Issuu on Google+

COTE PROVENCALE

BILAN 2010

PLAN ENVIRONNEMENT

Equipe du CPIE

Atelier Bleu du Cap de l’Aigle


Rappels Le 30 juin 2009, l’équipe du CPIE Côte Provençale a mené une réflexion dont l’objet était d’identifier les pistes d’amélioration pour une démarche «éco-responsable» au sein de la structure. A la suite de cette réunion, l’équipe a décidé la mise en place d’un plan d’action au mois de janvier 2010. Cette action a été inscrite et est réalisée dans le cadre du dossier FEDER (critères environnementaux du dossier). Le plan d’action « environnement » ou « démarche éco responsable » est, au même titre que le plan de communication, transversal à toutes les activités. Il s’impose à chacun des membres de l’équipe dans ses missions.

Objectifs Il est important que le fonctionnement au quotidien du CPIE soit en phase avec les valeurs que l’association véhicule au travers des activités et des projets qu’elles proposent. Le plan d’action a pour objectif général de : - mieux comprendre l’empreinte écologique de l’usage des locaux, des outils et des infrastructures : énergie, eau, produits d’hygiène et d’entretien, fournitures…. - et mettre en œuvre des actions d’amélioration.

Quatre sous-objectifs sont retenus : 1. 2. 3. 4.

Adopter le plus souvent possible des comportements écoresponsables dans nos activités, Faire un lien systématique entre nos discours, nos préceptes et la réalité de notre fonctionnement, Communiquer sur ce que l’on fait auprès de nos publics, participants et partenaires, Agir auprès de nos partenaires (collectivités et institutions) pour qu’ils adoptent une démarche écoresponsable dans les projets que nous menons ensemble.

Mise en œuvre Plan d’actions et tableau de bord Afin d’appliquer ce plan Environnement, un plan d’actions a été élaborés ainsi qu’un tableau de bord pour le suivi des actions.

Etat des lieux et bilan 2010 En cette fin d’année 2010, nous faisons le bilan ainsi que mettons à jour et réajustons pour le plan d’actions pour 2011. Chaque domaine d’activités a fait le bilan, ceci permet d’ajuster le plan d’actions pour 2011 ainsi que la grille d’évaluation en : - une liste de gestes devant être transmis aux salariés, - des champs spécifiques à la structure et pas aux domaines d’activités.


SOMMAIRE I. DEMARCHE DANS NOS ACTIVITES ........................................................................................................................................... 3 I.1. PEDAGOGIE .......................................................................................................................................................................... 3 I.2. ACCUEIL DU PUBLIC ................................................................................................................................................................. 3 I.3. FONCTIONNEMENT ................................................................................................................................................................. 4 I.4. INSTRUMENTS DE MESURE ........................................................................................................................................................ 4 I.5. DEMULTIPLICATION................................................................................................................................................................. 4 II. DEMARCHE DANS NOS ACHATS .............................................................................................................................................. 4 II.1. CONSOMMABLES................................................................................................................................................................... 4 II.2. LOCAUX .............................................................................................................................................................................. 5 II.3. INVESTISSEMENTS .................................................................................................................................................................. 5 II.4. COMMUNICATION ................................................................................................................................................................. 5 II.5. VIE A L’ATELIER BLEU ............................................................................................................................................................. 6 II.6. PRESTATAIRE ........................................................................................................................................................................ 5 EVALUATION .............................................................................................................................................................................. 7

I. Démarche dans nos activités I.1. Pédagogie Parce que le changement de comportement ne peut être durable que si on le découvre par soi-même, privilégier les démarches participatives et d’investigations pour la découverte de l’éco-responsabilité. > Prévu en 2011

I.2. Accueil du public Impliquer le public accompagnant (enseignants, parents, animateurs...) dans les activités vécues. Considérer les accompagnateurs comme un public à sensibiliser. > Stage d’été : les vendredis après-midi : les enfants peuvent faire profiter aux parents de leurs connaissances acquises. A affirmer. Consacrer quelques minutes de nos introductions d'activité pour communiquer sur l'éco-responsabilité et amener les publics à définir les éco-gestes à mettre en place dans les différents lieux d'accueil (eau, électricité,...). > Des messages sont passés en termes d’économie d’eau (dans les vestiaires, exemple pour les douches : appuyer deux fois sur le bouton pressoir pour se rincer) et d’énergie (dans les salles d’animations pour éteindre les lumières) et de tri des déchets (pendant les stages d’été). Afficher les éco-gestes en lien avec nos différents lieux d'activités. Vestiaire Mugel : Affiches du Local vestiaire Affichage des éco-gestes de la campagne Ecogestes Méditerranée dans les vestiaires, la charte longitude 181, charte du plongeur responsable (Parc national de Port Cros).


I.3. Fonctionnement Privilégier autant que possible dans nos activités et nos fonctionnements les solutions écoresponsables : Dématérialisation des supports > Suppression du support papier Atelier Mer : suppression du support papier des fiches inscription - suivi numérique des plongeurs. Rassembler les demandes des adhérents grâce au doodle et non en imprimant chaque mail. Communication : les emails sont préférés aux envois papiers, gestion du stock de documentation par petite quantité. > Réduction des déchets à la source Gros conditionnement des produits d’entretien (Atelier Mer et fonctionnement général) : avec une attention sur le rapport prix/quantité. > Produits à faible impact écologique Atelier Mer : en 2010, les produits choisis pour le nettoyage du matériel ont fait l’objet d’une étude afin de trouver des produits respectant l’environnement et les normes de sécurité et d’hygiène. Le dosage est également très étudié. Covoiturage et transports en commun > Suivi mis en place pour 2011. Récupération des objets et réutilisation des supports : Tri de l’Atelier et solutions de dons d’objet. Fait partie des critères de choix de matériel (ex : Four solaire > réutilisation des plaques offset d’imprimerie, récupération de filets de pêche pour animation autour de la pêche). Entretien et récupération du matériel (plutôt que rachat de matériel) > Pas d’actions (Bateau ?) Privilégier les réunions à distance (Internet, téléphone, ..) Achat de matériel pour permettre les réunions à distance : une webcam et de micro-casques Formation des salariés à skype (logiciel de communication synchrone)

I.4. Instruments de mesure Le bilan 2011 permet d’affiner les indicateurs dans le plan d’actions 2011

I.5. Démultiplication En décembre 2010 et janvier 2011, tous les responsables de domaine d’activités ont été audités et ont pu faire l’état des lieux de leurs activités au travers de la grille d’évaluation. Cet état des lieux a permis de faire un bilan de l’existant et a donné lieux à des engagements pour l’année 2011 (apparaît dans le point I.1. au point I.4.). Les grilles d’évaluation des domaines d’activités sont disponibles ici.

II. Démarche dans nos achats II.1. Consommables > Réduction de notre consommation Réduire le nombre de commande induit un changement de comportement. Ceci permet une mutualisation et des achats groupés. Les consommations sont suivies de façon à adapter la consommation de l’équipe. > Papier Il a été fait le choix depuis plusieurs année d’utiliser du papier éco-labellisé.


Prestataire engagé dans une démarche éco-responsable : Alternative ecoconcept.

II.2. Locaux > Energie En 2010, les néons du bureau d’accueil ont été remplacés par à basse consommation. > Sécurité Investissement dans l’installation électrique pour être au norme de sécurité. > Relation voisinage Isolation de l’humidité dans les locaux techniques par rapport au voisinage > Réduction de la consommation d’eau (Ce n’est pas un de nos axes de surveillance) Atelier Mer : les produits choisis ne se rincent pas

II.3. Investissements Rappel : Pour les investissements de type véhicules, embarcations, matériel et équipements etc., chaque demande devra prendre en compte les critères de coût environnemental suivants : - Origine, - Engagement du fabricant dans une démarche écoresponsable, - Méthodes de fabrication et composition, - Consommation en énergie et rejet de CO², - Solutions de remplacement. > Solution de remplacement en 2010 : En 2010, à la place de changer de bateau, seulement l’enveloppe du bateau a été remplacée.

II.4. Communication Communication auprès de nos usagers - Affichage pour présenter nos valeurs environnementales, notre démarche et nos actions écoresponsables sur les différents locaux d’accueil et sur nos lieux de manifestations (journée des associations, salon nautique, stands...). - Présentation du présent document sur le site Internet du CPIE COTE PROVENCALE. > Plan environnement sur le nouveau site Internet. Documents - Intégrer dans les documents pédagogiques la notion d’éco-responsabilité pour que nos usagers fassent le lien entre le vécu à l’Atelier Bleu et leur vie dans le quotidien. - Intégrer dans nos documents généraux administratifs (mails et factures) et de communication générale (plaquettes) des messages d’éco-responsabilité. - Partenariats - Rendre visible (documents, discours …) et rappeler systématiquement notre démarche, nos actions concrètes, notre implication et nos objectifs. > Message d’écoresponsabilité « L’éco-responsabilité, le CPIE s’y engage et fait passer le message » : Plaquette générale, Encre Bleue, email > « Imprimé sur papier recyclé » sur tous les documents.

II.5. Prestataires Mailclub Pour chaque serveur dédié loué à un client, le Mailclub verse cet équivalent à Action Carbone, pour financer une action environnementale dont l’impact compensera intégralement les émissions des serveurs. Il s'agit d’une contribution de 7 euros par mois et par serveur, financée à 50% par le Mailclub et à 50% par le client.


La contribution financière ne touche "que" les clients disposant d’un serveur dédié ou hébergeant leur propre serveur. Elle s'applique aux nouveaux contrats mais également aux réabonnements. Les factures de réabonnement des serveurs dédiés seront donc majorées de 42 € / an." Cette participation ne concerne donc pas les clients qui utilisent une formule d’hébergement "mutualisé" (offres Platinum ou Saphir) ou une formule Basic + (simple enregistrement de votre domaine). Dans ces derniers cas, c’est donc le Mailclub qui paye intégralement le montant de la compensation carbone. Le montant de nos forfaits n’est pas revu à la hausse. Alternative Ecoconcept http://www.alternative-eco.com/ Bruneau http://www.jm-bruneau.fr/static/produits-developpement-durable.htm Otto-office Iso 14001 Nofwap http://www.lespouletsbicyclettes.org/assoPB.html Imprimerie CCI Imprim’vert Canopee http://www.canopee.cc/presentation.php Carrefour http://www.c-laterre.fr/#/carrefour%20agit%20responsable/

Vie à l’Atelier Bleu Cette rubrique est scindée en deux : ce qui est du ressort de la structure et ce qui ressort du privé (temps de repos et choix personnels de vie). Ressort du fonctionnement de la structure Les points suivants s’appliquent au quotidien : > Ecogestes « énergie » Baisser le chauffage en partant Fermer les portes Eteindre les équipements en veille > Economiser le papier Utiliser le papier «brouillon» pour faire des cahiers de prise de note Utiliser le papier «brouillon» pour les imprimantes (dès que possible) > Déchet Réduire les déchets à la source, trier, recycler et réutiliser Acheter des produits avec moins d’emballage Créer une poubelle de tri pour que les usagers recyclent les déchets Organiser les courses et le tri

Ressort du privé (choix personnels de vie) Les actions suivantes font partie de l’implication de chacun et ne figurent pas dans le plan environnement : Composteur


Covoiturage d’au moins deux employés pour le trajet Marseille-La Ciotat : 4.40t de CO2 par an divisé en deux.

Evaluation L’évaluation sera faite au travers de trois vecteurs : Il existe un tableau de bord pour le suivi de certains indicateurs détaillé dans instrument de mesure et dont le suivi est consigné ici Au vu du bilan 2010 avec chacun des responsables d’activités, un engagement sera inclus dans leur plan d’action 2011. Un plan d’actions pour le plan environnement est réactualisé pour 2011.


Bilan 2010 Plan environnement