Page 1

s avoi r NumÉro 1 - 2014

Foreign Rights

world


PHILOSOPHie / PHILOSOPHy Cet ensemble démontre la prodigieuse cohérence, en même temps que la remarquable précocité, de la philosophie de Clément Rosset : publiés entre 1968 et 2011, ces écrits offrent un panorama unique d’une œuvre les plus singulières de notre temps. Ils ont été réunis et présentés par Nicolas Delon et Santiago Espinosa, sous la supervision de Clément Rosset, qui les a revus pour la présente édition.

De Beckett à Astérix, de Hofmannsthal à Casanova, de Godard à Roussel, de Cioran à Deleuze, de Sartre au dandysme, de Schopenhauer aux vampires, il n’est rien qui échappe à l’attention philosophique, à la fois goguenarde et sérieuse, de Clément Rosset. Dans Faits divers, c’est cette inouïe diversité d’intérêts, ainsi que l’acuité supérieurement articulée de sa pensée qui se trouve, pour la première fois, présentée sous la forme libre de miscellanées. Si dans ce florilège de courts textes Clément Rosset se laisse aller à sa verve et à son humour, il s’agit aussi d’une véritable traversée des thèmes et obsessions sous-jacents à toute son œuvre : le réel, le double, l’illusion, la joie ou le tragique.

©Santiago Espinosa

2

Clément Rosset est une des grandes figures de la pensée française contemporaine. Parmi ses derniers ouvrages : L’invisible (Minuit, 2012 – Prix Procope), Récit d’un noyé (Minuit, 2012), Schopenhauer, philosophe de l’absurde (Puf, 2013).

Faits divers

Clément Rosset Collection « Perspectives Critiques » 280 pages • 20 € • Octobre 2013

Clément Rosset is one of the great figures of contemporary French philosophy. Among his recent publications: L’invisible (Minuit, 2012 – Prix Procope), Récit d’un noyé (Minuit, 2012), Schopenhauer, philosophe de l’absurde (Puf, 2013).

From Beckett to Astérix, from Hofmannsthal to Casanova, from Godard to Roussel, from Cioran to Deleuze, from Sartre to dandyism and Schopenhauer to vampires, nothing escapes the philosophical inspection – both facetious and serious - of Clément Rosset. In Faits divers (the French term for news items – generally local – of minor importance), it is the incredibly wide span of his interests, and the superbly articulated perceptiveness of his thoughts, that is presented for the first time in a selection of miscellaneous writings. In this florilegia of short texts, Clément Rosset gives

free rein to his verve and humour. But this is also an authentic crossing through the themes and obsessions underlying all his work: the real, the double, the illusion, the joyful and the tragic. The ensemble displays the prodigious coherence, as well as the remarkable precocity, of Clément Rosset’s philosophy. Published between 1968 and 2011, these writings offer a unique panorama of the work of one of the most singular thinkers of our times. They are selected and assembled by Nicolas Delon and Santiago Espinosa, under the directions of Clément Rosset, who has revised them for this edition.


PHILOSOPHie / PHILOSOPHy

Initiation à la philosophie pour les non-philosophes Louis Althusser

Pourtant, parmi les nombreux apports cruciaux d’Althusser au « moment philosophique des années 1960 », ce concept est peut-être celui à avoir été bénéficié du plus grand

succès, et à avoir été cause du plus grand nombre de malentendus. Moment de synthèse dans l’œuvre d’Althusser, instantané d’une des plus influentes philosophies de la seconde moitié du XXe siècle, Initiation… est donc aussi un manifeste pour la pensée à venir – une pensée dont le succès contemporain des enfants d’Althusser (de Rancière à Badiou, de Zizek à Balibar) manifeste assez la contemporanéité et l’urgence. Texte établi par Michael Goshgarian, et introduit par Guillaume Sibertin-Blanc.

©DR

En 1980, au sortir de la période la plus intensément politique de son œuvre et de sa vie, Louis Althusser décide de rédiger un manuel de philosophie qui serait enfin accessible à tous, sans préparation. Initiation à la philosophie pour les non-philosophes en est le résultat. Mais bien loin d’être un simple ouvrage de vulgarisation ou d’introduction, c’est en réalité un véritable précipité des thèses les plus fondamentales de sa propre pensée qu’offre Althusser. Entre cent autres considérations, nulle part ailleurs ne va-t-il aussi loin dans la distinction entre la philosophie et les autres pratiques ; nulle part non plus ne développe-t-il avec tant de détails le concept de « pratique » .

Louis Althusser a été une des figures capitales de la pensée française de la seconde moitié du XXe siècle. Parmi ses œuvres les plus célèbres : Montesquieu, la politique et l’histoire (Puf, 2003), Lire Le Capital (Puf, 2008), Sur la reproduction (Puf, 2011).

Collection « Perspectives Critiques » 392 pages • 21 € • Janvier 2014 Droits grecs et portugais (Brésil) déjà cédés

Louis Althusser was a key figure in French philosophy during the second half of the 20th century. Among his most famous works: Montesquieu, la politique et l’histoire (Puf, 2003), Lire Le Capital (Puf, 2008), Sur la reproduction (Puf, 2011).

In 1980, at the close of the most intensely political period in his work and in his life, Louis Althusser decided to write a philosophy textbook that would be accessible to all readers, even those without any previous preparation. Initiation à la philosophy pour les non-philosophes is the result. Far from being simply an introduction in the popular science style, it is in fact an authentic concentration of the most fundamental theses of Althusser’s own ideas. Among many other factors, nowhere else does he push the distinction between philosophy and other disciplines so far; or develop in such detail the concept of ‘practice’. However, among the many vital contributions

made by Althusser during the French ‘moment philosophique des années 1960’ – this concept was perhaps the most successful, and caused the greatest number of misunderstandings. Presenting a synthesis of Althusser’s work, this book provides a snapshot of one of the most influential philosophies of the second half of the 20th century and a manifesto for ideas to come – whose success with Althusser’s disciples (from Rancière to Badiou, from Zizek to Balibar) demonstrates their contemporaneity and urgency. Texts edited by Michael Goshgarian, introduced by Guillaume Sibertin-Blanc.

3

French Voices Award 2013

A Fordham University Press pour la traduction anglaise de

Citoyen Sujet Étienne Balibar

536 pages • 32,50 € Octobre 2011 Le comité a considéré que Citoyen sujet est sans doute son ouvrage le plus important, car même si Balibar a beaucoup écrit (et été traduit) dans les quinze dernières années, il n’avait pas encore proposé de véritable synthèse de sa pensée. Ce livre joue ce rôle à partir d’articles pour la plupart déjà publiés mais ici retravaillés et réarticulés en un ensemble cohérent et ambitieux. The committee found Citoyen sujet to be Balibar’s most important work. With this book, Balibar reworks his previously published articles in a coherent and ambitious synthesis of his ideas.


4

PHILOSOPHie / PHILOSOPHy Publié une première fois de manière confidentielle en 1990, ce court traité philosophique, plaidoyer inattendu en faveur d’un art à la fraîcheur et la puissance avérées est aujourd’hui rendu enfin lisible à tous, dans une édition revue, actualisée, corrigée, et bénéficiant d’une préface inédite d’Alain Badiou lui-même. Organisé en quatre-vingt neuf sections numérotées comme des aphorismes, l’ouvrage déploie, avec l’implacable rigueur et l’impeccable clarté qu’on connaît à l’œuvre de Badiou, un véritable « système du théâtre »,

en explorant les enjeux tant esthétiques, que politiques, pédagogiques ou encore ontologiques de notre monde contemporain.

Alain Badiou est l’une des plus grandes figures de la philosophie contemporaine. Son œuvre, lue et commentée dans le monde entier, compte une cinquantaine de titres, parmi lesquels, récemment, L’Aventure de la philosophie française (La Fabrique, 2012), Pornographie du temps présent et Le Séminaire Lacan (Fayard, 2013).

Rhapsodie pour le théâtre Alain Badiou

Collection « Perspectives Critiques » 128 pages • 12 € • Mars 2014 Droits anglais non disponibles

Alain Badiou is one of the great figures of contemporary philosophy. His work, read and commented throughout the world, amounts to about fifty titles, among them the recent L’Aventure de la philosophie française (La Fabrique, 2012), Pornographie du temps présent and Le Séminaire Lacan (Fayard, 2013).

First published in a limited edition in 1990, this short philosophical treatise – a surprising plea in favour of an art whose undisputed freshness and power is now clear to all – is at last made accessible in a revised, updated, corrected edition with a preface by Alain Badiou himself, published here for the first time. Organized in eighty-nine sections, numbered like aphorisms, the book deploys an authentic ‘system of the theatre’, exploring the aesthetic, political, pedagogical and ontological chal-

lenges of our modern world with the impeccable rigour and clarity we have come to expect from Badiou.


PHILOSOPHie / PHILOSOPHy

À quelles conditions la technique représentet-elle un progrès pour l’humanité ? En quoi, de l’éducation à la publicité, en passant par la culture en général, est-il possible de faire de la dimension technique de la société autre chose qu’une source d’aliénation ? En mettant en avant la question de la technicisation de

la société, entre progrès technique et souci écologique, Simondon nous rappelle le véritable sens de la technique : être, pour l’homme, la médiation vraie à la nature, le lien entre soi et le monde.

©DR

Les Puf ont entrepris une vaste entreprise éditoriale depuis octobre 2013 avec la réédition d’un célèbre cours donné à la Sorbonne par Simondon : Cours sur la perception (19641965). La série se poursuit avec ce volume inédit, intitulé Sur la technique, recueil d’une vingtaine de textes rédigés sur trente ans.

5

Gilbert Simondon (1924-1989), normalien et agrégé de philosophie, fut successivement professeur de philosophie au lycée de Tours (1948), puis de psychologie à la faculté de Poitiers (1955), à la Sorbonne (1963) puis à Paris V (après 1968).

Par le même auteur : Cours sur la perception (1964-1965) Gilbert Simondon 448 pages • 29 € Octobre 2013 Droits anglais déjà cédés

Sur la technique Gilbert Simondon

Hors collection 480 pages • 35 € • Janvier 2014

Gilbert Simondon (1924-1989), PhD, graduate of the Ecole Normale, was successively a teacher of philosophy in Tours (1948), Professor of Psychology at Poitiers University (1955), the Sorbonne (1963) then Paris Descartes University (after 1968).

In October 2013, Puf launched an ambitious editorial enterprise: to republish a famous course of lectures given at the Sorbonne University by Simondon: Cours sur la perception (1964-1965). The series continues with a previously unpublished volume entitled Sur la technique, a score of texts written over a period of thirty years. Under what conditions can technicity represent progress for humanity? Taking various aspects into consideration - from education to advertising, and culture in general - how is it possible to make the technical dimen-

sion of society something other than a source of alienation? By exploring the question of the technicisation of society, between technical progress and ecological concern, Simondon reminds us of the true meaning of technicity: for man to be the true mediation with nature, the link between self and the world.


6

PHILOSOPHie / PHILOSOPHy De quoi la révolution numérique est-elle la révolution ? Sur le plan de l’histoire, elle est une nouvelle révolution technique qui consiste en l’avènement du « système technique numérique ». Mais, sur le plan humain, elle est surtout une révolution philosophique qui modifie en profondeur nos structures perceptives. La révolution numérique est une nouvelle révolution « ontophanique », c’est-à-dire un ébranlement du processus par lequel l’être (ontos) nous apparaît (phaïnô) et, par suite, un remaniement de l’idée même que nous nous faisons de la réalité. Les appareils numériques modifient la qualité phénoménologique de notre être-au-monde et nous réapprennent à percevoir.

L’être et l’écran Stéphane Vial

Hors collection 336 pages • 20 € • Septembre 2014

foncièrement hybride, à la fois numérique et non numérique, en ligne et hors ligne, qui forme une seule et même substance continue. Aussi le design numérique joue-t-il un rôle essentiel dans notre capacité à rendre le monde habitable, c’est-à-dire à créer de l’être.

C’est pourquoi la prétendue différence entre le réel et le virtuel n’existe pas et n’a jamais existé. Nous vivons dans « l’ontophanie numérique », c’est-à-dire un environnement à phénoménalité numériquement centrée mais

Stéphane Vial est chercheur en design et philosophe du numérique. Docteur en philosophie de l’université Paris Descartes, il est actuellement professeur de philosophie à l’École Boulle et chercheur-enseignant à l’université Paris Panthéon-Sorbonne (Institut ACTE). Membre du conseil d’administration de l’Observatoire des mondes numériques en sciences humaines et du comité de pilotage de la revue scientifique Interfaces numériques, il a récemment été invité à présenter les idées de ce livre à la City University of New York (CUNY), lors de la conférence internationale Theorizing the Web 2013. Il est l’auteur d’un Court traité du design (Puf, 2010) et prépare actuellement le nouveau « Que sais-je ? » sur le design.

What exactly has been revolutionized by the digital revolution? From the historical viewpoint, it is a new technical revolution that consists of the advent of a ‘digital technical system’. But from the human viewpoint, it is above all a philosophical revolution that profoundly modifies our structures of perception. The digital revolution is a new and ‘ontophanic’ one, i.e. an alteration of the process by which the being (ontos) appears to us (phaino) and, consequently, an adjustment of our very idea of reality. Digital devices modify

the phenomenological quality of our being in the world and teach us to perceive anew. That is why the so-called difference between the real and the virtual does not, and never has, existed. We are living in a ‘digital ontophany’, i.e. an environment of digitally focused phenomenality that is deeply hybrid, both digital and nondigital, on-line and off-line, forming a single continuous substance. Hence digital design plays a key role in our capacity to make the world habitable, i.e. to create being.

Droits portugais (Brésil) déjà cédés

Having received a Ph.D. in Philosophy from the Paris Descartes University, Stéphane Vial is an Associate Professor of Design at the University of Nîmes (France) and a researcher at the ACTE Institute (Sorbonne Paris 1 University). Previously, he was a Professor of Philosophy at the École Boulle, a famous Paris-based school of art and design. His research is focused on Technology, Digital Age and Design and has been presented in several international conferences, in New York, Lisbon and Tokyo. His new book, «Being and Screen: How Technology Changes the Way We Perceive» will be published by Presses Universitaires de France in September, 2013. He is also the author of «Short Treatise on Design» (Puf, 2010), translated into Swedish, Korean and Chinese. Official website: www.stephane-vial.net


PHILOSOPHie / PHILOSOPHy

En finir avec la tolérance ? Adrien Candiard

Sommes-nous condamnés à ne croire qu’à moitié ? La prétention à la vérité, à la vérité religieuse surtout, n’est-elle pas source de violence et d’intolérance ? Depuis les Lumières, nous nous sommes habitués à considérer les vérités religieuses comme secondaires, subjectives, nécessairement irrationnelles. La tolérance, selon un modèle dont on aime retrouver les racines dans la mythique province d’al-Andalus, grâce à des penseurs comme Averroès, passerait par cette mise à l’écart des vérités religieuses, toujours dangereuses. C’est oublier un peu vite que l’Espagne médiévale, lieu de débats, de controverses, de disputes, mais aussi d’une véritable connaissance de l’autre, n’a justement cessé de chercher, avec passion, la vérité religieuse. Le respect n’y signifie jamais indifférence, mais au contraire discus-

sion, débat, raisonnement. C’est là que fut le secret vite oublié de sa légendaire tolérance. À l’heure des replis identitaires et des attitudes fidéistes, l’Europe voit son modèle de tolérance entrer en crise. Il y a urgence à faire rentrer les pensées religieuses dans le cercle de la discussion rationnelle dont on les a exclues un peu hâtivement. Il y a urgence à se souvenir de la leçon de l’Andalousie.

Né en 1982, Adrien Candiard, ancien élève de l’École normale supérieure (Ulm) et diplômé de Sciences po, est frère dominicain au couvent du Caire et membre de l’Institut dominicain d’études orientales (Idéo). Il est notamment l’auteur de la pièce Pierre et Mohamed.

Hors collection 108 pages • 12 € • Janvier 2014

Born in 1982, Adrien Candiard, graduate of the École normale supérieure (Ulm) and Sciences po in Paris, is a Dominican brother in the convent in Cairo and member of Idéo, (Dominican Institute for oriental studies). He is the author of a play, Pierre et Mohamed.

Are we condemned to only half believe? Isn’t the claim to possess the truth – especially religious truth – a source of violence and intolerance? Since the Enlightenment, we have become used to considering religious truths as secondary, subjective, necessarily irrational. Tolerance, according to a model that took root, or so we like to believe - in the mythical provinces of Al-Andalus, thanks to philosophers like Averroes – is achieved by seeking distance from religious truths, which are always hazardous. But aren’t we forgetting that Spain in the Middle Ages, a place of debate, controversies and disputes, but also of true knowledge of the other, never ceased to

search passionately for religious truth? Respect does not mean indifference; on the contrary – it implies discussion, debate and reasoning. That was the all-too-soon forgotten secret of medieval Spain’s legendary tolerance. At a time when people are withdrawing into national or religious identities and fideism, Europe sees its model of tolerance entering a period of crisis. Religious thinking must be urgently included in the circle of rational discussion, from which it was too hastily excluded. It is crucial that we remember the lesson of Andalusia.

7


8

histoire / history En Occident, les relations de la justice divine et des justices humaines sont passées par deux phases : les hommes ont d’abord cru possible de solliciter Dieu lui-même pour dénouer leurs causes puis ils ont répudié le jugement divin, entreprenant d’assumer seuls la fonction de juger. De ces transformations est née l’exigence d’une justice indépendante du pouvoir politique. Comment comprendre la sacralité qui entoure la pratique de la justice, l’écart qui s’est instauré entre deux manières de la rendre, l’anglo-saxonne et la continentale,

l’abîme qui la sépare de conceptions radicalement différentes de construction de l’État et de la justice qu’en proposent d’autres cultures, comme celle de la Chine, sans interroger l’histoire de ses rapports avec le sacré ?

Robert Jacob est juriste, directeur de recherche du CNRS, rattaché au laboratoire de médiévistique occidentale de Paris. Il est également professeur d’histoire du droit aux universités de Liège et Saint-Louis de Bruxelles.

La grâce des juges Robert Jacob

Hors collection 520 pages • 27 € • Mars 2014 Droits espagnols déjà cédés

Robert Jacob is a jurist, research director at the CNRS, with LAMOP (Laboratoire de médiévistique occidentale de Paris). He is also a Professor of the History of Law at the Universities of Liege and Saint-Louis in Brussels.

In the West, relations between divine justice and human justice have gone through two stages: men first thought it possible to solicit God himself to resolve their causes, then, rejecting divine judgement, they undertook the function of judging alone. From these transformations emerged the demands for a justice that is independent of political powers. If we do not explore the history of this relation with sacrality, how can we

understand the sacralization of all that concerns the practice of justice? Or the gap that has developed between the two ways of administering it, in English speaking countries and on the continent? Or the abyss that separates radically different conceptions of State and justice constructed by other cultures, such as China?


histoire / history Tout en racontant des histoires de vies extraordinaires, Salinero Gregorio révèle l’ampleur des désobéissances coloniales à la couronne de Castille et démontre que l’autorité péninsulaire y demeura fragile tout au long du XVIe siècle, au point de réviser l’idée de la formation précoce d’un nouvel empire ibérique. Loin de se réduire à un face à face entre Espagnols et Indiens, la conquête brouille tous les clivages et sécrète précocement une conscience politique créole. Entre misère des

émigrés et corruptions administratives, les personnages extraordinaires et les histoires de vies les plus rocambolesques abondent dans cette radiographie méticuleuse.

Gregorio Salinero, agrégé d’histoire et docteur de l’EHESS, a publié quatre essais historiques sur les relations de l’Espagne avec les Indes et l’histoire politique du XVIe siècle.

La trahison de Cortés Gregorio Salinero

Collection « Le nœud gordien » 344 pages • 29 € • Février 2014

Gregorio Salinero, PhD in History and Doctor of the EHESS, has published four historical essays on the relations between Spain and the Indias and the political history of the 16TH century.

As he recounts the most extraordinary life stories, Salinero Gregorio is also revealing the extent of colonial disobedience to the Crown in Castile, and showing how fragile the peninsular authority remained throughout the entire 16TH century, to the point of revising the idea of the early formation of a new Iberian Empire. Far from being a one-to-one confrontation between the Spanish and the Indians, the conquest blurs all cleavages, precociously em-

anating a Creole political awareness. Between the wretchedness of the emigrants and administrative corruption, extraordinary characters and fantastic life stories abound in this meticulous analysis.

9


10

histoire / history Censure, hypercroissance, corruption, instabilité sociale, maintien du parti unique : la République populaire de Chine est souvent présentée sous les traits d’un pays plus puissant et plus prospère, mais aussi plus agressif et répressif que jamais. Cet ouvrage a pour objectif de remettre en cause les paradigmes qui contribuent à cette vision manichéenne de la société chinoise.

La Chine en mouvements

À travers quelques phénomènes récents – le développement du journalisme d’investigation, l’essor du monde associatif et de la protestation sociale, l’évolution de la politique de l’enfant unique, le rôle joué par Internet –, il donne l’image d’une société complexe, dynamique et néanmoins traversée par des contradictions lourdes d’incertitude.

Dans ce cadre, le destin de la Chine ne dépend ni de l’influence d’une culture supposée éternelle, ni de lois historiques supposées incontournables, mais de la façon dont évolueront ces contradictions ?

Émilie Frenkiel est post-doctorante au CRESPPA Paris 8. Ancienne élève de l’École normale supérieure de Lyon et docteur de l’EHESS en études politiques. Ses recherches portent sur les intellectuels chinois, la réforme politique et les innovations institutionnelles dans les localités chinoises. Jean-Louis Rocca est directeur de recherche au CERIFNSP, professeur titulaire à l’IEP de Paris et ancien professeur à l’Université Tsinghua. Ses travaux actuels portent sur la stratification de la société chinoise et notamment sur l’émergence d’une nouvelle classe moyenne.

Émilie Frenkiel, Jean-Louis Rocca Collection « laviedesidées.fr » 110 pages • 8,50 € • Octobre 2013

Émilie Frenkiel is a post-doctoral researcher at CRESPPA, Paris 8. Graduate of the École normale supérieure in Lyon and Doctor of Political Science (EHESS), her research focuses on Chinese intellectuals, political reform and institutional innovations in Chinese localities. Jean-Louis Rocca is Research Director at the CERIFNSP, tenured Professor at the IEP in Paris and former Professor at the Tsinghua University. Currently, he is researching the stratification of Chinese society, especially the emergence of a new middle class.

Censure, hyper-growth, corruption and social instability, perpetuation of one-party rule: the People’s Republic of China is often presented as a more powerful and prosperous country than ever before, but also more aggressive and repressive. This book intends to call into question the paradigms that contribute to this Manichean vision of Chinese society. Citing some recent phenomena – the development of investigative journalism, the increase of associations and social protest, the evolution

of the one-child policy, the role played by the Internet – the authors evoke a complex, dynamic society traversed by contradictions that bode many uncertainties. In this context, the future of China does not depend on the influence of a supposedly eternal culture or apparently unalterable historical laws, but on how these contradictions will evolve.


PSYCHANALYSE / PSYCHoanalysis Pourquoi consacrer une enquête à la notion d’excitation en soi, saisie par la psychanalyse ? C’est qu’elle est aussi évidemment essentielle que chroniquement méconnue, en sa fonction, alors qu’elle est l’alpha – sinon l’oméga – de l’inconscient pulsionnel. Si elle balaie large dans ses manifestations, c’est bien comme « sexuelle » que l’excitation prend tout son relief, ce dont Freud prend acte de la façon la plus directe : « Toutes les excitations intenses produisent en même temps de l’excitation sexuelle. » Façon de suggérer que toute excitation de quelque intensité est sexuelle de surcroît et qu’il n’est d’excitation que par cet « appoint » du sexuel.

Ou que toute excitation paie tribut au sexuel, espèce de « droit de péage » qui engage l’économie inconsciente de l’excitation. Ne détiendrait-elle donc pas la clé du sexuel, in statu nascendi, à l’état natif et en sa forme brute ? Ou n’est-ce qu’un semblant d’origine ? Il y a en tout cas quelque chose d’« intraitable » dans l’excitation, qui met la psychanalyse même à l’épreuve.

Paul-Laurent Assoun, professeur à l’université Paris Diderot, est notamment l’auteur du Dictionnaire des œuvres psychanalytiques aux Puf.

L’excitation et ses destins inconscients Paul-Laurent Assoun

Hors collection 256 pages • 21 € • Octobre 2013

Paul-Laurent Assoun , is a Professor at the Paris Diderot University. Among his published works, Dictionnaire des œuvres psychanalytiques (Puf).

Why devote an investigation to the notion of excitement in itself, decrypted by the psychoanalyst? Because in its function, this notion is as clearly essential as it is chronically misunderstood; whereas it is the alpha – if not the omega – of unconscious drive. Although its manifestations may be wide-ranging, excitement takes on all its relief in the ‘sexual’ context, which Freud recognizes in the most explicit manner: ‘All intense excitement simultaneously produces sexual excitement.’ A way of suggesting that

all excitement of some intensity is also sexual, and that it is excitement only because of this sexual ‘supplement’. Or, that all excitement pays homage to the sexual, a sort of ‘toll fee’ that secures the unconscious economy of excitement. Consequently, could it not hold the key to the sexual, in statu nascendi, in its native state and primitive form? Or is this only the semblance of an origin? In any case, there is something ‘intractable’ about excitement, which puts even psychoanalysis to the test.

11


12

spiritualité / spiritualitY La méditation fait, depuis quelques années, une entrée remarquée en Occident. Son succès grandissant interroge. Faut-il n’y voir qu’une réponse au stress généré par nos sociétés contemporaines ? En revenant aux sources de cette pratique, en particulier aux textes du Bouddha, des moines du nord de la Thaïlande, des maîtres chinois ou japonais ou encore aux écrits des grandes universités monastiques du Tibet, Fabrice Midal nous invite à comprendre la richesse de la pratique méditative. Il explore aussi ses liens avec les différentes spiritualités. Il interroge surtout l’intérêt que lui portent la psychologie, la philosophie, les arts ou encore les

neurosciences. Il montre enfin en quoi, parce qu’elle incarne une autre entente de l’être humain, la méditation est une réponse à la crise des temps modernes.

Fabrice MidaL est philosophe et écrivain. Fondateur de l’École occidentale de méditation, il est l’auteur de nombreux ouvrages, dont Méditations. 12 méditations guidées pour s’ouvrir aux autres et à soi-même (Pocket/audiolib, 2011), Pratique de la méditation. Un regard plus clair sur votre vie et sur le monde (Le Livre de poche, 2012) et Frappe le ciel et écoute le bruit (Les arènes, 2014).

La méditation Fabrice Midal

Collection « Que sais-je ? » 128 pages • 9 € • Janvier 2014

Fabrice Midal is a philosopher and an author. Founder of the École occidentale de méditation, he has written many books, including Méditations. 12 méditations guidées pour s’ouvrir aux autres et à soi-même (Pocket/ audiolib, 2011), Pratique de la méditation. Un regard plus clair sur votre vie et sur le monde (Le Livre de poche, 2012) and Frappe le ciel et écoute le bruit (Les arènes, 2014).

Over the past few years, meditation has made a noticeable entry into the Western world. Its success raises a question: should we see it solely as a response to the stress generated by contemporary societies? By retracing the very sources of this practice, as far back as the writings of Buddha, of monks in Northern Thailand, of Chinese and Japanese masters and from the great monastic universities in Tibet, Fabrice Midal informs us

how rich the practice of meditation really is. He explores its links with different forms of spirituality, and analyses how psychology, philosophy, the arts and the neurosciences take an interest in meditation. Lastly, he demonstrates that because it incarnates another concept of the human being, meditation is a response to the crisis of modern times.


PSYCHOLOGIE / PSYCHOLOGY Isoler, discréditer, déconsidérer le travail rendu, intimider… Les moyens du harcèlement sont nombreux, leurs conséquences dramatiques. En 1998, la psychiatre et psychanalyste Marie-France Hirigoyen publiait un livre (Le Harcèlement moral : la violence perverse au quotidien) qui allait entraîner la première loi au monde pour contrer ce fléau.

conséquences ainsi que les réponses qui y sont actuellement apportées et en abordant la question des risques psychosociaux, enjeu majeur de santé publique, cet ouvrage fait un point inédit et indispensable sur l’un des fléaux de nos sociétés industrielles.

Que sait-on aujourd’hui sur le harcèlement au travail ? Quels en sont les effets sur les individus, leurs proches et la société ? Comment le punir ou le prévenir ? En décortiquant les mécanismes du harcèlement, ses origines et

Marie-France Hirigoyen, est psychiatre et psychanalyste. En 1998, elle publie Le harcèlement moral : la violence perverse au quotidien qui a, notamment, inspiré la loi française de 2002 sur le harcèlement.

Isolate, discredit, criticize output, intimidate… There are many ways of harassing someone, with tragic consequences. In 1998, psychiatrist and psychoanalyst Marie-France Hirigoyen published a book (Le Harcèlement moral : la violence perverse au quotidien) which would bring about the first law in the world against this blight.

and punished? By analysing the mechanisms of harassment, its origins, consequences and the solutions applied today, not forgetting the question of psychosocial risks – a major public health concern – this book casts a new and indispensable light on one of the scourges of our industrial societies.

Le harcèlement moral au travail Marie-France Hirigoyen Collection « Que sais-je ? » 128 pages • 9 € • Janvier 2014 Droits espagnols déjà cédés

Marie-France Hirigoyen is a psychiatrist and psychoanalyst. In 1998, she published Le harcèlement moral : la violence perverse au quotidien which inspired the French law of 2002 against harassment.

What do we know about harassment in the workplace today? How does it affect individuals, their families and society? How can it be averted,

13


14

PSYCHOLOGIE / PSYCHOLOGY En notre époque de grand désarroi affectif où les couples échouent les uns après les autres, l’urgence n’est-elle pas de retrouver le chemin durable d’une vie heureuse ensemble ? Psychanalyste, passionnée depuis toujours par la vie à deux, Fabienne Kraemer propose une méthode simple d’évaluation de la qualité de la relation dans le couple, reposant sur les piliers d’harmonisation que sont la complicité, l’amour, le respect et l’engagement. Appliquée à toutes les situations qui caractérisent la vie à deux : la sexualité, le dialogue, le quotidien,

la gestion des projets, des tâches ménagères, du temps, et de la famille, la vision innovante et résolument positive de l’auteur offre une nouvelle façon d’envisager le couple où le maître mot est le bonheur ensemble.

Fabienne Kraemer est médecin de formation. Psychanalyste depuis quinze ans, elle exerce actuellement à Paris.

Je prends soin de mon couple Fabienne Kraemer

Collection « Psychoguides » 296 pages • 18 € • Octobre 2013

Fabienne Kraemer was trained as a doctor. She has been a psychoanalyst for fifteen years, and now works in Paris.

In our times of great affective confusion, when couples break up one after the other, isn’t it urgent to find a way of building lasting happiness together? A psychoanalyst who has always been deeply interested in couples, Fabienne Kraemer suggests a simple method to assess the quality of the couple’s relationship, based on such pillars of harmonisation as complicity, love, respect and commitment.

Applied to all the situations that characterise life as a couple: sexuality, dialogue, daily life, managing projects, household tasks, time, family. The author’s innovating and resolutely positive vision presents a new way of understanding the couple, with mutual happiness as the key.


SOCIOLOGIE - SOCIOLOGY Comment comprendre et définir le numérique, cet objet, ce phénomène qui semble destiné à transformer notre quotidien et reconfigurer notre réalité ? Les dictionnaires restent un peu perplexes devant le numérique et dans leurs définitions ; ils ne désignent souvent que l’aspect étymologique et technique, un secteur associé au calcul, au nombre et surtout aux dispositifs opposés à l’analogique.

Qu’est-ce que le numérique ?

Dans notre usage toutefois, le numérique nomme bien autre chose. Sa problématique soulève une difficulté particulière et surtout inédite, qui est inhérente au numérique dans son déploiement actuel, mais une difficulté éclairante car elle est capable de nous permettre de mieux cerner cette complexité. Une difficulté à la fois épistémologique, institutionnelle et sociale donc, voire économique

et politique qui touche tous les secteurs publics ou privés. Si tous les aspects de nos vies sont affectés et que nous sommes contraints de repenser nos valeurs, ce n’est qu’un symptôme de la mutation globale portée par le numérique.

Milad Doueihi, titulaire de la Chaire de recherches sur les cultures numériques, Université Laval (Québec) est l’auteur de plusieurs ouvrages : Une histoire perverse du cœur humain, Le paradis terrestre. Mythes et philosophies. Solitude de l’incomparable. Augustin et Spinoza, La grande conversion numérique, suivie de Rêveries d’un promeneur numérique (2007, 2011), Pour un humanisme numérique (2011), L’Homme et l’Oiseau. La Fauconnerie (2014). Début 2014 paraîtra L’imaginaire de l’intelligence.

Milad Doueihi

Hors collection 64 pages • 7 € • Octobre 2013

Milad Doueihi holds the Chair of Digital Research and Cultures at Laval University (Quebec) and is a prolific author: Une histoire perverse du cœur humain, Le paradis terrestre. Mythes et philosophies. Solitude de l’incomparable. Augustin et Spinoza, La grande conversion numérique, suivie de Rêveries d’un promeneur numérique (2007, 2011), Pour un humanisme numérique (2011), L’Homme et l’Oiseau. La Fauconnerie (2014). L’imaginaire de l’intelligence forthcoming at the beginning of 2014.

How can we understand and define digital technology, the phenomenon that seems to be transforming our lives and rearranging our reality? Dictionaries are less than clear about the word in their definitions, often providing the etymological and technical aspects: a sector associated with calculation, numbers, stressing above all the opposition with analogue. In our usage, however, digital refers to other things. Its problematic raises a specific and totally new difficulty which is inherent to digital

technology in its deployment today. But it is an enlightening difficulty; one that permits us to identify the complexity. Hence the difficulty is epistemological, institutional and social, even economic and political, affecting all the private and public sectors. If every aspect of our lives is altered and we are obliged to rethink our values, this is only one symptom of the global mutation brought about by digital technology.

15


savoir n°1 - 2014

World

Editorial Director Ms Monique Labrune

Ms Maria VLACHOU Foreign Rights Manager vlachou@puf.com 33 1 58 10 31 55

Ms Alexandra PERNIN Departmental accounts pernin@puf.com 33 1 58 10 31 69

Ms Dominique reymond Press & Media Relations Manager reymond@puf.com 33 1 58 10 31 85

Translated by Ms Catherine MacMillan

www.puf.com

Conception Mr Laurent Marquès

Presses Universitaires de France 6, avenue Reille 75685 Paris cedex 14 FRANCE

Savoir world n°1  
Advertisement