver. Au moment

opportun, remettre à chacun un exemplaire de la série correspondant à

l’activité proposée. Les enfants collent l’étiquette appropriée dans le P’tit journal, à l’endroit désigné par l’enseignante. Cette activité est très appré-

ciée des enfants, car ils aiment bien manipuler les autocollants. Répartition des étiquettes A

Les nombres 1 à 10

B

Les 10 mois de l’année scolaire

C

Les jours de la semaine

D

Les saisons

E

Les jours de la semaine dans les silhouettes

F

Les congés

G

Les dés

H

Les silhouettes mystère

• Voici quelques suggestions d’animation pour les différentes séries présen-

tées dans l’ordre où celles-ci apparaissent à l’annexe 6, c’est-à-dire de gauche à droite.

Les nombres de 1 à 10

La série A 1

2

Chaque jour, l’enfant doit bien observer la date de la journée dans son P’tit journal, afin de repérer le chiffre correspondant. Il colle le chiffre sous la

date septembre mai

3

octobre

5

avrilÀ

4 6 7 8 9

10 congé

36

Cette activité se déroule durant les premiers jours du mois d’octobre.

juin

de lavendredi journée. jeudi

mardi

congé

mardi

mercredi

Les 10 mois de l’année scolaire lundi

jeudi

partir du mois d’octobre, au moment de compléter avec les enfants la mercredi vendredi

page décembre

présentant automne le mois, remettre à chacun la série d’étiquettes des dix

mois de l’année scolaire. Le défi, pour l’enfant, consiste à bien observer le

février

hiver

nom du mois en cours écrit dans Mon p’tit journal, à le repérer sur l’éti-

novembre

printemps

quette, en se donnant des stratégies pour s’assurer de trouver la bonne éti-

janvier

été

quette, et à coller celle-ci sur la page du mois. Au début d’octobre, lui faire

mars

Triloli

coller aussi l’étiquette «septembre».

congé congé

lundi

La quatrième partie

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


La série B

Stratégies d’observation du mot :

• compter combien il y a de lettres dans le mot; • observer et comparer la première lettre;

1

septembre

vendredi

3

octobre

mardi

5

avril

mercredi

2

• observer et comparer la dernière lettre;

• compter combien de lettres dépassent vers le bas du trottoir;

4

• compter combien de lettres dépassent vers le haut;

• observer, compter et comparer le nombre de lettres identiques.

jeudi

juin

lundi

automne

6

décembre

8

novembre

printemps

mars

Triloli

7

De cette façon, en plus d’apprendre à bien observer, à comparer à partir

mai

9

des ressemblances et des différences, à situer les lettres dans l’espace, l’en- 10 fant apprend à utiliser peu à peu des stratégies qui lui seront utiles pour véri-

hiver

février

été

janvier

congé

fier sa réponse avant de la donner.

congé congé

En utilisant régulièrement ces stratégies, l’enfant développe une conscience

congé métacognitive qui lui donne plus de pouvoir sur ses apprentissages et, par

conséquent, augmente sa motivation à apprendre. ■

congé congé

Les jours de la semaine

congé

congé Cette activité consiste à repérer le nom de la journée sur l’étiquette et à le congé coller sous le nom déjà écrit dans Mon p’tit journal. Amener l’enfant à bien

observer les lettres qui dépassent vers le haut, celles qui dépassent vers le congé bas du trottoir, celles qui sont bien enfermées à l’intérieur de celui-ci. Pour

Annexe 7 Les étiquettes

réaliser cette activité, l’enfant n’a pas à connaître toutes les lettres de l’al-

Étiquettes autocollantes (modèle #05267 «Avery»)

© Éditions L'artichaut, Rimousk Reproduction autorisée pour une classe seule

phabet. Il s’agit tout simplement de développer chez lui l’habileté à bien observer. (Utiliser Les Silhouettes surprises comme matériel complémen-

taire.)

Les girafes représentent les lettres qui s’écrivent en dépassant du trottoir par en haut; ce sont celles qui ont un grand cou, soit b, d, f, h, k, l, t et toutes les majuscules.

Les coccinelles représentent les lettres qui s’écrivent uniquement dans le trottoir; ce sont celles qui restent entre les lignes, soit a, c, e, i, m, n, o, r, s, u, v, w, x, z.

Les singes représentent les lettres qui s’écrivent en dépassant du trottoir par en bas; ce sont celles dont la queue descend, soit g, j, p, q, y. © Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

La quatrième partie

37


La série C

vendredi jeudi

mardi lundi

Ainsi, il prendra conscience que, parfois, pour certaines lettres, la ligne est

placée à droite et la boule à gauche, alors que pour d’autres, c’est le contraire. C’est le cas pour les lettres d, b; q, p.

Lorsque l’enfant passera de façon systématique à ces apprentissages, le

fait d’avoir appris à bien observer et à tenir compte des informations d’ordre spatial lui facilitera la tâche. L’utilisation des éléments du calendrier peut être un moyen de plus pour aider l’enfant à développer son sens de l’observation.

Exemple : la lettre d

- une ligne à droite qui dépasse vers le haut,

mercredi

- une boule à gauche, à l’intérieur du trottoir.

Les saisons

En classe, au mois de septembre, demander aux enfants de nommer les saisons.

- Les inviter à nommer les changements qu’ils ont remarqués dans la La série D

automne hiver

printemps été

Triloli

38

nature depuis le début de l’année scolaire.

- Dans la série d’étiquettes des saisons, leur faire repérer l’étiquette

«automne» et la faire coller dans leur P’tit journal, à la page présentant tout

le mois où se produit le changement de saison ou dans le semainier. - Procéder de la même manière pour les trois autres saisons.

Dans cette série d’étiquettes, il reste le mot Triloli. Donner un défi à l’enfant : celui de découvrir ce que ce mot peut bien vouloir dire.

- Par la suite, faire coller l’étiquette près d’un des dessins représentant Triloli, au choix de l’enfant.

La quatrième partie

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


Les jours de la semaine dans les silhouettes

Le but de cette activité est d’amener l’enfant à bien observer les lettres

et à les situer dans l’espace. À ce moment, il constatera qu’il existe trois types de lettres :

- celles qui restent dans le trottoir;

- celles qui dépassent vers le bas du trottoir;

- et celles qui dépassent vers le haut du trottoir. - Pendant l’animation du calendrier, tracer le contour du nom de la journée, avec un crayon à pointe sèche.

Faire observer les enfants et les laisser émettre leurs commentaires :

Ça ressemble à un château.

Il y a deux tours.

Je vois un petit rond à la fin. - Les amener à constater que la silhouette se construit en suivant le tracé des lettres. Faire le lien avec la silhouette de leur prénom et celle de Triloli.

- Donner un défi aux enfants : leur remettre une feuille de la série d’éti-

quettes et leur demander de comparer les silhouettes avec le nom de la journée, de trouver la silhouette correspondant à ce nom et de la coller dans son P’tit journal sous le nom de la journée. Au cours de la semaine,

profiter de cette activité pour amener les enfants à utiliser des mots relatifs

à l’espace en leur demandant de trouver le plus de mots possible pour désigner l’endroit où l’on doit coller l’étiquette de telle silhouette. Exemples :

Je la colle au-dessus de la date.

Je la colle à gauche du dessin représentant la journée.

Je la colle entre le nom de la journée et la date.

- Ainsi, au fil des jours, l’enfant enrichira son vocabulaire de termes précis servant à décrire l’espace. ■

Sophie

Triloli La série E

lundi

mardi

mercredi jeudi

vendredi

Les trottoirs

L’enfant pourra utiliser la série de 5 étiquettes où un trottoir vide est reproduit pour écrire des mots, le nom des activités, son prénom, etc.

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

La quatrième partie

39


La série

F

congé

Les congés

Utiliser cette série d’étiquettes au besoin. L’enfant appose une éti-

quette sur la journée où il y a un congé. Lorsque toutes les étiquettes auront été utilisées, l’enfant pourra repérer le mot et l’écrire lui-même, s’il le désire.

La série G

Les dés

Voici une activité qui permet à l’enfant d’explorer la mathématique et, plus spécifiquement, le dénombrement.

Au début de février, l’enfant peut repérer plus facilement les chiffres de 1

à 10 et compter le nombre de points sur le dé pour établir la correspondance entre le nombre et sa valeur. Par la suite, il colle l’étiquette sous la date qui y correspond.

- La deuxième série de dés, celle du bas, est présentée dans le désordre.

L’enfant doit être plus attentif, moins impulsif, afin de repérer la bonne étiquette. Cette fois-ci, il colle les étiquettes en ordre croissant sur une feuille et écrit le chiffre correspondant à chaque étiquette.

Les silhouettes mystère

Après avoir travaillé collectivement les silhouettes et avoir réalisé l’activité avec les noms des jours qui y sont écrits, proposer aux enfants de retrouver la silhouette correspondant au nom de la journée. La série H

- Une fois de plus, amener l’enfant à bien observer, à comparer en identifiant

les ressemblances et les différences, à bien situer les lettres dans l’espace, à réfléchir avant de coller l’étiquette correspondante sous le nom de la journée dans son P’tit journal.

- La première série, celle du haut, est en ordre, c’est-à-dire qu’elle suit l’ordre chronologique, du lundi au vendredi.

Plusieurs enfants trouvent ce défi facile à relever. C’est pourquoi les mots de

la deuxième série sont en désordre. L’enfant aura à effectuer la même tâche que précédemment, c’est-à-dire repérer la bonne étiquette et la coller sous le nom de la journée déjà écrit dans Mon p’tit journal. 40

La quatrième partie

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


- Profiter de cette activité pour demander aux enfants de nommer les

stratégies qu’ils devront utiliser pour accomplir cette tâche. Amener l’enfant à s’autoquestionner, c’est l’aider à découvrir ce qui se passe réellement dans

La série H

sa tête. N’oublions pas l’importance d’éveiller la conscience métacognitive chez les enfants dès le préscolaire.

C’est dans le but de rendre l’enfant conscient des nombreux apprentissages qu’il a faits en utilisant son P’tit journal que nous lui proposons la grille

«Coup d’œil sur mes apprentissages».

Coup d’œil sur mes apprentissages

Nous proposons deux grilles d’évaluation des apprentissages en cours d’année. Les éléments qui constituent chaque grille permettent de marquer la

progression dans le développement global de l’enfant quant au degré d’autonomie, aux connaissances à acquérir et aux gestes qui témoignent de leur acquisition (Annexe 7).

Afin de montrer la relation entre les différentes composantes du développement global de l’enfant, nous avons choisi de présenter les connaissances relatives à chaque domaine d’apprentissage dans une perspective

dynamique qui permet de les prendre en compte dans une situation d’évaluation où l’enfant agit.

Pour illustrer cette perspective, nous avons choisi une analogie, le hibou, symbole de la connaissance. Au jour le jour, le hibou observe, il est attentif, il ouvre grand les yeux, il écoute, il scrute l’environnement, il découvre le

monde qui l’entoure. Il devient plus confiant, sûr de lui. Il bat des ailes et s’envole à la recherche de nouvelles expériences.

Annexe 7 - Coup d’œil

sur mes apprentissages

Comme le hibou, l’enfant construit ses connaissances dans l’action. C’est

Page 84

lui l’acteur principal de ses apprentissages, d’où l’importance de lui faire prendre conscience de ce qu’il est capable de faire.

Afin de donner à l’évaluation un caractère constructif et d’en faire un moyen qui augmente l’estime de soi de l’apprenant, nous engageons l’enfant dans une prise de conscience de ce qu’il est capable de faire, d’où la bulle au-dessus de la tête du hibou : «Je suis capable de…»

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

La quatrième partie

41


À l’aide de la «grille-hibou», l’enfant se rend compte des apprentissages qu’il a faits en utilisant son P’ ti t jou rnal puisqu’il participe activement à l’évaluation de ceux-ci.

Toujours dans un contexte où l’enfant agit, lui faire observer ce qu’il réussit à faire seul : découper les logos, les coller de gauche à droite dans l’ordre, reconnaître son prénom écrit, nommer le jour de la semaine, etc. - Cocher l’élément d’apprentissage observé. - Inviter l’enfant à colorier les parties chiffrées de son hibou qui correspondent aux connaissances évaluées, identifiées par un crochet. Annexe 7 - Coup d’œil

sur mes apprentissages Page 85

- Si l’enfant n’a pas encore acquis la connaissance observée, lui proposer

de relever ce défi en traçant un astérisque à la fin de l’énoncé de l’apprentissage.

- Par la suite, lorsque l’enfant sera prêt à démontrer qu’il a acquis cette connaissance, lui demander de vous en informer.

- Après vérification, lui faire colorier la partie chiffrée de son hibou correspondant à l’élément évalué.

- Ainsi, l’enfant pourra colorier son hibou au rythme de ses apprentissages. Les rendez-vous

Lors des rendez-vous avec l’enfant, à l’aide des informations consignées sur la

«grille-hibou», il est facile pour l’enseignante de lui faire prendre conscience de ce qu’il est capable de réaliser et des progrès qu’il a faits.

Bien que ces grilles ne puissent être utilisées telles quelles lors des communi-

cations écrites avec les parents, elles peuvent servir à mieux informer ces derniers lors des rencontres. On pourra alors leur donner, à partir de la grille, des explications sur la façon concrète dont se font les apprentissages et

illustrer, à l’aide des différentes informations consignées, comment l’enfant a progressé, sur quoi il doit travailler, etc. C’est à ce moment que

Mon p’tit journal, construit par l’enfant au jour le jour, devient une source

d’information inestimable qui fournit des exemples concrets des réussites et des progrès de l’enfant.

42

La quatrième partie

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


Enrichi des autres productions de l’enfant, Mon p’tit journal prend l’allure

d’un portfolio et illustre concrètement la progression de l’enfant dans son

développement global.

De cette façon, les parents et l’enfant lui-même pourront apprécier le chemin parcouru et comprendre que tous les aspects du développement global sont interreliés.

Grille d’observation des apprentissages

La «Grille d’observation des apprentissages» pour la classe servira unique-

ment à se donner une vue d’ensemble des apprentissages des enfants. Loin de nous l’idée qu’il faille remplir une grille pour chacun des enfants. À l’occasion, elle peut aider à mieux identifier les besoins d’intervention par rapport à un enfant ou pour lui donner un nouveau défi (Annexe 8).

Grille d’observation des apprentissages POUR LA CLASSE Nom des enfants

LÉGENDE

  

Élément observé Élément acquis Élément non acquis Gestes et connaissances 1. Je découpe des logos. 2. Je colle des logos. 3. Je trace les logos des activités. 4. Je nomme les parties de mon corps. 5. J’associe le bon symbole à l’activité. 6. J’associe le nom de la journée au picto. 7. Je reconnais mon prénom. 8. Je connais ma date de naissance. 9. Je nomme les membres de ma famille.

10. Je prends soin de Mon p’tit journal. 11. Je reconnais les objets qui m’appartiennent. 12. J’associe un objet à une forme géométrique. 13. Je nomme les moments de la journée. 14. Je situe les logos dans l’espace. 15. J’écris de gauche à droite. 16. Je reconnais des mots. 17. Je reconnais des lettres. 18. J’écris mon prénom. 19. J’écris des mots. 20. Je connais mon adresse. 21. Je connais mon numéro de téléphone. 22. Je transmets les messages. 23. J’utilise Mon p’tit journal adéquatement. 24. Je nomme les jours de la semaine. 25. Je nomme les saisons. 26. J’utilise les mots : hier, aujourd’hui, demain. 27. Je connais des chiffres. 28. J’écris des chiffres.

Annexe 8 Grille d’observation des apprentissages

86

© Éditions L'artichaut, Rimouski, 2012

Mon p’tit journal

Annexe 8 - Grille d’observation des apprentissages Page 86

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

La quatrième partie

43


Mon portrait

Les règles de sécurité Mes activités

Mes chouchous Nous deux

Chez le médecin

De bonnes habitudes Mon histoire préférée J’ai changé

Un souvenir des amis et amies Mon jeu préféré

Le certificat de Triloli

Des mots doux pour toi

44

La cinquième partie

LES ACTIVITÉS DE TRILOLI

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


LES ACTIVITÉS DE TRILOLI À la fin de chaque mois, Triloli propose une activité. Le titre de l’activité

annonce son contenu. • Mois

Septembre

Mon portrait

Page

12

Octobre

Les règles de sécurité

24

Décembre

Mes chouchous

44

Novembre

Mes activités

Janvier

Nous deux

Mars

De bonnes habitudes

Février Avril Mai

Juin Juin

Juin Juin ■

Activités

Chez le médecin

Mon histoire préférée J’ai changé

34 56 66 76 86 98

Un souvenir des amis et amies

108

Le certificat de Triloli

110

Mon jeu préféré

Des mots doux pour toi

109 111

Septembre

Mon portrait

Cette activité offre à l’enfant l’occasion de se dessiner et de conserver ce dessin. Par la suite, réaliser l’activité «Je grandis» avec le groupe d’enfants. Ceux-ci peuvent comparer leur poids, leur taille.

C’est aussi l’occasion de faire prendre conscience aux enfants de l’importance de garder leur corps en santé pour bien grandir. ■

Les règles de sécurité

En compagnie de leur ami Triloli, les enfants pourront découvrir des com-

portements sécuritaires et tenter de les mettre en pratique au quotidien

Octobre

dans diverses situations : à la maison, dans l’autobus, dans la rue, à bicyclette, etc...

Lors de la causerie du matin, inviter les enfants à identifier des situations où leur

sécurité peut être mise en péril. L’accent sera mis sur la prévention des dan-

gers et des comportements à risque, afin de responsabiliser les enfants et de les amener à prendre progressivement en charge leur sécurité personnelle. © Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

La cinquième partie

45


Novembre

Mes activités

Amener les enfants à découvrir l’importance de l’activité physique pour grandir en santé. À l’exemple de Triloli, amener les enfants à raconter les

activités qu’ils aiment faire pour se détendre et à parler de leur sport préféré.

Décembre

Mes chouchous

Les enfants aiment parler des personnes qui leur sont chères, de leur animal préféré, des sports qu’ils pratiquent, de leur jouet favori et de leurs chouchous.

Cette activité a pour objectif d’amener les enfants à exprimer leurs préférences et à faire connaître leurs goûts.

Nous deux

Lors de la causerie, amener les enfants à exprimer leurs sentiments d’amitié Janvier

envers une personne qu’ils aiment bien et à expliquer pourquoi ils ont choisi

cette personne. Par la suite, les inviter à se dessiner avec cette personne. Ils pourront ensuite présenter leur production aux autres enfants de la classe.

Chez le médecin

Cette activité est une belle occasion pour inviter les enfants à parler de leurs

petits bobos et de prendre conscience de l’importance d’aller chez le médecin et chez le dentiste au moins une fois par année.

Amener les enfants à verbaliser leurs craintes face à la maladie.

Février

De bonnes habitudes

En compagnie de Triloli, les enfants peuvent découvrir l’utilité d’acquérir

dès leur jeune âge de saines habitudes de vie et commencer à les mettre en pratique au quotidien.

Au cours des discussions, différents sujets seront exploités : l’alimentation, le sommeil, l’hygiène, l’activité physique et l’habillement. 46

La cinquième partie

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


Ainsi, les enfants pourront se questionner sur leurs habitudes de vie, exercer leur jugement critique et recueillir de l’information sur les conséquences

Mars

de leurs habitudes sur leur santé. ■

Mon histoire préférée

L’exploitation de la littérature enfantine occupe une place de choix à la maternelle. Ainsi, au quotidien, l’enfant s’ouvre à la culture et fait des liens

entre la langue orale et la langue écrite. Le goût de la lecture, c’est un goût qui se partage. Progressivement, il sera invité à découvrir des livres de toutes sortes et il prendra plaisir à raconter les histoires à partir des illustrations.

Voici une occasion pour l’enfant de choisir l’une de ses histoires préférées et de la dessiner. Par la suite, il la présentera aux autres enfants. L’inviter à signer sa production.

- Faire prendre conscience à l’enfant de l’utilité de savoir reconnaître et

Avril

écrire son prénom pour mieux s’organiser, pour retrouver ses choses, pour identifier ses productions. Il apprend à écrire son prénom parce que c’est utile, parce que cela a du sens. D’ailleurs, à la fin de l’année, l’enfant aura l’occasion d’écrire son nom dans le P’ti t jou rnal de ses camarades à la page «Un souvenir des amis et amies». ■

J’ai changé

L’enfant se dessine et compare son dessin avec celui du mois de septembre. - Lui faire verbaliser en quoi sa façon de se dessiner a changé. Souvent, des

commentaires tels que «Je mets plus de couleurs», «Je dessine mieux», «Je suis fier de moi» surgissent spontanément et, naturellement, accompagnés d’un grand sourire.

Mai

- Amener l’enfant à prendre conscience des changements que son corps

a vécus. Il pourra se rendre compte qu’il a grandi de 3 cm, qu’il a perdu 2 dents…

- Inviter les parents à profiter de cette circonstance pour valoriser leur enfant. C’est une bonne occasion pour lui de développer l’estime de soi.

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

La cinquième partie

47


Juin

Un souvenir des amis et amies

Voici une occasion de plus de donner du sens à l’écrit. Quel plaisir d’écrire

son nom et de recevoir la signature de tous les enfants de la classe en souvenir de cette année passée ensemble à la maternelle! Signer pour se rappeler, pour laisser des traces...

Juin

Mon jeu préféré

Après avoir évoqué avec eux de bons moments vécus ensemble au cours

de l’année, inviter les enfants à représenter ceux qui ont été les plus signifiants pour eux.

Demander aux enfants d’émettre des suggestions et leur laisser choisir la façon de laisser des traces de ces bons moments (dessins, photos, pictogrammes, mots…).

L’enseignante peut aussi apporter quelques suggestions. L’important, c’est de laisser place à la créativité.

Juin

Le certificat de Triloli

Il s’agit d’un mot de félicitations à l’enfant pour le travail et les efforts

fournis tout au long de l’année scolaire. Écrire le prénom de l’enfant sur la ligne en haut du message.

Juin

Des mots doux pour toi

Il est important de fournir des démarches à l’enfant pour qu’il réussisse cer-

taines activités. Après un échange collectif sur la procédure de réalisation d’une carte, l’enfant pourra exprimer sa gratitude à son enseignante pour cette merveilleuse année.

C’est une occasion de plus pour travailler «l’émergence de l’écrit» et amener l’enfant à écrire pour de vrai. 48

La cinquième partie

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


DOCUMENTS PUBLICS MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION (2003). Programme de formation de l’école québécoise, Éducation préscolaire. Enseignement primaire, Québec, Gouvernement du Québec. MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION (2002). L’évaluation des apprentissages au préscolaire et au primaire, Cadre de référence, Direction générale de la formation des jeunes, Québec, Gouvernement du Québec. MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION (2002). La maternelle, Montréal, Université du Québec à Montréal, Service de l’audiovisuel. MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION (2010-2011). Programme d’apprentissage à temps plein de la maternelle et du jardin d’enfants (version provisoire), Ontario, Gouvernement de l’Ontario. MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA CULTURE (2002). Qu’apprend-on à l’école maternelle? Les nouveaux programmes, Paris, Éditions CNPP/XO.

La bibliographie

BIBLIOGRAPHIE

OBSERVATOIRE NATIONAL DE LA LECTURE (1998). Apprendre à lire au cycle des apprentissages fondamentaux (GS-CP-CEI), Paris, CPNDP, Éditions Odile Jacob.

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

49


VOLUMES ANGERS, Pierre et Colette BOUCHARD (1984). La mise en œuvre du projet d’intégration, Montréal, Éditions Bellarmin. BARTH, Britt-Mary (1987). L’apprentissage de l’abstraction : méthode pour une meilleure réussite à l’école, Paris, Éditions Retz. BELLAVANCE, Claudine (2001). Triloli, le petit lutin, Rimouski, Éditions L’artichaut. BERBAUM, Jean (1991). Développer la capacité d’apprendre, Paris, Éditions sociales françaises. CHARMEUX, Éveline, M. GRANDATY, F. MONIER et D. PANTEIX (1991). Combinatoires et compétences langagières dans les apprentissages premiers de la lecture, Toulouse, Éditions SEDRAP. CHARTRAND, Anne-Marie, Christiane CLESSE et Jean HÉBRARD (1997). Lire/Écrire 1 : entrer dans le monde de l’écrit, Paris, Éditions Hatier. CHAUVEAU, Gérard (1997). Comment l’enfant devient lecteur, Paris, Éditions Retz. DANIEL, Marie-France (1997). La philosophie et les enfants, Montréal, Éditions logiques, Bruxelles, De Boeck. DAUMAS, Micheline (1997). Lire et écrire avant le CP, Paris, Éditions RETZ. DEBRAY, Rosine (1989). Apprendre à penser, le programme de R. Feurstein : une issue à l’échec scolaire, Paris, Éditions Eshel. DESROSIERS, Lise (2001). Les Silhouettes-surprises, Rimouski, Éditions L’artichaut. DEVANNE, Bernard (1982). Lire et écrire : des apprentissages culturels, Paris, Éditions Armand Colin. DOLY, Anne-Marie (1996). Mieux enseigner, mieux apprendre à l’école : Métacognition et médiation, Clermont-Ferrand, CRDP d’Auvergne. DOLY, Anne-Marie (1994). Profession professeur : Problèmes d’apprentissage, Problèmes d’enseignement, Enseigner pour que les élèves apprennent, Clermont-Ferrand, CRDP d’Auvergne. DUCLOS, Germain (2001). L’estime de soi : un passeport pour la vie, Montréal, Hôpital Sainte-Justine. FLORIN, Agnès (1995). Parler ensemble à la maternelle, Paris, Éditions Marketing. 50

La bibliographie

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


GIASSON, Jocelyne (2011). La lecture - Apprentissage et difficultés, Montréal, Éditions Gaëtan Morin/Chenelière Éducation. GIASSON, Jocelyne (1995). De la théorie à la pratique, Québec, Éditions Gaëtan Morin. GOUPIL, Georgette (1998). Portfolio et dossiers d’apprentissage, Montréal, Éditions Chenelière/Mc Graw-Hill. GOUPIL, Georgette et Guy LUSIGNAN (1993). Apprentissage et enseignement en milieu scolaire, Québec, Éditions Gaëtan Morin. JOLIBERT, Josette, Catherine CRÉPON et le Groupe de recherche d’Ecouen (1991). Former des enfants lecteurs de textes, Tome 2, Paris, Éditions Hachette. LA GARANDERIE, Antoine de (1991). La motivation : son éveil, son développement, Paris, Centurion. LA GARANDERIE, Antoine de (1990). Pour une pédagogie de l’intelligence, Paris, Centurion. LASNIER, François (2000). Réussir la formation par compétences, Montréal, Guérin. MEIRIEU, Philippe (1995). La pédagogie entre le dire et le faire, Paris, Éditions sociales françaises. MEIRIEU, Philippe (1992). L’école mode d’emploi : des méthodes actives à la pédagogie différenciée, Paris, Éditions sociales françaises. MEIRIEU, Philippe (1991). Apprendre... oui, mais comment?, 8e édition, Paris, Éditions sociales françaises. MEIRIEU, Philippe (1990). Enseigner : scénario pour un métier nouveau, Paris, Éditions sociales françaises. MORAIS, José (1994). L’art de lire, Paris, Éditions Odile Jacob. MORIN, Jocelyne (2002). La maternelle, Histoire, fondements, pratiques, Boucherville, Éditions Gaëtan Morin. PERRENOUD, Philippe (1998). Construire des compétences dès l’école, Paris, Éditions sociales françaises. POTHIER, Béatrice (1996). Comment les enfants apprennent l’orthographe : diagnostic et propositions pédagogiques, Paris, Retz/Nathan. © Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

La bibliographie

51


POULIN, Geneviève et Nancy RICHARD (2002). La maternelle, un jeu d’enfants!, Montréal, Éditions CEC inc. SCALLON, Gérard (2004). L’évaluation des apprentissages dans une approche par compétences, Montréal, ERPI. SMITH, Franck (1979). La compréhension et l’apprentissage : un cadre de référence pour l’enseignement, Montréal, Éditions HRW. TARDIF, Jacques (1999). Le transfert des apprentissages, Montréal, Éditions Logiques. THÉRIAULT, Jacqueline (1996). J’apprends à lire... Aidez-moi!, Montréal, Éditions Logiques. VYGOTSKY, L.-S. (1985). Pensée et langage, traduit par F. de Sève, Paris, Messidor/Éditions Sociales. ARTICLES BELLAVANCE, Claudine (2001). «Le projet. Les châteaux», L’apprentissage par projets de Lucie Arpin et Louise Copra, Montréal, Éditions Lachenelière, chapitre 8, p. 200-208. BELLAVANCE, Claudine (2001). «Vivre des projets à l’éducation préscolaire? Bien sûr… Et pour l’enfant, un éventail d’apprentissages», AQEPVivre le primaire, p. 65, 66. CHARRON, Richard (1990). «Apprendre à apprendre», Vie pédagogique, n° 68, p. 4-7. DAUMAS, Micheline (1992). «Entrer de plain-pied dans l'écrit : de la petite section au collège», L'école maternelle française, n° 1, p. 21-30. JALBERT, Pierrette (1998). «Le portfolio : de la théorie à la pratique», Québec français, n° 111, p. 37-40. NOISEUX, Gilles (1985). «L’expérience d’apprentissage et l’acte pédagogique», Prospectives, p. 10-19. RIOUX, Gilles (2000). «Point de vue sur la pédagogie du jeu», Vie pédagogique, n° 114, p. 9-12. SCALLON, Gérard (2001). «Quoi évaluer?… Quelle question!», Vie pédagogique, n° 120, p. 20-23. TARDIF, Jacques (1993). «Pour un enseignement de plus en plus stratégique», Québec français, n° 89, p. 35-39. 52

La bibliographie

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


Triloli, le pantin

Annexe 2

Chanson

Annexe 3

Cabanes à oiseaux

Annexe 4

Modèle agrandi d’une journée

Annexe 5

Les pictogrammes

Annexe 6

Les étiquettes

Annexe 7

Coup d’œil sur mes apprentissages

Annexe 8

Grille d’observation des apprentissages

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

53

Les annexes

Annexe 1


Triloli, le pantin Matériel à prévoir

■ Assemblage de Triloli

• Du carton ou un autre

• Réunir la tête et le corps en plaçant le col par-dessus la chemise*.

• Des ciseaux

• Fixer le bras gauche à l'avant du corps.

matériau rigide

• Des crayons à colorier ou de la peinture

• 5 attaches parisiennes

d’environ 2,5 cm (1 pouce)

• Placer les trois autres membres aux points indiqués, à l'arrière du corps.

* Toujours placer la tête des attaches parisiennes au recto.

Annexe 1 Triloli, le pantin

54

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


Partons avec Triloli!

(Sur l’air de : À Saint-Malo, beau port de mer)

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

55

Annexe 2 Chanson


s

e

m e br t p e

Annexe 3 Cabanes à oiseaux

56

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


o

b o t re c

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

57

Annexe 3 Cabanes à oiseaux


n

e

m br e v o

Annexe 3 Cabanes à oiseaux

58

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


d

e

m e b c r é

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

59

Annexe 3 Cabanes à oiseaux


v i e n r a j

Annexe 3 Cabanes à oiseaux

60

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


r i e v r é f

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

61

Annexe 3 Cabanes à oiseaux


mars

Annexe 3 Cabanes à oiseaux

62

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


a vril

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

63

Annexe 3 Cabanes à oiseaux


mai

Annexe 3 Cabanes à oiseaux

64

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


juin

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

65

Annexe 3 Cabanes à oiseaux


e l l i t u j

Annexe 3 Cabanes à oiseaux

66

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


aout

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

67

Annexe 3 Cabanes à oiseaux


Annexe 4 Modèle agrandi d’une journée

68

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

69

Annexe 4 Modèle agrandi d’une journée


lundi

mardi

Annexe 4 Modèle agrandi d’une journée

70

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


mercredi

jeudi

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

71

Annexe 4 Modèle agrandi d’une journée


vendredi

Annexe 4 Modèle agrandi d’une journée

72

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


bricolage

dessin

peinture

modelage

jeux

ordinateur

coin maison

coin lecture

lettres et chiffres

coin d’écoute

sciences

casse-tête

marionnette

jeu de table

collation

éducation physique

récréation

bibliothèque

danse

musique

activité du jour

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

73

Annexe 5 Les pictogrammes


Annexe 5 Les pictogrammes

74

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

75

Annexe 5 Les pictogrammes


Annexe 5 Les pictogrammes

76

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

77

Annexe 5 Les pictogrammes


Annexe 5 Les pictogrammes

78

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

79

Annexe 5 Les pictogrammes


Annexe 5 Les pictogrammes

80

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

81

Annexe 5 Les pictogrammes


Annexe 5 Les pictogrammes

82

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


1

septembre

vendredi

3

octobre

mardi

mercredi

5

avril

mercredi

vendredi

février

hiver

2 4

mai juin

jeudi lundi

automne

6

décembre

8

novembre

printemps

10

mars

Triloli

7 9

janvier

lundi

mardi jeudi

été

congé congé congé congé congé congé congé congé congé congé Annexe 6 Les étiquettes

Étiquettes autocollantes (modèle #05267 «Avery»)

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


Coup d’œil sur mes apprentissages DÉVELOPPEMENT SENSORIMOTEUR

DÉVELOPPEMENT LANGAGIER

1

Je découpe des logos.

5

J’associe le bon symbole à l’activité.

2

Je colle des logos.

6

J’associe le nom de la journée au picto.

3

Je trace les logos des activités.

7

Je reconnais mon prénom.

4

Je nomme les parties de mon corps.

Je suis capable de...

10 11

1 3

2

LÉGENDE

4 12

Élément observé par l’enseignante.

5 L’enfant colorie la partie chiffrée du hibou correspondant à chaque apprentissage évalué qu’il a réussi.

13 6

14

7 8

9

DÉVELOPPEMENT AFFECTIF

Un défi à relever.

DÉVELOPPEMENT COGNITIF

8

Je connais ma date de naissance.

12

J’associe un objet à une forme géométrique.

9

Je nomme les membres de ma famille.

13

Je nomme les moments de la journée.

10

Je prends soin de Mon p’tit journal.

14

Je situe les logos dans l’espace.

11

Je reconnais les objets qui m’appartiennent.

Annexe 7 Coup d’œil sur mes apprentissages

84

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


Coup d’œil sur mes apprentissages DÉVELOPPEMENT SENSORIMOTEUR 1

DÉVELOPPEMENT LANGAGIER

J’écris de gauche à droite.

Je suis capable de...

2

Je reconnais des mots.

3

Je reconnais des lettres.

4

J’écris mon prénom.

5

J’écris des mots.

10 11

1 3

2

LÉGENDE

4 12 5

L’enfant colorie la partie chiffrée du hibou correspondant à chaque apprentissage évalué qu’il a réussi.

13 6

14

7 8

Élément observé par l’enseignante.

9

Un défi à relever.

DÉVELOPPEMENT COGNITIF DÉVELOPPEMENT AFFECTIF

10

Je nomme les jours de la semaine.

6

Je connais mon adresse.

11

Je nomme les saisons.

7

Je connais mon numéro de téléphone.

12

J’utilise les mots : hier, aujourd’hui, demain.

8

Je transmets les messages.

13

Je connais des chiffres.

9

J’utilise Mon p’tit journal adéquatement.

14

J’écris des chiffres.

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal

85

Annexe 7 Coup d’œil sur mes apprentissages


Grille d’observation des apprentissages LÉGENDE

✔ ✚ ●

Élément observé Élément acquis Élément non acquis

Nom des enfants

POUR LA CLASSE

Gestes et connaissances 1. Je découpe des logos. 2. Je colle des logos. 3. Je trace les logos des activités. 4. Je nomme les parties de mon corps. 5. J’associe le bon symbole à l’activité. 6. J’associe le nom de la journée au picto. 7. Je reconnais mon prénom. 8. Je connais ma date de naissance. 9. Je nomme les membres de ma famille. 10. Je prends soin de Mon p’tit journal. 11. Je reconnais les objets qui m’appartiennent. 12. J’associe un objet à une forme géométrique. 13. Je nomme les moments de la journée. 14. Je situe les logos dans l’espace. 15. J’écris de gauche à droite. 16. Je reconnais des mots. 17. Je reconnais des lettres. 18. J’écris mon prénom. 19. J’écris des mots. 20. Je connais mon adresse. 21. Je connais mon numéro de téléphone. 22. Je transmets les messages. 23. J’utilise Mon p’tit journal adéquatement. 24. Je nomme les jours de la semaine. 25. Je nomme les saisons. 26. J’utilise les mots : hier, aujourd’hui, demain. 27. Je connais des chiffres. 28. J’écris des chiffres.

Annexe 8 Grille d’observation des apprentissages

86

© Éditions L'artichaut, 2012

Mon p’tit journal


Sommaire •

L’introduction La facture de ce document

La première partie Démarrer l’année scolaire avec Mon p’tit journal

l, journa t i t ’ p Mon

La deuxième partie Septembre et les autres mois de l’année La troisième partie Le semainier

La quatrième partie L’animation progressive du semainier

La cinquième partie Les activités de Triloli

e favoris ment e p p o l e le dév tences é p m de co t perme et qui orer d’expl nts dif fére

il qui un out

aisir l p e L ndir a r g de à la rnelle e t a m

ines

.

ances

aiss e conn

d

La bibliographie

doma

Les annexes

ISBN 978-2-9229-9879-5 C.P. 613 Rimouski (Québec) G5L 7C5

Tél. : (418) 723-1554

Téléc. : (418) 725-4828 artichaut@editionslartichaut.com

Profile for artichaut éditions

Guide ptitjournal2013  

Un guide de gestion et d'animation pour une utilisation maximale de Mon p'tit journal axée sur le développement des compétences.

Guide ptitjournal2013  

Un guide de gestion et d'animation pour une utilisation maximale de Mon p'tit journal axée sur le développement des compétences.

Advertisement