Issuu on Google+


On the roads – le blog de

Tania Mouraud du 13 janvier au 4 fĂŠvrier 2009

Jannink


WEDNESDAY, FEBRUARY 04, 2009

LANDING

Ça y est. J’ai atterri. Bien dormi. Les demandes de RV, les appels, les mises au point pour les différentes expos à venir ont recommencé. J’ai même eu le temps de m’acheter une voiture pour remplacer sur Paris la mythique Mazda année 84 marron metallisée, style Kusturica, que je vais garder à la campagne. Continue ma musique et me prépare pour le concert du 21 février au Musée de la Chasse. Termine le fly aujourd’hui.

Posted by T.M. @ 12:44 PM


4 Comments : Carole said... Tania, Oui, il faut de nouveau s’envoler ! Elles sont belles ces photos. Je t’embrasse. 2:20 PM P. Petit said... slt sv RV rtl. b1 Koi 2 9 eske c l’orER de kiT le Kensas. lstomB mnt T trankil fo mnt tafer lStomB @+ 9:33 AM M-O said... Après l’envol, il est toujours question d’atterrissage, un bon atterrissage... C’est souvent étonnant ce que l’on peut voir de là-haut... Et la mythique Mazda part enfin dans le Berry... Tu l’as remplacée... Elle en a fait des kilomètres ! Quelle voiture, n’est-ce pas ? Et que de souvenirs ! Je t’embrasse. 10:57 AM Yann said... Hello Tania, J’espère que l’on verra une partie de tes tournages américains « in south of France » pour une exposition montpelliérainne l’hiver prochain... Vivement ! Amitiés. 10:57 AM TUESDAY, FEBRUARY 03, 2009

ENJOYING NIGHTS


Debout à 2.30 AM après quelques heures de sommeil. Les joies du retour. La météo prévoyait de la neige.


Nothing. Aucune fenêtre éclairée. Seule la lumière orangée des lampadaires. Silence ambiant impressionnant dans lequel résonne le cliquetis du clavier couplé au léger ronronnement continu (Pad ?) de l’ordinateur. Cela fait des années que je me dis que je devrais l’enregistrer. De temps en temps mon Iphone m’indique que je reçois un mail. Des USA ? Ouuiii. Posted by T.M. @ 2:49 PM 2 Comments : Julia said... Ah oui ! Des nappes sonores de ronronnement d’ordinateur ! Après tout c’est lui le nouvel instrument de musique... 11:38 PM P. Petit said... Suivre la flèche, c’est toujours le plus simple pour embarquer quand les heures de sommeil sont absentes. N.B. : seulement une seule flèche c’est plus pratique. 9:40 PM MONDAY, FEBRUARY 02, 2009

BLACKENING JETLAG


La ville est grise, sale, étriquée. Je ne suis ni ici ni là-bas. Flottante. J’ai envie de partir à la campagne, voir un peu d’horizon mais même là-bas, il n’y en a pas. La France... Au moins, il y a l’air. J’ai trouvé un cimetière à la place de mes géraniums. En mon absence, nonattended, ils avaient gelé. J’ai regardé ceux de la voisine d’en face qui a les plus beaux du quartier et j’ai fait


comme elle. J’ai tout coupé. J’ai téléphoné longuement avec A. qui vit dans une bulle sans se tenir au courant des moments historiques. J’ai été coupée net dans mon désir de communication. Vois J. tout à l’heure. N’ai pas eu envie de téléphoner à mon comptable. Passé deux heures à ouvrir et trier mon courrier. J’ai besoin d’espace. Heureusement, je commence le montage de Ad Infinitum, la vidéo sur les baleines que j’ai été filmer dans la baie de Baja au Mexique, il y a deux ans. Posted by T.M. @ 1:30 PM 3 Comments : Perrine said... Bienvenue Tania. Les géraniums refleuriront et moi il me tarde de voir Ad Infinitum. Bises. 4:04 PM Xacha said... Hello Tania, Eu ton message tout à l’heure à Tourcoing. Je repasse par Paris avant de repartir pour Marseille une semaine. Te rappelle à mon retour. Welcome back. 10:42 PM Emmanuelle Gibello said... Hello tania, Quelle belle aventure, quel plaisir de te lire presque tous les jours, une petite bulle de voyage, ça donne le sourire pour toute la journée. il m’est arrivé aussi pas mal d’aventures. Tu peux écouter « silence pour entendre autre chose... » sur http://myownspace.fr/836 À très vite pour un bon thé bien chaud et entendre tes aventures de vive voix. Je t’embrasse. 1:06 PM


SUNDAY, FEBRUARY 01, 2009

BACK HOME Pris de nombreuses photos pendant le voyage. Sinon, dans les transits j’ai travaillé sur mon ordinateur. Plus de conscience du temps. Fait-il jour ? Nuit ? Neige ? Chaleur ? Soleil ? Gris ? Suis arrivée à Paris via Kansas City-ChicagoLondon. Le vol Chicago-London a été assez mouvementé : de nombreux trous d’air pendant environ une heure.


Posted by T.M. @ 1:30 PM 4 Comments : Xacha said... Welcome back ! Have a good jetlag... Je pars une semaine pour Marseille, écrire... À bientôt. 10:15 PM FvP said... La phrase mythique de tous les expatriés « You know, back home... » 7:21 AM C. said... Le retour ! Après le tapis de nuage, c’est un tapis de neige qui vous attendait à Paris... La Terre, vue de coucou, c’est quand même quelque chose... Les photos sont superbes ! 11:46 PM Anonymous said... In the city of bliding lights... 9:35 PM


SATURDAY, JANUARY 31, 2009

AIRPORT LOUNGE J’attends mon vol pour Chicago. Mes bagages sont déjà enregistrés jusqu’à Paris. Dois passer la douane à Chicago. J’ai terminé ma Composition #3 ce matin à l’hôtel et l’ai envoyée à Berklee. J’arrive à Paris demain à 13h50 avec le décalage horaire, trois avions successifs, deux stop-overs dont l’un à Chicago, l’autre à Heathrow et deux sprints car le temps


de transit entre les avions est courtissime. J’adore les airports où maintenant on peut se « plugger » et aller sur Internet. Je dis souvent : « mon atelier est mon computer » et cela est de plus en plus vrai. Un immense plaisir de lire en temps réel les différents mails envoyés de France et des USA. Avec J.B., nous avons engagé une discussion fructueuse sur Composition #3. Posted by T.M. @ 7:27 PM 2 Comments : P. Petit said... Après avoir mené ton enquête dans le Kansas comme Truman Capote tu t’envoles pour l’Europe. Fini les grandes plaines et les bisons, fini les berges du Missouri et du Kansas ; retour sur les quais de Seine et promenade au square Croulebarbe. 10:47 PM Marie-Claire said... Les grands aéroports : ces hubs qui rendent tous les voyages possibles. C’est toujours pour moi une grande bouffée d’énergie juste avant un vol. Devant soi, le monde qui va et qui vient. 2:35 PM FRIDAY, JANUARY 30, 2009

ON THE WAY BACK J’ai fait toutes les valises, pris la voiture et direction airport sous


un ciel magnifique. J’ai repris le coucou. Cela me rappelle les avions Iraqi Airways lorsque je partais en Inde dans les années soixante. Nous mettions 17 heures car nous étions obligés de « refill ». Ils étaient juste un peu plus gros. J’ai l’impression que c’est le bruit qui soutient l’avion. Assez grisant. Je suis arrivée à Kansas City par un froid polaire. Les lacs sont gelés. Il fait un temps superbe. Ciel bleu / couchers de soleil, Chromo / Grandes étendues. Magnifique.


Posted by T.M. @ 2:31 PM 2 Comments : Amandine said... Le ciel est vraiment incroyable. Où que l’on soit il nous offre des scènes fantastiques. Et je voudrais aussi ajouter que c’est toujours un plaisir de lire ton blog chaque jour. Entre les partiels et les dossiers à rendre, il me permet de faire une pause. 7:36 PM Alexandra said... Les couleurs sont sublimes. Encore et toujours de la peinture. On imagine la première photo avec les autres Borderlands... 12:00 AM THURSDAY, JANUARY 29, 2009

WRAPPING UP Voilà. C’est le dernier jour plein à Manhattan. Demain Beecraft via Kansas City. Ce soir valises. Je suis un peu triste de laisser Fv. J’ai passé un super moment. Ce matin j’ai pris la voiture et suis allée dans la campagne à la recherche de photos. Les deux seules que j’aurais pu faire étaient impossible à réaliser car j’étais sur l’autoroute et ne pouvais m’arrêter. Le fleuve était à moitié gelé et charriait des blocs de neige en son milieu. Grandiose. L’autre une maison au milieu de nulle part avec 5 antennes-relais. Les étendues sont immenses, pas de forêt, peu d’arbres. Ils ont tous été plantés par les pionniers. Sinon que de l’herbe. Toujours cette sensation d’être dans un « cinema set ». Rencontré au bistrot une étudiante qui était hier à la conf. « you are Tania ? » Good to have feedback.


Posted by T.M. @ 7:55 PM

2 Comments : P. Petit said... « Dans les plaines du Kansas », belle bluette de Kansas : Dust in the wind. Était-elle chantée par les pionniers ? Je ne sais pas, mais si tu interroges le fleuve il te contera de belles histoires et comme il gèle il prendra tout son temps. 10:14 PM Marie-Claire said... Ah ! Ces photographies qui nous échappent... Se dire que seule la mémoire les grave quelque part à l’état d’émotions. 2:51 PM WEDNESDAY, JANUARY 28, 2009

ROOM 217


Je suis allée Room 217 pour faire une conférence sur mon travail. De 11.30 AM à 2.30 PM. À chaque place, un Mac Intel ! Les élèves étaient sympas. Ils ont posé des questions intéressantes. Il y avait un militaire dans la salle. Zoné plus ou moins sur le campus. Puis acheté des sweaters aux couleurs de KSU. Je pars après-demain. Tous les soirs et tous les matins à la même heure – 7.15 AM and PM – j’ai l’impression d’être en Inde avec les croassements de centaines de corbeaux qui arrivent de et repartent vers ????


Posted by T.M. @ 12:12 AM 2 Comments : P. Petit said... Merci pour le texte, maitenant j’identifie les corbeaux. Sont-ils les pointeurs du temps ou les nettoyeurs de la plaine ? KSU women’s... étrange image avec cette paille sur l’estrade. 9:32 PM Anonymous said... Les corbeaux sont toujours là et manifestent énergiquement leur présence. 7:25 AM TUESDAY, JANUARY 27, 2009

LIKE A ROLLING STONE

La salle des profs russes de mathématiques !


En dehors de Manhattan KS j’ai erré sous le froid (-12) et des petits flocons de neige. Ce soir je vais dans le resto chic de la ville et demain je fais une conférence sur mon travail au département Arts plastiques de l’Université. Je suis retournée au magasin de livres d’occasion et j’ai acheté The Fixer de Malamud dont j’aime énormément l’humour et The Dean’s december de Saul Bellow. J’ai reçu ma commande Tradition and Transgression de John Zorn et The Rest is noise de Alex Ross.


Posted by T.M. @ 9:18 AM 4 Comments : P. Petit said... La promenade entre les camions et la paille ne doit pas dépayser les profs de mathématiques russes qui s’entraînent pour affronter aux championnats du monde Vladimir Kramnik ou Wiswanathan Anand. Suite aux flocons de neige ils ne se rendront pas aux championnats, ils resteront dans le département de mathématiques pour étudier le comportement du fou quand il se déplace sur une diagonale. 1:01 PM T. Mouraud said... Richard Dembo (http://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_Dembo) m’a invité chez ses parents lorsque nous avions 20 ans. J’ai été impressionnée par le fait que sur les murs jaunes de sa chambre, il avait peint un écran blanc de format 2,55:1. Plus tard il est devenu cinéaste et a réalisé La Diagonale du fou avant d’être emporté par la maladie. 2:43 PM P. Petit said... L’histoire commença par un écran blanc sur un mur... elle continue avec pour compagnon le fou. 10:40 PM N. said... Tiens ! Encore des meules de foin ! Une nouvelle série d’American Borderlands ? 11:53 PM MONDAY, JANUARY 26, 2009

TOURING III Escapade donc en dehors de Manhattan. Il fait un froid polaire: -11 avec vent. Ressenti donc de ‑2O. Cette sensation tenace de circuler dans un film en Technicolor, alors que


dans l’espace urbain il s’agit plus de séries TV catégorie B. J’ai fini The King of fields. Étrange. Cours à la recherche d’un paquet de livres commandés sur Internet et égaré. Cela me fait visiter la ville ! J’ai mis à jour la première page de mon site et créé un blog Borderland.

Posted by T.M. @ 5:40 AM

2 Comments : P. Petit said... Les bisons disparaissent du paysage, il ne reste que l’enclos et leur circuit touristique dans Plumlee Ranch. Est-ce une maison qui suit le sens du vent ou un vestige des pionniers-ères ? 2:55 AM Perrine said... Quelles images ! Décor et voyage en même temps. La page Borderlands est superbe : les sensations éprouvées devant ces photos sont multiples. J’écrirai dessus. Bises. 10:21 AM


SUNDAY, JANUARY 25, 2009

TOURING II « Certainly your trip was marvellous » « Well, I survived and had stories to tell »

K. m’a dit : « Look at this americana ». Je cherchais partout et ne voyais rien. Il m’a expliqué que les gamins s’exerçaient à tirer avec des balles réelles sur les « signs » qu’ils trouvaient.


Posted by T.M. @ 8:51 AM


1 Comment : P. Petit said... « Pour une poignée de bisons » sera tourné dans ce décor pour retracer la destruction de la ville de Lawrance. Sans oublier la mémoire de James H. Lane. Bonne prospection. 9:39 AM

TOURING I Rencontré K. Nous avons parlé de nos travaux respectifs, de l’enseignement artistique, de la situation politique et de l’espoir que fait naître Obama. Puis nous avons pris sa voiture avec mon GPS et nous avons circulé en dehors de Manhattan. La première étape a été Fort Riley. Nous n’avons pas pu rentrer car je suis étrangère. Seuls les citoyens américains avec une ID du Kansas peuvent y rentrer. Dans la région, il n’y a pas trop de problèmes économiques car elle dépend aux deux tiers de Fort Riley et l’autre tiers de KSU. K. vient de Seattle. Il était content de découvrir la région avec moi. Nous avons zoné dans les Flint Hills et la Prairie.

J’ai filmé les bisons. Il m’a emmené à Chapman (je ne peux m’empêcher de penser aux frères Chapman) qui a été détruit par la tornade de juin.


Il y avait encore des maisons en tas par terre. J’ai filmé. Nous avons rencontré des fermiers perdus dans des étendues incroyables.

Super gentils. On s’était un peu perdu sur des pistes. Je reviens avec des bonnes prises de vues pour mes concerts. Je suis enchantée. Je n’ai pas pu filmer le repérage que j’avais fait hier. Bien que très froid, il faisait trop beau. Posted by T.M. @ 3:07 AM 1 Comment : P. Petit said... Le bison pose pour la photo mais il faudra signaler à l’équipe du maquillage que son œil ne ressort pas. En ce moment dans les PO avec des vents de 195 km/h il y a des images de destructions mais c’est tous les 10 ans, dit-on. 10:12 AM SATURDAY, JANUARY 24, 2009

RATHER COOL Hier soir vers minuit (!) nous sommes allés au Dpt de Maths. Fv. a ouvert de nombreuses portes pour que je


filme dans chacune des salles les tableaux noirs, ou plutôt gris. Dans les couloirs deux hommes – l’un trapu et hispano ; l’autre noir, jeune et élancé – avec un masque de protection sur la bouche nettoyaient l’étage avec de grosses cireuses-laveuses très lourdes à pousser. J’ai trouvé aujourd’hui un paysage urbain intéressant : une sorte de bateau flottant dans un no man’s land. Je pars le filmer demain matin très tôt car j’ai RV avec K.B. à 10h30 dans un café. J’espère qu’il y aura


du vent comme aujourd’hui. J’avais laissé ma caméra à la maison. Je n’ai pas eu le courage d’y retourner. Nous sommes allés manger chinois et les « fortune cookies » m’ont prédit richesse et reconnaissance :). Comme je n’ai pas changé les horaires de mon blog, les dates ne correspondent pas aux évènements. Alors que le blog annonce samedi vers 1 heure du matin, je suis assise à ma table vendredi à 6 heures du soir.

Posted by T.M. @ 12:24 AM 1 Comment : P. Petit said... Dans le sud de la France le vent a des vitesses de 170 km/h, je lui ai soufflé de passer par le café à 10h30 pour le tournage. Comme tu ne changes pas tes horaires il m’a répondu qu’un coup de vent pour faciliter le tournage lui était Kansassement agréable car il arriverait par l’est du Missouri. 9:10 AM FRIDAY, JANUARY 23, 2009

MEDLEY Temps superbe. Journée entrecoupée de différentes tâches administratives. Achat d’un téléphone, de papeterie/courses, etc., tout en zonant ici et là, reconnaissant des images cultes ou étant carrément interloquée par les photos d’enfants à adopter dans le Mall du City Center.


Sur certaines photos, la mention : FAMILY FOUND. Ce soir B. est venu dîner. Nous avons regardé de nombreux films sur YouTube concernant les différents gadgets utilisés pour les performances sonores : IPhone, D10, Kao, Tenori-on, Wii-Mote etc. Passé un bon moment.

Posted by T.M. @ 1:51 AM


3 Comments : Pascal said... Pff le rêve ! Et merci pour les réfs que j’ai lues sur ton blog, je vais en passer sur mon blog : http://www.agitatto.com/blog ;) À bientôt. 10:18 AM M-O said... La voiture et la boîte aux lettres... j’adore. Je te souhaite encore et encore de bonnes prises de vues... À bientôt. 11:06 AM P. Petit said... Entre la voiture et la nuit anonyme il y a les fleurs et le chapelet sans omettre le drapeau US. Prient-ils pour nous ? 10:43 PM WEDNESDAY, JANUARY 21, 2009

KULTUR Nous sommes allés au Musée du Campus. À part la collection permanente qui est plutôt minable, il y avait deux expos intéressantes : l’une d’un artiste pop américain « issu de l’immigration » japonaise qui a été dans les camps américains pendant la


guerre. il s’appelle Shimomura et son travail traite du racisme, de la relégation, des problèmes d’identité. L’autre expo est une installation sonore interactive de l’artiste Marc Berghaus sur la terrasse du musée. Très intéressante. Nous nous sommes baladés sur le campus. Aucun tag, aucune affiche. Les étudiants d’art sont obligés de prévenir de leurs expos en écrivant à la craie par terre dans les allées pavées du campus. Suis passée à la bibliothèque. Des ordinateurs partout, donc pas de livres ! Ils sont ailleurs. Des


étagères vides pendant que les étudiants recherchent leur doc. sur Internet. Effrayant et fascinant. Une vision du futur. Une vision sans livres. Plus de rayonnages décoratifs dans les maisons. La culture ne sera plus un signe extérieur mais de plus en plus dématérialisée. Je suis pour. Dans les journaux, de nombreuses pub pour les livres électroniques. Je lis Le Monde sur mon iPhone lorsque je suis à Paris et je ne trouve pas cela désagréable. Je trouve cela même plutôt chic. Me manque quand même le bruissement de la page qu’on tourne, la tactilité et l’odeur du papier mélangées à celle de l’encre. Remplacés par la chorégraphie des doigts caressant l’écran pour agrandir ou diminuer l’image. Posted by T.M. @ 8:32 PM 3 Comments : P. Petit said... Chic et choc le poids des iPhones qui causent, qui dansent, qui vous disent merci et à demain. Chic et choc le poids des iPhones qui vivent avec vous, qui vous interpellent, qui vous disent bonsoir et à demain. 11:16 PM M-O said... Des étagères vides... Nouvelle déco du futur... « Intéressant ». Le monde de l’édition doit se réorganiser... Et l’objet du livre, que va t-il devenir ? Je crois que cela est la grande question du moment... 10:53 AM MC said... J’aime beaucoup les annonces à la craie par terre. Vivant, direct, éphémère. Back to simple things. 3:01 PM

TUESDAY, JANUARY 20, 2009

QUALS


Toute la journée a été réglée en fonction des Quals de Fv. Il passe son examen jusqu’à 21 heures. J’ai passé beaucoup de temps sur ma Composition #2. Je me suis bien amusée. Découvrir, dans les scores que les tweaking électroniques créent des sons que les scores ne peuvent pas transcrire, c’est assez génial. Je me retrouve avec une page de silences et, comme je travaille dans les extrêmes, avec d’autres pages assez proches de mon travail graphique que je vais utiliser par la suite en tant que telles. J’ai bien évidemment eu pas mal de problèmes de réglages dans mon logiciel et j’espère en voir le bout rapidement. Je regrette l’absence de X. qui me dépanne si souvent. Toujours est-il que maintenant j’ai Internet sur mon laptop. Cela me change la vie. J’ai commandé un bouquin de Zorn et serai livrée dans 5 jours. Posted by T.M. @ 2:15 AM 3 Comments : Fvp said... The job has been done. 8:31 AM


Perrine said... J’ai toujours vu tes wall-paintings comme des partitions. 3:25 PM M-O said... Ah, les problèmes de réglages ! Quelle histoire ! Quand c’est pas le logiciel, c’est l’ordi qui se met à délirer... Je te raconterai... Encore une petite anecdote comme on les aime... La graphie des partitions est assez belle... Des pistes et encore des pistes, c’est génial ! Je t’embrasse et à très bientôt. 11:14 AM MONDAY, JANUARY 19, 2009

JANUARY 19th Jour de commémoration de MLK. Tout est soi-disant fermé mais en réalité tout est ouvert. Mis en route une nouvelle composition MIDI. Nous nous sommes baladés sur le campus.


Posted by T.M. @ 9:02 PM

3 Comments : Julia said... Bonjour Tania ! Comment ça va ? Vous m’avez donné envie de retourner aux USA ! Êtes-vous contente du plein d’images que vous y faites ? Vu les photos j’imagine que oui ! En ce moment, ça doit être une période idéale pour être là-bas. Avec l’investiture, je suppose qu’il y a une ambiance toute particulière. Profitez bien ! 10:16 PM Perrine said... Balade du 19 janvier et des jours précédents : jours de neige et d’écureuil, de commémoration (et comme j’imagine ton émotion par rapport à M.L.K. !), d’espaces vides et de fragments du quotidien. Ton image de la bibliothèque aussi : partout dans le monde elles se ressemblent. Les livres créent un environnement universel. À bientôt sur tes traces. 10:33 PM T. Mouraud said... Je suis ravie d’être ici pendant ce moment historique et de ressentir avec les américains « HOPE », d’être portée par l’évènement. J’aime la manière d’Obama de s’inscrire dans la lignée de MLK et Gandhi, d’avoir une conscience, de ne pas tricher. YES WE CAN. Let us wait and see. 10:39 PM SUNDAY, JANUARY 18, 2009

MLK


Aujourd’hui MLK’s long week end. Je suis émue. J’ai tellement travaillé sur son discours. C’est aussi une expérience importante que de prendre la rue MLK Jr Drive qui mène à l’université. La commémoration est lundi. Toute la semaine il y a eu des festivités pour honorer sa mémoire. Il a en effet prononcé ici son dernier discours dans une université avant son assassinat. J’habite donc dans un haut lieu historique, très important pour moi en tant qu’artiste. Je suis vraiment chez moi. En attendant, Il n’y a personne sur le campus. Mardi, investiture d’Obama. Laundry. Attente du linge sec pendant 45 mn dans l’adjacent room, sorte de salle de réunion. J’ai emmené avec moi le livre de Logic 8 et étudié toutes les possibilités de recording en MIDI. Puis nous sommes allés au Blue Stem Bistrot prendre un Brunch. Rencontré un étudiant en maths et une étudiante en Arts plastiques. Sympas. Bien discuté avec B. (Where is Brian ???...) On peut venir avec son laptop et se plugger. Le WiFi marche car ce n’est pas le réseau de la Fac. Circulé ensuite avec bonheur dans le « Dusty Book-shelf », librairie de livres d’occasion. je n’ai rien acheté pour cette fois-ci. Nous sommes près de Fort Riley, une très grande base de l’armée américaine. Posted by T.M. @ 10:13 PM 2 Comments : Xacha said... Très curieuses les machines à laver. On dirait des alvéoles. Ou bien des dortoirs japonais. Design lourd et dingue, rétro futuriste. 11:05 PM T. Mouraud said... Portée d’un seul coup vers la réalité, un peu cachée ici car je suis sur un campus. J’ai bien cherché les maisons à vendre mais je n’ai pas encore roulé dans les quartiers. Ici c’est plutôt une zone rurale, universitaire et militaire. 10:42 PM


SATURDAY, JANUARY 17, 2009

SUNNY DAY

Ce matin il ne fait pas froid : 11°. Une fébrilité historique s’empare de l’Amérique. Partout des portraits d’Obama, des déclarations épiques de sa part, des diffusions TV en perspective, des symboles importants. Traîné sur le Campus après une balade en voiture, quelques courses, une


pizza dans un petit pub du campus. La pièce sonore que j’ai envoyée à Berklee a eu un accueil extrêmement positif de même qu’une correction tout à fait constructive : mieux gérer les silences. Je suis ravie de ces échanges qui me font progresser. Continue d’étudier la gestion MIDI. Cool. J’ai rencontré quelques mathématiciens d’Ukraine et de Jordanie.


Impressionnant. Fv. prépare ses Quals pour mardi. S. est allé au Musée de la Chasse et a aimé. Dans ces paysages urbains télévisés, sans corps, qui correspondent assez à mon sentiment de solitude habitée, l’irruption soudaine d’écureuils cro-mignons. From Disneyland to Bisounours!!! Labels : n Posted by T.M. @ 10:10 PM

1 Comment : P. Petit said... Les images montrent un lieu superbe avec des écureuils qui se préparent pour l’investiture d’Obama. Je n’ai pas montré cette photo au chat. 9:53 AM

FRIDAY, JANUARY 16, 2009

SNOW


Cette nuit, il a neigé. Je dois retirer la neige de la voiture car je peux prendre une amende pour cause de conduite avec voiture enneigée ! Je dois aussi attendre 10/11 heures du matin après que les chasses-neige soient passés pour prendre la route. J’ai donc marché sur le campus en essayant de prendre des photos. Il faisait si froid que je n’ai pas pu continuer. À nouveau l’onglée. Et le vent se lève ! Inutile même d’essayer de filmer. Suis rentrée, bien au chaud, et me suis plongée dans les « key commands » de Logic 8. Le Disneyland environnant pointe vers la transformation globalisée de l’art actuel probablement via la TV. J’ai repéré des bâtiments, cauchemardesques — de mon point de vue —, que j’irai filmer/photographier lorsqu’il fera moins froid. Posted by T.M. @ 8:52 PM

1 Comment : P. Petit said... Scénario pour une dramaturgie dont le titre sera : LIQUID NITROGEN or KEY COMMANDS. Je pense que ces photos sont les premiers repérages pour le prochain film. 11:04 PM THURSDAY, JANUARY 15, 2009

DEEP FREEZING


Ce matin il faisait -18°. J’ai essayé de filmer et j’ai dû arrêter à cause de l’onglée. 6 heures après j’ai encore mal aux ongles. Cette douleur paralyse et brûle les extrémités. Pourtant j’avais des mitaines


mais ce n’était pas suffisant. Il fait un temps splendide. Fv. a échappé à la grippe. Je continue à lire L’Exposition, toujours aussi superbe. Juste en face de l’appart, il y a un abri antitornade, à moitié enterré, en béton et sans prise au vent, genre blockhaus. J’ai commencé une composition sonore en MIDI avec trois instruments logic. Investigue le step by step recording et le overdub. Impressionnant. J’ai appelé P. La mamy va bien. Posted by T.M. @ 8:52 PM 6 Comments : Perrine said... Chère Tania, je viens de lire et de regarder 4 journées d’un coup. Arrachée à Paris et au rythme connu de ses journées, me voilà soudainement happée par ce que tu montres et racontes. Tout y est différent, les contrastes plus vifs, les espaces imaginaires plus vastes. Je te suis. Bises. 9:28 AM T. Mouraud said... Cela me rappelle, chère Perrine, le temps où tu suivais mes pérénigrations californiennes. Où en est ton prochain livre ? 1:08 PM Fvp said... Après le froid, la neige. 2:58 PM T. Mouraud said... Sauf que maintenant c’est la neige ET le froid. 3:48 PM Perrine said... Un est terminé, salué par l’éditeur (parution mars/avril), et le prochain sera, je l’espère terminé en mai. Plus introspectif, il décrit la vie d’une femme de 1856 à 1901, époque charnière de la Salpêtrière et des maisons closes ! Oui, te suivre ainsi, me rappelle la Californie et ton autre voyage. C’est une chance que je ne laisse pas passer ! 7:29 PM


P. Petit said... Belle région sous la neige, avec l’émergence d’un kitsch dont les couleurs rappellent les « bablutes »du nord. 9:59 AM WEDNESDAY, JANUARY 14, 2009

EXOTIC


Imprimé mon cours de Berklee et commencé à étudier. Ai déjà deux copains qui travaillent dans la même direction. J’adore ces cours durant lesquels nous pouvons échanger nos points de vue sur nos créations respectives. Ai un peu repéré pour le tournage demain. J’aime assez les paysages urbains de ce coin. Plus kitsch et trash que L.A. Pas de magasin bobo. Simple Plain USA. Les gens sont assez gentils. J’ai entendu pour la première fois ici les sirènes des pompiers qui déchiraient la nuit de L.A. Cela devient difficile de switcher sur le français car je pense en anglais. F. est très fatigué. Me suis lancé dans une grande cuisine en préparant trois poulets aux senteurs différentes en vue d’une congélation ultérieure fractionnée, à manger après mon départ. Demain je cale la video dans la voiture avec du gaffer et je vais filmer on the roads. Posted by T.M. @ 9:54 PM

1 Comment : Perrine said... Des « vitrines » américaines, en couleurs cette fois et en un moment historique. Des fils qui barrent le ciel. Toujours là. 12:15 AM

LIKE A GHOST


Je me sens un peu comme un zombie. Fait les courses à Walmart, acheté une carte SIM, m’habituer à la voiture et repérer des scènes de tournage, tout cela dans l’univers cotonneux du jet-lag. Je suis vraiment contente d’être là. Je lis L’Exposition de Nathalie Léger. Remarquable. Posted by T.M. @ 3:25 AM 1 Comment : P. Petit said... OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA


OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA

OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA

OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA

OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA

OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA

11:11 PM TUESDAY, JANUARY 13, 2009

JET LAG

Arrivée. At last. Plein de superbes expériences. Le vol dans un coucou BEECH. Génial. C’est le son qui soutient l’appareil. Puis arrivée à Manhattan. Ciels magnifiques, froid polaire, vent infernal. Réveillée à 5 heures du mat. Fini Appelfeld. Assez triste.

OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA

OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA

OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA

OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA OBAMA


Problèmes avec la connexion internet. Travaille sur un PC. Pas facile. Eu P. au phone. M. est hospitalisée.

Posted by T.M. @ 3:25 AM 1 Comment : P. Petit said... Très belle image de George Bush qui attend une livraison de chaussures jaunes à points noires. Un nouveau jeu internationalement connu : LE LANCER DE CHAUSSURES amuse petits et grands. Le but du jeu est d’éviter la chaussure ou les... 11:11 PM T. Mouraud said... Je tiens à remercier : Pierre Petit et François Petit pour leurs encouragements permanents, Amandine Mineo et Julia Stern pour leur patience et leur efficacité, Maryse Bourgoin pour son attentive relecture, Sylvain Aubert pour ses conseils avisés, Juliette Laffon pour son précieux soutien, et Baudouin Jannink, mon éditeur, sans qui ce projet n’aurait pas vu le jour. 4:18 PM


Soixante-seizième ouvrage de la collection « L’art en écrit », le texte de Tania Mouraud intitulé On the roads a été achevé d’imprimer pour le compte des éditions Jannink le 20 avril 2009 sur les presses de l’imprimerie Barnéoud, à Bonchamps-les-Laval. Il a également été édité un tirage de tête de 285 exemplaires, numérotés de 1 à 285, et 15 exemplaires marqués H.C., accompagnés d’une photographie originale – signée et unique pour chaque exemplaire – prise lors du séjour de Tania Mouraud aux États-Unis et sur laquelle défile la partition de sa performance intitulée DLPDA.

© éditions Jannink, Paris, 2009 – ISBN : 978-2-916067-38-4


Tania Mouraud, « On the roads »