Issuu on Google+

la part-Dieu 21

cv Boisvert02_Mise en page 1 16/11/12 16:28 Page1

Laurent BOISVERT

CONFIGURÉS AU CHRIST

9 782872 992294

Diffusion : cerf www.editionslessius.be

Laïcs associés et consacrés

la part-Dieu

ISBN : 978-2-87299-229-4

Illustration : © Marte Sonnet 2012 – Semblable et différent.

Franciscain canadien, professeur de théologie de la vie religieuse pendant vingt-cinq ans, Laurent BOISVERT a publié de nombreux ouvrages sur les vœux ainsi que sur les laïcs associés.

Configurés au Christ • Laurent Boisvert

D

e plus en plus de laïcs cherchent la perfection évangélique en nouant avec un institut religieux une relation particulière. Celle-ci leur permet de vivre de la spiritualité de cet institut et éventuellement de collaborer à sa mission. Certains d’entre eux vont plus loin, en s’engageant dans le célibat, voire dans la pauvreté et l’obéissance. C’est ce dernier type de consécration qui est ici approfondi. Sur quoi porte l’engagement d’un laïc associé à la pauvreté et à l’obéissance ? Quel est le motif de sa décision ? En quoi cet engagement affecte-t-il l’institut auquel le laïc est associé ? Ces questions concernent au premier chef les laïcs en recherche d’un lien fort avec un institut religieux, mais elles sont susceptibles d’intéresser aussi les religieux eux-mêmes.


Laurent BOISVERT

CONFIGURÉS AU CHRIST

Pauvreté et obéissance des laïcs associés et consacrés


DU MÊME AUTEUR

Le Laïcat consacré, un mode d’existence chrétienne, Montréal, Bellarmin, 2010. Charisme, spiritualité, mission : éléments d’un institut religieux partagés avec les laïcs, Montréal, Bellarmin, 2008. Personnes consacrées dans une association de fidèles, Médiaspaul, Montréal, 2007. Symbolisme nuptial et vie consacrée, Montréal, Bellarmin, 2006. Le Charisme : un visage évangélique à incarner et à manifester, Montréal, Bellarmin, 2004. Vivre la différence, Montréal, Bellarmin, 2002. Laïcs associés à un institut religieux, Montréal, Bellarmin, 2001. Les Charismes en vie consacrée, Montréal, Bellarmin, 2000. Thèmes de vie consacrée, Montréal/Paris, Bellarmin/Cerf, 1998. Le Célibat religieux, Montréal/Paris, Bellarmin/Cerf, 1990. La Consécration religieuse : consécration baptismale et formes de vie consacrée, Montréal/Paris, Bellarmin/Cerf, 1988. L’Obéissance religieuse, Paris, Cerf, 1985 (épuisé). La Pauvreté religieuse, Paris, Cerf, 1981.

© 2013 Éditions Lessius, 24, boulevard Saint-Michel, 1040 Bruxelles www.editionslessius.be La part-Dieu, 21 ISBN : 978-2-87299-229-4 D 2013/4255/1 Diffusion cerf


Préface

Le franciscain Laurent Boisvert publiait en 1981 son premier livre sous le titre La Pauvreté religieuse. Trente ans après voici son quatorzième, sur la pauvreté et l’obéissance des laïcs associés et consacrés. Son abondante production, publiée en france et au canada, traduite et bien diffusée, est consacrée à la vie religieuse dans sa forme canonique traditionnelle, et depuis une dizaine d’années, à sa « périphérie », des groupes et des situations en relation avec elle. en ce qui concerne la vie religieuse (ou « consacrée ») au sens strict, ses premiers livres en présentent et étudient, dans une perspective théologique et spirituelle, les éléments fondamentaux ; la triade : pauvreté, obéissance, célibat ; l’engagement ou la consécration. D’autres titres approfondissent des thèmes particuliers : le ou les charismes ; le symbolisme nuptial ; les dimensions de la vie religieuse. À partir des années 2000, l’auteur prend en considération le « maquis » de ce qu’on appelle « les communautés nouvelles » — il y en a plus de huit cents — où


10

Préface

se cherchent et s’expérimentent des formes inédites de ressemblances et de différences avec la vie religieuse classique, mais toujours en lien avec elle. ainsi, il publie un livre sur Les Laïcs associés à un institut religieux, un autre sur Les Personnes consacrées dans une association de fidèles, un troisième sur Le Laïcat consacré, un mode d’existence chrétienne, du fait de son engagement (vœu) au célibat. Dans la présente étude, il poursuit la réflexion sur l’engagement à la pauvreté et à l’obéissance dans la vie laïque associée et consacrée. Dans toutes ces études, il met en évidence la proximité et les différences de ces formes par rapport aux instituts de vie consacrée. cette énumération un peu sèche montre la fécondité de l’auteur et sa persévérance à étudier à fond les différents thèmes abordés. ce qui frappe à la lecture de cet ensemble, c’est en premier lieu la compétence théologique et la sensibilité spirituelle de l’écrivain, ainsi que ses solides connaissances des dimensions anthropologique et historique de la vie religieuse. Mais ce qui est rare en ce domaine, c’est qu’il combine cette première approche avec une compétence canonique étonnante, qui lui permet de clarifier, avec précision et limpidité, les distinctions qui s’imposent et que beaucoup ignorent : vœux publics – vœux privés ; associations de fidèles reconnues-approuvées ; associés à un institut – laïcs consacrés avec ou sans lien explicite avec quelque groupe, etc. Sa longue expérience de contacts avec la vie religieuse, son application à en étudier et à en préciser tous les éléments, sa sensibilité au monde d’aujourd’hui, font de l’auteur un des meilleurs connaisseurs de cette grande nébuleuse que constituent la vie religieuse et sa périphérie.


Préface

11

Le livre qu’il m’a demandé de préfacer me paraît être le couronnement de son œuvre. après avoir mis en lumière et approfondi toutes les dimensions de la vie religieuse, il a étudié de près deux groupes récents : les associés et les associations de fidèles. Le texte qui suit et le livre qui l’a précédé : Le Laïcat consacré…, abordent la situation des laïcs qui cherchent la perfection évangélique, à laquelle tous les chrétiens sont appelés, en se consacrant soit par le seul vœu de célibat soit en y ajoutant la pauvreté et l’obéissance. thaddée matura.


InTroDucTIon

La majorité des instituts de vie consacrée ont des associés, et leur nombre dépasse parfois celui de leurs membres1. certains associés s’engagent par un lien sacré à vivre la chasteté dans le célibat à cause et en vue du royaume2. cela constitue l’élément fondamental, suffisant et indispensable de cette consécration que Jean-Paul II qualifie de « nouvelle et spéciale3 », parce qu’elle suppose un appel nouveau et particulier. D’autres y ajoutent un engagement à la pauvreté et à l’obéissance. Dans une réflexion précédente, j’ai précisé la nature de la chasteté dans le célibat pour le royaume4, 1.¥La plupart des associés sont des laïcs. Peu nombreux sont les prêtres et les diacres. Dans ces pages je ne considère que les laïques. 2.¥La langue française distingue règne de Dieu et royaume de Dieu. Dans l’évangile, cette distinction tient au contexte dans lequel se trouve le terme : contexte abstrait (« Que ton Règne vienne, dans le notre Père »), contexte concret (« Le Royaume est semblable à un festin de noce »). on pourrait dire : le royaume est là où Dieu règne ; et Dieu règne là où existent l’amour et, avec lui, l’ensemble des valeurs évangéliques. 3.¥Jean-Paul II, exhortation apostolique Vita consecrata, 1996, 31d. 4.¥L. Boisvert, Le Laïcat consacré, un mode d’existence chrétienne, Bellarmin, 2010.


14

Introduction

vécue par ces fidèles. Dans les pages qui suivent, je considérerai leur engagement à la pauvreté et à l’obéissance. Du terme « laïc », la constitution dogmatique Lumen gentium du concile Vatican II (1964) donne deux définitions. Dans l’une, il s’agit d’un baptisé qui n’est pas clerc (43b5) ; dans l’autre, il s’agit d’un baptisé qui n’est ni religieux (consacré) ni clerc (31a). Le code de droit canonique a choisi la première définition (canon 207, 1), l’exhortation apostolique Vita consecrata a choisi la seconde. celle-ci est fondée sur la distinction des vocations existant dans l’église : « vocations à la vie laïque, au ministère ordonné et à la vie consacrée » (Vc 31c). c’est la définition que je retiens dans ces pages. Trois synodes ont fait « l’examen systématique des données particulières qui caractérisent les états de vie voulus par le Seigneur Jésus pour son église » (Vc 4b) : état des laïcs, état des ministres ordonnés, état des personnes consacrées (Vc 31d, 105c). Les fidèles laïcs qui s’engagent à la pratique effective et stable des conseils évangéliques de chasteté, de pauvreté et d’obéissance sont considérés comme des personnes « consacrées6 ». cela vaut aussi pour ceux qui vouent uniquement, mais de façon stable, le célibat pour le royaume7. Sur le plan théologique, leur consécration 5.¥La lettre qui accompagne le chiffre indique le paragraphe du numéro. 6.¥V. De Paolis, « Gli istituti religiosi », dans aa.Vv., Novità e tradizione nella vita consacrata, Àncora, 2004, p. 41. et S. recchi, « assunzione dei consigli evangelici e consacrazione di vita nelle associazioni », dans ibid., p. 204. 7.¥J’ai posé à Silvia recchi la question suivante : la personne qui s’engage par vœu privé (ou par un lien sacré correspondant) à vivre la chasteté dans le célibat pour le royaume peut-elle être considérée


Introduction

15

est fondamentalement identique à celle des membres des formes de vie consacrée officiellement approuvées par le Saint-Siège, bien que leur mode de vie ne soit pas reconnu par cette autorité comme nouvelle forme de vie consacrée. Les réflexions suivantes sont destinées d’abord aux fidèles laïcs associés à un institut de vie consacrée et engagés par vœu ou par un autre lien sacré à vivre la chasteté dans le célibat, la pauvreté et l’obéissance. Mais elles sont aussi destinées à ceux qui, ayant voué le célibat pour le royaume, se demandent s’ils devraient y ajouter la pauvreté et l’obéissance, sans oublier ceux qui vivent leur consécration en lien avec un institut, mais sans y être associés. elles peuvent également être utiles, du moins je l’espère, aux membres des instituts de vie consacrée8 qui s’interrogent sur la nature de cet engagement des laïcs, leur manière de le vivre et son impact sur l’institut auquel ils sont reliés. ce livre comporte quatre chapitres. D’abord, quelques réflexions sur l’utilisation du terme « vœu », l’importance et la fragilité du choix humain, les motivations fondamentales de la vie consacrée (chap. 1). comme personne consacrée ? Dans un courriel d’octobre 2011, elle m’a répondu : « une personne qui s’engage à vivre effectivement, même avec des engagements privés, la réalité des conseils évangéliques (surtout la chasteté dans le célibat) doit être considérée comme consacrée. […] au point de vue strictement canonique, il ne s’agit cependant pas de la vie consacrée institutionnelle que l’église reconnaît aujourd’hui seulement dans les formes prévues par le code, notamment la vie religieuse, les instituts séculiers, l’ordre des vierges et les ermites. » 8.¥Pour éviter les répétitions, j’inclus dans le terme « institut » les sociétés de vie apostolique, même si ce mot ne les désigne pas adéquatement.


16

Introduction

Suivent certaines précisions concernant la matière et l’objet du vœu de pauvreté, ce qui motive des fidèles laïcs à le faire et le témoignage qui en résulte (chap. 2). Viennent des considérations sur la matière et l’objet du vœu d’obéissance, les motifs et le témoignage de ceux qui le professent (chap. 3). enfin sont examinées la nature et la diversité du lien entre associés, associés consacrés, consacrés et instituts de vie consacrée (chap. 4). certaines réflexions de ce livre seront sans doute perçues comme des redites par les personnes qui sont depuis longtemps membres de l’une ou l’autre forme officielle de vie consacrée9. Mais pour les fidèles laïcs, qui ont une autre expérience de vie et à qui cet ouvrage est d’abord destiné, j’ai confiance en le fait qu’il les confortera dans leur engagement à vivre la pauvreté et l’obéissance, ou encore les aidera à prendre un tel engagement s’ils le désirent. c’est de cette confiance que ces pages sont nées. J’ai tenté d’exprimer leur contenu avec lucidité et simplicité. aux lecteurs et lectrices d’en juger.

9.¥familières des vœux « publics » de pauvreté et d’obéissance, ces personnes le sont-elles autant des vœux « privés » émis par des fidèles laïcs ?


TABLE DES MATIÈRES

Sigles ………………………………………………… 7 Préface, par Thaddée Matura

……………………… 9

Introduction ………………………………………… 13 Engagement devant Dieu …………………………… Vœux ……………………………………………… Choix ……………………………………………… Motivations …………………………………………

17 18 20 22

Vœu de pauvreté …………………………………… Matière …………………………………………… Objet ……………………………………………… Approbation …………………………………… Communauté de biens …………………………… Simplicité de vie ………………………………… Motivations humaines ……………………………… Motivations chrétiennes …………………………… Dépouillement ………………………………… Pauvreté matérielle ? …………………………… Liberté ………………………………………… Partage ………………………………………… Témoignage …………………………………………

27 27 30 31 32 33 36 37 37 38 39 42 43


92

Table des matières

Vœu d’obéissance …………………………………… Matière …………………………………………… Obéissance servile ……………………………… Obéissance adulte ……………………………… Objet ……………………………………………… Motivations humaines ……………………………… Motivations chrétiennes …………………………… Vie de Jésus ……………………………………… Enseignement de Jésus ………………………… Seigneurie de Dieu ……………………………… Témoignage …………………………………………

47 47 48 49 54 59 59 59 61 63 65

En lien avec un institut ……………………………… Nature du lien ……………………………………… Négativement …………………………………… Positivement …………………………………… Diversité du lien ……………………………………

69 69 69 73 80

Conclusion …………………………………………… 83 Table des matières …………………………………… 91


la part-Dieu 21

cv Boisvert02_Mise en page 1 16/11/12 16:28 Page1

Laurent BOISVERT

CONFIGURÉS AU CHRIST

9 782872 992294

Diffusion : cerf www.editionslessius.be

Laïcs associés et consacrés

la part-Dieu

ISBN : 978-2-87299-229-4

Illustration : © Marte Sonnet 2012 – Semblable et différent.

Franciscain canadien, professeur de théologie de la vie religieuse pendant vingt-cinq ans, Laurent BOISVERT a publié de nombreux ouvrages sur les vœux ainsi que sur les laïcs associés.

Configurés au Christ • Laurent Boisvert

D

e plus en plus de laïcs cherchent la perfection évangélique en nouant avec un institut religieux une relation particulière. Celle-ci leur permet de vivre de la spiritualité de cet institut et éventuellement de collaborer à sa mission. Certains d’entre eux vont plus loin, en s’engageant dans le célibat, voire dans la pauvreté et l’obéissance. C’est ce dernier type de consécration qui est ici approfondi. Sur quoi porte l’engagement d’un la��c associé à la pauvreté et à l’obéissance ? Quel est le motif de sa décision ? En quoi cet engagement affecte-t-il l’institut auquel le laïc est associé ? Ces questions concernent au premier chef les laïcs en recherche d’un lien fort avec un institut religieux, mais elles sont susceptibles d’intéresser aussi les religieux eux-mêmes.


Configurés au christ pauvreté et obéissance des laïcs associés et consacrés